Choix de langues sur un site web : drapeaux ou textes ?

Choisir une langue

Faut-il mettre des drapeaux ou des textes pour le choix des langues sur un site ?

Soit parce qu'il est explicitement abordé dans le cahier des charges d'un site web à vocation internationale, soit parce que cela occasionne des discussions en agence, le sujet de l'affichage du choix des langues ou choix de pays avec des textes ou des drapeaux revient régulièrement.

Afin d'éviter de tergiverser trop longtemps, nous vous exposons ci-dessous quelques notions de bon sens, des règles et bonnes pratiques.

Un choix de langue, pourquoi ?

Vous n'êtes concernés que si votre site propose plusieurs versions linguistiques.

Ce peut être le cas d'une boutique en ligne qui distribue à l'étranger. Vos clients parlant italien, chinois ou anglais vous remercieront d'avoir prévu une version dans leur langue. Il y a des chances qu'en comprenant mieux vos contenus, ils achètent plus facilement.

Le choix des langues se fait en texte, un point c'est tout !

Ne commettez pas l'erreur d'utiliser des drapeaux pour illustrer le choix de langues sur votre site. Le lien qui permettra de passer d'une version linguistique à une autre sera toujours écrit en texte.

Et pour que la langue soit compréhensible par le public concerné, on propose ce choix dans la langue d'origine. Par exemple :

Français | English | Deutsch | Italiano | Español | 中国的 |  ไทย  | русский

Ceci peut paraître idiot et basique, mais si vous vous rendez sur un site japonais et que l'accès à la version française est indiqué comme tel :  バーゲン  il y a de fortes chances pour que cela ne vous aide pas beaucoup. Alors que s'il est écrit "Français", ceci sera bien plus compréhensible pour vous.

Pour l'exemple, (cherchez bien) on trouve sur cette page d'accueil un accès à la version anglaise du site. Heureusement qu'il est écrit "English", non ?  🙂

Bonne pratique, le site http://europa.eu/ qui mêle le nom des langues en texte, et même le code ISO correspondant.

Mais pourquoi ne pas utiliser de drapeaux, c'est plus simple !

Parce qu'un drapeau ne représente pas une langue, mais un pays.
Dois-je vous rappeler que certains pays possèdent plusieurs langues officielles ?

  • Prenons le cas de nos amis Suisses. Ils ont trois langues officielles (allemand, italien, français) sans compter le romanche. On risque donc d'avoir du mal à s'en sortir avec un drapeau suisse. De plus un drapeau français ou allemand (par exemple) risque de ne pas leur plaire, ils ne sont pas français ni allemand, ni même totalement européens.
  • Nos amis Belges ne sont pas à traiter à la légère. Avec 3 langues officielles ( néerlandais, français et allemand) et les problèmes communautaires qu'on leur connait, pas question d'aller indiquer une langue avec des drapeaux, la Belgique a le sien.
  • Au passage, n'oublions pas que l'arabe est une des deux langues officielles en Israël (avec l'hébreu) et que pour ma part, j'éviterai d'aller m'amuser avec des drapeaux sur ce coup...
  • Pour finir par l'anglais, c'est la langue officielle de près de 50 pays différents. Et pour la petite histoire, il y a longtemps, nous avions fait l'erreur de mettre des drapeaux sur un site pour identifier les langues. L'anglais était donc représenté par un drapeau anglais (l'Union Jack). Au bout de 6 mois, les propriétaires du site nous ont demandé de mettre le choix des langues en texte, car une partie des Américains ne connaissaient pas le drapeau anglais... (on ne se moque pas avant d'avoir fait le petit jeu en fin d'article)
  • Imaginez aussi les dégâts si vous mettez l'habituel drapeau anglais (l'Union Jack) pour un public irlandais !

Autre possibilité, le code ISO.

Ce code (voir la liste complète)  se présente sous la forme fr, de, es, it, en, etc.  Il a l'avantage d'occuper moins de place à l'écran pour un site qui proposerait de nombreuses langues.

Attention, ne faites pas l'erreur de mettre ces éléments en majuscules, car à nouveau, vous feriez la confusion avec les pays (FR= France, fr=français) d'ailleurs, certains de ces codes en majuscules n'existent que pour les pays  (CH= Suisse).

On notera que le site Nouvelle-Europe fait l'erreur en mettant des majuscules...

On notera que le site Nouvelle-Europe fait l'erreur en mettant des majuscules...

Et les drapeaux alors ?

Et bien c'est simple, un drapeau représente un pays, c'est donc pour cela que nous devons l'utiliser sur les sites internet.

D'ailleurs, les deux peuvent être conjugués. Imaginons que vous proposiez des services différents aux Suisses, Français, Allemands et Belges. Vous leur ferez d'abord choisir leur pays avec un drapeau (vous pouvez d'ailleurs avoir un nom de domaine par pays), puis ils pourront ensuite choisir la langue de leur choix pour ce pays (voir aussi l'attribut hreflang).

Allez, on finit avec un jeu ?

Reconnaitrez-vous ces drapeaux (sans tricher) ? - Résultats.

Reconnaitrez-vous ces drapeaux (sans tricher) ? - Résultats.

Et enfin, différenciez-vous le drapeau de la Roumanie et celui du Tchad ? Pas facile n'est-ce pas ? (surtout après exposition au soleil et lavages)

En conclusion

Les règles et les standards, ça aide pour éviter les bourdes. Et maintenant pour vous, plus question de vous tromper lorsque vous devrez proposer un choix de pays ou un choix de langues sur un site internet international. Et pour ceux qui n'ont pas pris de vacances, j'espère que ce petit article vous aura fait voyager.

Choix de langues sur un site web : drapeaux ou textes ?
4.14 (82.86%) 7 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

22 réflexions au sujet de « Choix de langues sur un site web : drapeaux ou textes ? »

  1. Marie-Aude

    Tu as raison, mais malgré tout, je préfère les drapeaux parce qu'ils sont plus visibles, plus faciles à repérer qu'une liste d'abréviations de langues, en particulier quand on passe sur le code ISO à deux caractères.

    Quant à la langue écrite dans "la langue d'origine"... que dire ? ça arrive aussi beaucoup sur les sites marocains, il faut afficher le code source pour arriver à trouver l'url de la version française.

  2. Florian UGHETTO

    J'aime bien cette explication ! On avait eu également la même discussion, quand on a lancé le site de ibremarketing.com.

    Le groupe travaille dans plus de 80 pays avec des langues et services différents par régions, l'horreur en SEO.

    Du coup on avait commencé par des sites régionaux, avant de se rabattre sur un site global en EN et des versions plus lights dans une 10 de langues clées avec les noms dans la langue du pays en question.

  3. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marie-Aude
    Donc tu sais ce qu'il faut faire, mais tu fais le contraire, sale gosse 🙂
    Non, je rigole. Comme toi je n'aime pas trop les abréviations, je préfère que la langue soit écrite sous forme d'un mot entier. Mais j'admets que c'est facile jusqu'à 7 ou 8 langues, un peu moins ensuite, car avec une liste déroulante, se pose le problème de la langue utilisée pour proposer le choix.

    Pour ce qui est d'être obligé d'afficher le code source, alors là on atteint l’extrême anti-UX !

    @ Florian
    Dans ces cas complexes, la détection de langue du navigateur peut parfois permettre de limiter les dégâts. Ensuite on propose les pays.
    Ou bien l'inverse, on détecte le pays automatiquement, puis ensuite on propose manuellement un choix de langues.

    @ Gouflalite
    Les daltoniens sont souvent oubliés, tu as raison. Mine de rien, ils représentent 4% de la population.

    @ Julien
    OK, alors je le redis 🙂

  4. Julien

    C'est vrai qu'à part une petite dizaine de drapeaux que tout le monde peut identifier, c'est pas forcément évident de choisir le meilleur système de désignation de langage. Et à bien y réfléchir, les extensions de noms de domaine sont également là pour ça, normalement : .COM pour l'international avec alternatives vers les autres extensions (mieux qu'un sous-domaine ou qu'un répertoire, mais plus onéreux !), .FR pour le français, etc

  5. Yann

    -http://www.tripadvisor.fr/
    -http://www.booking.com/

    toujours un petit drapeau dans le header
    & un megadropdown avec drapeau + texte

    Il me semble que c'est appris par l'utilisateur et que cela fonctionne a merveille

    après certains préfère mettre ca dans le footer (yelp.com, airbnb.com), perso je prefere le header

  6. Sylvain Auteur de l’article

    @ Julien
    J'ai l'impression en lisant ta première phrase que tu n'as pas lu l'article ni cliqué sur les exemples...
    Justement, pas mal d'utilisateurs ont du mal avec les drapeaux pour les langues.

    @ Yann
    Pour Tripadvisor, le clic sur le drapeau affiche bien une liste de pays, pas de langues. Clile, Colombia, Perù, Venezuela (par exemple) sont tous en Espagnol.

  7. razbithume

    Ca me perturbe mais si je clique sur バーゲン, je ne pense pas tomber sur une version française.
    Par contre, j'aurai un peu plus de chance avec フランス.

    Si on met un drapeau avec un joli alt traduit, ça peut faire un bon compromis.

    La gestion des versions linguistiques est souvent un calvaire. Il y a certes la présentation du choix, mais ensuite comment est gérée cette version linguistique : répertoire, sous domaine, tld ?
    Veut-on faire une simple traduction ou souhaite-on cibler un marché spécifique ?
    Ces simples versions linguistiques demandent souvent une bonne réflexion en amont, car faire un site en espagnol car on veut cibler les hispanophones, ça n'est souvent pas suffisant. Les espagnols, les mexicains ou les argentins certes partagent une même langue mais pas un même vocabulaire, ni une même culture...

    Bref, tout ça pour dire qu'avant de savoir si on veut du texte ou un drapeau, il y a encore beaucoup d'autres questions à se poser avant. Tout ce chantier peut augurer de nombreuses prises de tetes et discussions entre les différents services (seo, marketing, commerce, etc.).

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ Aurélien
    J'ai vu ça parfois. Et cela ajoute encore à la confusion 🙂
    Franchement, mettre la langue à choisir sous forme de texte sera bien plus agréable pour l"utilisateur.

    Bonne chance aussi pour "mélanger" certains drapeaux... Tu risques de déclencher des guerres 🙂

    @ Razbitume
    Désolé, je suis nul en japonais 🙂
    Une question, on fait comment sur une tablette ou un smartphone pour voir le texte au survol ?

    Sinon, je suis d'accord, il y a plein de questions en amont. Mais sur le choix textes ou drapeaux, pas de question, la règle est simple : Langue = texte, pays = drapeaux.

    J'ai d'ailleurs un peu de mal à comprendre pourquoi certains ne comprennent pas qu'un drapeau est associé à un pays, cela me semble basique...

  9. Sylvain Auteur de l’article

    @ Lionel
    Et bien justement NON.
    Sur la route, un feu rouge ou un sens interdit n'ont pas la même signification, on est d'accord ?
    Et bien la c'est pareil !

    Mais vu certaines réactions, je pense que les utilisateurs vont continuer à galerer sur pas mal de sites....

  10. Ramenos

    Merci pour cet article récapitulatif.

    @Marie-Aude : utiliser des drapeaux est une énormité car au-delà de la confusion du pays vs langue, on pensera qu'il existe (par exemple pour un site eCommerce) une version du site dédiée à tel ou tel pays alors qu'au final, ce n'est pas le cas... Ce qui peut être frustrant pour l'utilisateur :).

  11. Marbella Hills Homes

    Je veux bien pour les daltoniens, pour le reste...^^

    Je suis personnellement pour les drapeaux, plus simple et facilement identifiable par les internautes.

    Concernant les différents dialectes internes à tel ou tel pays, c'est un peu tiré par les cheveux...qu'on se le dise, un belge parle soit français soit wallon (tu balance un drapeau de la Belgique pour les wallon, les autres n'ont pas besoin de changer de langue...à priori une fois !). De plus, arrivé à un certain age et en ayant suivi un cursus à peu près normal, la plus part des gens sont capables de parler anglais ou au moins de le lire (langue "universelle"), sur ce point j'entend déjà au loin des hurlements...certes tout le monde n'est pas nécessairement bon en anglais.

    Pour finir je trouve que tu as plutôt raison dans ton analyse, soit ton site et visible à l'international et dans ce cas les drapeaux c'est pas la peine à moins d'y consacrer une page entière, soit ton site et "Européen" et pour le coup un ptit drapeau c'est plutôt mignon.

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marbella
    Encore une fois, pourquoi s'obstiner à utiliser un symbole qui ne correspond pas au message que l'on veut faire passer ? En l’occurrence, un choix de langue. Pour le choix d'un pays, nous sommes d'accord, le drapeau est plutôt efficace.

    Je ne suis pas vraiment d'accord avec l'argument de la simplicité. C'est le même qui fait souvent créer des icônes pour remplacer les textes, et pourtant, une grande partie des internautes ne comprend pas ces icônes, lire : http://miratech.fr/comprehension-icone-test-utilisateur-a-distance

    De plus, on évite tous les trucs casse-pieds ensuite. Par exemple, quand tu dis "tu balance un drapeau de la Belgique pour les wallon, les autres n'ont pas besoin de changer de langue...à priori une fois !" Tu mets quoi sur les versions anglaise ou allemande de ce site ?

    ET puis même si je ne hurle pas 🙂 j'ai du mal à adhérer au fait que les gens comprendront toujours au moins vaguement une version anglaise. D'ailleurs dans certains cas ils ne comprennent même pas tout en français même si c'est leur langue maternelle (mais c'est un autre débat). Et quand je vois la vitesse à laquelle un internaute quitte un site quand la moindre bricole ne lui semble pas claire, j'éviterais de prendre des risques.
    Sur un e-commerce, tout ce qui ne va pas dans le sens de la facilité de compréhension et de la ré-assurance fait perdre des commandes et impacte donc la survie de l'entreprise.

    Bref, long commentaire pour dire : Donnons aux internautes les bons repères, ils apprécieront d'autant plus nos sites.

    ... il m'est bien sur arrivé de dévisser un écrou de 13 avec une pince universelle. Mais j'aurais préféré avoir une clé de 13, je me serais moins cassé les pieds, et mon écrou ferait encore du 13 🙂

  13. Jean-Baptiste

    Sujet intéressant, on pourrait également pinailler sur les sous-repertoires ou sous domaines intitulés /uk/ . Juste pour signaler que l'Union Jack n'est pas le drapeau anglais mais le drapeau du Royaume-Uni.

  14. Michael Bastin

    J'ai failli m'étrangler en lisant ceci: (commentaire n°16)

    Concernant les différents dialectes internes à tel ou tel pays, c'est un peu tiré par les cheveux...qu'on se le dise, un belge parle soit français soit wallon (tu balance un drapeau de la Belgique pour les wallon, les autres n'ont pas besoin de changer de langue...à priori une fois !).

    En Belgique, on parle néerlandais, français et allemand. Il y a certes des variantes et des accents régionaux, mais le "Wallon" est un dialecte en voie de disparition utilisé en Wallonie, soit dans la partie francophone de la Belgique.

    Je préfère également l'utilisation du nom de la langue dans ladite langue, mais je constate qu'il faut souvent imposer ce choix aux clients qui préfèrent leurs petits drapeaux.

  15. Sylvain Auteur de l’article

    @ Michel
    Nous sommes d'accord sur ta conclusion.
    Merci pour les précisions locales concernant la Belgique.

  16. François Labbé

    Merci pour l'article. Étant québécois, le drapeau de la France ne me représente pas vraiment. N'en déplaise aux cousins! Un drapeau c'est un pays, pas une langue.

    Merci pour l'article

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *