Améliorer son score sémantique pour le SEO

sémantique

Être guidé dans sa rédaction web par un outil qui permet de renforcer le champ lexical n'est plus un rêve. Pierre-Yves l'a fait ! Et je vous avoue que j'aime !

Je précise. Un outil reste un outil. J'espère pour vous que votre cerveau est plus efficace, mais pouvoir s'appuyer sur des constats tirés de millions de pages web et leurs positions est un plus indéniable.
Pouvoir visualiser des cooccurrences, visualiser les affinités sémantiques entre deux pages, pouvoir modifier son contenu en fonction des champs lexicaux détectés est particulièrement intéressant.

Généralités sur la sémantique (adaptée au SEO)

Le principe ultra basique est que le champ lexical d'une page (les mots et expressions qu'elle contient) va influencer son positionnement. J'ai détaillé ça dans un dossier avec un exemple concret de rédaction fait au jus de cerveau (à relire). Les résultats probants sont toujours d'actualité.

Je vous ai aussi parlé de ce sujet, mais en incluant la logique de liens hypertextes entre les pages en vous parlant de Pagerank thématique (à relire aussi). On considère que ces liens ont un « effet sémantique » identique qu'ils soient internes ou entrants.

Donc en gros, j'ai les bons mots sur mes pages et je fais des liens entre les pages qu'il faut et j'ai tout bon ! OK, c'est un peu plus compliqué, mais la logique est là.

Généralités sur les outils

Je vous avoue qu'en général j'aborde souvent les trucs automatisés avec suspicion. Quand j'en vois utiliser  une usine à gaz comme Yoast pour gérer des title et meta description sur WP, ça me fait mal.
J'ai testé d'autres outils du genre et suis souvent resté sur ma faim. Souvent, car ils sont complexes et qu'à la fin l'info tue l'info, on ne sait plus quoi faire. Je sais que Laurent Bourrelly et Benoît Chevillot ont sorti un plug-in pour intégrer un cocon sémantique sur WP qui a l'air plutôt pas mal (il aide surtout à intégrer ses contenus), et que d'autres outils sont à l'étude, mais là je n'ai pas testé.

Moi j'aime comprendre, garder la main, et avoir un outil simple qui ne fait pas 36 choses, mais les fait bien, et c'est ce que je pense avoir trouvé avec l'outil de @1fr_broadcast.

Il fait quoi cet outil ? Il analyse les textes ou les pages.

Je ne vous laisse plus languir, l'outil est accessible ici en bêta gratuite : http://1.fr/
(vous remarquerez comme ça claque un domaine comme ça...)

Analyse d'un texte

Rien de plus simple, et comme vous le savez, j'aime être concret, je vais donc prendre l'exemple d'un contenu que j'ai publié récemment.

J'indique en titre mon title (parce que j'ai prévu un title différent du H1)
Et je colle mon texte complet (h1 compris). Voici ce que me dit l'outil :

Analyse texte

Analyser son texte en ligne

On voit ici que 4 champs lexicaux principaux ont été détectés. Leurs poids atteignent ou avoisinent les 100% pour chacun d'entre eux. C'est bon, signe. Si ces expressions sont bien en corrélation avec ce que je vise, c'est parfait.

Mais il aurait pu se produire tout autre chose.

Je vais par exemple analyser un texte tiré du site de Choblab (ça va devenir un jeu entre nous).

Un score sémantique faible.

Un score sémantique faible.

On constate ici que les champs lexicaux détectés sont sans doute utiles pour deux d'entre eux, moins pour le 3e. On voit aussi que les pourcentages restent faibles pour ceux qui nous intéressent. On va donc devoir retravailler un peu le contenu si le but souhaité est de se positionner (je ne pense pas que c'était le cas ici).

En ce sens, l'outil 1.fr nous permet d'identifier des mots que je pourrais ajouter ou supprimer pour améliorer ou abaisser mon score sémantique sur les expressions visées.

Propositions d'améliorations

Propositions d'améliorations

Mais attention ! Ne soyez pas bourrin ! Vous verrez que dans certains cas, les mots proposés sont à côté de la plaque en regard de votre texte. Par exemple, dans le cadre de l'article de @choblab, l'outil nous propose  des expressions comme « mobilier contemporain, luminaire design, design scandinave, etc. » pour le mots-clé « design » et ceux-ci ne sont absolument pas adaptés à l'article.

Analyser la sémantique d'une page

L'outil permet de faire la même analyse, mais en rentrant une URL.
Pour vous montrer l'impact de l'environnement d'un texte, j'ai analysé le même texte que précédemment, mais une fois publié ici : http://www.axenet.fr/creation-site-seo-friendly/

Analyse de la page une fois en ligne.

Analyse de la page une fois en ligne.

Une grosse différence a dû vous sauter aux yeux. Les champs lexicaux sont plus nombreux que dans l'analyse de mon texte seul. Pourquoi ? Parce que mon texte est maintenant dans son contexte, avec les menus du site (qui contiennent des mots) et tout un fatras autour (contenu du footer, etc.).
Ceci va donc avoir de l'impact sur le champ lexical détecté.
Si je résume, imaginez un gros menu qui ne présente que des types de félins (lion, puma, lynx, etc.) et que votre texte parle d'un modèle de voiture « Jaguar », ça risque de patouiller sévère !

Analyser plusieurs pages et leurs relations sémantiques

Je vais tout simplement vous laisser jouer avec l'outil pour visualiser tout ça, mais je m’attarderai juste sur un point. La possibilité de visualiser l'impact des liens entre les pages.

Quand vous analysez une page web, vous pourrez cliquer dans l'onglet « Analyse des liens ». Vous y verrez que des liens internes existants entre vos pages peuvent finalement nuire à la continuité sémantique avec des scores très bas :

Un exemple entre la racine de notre rubrique « Dossiers » (sur le site de notre agence) et la racine de notre rubrique « réalisations ».

Chemin des "affinités"

Chemin des "affinités"

L'outil vous explique toutefois comment il a « glissé » d'un sujet à l'autre avec des petites flèches.

En conclusion

L'outil recèle quelques autres fonctionnalités et surtout d'exemples explicatifs très utiles. J'ai par exemple beaucoup aimé ce petit test très explicite.

Si je n'avais qu'un conseil à vous donner, c'est de vous jeter dessus pour tester.
La mauvaise nouvelle est que vous allez sans doute vous apercevoir que vos pages sont des passoires sémantiques à cause des liens qu'elles se font entre elles. On comprend mieux ici l'aspect vital d'une arborescence bien construite (voir de silos).

Attention aussi, ceci reste un outil... Il doit vous aider, mais ne laissez jamais un algo remplacer votre cerveau !

OK j'y vais !
1.fr

Explications vidéo :

Aller plus loin :

 

Améliorer son score sémantique pour le SEO
4.78 (95.56%) 18 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

19 réflexions au sujet de « Améliorer son score sémantique pour le SEO »

  1. Mickael

    Je découvre cet outil qui est un vrai gain de temps, personnellement j'adore les exemples de sites, après je remarque que sur les champs lexicaux il y a des doublons mal interprétés mais bon je pense qu'il faut combiné l'outil avec notre cerveau et les résultats devrait être pas trop mal . Merci !

  2. Christian Méline

    Tu as aussi optimiz.me qui propose les champs lexicaux, et sans doute d'autres sites encore.
    Tu as aussi la méthode des cooccurrences...

    Rendez-vous dans les SERP.

  3. Véronique Duong

    J'ai testé l'outil, et c'est pas mal pour voir la densité de mots-clés de chaque terme dans les différentes pages d'un site ! Merci pour ce partage en tout cas 🙂

  4. Sylvain Auteur de l’article

    @ Veronique
    L'outil ne s'attache pas à la densité des mots-clés mais au champ lexical, et c'est ce que j'aime car je n'ai jamais cru à cette notion de densité.

  5. py

    Comme l'indique bien Sylvain, l'outil ne considère pas la densité des mots-clés (citation).
    Ainsi, qu'un mot soit présent 1 fois ou 100 fois, même résultat.

    1.fr considère les relations entre les mots, et permet un "sculting" des champs lexicaux, a finalité d'optimisation SEO, via la production de contenus structurés pour sembler plus pertinents aux "yeux" (ou plutôt processus d évaluation) des moteurs de recherches.

  6. Christophe

    Bravo, bel outil interessant..j'utilise aussi visibl..s mais j'avoue que celui-ci à l'air plus facile à dompter...

  7. Romaric

    Bonjour Sylvain,

    Pour avoir eu l'opportunité de tester en profondeur cet outil depuis un peu plus d'un mois, je confirme son intérêt, mais en plus j'affirme que les résultats sont présents immédiatement au niveau des serps.

    1.fr me conforte aussi dans le fait qu'un texte parfait sur le plan sémantique et bien positionné dans un silo ne décolle pas sans quelques liens pertinents (selon la thématique bien sur)

    Ce qui me chagrine par contre sur un plan philosophique, c'est l'appauvrissement du contenu pour coller aux expressions recherchées sur une page et en fonction des termes, le champ lexical est d'une pauvreté affligeante.....

    Mais bon un outil à tester pour se faire une idée 😉

  8. Anthony

    La sémantique a l'air d'être le nouveau cheval de bataille du SEO et du référencement depuis quelques mois. Je développe moi aussi des outils pour analyser les contenus des pages mais je m'interroge sur la pertinence de tels indicateurs : travailler à améliorer son score sémantique sur des expressions visées équivaut un peu au nouveau keyword stuffing non ? Encore une fois, tout est dans la finesse, sans quoi les algos détectent la suroptimisation (donc le bourrinage). Mais quelle est la bonne mesure pour rester sous les radars tout en améliorant son positionnement ?

  9. Chob

    Merci Sylvain pour cet audit gratuit 😉

    Comme tu le devines, le SEO de mon blog n'est pas une obsession même si j'essaie de respecter les bonnes pratiques. La difficulté pour un blogueur non professionnel comme moi est parfois de concilier le point de vue personnel avec les règles un peu froides du SEO. Mais j'avoue que dans le cas de l'article cité, un peu d'optimisation n'aurait pas fait de mal...

  10. Sylvain Auteur de l’article

    @ Chob
    Oui, c'était plus du teasing, et puis l'exemple était efficace 🙂

    @ Romaric
    Vu l'importance des liens pour Google, je suis assez d'accord avec ta seconde remarque. Mais dans cet axe, n'oublions pas les liens internes qui ont un poids non négligeable.

    @ Romaric et Anthony
    Pour ma part, l'outil à justement tendance à me permettre d'explorer de nouvelles pistes de mots-clés à intégrer et donc du contenu complémentaire. Ceci sans aller jusqu'au bourinage. C'est aussi très utile pour imaginer des contenus de pages supplémentaires qui viendront asseoir des cocons ou grappes sémantiques.

  11. Fred

    Cet outil a l'air pratique et plutôt bien fait, je vais tester ca aussi de mon côté ! C'est toujours bien d'avoir des nouvelles suggestions !
    Merci pour le partage 🙂

  12. Laurent Bourrelly

    J'avais participé au développement de Visiblis.fr, qui est un autre outil sophistiqué d'analyse sémantique.
    Ayant eu aussi testé 1.fr j'aime également l'approche sensiblement différente de Visiblis.
    Idéalement, il faut utiliser les 2.
    Attention tout de même car vous allez forcément tomber rapidement sur des abberations. C'est normal avec des outils généralistes. D'ailleurs, même avec un corpus sur-mesure cela mérite un cerveau humain pour finaliser l'analyse.

  13. Sylvain Auteur de l’article

    @ Laurent
    J'avoue que j'ai pas mal patouillé avec visibilis. Pas très simple...
    Ensuite, je suis tout à fait d'accord, un bon cerveau en état de fonctionnement est toujours indispensable derrière 🙂

  14. Romaric

    @ Sylvain,

    C'est évident que l'outil donne de nouvelles pistes pour créer des contenus supplémentaires et c'est intéressant. Comme toi, j'ai un peu galéré sur la prise en main de Visiblis, après au même titre que Laurent je pense qu'il est utile d'exploiter les deux outils pour avoir un maximum de pistes à explorer.

    Les deux font gagner un temps précieux et on arrive finalement au même résultat qu'en faisant le travail à la main et en prenant les expressions fortes qui ressortent sur les x premiers résultats d'une recherche sur une serp, sauf qu'au lieu d'y passer des heures en recherche, on y passe quelques secondes.

    Je crois que le plus frustrant est de se rendre compte que sur certaines thématiques qu'on pense bien maîtriser on fait des rédactionnels qui méritent un zéro pointé en matière de sémantique 😉

    @Anthony, le keyword stuffing est à mes yeux un abus du même mots clés ou d'un groupe de mots clés signifiant la même chose, ce qui est intéressant avec le score sémantique c'est qu'il n'est pas question ici de bourriner le mot clé qui t'intéresse, j'ai d'ailleurs essayé pour tester l'outil et en abusant de ton mot clé tu n'augmentes presque pas ton score sémantique, par contre en y ajoutant des mots clés un peu inattendus (mais qui ne manque pas de logique avec ta thématique) ton score grimpe en flèche.

  15. Régis

    Bonjour Sylvain,

    ce n'est pas tout les jours qu'on parle logiciel ici, alors forcément ça rend curieux. Et puis, le onsite et particulièrement la sémantique me passionne beaucoup. En m'inspirant des articles de Laurent pour la mise en place sur le site, mais surtout de Christian pour l'analyse des champs lexicaux utilisés par les concurrents qui rankent, je m'y essaye avec plus ou moins de réussite. Et la grande question étant, comment faire ça de manière "industrielle", en essayant d'être efficient.

    j'ai fais quelques tests sur ce logiciel, et je trouve ça pas mal pour un premier niveau de décision. Pas mal du tout. Merci pour le partage.

  16. Véronique Duong

    @Sylvain : Oui, c'est vrai. Pour Google en tout cas, la densité n'a plus trop de sens, mais quand je parlais de densité, je pensais à Baidu, moteur pour lequel je suis spécialisée. Pour le moteur chinois, la densité est un facteur toujours valable. Dans tous les cas, ces deux moteurs sont assez différents dans leurs critères de classement.

  17. Pascal CAMLITI

    Bonjour,
    Encore une perle de votre cru de recherche, merci pour le partage et l'information toujours aussi pointue.
    La fiabilité du service a-t-elle était testée sur de nombreuses pages ? ou est-ce tout jeune ?

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *