Anecdotes SEO

Suite de nos articles d'invités. Aujourd'hui, quelques anecdotes SEO pour égayer ce début d'année.

Par Hervé

Certaines agences de référencement travaillent mal

Je savais déjà que ce n'était pas un mythe, puisque cela existe dans tous les corps de métiers, mais depuis que j'administre un portail de référencement, je le constate régulièrement.

Pour argumenter cette constatation,  je vais prendre deux points précis que sont le duplicate content et l'utilisation des liens profonds.

De tous les sites que j'ai attrapé pour de la duplication de contenus, plus de 60% proviennent des agences de référencement. S'ils utilisent des stagiaires, qu'elles les forment avant de les lancer dans l'inscription d'annuaires. Cela me fait penser que la rentabilité prime sur le résultat.

Mais où je suis le plus étonné, c'est l'absence régulière de l'utilisation des liens profonds dans la description d'un site. Soit elles sont incultes au point d'ignorer ce qu'est un lien profond, soit elles s'en foutent royalement. Dans les deux cas, elles ne rendent pas service à leurs clients.

Une anecdote pour finir

J'ai eu à livrer une boutique en ligne pour un client sur un domaine très concurrentiel. Ce dernier se plaignant d'être mal positionné - aucun lien ne ressortait en dessous de la 5ème page de Google - refusait de commander une prestation de référencement pour améliorer sa visibilité.

J'ai réussi à le convaincre de mettre en place un blog pour tenter d'améliorer sa présence dans les moteurs.

Je lui envoie donc un devis, avec une belle remise commerciale, et je reçois un coup de fil des plus surprenants :

"Comme nous sommes mal positionnés, j'ai pensé que vous pourriez nous offrir la création du blog". Mais bien sûr mon petit monsieur !

Je n'ai évidemment pas cédé, j'ai vendu ma prestation et son positionnement ne s'est que légèrement amélioré sur son site principal. Il est parti ennuyer une autre agence pendant quelques mois sans me prévenir et cherche aujourd'hui à travailler de nouveau avec moi. Pour ma part, j'ai des choses bien plus intéressantes à faire.

Hervé UET - Agence web Infini'click

Par Aurélien :

Le métier de référenceur est plutôt inconnu, entre : "ah oui, il suffit de cliquer sur ta page pour monter sur Google" et "tu es informaticien en fait", cela me fait sourire, me fait bondir, cela dépend du sens du vent, de ma digestion et de nombreuses autres variables.

La dernière en date remonte à ce week-end. Ma mère me téléphone pour me demander de descendre dans la maison familiale pour fêter l'anniversaire de ma sœur et me demande de rester 3 jours. Ce à quoi je réponds que je dois travailler, que c'est le dernier rush avant les fêtes.

Elle me répond sans se démonter que je peux poser une journée et que de toute façon je ne suis que derrière mon ordinateur et qu'heureux hasard il y en a un chez elle.

Donc, oui nous passons pas mal de temps derrière des écrans, mais nous ne jouons pas (toujours) et nous ne sommes pas (tous) des informaticiens.

Aurélien Delefosse alias Gwaradenn de concours de référencement.

Par Laurent :

Avec mon ancien site 7-dragons.com (vendu en 2008), j'étais en seconde position (derrière l'indétrônable Webrankinfo) sur le mot clé "référencement google".
A ce titre, je recevais parfois des mails adressés directement à Google.
Du genre :

  • "Pouvez-vous mettre mon site dans l'index de votre moteur de recherche?"
  • "Mon site n'est pas classé dans votre moteur. Pourtant, je me suis inscrit dans des annuaires."
  • "Pourquoi le site X est devant le mien, alors que le mien est beaucoup plus beau?"

Bonne année et tout et tout

Laurent Bourrelly

Ce billet fait partie d'une série sur lesquels nous ouvrons nos portes à nos collègues et amis.

Retrouvez dès demain de nouvelles anecdotes d'agence web.

Anecdotes SEO
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

24 réflexions au sujet de « Anecdotes SEO »

  1. Aurélien

    Moi aussi je trouve l'anecdote de Gwaradenn vraiment
    pertinente! Merci à Sylvain de me laisser si souvent la parole sur
    son blog. Bonne année à toutes et à tous.

  2. Dan

    Comme diraient "les inconnus", il y a la bonne agence et la
    bonne agence. Celle qui met les moyens pour ses clients et l'autre
    non et ne fait qu'encaisser les chèques...

  3. Erwan

    Moi c'est les remarques de Hervé qui me font tiquer. Je ne pense pas que ce soit la course à la rentabilité. Juste qu'ils ont signé un devis pour X inscriptions dans un annuaire donc ils le font quantitativement.

    Sinon c'est marrant de voir que Gwara montre l'importance du SEO à J-7. Ce sont des mots concurrentiels je pense. C'est pas trop tard ?

  4. Trend

    C'est vraiment sympa de la part de Sylvain de donner la parole à des pro chacun dans leur domaine respectif.
    Merci pour ces petits moments de détente.

  5. nicolas

    @Hervé de Infinisearch : Très bonne constatation, et le problème en plus réside dans le fait que la soumission annuaire aujourd'hui ce voit doté que de 20-30 annuaires potables avec quelques uns seulement qui possède tes qualités de liens profonds (net-addict et quelques autres).

    Donc le plus grave n'est pas forcément de voir un taux de duplicate élevé car parfois il est dur de changer les moeurs, mais que ce duplicate sur Infinisearch par exemple est la preuve que les personne soumettant les sites ne connaissent en rien le "marché" des annuaires...là c'est grave...Et doubler du fait qu'ils ne savent absolument pas lire les CGU.

  6. BreiZh SEO

    Sympathique toutes ces petites anecdotes. Il est vrai que
    certains référenceurs ne font pas le nécessaire pour le client et
    préfère le faire passer à la caisse. Mais, il est aussi vrai que
    certains clients ont encore beaucoup de mal a vouloir mettre de
    l'argent dans leur référencement. Ils ne comprennent pas toujours
    l'intérêt malgré de nombreuses explications. Ils ont donc ce qui
    correspond au budget qu'ils nous ont alloués. J'entends parfois,
    certains de mes clients, s'étonner qu'en 3h, on ai optimisé que
    deux pages. Mais le temps de faire une recherche de mots clés,
    d'optimiser les textes et autres titles et de faire de la recherche
    de liens externes pertinent, je dirai qu'il faut parfois 3h pour
    une seule page. Bonne année à tous.

  7. YvanDupuy

    Bonjour Sylvain, et tout d'abord tous mes voeux pour 2011...

    Ces anecdotes nous offrent vraiment de bons moments. Mon coup de cœur va à "comme nous sommes mal positionnés, vous pourriez nous offrir la création du blog"> hallucinant le culot de certains clients...

  8. Wilfried

    Encore de l'anecdote qui fait sourire en ce début
    d'année... Pour ma part j'ai toujours un petite doc avec les
    quelques questions que tout un chacun se pose sur le "referenceur"
    ; cet outil plait, surprend parfois, mais de toute évidence m’évite
    ce genre de mauvaise surprises. ex: nombre d'entreprise croient
    qu'il suffit de payer google pour être référencer et se positionner
    sur les requêtes désirées, que c'est très chers et qu'elles ne
    peuvent se le permettre que rarement -> oO Le plus important
    est de ne pas leur faire miroiter l'impossible (même si rien ne
    l'est) et de leur faire comprendre que tout est "travail". La
    plupart des clients après explications comprennent tout de même que
    c'est du boulot. Ce n'est pas toujours une perte de temps que de
    leur expliquer. Je rejoins tout de même ce que tu dis Breizh et
    l'argent pour le référencement est souvent de prime abord, oublié,
    ressenti comme "jeter par les fenêtres" ou sacrifié.

  9. fred

    c'est que ce n'est pas évident de tenter une explication du tavail de référenceur, au faite j'ai perdu l'adresse de big boss de google, du coup c'est embettant pour demander de mettre le site d'un ami en 1ere position des résultats, si quelqu'un peu me la faire suivre ^^

  10. julie

    Il y a effectivement une grande incompréhension de la part des entrepreneurs en ce qui concerne le référencement et ses résultats. J’ai personnellement beaucoup plus de succès (du point de vue « compréhension de la valeur ajoutée ») avec les entreprises locales qui visent un marché local.

  11. le-juge

    Ahhhh les anecdotes... moi je me rapelle la fois ou un des clients de mon ex agence (qui avait eu des pages satellites - a l'epoque on en etait encore BH ou pas BH?) et qui n'avait pas ete prevenu des changements de politiques GG

    Bref - en fait son site se';st fait Blacklisté et oil est venu sur le hub demander des conseils - je me rapelles etre en train de dire au gars comment se sortir de la situation tout en me faisant a la fois remercier et insulter copieusement par MP selon si il parlait a moi du hub ou de moi (qui avait fait son SEO ... bref fun!

  12. Loiregrafix

    Bonjour et meilleurs vœux à toutes et à tous.Pour ma part, beaucoup de mes clients ne voient pas forcement l'intérêt d'investir sur le référencement (seul une présence sur le net leur suffit...).
    Il est important de leur faire comprendre qu'un site web sans référencement, c'est comme trouver une aiguille dans une botte de paille.Que si leur site n'est pas visible,il n'auront pas forcement de retour sur investissement 😉

  13. Arnaud

    Sympa toute c'est petites anecdote 😉 Surtout celle d'Aurélien qui est tellement vrai. Par contre je ne suis pas spécialement d'accord avec Hervé et l'histoire des liens profond... Moi je ne met pas toujours des liens profond non plus dans mes descritions d'annuaires. Je préfere prendre un liens vers ma home et ne pas diviser ma popularité. Pour les liens profond il y a les cp et les diggs. Mais ce n'est que mon avis

  14. Sylvain

    Article décalé qui change, bien vu.
    @Arnaud : une petit lien profond fait sûrement plus de bien qu'un petit lien vers une page d'accueil non ?

  15. Lyes

    Bonjour à tous et bonne année.

    De mon côté c'est surtout le budget à allouer pour le référencement qui semble trop important pour certains
    prospects.

    Aujourd'hui exister sur Internet à un coût mais beaucoup n'intègre pas cette donnée essentielle.

  16. Sylvain Auteur de l’article

    @ Arnaud
    Tou comme l'autre Sylvain, je pense que les liens profonds sont tellement plus difficiles à obtenir, que je ne m'en prive jamais dès que c'est possible sur un annuaire.

  17. John

    Bien sympa ces anecdotes! Cela me fait toujours bien sourire. Beaucoup de clients réagissent comme celui de Hervé, ils pensent qu'un bon référencement est compris dans la réalisation du site. Pour eux c'est même parfois la même chose...

  18. web agency

    Oui je suis d'accord que beaucoup de gens ne voient pas le referencement comme un vrai metier, je pense que c'est normale vu que certaines personnes ont du mal a s'adapter au net. C´est un "probleme" generationnel avant tout. Je me suis bien marree en lisant votre anecdote...Il y a cependant beaucoup d´agences de SEO, notamment aux Etats Unis, qui proposent maintenant des prestations gratuites et ne demandent qu'a etre payes une fois les resultats garantis. Parcequ´il y a tellement d´arnaques...mais enfin en Europe c´est pas la meme chose selon mon experience, je me trompe peut etre.

  19. Agence de communication

    C'est pas tout à fait une anecdote dans le même genre que celle racontée plus haut, mais dernièrement, je reçois un mail d'un client assez expéditif, où était inscrit la phrase qui tue :
    "Le référencement est bugé. On devrait être le tout premier résultat.Merci de faire remonter ça à Google pour arranger ça."
    quand tu reçois ce genre de choses, force est d'admettre que tu t'es loupé sur toute la partie "présentation du boulot de référenceur" faite en début de collaboration...

  20. Codes Réduction

    Merci pour les anecdotes. Celle d'Aurélien est révélatrice du manque de connaissance des métiers du web. A partir du moment où tu fais du web, tu n'es qu'une personne qui est sur Facebook toute la journée (comme si on avait que ça à faire).
    C'est toujours amusant d'entendre ce type de commentaire, mais ce serait pas mal que les mentalités évoluent.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *