Bourrin...

Bourrin

Voici le mot qui me vient le plus souvent à l'esprit depuis le 24 août, date à laquelle Google a lancé une floppée de pénalités manuelles pour liens factices. Google a affaire à des bourrins *.

Je baigne tous les jours dans des actions de levée de pénalité pour liens entrants factices et la raison est quasi systématiquement la même : des ancres de liens optimisées.

Je peux le comprendre quand ces liens datent d'il y a plus de 2 ans, mais quand ils ont été faits au mois de mai 2014 sur des spots ultras grillés, j'ai du mal à comprendre. Ils vivent dans une grotte depuis quand ceux qui font encore cela ?

Pas de considération philosophique

Je passe volontairement sur le droit de Google à faire disparaître un site de son index. On trouvera cela juste ou pas juste, c'est comme ça. Votre site est merveilleux et fantastique, vous le bichonnez 8 heures par jour et pourtant Google vous a flingué, c'est comme ça.

Plutôt que de m’asseoir sur une pierre et pleurer sur une gloire passée ou crier à l'injustice, je préfère généralement me concentrer sur les solutions qui me permettront de sortir le site du trou dans lequel Google l'a enfoui. Et puis il n'y a pas vraiment de négociation possible avec GG, vous parlez à un mur qui vous fera des réponses automatisées, tout ce qui compte c'est le résultat : sortir le site de là.

Et puis n'oublions pas une chose, Google est tout de même un formidable moyen d'être vu par des centaines de milliers de prospects... Sinon, à vous de développer d'autres leviers de trafic

Vous avez affaire à des humains

Depuis près de 2 ans ( quand les CP ont été pénalisés), les actions de Google ont suivi le discours qui est le même depuis toujours "Ne manipulez pas mon algo !". Que l'on ne vienne pas me dire que Google n'a pas prévenu.

Je peux tout à fait comprendre que l'on veuille filouter au profit de son site (ou d'un site client), mais dans ce cas, ne prenez pas les membres de la web spam team pour des andouilles. En tout cas, ceux que j'ai rencontrés m'ont plutôt donné l'impression d'avoir une tête bien faite ( Vincent, Zineb...)
Et puis certains ont bossé en agence avant d'être chez Google, alors on ne va peut-être pas leur jouer à l'envers.

Évidement, nous n'avons pas les mêmes intérêts, chacun défend sa cause, mais nous avons une chance c'est que nous savons ce que Google pénalise (entre autres) : les liens factices.

Mais qu'est-ce qu'un lien factice ?

Pour tout vous dire, je ne pense pas que cela soit la bonne question.

Ne nous voilons pas la face, un SEO cherchera toujours à obtenir des liens (du moins tant que l'algo de Google leur donnera autant d'importance). Alors même si Matt Cutts nous disait « Vos liens ne doivent pas avoir l'air naturel, ils doivent l'être », nous savons que c'est jouable pour certains clients, mais difficile pour d'autres. Un SEO va donc souvent tenter de forcer le destin sans attendre que les liens tombent du ciel.

Je reformulerai donc pour dire « Comment ne pas faire un lien factice évident ? » (ça me semble plus honnête). Et bien j'ai l'impression que cette question se pose rarement dans l'esprit de certains...

Pourquoi un lien est-il louche pour l'équipe webspam ?

  • Parce qu'il est fait sur une ancre optimisée.
    S'il n'est pas condamnable en tant que tel, il le devient s'il est flagrant qu'il est posé dans un esprit SEO. Et entre-nous, dans 90% des cas, une ancre opti = une volonté SEO derrière !
    Si des annuaires sortent de pénalité presque uniquement en désoptimisant leurs liens sortants, ce n'est pas un hasard.
  • Parce qu'il n'est pas justifié par le contexte.
    Mais d'où sortent ces liens qui pointent vers une page commerciale alors que l'entreprise n'est même pas citée dans le contenu ?
  • Parce qu'il est clairement publicitaire.
    Google se fout que vous fassiez des liens publicitaires, mais dans ce cas c'est nofollow.
  • Parce qu'il provient d'un partenariat SEO flagrant.
    Je vois encore des pages partenaires qui proposent clairement un deal SEO dans le texte. Et après on s'étonne de se faire choper !
  • Parce qu'un article de guestblogging c'est suspect.
    Et si l'ancre est optimisée, ce n'est plus suspect, c'est flagrant.
  • Parce qu'il a plein de copains en signature de commentaires.
    OK, quelques un, ça passe encore, mais 20 ou 30 liens sur des ancres optimisées en signature de commentaire sur des blogs, ça pue le SEO. Aux bloggueurs, je rappelle que l'utilisation de Spammeur bourrin défoule bien.
  • Parce qu'il est en footer
    Et bien sûr, hors thématique et avec plein de petits camarades tout autant hors thématique autour de lui.
  • Parce que la page qu'il lie ne devrait pas recevoir autant de liens.
    Un lien peut passer, mais quand je vois des pages « sans intérêt », du genre la rubrique « table basse » d'un e-commerce qui reçoit 50 liens, et bien il y a sans doute anguille sous roche.

Mais alors un lien qui n'est pas louche, c'est quoi ?

Vous l'aurez compris, l'ancre optimisée est un signal fort, mais ce n'est pas le seul. Je ne vais pas me paraphraser, alors je vous invite à relire ces articles.

En conclusion

Aux SEO largués : Mais p*tain (pardonnez mon langage, c'est sorti tout seul), quand vous faites payer un client pour lui faire des liens de nos jours, prenez un minimum de précaution ou changez de job. Vu la communication sur tous les sites flingués par Google depuis un moment, vous ne pouvez pas dire que vous ne savez pas. Je me demande même si votre client ne pourrait pas vous attaquer en justice ? Aux USA, ça commence à se faire.

Aux clients et webmasters : Si vous jouez au SEO tout seul, renseignez-vous un minimum. Le monde change. Ce qui fonctionnait il y a 5 ou 2 ans est parfois devenu très dangereux de nos jours. Je pense sincèrement que vous gagneriez souvent à ne rien faire, si ce n'est de produire du bon contenu utile à vos visiteurs, au moins là, c'est zéro risque, et ça marche souvent pas mal.

Aux bons SEO : Je pense que vous avez changé votre approche depuis un bon moment et que vos stratégies de linking ont bien évolué. Bravo ! Faites juste attention à ce que certains de vos clients ne jouent pas aux apprentis sorciers en parallèle...

* Je pense que le mot bourrin est un peu méchant pour nos amis équidés qui ne le sont pas autant que certains SEO old style..

 

Bourrin...
4 (80%) 1 vote

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

28 réflexions au sujet de « Bourrin... »

  1. Nicolas

    Merci pour votre dernière phrase : "le mot bourrin est un peu méchant pour nos amis équidés qui ne le sont pas autant que certains SEO old style..."
    Je confirme ! A lire votre article, tous ces trucs, allant contre le pur bons sens, que font certains dont vous parlez, à coup sûr, aucun cheval ne serait assez "bourrin" pour ça ! S'il y a bien animal qui marche au bon sens et sait tirer les leçons de ses expériences, c'est bien le cheval ! Or ça n'a pas l'air d'être le cas de tous les humains que vous évoquez...

    En même temps, sans doute que votre métier n'est pas si évident : de fragiles humains contre des algorithmes intraitables et des gardiens musclés pour les seconder...

  2. Yohann

    Le rapport gain/risque est de plus en plus compliqué et tend donc à stopper le netlinking...
    Perso, j'en fait UNIQUEMENT si le site "ami" est en lien très proche avec moi et si l'article où je le fais est dans un axe également proche... Et il ne faut pas que ce site en fasse de trop sinon, basta !

  3. Benjamin

    Je note un inhabituel soupçon d'énervement dans le ton de ton article. Mais il est on ne peut plus légitime !

    Tout comme toi, et de nombreux autres référenceurs d'ailleurs, je m'étonne d'observer encore aujourd'hui des pratiques de Netlinking à risque menées par des acteurs peu scrupuleux qui ne semblent pas avoir pris la mesure des dégâts qu'elles peuvent causer, non seulement sur leurs propres sites, mais aussi et surtout sur ceux de leurs clients.

    J'en accompagne un depuis le mois de mars pour l'aider sortir son site d'un réseau de liens. Ce réseau a été monté par une agence à partir de tous les sites dont elle avait la charge ! Et le pire dans tout cela, c'est que ladite agence y avait inclus son propre site et qu'elle continue d'exercer actuellement comme si de rien était.

    Toutes celles et ceux qui continuent d'acquérir des liens en suivant des méthodes obsolètes ont du souci à se faire ! Ce n'est pourtant pas faute d'essayer de les sensibiliser. Ton blog en est la parfaite illustration. Maintenant, il faut espérer que la portée des articles de sensibilisation soit suffisamment importante pour qu'ils touchent de futurs clients d'agences, ce qui leur évitera de se faire manipuler par celles qui n'ont pas d'éthique. Et elles sont malheureusement nombreuses.

  4. Sylvain

    Article intéressant, comme toujours 🙂
    Cependant je trouve que parfois les choses ne sont pas aussi simple. Dans le cas de mon entreprise, nous travaillons sur le WEB, mais principalement IRL. IRL nous achetons de la pub dans des magazines spécialisés. La plupart de ces magazines font des liens pub (en dofollow) vers notre site sans qu'on leur ai rien demandé, et ce depuis des années. Quand on a peu de liens (et qu'ils sont donc limite foireux), et qu'on est bien placé sur sa niche, c'est dur de prendre la décision de demander à changer certains liens sans savoir l'impact que cela aura sur notre positionnement, et c'est encore plus dur à expliquer à sa direction :/
    Autre point important, il est dur de faire place neuve quand une société a sollicité (s'est fait avoir par) un référenceur aux méthodes que tu décris en catégorie 1. Car si cela fait belle lurette que ce prestataire à vu son contrat avec nous terminé, les liens qu'il a foutu partout sont eux toujours bien présent et sont une belle épée de Damoclès.

  5. Emmanuelle

    Ouais, c'est une star ce cheval ! ^^
    Bon, et il est sympa sinon ton article 🙂
    En réfléchissant bien, je trouve qu'il n'y a que peu de cas où une ancre optimisée se justifie réellement (mis à part dans le cas d'une marque, bien sûr).
    Mais bon, je n'ai pas effectué de tests précis là-dessus... à suivre, en clair.
    bizz

  6. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    Je ne sais plus qui disait un truc du genre "plus je côtoie les humains plus j'aime mon chien".
    Moi j'aime les humains (et les chiens) mais je trouve qu'il y a un paquet de marioles qui se sont lancés dans le SEO quand il suffisait de balancer des CP à tous va avec des liens optimisés vers les landing pages. Aujourd'hui, ces techniques sont devenues ultra nocives mais ils ne savent rien faire d'autres alors ce sont leurs clients qui en font les frais.
    Et nous sommes d'accord sur le comportement des chevaux, il y en a pas mal qui devraient en prendre de la graine.

    @ Yohann
    Le dilemme ! Google est empêtré dans un algo qui donne trop de pouvoir aux liens, et sa seule réponse est de pénaliser manuellement. Ceci tend donc à prouver que le lien a une efficacité redoutable pour se positionner.
    Du coup, on ne peut pas reprocher aux SEO d'aller chercher du lien.
    Maintenant, comme tu le dis, c'est le rapport gain / risque qu'il faut évaluer. Les réactions sont très variées. Certains ne font plus rien, d'autres continuent à bourriner en faisant l'autruche, et d'autres font cela bien plus finement.
    Je fais aussi le triste constat que de nombreux webmasters n'ont pas compris qu'un très bon contenu et un bon maillage interne pouvait faire des merveilles sans prendre aucun risque.

    Bref, cette obsession du lien je la trouve exagérée, même chez mes clients à qui je n'arrête pas de rabattre la joie. Certains comprennent doucement que 2 ou 3 bonnes pages bien linkées en interne et un seul tout petit lien entrant (mais de qualité) pouvait faire gagner autant que leurs 200 liens préhistoriques.
    Le souci, c'est qu'il faut aussi savoir se remettre en question quand on veut produire de vraies bonnes pages utiles, et que ce n'est visiblement pas à la portée de tout le monde. Quand je vois de VRAIS BONS marketers se moquer de certains SEO, je suis parfaitement d'accord avec eux.

    @ Benjamin
    Oui, un peu énervé 🙂
    Le pire c'est quand le client n'a plus de budget pour faire des choses bien car il à tout claqué dans des conneries (en plus d'en dépenser pour que je nettoie derrière).
    Au passage, (et je ne veux pas revenir sur le cas de 1mn30 sur lequel je me suis déjà exprimé ici : mais à mon avis, GG pourrait sans doute aller taper chez ceux qui proposent ouvertement des services pourris, et il y en a un paquet...
    Il y aurait moins de monde qui se ferait arnaquer.
    Attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas faire de linking (et je sais que je me fais mal voir de GG en disant cela), mais il faut quand même arrêter de prendre la search quality team pour des blaireaux. Et si on pense réellement à l'intérêt de l'internaute quand on va chercher un lien, on se rend compte que la mise en oeuvre est loin de ce que l'on faisait il y a encore 3 ou 4 ans.
    A côté de ça, je prends ma part, moi aussi j'ai fais le cochon quand ça marchait, mais voila quand même plusieurs années que j'ai changé mon fusil d'épaule. Nous avons tous été prévenus il y a longtemps, il est temps de s'adapter.

    @ Emmanuelle
    C'est sans doute plus compliqué.
    Avant Google, la règle était qu'une ancre de lien devait être explicite, c'est à dire donner une bonne indication de ce que l'on allait trouvé avant d'avoir à cliquer.
    Mais les SEO ont tellement tiré sur la corde, qu'avec Google elle a cassée.
    Après, je pense que l'on peut encore avoir quelques ancres optimisées, mais à faire avec des pincettes ! On voit même de vrais liens naturels avec des ancres optimisées, et là, la parano de Google fait que l'on peut se faire flinguer pour ça, mais en général ce n'est pas sans raison, c'est parce qu'il y a d'autres signaux évidents qui démontrent une action SEO.

    @ Sylvain
    (très joli prénom 🙂

    Quand on à fait le cochon pour ranker dans le passé, il faut prévoir de faire le ménage aujourd'hui, c'est tout. Et puis pendant que ça marchait, les sites en ont profité et ce qui est pris n'est plus à prendre.
    Maintenant, si tes vrais liens naturels sont parfois optimisés, je ne crois pas que tu aies grand chose à craindre si tu ne donne pas d'autres signaux flagrants.

  7. Michael

    Bon résumé de la situation actuelle SEO éthique vs SEO je m'en foutiste tant que je ramasse du pognon.
    Je vais réagir sur la conclusion de ton article, certes il existe et existera toujours des référenceurs peu scrupuleux qui cherchent avant tout un contrat pour rentrer de l'argent.
    Mais le client a aussi une part de responsabilité dans certain cas. Par ex quand il sait pertinemment que son budget ne pourra pas suffire à réaliser ces objectifs car la plupart des référenceurs qu'il a contacté lui ont dit non mais qu'il est parvenu à en trouver un qui accepte ces conditions
    Si ce client est surpris par la pénalité c'est qu'il est stupide faut arrêter aussi de prendre tout le temps leur défense, ils ne sont pas si ignorants que ça. Il y a assez d'infos sur le web pour se faire une idée rapidement de ce qu'il faut faire et ne pas faire.
    Ce lancer dans un domaine sans avoir un minimum d’information est un peu suicidaire aujourd’hui.

    Dernière chose, le référencement totalement gratuit ça n'existe plus. Outre l'opti on-site qui a un coût humain, c'est le netlinking qui est devenu payant dans la majorité des cas.
    Pour faire court pour recevoir du lien il faut donner quelque chose et s'il on n'a rien à donner on n'a pas de lien ! C'est aussi simple que ça.
    Pour des sites avec du contenu de qualité l'échange peut être sur le contenu lui-même, le coût est donc inférieur.
    Mais la plupart des sites dans le domaine du e-commerce par exemple n'ont pas de valeur ajoutée par rapport au concurrent. Le seul moyen d'obtenir du lien thématique et de qualité est donc de payer de façon directe ou indirecte selon la stratégie utilisée.
    Certains clients ont du mal avec ce concept car d'autres prestataires leurs proposerons toujours ce qu’ils veulent entendre.
    Après un client un tant soit peu intelligent et censé, sait prendre les décisions qu'il faut en fonction de son budget et surtout assumer les conséquences.

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ Michael
    Si j'avais un système de +1 sur les commentaires de ce blog, je t'en mettrais un !
    Je suis totalement d'accord avec toi.
    Surtout sur "Pour faire court pour recevoir du lien il faut donner quelque chose et s'il on n'a rien à donner on n'a pas de lien ! C'est aussi simple que ça."

  9. Hervé

    Tiens, si j'avais su que tu rédigeais un article sur les bourrins poseurs de liens, j'aurais pu te donner des dizaines et des dizaines de copies d'écran de soumission toutes aussi pourries les unes que les autres. J'ai un tel stock que je pourrais tapisser l'intégralité des murs de ma maison.

    Je crois que ce qui m'énerve le plus, ce sont les SEO donneurs de leçons qui continuent de faire de la merde en netliking. Et crois moi, j'ai de jolis dossiers là-dessus. 😉

    Pour finir, j'ai un de mes clients (dont je tairais le nom), qui a refusé mon devis car trop cher. Il a choisi une agence (si on peut l'appeler comme ça) qui vend des packs "3000 annuaires pour 149 €". Il m'a poliment refusé le devis tout en me demandant mon avis. Tu me connais, je n'ai pas répondu (en même temps, il a manqué de franchise), je le laisse se planter et j'attends qu'il vienne me revoir en pleurant. Ce qui ne devrait pas tarder je pense.

    Bref tout ça pour dire que ce n'est pas demain la veille que le bourrin sera en voie d'extinction.

    PS : Dis-moi, c'est la première fois que tu met un gros mot dans un article ? C'est choquant. 🙂

  10. Sylvain Auteur de l’article

    @ Hervé
    Tu m'étonnes ! Tu dois avoir une jolie collection toi !
    Pour ton "client", je voudrais voir sa tête quand on lui en demandera 20 fois plus pour faire supprimer ce bazar...

    Ok, excusez moi, je me suis laché, je vais mettre le mot en plus petit alors (pour les enfants)

  11. Sylvain

    @Michael
    Travaillant chez l'éditeur, j'ai un point de vue différent.

    Quand le client n'est pas formé à l'outil informatique ou au Web, c'est extrêmement dur pour lui de trier le bon grain de l'ivraie. Ce type de client/e-commerçant représente une majorité des sites e-commerce j'en suis sur. Certaines grandes agences vendent du SEO parce que c'est une presta à la mode et qu'il faut l'avoir dans son catalogue. Ces grandes agences avec pignon sur rue ont une arme parfois redoutable : le commercial. Si ton commercial, en qui tu as confiance, te conseille de prendre une presta (duplication de la balise title sur tout le site, de la méta et spam de la meta_keywords + liens annuaires), et bien tu souscris et tu paies cher... en 2013... Le pire c'est que pour avoir discuté de tout ça avec la dite agence, ils sont persuadé d'avoir raison et que leurs actions sont sans risque ET favorise un très bon positionnement.
    Est ce que le client est responsable ici ? Je ne crois pas. C'est le devoir de conseil de l'agence qui est en faute de mon point de vue.

    Si je suis hors sujet, je suis désolé 🙂 Mais c'est tellement dur de trouver un (très) bon SEO quand on veut passer au niveau supérieur (cad apprendre plus que ce que l'on trouve dans le livre de O Andrieu et sur des blogs comme celui ci)... C'est difficile d'être un client avec un besoin dans votre domaine, vous pouvez me croire 🙂 D'autant que le SEO n'est qu'une petite partie du budget marketting d'une société qui n'est pas que Pure Player...

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Sylvain
    Tu n'es pas hors sujet du tout.
    Je te comprends sur le fond, mais je poserais deux simples questions :

    - Est-il professionnel d'avoir un business qui dépend du web et de ne pas se former sur le sujet ?
    - Est-il normal que le SEO ne soit qu'une petite partie du Budget ?

    Pour la première, je ne vois aucune excuse possible.
    Pour la 2ème, si on n'a pas de budget, on ne fait rien, et du coup on ne risque pas de faire des âneries en linking 🙂

    Il y a 3 ans, j'écrivais ceci : http://blog.axe-net.fr/seo-les-victimes-sont-elles-coupables/
    Je n'ai pas changé d'avis.

    ps : si les gens appliquaient ce qu'il y a dans le livre d'Olivier Andrieu (un super bouquin, j'ai préfacé l'édition 2014 ^^) ou ce que l'on trouve sur ce blog (et pas mal d'autres), ils auraient souvent moins de soucis avec Google...

  13. Nicolas Robineau

    Superbe article Sylvain qui remet un peu plus les pendules à l'heure dans le monde du SEO de 2014.
    Si la frontière entre bons et mauvais SEO est encore mince, disons qu'aujourd'hui plus que jamais, on ne peut pas dire que l'on ne sait pas.

    Les très bon guideliners s'en sortent généralement bien lorsque le budget suit derrière et il en est de même pour les borderliner qui eux sont très bien conscient des limites de certaines techniques tout en connaissant leur côté redoutable à court terme.

    Je te rejoins finalement totalement sur l'aspect client qu'il ne faut pas léser. Que l'on fasse tout et n'importe quoi, cela nous importe que personnellement mais lorsque des sociétés, des jobs sont en jeu, il n'y a plus de place à l'improvisation, et comme toi, je pense que certaines sanctions juridiques devraient être prises à l'encontre de certains projets, cela responsabiliserait les prestas.

  14. Sylvain

    @Sylvain (marrant d'écrire ça).

    La discussion est intéressante.
    Sans rentrer dans notre cas particulier donc.

    Il y a pléthore d'offres SEO sur le net, on trouve de la presta de qualité "bon marché" et de la presta médiocre encore plus cher (si si, je t'assure). Avoir le budget c'est bien, savoir ou le mettre c'est plus compliqué. Une fois identifiée les "stars" du SEO, il faut trier ceux qui sont trop cher (leurs prestations va au dela de notre besoin) et ceux qui sont dispos, sachant que dans une boite comme la mienne, on budgette avant de passer à l'action (bref c'est long, et pas toujours interessant/prioritaire pour le pro en face). Et ça prend du temps.

    Je comprends donc ton point de vue, car tu as une éthique, mais c'est loin d'être le cas de tous et on peut parfois être démuni face à un bon discours commercial.

  15. CedricJ

    Salut sylvain !

    Après des congés passés à explorer de nouvelles voies dans les stratégies webmarketing ( notamment du call to action tourné sur de la 3D showroom), je retrouve avec plaisir les joies de la lecture de tes articles.
    Je sens également une belle pointe d’énervement et d'amertume dans tes propos. Je parierai sur un ras-le-bol issus d'une occupation chronophage sur le retrait des santions googlesque des sites de tes clients.. 😉
    Et puis, pour en avoir discuté avec toi au téléphone, je sais à quel point, tu peux te casser la tête pour trouver un très très bon lien. Ce qui pouvait sembler être du perfectionnisme est devenu du professionnalisme.

    Pour le contenu de l'article, j'abonde à 100%.
    Un avocat est OBLIGE de surveiller de très prés la parution de nouvelles lois ou jurisprudences capable de faire basculer certaines de ses affaires.
    Un médecin est OBLIGE de connaitre toutes avancées médicales significative concernant sa spécialité.
    Pourquoi dans le monde du SEO, ne serions nous pas obligé de suivre les procédures recommandées et les méthodes actualisées même si celles-ci de ne sont issues d'un organisme étatique ?
    Nous sommes sur un métier particulièrement jeune malgré tout et encore plus qu'un autre, son actualité et son évolution sont nos priorités. Enfin, dans un monde parfait.

  16. Rodrigue

    Merci pour le lien Sylvain, en effet ma levée de pénalité d'hier nous confirme (et c'est là mon intention) que le lien opti est en mauvaise posture.

    Comme Hervé, des exemples j'en ai à la pelle. Malheureusement de veilles fiches m'ont mis dedans, j'ai fait confiance à des auteurs soit disant SEO ... Bref, l'intention de Google est de ne plus se faire manipuler par ces indicateurs, alors il va continuer la chasse.

  17. laurent

    "Bravo ! Faites juste attention à ce que certains de vos clients ne jouent pas aux apprentis sorciers en parallèle..."

    En effet, certains clients croyant tout connaitre apres avoir lu 3 lignes sur le seo dans le magazine Capital ou autres info mainstream s'amusent à faire du BH sans nous le dire et c'est dommageable pour eux autant que pour nous, merci de l'avoir souligné ici.

  18. Kehilan

    Super article ! À la fois grinçant et criant de vérité !

    Bonjour à tous, travaillant moi même en tant que rédacteur Seo en agence, force est de constater que la stratégie de contenu pur et dur à forte valeur ajoutée a le vent en poupe chez GG. Elle réclame nécessairement plus de temps, de budget et de compétences, mais représente désormais le coeur d'une stratégie de positionnement durable. Alors pourquoi s'en priver ?

    En effet, comme nous l'avons constaté depuis bien longtemps maintenant, la guerre au mauvais linking sous toutes ses formes est déclarée. Il est nettement préférable de ne rien faire (ce qui représente malgré tout à mon sens une action passive), que de linker à gogo sur CP, annuaires, et autres plateformes de liens "artificiels" risquant à tout moment de couler dans les abîmes d'une pénalité. Encore faut-il que les agences SEO, notamment françaises, en prennent conscience. Pas demain la veille à mon sens.

    En tout cas, pour les amoureux du Webmarketing et du SEO en particulier, l'avenir s'annonce passionnant.

  19. Charles

    Merci encore pour cet article qui remet les pendules à l'heure. Personnellement je ne fais quasiment plus de liens optimisés, d'ailleurs je ne fais quasiment plus de liens. Le peu que je fais est de la forme ndd.tld et ça fonctionne très bien. Depuis 2 ans je me concentre essentiellement sur le contenu et la valeur ajoutée. Le résultat est plus que probant.

  20. Michael

    @Sylvain (visiteur)

    Tu n'es pas hors sujet et je comprends ton point de vue. Sylvain (auteur de l'article - on s'y perd :D) a d'ailleurs très bien répondu à ton message.
    Pour avoir travaillé en agence et chez l'annonceur (et pas que pour faire du seo) je sais à quel point les clients se mettent des œillères quand il s'agit d'aborder des questions qui ne sont pas leur cœur de métier mais qui reste fondamentale pour le bien-être et la rentabilité de leur entreprise. Chacun est différent mais quand il s'agit de l’évolution ou de la survie de ton entreprise il faut se poser quelques jours sur la problématique et dégrossir le travail pour ne pas se faire avoir.

    Le référencement n'est pas une science obscure et nous ne sommes pas des magiciens, nous avons appris au fur et à mesure et souvent en autodidacte. Certains viennent d'environnement totalement différent du web mais on quand même réussi. Alors bien sûr je ne demande pas aux clients de connaitre tous les aboutissants du référencement mais comme le dit sylvain, si vous appliquez les conseils dans le livre d'Olivier Andrieux vous évitez un grand nombre de pièges (notamment ceux dont tu parles dans ton com).

    Après bien sûr qu'un consultant SEO est indispensable si on veut aller plus loin et que l'on a un minimum de budget mais dans mon commentaire précédent je parlais plus des clients qui veulent de la qualité sans vouloir le payer.
    Il y aura toujours une offre pour une demande après à chacun de juger la viabilité de cette demande, là c'est plus de la logique qu'autre chose.

  21. Le juge

    Étant un utilisateur assidu du plugin manuel "spammeur Bourrin" - Possiblement le plus assidu (je demande confirmation auprès de Sylvain) - je confirme que ça défoule.

    Bon sinon je plussoie avec Sylvain, de nos jours il suffit d’être un poil plus "smart" pour faire passer des liens, il n'y a rien de nouveau dans la démarche de Google - ceux qui continue a spammer comme des andouilles (et je suis poli) ma foi ... recyclez vous dans la mendicité.

  22. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    Nous sommes d'accord, d'ailleurs, une fois de plus, voici ce que je rédigeais il y a quelques temps à ce sujet : http://blog.axe-net.fr/pourquoi-je-ne-joue-plus-avec-google/

    @ Cedric.J
    Je suis en effet un peu lassé des pratiques de certains. Bon en même temps, c'est ce qui m'amène des clients qui viennent pour du nettoyage. J'ai bien fait de nommer ma société AxeNet : -)

    @ Rodrigue
    C'est justement parce qu'ils sont SEO qu'à priori il faut faire attention à tes auteurs...

    @ Laurent
    Je ne peux pas citer de nom ici, mais j'ai vu des choses affolantes faites directement par des clients.

    @ Kehilan
    L'ère des magiciens est terminée. Comme tu le dis, il faut bosser et c'est souvent passionnant !

    @ Charles
    La seule chose qui compte, c'est le trafic ciblé. Les liens sont loin d'être l'unique levier, même s'ils restent très important dans l'algo.

    @ Le juge
    Tu es le meilleur représentant de spammeur-bourrin.com sur terre !
    On est d'accord sur le reste.

  23. Fabien

    ZeMag a été pénalisé à cause de ça. J'ai eu du mal à le sortir de pénalité mais maintenant que c'est fait je constate des soumissions bien plus désoptimisées qu'avant (j'ai banni une floppée de contributeurs aussi)
    Comme quoi un changement de pratiques est toutefois dans l'air !

  24. Benjamin

    Je commence à penser que Google va bien finir par arrivé a ce qu'il veut, c'est à dire des liens "vraiment" naturel. Ok on peut toujours trouver un moyen pour faire des liens plus ou moins propres, mais l’étau se resserre de plus en plus et à une telle vitesse que je me demande bien ce que sera le SEO dans peu de temps...

  25. Alex Entrepreneur

    Merci pour votre article complet sur les mauvaises manip’, il est à lire et relire pour mieux comprendre le mauvais SEO du bon, je me le garde sous le coude.

    En tout cas ce que je remarque dans cet algo de GG c’est que finalement il n’y a rien de plus logique et je découvre chaque jour les manipulations qui étaient faites auparavant… je ne m’étonne même plus que google sanctionne ce type de sites qui utilisaient des fermes de liens, ou des liens sur optimisés.

    Votre passage sur le lien qui sort de nul part dans un article est aussi pas mal, je pense à une agence web qui pratique ce type de placement de liens dans les blogs…

    Alex

  26. StefW2b

    Bonjour,
    Je ne suis pas SEO, juste Webmaster 😉 et en pleine refonte de mon Site je vais revoir ma stratégie de Netlinking, ce billet tombe à pic ! Merci 😉
    J'ai quelques questions ;
    - Un annuaire sur lequel j'avais inscrit mon Site renvoie plus de 200 liens (Vu sur Tool webmaster Google) !! Ceci peut-il être pénalisant ? Dois-je faire supprimer mon Site sur cet annuaire ?
    - Un autre sur lequel je ne me suis jamais inscrit en renvoie 14 et sur la fiche c'est n'importe quoi... Dois-je m'inscrire pour modifier ou carrément désinscrire mon Site ?
    - Et enfin, je place mon lien dans le footer des sites que je réalise est-ce une bonne pratique d'après vous ?
    Merci 😉

  27. Annuaire Francais

    @StefW2b, je dirais que 200 liens venant d'un annuaire, si l'ancre est optimisée et en dofollow, c'est un peu limite, a risque. Perso, j'ai volontairement limité les liens directs sur mon site, elles peuvent êtres très nombreuses, mais pointant en interne sur une seule page qui elle aura tous les liens direct une seule fois.

    Google a quand même raison de mettre tous ces filtres en place, ne serait-ce que pour éviter une trafic et marché parrallele de vente de liens, qui malgré tout existe.

    Imaginez le web aujourd'hui sans ces filtres … j'ose même pas! Mon esprit me dit que mon cerveau ne le supporterait pas ^^

  28. StefW2b

    Merci pour votre réponse Annuaire Français 😉 Quand vous dîtes "j'ai volontairement limité les liens directs sur mon site" vous êtes passé par l'outils de désaveux de Google ? Je pense que c'est ce que je vais faire 😉

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *