Cannibalisation de pages web : cas pratique SEO

Lorsque je pratique l'audit d'un site, je suis souvent confronté au problème de cannibalisation de mots-clés entre deux pages d'un même site.

Comment, les pages web sont cannibales ? Oui !

Cannibales !

Parmi les premières recommandations d'audit que mes clients détestent, il y a souvent une mise à plat de l'objectif de positionnement par page.

C'est long, mais basique, évite la cannibalisation des mots-clés entre pages, et surtout cela va permettre de clarifier ses objectifs et de créer une feuille de route de netlinking à long terme.

Tant que l'on y est, je vais aussi vous présenter une technique SEO qui permet de se servir d'une cannibalisation temporaire pour booster une position.

Le concept de cannibalisation en SEO

On parle de cet effet lorsque deux pages d'un même site sont optimisées strictement pour la même expression-clé. Ne rigolez pas, j'ai vu des sites sur lesquelles 7 ou 8 pages avaient été mise en place pour pousser une seule expression. C'est une bonne tactique, mais à condition de prendre garde à son maillage interne, sans quoi, cela peut vous pénaliser fortement.

En effet, lorsqu'un algorithme doit choisir entre plusieurs pages pour présenter votre site et que le tri ne lui semble pas logique, son réflexe de machine est souvent de ne pas choisir (trop compliqué) et donc de prendre une de vos pages un peu pifométriquement. Mais vu qu'il n'est pas trop sûr de lui, il vous positionne 10 à 20 places derrière la position que vous auriez "mérité".

En même temps, il est difficile de lui reprocher. Si vous-mêmes ne donnez pas de priorité à vos pages, comment voulez-vous qu'il le devine ?

Concrètement, comment en arrive-t-on là ?

Les cas les plus fréquents que je constate sont assez classiques.

  • Des Méta Title identiques sur plusieurs pages
  • Une optimisation des textes sur la même expression
  • Des liens entrants externes avec pour ancre la même expression pour toutes ces pages
  • Les liens internes en provenance du même niveau hiérarchique.

Le souci, c'est qu'à trop bourriner de la sorte, le moteur y perd son Lorem ses repères.

Comment éviter la cannibalisation ?

Lorsque l'on est en phase de conception du site, la mise à plat d'un plan définissant clairement pour quelle expression majeure chaque page sera optimisée aide beaucoup à éviter de se mélanger les pinceaux.

En phase de réflexion lorsque l'on met à plat son site ou lors d'un audit, on fait pareil, mais c'est plus compliqué, car souvent on a optimisé au petit bonheur la chance. On constate que de nombreuses pages ne sont optimisées pour rien, tandis que plusieurs visent la même requête. Un ménage s'impose alors.

Dans ce cas (optimisation de plusieurs pages pour la même expression), la solution la plus simple consiste à  définir ce que sera LA PAGE que l'on veut booster.
Sur les autres, on modifiera les balise Title et le contenu pour viser des expressions de longue traine sémantiquement proche de la requête principale. On leur adjoindra en début de rédactionnel un lien vers la page principale définie, ceci sur l'ancre exacte, ou très approchante.

De cette manière, on dit clairement à Google quelle est la page principale à positionner sur la requête.

Concernant le netlinking, on fera des liens externes utilisant l'expression exacte ou très approchante vers la page majeure. On bourrinera un peu moins pour les autres pages. Ces dernières serviront alors d'appuis pour booster la page principale concernée.

Truc de canaille : Utiliser la cannibalisation.

J'ai eu l'occasion de l'utiliser il y a quelque temps sur Baume Referencement.

A l'époque, le baume se classait en 3ème position sur la requête  "referencement garanti" (honteux pour un produit de cette qualité 🙂  ). Je tenais absolument à placer la homepage du Baume en première position sur celle-ci.

J'ai alors créé un article archi optimisé pour la requête (mode gros bourrin) : Title, URL, H1, H2, contenu, liens externes, bref, la totale.

L'article a pris la 2ème position dans la SERP, et la home est passé 11ème.
J'ai alors laissé mijoter 2 semaines, puis j'ai fait une 301 de l'article vers la Homepage.

2 jours après, je retrouvais la page d'accueil du Baume en première position !

Bien sûr, la Home avait bénéficié d'autres attentions, mais c'est clairement cette mise en œuvre qui lui a permis de sauter le pas.

En résumé

Ne vous créez pas votre propre concurrence.

Distinguez clairement quelles pages vous souhaitez booster pour chaque expression. Vous faciliterez la vie des moteurs et vous vous y retrouverez plus facilement lorsque vous faites des liens externes vers vos contenus.

* Le mot "cannibalisation" est utilisé dans cet article plutôt que "cannibalisme".  C'est un choix car la notion est très similaire à celle de "cannibalisation produit" utilisé en marketing ( lui même tiré de cannibalization en anglais).

 

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

71 réflexions au sujet de « Cannibalisation de pages web : cas pratique SEO »

  1. Alesson

    Très bon conseil, cela dit, vous êtes toujours 1er avec le rêquete référencement garanti lol

    Je me demande si vous recevez des demandes de devis

  2. Reyvax

    J'ai souvent constater que sous wp les articles ont tendance à faire de la cannibalisation des pages ciblés (prime de fraicheur?). Le plus simple est de ne pas oublier de faire un lien interne (sémantique?) vers la page a positionner pour assurer le coup!

  3. serge

    bon, sylvain, on est dimanche matin, et je viens de déjeuner :
    et voila que je tombe sur une boite de "sardines" peu ragoûtantes !
    Il devrait y avoir des lois contre cela !!

  4. Mister Emmanuel

    toujours aussi intéressant.

    Il est toujours bon de rappeler qu'un robot raisonne de manière très logique. Si il trouve de nombreux liens internes, de manière raisonnable et non grosbill +400, vers une page il en déduira que cette page à effectivement son importance...

  5. Karine

    Et une nouvelle fois cette belle machine de google se comporte comme un bon prof de français : si vous écrivez 25 pages ce n'est pas pour reprendre la même chose sur chaque page mais pour apporter un éclairage différent sur le sujet...
    Le SEO, c'est un peu l'application technique des règles élémentaires de l'expression française ?
    Karine

  6. Anewa

    J'aurai bien aimé tomber sur ton article 2 ans avant ^^ Par manque d'expérience SEO, j'ai laissé tomber un site où l'index ne sortait pas dans les SERP alors qu'une autre page était dans le TOP 20 sur mon keyword principal.

    Mais bon on apprend de ses erreurs, non ?

  7. Jean Pierre

    Je pense que google va de plus en plus parvenir à se rapprocher d'une intelligence humaine.
    ça doit être leur objectif !
    Nous seulement il comprend de plus en plus en plus si on essaye de lui écrire 100 fois la même chose mais demain il saura juger de la qualité des écrits...
    Donc du contenu toujours du contenu, c'est notre seule issue...

  8. Phil

    Je ne connaissais pas le penchant "canibale" des petites pages à l'allure si innocentes...

    J'imagine qu'avant de supprimer une page et de mettre en place une 301 tu commences à le mettre en place sur un site "test" que tu audits ensuite ?

    Ce serait amusant de savoir comment réagit Google face à un site test ou tu tritures les pages et les redirections dans tous les sens...

    L'objet d'un prochain article? 😉

  9. LaurentCW

    Il faut reconnaitre que le plus souvent, nos clients ne s’intéressent qu'aux résultats en termes de visibilité et de formulaires, et regardent avec détachement la méthode.

    A vrai dire, ils n'ont pas les ressources humaines internes pour rédiger les textes et n'hésitent pas à externaliser auprès de leurs partenaires historiques. De fait, ils survolent la question.

    Du coup, en tant qu'agence, on repasse une couche sur le pourquoi de l'arbo du site et sur la méthode rédactionnelle pour accrocher sur les requêtes souhaitées, avec une page par requête.

    Et après audit des textes livrés, on retouche les textes en justifiant auprès du client et de son partenaire pourquoi telle expression ou telle phrase est enrichie ou tout simplement remplacer par une autre pour optimiser le référencement.

  10. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Reyvax
    Si de nouveaux articles cannibalisent les pages que l'on souhaite positionner, c'est que l'on s'est planté dans l'optimisation des articles. Leurs Title, H1 ne devraient en aucun cas être optimisés sur une expression identique à celle d'une autre page que l'on souhaite positionner sur la requête choisie.

    @ Mister Emmanuel
    En effet, le maillage interne est très important

    @ Karine
    Très bonne logique !

    @ Jean Pierre
    Mouais, en fait, le problème de cannibalisation apparait justement sur les sites qui ont beaucoup de contenu. Alors du contenu, oui, mais en faisant attention a son optimisation page par page.

    @ Phil
    Non. La réaction de Google à une 301 est archi connue.
    Sinon, on connait les réactions suite à plusieurs 301 successives, elles sont mauvaises, Google finit par ne plus les suivre.

    Et puis je ne vois pas l'utilité de tester pour la 1000ème fois un truc que l'on pratique régulièrement et qui fait ses preuves. L'exemple sur Baume référencement est explicite.

    Mais dans mon article, la 301 n'est qu'une astuce que l'on met en place en sachant ce que l'on va faire en amont, la question ne se pose donc pas.

    Le problème initial que je décris est différent. On pourrait tout de même y répondre par une 301 dans certains cas. Pour ma part, je préconiserais plutôt de désoptimiser certaines pages sur l'expression majeure visée, pour redonner la puissance à la page principale que l'on souhaite positionner en la faisant bénéficier des liens des pages désoptimisées.

  11. christophe

    Il y aurait eu également la possibilité de linker la page de l'article pour le faire monter en première place puis ensuite quelques liens sur la home sur le même KW afin de prendre les deux premières places.
    Ça fait un peu plus de boulot mais ça fait 20% de la première pour sois tout seul 🙂

  12. truc

    Bonjour,
    article très intéressant...
    J'aimerai savoir s'il y a des outils (gratos of course) permettant de "visualisé / jauger" son maillage interne...

  13. André

    Sur un site e-commerce, la cannibalisation existe souvent parce qu'une même famille de produit peut logiquement se retrouver dans plusieurs catégorie du site.

    Par exemple nos distributeurs à savon sont aussi disponible dans la cuisine.

    Dans ce cas, l'utilisation d'une balise rel="canonical" et la centralisation des BL vers la catégorie "maitre" te parait-il être suffisant ou est-ce que tu recommandes en plus de mettre en oeuvre les principes décris dans ton article ?

    Bon dimanche !

  14. Marc

    Dans un premier temps, je n'ai pas aimé l'image qui illustre l'article.
    Puis j'ai compris l'idée sous-jacente : si nos pages se cannibalisent, on va finir par s'en mordre les doigts !
    C'est bien ça ? 😉

  15. Alexandre

    Ton truc sur la cannibalisation vient de me donner des idées pour certains sites...merci !

    Sinon comme tout le monde, j'ai trouvé l'illustration bien hard 🙂

  16. Referencement camping

    Je suis d'accord sur le fond de l'article, la canibalisation est un écueil qu'il faut éviter.

    Mais c'est pas toujours évident. Sur les sites "rédactionnels", pas de souci, une bonne stratégie et ça roule. Par contre, sur des sites communautaires, avec du contenu qui évolue perpétuellement, c'est pas évident du tout à mettre en place et à maintenir sur la durée.

  17. Jacques

    Finalement, un jour il va falloir que les SEO donnent comme conseil : faites comme si google n'existait pas, comme si vous vous adressiez aux internautes !

  18. Axel

    Excellent conseil, particulièrement vrai pour des boutiques en ligne avec des produit similaires. C'est particulièrement long à mettre en place mais indispensable!

  19. Fab

    Si on suit le fond de l'article, une cannibalisation ne peut être que bénéfique en terme de SEO : quelques petites 301 bien placées vers la page la plus pertinente et celle-ci augmente irrémédiablement ! A savoir si cette tactique est vraiment applicable sur un site e-commerce qui n'a pas forcément les mêmes attentes SEO et marketing qu'un MFA ultra optimisé

  20. Discodog

    Très très bon article Sylvain, et je me rend compte que j'ai toujours fait cette erreur, tu viens de m'apprendre quelque chose Sylvain! 🙂

  21. wilfried

    Mmm voici un article à ajouter à tout ceux pour débuter en seo, le plus dur étant toujours de faire comprendre qu'il faut prévoir bien en amont tous ces concepts.

    Par ailleurs lorsqu'un site est gonflé de 15000 références à positionner de manière unique, il arrive que des catégories ou parfois mêmes certains produits se mangent entre eux.
    Pas toujours simple...

    Merci pour cette article
    Amitiés

  22. Discodog

    Ou plutôt de confirmer un problème que j'ai justement en ce moment, merci encore pour ce test.

  23. Rudy

    En même temps je trouve le raisonnement un peu contraire à une stratégie de longue traine.

    Je m'explique:
    Supposons que je vende des chemises, j'aurais chaque page optimisée pour:
    * chemise bleue
    * chemise rouge
    * chemise jaune etc...

    Je vais chercher à envoyer du jus "chemise" sur la home, mais aussi sur les urls interne de sorte à ce que Google comprenne que je suis un king pour chemise.

    Ainsi j'arrive à truster toutes les requêtes "chemise + kw"

    En revanche, j'ai rencontré le problème que tu exposes pour un site de régime, ou il est clair que Google ne sait pas quelle page de mon site il doit afficher.

    Sorry pour le flood des 3 messages consécutifs, j'ai écrit comme j'ai pensé. 😉

  24. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Christophe
    J'ai testé, c'est trop long 🙂

    @ Truc
    J'en connaissais un qui ne fonctionne plus.

    @ André
    La canonical empêche d'indexer des pages qui pourraient apparaitre sur de la longue traine. A traiter au cas par cas donc.

    @ Jacques
    Oui mais dans ce cas, on se retrouve avec les problèmes de cannibalisation. S'adresser aux internautes est prémordial, mais pas suffisant s'il on veut aussi être bien positionné.

    @ Fab
    Oui, mais si on peut éviter cela c'est mieux 🙂
    (C'est usant de produire du contenu pour rien)

    @ Rudy
    Ton exemple de chemise est parfait.

  25. thomas

    J'ai remarqué que le problème des titres identiques se posent souvent avec les forums, etc... car on peut retrouver les mêmes sujets postés par les membres, questions qui ressortent souvent par exemple.

    Merci pour cet article.

  26. apwn

    J'adore ! J'imagine bien le site qui crée plein de pages sur un mot clé en se disant que plus il y en a mieux c'est. N'empêche c'est plus ou moins ce qu'il se passe lorsque toutes les pages ont le même titre, ...

    Il est intéressant sinon de créer des pages optimisées à fond sur un mot clé et faire une redirection vers la home pour, au final, positionner la page d'accueil ?

  27. yassine

    Pour ce qui est du cas de chemise + kwd

    Il serait judicieux de mettre en ligne ces pages au fur et à mesure que le site se fait indexé:
    Bleue en premier
    Jaune 2 semaines plus tard
    Noire 4 semaines plus tard...

    et observer le comportement de Google vis a vis de ces pages.

    Je souhaitais ajouter une autre hypothèse au cas ou on n'arrive pas à ranker, l'utilisation de la balise rel cannonical vers la page qui se trouve au top de la structure et reçoit le plus de liens.

  28. Davy

    Merci Sylvain pour cet article.Dans l'absolu, le conseil est excellent. En revanche, j'ai quelques exceptions en tête où l'on cherche un maximum de visibilité en plaçant au moins 2 pages dans le top 10. Donc, on peut avoir de la cannibalisation controlé aussi;)

  29. marc

    Merci pour cet article! Je n'avais jamais pensé à ce problème avant de lire cet article. Au contraire, je pensais que d'avoir les mêmes mots clé dans plusieurs articles donnait du poids à l'ensemble du domaine sur ces mots-clé. Bon je fais toujours gaffe a avoir des titles différents et je produis des contenus uniques alors ça doit limiter le problème.

  30. No Name

    Salut Sylvain, tu parles de faire un 301 de l'article optimisé vers la homepage, et à priori ta homepage a pris la place de l'article dans les serps, mais j'imagine que cette position n'a pas tenu très longtemps ? (car apres la 301, il y a quand meme le calcul de l'optimisation onpage qui joue) A moins que tu ais fais beaucoup de liens vers l'article ?

  31. Julien

    J'ai bien aimé ton article Sylvain ! Et je ne peut qu'approuver ce que tu y expliques ! Mais c'est vrai que parfois il n'est pas évident de "recadrer" le plan de référencement et de cibler une expression pour une et une seule page, surtout sur des petits sites ou il y à peu de possibilités de les "pousser" avec un maillage interne.

  32. backlinker

    Après clairement ce qui peut être intéressant c'est de "rappatrier" tous les ranking de keyword vers une homepage (pour certains projet le necessitant) en boostant des pages à bloc puis en redirigeant à terme le tout vers la home (puisqu'il n'est pas forcément évident à la base de réf que la home sur plusieurs familles de mots clefs).

    L'idée peut être intéressante 🙂 à tester si ca tient sur la longueur (moins evident)

  33. Guillaume

    Pas mal le coup de la 301, mais bon cela implique de sacrifier un article avec du contenu peut être intéressant pour ces lecteurs...et ça ça fait al au coeur 😀

  34. antoine

    Bon article, c'est bien résumé.

    Toujours intéressant de noter que les clients détestent la "mise à plat de l’objectif de positionnement par page", c'est pourtant la base de travail d'un bon positionnement.

    Après ça dépend aussi du type de projet sur un gros e-commerce par exemple tu bosses le mot clé générique sur la page liste principale, puis la longue traine sur les sous catégories etc...
    Par contre sur un petit site vitrine t'est obligé de bosser le générique et la longue traine sur les même pages...

    En tout cas c'est comme ça que je procède.

  35. Christophe

    Un grand fichier excel avec des colonnes adéquates (url, mot clé visé, title, h1, h2, h3, etc...), de la patience et un travail de fond sur toutes les pages permettent déjà d'assurer les bases.
    Le référencement c'est parfois, simplement de l'organisation et de la minutie...

  36. Christophe

    Je vais enfin pouvoir mettre un nom à un concept que dans la pratique j'arrive à cerner mais dont je ne trouvais pas de nom. C'est donc le concept de cannibalisation.
    Merci Sylvain pour ces articles toujours très instructifs.

  37. jeremy

    En effet j'ai constaté également ce problème sur pas mal de site mais surtout sur les sites de Q/R et les forums ...
    Enfin ta technique de 301 est plutôt pas mal je vais tester ca 😀

  38. nicolas

    Hum Sylvain, article intéressant ça nous manquait (je test le comment troll pour voir si ça buzz 😉 ).

    Bref, donc comme toujours très bon article, mais il m'a surtout fait plus réfléchir que d'autres celui-ci, notamment sur les possibilités qu'une telle technique peut avoir sur du ref, j'avoue être assez curieux...

    D'autres personnes ont elles fait le même test, et Sylvain, as-tu retenter le coup sur un site client où la requête clé pouvait être booster par des pages de contenu interne optimisée ?

  39. Funkynews

    Le principe de non concurrence est parfois difficile à expliquer lorsqu'il s'agit de la homepage qui doit résumer à elle seule le site. Il y a parfois des relations plus qu'étroites avec des pages profondes.

  40. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Funkynews
    C'est certain puisque la page d'accueil est souvent une sorte de résumé du site. En revanche, mieux vaut penser à éviter la concurrence entre les pages internes et la home en terme de SEO.

  41. Le juge

    J'aime bien la facon dont tu as simplifié le principe de cannibalisation et la petite astuce de la 301 je vais la tester tiens juste histoire de voir un peu.

  42. aymerictwit

    Merci pour ce rafraîchissement de mémoire. ça me donne envie de faire le même test sur certaines pages avec les 301. par contre sur la durée, je doute aussi sur le fait que ça tienne...
    N'oublions pas, le robot reste un robot, je mets un +1 à cette phrase: "Si vous-mêmes ne donnez pas de priorité à vos pages, comment voulez-vous qu’il le devine ?"

  43. Julien

    Sympa de partager cette recette de positionnement (article boosté puis 301 vers la home) ! Le référencement devient réellement un travail de fourmi, surtout si les sites deviennent volumineux en nombre de pages.

  44. Vincent

    Tu as très bien amené cette problématique et la façon de la résoudre.
    En février, je délivrais déjà l'astuce (que j'avais moi même appris de SEOMoz) dans un billet : http://www.jambonbuzz.com/referencement/comment-remplacer-un-resultat-sur-google-2011-02-03

    Toutefois l'amalgame entre la méthode et son illustration a porté confusion.
    J'avais oublié cette notion essentielle de canibalisation de mot clé...

    A la lecture de certains commentaires je vois qu'hélas certains restent omnubilé par la notion de page accueil / page interne...

    Tant pis, ceux qui captent cette tactique gardent leur longueur d'avance ^^

  45. yvan

    Bonjour Sylvain,

    J'ai une question toute simple, la canibalisation des pages peut-elle intervenir si on utilise des tags d'articles similaires (chose qu'il m'arrive de pratiquer sur mon blog)

    Yvan,

  46. Ling-en Hsia

    C'est du lourd!!

    J'avais jamais pensé à utiliser ta technique pour transférer le jus d'un article à la homepage!

    Néanmoins, l'article a été bien positionné grâce au facteur "fraîcheur" que Google donne aux nouveaux articlesl C'est-à-dire que l'article a été propulsé très haut mais que ça ne dure pas trop longtemps. Donc du coup le "jus" ne dure pas non plus non plus et la homepage retombe dans le classement après quelques semaines non...?

    Merci pour l'article en tout cas!

  47. Marie

    Plusieurs pages optimisées pour un même mot clef c'est très courant et contre-productif ! Merci de l'avoir rappelé. Et terrible la photo qui illustre l'article, ça m'a coupé l’appétit 😀

  48. Marine

    Ne serait-ce pas du 'black hat SEO' ? Ça ne semble pas trop honnête comme pratique. Ça se pourrait que lorsque Google s'en rendra compte, des efforts seront mis à l'œuvre pour pénaliser les 'cannibales.' N'empêche, c'est rusé comme technique et peut-être risquée.

  49. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Marine
    Vu que l'objectif est avant tout d'éviter la cannibalisation, c'est tout sauf du BH.
    Après pour ce qui est de s'en servir, je ne pense pas que s'en soit non plus. Les 301 jalonnent le travail quotidien du référenceur. Et puis appliquer cela au quotidien bouffe quand même pas mal de temps. Ca passe de temps en temps, mais ce n'est pas une méthode stratégique, tout au plus une petite tactique ponctuelle.

  50. David

    Je connaissais le truc du 301 ( enfin pas si bien :p ), mais c'est toujours intéressant de lire des exemples concret.
    D'ailleurs cela semble correspondre à la dernière lubie de google sur les landing pages non?
    Le maillage interne est de toute manière très important, presque autant que les bl.

  51. Ben

    C'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit d'une nom de domaine et d'un sous-domaine qui sont en compétition (qui traitent quasiment du même sujet).
    L'un tue très souvent l'autre, car pour Google, il n'y aura qu'une page pertinente pour un seul domaine, pas deux.

  52. Chiliconseo

    Excellent article!

    J'ai eu récemment à faire à ce genre de problématiques, c'est le cas pour une boutique e-commerce du moment que tu lances un nouveau produit dans la sphère de ta thématique. Tu as déjà fait un article du produit et celui-ci ranke pas mal.

    Mais voila, t'as besoin de faire ranker ta page produit maintenant.

    Il m'a suffit de revoir la structure des pages (concrètement mieux optimiser et surtout linker la page article blog => page produit)

    En 1 semaine la page produit a dépasse la page article blog sur toutes les requêtes pertinentes.

    Attention à bien pousser le robot à "recrawler" la page au plus vite possible pour que le "transfer" ne prenne pas énormément de temps.

    Après une 301 aurait aussi été satisfaisante mais une solution radicale pour un article que je souhaitais garder.

    Merci Sylvain!

  53. Stéphane

    Depuis Google Panda, je suis en train de refaire entièrement mon site pour corriger les nombreuses erreurs que j'ai commises et qui m'ont fait perdre des positions sur des mots clés très importants.

    Un des problèmes de mon site est justement la cannibalisation de beaucoup de pages envers d'autres plus capitales. Pour remédier à cela, j'ai décidé de conserver les plus pertinentes et de supprimer les autres.

    Finalement, il vaut mieux avoir moins de pages bien référencées que beaucoup avec quelques visiteurs chacune.

  54. Benjamin

    J'ai eu le cas sur un site dont je m'occupe, un blog wordpress. Une page interne, sans intérêt, a vampirisé la page que je voulais référencer, soit la sous-catégorie reprenant les articles liés aux mots-clés.

    J'ai juste fait le bourrin sur l'ancre principale, fait un peu le bourrin sur la page cannibale, en lui offrant une autre page, et ça a marché : 15 jours après ma page souhaitée a pris la place.

  55. Antoine

    Je ne connaissais pas trop ce problème, mais l'article et certain commentaires apportent pas mal d'infos, c'est intéressant.
    Sur mon site ecommerce je n'ai pas trop de soucis il me semble, vu que chaque fiche produit concerne un produit différent les expressions clés sont bien différentes les unes des autres, donc Google ne se trompe pas.

  56. Agence référencement

    J'ai le cas sur le site d'un client, je vais tenter la 301.
    Va "juste" falloir que j'explique ça au client ;-p
    Merci pour l'info.
    Matt

  57. Vivien

    Un article qui résume bien ce à quoi je suis confronté !
    Reprenant un site développé sous magento, je dois lutter pour rectifier le tir, différentes pages se "cannibalisant" (je mets des mots sur ma découverte xD ) notamment pour mes catégories produits.

    Juste histoire d'enfoncer le clou, il est clair que prendre le temps de penser à cela AVANT de commencer le développement, c'est au final un gros gain de temps!

  58. géolocalisation de véhicule et fleet management

    Article très intéressant et qui met le doigt sur un point pertinent que je ne connais pas bien par manque d'expérience sur les sites e-commerce.

    Merci une nouvelle fois pour ce partage d'expérience et d'information

    Fabrice

  59. Meduse

    Merci pour cet article bien intéressant, je le savais plus ou moins mais ne savais pas trop comment le mettre en pratique, je retiens ta technique de la redirection 301 vers la page a faire monter sur Google. Le problème c'est avec les sites e commerce qui parlent d'une même catégorie de produits sur plusieurs page...

  60. toraya

    A A gore l'image !
    Pour le SEO c'est vrai que l'on rencontre un problème avec le duplicate content sur les mêmes pages d'une catégories... Pourquoi ne pas indexer seulement que la première page de recherches ? Cela va-t'il sortir complètement du référencement les autres pages de la catégorie ?

  61. Jeux de guerre

    Moi aussi par manque d'expérience en référencement, j'ai laissé tomber un site où l'index ne sortait pas dans les SERP. J'ai longtemps cherché à comprendre mais sans résultats ... Que faire dans ce cas là ?

  62. damien

    Au final, le plus difficile dans certains cas, c'est peut être définir la Page sur laquelle on veut remonter. Faire un choix, c'est important, encore faut-il faire le bon.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *