Conseils et infos SEO de Matt Cutts à Paris

Ce mercredi 26 mai 2010 à Paris (à La Cantine), l'homme le plus connu de Google par les SEO, j'ai nommé Matt Cutts, est intervenu en conférence auprès d'une belle brochette de référenceurs (entre autres) présents pour l'occasion.  Il nous a alors distillé quelques conseils et vérités Googeliennes que vous trouverez ci-dessous.

Je dois vous avouez que je fais du One shot rédactionnel car vu le nombre de blogueurs SEO présents dans la salle, vous trouverez sans nul doute des dizaines d'autres articles tout aussi intéressants sur le sujet. En gros, je vous livre mes notes un peu brutes.

Les référenceurs savaient déjà la plupart des choses annoncées, mais nous avons eu le plaisir de les entendre en live, en chair et en os.

La conférence a été intégralement enregistrée et doit être disponible sous peu sur Youtube.

Informations SEO transmises par Matt Cutts :

  • La fréquence de crawl des robots sur un site  décroit avec le PR
    En gros, plus le Page Rank est petit, moins les robots passent souvent.
  • La confiance accordée par Google à un site pèse énormément dans son classement.
    La fameuse notion de trustrank dont on nous parle depuis longtemps. Matt n'a pas donné beaucoup plus d'infos sur les critères de confiance.
  • L'Opinion que Google a des liens vers votre site compte bien plus que leur nombre.
    5 Bons BL valent mieux que 2000 BL de piètre qualité.
    À ce sujet, Matt nous disait que la notion d'opinion reste subjective. En effet, il a posé dans la salle la question « Selon vous, sur la requête Obama, quel site devrait apparaître en premier ? La maison blanche ou le site d'Obama ? Dans la salle, 40% ont voté pour la maison blanche, 40 % pour le site barackobama.com. 20% ne savent pas. Si une centaine d'experts dans la salle n'est pas d'accord, Matt nous faisait bien remarquer que les opinions restent ce qu'elles sont, des opinions...
  • Avoir un site agréable pour le visiteur est perçu comme un gage de qualité pour Google. Il a alors pris en exemple de mauvaises pratiques Ce site  dont la page d'accueil n'est pas... très accueillante(vieux lien brisé, désolé).  Et dans le même site, cette page (vieux lien brisé, désolé).qui elle, a le mérite de bien répondre aux attentes des visiteurs.

Conseils SEO donnés par Matt Cutts

  • Dans vos contenus, variez au maximum les expressions clés.
    Matt prenait l'exemple d'un objet connu de tous en demandant  quelle requête nous taperions pour une « clé usb ». Les réponses très diversifiées (clé usb, usb stick, usb device, thumb drive, mémoire usb, etc) rendent bien compte de la diversité des requêtes possibles et des mots à inclure dans vos pages.
  • En cas d'URL Rewriting (ré-écriture d'URL, évitez les stop-word)
  • Utilisez des mots clés dans le nom de vos catégories (boutiques en ligne, blogs, etc.)
  • Dans les URLs, les tirets sont la meilleure solution, suivi par les underscore, le pire étant de ne pas avoir d'espace entre les mots.
  • Ne bourrinez pas vos textes avec le même mot-clé
    Il ne l'a pas dit comme cela, mais en gros, trop de répétition paraît spammy. Plus le mot apparaît, moins il a d'importance. En clair, la 10 ème occurrence du mot a moins de poids que la première.
  • Les contenus placés en haut de page n'ont pas plus d'importance que ceux placés en bas de page (sauf si ceux de bas de page sont répétés dans toutes les pages, comme dans un footer, par exemple : copyright 2010)Je dois avouer que sur ce coup, j'ai de très gros doutes. Je n'ai jamais vu une page intégrant une expression concurrentielle dans son dernier paragraphe seulement, apparaître correctement placée en comparaison de celles où les titres et premiers paragraphes la contenaient.
    Les réponses de Matt concernant la capacité de Google à prendre en compte les différentes zones d'un site ayant été plutôt évasives, on ne sera pas plus avancés sur le sujet.

    Il confirme toutefois que la proximité de deux termes dans un texte à de l'importance.
  • Essayez de ranker sur des expressions simples avant de vous attaquer à celles très concurrentielles

Comment obtenir de la réputation positive pour votre site et le rendre populaire ?

Les recettes ne changent pas vraiment de ce que l'on connaissait, mais Matt nous a répété :

  • Soyez intéressant ou amusant pour faire parler de votre site.
  • Mettez à jour vos contenus
  • Apportez un service utile
  • Proposez des analyses, votre vision des choses.
  • Donnez des informations utiles, comme des tutoriaux.
  • Trouvez une niche créative.
  • Donnez du code open source
  • Bloguez (ok, je fais ça)
  • Faites des listes
  • Créez la controverse (pas toujours pour ne pas passer pour un casse-pied)
  • Echangez sur Twitter, Facebook...
  • Faites des conférences
  • Faites des vidéos

Les diverses infos connexes en vrac.

  • Google travaille comme un fou pour déclasser les pages n'ayant pas de vraie valeur ajoutée.
  • Si un site qui reprend votre contenu vous fait un lien en nofollow, celui-ci sert toutefois à vous identifier comme la source.
  • Faites attention à vos serveurs (2 % des sites contiennent du contenu spammy involontaire, car ils ont été hackés).
  • Google lit et exécute du javascript dans certains cas.
  • Cloaking : si le contenu cloaké est identique au contenu initial (mais juste plus accessible pour les moteurs), celui-ci n'est pas pénalisé.
  • Parmi les fortes pistes de progression de Google, on retrouve principalement la chasse au spam, au black hat SEO et au fresh spam.
  • Vous pouvez utiliser des mots comme viagra, sexe, spam, casino, cialis dans vos contenus, si le site est jugé de qualité, cela ne vous dessert pas.
  • Une page déclassée pour keyword stuffing n'affecte pas le reste du site.
  • Les raccoursisseurs d'URL qui utilisent des redirections 301 transmettent le PageRank.
  • Des liens javascript peuvent transmettre du PR.
  • Google n'utilisera pas le protocole https par défaut pour son moteur.
  • Google fait tout pour intégrer les notions de "social, local, mobile" pour plaire à ses utilisateurs.
  • Google fait tout pour trouver les résultats de vos requêtes en moins d'une demi seconde.

Matt évite les balles

  • Lorsqu'on lui parle de Facebook, il répond que ce site est "Fantastic" ... pour sa mère.
  • Quand on aborde "Mayday" (les modifications d'algorithme perçues début mai) il s'excuse de ne pas répondre en disant que ces modifications des SERPs sur la longue traine ne sont pas liées au travail de son équipe, On n'en saura donc pas plus.
  • Quand à l'issu d'un test, Wikipédia ressort en premier, il nous dit que c'est pire chez Bing.

Voici donc mes quelques notes suite à cette conférence très agréable. Matt Cutts est comme dans ses vidéos, quelqu'un de charmant. Sa communication est bien rodée... à l'américaine.

Nathalie Perret (de l'équipe qualité de Google à Dublin) est tout aussi agréable.

J'ai eu le plaisir de croiser Marie, Sébastien, Aurélien, Didier, Tai Phan chez qui vous trouverez sans nul doute des résumés de cette conférence. J'ai raté Renaud qui visiblement était pourtant là. Laurent avait trop de boulot, et puis Andorre, c'est loin (dommage, c'est lui qui m'avais prévenu de cette "sauterie"). Virginie, en coup de vent, en espérant plus de temps la prochaine fois.

Edit du 27 mai :

Vidéo d'une interview de Matt Cutts réalisée après la conférence (merci le SEOcamp).

http://www.dailymotion.com/video/xdgd3n

Edit 2 :

Thank you Matt for this tweet http://twitter.com/mattcutts/status/14788873860 🙂

Edit 3 :

Une nouvelle video de Matt Cutts au sujet de "MayDay"

Image de prévisualisation YouTube
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

74 réflexions au sujet de « Conseils et infos SEO de Matt Cutts à Paris »

  1. Marc

    Merci pour ce résumé très clair et instructif... J'ai quand même de la peine à comprendre comment google juge de la qualité pour les visiteurs des pages visitées. Les robots peuvent-ils analyser l'aspect esthétique des pages? Est-ce qu'ils se basent sur les css?

  2. Marian

    Merci pour ce retour très intéressant de cette conférence. J’y ai appris quelques trucs cela va permettre de progresser un peu plus dans le référencement.

    Savez-vous si d'autres conférences SEO sont prévues dans les prochains mois?

  3. Romain

    Hello et merci pour ce compte rendu.
    Une question (peut-être une question de noob) par rapport à cette phrase : En cas d’URL Rewriting (ré-écriture d’URL, évitez les stop-word), qu'entends-tu au juste par stop-word ?

    Romain

  4. David

    Merci pour ce compte-rendu détaillé et ton avis sur les différents points abordés. Effectivement on n'apprend pas grand chose de plus et certains points paraissent bien différents des tests (notamment l'emplacement d'une expression clé qui n'aurait pas d'importance).

    C'est le 3ème compte-rendu que je lis après ceux de Didier et de Sébastien, c'est intéressant d'avoir plusieurs points de vue car chacun interprète les paroles de Matt Cutts avec son propre vécu et son propre ressenti.

  5. LaurentB

    Yep il me fallait partir la veille de chez moi pour être à temps le matin à Paris.
    Je te fais signe la prochaine fois que je monte à la capitale 😉

  6. Baudat

    J'ai l'impression qu'il radote toujours les mêmes conneries. Il reste toujours évasif sur les questions précises à croire que c'est un commercial !

  7. ph0b

    Je n'ai pas compris qu'il fallait virer les stop words dans les urls. Si tu fais référence au passage dans lequel il montre son url dans wordpress, il a juste conseillé de faire varier ses mots clés, par exemple entre le title, le h1 et l'url. Le fait qu'il y avait moins de stopwords dans son url que dans son title était à mon avis une coïncidence 😉

  8. Sylvainp

    C'est effectivement toujours le même discours, mais c'est un salarié d'une multinationale qui a toujours su verrouiller sa communication, il fait son job et plutôt bien. Après, se déplacer pour aller le voir faire son show, perso je préfère rester chez moi, si c'était pour boire une bière avec lui, je viendrais par contre volontiers.

  9. Aurelien Delefosse

    Sympa ton billet sous forme de liste avec quelques anotations, on peut donc conclure que vous n'avez rien appris, mais que cela vous a permis de rencontrer quelques seo et que cela a permis à Matt Cutts de prendre la température en France.

  10. Djolhan

    "Les raccoursisseurs d’URL qui utilisent des redirections 301 transmettent le PageRank"

    Ca, ca m'a l'air très intéressant 🙂
    Concernant l'aspect esthétique d'une page, est-ce que ca ne pourrait pas être aussi lié à la technologie utilisée ? Genre HTML4 VS XHTML VS HTML5 ? Déjà, ca peut donner une pistes sur le design vieillissant ou non. Ensuite, seule l'intervention humaine sera capable d'identifier l'aspect esthétique réel, ca, c'est certain.

    Merci Sylvain pour ce compte-rendu !

  11. Seb

    En fait il a un peu plus taclé FaceBook que ça en disant que le social c'est bien quand c'est "open"... ce qui n'est pas vraiment le cas de Facebook 😉

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marc
    Grande question !
    L'exemple montre toutefois des exemples textuels. Pour ma part, j'ai toujours adoré les FAQ pour le ref 😉

    @ David
    Oui, j'ai du mal avec cette explication.

    @ Baudat, Sylvain, Aurélien
    Bein oui, mais c'est Google qui le paye...
    J'ai bossé 16 ans dans une boite américaine, celle ou j'étais et Google ne sont pas les pires. Certaines font carrément de l'intox.

    @ Seb
    C'est vrai, tu as raison, il a été un peu plus méchant encore que je ne l'ai dit.

  13. Maxime

    Dommage quand même de ne pas avoir de nouveautés qui auraient pu avantager les plus curieux que nous sommes !

  14. Sylvain

    @ Djolhan
    Matt ne parlait pas d'esthétique, mais de satisfaction de l'utilisateur. Une page peut être perçue comme agréable simplement parce que son contenu est facile à apréhender.
    D'ailleurs, le moteur Google est un bon exemple de pages pour le moins "zen" pour ne pas dire totalement dépouillées et sans artifices. Pourtant, avec 90% de PDM, il semble satisfaire l'utilisateur.

    @ Maxime
    En fait, il a révèlé le secret ultime pour être le premier sur toutes les requêtes, mais tous les participants ont jurés de le garder pour eux 🙂

  15. Xavier

    Encore une fois un billet fort intéressant, personnellement j'ai appris certaines choses, et j'ai été confirmé dans d'autres, reste a comprendre un peu mieux comment Google se fait une "opinion" de nos liens entrants !

  16. Nicolas L.

    Moi je vote pour me site d'Obama 🙂 d'ailleurs chez moi, il me semble bien que ce soit le choix retenu par mon google.com.

    Je n'ai pas bien compris ce critère qui me semble peu concret et non direct : avoir un site agréable pour le visiteur est perçu comme un gage de qualité pour Google.

    Je trouve ça intéressant et important comme critère de savoir que la ou les premières occurrences d'un mot dans une expression présente dans une page sont les plus importantes. Il y a là matière à fort optimiser une page pour une requête sur base de cette info... beaucoup plus qu'il peut y paraître au premier abord.

    Sylvain, je n'ai pas trouvé la signification de "fresh spam"... et quand je tape ça dans Google, il me renvoie vers ce billet.

    En tout cas, très très beau compte rendu extrêmement instructif puisqu'il confirme par mal de choses !

  17. chab

    Très intéressant merci, c'est toujours bien d'entendre ou ré-entendre certaines informations sur le référencement surtout quand cela vient d'en haut 😉

  18. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas

    On entend par Fresh Spam, les sites montés rapidement en fonction de l'actualité. A titre d'exemple, des sites ont été créés à l'occasion de l'éruption du volcan Islandais. Ils étaient optimisés sur le nom du volcan. Ces sites pouvaient contenir des pages web piégées, etc.
    Google a un peu de mal à faire le tri sur des requêtes qui n'ont quasiment jamais été tapées auparavant, comme le nom de ce volcan, et qui ne renvoyaient que très peu de résultats avant l'éruption.

  19. blackat

    Bonjour,

    Merci d'avoir relayé l'information, super bon résumé.

    Je regrette de ne pas avoir était présent, outre le fait d’assister a une conférence du célébre Matt Cutts, c’est aussi l’occasion de rencontrer les « grands » du référencement Français.

    je me suis permis de m'inspirer de votre article (et de celui de plusieurs autres référenceur) pour en faire un : .

  20. Nicolas L.

    Merci pour la réponse Sylvain, c'est très sympa et surtout très intéressant.

  21. Yonni

    Encore un super article comme je les aime ! J'adore ce blog ! Merci pour cette synthèse Sylvain.

  22. Alexandre de

    Bonjour,

    Voir la revue de presse sur le blog SEO Camp, elle sera mise à jour

  23. Le-Juge

    Merci pour le retour Sylvain,

    Il y a effectivement pas mal d'autres retour mais le tiens est pour le moment un des plus complet.

    Decidement j'ai pas de pot moi, j'etais coincé dans le metro lors du passage de Matt a Londres, et je suis coincé Houston lors de son passage a Paris...

    Sinon effectivement rien de bien nouveau sous le soleil dans les declaration de ce cher Matt.

  24. Léo

    En v'la un autre de compte rendu qui me fait regretter de ne pas être descendu sur Paris, non pas pour le recyclage d'info fait par Mr MC, mais pour pouvoir discuter avec d'autres référenceurs et rencontrer ces personnes que je lis (plus ou moins régulièrement).

    J'espère au moins que vous en avez profité pour vous faire un apéroSEO 🙂

  25. Leblogage

    Superbe analyse et bonnes infos sur la meilleure façon de gérer certains blogs.

    Ceci confirme cela...comme disent certains.

    A bientôt

  26. Wifi-Securite.com

    Merci pour ce précieux retour.
    Reste à mettre en place ces informations, et ce n'est pas toujours simple 🙂

  27. Nicolas

    Merci beaucoup pour cet article. Même si les notes sont brutes, cela permet d'avoir quelques certitudes autour des secrets de polichinelle justement.

    Nicolas.

  28. Lorant

    Bonjour,

    Il est toujours agréable de voir et de savoir ce qui est positif et négatif dans le domaine des moteurs de recherches.

    Car il y a beaucoup de contradictions dans ce monde encore sombre pour certains.

    Une explication courte, claire et précise donne de la lumière à certains points qui étaient sombres jusqu'à maintenant.

    Bravo et merci.

    Lorant

  29. fran6

    Cimer pour ce résumé, pour le fait que "les contenus placés en haut de page n’ont pas plus d’importance que ceux placés en bas de page" c'est assez étonnant en effet, pourrait-on penser qu'il en est de même pour les liens ?

  30. Gael

    J'attendais avec impatience le retour de la sauterie de La Cantine.

    Je suis un peu déçu, il y a eu apparemment de la langue de bois, de jolie bottage en touche et surtout rien de vraiment nouveau.

    Je suis très sceptique sur le contenu en bas de page qui aurait autant d'importance que celui placé en haut. Je pensais avoir remarqué un meilleur classement lorsque j'ai repensé l'ordre du flux de ma page ...

  31. Blog Affiliation

    Je viens d'expérimenter l'affirmation sur le Keyword Stuffing.
    C'est donc bien une confirmation

  32. Adixel

    Merci pour le récapépète de cette journée.

    Tu as même le droit à un twitte de MC pointant vers ton article...la classe 😉

  33. Sebastien

    Merci pour ce compte rendu qui permet d'avoir l'impression d'avoir été à la conférence (et donc de ne pas avoir une image claire de ce qui a été dit mais d'avoir juste retenu quelques idées ^^)

    Quelques question sur tes notes parce que je ne suis pas sûr d'avoir compris :

    "L’opinion que Google a des liens vers votre site compte bien plus que leur nombre" : parle-t-il de pertinence du lien (BL en rapport avec le thème de mon site) ou tout simple de PR ?

    Le trsutrank et le pagerank, c'est différent ? Si oui, de quelle manière (et y-a-t-il un moyen de voir le trustrank) ?

    Dernière question : as-tu noté des choses sur la personnalisation de la recherche (résultats différents selon la personne qui cherche) ?

    Merci pour l'article et merci d'avance pour tes réponses !

  34. Marie

    J'ai enfin pris le temps de lire ton compte-rendu, ça me rassure aussi de voir qu'on a compris les mêmes choses 😀 Au plaisir de te revoir bientôt, n'attendons pas que Matt Cutts revienne pour ça 😀

  35. Sylvain31

    Le résumé est intéressant, par contre pas grand chose de nouveau à se mettre sous la dent niveau SEO.
    Une communication toujours aussi bien rodée/controlée 😉

  36. Sylvain Auteur de l’article

    @ Sebastien
    Ce qu'il a dit concernant l'opinion avec son exemple d'Obama laisse forcement dans le flou. Je ne peux pas répondre à sa place.

    En revanche, mon opinion personnelle est qu'un lien dans le contenu éditorial, dans une page de même thématique, sur un site "reconnu", est forcément meilleur qu'un BL au fin fond d'un annuaire mylinea 🙂

    Le "trustrank", c'est justement cette notion d'opinion. Pour ma part, je me fie à mon instinct. Un BL en provenance du site de l'elysée (elle en a de la chance Carla), de l'AFP ou TF1 transmettra forcément plus qu'un BL en signature de ce blog, même si celui-ci est plutôt bien perçu par GG.

    En fait, sur ce sujet, je me range plutôt du coté des constats de cet article http://www.seomoz.org/blog/10-illustrations-on-search-engines-valuation-of-links
    (en anglais, désolé)

    Pour ce qui est du Page Rank, il y a celui afficher par la toolbar, et celui de l'algo. Celui qui nous est affiché n'est qu'un vague indicateur.

    @ Marie
    Dès que AxeNet fait un séminaire d'une semaine au Martinez, je t'appelle.
    Plus sérieusement, oui, ce serait bien.

  37. Léo

    +1 pour qu'AxeNet fasse une conf sur la plage du Martinez cette été

  38. Nicolas

    Yes, bien vu cette rétrospective !

    Tu viens de m'apprendre que Matt passait sur Paris 😉

    Bon une chose m'a faite chaud au coeurs : "Le tiret est mieux pour l'url" 😉

    Concernant le PR, ba une nouvelle fois c'est du vent 😉

    Sinon je serais heureux de te faire un petit résumé de la conférence e-commerce e-marketing seo sur Nantes le 3 Juin, si des personnes y vont ?

  39. Guillaume

    Matt à Paris et je n'ai pas pu y aller 🙁
    Merci pour se résumer qui pour les personnes qui suivent l'actualité ne permet pas d'apprendre grand chose.
    Par contre le coup des stop words avec l'url rewriting me laisse perplexe.
    Quel est l'intérêt réel pour Google, le SEO ?
    Longueur de l'URL plus courte, mots clés sans parasite ?

    Donc il repère les échanges de partenariat toutes pages en comparant les pages d'un site et si ce lien ou contenu est redondant, hop dévaluation ?

  40. Sylvain Auteur de l’article

    @ Guillaume,
    J'ai un doute sur les stopwords car d'autres m'ont dit qu'ils ne l'avaient pas compris comme cela.
    Par contre, cela a été dit précedemment, et se comprend. Les articles ne servent pas forcément à grand chose dans une URL.

    @ Léo
    Ce sera juste après la tienne au Claridge's, non ?

  41. Léo

    @sylvain,
    j'avais booké Harrods mais Dodi l'a vendu et les nouveaux proprios ont revu le contrat, j'ai donc décidé d'annuler

  42. Eric

    Article intessant
    j'ai bien aimé

    Faites attention à vos serveurs (2 % des sites contiennent du contenu spammy involontaire, car ils ont été hackés).

    oui je l'ai appris à mes dépens et il y en a bien plus que l'on ne pense

    cette partie la aussi

    Si un site qui reprend votre contenu vous fait un lien en nofollow, celui-ci sert toutefois à vous identifier comme la source.
    cela ne remplace pas l'URL canonique quand même

    j'ajouterai que le cas de paperblog pour les bons articles ne semble pas valider cette réponse

    🙂

  43. David

    Super article,juste ce qu'il y a à savoir mais UNE QUESTION:

    qu'entendais Matt Cutts par "Faites des listes"?

  44. greg

    @Sylvain

    J’avoue être surpris par :

    - l’underscore
    - le bas de page, je croyais qu’il fallait mettre son menu principal en bas de page.

    Pour le cloaking, je suis pas surpris,cela ne nuit à personne.

    Par contre « Sexe » ne pénalise pas….J’ai un blog adulte,je suis pas d’accord. On est pénalisé.

  45. alain

    J'ai comme l'impression d'avoir déjà entendu le discours de Matt Cutts en d'autres temps ... qui forcement ne dit rien sur les techniques que Google utilise pour classer son SERP... Gogole confirme tout de même que le Trustrank n'est pas un mythe.. Est-ce un critère évalué par des humains ? Rien sur la "prime de fraîcheur" ou l'influence des mises à jour sur le positionnement de vielles pages ... Je me suis toujours demandé si Google n'avait pas tendance à préférer les sites qui mettent à jour et complémentent régulièrement leur contenu ...

  46. Sylvain Auteur de l’article

    @ Greg,

    Pour l'undescore, rien de nouveau, le tiret a toujours été présenté comme préférable. Il y a quelques années l'undescore n'était pas du tout pris en compte comme séparateur. En 2008, Google avait annoncé qu'il arrivait à s'en servir, mais les quelques expériences montraient que ce n'était pas vraiment cela.
    Pour ma part, je ne me sers que du tiret ou des slash, c'est bien plus sur.

    Sinon, j'ai intégré les mots "sexe, viagra, etc, dans cet article. Il ne semble pas pénalisé. Comme l'a dit Matt Cutts, si le site est jugé de qualité, pas de pénalité.
    D'ailleurs, cet article est en 1 ère page de GG pour "conseils SEO", mais aussi pour "conseils seo sexe" 😉

  47. PEV

    Merci pour ce compte rendu. Il semble que Matts cutts a donné d'autres infos sur le pagerank lors de la réunion de Bruxelles.

  48. Jl

    Merci Sylvain pour ce reportage finalement très complet (modeste va !)
    Les bonnes recettes sont là, il n'y a plus que le temps à trouver pour les appliquer

  49. Pat

    Merci bien pour ce rapport, intéressant, on reste sur sa faim. Pour les stop words entrés ou pas dans une requête, les résultats sont différents, je reste un peu sceptique.
    Encore merci pour ces infos.
    Pat

  50. Seb

    une communication Googly bien rodée : l'art de répondre à côté 🙂

    vous avez pas remarqué par contre depuis la dernière mise à jour de l'algo que le nom de domaine à pris une importance considérable ? le trustrank est pas nouveau mais on dirait que cela est plus frappant que jamais je trouve.

    Autre phénomène : Google devient Bing. Bing accorde une grande importance à la présence du mot clé dans le nom de domaine pour le référencement. On dirait que Google a majoré cette donnée dans son algo : sur les mots clés concurrentiels, c'est frappant.

    Enfin bon, je dis ca je dis rien (mais je le dis quand même)

  51. David-Cohen

    @Sylvain
    L'underscore avait surement un petit coef de moins que le tiret. OK
    Perso je continue de mettre des tirets.
    Mais rappelons nous
    1 - que certains ont fait des tests sur des noms de domaines composites sans tirets.
    2- Google travaille dans des langues où les expressions sont composées de mots sans tirets : néerlandais, allemand..;
    Donc faut pas se frapper si on a un site entièrement avec tiret. J'ai tenu 2 ans en 1ere page sur une requête difficile avec un site fait en 1999 avec des _

    @David
    Les listes de Matt Cutts ce sont surtout les et des puces

    J'ai eu toute la semaine (congé) pour faire une synthèse de vos CR, ils étaient tous vraiment proches. Mais OK, Sylvain n'a manqué aucun détail.

    Bonne semaine
    David C

  52. Pureshore

    Super résumé! Un peu déçu de pas avoir été là, c'est pas tous les jours que des conférences aussi intéressantes sont organisées.

    Concernant les infos, rien de spécial à redire. Si la source c'est le big boss lui même, ya pas à débattre 10 ans (même si on sait que ce n'est pas toujours vrai...) 🙂

  53. Perrine

    Vraiment très sympa... en apparence cette conférence. je n'y était pas, peutêtre qu'il y eu de très belles choses de dites mais j'ai l'impression que ce cher Mike Cutts a dit des choses que tout le monde savait déjà.

    La vraie question est: Combien perçoit-il pour une conférence de ce genre?

    Mais c'est très bien d'avoir pris le temps de résumer, cela n'enlève rien à la qualité de cette page!

  54. Sylvain Auteur de l’article

    @ Perrine
    Pourquoi percevrait-il quelque chose pour une conférence ?
    Ce type d'action fait partie de son job, non ?

  55. Sylvainp

    Il ne touche effectivement rien pour cela, il l'explique d'ailleurs très bien sur son blog. Sur ce genre d'aspect, les traditions anglo-saxonnes sont très claires de toute façon.

  56. Cédric

    On notera aussi, l'excellent "service après-vente" de Matt via Twitter !
    Il a répondu à tout le monde, et franchement, cela a été agréablement surprenant 🙂
    Entre le Google Pacman, et le comportement très "gentleman débonnaire" de Matt, mon opinion sur Google s'est largement améliorée !

  57. MoterCalo

    Pas de grandes révélation seo, mais c'est toujours utile de se remettre en mémoire quelques principes de base pour le référencement.

  58. DLDstyle

    J'ai enfin pris le temps de lire cet article sur la venue du grand maître anti spam que j'ai pu lire chez d'autres blogueurs cités ici. Intéressant de relire des informations connues mais venant du "grand" Matt, elles prennent une saveur particulière 🙂 Je suis également très dubitatif sur le fait que Google ne ferait pas de zoning du contenu pour donner des "coefficients" au contenus suivant sa position...

  59. Flo

    Le gros problème avec Matt Cutts c'est qu'il répète toujours la même chose et que les webmasters "cleans" qui l'écoutent se font avoir par ceux qui continuent à spammer allègrement.

    A titre personnel je connais beaucoup de webmasters qui ont immédiatement stoppé les achats de liens et qui se sont fait doubler par ceux qui ont au contraire intensifié cette pratique.

    Alors on va me dire "oui mais Google peut les dégager"
    Effectivement, c'est un argument recevable. Or dans la réalité on constate que ça fait plus de 3 ans que les sites "spammy" restent en haut et ne subissent aucune sanction du Dieu Google ....

    Donc désormais les bons vieux conseils et les menaces de Matt Cutts je les laisse de coté. J'ai tendance à croire qu'il compte sur l'auto modération des webmasters pour ne pas faire des choses indétectables par un algorithme.

  60. Nicolas L.

    Bon pour faire avancer les choses avec cette histoire de MayDay...

    Je viens notamment de lire ceci :

    En synthétisant les hypothèses de toutes parts... voici la mienne :

    - il faut beaucoup plus de liens profonds (ancré sur la longue traîne visée)

    - des titres de pages pertinents avec plus de mots clés qu'avant (ne pas hésiter à diluer le/les mot(s) clés principaux).

    - je pense sérieusement, même si matt cutts dit le contraire que deux critères viennent de prendre une fameuse importance : le nombre de pages vues par visiteurs, le taux de rebond.

    Bon, je ne sais pas vous, mais moi c'est dans ce sens que je vais aller pour soigner ma longue traîne en tout cas.

    Vous en pensez quoi ?

  61. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas

    Merci pour ton lien. Il y a également cet article de WRI, assez détaillé : http://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/algo-mayday

    En fait, pour mes clients ou mes sites, je n'ai pas réellement ressenti cet impact. J'ai juste eu un prospect qui s'est pris une méchante claque, mais dans son cas, il y a de manière évidente des soucis d'architecture du site.

  62. Nicolas L.

    Merci. Je découvre. Malgré le temps que je passe sur WRI, ça m'était passé à côté. Je vais bientôt lire ça.

    Merci pour ton retour avec les sites de tes clients. Pour ma part, pas de gros changements, même une jolie petite hausse sur l'ensemble de mes sites.

    Par contre, j'éprouve des difficultés anormales à lancer plusieurs nouveaux sites sur des mots clés assez concurrentiels... je suis réellement prêt à conclure que les temps deviennent de plus en plus durs lorsqu'on n’a pas *l'ancienneté*.

  63. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas

    Je te rassure, je rame aussi. Dès que les expressions sont très concurrentielles, la longue traine devient le passage incontournable au début.

  64. Nicolas L.

    @sylvain : Ha, si même à toi* ça te demande vraiment beaucoup de travail, ça me rassure !

    * eh ben oui, tu es une super star maintenant que tu es dans le top3 des blogs SEO de wikio ^^

  65. vendre maison

    Il tourne toujours autour du pot: pas moyen d'en savoir plus!
    Il répond pas aux questions essentielles pour nous et nous laisse toujours dans le flou et dans nos suppositions et hypothèses!!

  66. Martin

    Les conseils de Matt Cutts restent toujours très pertinents, même s'ils suscitent rarement l'étonnement, puisqu'il les distille déjà sur son blog personnel et son équipe dispose aussi d'un blog Google officiel, sans oublier les guides fameux Conseils aux webmasters que chaque moteur de recherche fournit gratuitement en ligne.

    Ceci étant, cela fait toujours du bien de revenir vers les conseils de base en face à face, on a sans doute davantage tendance à mémoriser les leçons pas toujours appliquées au quotidien... 😉

  67. Bilal

    Ca éclaircit plusieurs points, merci pour cet article et ces notes plus qu'intéressantes.

    Quand à l'évitement des balles, on en saura plus au fur et à mesure.

    Cdt,

  68. Pierre

    Merci pour cet article. J'étais moi aussi passé à côté.
    Cela dit, Matt Cutts est toujours assez décevant je trouve. Beaucoup d'effets d'annonces pour peu d'infos réellement utiles et répondant vraiment à nos interrogations.
    En un mot, Matt reste un grand champion de la langue de bois !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *