Audit SEO, ce que vous risquez de détester

La décision est prise, votre site est en ligne depuis plusieurs mois, le nombre de visites naturelles que vous attendiez n'est pas au rendez-vous, vous avez pris la décision de faire réaliser un audit SEO de votre site.

Sage décision, même si la meilleure aurait été d'intégrer un SEO tout en amont de votre projet.  Eh oui, il aurait été tellement plus simple de construire votre site en fonction de vos objectifs plutôt que d'avoir à le rafistoler derrière...

D'ailleurs, c'est parce que vous avez procédé dans le désordre que vous risquez de ne pas aimer le discours du SEO qui va réaliser votre audit.

Catastrophe SEO

Votre site en flash, oubliez-le !

Mais quoi, mais comment ? Il est sublime mon site !

Mais oui il est très beau votre site, mais pas adapté au mode de lecture des moteurs de recherche. Quoi que certains en disent, on n'a jamais vu de site en flash occuper les premières places sur des requêtes concurrentielles.
Oubliez aussi la longue traine qui devrait représenter au moins 80% de votre trafic.

Bref, revoyez vos ambitions, changez de site ou bien explorez d'autres pistes que le référencement naturel. C'est possible, des gens comme Cartier, Van Cleff ou Vuitton le font, mais côté budget...

L'intégralité du balisage html est à revoir

Votre logo en H1 sur toutes les pages, vos TITLE qui commencent par le nom de votre société et finissent par l'expression-clé utile, vos H2 sur « voir mon panier », votre meta description identique sur toutes vos pages, plusieurs liens par page vers la même cible, dont le premier sur une image sans balise ALT, etc. etc.

Bref, votre site a été structuré avec les pieds.

Votre SEO va donc vous conseiller de mettre de l'ordre dans le code, ceci va vous couter du temps si vous codez vous même, ou de l'argent si c'est un prestataire qui s'en occupe.

La pauvreté de votre contenu

Votre site comporte 12 malheureuses pages alors que vous souhaitiez vous positionner sur une cinquantaine d'expressions-clés assez concurrentielles ? La partie va être difficile à jouer. Regardez vos concurrents, combien ont-ils de pages au total 50, 100, 10.000 ?

Vous ne jouez pas dans la même cour. Il faudra revoir vos ambitions à la baisse, ou revoir  sacrément votre stratégie de contenu. Du pain sur la planche en perspective.

Le manque de profondeur et de cohérence de votre contenu

Vous ciblez des expressions-clés difficiles, mais ne donnez pas à vos contenus les moyens de les atteindre. Vos textes traitent 36 sujets par page, ils ne sont pas suffisamment optimisés pour chaque expression-clé sur lesquelles vous souhaitez vous positionner.

Il faudra réécrire l'intégralité de vos textes

Un rédacteur web professionnel pourra vous y aider, mais ça coûte.

L'architecture de votre site n'est pas adaptée.

L'arborescence mise en place donne beaucoup de poids à des pages peu importantes et minimise le poids de vos pages majeures. De multiples URL amènent aux mêmes pages.

Aïe. Une meilleure logique de conception aurait été nécessaire. Comme beaucoup de gens, vous avez voulu faire « beau » avant de penser à faire « efficace ». Le cas est courant et les rustines d'un SEO n'auront sans doute pas l'effet escompté.

Peut-être allez-vous devoir tout recommencer depuis le début.

Où sont vos liens entrants ?

Pas mal votre site, joli, ergonomique, bien fichu, optimisé. Et alors,  comment voulez-vous qu'un moteur puisse se dire qu'il intéresserait du monde si 10 misérables liens pointent vers lui ?
Il serait sans doute utile de mener une campagne de netlinking assez sérieuse pour lui donner la chance qu'il mérite

Vous avez de la chance, une bonne base (architecture, contenu) est en place. Ce travail de netlinking va vous couter, mais les résultats ont toutes les chances d'être au rendez-vous.

La présence sociale, vous connaissez ?

Aujourd'hui, un moteur comme Google prend sacrément en compte ce qui se dit de vous et ce qui linke vers vous. Mais vous n'avez aucune présence en SMO.

Attention, une stratégie efficace de présence sociale ne s'entreprend pas à la légère. Méfiez-vous des vendeurs de rêve. Mais selon votre activité, cela peut être un passage incontournable.

Peut-être faudra-t-il prévoir aussi des ressources de ce côté là.

Aurait-on pu éviter cela ?

Oui, sans aucun doute. Tout comme il est hasardeux d'aller acheter une péniche sans aucune connaissance pour en faire son habitation, il est risqué de s'embarquer dans un projet web sans conseil.

Une méthode simple consiste à se payer en amont les services d'une agence ou d'un consultant qui vous guidera dans votre stratégie avant de vous lancer. D'ailleurs, vous pouvez même directement aborder un professionnel en lui disant que vous ne souhaitez que la partie conseil, et que vous ne lui ferez pas faire le site. Il sera sans doute moins partial et vous conseillera plus efficacement.

Lorsque je vois les catastrophes que l'on nous demande parfois de rattraper, je me dis que ces prospects auraient mieux fait de nous commander ce conseil avant de faire réaliser leur site, ils auraient globalement économisé beaucoup d'argent, même en se payant notre prestation en amont.

En résumé

Les 1500 à 5000 euros ( environ) que vous économisez en conseil initial risquent de vous couter largement plus cher en audit, refonte, adwords, etc. Plutôt qu'un audit après coup, si vous n'avez pas déjà une bonne expérience de gestion de site web, pensez à l'accompagnement que peut vous apporter un professionnel en amont.

Edit du 31 mai :

Un exemple anonymisé de mail reçu hier, avec un projet qui va dans le mur par avance :

One ne rédige pas  ses textes AVANT !Rédiger ses textes, définir l'arborescence, faire le design,  avant de penser référencement mène quasiment systématiquement à la catastrophe en terme de positionnement.

 

 

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

49 réflexions au sujet de « Audit SEO, ce que vous risquez de détester »

  1. Maryse

    Excellant rapport! Il vaut toujours mieux prendre le temps de concevoir comme il faut avant de commencer à coder si on ne veut pas avoir à tous refaire en chemin.

  2. Phil

    Tout à fait d'accord sur le fait que le SEO doit être intégré dès la phase de réflexion de construction de tout site web, et doit être inclus dans le cahier des charges, au moins sur la partie "optimisation on-site".

    Combien de prospects viennent nous voir avec un site flash "que personne ne voit" et qui souhaitent de "légères modifications" pour un budget "raisonnable". Mais nooooooon, il faut tout refaire !!

  3. fred

    C'est vrai, les économies de bout de chandelle au démarrage d'un site e-commerce ou non d'ailleur sont pour moi un facteur important dans la réussite du lancement d'un site.

    Bien souvent, le site, l'ergonomie, bref tout à déja été fait avant que l'on prenne l'avis d'un référenceur, il faudra encore un moment avant que cela change, car pour un entrepreneur, souvent, ce qui compte c'est l'aspect du site et qu'il soit en ligne rapidement.

  4. LadyManucure

    Dieu sait que souvent les industriels de toute taille font cette erreur, heureusement ils s'en rendent compte et aujourd'hui commencent à faire auditer de nouveau leur site pour se rendre compte qu'ils ont une techno d'il y a 5 ans (le flash).

  5. sylv20c

    Même si j'adhère à tout ce qui est dit dans cet article, j'aimerai rappeler que dans beaucoup de cas nous en sommes encore à l'époque de l'évangélisation ! Les fameux "ah si j'avais su...", "j'aurai mieux fait de faire ça avant.." etc. restent rare. En effet, la plupart du temps, la réaction est juste "mon site ne m'apporte rien, c'est la faute de ma webagency", ben oui, mais si les négociations commerciales ne commençaient pas systématiquement par "Quoi 10000€ ? On me propose la même chose pour 3000...". Le vrai problème reste entier. Comment faire comprendre à nos clients que ça ne peut pas être la même chose ? Pour eux SMO, SEO etc. sont des mots qui ont tendance à vite les endormir. Combien de clients décrochent quand vous abordez les notions de concurrence, de visibilité de ROI ? "Mais moi je veux un site tout simple...alors vous savez...". Alors comment leur expliquer lorsque vous arrivez avec un budget 30 à 50% supérieur à celui de vos concurrents ? Bref merci à l'excellente contribution de ce blog pour faire comprendre à nos chers clients tout le bien fondé de choisir des compétences avant. Si seulement, j'arrivai à leurs faire lire ces article 😉

  6. stef

    Effectivement,un site doit être conçu autour d'un contenu et des objectifs fixés faute de quoi sa visibilité ne lui permettra pas d'attirer des clients. Évidemment cela a un coût mais le ROI (retour sur investissement) sera positif dans la grande majorité des cas.

    Un très bon article sur les fondamentaux du référencement.

    Bien à vous.

  7. edouard

    Je suis tout à fait d'accort sur le fait que le SEO doit être intégré en amont du lancement du site web.

    Cependant l'éternel débat du flash me fait bien rire. Qui parle encore de site full flash. Bien sûr que ça n'a aucun intérêt. Le flash est très utile pour des petits effets ou des petits modules qui vont donner l'effet wahou ou qui sont irréalisables avec une autre techno, comme par exemple le logo du blog d'axe net 🙂 Ce qui ne nuit absolument pas au référencement.

    Enfin @Fred dire que le flash est une techno d'il y a 5 ans, c'est une énormité. C'est juste la réflexion de quelqu'un de fermé. car le flash est une techno qui évolue énormément. Et il ne faut pas confondre le logiciel flash et ce qu'il en résulte, le plus généralement un swf. Mais on pale de faire des formats de sortis js, HTML5 etc...

  8. blondin

    Et pourtant, comme c'est difficile, d'éviter à un chanteur de faire une première page en flash ! Je veux que mon site soit beau, au moins la première page. Faire comprendre qu'il faut du contenu texte sur cette première page, c'est un combat de titan contre le chanteur.
    - Oui mais Vedette 1 ou Vedette 2 regarde son site
    - Mais vedette 1 et Vedette 2 ont vendu des millions d'albums ont des milliers de fans qui font des liens de leur petit site vers eux, alors que toi, il faut qu'on te trouve quand on cherche chanteur, chansonnier...
    Comme c'est difficile, de ne pas céder et laisser faire en flash...
    Le webmaster d'un chanteur !

  9. Marc

    Si l'audit SEO est souvent nécessaire, ce n'est pas forcément parce que l'entrepreneur a voulu faire des économies de bout de chandelle. En prenant l'hypothèse qu'il s'agit d'un entrepreneur "normal" qui ne gère donc que son entreprise et qu'il lance son site (unique) pour la première fois, comment voulez vous qu'il connaisse toutes les arcanes du SEO ? Dans le meilleur des cas, il va penser qu'il doit consulter 2 ou 3 agences web en leur proposant un cahier des charges et il retiendra celle qui lui paraitra (avec ses propres critères) la plus pertinente (pas nécessairement la moins chère). Mais si aucune de ces agences ne met en avant le caractère primordial de l'optimisation SEO et son coût, difficile d'imaginer ce qui n'existe pas à ses yeux de profane.
    Pour Adwords ou autres campagnes de communication, il se doute qu'il y a un budget à prévoir, pour le reste il va sûrement penser que c'est compris dans la création du site.
    L'idéal serait que toutes les agences web aient en interne ou en partenariat externe une prestation SEO systématiquement expliquée et proposée. Il y a longtemps que le rapport de positionnement minimaliste sur 5 ou 10 mots ou expressions clés n'a plus grand sens.

  10. Philippe

    Bon résumé des catastrophes endémique lorsque l'on nous demande notre avis sur un site déjà en ligne, non optimisé pour les moteurs de recherche.

    D'ailleurs une simple conversation au téléphone avec une brève évocation de tout ce qui ne va pas, que l'on a repéré au premier coup d'oeil et le client s'enfuit, plus de nouvelles et pas de contrat.

    On se dit mince, un client en moins, mais en même temps on pense à toutes les galères que l'on a évitées. L'absence de budget, les frustrations, le manque clairvoyance...

  11. Céline

    En même temps, c'est compréhensible, pour une personne étrangère à l'internet, de penser qu'il suffit de faire un site et que le miracle du net c'est toujours comme en 2001 où il siffisait d'aborder un sujet pour que google s'en aperçoive et vous classe en première page.

    Mais c'est encore possible de créer un petit site et qu'il soit bien référencé. Par exemple dans les artichauts. Il n'y a pas de grandes concurrences dans ce domaine !
    Si vous chez un domaine, les rutabagas, ça doit aussi être possible

  12. reftuto

    Le souci c'est que l'ignorance est toujours d'actualité après 10 ans de métier facile.... On aura toujours beau dire "oui votre site en flash est très beau, mais.." les gens comprendront jamais...

  13. Sebastien

    Bon, on peut quand même se dire qu'un créateur de sites optimisés n'allait pas dire qu'on pouvait tout refaire après. ^^

    C'est pareil en SEO et ailleurs : réfléchir avant de faire revient souvent moins cher... Mais on ne s'en rend compte qu'après.
    Pour les balises, la chose véritablement triste est que 50% des sites créés par des agences sont faits ainsi (et je suis gentil).

  14. Yonathan

    En general, les gens voulant se lancer sur le net ont une idee mais ne save pas la mettre en route.
    C'est pour cela qu'il faut mieux etre accompagne au debut du projet.

  15. Marc

    Un excellent article pour rappeler à tous qu'il est plus judicieux et rentable d'intégrer une démarche seo tôt en amont et dès la première conception du site. En espérant que pas seulement les nombreux lecteurs seo vus dans les commentaires, mais aussi tous les autres seront convaincus !

  16. Johan

    Il est évident qu'avant de faire un site il faut se renseigner sur "comment bien faire un site". Mais si le gars commande son site chez un débutant ou quelqu'un qui ne connaît pas bien son métier il n'ira pas bien loin.

    On construit un site suivant la façon de le référencer et non pas l'inverse, les clients pensent que le prestataire va logiquement aller dans ce sens mais malheureusement il n'y a que très peu de prestataires qui connaissent réellement leur métier.

    Des dev PHP certifiés et autres j'en connais mais niveau référencement ce sont de vrais billes, il ne faut surtout pas leur confier un vrai projet à moins de les guider de A à Z.

  17. apwn

    Tout à fait d'accord. A vouloir économiser et dépenser le moins possible au départ on prend le risque de rencontrer un succès moindre par rapport à celui attendu.
    Et comme tu dis, pour corriger la donne, ça revient souvent beaucoup plus cher.

    Après faut également connaitre les bonnes personnes qui puissent guider le client dès le début du projet et le conseiller.

  18. christophe

    Je viens de me rendre compte de cela de manière différente. Etant en train d'étudier le rachat d'un site en ce moment je me suis mis à en discuter avec mon oncle qui bien entendu n'y connais rien en site internet malgré le fait qu'il passe quelques heures à surfer chaque jours.

    Sa première réaction à été de me répondre : "Bha biensur il te vend son site et il en remonte un dans la foulée..."

    La plupart des gens s'imaginent qu'il suffit d'ouvrir un site pour que comme par magie des milliers d'internautes déferlent dessus.

  19. Poca SEO

    Trop trop bon article, c'est le discours que j'ai tous les jours avec mes clients / prospects et mon équipe de production, et ça fait plaisir de le lire sous un autre angle un peu détaché et avec humour

  20. jérôme

    Je suis d'accord, mais le problème est toujours le même...le client a du mal a se projeter et préfère voir à l'économie...on se retrouve ce problème dans beaucoup de domaines.

    @Sylvain
    Tu dis dans ton article qu'il ne faut pas avoir plusieurs liens qui pointent vers la même cible...d'après les tests on est d'accord...Mais toujours la même question dans ce cas comment faire avec les liens en footer...On privilégie le SEO ou l'ergonomie ?

  21. Jeremy

    @Edouard : si tu penses que le flash est encore nécessaire et est la seule option, actualise-toi.

    Il y a une merveilleuse librairie qui s'appelle jQuery, et même Google la recommande. Combine le jQuery avec l'AJAX, et tu peux tout faire.

  22. phil

    Tu pointes là davantage un problème de méthode que de connaissance SEO.
    Quand une entreprise s'apprête a investir quelques milliers d'euros dans un site internet qui sera par la suite un outil stratégique pour sa communication la moindre des choses est d'avoir un plan.
    Et si l'entreprise ne possède pas de ressources en interne pour son audit, l'intervention du consultant devrait être budgétisé.

  23. Christophe

    De l'utilité de se faire accompagner en amont par un professionnel...
    Les choses changent petit à petit. Récemment un prospect nous a confié une mission de conseil en référencement avant le lancement d'un nouveau site. Tout s'est bien passé. Le graphiste a tenu compte des conseils donnés pour l'ergonomie, l'architecture et la navigation. Le site web a été développé à la lettre selon nos préconisations. Parfait.
    Sauf que 2 semaines après la mise en ligne, ils ont décidé de tout casser et de choisir un nouveau design plus moderne, plus actuel, plus bling bling et surtout beaucoup moins SEO-friendly. Patatras, retour à la case départ.

  24. Raph

    Bravo Sylvain, un très bon sujet sur la forme, l'intérêt et le moment d'un audit SEO.
    Ce que tu décris je pense que tout référenceur l'a au moins vécu une fois, si ce n'est plus.
    En voulant faire des économies de bout de chandelle, le client se retrouve ensuite à mettre la main au porte monnaie et pour bien plus cher finalement.
    Une fois de plus cela montre la méconnaissance des clients sur les enjeux d'un référencement naturel pensé en amont du projet. Certains y voit là une dépense superflue.
    Mais le pire est parfois le déni que peut rencontrer le consultant SEO lors de son audit post réalisation.
    J'ai eu le cas d'un client il y a de ça 2 mois, il a tellement pas apprécié le rapport de mon audit que les relations ont été plus que tendu.
    Les causes: un site fait par un de ses amis et par le client lui même, donc pas de recul et chacune de mes recommandations été remise en question voire purement et simplement rejeté sous prétexte de " nous on a pas l'habitude de faire comme ça"
    Conclusion: nous avions deux contrats de prévus un pour un audit et un pour une presta de visibilité j'ai tout simplement dit au client qu'on en resterait au premier puisque mon travail ne leur semblait pertinent.
    J'avais bien entendu pris soin de leur donner toutes les pièces faisant état de leur visibilité actuelle.
    Elle était nulle, site non indexé pur cause de duplicate énorme, les fondamentaux du seo non respectés (title et meta desc identique sur toutes les pages... ) bref un vrai cas d'école.Il a fini par comprendre qui avait besoin de l'autre et m'a rappelé 1 semaine plus tard e me présentant des excuses et comme quoi il voulait bien "faire l'essai d'appliquer mes recommandations pour voir ce que ça donne" comme il a dit.
    bilan son site est déjà en 1ere page sur de nombreux mots clés porteurs pour son activité

  25. Tom

    Après, ça ne coûte pas des mille et des cents de mettre de bonnes descriptions dans les metatags, des titres optimisés, des balises H1 et H2 au bon endroit, il suffit pour cela que le concepteur du site soit au courant des bonnes pratiques SEO et ce sera fait dès le départ.

  26. Stephane

    J'aime ton 3e point. Dommage que bien souvent, on nous réponde à ça : "mais ca va être du travail !?". Effectivement, il faut aussi travailler pour obtenir des résultats.

  27. Christophe

    Bonjour Sylvain,

    Il est vrai que prendre part au SEO pendant l'élaboration d'un site est une bonne chose et parait même logique quand on connait le monde du web. Cependant, comment peut-on le faire comprendre à une petite entreprise qui dispose de peu de moyens au départ et qui décide de faire créer son site par un stagiaire ?
    Deuxième chose, combien coûte un audit en moyenne ? Grâce à cette donnée, on pourra comparer avec les 1500-5000 que tu énonces (investissement initial pour le SEO) ;-).

  28. julien

    Le problème c'est que personne ne souhaite dépenser de l'argent au début et il tente de faire le référencement eux meme pour au final revenir vers un professionnel du référencement 6 mois plus tard.

    C'est bien dommage de penser lire des articles pour faire un bon référencement. Dans l'esprit des gens le métier de référenceur c'est pas encore un vrai métier.

  29. Antoine

    De très bons conseils, c'est sûr! A force de lire des tas de bons conseils comme ceux-ci sur le web, je me demande comment certains se font encore avoir en plantant complètement la création et la mise en ligne de leur site...

  30. Diane

    C'est toujours la même dichotomie des approches qu'il faut respecter : un site qui veut arriver en 2011 sur un secteur très concurrentiel doit payer le prix de son "retard au démarrage", s'il veut essayer de passer devant des sites installés il devra respecter scrupulusement toutes les règles spécifiées par google et si la société a attendu 2011 pour se lancer, il serait étonnant qu'elle ait en interne les compétences nécessaires... Ce n'est pas là la véritable question ?
    Car si l'on souhaite un site sans ambition commerciale on peut effectivement faire comme en 1998 !
    Diane

  31. Pierre

    Excellent résumé de ce qui se passe. Malheureusement, en général, quand un client a dépensé X Euros pour créer son site, il a du mal à saisir qu'il faut en dépenser 10 fois plus en conseil et en communication ! D'ailleurs aucun budget n'a été prévu pour cela.

  32. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marc
    Tu as totalement raison, mais c'est pourquoi l'entrepreneur concerné devra remettre la main à la poche.
    Je dirais toutefois qu'il fait probablement plus attention lorsqu'il s'achète une télé... deux poids deux mesures 🙂

    @ Christophe
    Bon exemple de la perception du commun des mortels.

    @ Jeremy
    Je conseille surtout d'avoir la première ancre dans la page sur un texte en dur et contenant l'expression-clé.
    Après, je suis favorable à la notion d'ergonomie et de facilité pour le visiteur. Doubler un lien n'est pas néfaste en soi si cela aide à la navigation et à la conversion.

    @ Tom
    Oui, il suffit que...

    @ Chritphe (ostéo)
    Je suis généralement assez franc.
    Pas de réflexion SEO, et on fait du "pas cher"
    Après, si la personne veut faire faire son site par un stagiaire qui n'y connait rien, elle peut.
    Je lui demande juste à quoi servira un site que personne ne verra jamais à part ses employés et sa maman.

    Qu'il soit en amont ou en aval, un audit coûte globalement la même chose, en amont, c'est plutôt un audit stratégique + reco. En aval, c'est plutôt correctif + reco.

    @ Antoine
    Et ce n'est pas fini, je suis certain que cet article sera toujours d'actualité dans 10 ans.

    @ pierre
    Pourtant, dans la vraie vie, tout le monde sait qu'il est important d'être visible.
    Après, quand on n'a pas de sous, on laisse le champ libre au concurrents...

  33. Melissa

    Les clients peu au fait de l'internet ne se soucient bien souvent que quelques semaines / mois après la mise en ligne de leur site Internet en ne comprenant pas pourquoi ils ne sont pas premiers sur Google avec leur magnifique site. Difficile en effet de leur faire avaler la pilule du coût d'une prestation de modification en profondeur de leur site alors qu'ils viennent de débourser une somme conséquente pour un magnifique site full flash ou html codé avec les pieds.
    Ce qui est incroyable aujourd'hui c'est que certaines bases du SEO ne soient pas intégrées par certains concepteurs web. Du travail en perspectives encore pour les agences spécialisés et les consultants sur le marché.

  34. Louis

    Merci pour ce très bon article (comme d'habitude 😉

    Pour le référencement des sites, beaucoup (la majorité ?) des personnes souhaitant créer un site internet n'ont pas conscience de la complexité du SEO et ne posent pas la question du référencement au moment de la création. Comme tu le dis, le nombre de visites Google ne correspondant pas aux objectifs, ils vont se réveiller et demander à un pro.

    J'ai l'impression que les personnes souhaitant créer un site internet aujourd'hui vont aller naturellement vers un graphiste et un webdesigner pour faire leur site web, pour faire quelque chose de beau, de design... (qui a dit flash ?) mais par contre, ne vont pas avoir conscience qu'il faut également se tourner vers un professionnel pour optimiser le référencement.

  35. Nico

    C'est (entre autres) ce que je me tue à expliquer aux clients : demandez-nous conseil car vous ne pouvez pas imaginer ce qu'il faut penser en amont. En général, ils arrivent en pleurant après que le mal soit fait : site en flash, navigation javascript, URL pas optimisées, etc... et je ne parle même pas des webperfs et de la qualité de l'intégration, en général, c'est à pleurer.

  36. Pierre

    Je constate aussi souvent que les éditeurs de sites comprennent de plus en plus les enjeux du référencement mais intègrent celui-ci après la phase de création du site.

    En fait, les éditeurs ne savent simplement pas que cette phase essentielle doit être étudiée en amont.

    Voilà pourquoi bien faire comprendre les différents aspects du référencement aux clients fera avancer les choses dans la bonne direction afin que dans quelques années celui-ci sera pris en compte plus tôt dans la mise en œuvre des projets Internet.

  37. Julien

    Je ne peux qu'approuver cet article, et me désoler devant les clients qui se retrouvent avec un site si mal construit. J'ai très récemment assisté à la mise en ligne d'un site pour lequel j'avais répondu à l'appel d'offre (qui a finalement choisi le prestataire le plus cher, donc le plus pro !) et qui va droit dans le mur, ou alors qui va dépenser très cher pour son SEO dans quelques mois...

  38. Maxime

    Comme le disait Antoine, dur parfois de voir de tels erreurs, alors que les billets de SEO se multiplient (sûrement par intérêt seo que par altruisme d'ailleurs, m'enfin).

    Le problème du référencement, c'est que beaucoup de personnes s'y lancent, se proclamant expert et stratège, simplement après avoir lu quelques billets. Et petit à petit, les clients eux-mêmes pensent pouvoir assurer cette partie de la création de site web. Un très mauvais choix ! Déjà, un référenceur qui n'y connait rien en développement web, ça part très mal selon moi, et pourtant la majorité des prestataires en référencement sont dans ce cas de figure...

  39. edouard

    @Jeremy Heu Jérémy je n'ai jamais dit que Flash était la seule solution.
    J'ai juste dit qu'il ne fallait pas être borné et qu'il est parfois intéressant de l'utiliser.
    Bien entendu que si tu peux faire la même chose avec une autre techno,alors il faut le faire.
    Enfin, le blog d'axe-net utilise un logo fait en flash et je ne pense pas que Sylvain soit une buse du SEO qui n'a jamais entendu parler du jQuery 🙂
    Donc voilà je dis juste que le flash à son utilité dans des cas précis et spécifique.

  40. Olivier

    Ayant déjà été dans des starts-up et lancé des sites webs, je vous confirme que malheureusement, à l'époque, ce n'est pas au référencement que je pensais en premier, mais bien à :
    - limiter les coûts, parce que quand on se lance, on part avec rien !
    - sortir le site rapidement : encore plus si l'idée est innovante et qu'on ne veut pas se faire passer devant
    - sortir un site fonctionnel, un minimum joli

    Et ENSUITE, quand le site est enfin en ligne, on pense à le référencer...

    Je sais aujourd'hui que ce n'est pas du tout la bonne méthode ! Mais je comprends tout à fait les personnes qui se lancent en pensant à ces 3 points en premier.

    Par contre, pour moi, les grandes entreprises, ou entreprises qui ont de l'argent, n'ont pas d'excuses pour ne pas se faire correctement conseiller. On ne va pas faire leur métier sans formation, s'ils ne sont pas formés, qu'ils ne viennent pas faire le notre !

  41. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jeremy cc Edouard
    En effet, nous utilisons du Flash bien sur.
    Mais jamais nous n'y mettons quoi que ce soit qui soit important pour le référencement.
    Flash a un rendu fantastique, mais à mon humble avis, il doit être limité à de la déco (ce qu'il fait très bien). Jamais je n'irait mettre du contenu ou des liens dans du flash (sauf si je veux les planquer 🙂 )

  42. Le juge

    TRes tres bon article qui je l'espere fera reflechir les prospects un peu. Trop souvent encore les gens croient qu'on va mettre un coup de baguette magique et que le site va remonter dans le classement... Et non ca ne marche pas comme ca, il va falloir le modifier le site et de temps en temps ca peut faire un petit peu mal

  43. Ramenos

    Pas mal l'annonce exemple, j'aime le "Un référencement professionnel MAXIMUM". Va falloir me dire à quoi ça correspond :).

    En même temps, c'est en parti pour ça qu'on existe dans notre métier, pour minimiser ce genre d'annonces ou le client est perdu, pas informée et pas structuré dans sa manière de vouloir faire son site car... Ce n'est pas son métier !

  44. FruitySeo

    Bonjour,

    Récemment, j'ai eu à faire l'audit d'un site immobilier, un site qui ne respecte que peu d'aspects Seo, je suis arrivé ainsi que le client à la conclusion que le site va devoir être retravaillé sur plusieurs aspects. Le client étant conscient de tout ça, veut un travail sur un an ne dépassant pas les 5000€, ce n'est pas du foutage de gueule ?

    Ce n'est pas le seul cas, j'ai eu pas mal de cas de ce genre avec certains e-commerçant, le problème c'est que malheureusement les clients ne regardent pas plus loin que leur bout de nez, ne calculent pas un éventuel ROI et le pire c'est qu'ils trouvent des consultants qui font du travail bâclé pour quelques centaines d'euros..

    J'ai beaucoup aimé votre billet. Bonne continuation.

  45. Lionel

    Salut Sylvain,

    Article très intéressant sur la méthodologie. Effectivement, pas uniquement sur le SEO, il est important de penser tous les éléments composant un site Internet en amont d'un projet Web.

    amicalement

  46. Laurent

    Article très instructif. Toute la construction d'un site Internet doit être pensée et analysée en amont. Sinon, comme évoqué dans l'article, cela peut se transformer en rafistolage.

  47. seomaroc

    avant de commencer en code, il faut tracer la structure du site, et pensé à son référencement dés le début, merci pour l’article 🙂

  48. LaurentB

    Concevoir en amont est souvent utopique. Même dans le cas où quelqu'un est chargé de suivre la création (ou la refonte), il y a inévitablement des contraintes du dév et des priorités marketing qui viendront comme obstacle devant l'opti SEO.
    Dans une agence comme la tienne, c'est plus facile puisque l'intégralité est gérée d'un seul tenant, mais en réalité c'est une succession de prestataires et un empilement de rajouts et autres "évolutions" qui donnent un site très bordélique si je puis m'exprimer ainsi.
    Dans la majorité des audits que je pratique, une bonne portion des actions vise justement à reprendre le cours fondamental des choses, le respect vital de l'accessibilité pour les moteurs. Ensuite, il s'agit de titiller un peu plus les notions de performance, etc.

  49. Laurent

    Bon papier, et il faut bien comprendre que si tout est bien pensé à l'origine, le SEO se fait de façon "naturelle"... sans mauvais jeu de mots 😉 J'ai encore trop souvent des gens qui demandent, après avoir fait un site, de leur trouver "les bons mots-clés pour optimiser le tout". Dans 99% des cas, en quelques minutes, on s'aperçoit qu'il y a de gros manques en terme de réflexion stratégie et positionnement.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *