Le contenu est maitre et le design est son serviteur

Que souhaitez-vous trouver lorsque vous cliquez sur les résultats d'une recherche dans Google ?

  • Un beau site ?
  • Ou bien un site où vous trouverez l'information recherchée ?

Pour la plupart d'entre nous, notre première attente est le contenu pertinent en rapport avec la requête que nous avons formulée.

Pourtant, le design revêt une importance capitale dans la satisfaction de l'utilisateur d'un site web, a condition d'être au service du contenu.

Sans contenu utile, le design n'est rien.

Le plus beau des sites web sera jugé avec déception s'il ne tient pas la promesse qui nous a amenés à celui-ci.  Cette promesse, c'est celle du contenu.

Que ce contenu soit relatif à un produit que vous souhaitez acheter, une vidéo que vous souhaitez regarder, une information que vous souhaitez connaître, vous venez pour lui, le maitre, le contenu.

Et pourtant encore presque en 2011, de nombreux sites sont conçus à l'envers.

Tous les designers que j'ai pu rencontrer me disent tous la même chose.

« Plutôt que de nous demander un design sans que l'on sache ce que l'on va mettre dedans, ne serait-il pas plus intelligent de nous donner le contenu, puis de nous laisser l'habiller ? »

Dit comme cela, ça nous paraît évident. D'ailleurs :

  • Vous viendrait-il à l'idée de commander un véhicule pour un déménagement sans savoir si vous déménagez un studio ou un château de 30 pièces ?
  • Vous n'achèteriez pas un vêtement pour quelqu'un sans connaître sa taille.
  • Vous ne choisissez pas un bateau sans savoir si vous partez à deux à la pêche sur un lac ou si vous devez emmener 4000 passagers en transatlantique.

ET bien pourtant, c'est ce que l'on demande aux graphistes dans la majorité des cas.

Pourquoi le graphisme doit-il être au service du contenu ?

Si le contenu est roi, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas besoin d'un serviteur qui saura le mettre en valeur.  Le graphisme va pouvoir renforcer de manière spectaculaire l'expérience de l'utilisateur sur un site web.

  • C'est le designer qui saura mettre en exergue certaines parties importantes du contenu, en les illustrant du fond ou de l'image appropriée.
  • C'est encore le graphiste qui réalisera  des menus lisibles et parlant, facilement accessibles.
  • C'est lui aussi qui saura gérer les niveaux d'importance  que vous souhaitez donner aux différents éléments d'une page.
  • Bien évidemment, c'est le graphiste qui donnera aux boutons d'action la mise en avant qu'ils requièrent.
  • Mais surtout, c'est lui qui, grâce à des couleurs, des tailles de police, rendra lisible les énormes pavés de textes qui lui sont parfois fourni.

Graphiste, SEO, rédacteur, même combat.

Dans leur lutte pour construire des sites efficaces, les designers, les rédacteurs et les référenceurs ont un point commun. Ils aimeraient faire les choses dans l'ordre.

  • Le SEO aime être associé au tout début d'un projet, pour déterminer des objectifs précis concernant les expressions-clés visées.
  • Ce SEO adore travailler ensuite avec le rédacteur qui lui mitonnera des textes agréables à la lecture, mais savamment parsemés des bonnes expressions et mots-clés placés aux bons endroits.
  • C'est ensuite un plaisir pour le graphiste qui perçoit bien plus facilement les points qu'il devra  mettre en « musique ». Il pourra aussi être accompagné d'un ergonome qui influencera les emplacements, les formes, les couleurs de chacun des éléments à mettre en place.
  • Bien évidemment, vous gagnerez aussi à intégrer rapidement le développeur à la réflexion, il pourra éviter quelques bêtises ou simplifier la vie de toute l'équipe grâce à de judicieuses techniques d'intégration.

Mais alors pourquoi certains travaillent-ils à l'envers ?

La raison la plus évidente, c'est parce que le client n'y connait rien.

Il est donc bien plus facile de lui faire miroiter un joli design dès le début, quitte à devoir ensuite rentrer le contenu au chausse-pied.

D'ailleurs, très souvent, les beaux objectifs de départ tombent à l'eau parce que le client perd tout bon sens. C'est compréhensible, son site, c'est son bébé, il veut le plus beau ! Bein oui, mais beauté et efficacité ne font pas toujours bon ménage.

Le client oublie souvent que le visiteur qui vient de voir 4 sites concurrents auparavant se fiche pas mal de l'animation qui a pris 5 jours de retouches et qui en prime lui pollue l'accès au contenu.

En parallèle,  il est bien plus facile pour une agence ou un freelance de commencer par les aspects visuels, plutôt que de plonger le client dans la torture du rédactionnel d'entrée de jeu.

L'autre raison, c'est parce que certaines agences se fichent pas mal des résultats du site.

Soit elles n'ont pas les compétences. Dans ce cas, il est difficile de faire réfléchir le client à son contenu pour le référencement quand soi-même, on n'y comprend rien (un bon 70% des agences en France).

Soit elles n'ont pas le budget. Eh oui, une vraie réflexion de la part d'un référenceur, d'un rédacteur, d'un ergonome et d'un graphiste est rarement possible avec un budget de 3000 euros.

La simplicité est généralement un bon allié

C'est souvent un point difficile à faire passer, mais plus il y a de fatras visuels sur une page, moins on donne d'importance à un élément spécifique.  On noie le message ou on dilue la demande d'action.

Encore une fois, les éléments visuels doivent renforcer le contenu des pages, en aucun cas s'y substituer et polluer  la lisibilité.

Mais ne faites pas d'excès inverse. À titre d'exemple, le site d'un photographe exposant ses oeuvres devra impérativement contenir du texte pour avoir une chance d'être référencé par les moteurs de recherche.

En résumé

  • Traitez la conception de votre site dans le bon ordre.
  • Votre site doit servir vos objectifs, pas votre égo.
  • Essayer de supprimer des éléments visuels plutôt que d'en ajouter
  • Demandez-vous en quoi chaque élément graphique aide à la compréhension.

Articles connexes

http://www.davidmarbac.com/blog/blank-is-beautiful/

http://www.redactio.fr/design-et-contenu-amis-ou-ennemis.html

http://blog.axe-net.fr/etapes-realisation-site-referencement/

Et vous, hier, avez-vous eu de jolis paquets cadeaux ?
Contenaient-ils ce que vous attendiez ?

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

52 réflexions au sujet de « Le contenu est maitre et le design est son serviteur »

  1. Trend

    Il en va du contenu d'un site comme de celui d'un article.
    Avant même de lire les premières lignes, il faut provoquer l'envie
    du lecteur. Au dela la qualité de ta prose, je rends hommage à ton
    goût certain pour le choix des illustrations.

  2. phil

    Un très bon article sur l'importance de la stratégie
    éditoriale d'un site internet, partie intégrante du triptyque
    Contenu / SEO / Design. Pour la phrase du jour : "certaines agences
    se fichent pas mal des résultats du site.", c'est tellement vrai
    !!

  3. Christophe

    Voilà que de bon sens ! Si seulement tous les prospects et clients pouvaient lire un tel article avant de contacter un prestataire...

    Et que penser des appels d'offres qui demandent avec la proposition des pré-maquettes graphiques ? En ce qui me concerne, je n'y répond même plus tellement cela est un indicateur d'un projet mal ficelé et source de problèmes ultérieurs, sans parler de l'aspect discutable du "travail gratuit" que cela engendre.

  4. Hervé

    J'ai l'impression d'entendre mon graphiste qui me demande
    toujours du contenu pour commencer une maquette 😉 On a tendance à
    oublier que la construction d'un site est avant tout un travail
    d'équipe. En tout cas j'aime beaucoup l'image que tu nous adresses
    en ce dimanche matin pour illustrer le contenu et le design. Très
    bon... résumé ^-^

  5. Eric

    Salut Sylvain 🙂 tout est dit dans l'article je voudrai
    revenir sur un point: l'aspect des agences qui n'y connaissent
    rien, 70% n'y connaissent rien , pas tout à fait, mais ce qui les
    intéressent surtout, est de toucher le chèque alors que la solution
    est d'accompagner le client, car un site ne s'arrete pas à la
    création et la mise en ligne. tu as raison d'intégrer le SEO au
    tout début, chaque semaine je rencontre des sites et des clients,
    ou le SEO n'a même pas été pensé. sur le point de la simplicité
    c'est paradoxal mais faire simple est souvent très difficile. Entre
    les désidératas du client " souvent irrationnel" et le montant
    alloué au projet, et ce qui est réalisable avec. Le summum a été
    atteint lorsque l'on m'a présenté un site, et le client n'était pas
    référencé, tout juste la page d'accueil et encore.... en
    trifouillant dans Google je regarde le code source du site, "un
    joli site, design agréable..." et la..... mes bras sont tombés, les
    pages du sites sont des images avec des liens mapping
    ................. et oui ça existe encore en 2010 2011 résultat, un
    site à mettre à la poubelle, un client furieux, un an de perdu, et
    surtout une méfiance du client envers tout ce qui est agence web,
    agence SEO etc....et consort. je vous dis pas les noms d'oiseaux.
    mais le plus terrible est de tomber sur ce genre de PME qui a eu
    des mésaventures semblables , pour proposer des services web
    agency, SEO , web marketing etc.... bon courage!!!!:) 🙂

  6. OGM

    Salut Sylvain,

    Point de post aux finalités d'obtenir un joli backlink avec une ancre optimisée ici, je ne renseignerai donc pas le champs "Site Web" du module de comm.
    Mais just un post pour dire "merci"!

    Cela fait quelques mois que je m'intéresse au SEO et que j'ai découvert ton blog qui m'a véritablement aidé à appréhender un univers que je ne connaissais pas.
    Te lire chaque dimanche est donc devenu en peu de temps une activité incontournable de mon week end!

    Cet article ne déroge pas à la règle: qualitatif et informatif "as usual".

    Chapeau bas l'artiste 🙂

    -OGM-

  7. sebastien133

    J'adore le design épuré de la photo... 😉 Je ne peux
    qu'être d'accord avec toi : les clients ne connaissent rien au
    référencement et s'en fichent, et on ne peut obtenir un très bon
    résultat sans un investissement sérieux. Sur ce, je ne vais pas
    déprimer aujourd'hui, joyeux noël à tous quand même !!!

  8. Stéphane

    Très bon article. Effectivement, de mon point de vue, un
    site doit être efficace. Efficace ne veut pas dire joli, ni
    complet, ni animé, ni littéraire... Efficace veut dire remplir au
    mieux l'objectif dans lequel est sensé être conçu le site. Cela
    sous-entend avoir bien défini aussi pourquoi on fait un site
    web...bien définir son/ses objectif(s) Idéalement, l'habillage doit
    correspondre aussi aux lecteurs intéressés, cela veut donc dire, se
    mettre à la place du lecteur. Qu'est ce qui va être visible et qui
    va rendre l'expérience de la visite encore plus agréable sans
    prendre le pas sur le contenu (sauf si le contenu est justement
    visuel bien sûr). Le seul souci, c'est que c'est éminemment
    subjectif... Mon propre site est assez complet au niveau de ce que
    recherche les personnes, mais son design pêche un peu, il a
    vieilli... C'est aussi un point à prendre en compte : tout comme le
    référencement est une activité à travailler en tâche de fond, pour
    éviter de voir le site sombrer dans les profondeurs (sauf si son
    contenu/son thème entraîne une autopromotion virale), le design est
    à suivre aussi... Stéphane

  9. Marc

    Ah, sacré Sylvain ! Les frimas de Noël t'ont tourné la
    tête...faut dire aussi, tout ce givre... Mais de là à nous servir
    une chute (de reins) dès l'entrée ! Tout le mode sait que le
    contenu c'est "le string minimum" maintenant. Bien joué ! Mais pour
    aller au-delà du strict minimum, un beau design est sympathique
    aussi. T'aurais pas eu Photoshop au pied du sapin ? Plus
    sérieusement, je confirme que les agences hésitent parfois à mettre
    très sérieusement le client à contribution car il a le sentiment
    d'être le seul à bosser au début. On lui demande un cahier des
    charges détaillé, la structure du site, ses objectifs, et de
    fournir du contenu en quantité. Et en plus, il paye !!! Ce n'est
    que plus tard que le client comprend que c'était nécessaire et plus
    que ça, mais de prime abord c'est difficile à intégrer. Car en
    général, le client est maître (roi) et le prestataire son
    serviteur, non ? C'est la distribution inhabituelle des rôles qui
    surprend.

  10. Mathieu

    Hello. Je me pose cette question depuis quelques temps,
    alors je la pose ici, même si ça n'a pas vraiment de rapport avec
    cet article mais en matière de référencement, est ce qu'il n'est
    pas plus simple de faire descendre un concurrent dans les serps que
    de faire monter le site de son client ? Par exemple en utilisant
    tout ce que la morale et google reprouve, pages satellites, etc.
    sur le site à dézinguer. Avez-vous eu connaissance de telles
    pratiques pour grapiller quelques places ?

  11. Marie

    C'est vrai que la plupart des pro s'intéressent surtout au
    chèque qu'il arrivent à décrocher en faisant miroiter les
    apparences de leur compétence. Après c'est surtout au client de
    savoir ce qu'il achète. Et comme disait mon arrière grand-père le
    premier prix est toujours trop cher (car on le paye 2
    fois).

  12. samuel

    bonjour Sylvain,
    "Soit elles n’ont pas les compétences. Dans ce cas, il est difficile de faire réfléchir le client à son contenu pour le référencement quand soi-même, on n’y comprend rien (un bon 70% des agences en France)."

    plus que vrai, on passe souvent des agences qui ont fait un taf très moyen et la faut poser des rustines sur un site déjà fait.
    "En parallèle, il est bien plus facile pour une agence ou un freelance de commencer par les aspects visuels, plutôt que de plonger le client dans la torture du rédactionnel d’entrée de jeu."
    très vrai aussi, le client est une source de connaissance importante au dèbut du projet, et le mettre au travail pour faire un travail d'équipe est dur pour certaines agences, peut être manque t elle de pédagogie....

    encore un bon billet Sylvain , merci.

  13. Régis

    Bonjour et joyeux noël à tous ^^

    C'est vrai que l'on voit la différence entre design et contenu en fonction du taux de rebond sur certains sites. Avant je faisait pas mal de petit sites pour m'amuser en faisant de jolis graphismes ( template refait parfois, ... ) mais sans réel contenu, juste pour le fun. Le taux de rebond était évidemment élevé !

    Maintenant j'essaie de faire du contenu, et d'un pour mes visiteurs, c'est avant tout pour eux que l'on se casse la tête a faire de bons sites, et pour les moteurs, qui aiment bien ça 😉

    Et du coup le taux de rebond devient déjà plus sympa.

    Donc le verdict est sans appel, mais à terme, il est évident qu'il faut un joli design avec un bon contenu ( oui, oui, j'enfonce une porte ouverte ^^ ). Surtout que l'on peut trouver de bons graphistes, qui touche aussi au codage xhtml / css, un peu partout sur les forums spécialisés graphismes. Le tout sans avoir à débourser des milliers d'euros pour un joli template personnalisé.

  14. samuel

    Pour reprendre la phrase du jour :« certaines agences
    se fichent pas mal des résultats du site. »
    les clients n ont ils pas les moyens de se protéger avec un cahier des charges, un minimum d'obligation de résultats....
    ces agences la comme celle qui font tout a l'envers et ont un égo sur dimensionné font beaucoup de mal à la profession...
    un artisan couvreur ou pro dans l'isolation par exemple a tout de même comme souci premier le résultat de son travail ....
    méconnaissance du coté client, aussi coté prestataire et malhonnêteté aussi c'est un mélange de tout cela, pas très beau comme paysage ....

  15. Serge

    Je suis étonné de voir des agences qui conçoivent des sites Internet et penser que le référencement ne se limite qu'à une URL ajoutée dans l'index des moteurs de recherche et l'achat automatique de centaines de liens. Je parle de nouvelles agences.

  16. Sam

    Alors déjà bravo pour ce petit cadeau de noël après l'heure avec ta petite illustration, ensuite je dois dire que j'ai souvent fait l'erreur sur mes sites de vouloir qu'ils soient les plus beaux du monde, mais voyant le taux de rebond catastrophique du aux temps de chargement, j'ai du revoir mes copies!

  17. Philippe

    Très bon article que je vais m'empresser de transmettre à certains de mes clients et quelques collaborateurs particulièrement têtu. En espérant qu'ils seront définitivement convaincus. Merci Sylvain et bon noël

  18. Lionel

    Bonjour,

    J'ai toujours trouvé drôle de vouloir opposer le graphisme au contenu d'un site Web. J'en ai lu des débats sur le sujet dans les forums de discussions ou autres.

    Je tiens à préciser que ce n'est pas le cas dans cet article.

    Finalement la phrase "le graphisme au service du contenu" convient parfaitement à ma conception d'un site Internet efficace même s'il existe toujours des exceptions faisant office de contre-exemples.

    amicalement

  19. Anthony

    Tout d'abord un très bel article, (un de plus) encore une fois j'ai vraiment pris plaisir à te lire.

    Je vais revenir sur le pourquoi un site est orienté design que contenu:

    - les clients n'ont bien souvent aucune idées du contenu qu'il veulent faire figurer sur leur site, et précise bien au départ qu'ils veulent passer le minimum de temps à rentrer du contenu sur leur CMS, sans pour autant accepter qu'une agence se charge de cette partie;

    -vu les différences de tarifs entre agences, bien souvent c'est au niveau du design que se gagne ou se perd un projet, bien plus que les résultats du travail de référencement;

    -comme l'a très bien dit Sylvain, lorsque le client signe, il veut un site qui génère du trafic, au fur et à mesure de l'avancé du projet, la seule chose qui l'intéresse c'est le design. Combien d'exemple avons-nous tous de client à qui il a bien été dit si je fais ca de telle manière on sera 0 en référencement. Réponse c'est pas grave puis coup de fil 4mois plus tard: pourquoi mon site n'est pas premier sur Immobilier Colmar? A c'est ça le référencement, on peut encore changer? Réponse: Oui on peut, mais ça vous coûtera de l'argent. 70% de chance que le client ne reviendra pas pour sa commande

    -les explications qui sont fournies au client dépendent de l'agence qui le conseil. Combien de fois je vois encore des clients qui pense que meta keyword est la solution à tous leur problème.

    -beaucoup de prospects ou de clients ne vérifient pas la position de leur site Internet sur les requêtes à fort trafic (encore moins sur la Côte d'Azur qu'en Alsace), aussi ils tombent des nues lorsqu'on leur explique la réalité (limite c'est vous l'escroc 🙂 )

    Joyeux noël à toute l'équipe Axe-net

    Antho

  20. Philippe

    J'ai les mêmes à la maison !

    Bon OK parlons de l'article...

    Je suis persuadé qu'au delà du plaisir esthétique la forme peut apporter un réel plus au fond.

    Un CSS efficace, des "DIV" bien proportionnées, et une ergonomie qui a fait le deuil des années 90 aideront le lecteur à lire mais surtout à intégrer les notions développés dans l'article.

    Mais pour fidéliser le lecteur, un contenu de qualité, concis et répondant à ses attentes sera nécessaire.

    Dur métier que celui de blogueur...tant mieux, la sélection se fera plus aisément 😉

  21. Miu

    Toujours une question de dosage! Il est paraît pourtant si logique que le contenu soit la toute première étape de la conception d'un site mais il est très difficile de le faire comprendre à des clients trop peu informés.
    cela mériterais un autre billet, mais je pense en tout cas que l'accroche graphique reste primordiale, la preuve...la jolie illustration de ce billet ne va-t-elle pas provoquer un nombre de commentaires record...à suive

  22. nicodesh

    Totalement d'accord. En ce qui concerne le SEO, le contenu aidera également à la réflexion concernant le maillage interne, l'arborescence du site, qui sont - entre autre - des facteurs SEO pouvant impacter sur le design final du site

  23. Nicolas

    Comme toujours, c'est pas trop mal tout ça 🙂

    Moi par contre je suis le gros vilain webmaster qui torture son graphiste en lui proposant des design de concurrents, car moi c'est l'inverse sans design, je suis perdu pour placer mes contenus, mais je lui donne toutes les cartes avant 😉

    Attention avec l'illustration,tu vas passer dans le filtre GG 😉

  24. Christophe BENOIT

    Un prospect m'a annoncé la semaine dernière, que finalement ce ne serait pas si grave que ça si son site n'avait pas de visiteurs (je ne romance pas !) parce qu'il souhaitait avant tout un site qui lui correspondent et qui se différencie des autres (en dépit de sa visibilité dans Google et compagnie et des attentes des internautes). En conclusion, je lui ai dit que ma porte était toujours ouverte s'il le souhaitait... on ne peut pas forcer les clients faire des sites performants si ce qu'ils veulent avant tout c'est flatter leurs egos.

  25. Julien

    Salut Sylvain,

    Bon article, mais surtout belle illustration :p J'ai trouvé ton article très pertinent et effectivement cela profiterai à pas mal de monde si de potentiels clients le lisaient. Nombre d'entre-eux n'ont, comme tu le dis, que l'aspect visuel en tête, et si "ca ne me plaît pas" et bien ce n'est pas bon... Le problème souvent rencontré c'est que la majorité des clients veulent un site efficace, mais ne veulent pas comprendre les différents critères que tu as évoqué. Ils veulent un site qui marche, mais il faut surtout qu'il soit beau à leurs yeux !

  26. David

    J'espère au moins que les 3 piliers du référencement sont plus solides que les 3 ficelles de maintien de ton illustration très réchauffante en ce matin glacial...

    Si j'ai tendance à ne me fier bien souvent qu'au contenu, à partir du moment où le design est correct (c'est à dire que je trouve sans trop de peine, ce que je veux). J'ai remarqué que je reviens beaucoup plus facilement sur ceux qui mettent le mieux en valeur ce contenu pertinent.

    Si on peut ne pas avoir à choisir entre un gros moteur et une belle carrosserie, c'est le top ! (remarquez j'aurai pu faire la même avec l'aspect intérieur /extérieur d'une femme...)

  27. Daniel

    Une fois de plus un très bon article (et une très bonne illustration).

    Ce qu'il faut retenir en design, c'est qu'il passe au second plan. Je tombe régulièrement des sites avec un fort trafic et de très bon résultats alors que le design semble avoir été fait dans les années 90.

    Mais un bon design rassure et facilite la navigation de l'internaute. 😉

  28. Sebastien

    Sylvain, ton image montre une facination pour certains contenus... ^^
    Je ne pense pas que ce problème se trouve uniquement sur le web. Un beau packaging cache souvent un mauvais produit (même si ce n'est pas systèmatique).
    Mais c'est vrai que c'est amplifié dans le web du fait d'une chose simple : orsqu'on ne comprend pas le code, que peut-on juger à part le design ?

  29. footing

    Cet article permet de recentrer le débat sur l'essentiel et la fonction d'un site.
    J'ai l'exemple d'un site ami au design épuré mais redoutable de par son contenu.

  30. Breton

    Le design reste quand même une donnée accessoire ..J'ai un beau site avec des photos, des pdf .. mais pas de visiteurs car trop peu de texte ... Je dirais que les images sont un bon complément au texte pour le référencement .. Le design est un luxe dangereux car mieux vaut faire dépouiller et simple aussi bien pour les visiteurs que le dieu Google !

  31. BrunoGonzalvez

    Bonjour

    Alors voila un article qui me fait bien plaisir. Et qui va réjouir d'autant plus Muriel Vandermeulen (que certains connaissent peut-être déjà ici), laquelle m'a fait l'honneur de me confier l'édition de son dernier livre : "Stratégie de contenu web : la revanche de l'éditorial" (à voir sur le site lié à mon pseudo).

    Je crois que dans son titre, tout est dit. Longtemps, les sites web rivalisèrent de technique et d'habillage, jusqu'à ce qu'on se rende compte que ça ne suffirait pas bien longtemps à conserver l'intérêt des internautes, animaux pathologiquement zappeurs et par nature infidèles. La différence se ferait nécessairement ailleurs : le contenu.

    Personnellement, j'aime bien l'article de Sylvain, et je trouve que son discours rejoint parfaitement ce que Muriel explique dans son bouquin : non seulement ce qu'il faut faire, mais aussi comment le faire pour qu'une telle stratégie soit réellement efficace.

    Merci pour ce rappel de salubrité e-publique.

  32. Jmcorbu

    Eh oui!
    comme beaucoup continuent à le penser ou plutôt l'imaginer,
    on prend le design pour une "relookeuse" magique qui va permettre de faire vendre n'importe quoi.
    Et en contre partie certains, voire beaucoup, de "relookeurs" se prennent pour des designers histoire de vendre LEUR business...
    cette dichotomie de la pensée très française, issue de l'ère des lumières (et oui pas eu que du bon sur ce coup)par séparation et opposition même de la technique et du savoir d'un coté et de l'art de l'autre nous est aujourd'hui, en pleine situation de "convergence" des propos grâce au numérique, fort préjudiciable et confusionnel...
    Aucun contenant ne peut se substituer au contenu et réciproquement. par contre l'association des deux(et je pense bien association et non complément)constitue la meilleure osmose productive pour entreprendre dans la nouvelle économie de l'expérience...

  33. Le juge

    J'adore ton image d'illustration!

    Plus sérieusement cet article est tellement vrai et il faut ensuite penser au joies du CMS qui nécéssite quand meme quelques ajustement lorsque les clients veulent faire des mise en page completement différente d'une page a l'autre. Parce que c'est bien beau de donner le controle du contenu au client mais avant il faut aussi lui donner les limitations de l'outil qu'il utilise, si puissant soit il!

  34. YvanDupuy

    Je dirai que l'idéal est de combiner un contenu pertinent et riche, avec un design "sympa", mais sans tomber non dans le 'm'a tu vu". Je pense que l'une des plus belles preuves de ce que tu affirmes est surement dans le site de Christian Godefroy "le club positif". Franchement, le design est vieillot, mais le contenu est là, avec des produits adaptés, une réputation qui va avec, et les ventes aussi donc...!

    Yvan,

  35. Macoumba

    Très intéressant, il est rare de lire un article aussi pertinent relatant les réalités d'une équipe web sur la production d'un site professionnel efficace. Merci, on en apprend beaucoup 🙂

  36. samuel

    il est vrai que c'est souvent les sites avec un graphisme très épuré qui sont les plus efficaces...
    le plus simple est souvent le plus dur à faire.

    referenceur, ergonome, redacteur, codeur, graphiste, faut une belle équipe pour un site efficace et puis sans doute et avant savoir bosser ensemble 😉

  37. Sylvain Auteur de l’article

    @ Greg
    Je pense que dans ces thématiques, sur des requêtes concurrentielles, il n'y a que le blackhat SEO qui marche car tous les sites bien placés l'utilisent 🙂
    Quoi que, ce blog soit bien en 1ère position sur Google.fr pour la requête "sexe viagra", c'est dire...

  38. jean

    Internet fait peur aux littéraires alors qu'ils ont enfin la possibilité de monayer leur talent. Avant, il fallait éditer des livres ou écrire dans un journal, quand vous aviez une plume et les places étaient rare. Aujourd'hui, quelqu'un qui a une plume, sait tourner des phrases, peut vivre de ses écrits... s'il ose proposer ses services... ce qui n'est pas toujours le cas... le monde de l'entreprise fait encore peur aux littéraires...

  39. John

    Totalement d'accord avec ton article, reflète vraiment la réalité.
    Les clients privilégient trop le design au détriment de leur contenu et positionnement sur les moteurs de recherche.

  40. DenisGentile

    C'est un peu la revanche du rédacteur sur le web designer. Il y a quelques années, on ne jurait que par Flash. Aujourd'hui, on commence à comprendre que sans contenu contextuel (avec texte) on perd de l'efficacité. Ce qui est vrai sur le web l'a toujours été dans les autres domaines. Dans l'art par exemple. Sans Dante, Michelangelo ne peint pas la Chapelle Sixtine.

    Une bonne communication sur le web, c'est avant tout un travail d'équipe. Le cerveau de l'équipe, le meneur de jeu, c'est le CONCEPTEUR REDACTEUR.

  41. Julien

    C'est tout à fait vrai, et à la fois très compréhensible. Ceux qui n'y connaissent rien cherchent systématiquement le tape à l'oeil, le truc "qui claque", sans imaginer qu'un design très épuré facilitera l'accès à l'information et comblera souvent son lectorat. Je suppose que ca ne doit pas être facile à leur expliquer en plus 🙂

  42. nesk

    Entièrement d'accord avec toi sur le fait que les agences
    se moquent des résultats du site : les rois du superficiel
    souhaitent vendre le site d'une part et montrer le design final en
    référence sur leur book. Qui leur demandera réellement le trafic ou
    le chiffre d'affaire du site ? Pour les designs minimalistes, on
    sait qu'ils fonctionnent mieux, mais c'est plus difficile pour un
    client de payer un site soi-disant fait en 15 minutes qu'un design
    sur-chargé.

  43. Rodger

    En ce qui me concerne, c'est l'image qui illustre l'article qui m'a incité à le lire 🙂 Alors chapeau. Je n'est rien à redire. La photo remplace tout le contenu de l'article et les commentaires en ce qui concerne le rapport contenu/design d'un site. C'est effectivement un tandem inséparable. Cependant il y a bien une exception à la règle : THE"DRUDGE REPORT". Visitez le site et vous comprendez pourquoi.

  44. Nicolas

    @sylvain, ton blog trust grave et n'est pas filtré comme site pour adulte... Ça m'amuserait bien de te voir te positionner sur un mot unique et concurrentiel du monde de l'adult. 😀

    Sinon, je pense pas que les parts de marché des SERPs des sites-X-francophones soient vraiment dominés par du BH, mais plutôt pas des vieux du biz qui multiplies les sites et qui ont de l'ancienneté. Quelques gros bras de ce business ont d'énormes réseaux de sites et même, rachètent direct les sites du genre dès qu'il y en a un qui est sur la bonne pente.

    Mais je peux me tromper.

  45. LaurentB

    Désolé je bloque sur l'image...
    Du coup, j'ai du mal à lire le contenu 😀

  46. seopowa

    Hello, je suis désolé mais j'ai aussi taper un énorme fix sur la photo, j'ai pas pu aller au bout de l'article. 😉

  47. MF Concept

    Bonjour Sylvain

    Et bien que dire de plus : article bien illustré et d'une efficacité évidente.
    Forcément je tique sur ton article puisque je suis Webdesigner au départ de ma formation...et c'est vrai qu'à l'époque, j'étais très "design" et ne jurais que par ça. ...aujourd'hui en tant que responsable d'agence et bien la tendance est tout autre. Si je propose à mes clients l'efficacité technique et éditorial et qu'en plus le site est joli beau alors c'est le jackpot. Tout ça pour dire que je n'arrive (presque) plus à vendre de site "flashi design super beau". Ceci dit en passant je n'ai aucun scrupule à vendre ce genre de site. 🙂

  48. Morgan

    En tout cas ce que je ne souhaite pas trouver en arrivant sur un site, c'est une photo de fesses en 800x800 alors que je suis au boulot :D...

    Mais bon, puisque le contenu est bon, je ne vous en tiendrais pas rigueur.. 😉

  49. africaine

    avec le temps on privilégie le contenu quoique ...;
    c'est quoi déjà la photo plus haut ????
    à oui ça sent les vacances au soleil !

  50. Mazam Ali Khan

    Comme tout le monde l'a déjà dit, ce n'est pas une relation maitre esclave ou l'inverse, mais plutôt complémentaire, au service du succès.

  51. eric

    Toujours l'importance de l'équilibre entre fond et forme pour un site web.
    A quand la prise en compte par google bot de l'aspect graphique qualitatif d'un site dans le poids SEO de celui-ci ?!
    Un peu plus dur à automatiser lol.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *