3 conseils SEO d'un vieux sage pour 2014 et plus

seo sage :-)

Depuis maintenant près d'un an, je suis amené à travailler quasi systématiquement sur 3 grands axes pour nos nouveaux clients :

  • Le nettoyage de liens d'un autre âge
  • La création de contenu de qualité et son maillage interne
  • Une approche de linking façon paranoïaque.

Évidemment, ce ne sont pas les seuls leviers de visibilité durable, mais ce trio est applicable très souvent. Voici donc quelques conseils pour survivre dans le nouvel univers que Google nous a concocté.

Attention aux vieux backlinks pas très propres

Pour  un très grand nombre de sites pour lesquels des actions de netlinking ont été menées dans le passé, une épée de Damoclès est souvent suspendue à un tout petit fil très fragile dans Google Webmasters Tools ou dans la SERP.

Qu'elle soit manuelle ou algorithmique, la pénalité plane si elle n'est pas encore tombée. Et croyez-moi, c'est parfois sacrément difficile d'en sortir.

Entre 2005 et 2012, il était tellement facile d'obtenir des backlinks optimisés... Et ça fonctionnait ! Google avalait sans broncher votre fiche annuaire contenant 4 liens aux ancres ultra riches, 1 vers la home, et 3 vers des pages internes. Idem sur les sites de CP.

Ces backlinks ont longtemps aidé à faire évoluer les positions, mais face au durcissement des contrôles, ces vieux BL peuvent se retourner dramatiquement contre un site, même si depuis 2 ans vous êtes passé en mode furtif, ils sont là et collent à la peau de votre site.

Qu'ont-ils de naturel ? Rien de rien, ils n'ont été posés que pour ranker. Aujourd'hui, ce sont typiquement ceux remontés en exemple par Google lors d'une pénalité manuelle pour liens factices.

Mon conseil : Même si vous vous êtes racheté une virginité dans vos méthodes de linking depuis 1 ou 2 ans. Faites attention à ces vieux BL. Ne supprimez pas tout ! Mais par exemple, revenir à une seule ancre non optimisée dans une fiche annuaire limitera sacrément les risques.
Idem pour les CP où vous avez joué les bourrins. Vous pourrez compenser les pertes au mois le mois et éviterez la grande claque qui tombe sans prévenir. Tant que vous y êtes, pour les vraies véroles, désavouez !

Edit :  un article avec des exemples pour choisir les BL à modifier ou supprimer.

Ajout de contenu et maillage interne

Quand il devient difficile d'obtenir des liens externes, on peut renforcer son maillage interne.
Mais tant qu'à faire autant travailler de manière optimale avec des contenus d'excellente qualité.
À titre d'exemple, sur un site e-commerce, on fera des pages très utiles pour informer, aider, conseiller et on linkera les rubriques de vente.

Dans la pratique, je peux vous assurer (je l'ai vu) que lorsque ces pages sont très bien rédigées et utiles, elles récupèrent même des liens naturels, le rêve.
Bien sûr, le gros du travail se fera sur le cocon sémantique. Ces pages ne seront reliées qu'entre elles (non accessibles par les menus classiques du site) et traiteront un sujet en profondeur en conservant un corpus de mots très proche.
En général, je commence par trois pages connexes pour pousser une page cible, puis j'en ajoute si nécessaire. Je ne donnerai pas ma méthode exacte ici, mais je vous invite à cogiter sur ce procédé.

Mon conseil : Je n'ai jamais vu de site pénalisé pour son linking interne. Pour peu que les pages qui servent à le réaliser soient bien conçues en terme de vocabulaire et utiles aux visiteurs, elles enverront un bon jus sémantique et pourront récolter des liens naturels. Ne négligez pas ce point.

Liens externes ultras planqués (quasi naturels)

Voici plusieurs fois que des collègues à qui j'adresse des contenus contenant des liens me disent "Mais c'est qui ton client la dedans ?".

Ce type de réaction est sans doute ma meilleure récompense. Si des référenceurs émérites s'y perdent, il y a bien plus de chances qu'ils soient perçus comme naturels.

De nos jours, obtenir des liens externes qui ne fassent pas prendre de risque à moyen ou plus long terme devient un sport de haut vol. Pour cela, je m'intéresse de très près aux liens faits vers les sites qui ne font pas de SEO. J'essaie ensuite d'appliquer des techniques similaires aux liens naturels.

  • Je fuis les CP et tous les spots SEO habituels
  • Je ne linke pas que mon client. Selon les cas, je linke aussi des sites qui ne sont pas des concurrents trop directs (tant mieux pour eux). Et l'ensemble de ces liens est utile aux visiteurs.
  • En mode parano, je fais attention au rythme auquel mes BL sont acquis.
  • Quand je fais des ancres optimisées, c'est pour tous les liens de la publication, pas seulement le mien. Mais au global, je fais avant tout des liens à partir de pages sémantiquement très proche de ma cible, et là, pas vraiment besoin d'optimisation des ancres.
  • Je linke des pages internes qui sont supposées recevoir de vrais liens naturels (cf paragraphe sur le contenu).
  • Je pense trafic autant que jus. Un bon lien nofollow qui apporte des visiteurs ciblés, ce n'est pas mal non plus... J'ai toujours le comportement de l'utilisateur en tête.
  • J'évite de reproduire les mêmes schémas. Je popularise les liens que je pose, mais sans utiliser à chaque fois les mêmes sites.
  • Et bien sûr, je tente d'obtenir des liens naturels. Oui, car en contactant intelligemment une personne, on peut l'amener à poser elle-même un lien complémentaire dans un contenu qu'elle a écrit, juste parce que la page que l'on vient de publier complète bien son propos. A méditer...

Mon conseil : Tout dans votre linking doit respirer le bio. Imaginez-vous être dans la peau de Matt Cutts quand vous regardez ce que vous avez publié. Traquez la moindre pratique qui pourrait laisser penser qu'un lien est là pour apporter du jus.

En conclusion

On peut dire qu'avec la communication de la peur de la part de Google, celui-ci aura finalement fait travailler les référenceurs sur un meilleur niveau de qualité. La période Far West est finie.

En même temps, ce n'est pas si mal. Nos actions sont plus pérennes, on fait prendre moins de risques à nos clients, et les visiteurs semblent apprécier.

On constate surtout que l'on peut faire un excellent travail en SEO en restant (presque) dans les guidelines, et ceci rend le job passionnant !

D'autres conseils SEO pour les débutants : http://blog.axe-net.fr/7-conseils-debutant-seo/

 

newsEt au passage, je rappelle que vous pouvez gagner ici une place gratuite au SMX France... pour assister à deux jours de conférences SEO (technique et marketing)

25 réflexions au sujet de « 3 conseils SEO d'un vieux sage pour 2014 et plus »

  1. Philippe

    Les conseils de ConfuciuSEO sont toujours avisés ;)

    Sur le point N°1, avoir quelques liens de basse qualité permet d'avoir un profil naturel... bon, si c'est 50% des liens, c'est une autre histoire ;)

    Sur le point N°2, si Google sait repérer les ancres optimisés en offsite, on n'est pas à l'abri d'un filtre dédié à l'optimisation onsite

    Sur le point N°3 : fuir les spots et les bons plans: CQFD.

  2. mathieu

    Salut,

    Merci pour ces conseils. C'est quand même effrayant de voir à quelle vitesse les règles changent et comme un travail passé peut devenir obsolète du jour au lendemain au bon vouloir d'une société. C'est bien google qui dirige le web en fait.

    a+

  3. Samuel

    Bonjour Sylvain,
    "Dans la pratique, je peux vous assurer (je l’ai vu) que lorsque ces pages sont très bien rédigées et utiles, elles récupèrent même des liens naturels, le rêve."
    Je te rejoins à 100% la dessus et sur ton paragraphe sur le contenu de qualité en général.
    En marge de l'arborescence du catalogue produits dans un e-commerce, il y a souvent la possibilité de mettre en place une belle feuille de route de création de contenu 100% pour la cible de contenu utile et différenciant ... Et quand une page devient un contenu riche et utile pour l'utilisateur, une référence, cela attire des BL, du partage dans les RS, par mail, et renforce aussi la légitimé, la connaissance de e commerçant de son domaine ...
    Pour les liens externes, BL non optimisé + contenu riche qui apporte un + et orienté utilisateur + partagé + apport de visite ...l'idéal ...Le SEO est devenu + dur ou moins facile selon les cas et les avis mais au final personnellement je trouve + passionnant sur ce versant ...de l'artisanat
    Bon dimanche

  4. jules

    Rien de nouveau sous le soleil... En prenant un peu de recul, tout ce que vous citez ici est relativement banal et devrai (ou plutot aurai toujours du rester) la norme. S'inscrire sur des boards ou des sites ne fesant que lister des milliers de liens est une pratique (comme d'autre tout aussi vaseuses) qui s'est pas mal développé dans la décénie passé (200X) et qui heureusement est aujourd'hui pénalisé car complètement inutile dans 99% des cas - de meme pour les backlinks provenant de n'importe ou / n'importe quoi.

    Par contre comme cet article l'explique plutot bien, créer du contenu "sémantiquement" correct, riche (avec des liens conduisant l'utilisateur a plus d'information) est une des choses les plus importantes.

    Il y a aussi je pense un autre pillier qui devrai etre plus souvent pris en compte (voir meme etre le 1er) et qui n'est pas mentionné: établir une architecture d'information pérène.
    Par la j'entend, faire en sorte que pour tout contenu publié, l'url devra toujours fonctionner ou rediriger, le cas échéant, vers un contenu mis a jour. Construire des URLs stables, qui vont perdurer dans le temps et ne pas perdre de contenu ne fera qu'enrichir votre site et vous fera bénéficier de nombreux autres avantages qu'il serai long de détailler ici.

    cheers!

  5. ANTOINE SACCO

    Pour laver les liens qui sentent mauvais sur les annuaires, ce n'est pas toujours simple quand même... Retourner sur le compte créé sur l'annuaire, retrouver son mot de passe, faire la modif, que celle-ci soit acceptée (si la modération existe encore) complexifie beaucoup la tâche. Mais dans l'idée, c'est sûr que c'est l'idéal.

  6. Arnaud

    @ANTOINE SACCO : Et encore, ca c'est quand le compte est accessible, pour combien d'annuaires néfastes il faut chercher un formulaire de contact, un nom de boîte derrière pour espérer demander à quelqu'un de retirer la fiche, demande qui d'ailleurs n'aboutit pas forcément. C'est un véritable chemin de croix de nettoyer son profil de liens.

    C'est sûr que poser du lien sur du cp, annuaire.. était facile mais si ca avait été fait un peu mieux que ce qu'on trouve (pas juste sur les ancres/choix de pages trop optimisés mais aussi sur le contenu sur l'utilité pour l'internaute sur le choix de plates formes rigoureuses et entrenues..) pas mal de sites ressentiraient moins cette épée de Damoclès ! Et que dire des agences pas très propres qui ont envoyés des centaines de liens à la volée en croyant bien faire les choses...

    Tout un travail à revoir mais heureusement ca fait énormément de temps que de plus en plus d'articles chez les SEO prônent justement ce bon sens dans le netlinking qui consiste surtout à trouver d'excellents moyens d'être utiles aux internautes et à la communication de marque qui eux le feront le vrai linking naturel. On va dans le bons sens.

    Sur le deuxième point, oui l'aspect maillage interne qui consiste à arrêter de bêtement linker ses pages entre elles au petit bonheur la chance mais d'appliquer une stratégie du cocon sémantique est sans aucun doute bien meilleur. Et seulement par dessus on rajoute le signal commercial du site à destination des users :)

    En tout cas, très bon article comme toujours.

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Philippe
    Le souci sur le point n°1, c'est que parfois c'est 90% :-)
    Pour le point 2, il ne faut pas être bourrin non plus, mais des liens très optimisés dans un joli cocon sémantique, ça le fait bien.

    @ Mathieu
    Je ne pense pas que les règles changent. Les guidelines Google n'ont pas vraiment changées sur le fond, simplement aujourd'hui on se fait prendre alors qu'avant on s'en foutait.

    @ Samuel
    C'est du boulot, mais en effet, c'est efficace et surtout cela évite de stresser pour chaque BL que l'on va chercher ensuite. Alors quand en plus il en tombe des naturels, c'est carrément la fête.

    @ Jules
    Tu as entièrement raison, la structure est un point essentiel qui devrait être préparé en amont des conseils que je viens de donner.

    @ Antoine @ Arnaud
    En fait, ça marchait, alors les raccourcis des CP , annuaires et autres spamco étaient des solutions faciles. Mais le gendarme se fait de plus en plus présent maintenant, et les infractions sont rétroactives.

  8. Jack

    Salut Sylvain,
    Ton article est très intéressant. Sais-tu s'il est pénalisant d'avoir des BL de sites qui ne sont pas sur la même thématique que ton site ?

  9. Le Juge

    D'accord sur tous les points avec une insistance sur les vieux liens - Faire très très très gaffe aux vieux liens - tout le monde pense que Google n'y fait plus gaffe et on a tendance a ne pas les considérer comme dangereux - mais ce qu'il faut surtout voir c'est qu'on a TOUS du revoir nos stratégies de link building et que certaines techniques qui pourtant étaient plutôt white il y a quelques années peuvent aujourd'hui passer pour plutôt grise foncé

  10. Simon

    Je suis d'accord avec tous les points sauf niveau linking interne. Perso je pense qu'on peut prendre un coup dans les SERPs en bourrinant trop sur le linking interne. Je pense que ta méthode de se mettre dans la peau de MC ou d'un quality rater, chaque fois qu'on pose un lien est la bonne.
    Petite question par rapport à "Je popularise les liens que je pose, mais sans utiliser à chaque fois les mêmes sites.". Quelle support utilises tu pour populariser tes liens ?

  11. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jack
    Tout est une question de mesure et de bon sens.
    Si des journaux (sites de presse) font des liens vers toi, c'est naturel.
    Je peux très bien ici faire un vrai lien vers un site de photographe pour montrer une pratique SEO, c'est naturel.
    Après, si tu as 90% de liens hors thématique, c'est sur le plan algorithmique que Google va voir un décalage. Ça n'aidera sans doute pas à renforcer ta puissance dans TA thématique.

    @ Le juge
    C'est tout à fait cela. Je vois aujourd'hui tomber des pénalités pour du linking (de goret) d'il y a 3 ans.

    @ Simon
    Mais qui a dit qu'il fallait bourinner en linking interne :-)
    Ici aussi, du bon sens. Faire le bourrin sur une technique ou une autre pousse forcément à montrer que l'on agit dans un but purement SEO et GG n'aime pas.

    Pour populariser les liens, je vais chercher en fonction de la thématique du site. Si j'ai un site de voyages avec des BL, je vais populariser ces BL à partir de blogs dans la thématique.
    Si j'ai un site de cadeaux, j'utiliserai des réseaux différents.
    Et puis tout simplement, je ne linke pas tous mes clients à partir des mêmes spots sous prétexte que j'ai des entrées sur ces sites.

  12. Bruno

    Bonjour,

    Je pense qu'il faut savoir varier les plaisirs dans tous les sens du terme, alterner liens optimisés et liens non optimisés, varier les supports et ne pas toujours répéter les mêmes schémas.
    Et au final pour moi le plus important est de penser avant tout utilisateur final plutôt que moteur de recherche, vous ne croyez pas?

    Amicalement,

    Bruno

  13. Monica Médias

    La période Far West est finie. Faut-il s'en réjouir? A ce moment crépusculaire, Sam Peckinpah réalisait ses westerns les plus ultra-violents, tel "la Horde Sauvage". Et ensuite aux US, le genre western a laissé la place aux films noirs, un rien plus tragique non?
    Alors plutôt que de rester fidèle aux GGuideLines, ne faut-il pas changer de studios seo ? Moteur!

  14. aquario

    Je trouve que tout ceci va dans le bon sens. Je ne suis pas un professionnel du seo, donc je comprends les inquiétudes de ceux dont c'est le métier car on leur retire de plus en plus d'outils faciles à disposition. Mais sincèrement quand on regarde d'un oeil détaché les moyens que vous avez désormais à disposition en 2014 pour référencer un site, c'est vraiment une approche qualitative qui ne peut-être que bénéfique pour les utilisateurs. Donc je salue google sur ce point.

  15. Dafer

    comment savoir ci la campagne de netlinking de notre prestataire de service nous a pas fait des liens non irréprochables? Et quels sont les risques a court terme pour le réferencement de mon site internet ?

  16. IFDP

    C'est marrant, je me faisais exactement la même réflexion il y a peu, qu'effectivement Google, entre ses filtres et sa com poussait les webmasters à vraiment effectuer un travail de bien meilleure qualité. Pour reprendre l'adage à la mode, avant on pouvait faire n'importe quoi, mais ça, c'était avant. De toute façon, même s'il y avait, pour chaque personne qui prend peur avec les filtres de Google, davantage de personnes qui se lancent dans le SEO avec pour but de manipuler l'algo (ce dont je doute fort), avant, personne n'avait peur alors... Du coup, chaque SEO qui n'ose pas / plus ou qui ose moins est une nouvelle victoire pour Google qui, sur la masse des référenceurs, gagne de plus en plus de terrain je trouve ces derniers temps.

  17. Sylvain Auteur de l’article

    @ Bruno
    C'est presque ça. Je dirais qu'il faut alterner les liens optimisés ou pas en fonction des supports sur lesquels on les met. Et qu'il faut penser autant au moteur qu'aux visiteurs, mais ils ne sont pas toujours très différents... à lire : http://blog.axe-net.fr/comment-ecrire-pour-le-web-en-7-points/

    @ Monica Medias
    Pour ma part, je change souvent de moteur à titre perso, et quoi que certains disent, Bing n'est pas si mal que cela. Il me permet parfois de trouver des perles que Google a jetées avec l'eau du bain lors de la mise en place d'un filtre.

    @ Aquario
    Quand on voit le webspam produit ces dernières années, en effet c'est plutôt une bonne chose.

    @ Dafer
    Même sans être un référenceur, il n'est pas si difficile de trouver les liens de mauvaise qualité, c'est juste long. Le référenceur aura surtout l'avantage de savoir quoi supprimer, ou quoi modifier, ou quoi conserver tel quel.

    Le risque pour les liens pourris ? Un filtre quelconque qui plonge un jour le site au fond du trou...

    @ IFDP
    Oui, il est certain que la stratégie de la peur fonctionne...

  18. Daniel Marbre

    Bonjour,
    Merci très bon article n'étant pas du tout de la partie cela m'incite à être plus vigilant quand à mon choix de professionnel et à leur méthode pour promouvoir et référencer mon site pro dans le temps.
    Bien cordialement

  19. Annuaire Francais

    Depuis 18 ans que je gère l'Annuaire Français, si celui-ci était néfaste pour les entreprises inscrites, j'aurais areté depuis longtemps. Aucune jusqu'à présent n'a demandé de retrait, bien au contraire, de plus en plus d'agences inscrivent leur client.
    Si vous êtes inscrits sur des annuaires spammy ou cp, ou abandonné, il y a un risque, comme sur des blogs spammy / abandonné etc. Il ne s'agit pas d'annuaire, mais de la qualité de la source.
    De toute façon, les bons annuaires aujourd'hui, il ne sont plus nombreux mais existent, surtout les d'entreprises a gros trafic, sont essentiellement une excellente source de markéting optimisé. Et l'avenir est là, le SEO est mourant, le marketing prend le relais.

    Chercher un cabinet d'"avocat à Colombes (92)" , chercher du "vin en gros sur paris" , chercher "electricité générale paris 16" … voici ce que tapent les internautes sur Google, en premier. L'annuaire Français est dans les premières réponses, si ce n'est lui, c'est les Pages jaunes, le 118000.fr … + de 5 millions de visiteurs sont ainsi venu sur l'AF l'an passé, 5 millions d'acheteurs, des vrais, pas de trafic acheté ou du spam mail et autres astuces pour du trafic artificiel.
    Et quelques autres annuaire on 10 fois plus de trafic !

    C'est comme dire : non non, ne te met pas au centre des galeries marchandes du centre commercial, ouvre plutôt des petites boutiques discrètes dans les ruelles …

    Voilà Sylvain, je suis obligé de réagir quand on tire a boulet rouge sur les annuaires dans une généralité qui n'a pas sa place, ce n'est pas 1 lien vers la home et des liens vers les menus dans l'Annuaire Français qui risque de plomber un site aux yeux de Google, jamais de la vie, bien au contraire, c'est une source de vrais clients qualitative, comme sur certains autres annuaires.

    C'est dans la sélection qu'il faut être prudent, voilà tout.
    Un expert se distingue par la finesse des ajustements, quelques soit l'activité, juste ce qu'il faut là ou il faut, au détail près.

  20. Sylvain Auteur de l’article

    @ Annuaire français

    ?? Relis l'article. Je n'ai rien contre les annuaires. Je dis juste que 4 liens ultra optimisés à partir d'une fiche annuaire, cela fait prendre un risque, surtout si l'annuaire n'est pas bon. Nuance quand même, non ?

  21. Annuaire Francais

    @Sylvain, je lis : "Entre 2005 et 2012, il était tellement facile d’obtenir des backlinks optimisés… Et ça fonctionnait ! Google avalait sans broncher votre fiche annuaire contenant 4 liens aux ancres ultra riches, 1 vers la home, et 3 vers des pages internes…" et le paragraphe suivant… N'importe quel webmaster ou agence web peut donc se dire qu'il faut retirer ou ne pas s'inscrire dans un annuaire qui proposerait une page avec un lien vers la home et 4 ou 5 liens vers les menus principaux … ce que propose l'annuaire Français .

    Il est donc bien de préciser que l'important est de diversifier les sources de ses BL et de sélectionner les annuaires du moment a fort trafic, pas particulièrement pour le SEO mais l'accès direct au volume de visiteurs / clients potentiels.
    Si l'on vend des produits, il est aussi très judicieux de s'inscrire dans quelques bonnes places de marché et comparateurs. Le but final étant de vendre, et les places dans Google étant très limités, il ne faut pas hésiter a utiliser toutes les ressources possible du web.

  22. Pierre-luc GERVAIS

    Ton article m a rassuré sur ce que je fais au niverau de notre agence : Je conseille à mes clients de nettoyer leur vieux et de ré exploiter en les améliorant de vieux textes déja ranké bien en entendu en remettant à la mode du jour le maillage

    Cela va permettre de faire le tri dans la profession , les meilleurs resteront

  23. Sylvain Auteur de l’article

    @ Annuaire Français.
    Bein oui, 4 ancres ultra riches à partir d'une fiche annuaire, je continue à dire que c'est dangereux.
    On a tous fait ça, mais aujourd'hui c'est typiquement ce que Google remonte en exemple lors de pénalité.
    Je conseille à celui qui veut coller 4 liens de le faire sur des ancres qui ne soient absolument pas optimisées et bien sur, surtout pas sur des annuaires pénalisés...
    Plus de détail dans mon article à venir le 24 mars.

  24. Atuana

    Bonjour Sylvain,
    Un peu déborder mais je lis toujours avec autant d’intérêt et curiosité tes précieux conseils et merci beaucoup car je ne suis pas très qualifiée dans le domaine du SEO et cela m'est donc très utile. J'essaye vraiment de travailler sur le contenu mais je ne comprend pas parfois le fonctionnement de Google quand je fait une recherche de positionnement par mots clef et que je vois des sites placés longtemps en première page alors que après vérification je m’aperçois qu'ils n'ont pas de contenue ou peu, voir pas de contenus nouveau.

    PS: Dans "Laisser un commentaire" que veut dire "Profils de réseaux sociaux seulement"

  25. Sylvain Auteur de l’article

    @ Atuana
    Difficile de répondre sans exemples.
    Une page peut très bien se positionner sans que rien ne soit nouveau sur celle-ci.
    Elle peut aussi très bien se positionner en fonction du site auquel elle appartient. L'autorité d'un site fait beaucoup pour cela. Pour preuve, certaines pages de Wikipédia particulièrement pauvres, mais qui bénéficient de la puissance du site global, et parfois de quelques liens externes.

    Profils de réseaux sociaux, cela veux dire qu'en URL tu peux mettre par exemple celle de ton compte TRwitter, Facebook, Google plus...

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.