Créer et hiérarchiser ses URL pour plus d'efficacité SEO

Organiser ses URL

En utilisant des CMS (wordpress, Prestashop, etc.), on fait parfois quelques erreurs dans la gestion des URL d'un site. Certaines erreurs ne provoquent que quelques freins, d'autres peuvent être cruellement gênantes.

On ne s'en rend pas obligatoirement compte de suite, car c'est parfois à l'occasion d'une réorganisation du site seulement que les problèmes d'URL mal hiérarchisées apparaissent.

Que veut dire URL ?

URL signifie Uniform Ressource Locator. On parle plus communément d'adresse web. L'URL est visible dans la barre d'adresse de votre navigateur lorsque vous affichez une page web (souvent sans le http de nos jours).
Elle commence par http pour les pages de sites internet, puis est complétée par divers éléments, dont le nom de domaine.

url

Url affichée dans la barre d'adresse d'un navigateur

 

Que distingue-t-on basiquement dans une URL ?

Je ne vais pas m'étendre 107 ans (les passionnés regarderont ici  ou mieux, ici en anglais) pour mieux me concentrer sur mon sujet.

  • Le sous domaine : par exemple www dans l'exemple ci-dessus, mais ce sous domaine est parfois remplacé par un mot que vous définissez comme sur ce blog (blog.axe-net.fr, qui abouti à une autre page que www.axe-net.fr)
  • Le domaine : par exemple axe-net.fr
  • Tout ce qui suit : et c'est à partir de là que les bêtises commencent.

Comment "ranger" ses contenus dans ses URL ?

La logique de base est de hiérarchiser :

Par exemple, j'ai un site internet ou je vends des vélos, je pourrais avoir des URL du type :

  1. www.super-velo.fr (pour mon sous domaine et domaine)
  2. www.super-velo.fr/course.html  ou www.super-velo.fr/vtt.html ou www.super-velo/electriques.html pour mes catégories
  3. www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html  puis www.super-velo.fr/vtt/velo-2.html etc. pour mes produits de la catégorie VTT.

Et bien dès le troisième niveau, ça cafouille !

Mais pourtant c'est logique me direz-vous ! Oui, c'est logique, mais un jour on risque de se retrouver avec des soucis si on adopte cette structure. Voici deux exemples courants de cafouillage.

Pourquoi doit-on pousser la logique un peu plus loin ? (spock inside)

Parce qu'entre la logique du rangement et la logique du business il faut parfois faire le grand écart.

1er exemple :

Imaginons que vous vouliez un jour créer une catégorie "Loisirs". Dans cette catégorie, vous voudrez peut-être ranger un de vos vélos VTT. Et paf, si vous rendez accessible votre fiche produit velo-1.html à partir de 2 catégories différentes, vous générez un contenu dupliqué.

Ça donnerait www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html  et www.super-velo.fr/loisirs/velo-1.html et les deux présenteraient le même contenu (fiches produits identiques). On sait à quel point Google déteste le contenu dupliqué.

Bien sûr, vous me répondrez que vous allez régler ça avec une balise canonical. C'est en effet une rustine possible, mais plutôt qu'une rustine, pourquoi ne pas faire propre au départ.

La meilleure solution consiste à créer des fiches produits qui ne dépendent pas des catégories. Votre URL sera alors www.super-velo.fr/velo-1.html

Vous pourrez alors mettre votre vélo 1 dans autant de catégories que vous voulez sans jamais vous poser la question du contenu dupliqué. Idem si vous l'ajoutez dans les nouveautés, les promotions, la rubrique fêtes des pères, etc.

2e exemple :

Imaginons que pour une bonne raison, vous vouliez mettre un article de votre blog dans 2 catégories différentes (c'est mieux d'éviter, mais ça peut arriver).

Si l'URL de votre article contient la catégorie, c'est reparti pour le contenu dupliqué, alors que si l'article a son URL propre, pas de souci.

Tant que vous y êtes, lisez aussi ceci à propos de la gestion des mots-clés sous WordPress pour éviter de gros problèmes de duplication.

Oui, mais on dit que Google aime hiérarchiser les contenus !

Absolument !  Alors pour Google (mais surtout pour le visiteur) on va faire un beau fil d’Ariane, et justement la catégorisation sera d'autant plus efficace, car notre velo-1.html ne sera pas considéré comme dépendant d'une rubrique fêtes des Pères ou promotions, mais bien de la catégorie VTT, car c'est de celle-ci qu'il dépend réellement (normal, c'est un VTT).

On pense parfois que les visiteurs n'utilisent absolument pas le fil d'Arianne (breadcrumb). Je dirais d'abord que rien n'est moins sur, mais qu'en plus ce fil d'Ariane devient quasiment un repère, mais aussi une fonctionnalité majeure quand on navigue sur un smartphone. Je conseille donc d'en prendre bien soin et de le rendre facilement accessible et cliquable pour remonter dans les catégories.

Ça donnerait :  Accueil > Vélos > VTT > vélo 1 comme fil d'Arianne sur ma fiche produit.
Et ceci, même si on arrive par la catégorie promotions ou loisirs.

Autres conseils concernant les URL

  • Rendez-les lisibles : super-velo.fr/vtt-rafal-900-s.html ça parle tout de suite plus à un passionné de VTT que super-velo.fr/2847.html Imaginez l'URL collée dans un forum.
  • Essayez de supprimer les stop-words (les articles et autres mots polluants). Je ne suis pas toujours bon élève, mais www.axenet.fr/infographie-seo/  est mieux que www.axenet.fr/le-seo-en-une-image-pour-tout-comprendre-facilement/ (plus facile à digérer pour Google en restant représentatif pour le visiteur).
  • Globalement, gardez une structure d'URL simple.

Si je n'ai pas fait ça, puis-je tout chambouler ?

Dans l'idéal, on pense à ça au début, c'est nettement mieux. J'ai un bon exemple sur un site pour lequel la refonte intégrale nous oblige à revoir le système de création des URL, et bien le changement n'impactera que les catégories, car les fiches produits ont une URL bien foutue que nous allons pouvoir conserver (plus de 2500 URL quand même...).

Quand vous êtes obligés d'effectuer la transition après coup, la contrainte est de bien rediriger vos anciennes URL vers les nouvelles.

Par exemple, rediriger www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html  vers  www.super-velo.fr/velo-1.html etc.

Si vous avez de bons liens externes qui pointaient vers www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html  tentez le coup de demander au webmaster qui a fait le lien de bien vouloir corriger de son côté. Ceci évitera que votre lien ne passe par une 301 ce qui lui fait perdre un peu de jus au passage.

Bon, malgré tout, comme disent les yankee "if it's ain't broken, don't fix it" qu'on peut traduire par "Si ça marche, n'y touche pas".

Pour conclure

On voit ici que l'organisation des URL n'est pas obligatoirement calée sur  l'arborescence exacte du site. À condition de donner de bons repères au visiteur (menu, fil d'Ariane), ce n'est pas gênant.
À titre d'exemple et tant que je suis dans les vélos, voici un site ou se principe est très bien géré sous Prestashop ( cyclable.com) – regardez les URL, menus et fil d'Ariane des catégories, sous catégories, fiches produits.

Avec cet article, je réponds à la question posée par Emmanuel (vous pouvez vous aussi poser vos questions).

Liens connexes :

 

Créer et hiérarchiser ses URL pour plus d'efficacité SEO
4.28 (85.56%) 18 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

30 réflexions au sujet de « Créer et hiérarchiser ses URL pour plus d'efficacité SEO »

  1. Maxime

    Salut Sylvain,
    Beaucoup de sites e-commerce utilisent Prestashop et il est prévu la catégorie par défaut pour ne créer qu'en seule url et donc éviter de se poser toutes ces questions sur le duplicate. Ça reste quand même mieux hiérarchisé -www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html que -www.super-velo.fr/velo-1.html
    Moi ce qui me chagrine plus c'est plutôt le fil d'Ariane. Lorsque le produit est dans 2 catégories et que le visiteur utilise le fil d'Ariane pour retourner dans sa catégorie initiale. Si le velo est dans la catégorie vtt et la catégorie de la marque, que la catégorie par défaut est vtt et que le visiteur arrive par la page marque, le fil d'Ariane ne correspondra pas au chemin parcouru. Perso je l'utilise comme le bouton précédent de mon navigateur. Et dans ce cas je cherchais des produits de la marque et pas uniquement des vtt !

  2. Greg

    Salut,

    La hierarcisation des urls est aussi très pratique pour les statistiques. Sur les sites où c'est mal géré, il faudra plus de temps pour récupérer les statistiques.

    Ex : vous voulez vos statistiques par template, alors faites apparaître cet info dans vos urls. Ça vous permettra de sortir cet stat en 2 minutes...

  3. Sylvain Auteur de l’article

    @ Maxime
    Pas mal dinternautes utilisent le bouton "précédent" et c'est bien d'avoir plusieurs possibilité de navigation comme ça.
    Je te jure que je vois des trucs incroyables lors d'audit. Que ce soit avec WP, Presta, Magento ou même des dev sur mesure.

  4. Laurent Bourrelly

    J'aime que tout soit nommé correctement.
    Du coup, le slash à la fin d'un post n'est pas convenable (comme dans le cas de ton blog WP).
    Un slash signifie un répertoire et pas une page.
    Pire, les URLs sans extension de nom de fichier. On ne sait pas si c'est une page ou un répertoire.

  5. Sylvain Auteur de l’article

    @ Laurent.
    Tu as raison, sur ce blog, un .html ou .php serait plus normal sur les pages ou articles. Les CMS ne sont décidément pas des champions de l'optimisation 🙂

  6. ChDUP

    Je rebondis sur la question du ".html"

    Cet article m'a rassuré car j'utilise le même schéma que la boutique citée en exemple à ceci près que j'ai enlevé le ".html"
    Ok, je comprend l'impact pour le visiteur (averti) qui en un coup d'oeil sait si il arrive sur une categorie ou un produit.
    Mais concernant google, cette extension a-t-elle une importance ?

    Merci !

  7. florian

    Bonjour et merci pour cet article/
    comment gérez vous le cas suivant svp : une url d'un produit 1 mais qui est susceptible d'être rattachée à 2 catégories ?
    mettons que votre vélo-1 puisse faire partie d'une catégorie "Randonnée", mais également d'une catégorie "Ballade urbaine". dans ce cas, ne risque t on pas de contenu dupliqué ???
    merci pour votre réponse,

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ ChDUP
    Je n'ai jamais vraiment pu faire la différence en terme de positionnement. Il est certain que c'est une pratique plus académique, mais pour l'impact SEO je ne pense pas qu'il joue vraiment.

    @ Florian
    J'ai un doute. L'article répond très précisément à ta question, c'est pour cela qu'il a été écrit avec des exemples très explicites.. Je ne vois pas trop quoi ajouter. j'ai tout détaillé.

  9. Régis

    Bonjour Sylvain,

    pour ma part, je pense pareil pour les URL de produits, mais à la base j'ai aussi une raison supplémentaire.
    Pour préciser mon commentaire, je suis "in house"(on est deux dans la boite maintenant), il faut chapoter plusieurs groupes d'utilisateurs où chacun à son site, pour 10 prestashop aujourd'hui.
    Au lancement du site, je garde la main puis un oeil bien posé sur ce que font les utilisateurs/administrateurs du site.
    Mais, au bout d'un moment, l'équipe qui fait vivre le site au jour le jour a de plus en plus de libertés; le risque est qu'un produit soit déplacé dans une autre catégorie, "parce que c'est mieux", et comme ça se traduit juste par un clic sur un bouton radio dans une fiche accessible depuis toujours en back office "ce doit forcément être anodin". Et là, c'est le drame...
    Du coup, avoir la catégorie dans l'URL c'est cool pour optimiser son référencement par certains aspects, mais ça m'obligerai à devoir faire moi même tous ces changements anodins. Et donc avoir des URL comme tu le préconise permet de moins jouer les geoliers vis à vis de la surveillance de la petite vie du site. Laisser plus de liberté à l'utilisateur, quand il a bien assimilé les bases, c'est la meilleure manière de l'impliquer dans le projet.

  10. Sebastien

    Bonjour Sylvain,
    Merci pour cet excellent article. Quels seraient vos conseils dans le cadre d'un site ecommerce avec un produit avec plusieurs couleurs (exemple un t-shirt ) afin d'éviter une duplication de contenu ?
    Le risque c'est d'avoir une duplication de contenu soit lié à la catégorie, soit lié aux mot clés.
    Enfin dans le cadre d'un site international, quelles seraient vos suggestions pour éviter une duplication de contenu ?
    J'ai hâte de lire vos réponses

  11. Sylvain Auteur de l’article

    @ Régis
    Dans ton cas, pas le choix dirais-je. Mieux vaut un outil qui prévient les erreurs potentielles des utilisateurs. Bien sûr, la formation SEO pourrait compenser, mais tu as toujours des gens qui oublient.

    @ Sebastien
    Bonne question !
    Si le cas n'est pas très fréquent, je conseille de créer deux produits (en variant la rédaction de la description), car cela permet de mettre la photo de la bonne couleur en avant et sur le net, les gens achètent des photos...

    Sinon, la solution est aussi de proposer les différentes couleurs dans la même fiche, mais avec une liste déroulante pour l'ajout au panier, comme pour le choix des tailles. Là aussi, il faudra proposer une photo de chaque couleur dans la fiche produit.

    Après, on part dans la navigation à facettes (une plaie que l'on préfère éviter). Je m'étais exprimé avec d'autres confrères ici : http://plumeinteractive.canalblog.com/archives/2015/03/10/31678477.html

    Pour un site international en général le problème de la duplication de contenu ne se pose pas, car les pages ne sont pas rédigées dans les mêmes langues et les URL des pages sont forcément différentes.

  12. garifuna

    Cela amène une question web-analytics aussi : sur ton exemple 1, si toutes les fiches produits vélo comportent le nom du répertoire "VTT" dans leur URL, un segment se créé rapido dans google analytics alors que tu t'y prends comment (simplement) dans le cas 2 ou les URL ne reprennent pas le nom de la catégorie ?

  13. Alexandre

    Bonjour et merci pour l'article, qui répond très exactement a une petite question qui me trottait dans la tête depuis des lustres!
    Je rebondis aussi sur le sujet des URLs dans les CMS (notamment Prestashop) qui incluent un ID de page (ex: -www.exemple.com/95-velo-1 où "95" est le numéro du produit), est-ce bon ou mauvais pour le référencement?

    Par ailleurs, les URLs avec accents sont-elles aussi bonnes ou mauvaises en SEO?

    Encore merci,
    Alexandre

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Garifuna
    J'admets, tu as raison, mais entre un problème SEO et un problème de stats, je préfère écarter le problème SEO d'abord 🙂
    Si un spécialiste Analytics passe par ici, son aide est la bienvenue.

    @ Alexandre
    Pas de souci avec ce fameux chiffre sous Prestashop, ça ne gêne pas.

  15. Emmanuel

    Merci Sylvain d'avoir fait un article suite à ma question, ça fait TRES plaisir !

  16. Damien

    Un produit peu être accessible depuis plusieurs catégorie mais rediriger vers une url unique non ?
    exemple :
    Mon produit est disponible dans les catégories suivantes :
    -www.super-velo.fr/vtt/
    -www.super-velo.fr/loisirs/

    Mais si je clique sur le lien du produit pour accéder à la fiche produit alors je tombe sur l'url suivante même si je viens de la catégorie /loisis/ :
    -www.super-velo.fr/vtt/velo-1.html

    Damien

  17. Sylvain Auteur de l’article

    @ Damien

    Si tu fais comme ça, c'est parfait aussi, tant que le produit n'est accessible qu'avec une seule URL.
    En revanche, il faut éviter de le faire avec une catégorie qui risque de disparaitre un jour... et ça arrive, même si une 301 rattrapera le truc en partie.

  18. Nicolas

    C'est tellement propre que ça donnerait envie de s'y mettre même s'il y n'y avait pas d'avantage SEO, Par contre par expérience, c'est tellement plus simple à réaliser avec l'aide d'un CMS qu'en se lançant dans des redirections htaccess pure et dure... Ne ré-inventez pas la roue c'est un conseil, cela vous évitera de vous arracher les cheveux comme moi! WordPress le fait tellement bien 🙂 (et prestashop apparemment à la lecture des commentaires)

  19. ChDUP

    Hello
    je reviens la-dessus car le choix du schéma d'URL du dernier site de axe-net me surprend.

    Par exemple :
    -http://www.babystock.fr/produit/chaussettes/bebe/fille/blanc/aime/maman/10933.html
    On s'attend à trouver des sous-catégories respectant le fil d'ariane mais pourtant
    -http://www.babystock.fr/produit/chaussettes/bebe/fille/blanc/ renvoie sur une 404

    Pourquoi ce choix ?

  20. Sylvain Auteur de l’article

    @ ChDUP
    On ne peut rien faire en cachette hein ? 🙂
    La mise en prod de la refonte de Babystock date d'hier...

    La raison du cas que tu cites est lié au fait que pour éviter de "flinguer" tout le référencement du site nous avons adopté un système qui a permit de conserver toutes les anciennes URL des produits lors de la refonte.
    Pour les produits qui seront créés à partir de maintenant les URL n'ont pas le même schéma.

    En revanche, dans tous les cas (anciens ou futurs produits) le fil d'Ariane fonctionne bien.

  21. ChDUP

    héhé
    L'annonce sur Twitter date de ce matin 😉

    Ok, je n'avais pas percuté sur le fait que c'est une refonte.
    Tout s'explique !

  22. Pat

    Bonjour Sylvain,
    Un problème se pose à moi sur un site e-commerce sous prestashop : à l'heure actuelle, ce site dispose d'url "simplifiés". Je m'explique : un produit qui se situe dans la catégorie A, sous catégorie A' et sous-sous catégorie A'' dispose de l'url suivante : -http://www.monsite.com/id-nomduproduit
    Un de mes collègues persiste et signe en disant qu'il faut absolument intégrer toutes les catégories dans l'url pour améliorer le réf. Cela donnerait : -http://www.monsite.com/categorieA/sous-categorieA'/sous-sous-categorieA''/nomduproduit
    Je n'arrive pas à lui faire entendre raison : personnellement je pense que l'url simplifié est suffisante et qu'intégrer toutes les catégories dans l'url n'apporte rien de plus. Qui a raison ?

  23. Sylvain Auteur de l’article

    @ Pat
    Dans cet article, j'explique pourquoi je préfère la solution que tu défends toi aussi. Je n'ai pas d'autres arguments 🙂

  24. scotti

    Bonjour, j'ai un peu une question qui ressemble à celle de Pat, enfin moi c'est plutôt le choix de la catégorie par défaut pour un produit qui m'importe. Faut-il choisir par défaut la catégorie principale, sous catégorie ou 3ème catégorie pour un produit? si je choisis la catégorie principale et donc url plus courte il y aura plein de produits et donc pages profondes. Encore une dernière question, si on choisit la catégorie principale comme catégorie par défaut pour tous les produits, au niveau du référencement cela me limite considérablement car le titre de la catégorie principale est très large contrairement aux titres et descriptifs des 3èmes sous catégories plus précises et ciblant chaque produit, enfin bref je suis un peu perdue, si quelqu'un aurait une réponse. Je comprends qu'une url courte est préférable mais cela veut dire qu'au final les sous catégories ne servent juste qu'aux visiteurs et pas à google qui ne prend en compte que les produits dans les catégories par défaut. D'avance merci.

  25. Aurelien

    Bonjour,

    Merci pour cette explication j'aurais une petite question nous avons le chemin suivant:
    -https://www.nomdedomaine.fr/25-Aquitaine/12-Gironde/42-departement-33-Bordeaux/2845-produit-XXX

    Nous avons des ID's à placer pour chaque page en l'occurence ici le 25, 12, 42, 2845
    Est-ce que cette pratique est correct, ou les ids portent prejudice au ref ?

    je vous remercie

    Bien cordialement,

  26. Benjamin

    Bonjour,

    Votre article est bien mais il entre en conflit avec la notion de cocon/silo.

    Je m'explique :

    - si je suis votre raisonnement, mes urls sont relativement bonnes puisqu'elles suivent : home/catégorie de base/produit (et non home/catégorie de base/sous catégorie/produit)

    - si je suis la notion de cocons/silos, je me retrouve avec un problème bien visible ici : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=486301Cocon.png
    En effet, mon contenu n'est pas hierarchisé et quelque peu anarchique.

    Du coup, je ne sais pas quelle "école" privilégier... auriez-vous des pistes ?

    Merci !

  27. Sylvain Auteur de l’article

    @ Benjamin
    Il n'y a pas de conflit avec la notion de silo. Cette notion tient exclusivement compte du maillage interne du site (liens réels entre les pages), mais pas des URL.

  28. Benjamin

    OK, merci, je confonds silo et cocon il faut croire ?

    Quoi qu'il en soit, cf. mon image je me retrouve coincé entre vos préconisations et cet aperçu quelque peu désordonné de mon site !

  29. Youssef

    Bonjour et merci pour cet article.

    Je n'ai pas tout saisi, alors je vous pose une question qui concerne mon site.
    Voilà, je souhaite déplacer certaine catégorie et sous catégorie, y at-il un risque pour le référencement et un impact négatif ?

    Je souhaite par exemple déplacer la catégorie "figurine" et l'intégrer en tant que sous catégorie dans la catégorie "jeux et jouets".

    Quel est le risque et faut-il absolument faire des redirections 301 ?
    Avez-vous des conseils à me donner ?
    Souhaitez-vous le lien de ma boutique pour avoir un aperçu ?

    Merci,
    Youssef

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *