Comment concevoir le title de mes pages web

titre de page web

Ce petit article sans prétention aidera celui qui débute en SEO à optimiser le Title de chaque page de son site. J'avais déjà abordé ce sujet de manière générale ici (à lire en amont : comprendre la balise Title). Voyons maintenant concrètement comment aller plus loin.

Et puis tant que l'on y est, nous allons voir comment récupérer d'autres infos qui pourront nous servir. Le principe de cet article est de vous permettre de vous en sortir avec uniquement des outils gratuits et votre cerveau.

Cas concret

Plutôt qu'un bla-bla théorique, je vais prendre un cas concret. J'ai sélectionné le site unecuillerepourdoudou.com et plus particulièrement une page qui commercialise en ligne les jouets  de la marque Janod.
C'est une page "Marques" classique qui regroupe tous les produits de la marque vendus sur ce site.

État des lieux

Comme souvent avec Prestashop par défaut, le Title de la page est "Janod" puisque c'est le nom qui a été rentré par défaut comme nom de marque. Mais se limiter à ce terme en Title n'est peut-être pas optimal. Et puis le site ne se positionne pas dans les 10 premières pages de Google sur ce terme... Voyons donc quelle démarche adopter.

Étape 1 : Voir ce qu'en pense Google.

Je tape le mot "Janod" dans Google pour voir ce qu'il me présente. Que ce soit en résultats naturels ou commerciaux, je ne vois que des sites directement concurrents. Il semble donc que le nom de marque se suffit à lui même.
Pour aller plus loin, je regarde dans Google images, pas de surprise, je n'ai que des jouets.

Cette étape est très importante, en effet, si la marque avait été "janneau", les résultats renvoyés sont multithématiques (menuiseries, armagnac, bateau "avec faute d'orthographe", etc.) Dans ce cas, la question de la marque seule ne se posait pas, j'aurais impérativement été obligé d'insérer d'autres mots liés à la thématique dans mon Title.

Je vais aussi beaucoup m'intéresser à ce que Google propose comme recherches associées sur cette requête, et j'y trouve des produits vendus dans la boutique : jouet en bois janod, etabli janod, janod puzzle, janod jouet.

Étape 2 : Regardons du côté de générateur de mots-clés de Google

Vous le trouverez ici https://adwords.google.com/o/KeywordTool

Je commence par y rentrer "janod", je coche "Correspondance Exact"
Il m’annonce 6600 recherches mensuelles en France, au moins, je sais que je ne me battrais pas pour rien sur cette requête.

Mais surtout, il me donne en plus des idées de mots-clés complémentaires. Parmi ces mots, il y a des produits en vente dans la boutique concernée, pour d'autres ce n'est pas le cas. Je vais donc me garder de côté les mots qui m'intéressent comme :  jouet(s) janod (390), puzzle janod (110), établi janod (110), draisienne janod (320), jouet en bois janod (140), garage janod (140), janod cuisine (140), cuisinière janod (110), etc. (entre parenthèses, le nombre de recherches mensuelles).
On note aussi que la concurrence est élevée, et que cela ne va donc pas être facile.

mots cles proposés par google

mots cles proposés par google

Bien sûr, je ne vais pas pouvoir coller tout ce bazar dans mon Title, mais j'ai sans doute intérêt a garder certains de ces mots pour le texte qui va présenter ma rubrique sur mon site.

Étape 3 : Regardons chez les concurrents

Pour la requête, en gros, tous ceux de la première page intègrent dans leur Title les mots : janod, jouet(s), jeux.

Aucun n'a rempli sa balise keywords, dommage, c'est habituellement une de mes grosses sources d'idées de mots-clés 🙂

Quand je creuse dans les pages, la sémantique des textes tourne toujours autour des mêmes thèmes : jouet(s), jouet(s) en bois, jeux...

Étape 4 : Retour chez Google

Les particularités intrinsèques à mon contexte sont que la boutique vend exclusivement des articles pour bébés et très jeunes enfants (et quelques articles pour les mamans) et que janod ne fait presque que des jouets en bois.

Allons voir s'il n'y aurait rien à grappiller du côté de ces requêtes...

Quand je tape "jouet bois", Google me propose en autocomplétion "jura, france et bébé". Tiens ! Je vais me mettre ça de côté aussi.

Quand je tape "jouet bébé", il me propose "9 mois, 12 mois, voiture, 2 ans". Je garde aussi.

Etape 5 : Allons voir chez Google trends, ubersuggest, semrush

http://www.google.com/trends/?hl=fr

Je tape "janod", je choisis la France comme pays et je vois que la courbe est plutôt sympa. La requête vaut le coup ! Trends me donne en effet la tendance sur une requête sur plusieurs années.

Google trends

La courbe Google trends

http://ubersuggest.org/

Bien, je regarde si je n'ai pas oublié des choses, car la liste est longue. Rien d'énorme, mais je pourrais peut être utiliser certaines expressions dans la présentation de ma rubrique si elles correspondent à ce qui est vendu dans ma boutique.

http://fr.semrush.com/

Je vais chercher mon premier concurrent sur Google sur la requête (en dehors du site de la marque (je choisis les réponses en France), je colle l'url de sa page, et je regarde.

Globalement, on est dans les mêmes expressions, je me note tout cela, et j'ai un excellent matériel de départ.

Étape 6 : revenons à mon Title

Il n'y a pas photo, je dois  impérativement mettre le nom de la marque très en avant, elle génère beaucoup de visites. En revanche, je sais d'avance que pour ranker sur elle seule, il ma faudra d'autres actions, notamment pas mal de linking.

Je vais aussi sans doute tenter l'option "jouet bois" car elle est sémantiquement bien associée par Google. Le mot "jeux" m’intéresse aussi.

A ce stade, si je regarde ce que la boutique vend et ses cibles, il me manque l'aspect relatif aux bébés et jeunes enfants.

Rappel : N'oublions pas deux choses, d'une part, une balise Title ne sert pas qu'à ranker, elle doit aussi donner envie de cliquer. Et mieux vaut faire cliquer des gens pour qui on propose les produits en adéquation avec leur recherche. Ce sera bien meilleur pour la conversion. En gros, je me rapproche du besoin de mes utilisateurs, je ne tire pas à tout va à la chevrotine.

Je cogite alors à la manière dont je pourrais assembler mes mots

Quelques possibilités

  • JANOD : jouets bois et jeux Janod – bébé à x ans
  • Jouets janod et jeux en bois pour bébé jusqu'à x ans
  • Janod, le jouet bois du jura : les jeux de bébé jusqu'à x ans
  • etc.  Il ne reste qu'à choisir...

Et je fais quoi du reste ?

En SEO, on ne jette rien. Je vais donc utiliser les autres mots utiles que j'ai trouvés pour alimenter ma page.

  • Je rédige une méta description "sexy" qui donne envie de cliquer, par exemple :  Jouets en bois du jura fabriqué en France par Janod : puzzle, hochet, établi, draisienne, garage, cuisine... pour bébé, 9 mois, 12 mois et 2 ans. Je suis à moins de 155 caractères, elle doit donc rentrer intégralement dans le snippet de Google.
  • Je vois de quelle manière je peux utiliser l'ensemble des mots-clés qui rapportent du trafic dans le texte qui va présenter ma rubrique sur mon site. Je ne bourinne pas, mais je fais un texte qui rassurera mes visiteurs sur ce qu'ils vont trouver sur mon site.

Les résultats.

J'ai fait ce petit travail vers le 10 mars, et nous voilà en gros un mois plus tard.

En mars, le site ne rankait sur rien en rapport avec cette marque, qu'en est-il aujourd'hui ?

  • jouet bébé janod : 7ème
  • jouets bébé janod : 7ème
  • jouets janod : 10ème
  • jouet janod : 16ème
  • jeux bébé janod : 16ème
  • jouets bois janod : 20ème
  • jouet bois janod : 21ème
  • janod : à la rue... (il y a encore du boulot)
  • A suivre...

Alors c'est certain, il reste du boulot... Mais quand on voit qu'une simple optimisation de balise Title suffit à montrer le bout de son nez dans la SERP, il serait bête de passer à côté de cela. C'est facile et on ne dépend pas de l'extérieur comme avec le linking.

Mais Sylvain, ça prend un temps fou de faire tout cela.

Oui, c'est bien que vous vous en rendiez compte. La prochaine fois que vous demanderez à votre SEO d'optimiser votre site, vous comprendrez mieux ses tarifs 🙂

Et puis là, dites vous que vous respectez totalement les guidelines de Google, puisque vous faites les choses pour l'utilisateur... Alors si en plus ça vous rapporte, ce serait bête de ne pas s'y pencher.

Allez, au boulot pour travailler vos balises Title 🙂

Pour poursuivre : rédaction optimisée d'une page web

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

75 réflexions au sujet de « Comment concevoir le title de mes pages web »

  1. vince

    Excelente présentation. Honnêtement je procède à peu prêt de la même manière à savoir toujours jeter un oeil au générateur de mots-clés de Google et aux sites concurrents placés en première page. Concernant les résultats obtenus, je trouves que vous avez fait un bon boulot, le ranking est mignon en si peu de temps et comme le dit l'auteur de l'article, il ne reste plus qu'à pousser un peu.

  2. Sylvain F

    Et bien je ne suis pas certain que tu aies eu raison de mettre cet article dans la section "débutant", je suis persuadé que moins de la moitié des SEO pros suit la totalité de ce cheminement !

    Plus que la méthodologie utilisée, ce qui me plait dans cet article c'est que même les concepts les plus "basiques" (la balise Title ? Oui bon ça va, je sais depuis longtemps que c'est important...) demandent une certaine réflexion et un temps non négligeable.

    D'ailleurs je me suis bien marré avec ton "Mais Sylvain" et sa réponse (et le coup de la chevrotine aussi) 😀

  3. Simon

    En effet ça prend du temps ! Pour ma part je prend très rarement le temps de modifier le title de SEO Yoast sur wordpress, je devrais peut-être le faire ^^. Une question : Google prend-il en compte la meta description où alors c'est juste pour l'internaute ?

  4. franckwylliams

    Bonjour Sylvain,
    comme d'hab un article bien ficelé ...
    J'avoue ne pas faire une seule chose de cette
    liste par manque de temps surtout !(visiblement une grosse erreur)

    La seule véritable chose que j'ai tendance à faire
    et d'aller voir en page de navigation privé le
    nombre de résultats sur le mot clé sur lequel je veux
    être référencé...

    Je vais tenter pour un mois de faire comme dans ton article..
    (j'ai un peu plus de temps ....je passe de
    plusieurs articles par semaine à un seule très longs +2000
    mots par semaine à des fins de test... ces articles seront-il
    mieux et plus vite référencé ?? qu'en pense -tu? )

    Le temps c'est bien cela le problème, quand on aime ce qu'on fait
    on se couche le soir on se disant merde encore une de passée ...
    Amicalement

  5. Fred

    C'est tout bonnement scandaleux!

    Faire un article pour placer les liens vers une marque?

    Est-ce que j'écris un commentaire pour avoir un lien moi?

    Non mais ! 😉

  6. Guillaume

    Je pense qu'il faut bien penser que le titre et la meta description sont un peu la partie visible de l'iceberg avant que le visiteur n'entre sur le site. C'est la première chose qu'il verra quand il fera sa recherche dans un moteur de recherche. S'il trouve un title + description en adéquation avec sa recherche je pense qu'il sera plus enclin à lire le contenu sur la page sur laquelle il atterrira. Par contre s'il a cliqué un peu à contre cœur malgré un titre qu'il trouvait "douteux" ou pas vraiment en rapport avec sa recherche, derrière il faudra une landing page encore plus travaillé pour réussir à "re-capter" l'attention du visiteur.

  7. lereferenceur

    Quand on est pas dans le métier, on pourrait penser à tord que l'optimisation de la balise title est plutot rapide. Mais étant un élément important, il ne faut pas se tromper et chaque mot est important pour le référencement. Généralement on se retrouve avec pas mal de mot clé et il faut faire un choix difficile.

    Par contre, j'aurais bien aimé connaitre ta "reflexion", sur le choix de ta balise h1 sur cette même page. Tu n'as pas voulu de trop l'optimiser et remplaçant par exemple "produit" par "jeux" ou "jouet" ?

  8. Nicolas

    Lorsque je vois qu'un de mes articles ne ressort pas je commence tout d'abord par changer ma balise title. Une des erreurs fréquentes est de sur-optimiser le title est de plus en plus google fait descendre ce genre de pages.

    Cela ne prend pas longtemps de faire un joli title alors autant le faire correctement 🙂

  9. Christophe Maggi

    Très bonne explication et très bien illustrée. Un grand article de qualité. Ca suit un peu le cheminement que je prends pour créer mes titres. Une remarque sur des sites reprenant des milliers de pages ce n'est pas toujours évident de rester original et de ne pas se retrouver avec les mêmes titres. Je rejoins ce que dit @Nicolas, si un site ne sort pas assez vite sur au moins un de ses titres, il faut immédiatement faire le test de modifier le titre. En règle général on gagne facilement quelques places rien qu'ne faisant cela. Une autre petite remarque à l'attention des débutants ou de ceux qui ne suivent pas trop cette technique pour choisir son titre : le travail est bien plus difficile quand vous n'avez pas une marque comme Janod mais une thématique archi classique (hotel, assurance etc ...) et n'oubliez pas que le travail à faire doit etre aussi réalisé dans les autres langues pour les sites multilingues. Et ça devient vite long mais c'ets important.

  10. Christophe Maggi

    Une dernière chose : Par expérience, Google Trends me donne souvent de meilleurs résultats que le générateur de mots clés Google qui parfois me sort des trucs de derrière les fagots.

  11. sebastien

    Nous procédons de la même manière …

    Par contre, des que la concurrence est trop grande pour un terme inaccessible / budget, le title est orienté sur des kwd plus faciles / rapides à obtenir …

    Reste que bien souvent cela ne suffit pas, parce que bien évidemment tout le monde utilisera les même mot clés pour ranker (a moins que la “niche" ne soit pas envahit de SEO).

    Et la c'est le linking qui reprendra la main … le on page est la base
    et juste avec ça on peut faire de bon résultat !

    Je prend exemple sur un site de TP, ou la concurrence n'est pas axée SEO …
    et bien les title, description et corps de page optimisés suffisent à ranker sans linking externe … ! Bref, 1200 VU/m sans trop de mal et donc des ventes !

    Sebastien

  12. Fort Trafic

    Salut, personnellement je me contente des résultats de google tendance même si je comprends tout à fait l'envie d'aller beaucoup plus loin en analyse, seulement dans mon cas je trouve que le faire avec google tendance uniquement c'est déjà mieux que de le faire complètement au pif, au feeling, donc un outil vaut mieux que zéro.
    Bien sûr cela serait idéal de faire comme tu le suggères, mais déjà utiliser google tendance est un premier pas important pour moi car on tape directement dans les recherches populaires, sans se soucier de la concurrence.
    A+

  13. Christian

    Hum... d’accord sur pas mal de points, pas d’accord du tout sur certaines autres, notamment la concurrence :
    – la concurrence AdWords n’a pas grand-chose à voir avec la concurrence en ref nat, c’est particulièrement vrai sur les requêtes style noms de marques (ok, tu n'insistes pas trop sur cette concurrence-là)
    – par contre regarder le vrai nombre de résultats (aller jusqu’à la dernière page proposée par GG) de requêtes telles que intitle:kw est plus intéressant en complétant avec du inanchor:kw. Le mieux restant, quand on a que des termes non anglo-saxons, d’aller chercher dans majestic SEO plus d’infos sur les kw est bien plus efficace...

    Ensuite, établir un ratio entre le volume de recherche et le boulot à faire pour se placer au top me semble être l'arme fatale : c'est grâce à ce genre de classement (classement de ratios) sur plusieurs termes que l'on va choisir les termes que l'on va travailler.

    ps : tu as aussi, peut-être, un aspect fraicheur qui joue dans l'amélioration du classement de la page donnée en exemple...voir ce que cela donne dans 1 mois.

  14. Ghislain

    J'adore cette méthodologie 🙂

    Travailler ainsi permet d'avoir un champ lexical très riche, ça évite de faire le bourrin. Perso, je fais ça avant de créer un site désormais. J'en ressors avec des fichiers excel de keywords forts pratiques, ciblés, sans compter les idées que l'on y puisent pour rédiger des articles si les sites en questions disposent d'une partie blog 🙂

    Les résultats sont là, même avec très peu de liens (selon les secteurs / la concurrence, bien entendu).

  15. Hafid de bons plans

    Avant d'écrire un article, je me renseigne sur les mots clés demandés et qui ont une concurrence faible pour espérer être bien positionnée sur ce mot clé.

  16. Antoine

    Hello Sylvain,

    C'est ici une bonne méthologie que tu nous proposes pour la balise title. En revanche, ne penses-tu pas que tu aurais eu d'autres opportunités de positionnement en créant des sous catégories avec les gammes de produits liées que tu as trouvées en faisant les recherches de mots-clés (puzzles, cuisinières, etc.).
    En tout cas, je suis d'accord avec toi, le but n'est pas de caser tous les mots-clés trouvés dans le title mais de réfléchir à la meilleure manière de s'en servir pour alimenter le contenu textuel des textes.

  17. Chob

    Comme le dit l'autre Sylvain, ce n'est pas un article pour débutant, sauf si tu cibles effectivement les clients qui se demandent à quoi servent les SEO, ou ceux comme moi qui ne savent pas toujours comment justifier une prestation SEO et qui ont besoin de bille(t)s pour expliquer que les SEO ont le temps et les compétences pour faire ce que l'entreprise n'a ni le temps ni les compétences pour faire 😉
    PS : j'ai honte de cette phrase trop longue et à la limite du compréhensible

  18. Sylvain Auteur de l’article

    @ Sylvain (le rocker)

    Ta réflexion est assez significative.
    Pour moi le SEO, c'est d'abord du Onpage, puis du Offpage.
    Pour le Onpage, l'optimisation des balises Title est vraiment le B.A ba.
    Et comme tu dis, je récupère encore des clients qui ont dépensé des prestations SEO pendant 2 ans chez qui je trouve « accueil » en title de la homepage.. No comment

    C'est quand même couillon de se priver d'un paramètre qui a une importance capitale et qui est conforme aux guidelines de GG à l'heure ou on utilise les subtilités les plus tordues pour le linking.

    @ Simon
    Back to the roots http://blog.axe-net.fr/referencement-retour-aux-bases/ 🙂

    @ Frankwilliams

    Le nombre de résultats n'est pas vraiment un indicateur quel que soit ce que l'on veut en faire.
    La requête « 1 » ressort + de 25 milliards de résultats
    La requête « 3,1416 » seulement 144 millions
    Et pourtant, laquelle selon toi sera la plus difficile à ranker et laquelle peut apporter les plus de trafic ? 🙂

    @ Fred,
    Sale réflexe, je me repentis, 3 avés, 2 paters et une flagellation
    Et pui Matt me pardonne d'avance car c'était pour un vrai exemple concret. Toi en revanche...

    @ Lereferenceur
    En effet, l'idée de départ est de voir les positions sans bourinner du tout.

    @ Christian
    Tu as complètement raison, et je n'ai pas développé cette partie
    En fait, avec du temps, je fais plutôt 2 listes
    Une avec allintitle, l'autre avec allinanchor, je croise les 2 pour ressortir ceux qui se retrouvent en haut, et là, ce sont les vrais concurrents, ceux à qui il va être difficile de piquer les places car en général ils ont déjà fait un bon boulot.

    Sinon, pour la fraicheur de la page « janod », j'ai des doutes, elle a déjà plus de 2 ans 🙂
    Seuls son title et un poil de contenu ont été modifiés dernièrement.

    @ Antoine
    Bonne question !
    En fait, les pages de détail produit vont faire l'affaire sur ces requêtes.

    @ Chob
    Tu es pardonné pour avoir mis suffisamment de virgules 🙂

  19. Max

    Je rejoins Antoine sur le fait qu'il faudra mieux créer des filtres afin d'éviter de travailler trop de requête sur une seule et même page. La "limite" étant 2 / page.

    Difficile d'appliquer une telle méthode sur un site e-commerce je trouve ! Passer une centaine de pages, on optera plutôt pour des règles de gestion automatique. Au risque de passer des nuits à les rédiger.

    Mais en tout cas ton article a pour mérite d'être complet ! (peut être trop d'ailleurs lol!)

  20. rocketSeo

    Un focus intéressant sur la problématique de la conception de la balise title en référencement naturel. Je suis pour ma part plutôt d accord avec la majorité des constats présentés dans cet article. Cependant, je serais un peu plus réservé sur la manière de fixer le degré de concurrence. En effet, il me semble un peu simpliste (ou même dangereux) de se baser sur les informations de Google adwords.

    En général, il est pas mal de prendre en considération des éléments tels que le nombre de pages indexées, la concurrence intitle et la concurrence inurl. Une fois que l on a toutes ces données, on peut fixer des pondérations ( subjectives bien sûr) et obtenir un indice de décision plutôt pas mal. Mais j imagine bien que c est une chose que tu dois prendre en compte, tu n as pas dû le mentionner car c est un article à destination des débutants.

    Je tenais aussi à préciser que je trouve particulièrement intéressant le fait de partager des exemples concrets, c est beaucoup plus enrichissant que de reprendre tout simplement les guidelines de Google.

    Enfin, un fait intéressant que j ai remarqué hier. Récemment Google avait recommencé à jouer avec l ordre des mots des balises title comme vous le savez sûrement. Et bien, aujourd'hui , il présente à nouveau la balise originale, c est à dire celle qui figure dans mes metas. Avez vous aussi remarquer ce changement au sein de vos sites?

  21. Sylvain Auteur de l’article

    @ Max
    En appliquant cela sur chaque page d'un site e-commerce, on peut aller chercher +20% de CA... Après, si on a la flemme ou pas le temps ou pas besoin de chiffre... 🙂

    @ Rocketseo
    Tu as en effet ma méthode dans le commentaire 18 ( réponse à Christian).

  22. Rodrigue

    Encore une fois, l'expérience utilisateur est en harmonie avec Google.

    @Simon : Du coup ça laisse à penser que les deux sont liés.

  23. Guillaume

    Je suis bien content d'être tombé sur cet article car j'avoue que certaines subtilités m'avaient échappé et donc j'étais loin de faire tout ce que tu préconises ici. En un mois les résultats sont quand même top, comme tu le dis il faut se retrousser les manches mais le jeu en vaut largement la chandelle. Donc à moi de jouer maintenant.

  24. alex

    Merci Sylvain pour l'article tu as bien raison d'en parler car c'est clairement un point très important, d'ailleurs, je pense que même si le client à un référenceur c'est fondamental que la personne qui ajoutera des fiches produits soit formée à la bonne rédaction d'un title.

    Dans la même veine la meta description tellement bâclée et pourtant super utile avec de nombreuses possibilités.

  25. bruno

    Petite piqure de rappel nécessaire pour un non "pro", avec 1 site que je ne connaissais pas (semrush.com).

    Est-ce que tu optimises de la même façon l'URL des articles?

  26. Christophe

    Un super article que je vais me garder sous le coude, pas pour moi, mais pour tous ceux qui viennent régulièrement me souffler dans les bronches car soi-diant, cela ne prend que 10 secondes pour faire un title.

  27. Sylvain Auteur de l’article

    @ Bruno
    Je ne suis pas obsédé de l'optimisation d'url.
    Mon premier critère serait url courte

  28. Nicolas

    J'adore ! 🙂

    C'est effectivement la manip que j'effectue sans l'aspect concurrentiel avec "allintitle" et "allinanchor" mais Christian a tout dit là-dessus.

    Après pour rebondir sur le problème d'avoir "accueil" dans le title, je l'ai eu avec un client qui n'en démordait pas : il voulait que l'internaute sache absolument qu'il était en page d'accueil ... Heureusement, j'ai réussi à négocier de mettre ce terme tout à la fin !

    Bref, c'est toujours pertinent de répéter les fondamentaux, ça permet de ne pas "se perdre" dans les méandres du SEO.

    Merci Sylvain. 🙂

  29. Samuel

    Ton exemple est sympa, mais j'aurais aimé connaître les positions avec l'ancien titre!
    De plus le site que tu utilises a pas mal de BLs (200 Referring Domains c'est beaucoup pour une "petite" boutique en ligne...) Donc ça joue aussi sur le fait que le nouveau titre permette de mieux se positionner.
    Après les outils que tu proposes pour améliorer la longue traîne du titre sont excellents, à ceci près que tous les utiliser me paraît peu jouable sur des sites assez volumineux...

  30. franckwylliams

    Salut Sylvain,
    pour repondre à ta devinette..(1 et 3,1416)
    d'une part je n'en ai aucune idée, d'autre part sur des
    requêtes aussi courte je ne m'y aventurerai même pas !

    Avec tout c'est commentaires j'ai un peu de mal à suivre
    et ce qui m'interpelle c'est que effectivement si l'on suit le
    processus que tu decrit hé bien, on est bon pour modifier
    regulièrement les titres ...
    être dans les premiers sur une requête risque d'être éphémere
    puisque la première page va constamment se transformer.
    Je me trompe ?
    je crois qu'il va falloir que je relise plus d'une fois ton
    article pour en saisir toutes les subtilités ;-(
    amicalement

  31. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    Je vois de belles perles lors d'audit...

    @ Samuel
    Le site n’était pas dans les 10 premières pages de GG sur ces requêtes.
    Sinon, sur des sites volumineux, les choses se font pas à pas, mais vu que l’on est là dans des pages majeures du site, mieux vaut ne pas tarder 107 ans.

    @ Frankywilliams
    Une fois que ça ranke sur les requêtes souhaitées, pas la peine d’aller changer 36 fois, il faut juste faire du lien.
    Sinon, bien sur, la première page de résultats de Google bouge, mais c’est entre autres parce que les référenceurs bossent. La règle c’est souvent de travailler plus que les autres 
    En revanche, ne cherche pas la complication sur cet article, c’est juste très basique et au premier degré.

  32. franckwylliams

    Merci
    je teste pour le mois si j'ai des soucis et bien je relirai tes articles ... une valeur sûr ce blog 😉

  33. Daniel Roch

    Encore un excellent retour d'expérience et une bonne méthodologie pour le choix des termes à insérer (ou non) dans sa balise Title.

    D'ailleurs, on peut encore aller plus loin parfois quand on référence des pages relativement proches (par exemple des variantes d'un même jouet) : on peut alors choisir délibérément de positionner l'une des pages sur les fautes d’orthographes que peuvent taper les internautes.

  34. Mickael

    Les exemples concret, c'est ça qui fait avancer les lecteurs de ce blog.
    Merci !

  35. Tang

    Quand le sujet est maitrisé, il est clairement retransmis.
    Rien à dire.
    Yaka!
    Je partage!

  36. funéraire

    Bonne analyse, j'avais remarqué cela au niveau des title. Combiné avec une page cohérente il est assez facile et rapide de se retrouver dans la 1ere ou 2eme page de Google en fonction du secteur d'activité.
    Merci pour cet article fort enrichissant

  37. Hanouka

    Bonjour et merci pour cet article, je suis novice dans le monde du SEO et je ne connaissais pas le site ubersuggest. C'est exactement ce que je cherchais pour mes keywords 🙂 Merci encore.

  38. espagneimmobilier

    La balise title a toujours été importante, et c'est vrai que de simples petites retouches peuvent apporte de bons résultats. Minimes certes, mais c'est toujours un pas en avant ^^ et c'est mieux que rien.

  39. Julie

    Dans l'étape 3, quand vous parlez des keywords des concurrents en disant que cela vous sert d'inspiration pour trouver les vôtres.

    Je suis d'accord mais de plus en plus de sites ne remplissent plus ce champ en raison de sa non prise en compte par Google dans le SEO.

    D'où mes questions :

    Faut-il encore remplir le champ keywords des meta ?

    Est il vraiment judicieux de se positionner exactement sur les mots clef des concurrents ou cette étape permet elle au contraire d essayer de trouver une légère différenciation dans les mots clefs pour mieux ressortir dans les SERP si la concurrence est très importante sur le mot clef principal ?

    Merci d avance pour votre réponse.
    Julie

  40. Anonyme

    Sur des marques concurrentielles, on voit des sites qui mettent en place une vraie home page dédiée à la marque avec animation, menu spécifique, etc.
    Est-ce nécessaire d'aller aussi loin ?

  41. Sylvain Auteur de l’article

    @ Daniel
    Ça devient difficile vu que Google corrige souvent d'office maintenant.

    @ Julie
    Elle ne sert qu'à renseigner les concurrents. je ne la remplirai donc pas pour ma part.
    Sinon, quand mes concurrents la remplisse, je m'en sert de source d'inspiration, cela me donne parfois des idées de mots-clés auxquels je n'aurais pas pensé.

    @ Pignon sur rue
    A mesurer en fonction de la concurrence, mais oui, cela peut-être utile en créant une entrée par marque sur le site, c'est le cas de unecuillerepourdoudou.
    (bon, pour le moment, le ranking sur "janod" est à la rue, il faudrait un linking un peu travaillé dessus.

  42. Evenstood

    Pas mal du tout ça. En revanche je me pose la question, crois-tu que la partie "bébé à 8 ans" soit nécéssaire ?

    Je la trouve plutôt superflu et pas très parlante, elle bouffe en plus pas mal de place et te fait mettre 2 tirets pas très sexy, c'était un parti prit ?

    Sinon, belle idée ensuite de repasser gentiment sur le contenu avec ton étude sémantique c'est intelligent et ta LT doit apprécier aussi.

  43. Arnaud

    On a beau optimiser les balises title et meta, on se rend compte parfois que ce n'est pas suffisant. Je suis parfois moins bien positionné que certains sites qui ne les ont pas du tout optimisé (genre 3 mots dans la balises title...). Ah, la magie de Google...

  44. MasterImpact

    Très bonne réflexion, nous avons les mêmes réflexions, sauf que les clients pour la plupart de temps ne comprennent pas que cette phase est très importante et demande une réflexion intense, et ils croient que c'est très facile et qu'il suffit juste de mettre les mots clés n'importe où...

  45. Laure de

    Merci pour cet article !
    J'adore la fin looool

    J'ai tendance à créer mes titles comme suit :

    Mot clé principal attribué à la page - Nom du site

    Par exemple, moi, à ta place, j'aurais procédé comme suit :

    Jouets bois France - Janod

    Est ce que tu pense qu'il serait mieux de rédiger le title en langage humain?
    J'ai également tendance à faire des titles très courts. Quelle est à ton avis quant à la meilleure longueur?

  46. Sylvain Auteur de l’article

    @ Evenstood
    Le mot bébé est utile oui, puisqu'il fait partie des mots visés. 8 ans ne l'est pas, mais bon à un moment le Title est aussi fait pour le visiteur...

    @ Master impact
    Dis leur que c'est gratuit dans la balise keywords et qu'ils peuvent mettre ce qu'ils veulent et qu'après c'est plus cher pour le reste 🙂

    @ Laure
    Dans le contexte, "France" est moins recherché que "bébé".
    Sinon, je privilégie aussi le court en général, mais en tentant quand même de rentrer les mots-clés utiles.

  47. LIJE

    Tout comme toi, j'ai déjà remarqué de fortes hausses de positionnement sans même faire de linking. L'optimisation des titles et plus généralement de tout ce qui est on-site peut permettre de se placer correctement sur la longue traine ou les mots pas trop concurrentiels. Pour le reste, il faut de l'huile de coude et du linking.

  48. Florian

    Bonjour Sylvain,

    Merci énormement pour ce travail j'utilisais déjà une partie de la méthode grâce à Google Keyword Tools, mais je ne connaissais pas les autres outils que tu cites. Que du bonheur et effectivement l'optimisation de la sémantique rien que sur les titles est très longue et je suppose que tu ne t'es pas contenté de cette partie du content pour l'optimisation ce qui explique quelques bons résultats.

    As-tu une idée de combien de temps il faut en travaillant linking + optimisation sémantique pour être dans le top 10 sur un mot de clé avec une forte concurrence ?

    J'imagine que tu as analysé tout ca pour créer tes tarifs.

    Merci d'avance !

  49. Annuaire Francais

    Petit complément @Sylvain, juste pour dire que si la méthode génère trop de mots clé associé, il est très opportun de dispatcher le reste dans la balise H1, la meta description (qui reste a rendre toujours attrayante), la meta-keyword (... bien que ...), et le début du texte ...

  50. Charles

    Bonjour

    Je dirai cheminement logique et complet, la balise title reste de loin la première chose à travailler après sur des mots clés très concurrentiel cela ne suffit pas.
    C'est donc parti à la recherche de BL de qualité...

  51. Cédric

    Pour ma part, je crois que je vais être le seul à avouer que j'avais la tête dans les mots clés concurrentiels que je répertorie grâce à Market Samourai. Du coup, j'étais passé à côté des suggestions de google. Je vais donc appliquer cette méthodologie y compris pour écrire un article.
    Merci du partage.

  52. Monica

    Le caractère magique que revêt la quête ultime de la balise Title idéale vient du fait que dans cet exercice, les mathématiques et le marketing composent un mix purement jamais vu.

    D'abord mathématiquement il faut comprendre la simple équation du Kei par rapport au Keyword: le rapport entre le nombre de recherches du KW au carré et le nombre de pages contenant ce KW sur le web. Plus on cherche à surfer sur un Kei élevé, plus la vague pourra nous mener n'importe où, tel un gros mot-clef aux mille visages.

    Ensuite il faut adapter l'équation mathématique pour en faire une formule plus chimique à base de matériaux littéraires, sémantiques, publicitaires, bref une sauce marketing, qui, si la première étape n'existait pas, ferait ressembler le Title à un slogan pub bassement télévisuel.

    Voilà, le SEO est donc le nouvel alchimiste de la langue, le nez qui donnera son Parfum numérique au produit à travers le web, page après page, avec des chiffres et des mots.

    Mettez vous au Title, l'essence du SEO...

  53. stephane

    Un très bon article, très bien structuré, très didactique qui montre un talent de formateur assez important : clairement sylvain sait se mettre à la place du lecteur et à comprendre comment il fonctionne, quels sont ses problèmes et ses attentes.
    1°) Très utile pour expliquer à ses clients pourquoi ça prend du temps et de l'argent en effet!
    2°) Très utile pour rédiger du contenu qui répond aux attentes du lectorat...

    Je sais ce qu'il me reste à faire pour optimiser certaines des pages de mon propre site.

    Un grand merci !

    Stephane

  54. Davy

    Bonjour, très bon article :-), j'ai juste une question sur un détail, si après mon étude de mots clés je me retrouve avec des résultats comprenant plusieurs mots a chaque fois et que le premier mot est le même a chaque fois mais seulement le second change (ex: tarte cerises, tarte pommes) est ce que Google considère cela comme une répétition ?
    Et est-ce qu'il considèrera ces mots clé comme "tarte+pommes" et "tarte", "pommes" ou seulement "tarte+pommes" ?
    Désolé pour cette question pas très claire ^^

  55. Nasro

    Bonjour Sylvain,

    C'est ma 1ère visite. J'ai trouvé votre blog en navigant dans le top 10 ebuzzing.

    La qualité que vous présentez dans vos posts est vraiment géniale. Et contrairement à 90% des autres blogeurs vous n'avez pas peur de dire la vérité tout crue 😉

    Bref c'est à ajouter dans ma liste des blogs favoris.

    Bien amicalement

  56. Sylvain Auteur de l’article

    @ Davy
    Dans votre exemple, ce sont deux pages différentes qui doivent être optimisées. Cela suppose d'avoir bien concue son arborescence. On aura une rubrique "Tartes" (et on optimise le title et la page sur tartes, puis même chose sur la page "tarte aux pommes" et "tarte cerises", etc.
    S'il n'y a qu'une page, et bien on fera "Les tartes : pommes, cerise, poires et autres recettes" (par exemple)

  57. Daniel

    Oui, c’est bien que vous vous en rendiez compte. La prochaine fois que vous demanderez à votre SEO d’optimiser votre site, vous comprendrez mieux ses tarifs 🙂

    Haha super, surtout au Québec, ont dirais que les gens sont beaucoup plus réticent a investir sur le web. Un coup qu'on leur donne des explications et des résultats, l'opinion change très vite par contre 🙂

  58. Franck

    Salut à tous,

    J'ai toujours pensé que ces balises ne servaient à rien. J'avais bien All in one seo pour bien remplir tout ça, mais je ne m'en servais pas. J'ai encore du mal à saisir l'intérêt pour ces balises. Donc là, je commence doucement, mais apparemment c'est un travail de fourmi pour chaque page.

    Petite question: y'aurait-il un outil wordpress qui permettrait de générer la meilleur balise title en fonction de plusieurs outils comme SEMRush ou le keyword tool de Google?

    Merki

  59. Sylvain Auteur de l’article

    @ Franck
    Quand je vois le site que tu m'avais mis en signature et l'optimisation bien pensée des title, je pense que tu te fous de moi.
    Sinon, pour les autres, les outils ne sont que des outils, le meilleur pour rédiger une bonne balise Title, c'est un cerveau.

  60. Franck

    Merci Sylvain d'avoir supprimé ma superbe optimisation. Non, je n'me fous pas de toi. La preuve, j'ai lu ton article tout à l'heure, j'ai commencé à optimiser sur cet article précis (écrit aujourd'hui justement en suivant pas mal d'articles) et finalement ça m'fait plaisir que tu penses que j'ai optimisé à fond mon bazar. 😉

  61. Anthony

    Article, certes très simple, mais très bien expliqué, dans un style AXE Net. Petite question Sylvain, actuellement, tu préfère frôler la limite autorisée pour le nombre de caractère de la bâlise titre, ou alors tu réduis énormément? J'ai l'impression que Google préfère revenir à des titres relativement simples.

    Du coup petite question pour tous: Au niveau du nombre de caractère de la balise titre, vous êtes plutôt sur 30/40 que 60/70?

  62. Alex

    Personnellement j'ai beau essayer d'optimiser comme je peux mes balises, ça ne fait pas non plus de miracle. Certes il y a un mieux puisque c'est cela qu'on voit en premier dans Google mais il ne faut en aucun cas négliger à mon avis les campagnes de lien.

  63. Joe

    Quel travail de titan pour optimiser ses balises title mais tellement efficace, en tout cas merci pour cet article, comme d'habitude c'est très pertinent 😉 Comme Sylvain le fait remarquer il n'y a pas mieux que son cerveau pour rédiger une bonne balise title donc au boulot les gars !

  64. Rudy

    Voilà, un bon article bien utile pour commencer la journée (après 10 articles lus complètement inutiles). Merci Sylvain

  65. Davy

    Merci Sylvain pour cette réponse, j'étais bloqué sur ce détail depuis quelques jours, j'vais pouvoir me mettre a optimiser tout les title maintenant, ya du boulot! 🙂

  66. Paul

    Super article, bien détaillé et ca m'a permit de connaitre google trend que je ne connaissais pas ! merci

  67. David Site line

    Excellente démonstration. Merci. Par contre, comment sensibiliser le client. Admettons qu'il soit l'heureux possesseur d'un site vitrine, 2 cas de figure :
    - je lui explique comment procéder avec force détails : peu de chance qu'il applique à la perfection mes judicieux conseils,
    - je chiffre correctement ma prestation : très peu de chances de décrocher le contrat car je vais exploser son budget.
    Les sites vitrines sont-ils destinés à végéter dans les bas fonds de Google ? Non, puisqu'ils se placent sur une zone de chalandise géographique bien précise qui permet d'avoir des résultats SEO tout à fait correct.

  68. Pascal

    Super enquête; c'est vrai qu'optimiser ses meta title est super important pour google, mais aussi au niveau CTR, un meta title bien rédigé peux vraiment améliorer le taux de clics.

  69. David

    Très bon article et bonnes remarques sur les titres. Il est vrai qu'avec des systèmes comme prestashop, wordpress ou autre, on se retrouve souvent avec des titres similaires: Jeux de voiture, jeux de moto etc... Je parle de jeux car c'est du coup la thématique de mon site 😉 Je n'hésite donc pas ou plus à me rendre directement dans le code php et à rajouter des if en fonction du numéro de catégorie pour appliquer parfois un format de titre différent. Je l'ai fais notamment pour un site qui traite de cartes virtuelles ou cartes de voeux et pour rajouter ces mots clés devant les titres de certaines catégories.

  70. x

    super conseils pour optimiser sa balise title, du concret bien pratique, pas seulement pour les débutants comme cela a déjà été souligné.

    Sylvain, il y a peut être un autre outil essentiel, aussi bien pour la rédaction de la balise title que pour le reste du contenu... le cerveau humain. Les outils que tu présentes sont fondamentaux, mais ils ont un point faible, ils sont trop keywordistes.

    C'est juste un exemple, peut être qu'il ne s'applique pas dans ton cas sur janod, mais je me lance quand même.

    Pour élargir ses horizons, tout en restant sur des visites ciblées on peut faire appel à son cerveau pour répondre à la question suivante : comment (excepté mon mot clé ou mes mots clés principaux) mes clients potentiels poursuivent chercher mes produits ?

    Les jouets Janod en bois pour enfants en bas âge répondent a un besoin plus fondamental que le jeu en lui même, l'éveil de mon enfant.

    du coup j'ai envie de te proposer ceci,

    Jouets Janod et jeux d'éveil en bois du Jura de 6 à 24 mois

    Je me demande si la notion «d'enfant» n'est pas suffisamment induite et si on peut pas s'en passer.

  71. Austral Partners

    Très bonne explication et très bien illustrée. Un grand article de qualité. Ca suit un peu le cheminement que je prends pour créer mes titres. Une remarque sur des sites reprenant des milliers de pages ce n’est pas toujours évident de rester original et de ne pas se retrouver avec les mêmes titres. Je rejoins ce que dit @Nicolas, si un site ne sort pas assez vite sur au moins un de ses titres, il faut immédiatement faire le test de modifier le titre. En règle général on gagne facilement quelques places rien qu’ne faisant cela. Une autre petite remarque à l’attention des débutants ou de ceux qui ne suivent pas trop cette technique pour choisir son titre : le travail est bien plus difficile quand vous n’avez pas une marque comme Janod mais une thématique archi classique (hotel, assurance etc …) et n’oubliez pas que le travail à faire doit etre aussi réalisé dans les autres langues pour les sites multilingues. Et ça devient vite long mais c’ets important.

  72. Lanski

    J'irais même plus loin. Je ne pense pas à comment optimiser mon title, mais à comment optimiser le tout :

    title+desc+H1+H2 (voire+h3) tout cela classé par ordre de priorité.

    Top keywords : Title
    Top keywords que j'ai pas pu placer dans le title : H1 et/ou description
    2e niveau kewords : description
    Longue traine keywords : H2
    Variation keywords : H3
    Champ lexical keywords : Corps du texte

  73. AH Création

    Article très intéressant, les différentes techniques sont un bon moyen de bien positionner un site mais attention à la sur-optimisation qui est de plus en plus pénalisée. Pour ma part quelques mots-clés dans le titre, h1 et url sont déjà presque trop, je laisse les h2,h3 tranquille, l'important est surtout le contenu de l'article et l'intérêt qu'il suscite !

  74. Presta

    Bonjour,

    Je reviens sur l'analyse des mots clés, avec Google Keyword Tool. Celui-ci n'existe plus, il va falloir désormais posséder un compte AdWords pour utiliser l'outil de planification des mots-clés.

  75. Sylvain Auteur de l’article

    @ Presta
    Ouvrir un compte adwords prend 1 minute, ce n'est pas un souci, et le nouvel outil n'est pas mal. Le principe ne change pas.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *