Deux points de focus pour le référencement 2012

Réseaux sociaux et smartphones

Pour commencer, bonjour à tous et merci à Sylvain de m’offrir l’opportunité de m’exprimer sur le blog AxeNet à propos de ce qui nous attend dans le monde SEO en 2012.

À mon humble avis, il y aura peu de changements fondamentaux, mais des évolutions certaines. Je pense très certainement que deux entités deviendront prépondérantes : la multiplication des smartphones et l’utilisation des réseaux sociaux. Bien sûr, ce type de plateformes existe depuis un moment maintenant, mais elles continuent (et continueront sûrement) à évoluer.

Le référencement mobile

D’après Vision Mobile, près d’un tiers des téléphones portables sont des smartphones et j’ai dans l’idée que ce taux ne va cesser d’accroître. Le web mobile sera donc de plus en plus présent dans notre quotidien, et forcément dans le quotidien des référenceurs.

J’imagine facilement que Google privilégiera (peut-être est-ce même déjà le cas) les sites ayant une version mobile lorsque les recherches seront effectuées sur ce support, sans compter l’importance que prend la géolocalisation.

Mais la présence sur Internet ne se limite pas à Google. Les systèmes comme l’AppStore ou l’Android Market ne sont rien de plus que des sites de commerce électronique. L’idée c’est que le système de classement de ces plateformes n’est pas très clair. Pour un peu plus d’informations, Marie a déjà très bien évoqué le sujet du référencement sur l’AppStore, je ne peux que vous conseiller de lire son article sur le SEO mobile.

L’importance des réseaux sociaux

Comme pour les smartphones, les réseaux sociaux existent déjà depuis bien avant 2012 mais leur importance ne cesse de s’accroître. Google a même sorti son propre réseau social il y a quelques mois (même si dans l’état actuel des choses, je ne crois pas à un avènement de Google +).

On sait par exemple depuis quelques temps que pour le moteur de Mountain View, un lien tweeté et retweeté par des comptes d’autorité gagnera de l’importance, il en est de même pour Bing. Concernant le positionnement sur les moteurs, l’effet est donc similaire à celui des backlinks.

Il semblerait cependant que les tweets ont (pour l’instant) une influence moins étendue que celle des backlinks. On voit également que le +1 propre à Google propose déjà des modifications dans les pages de résultats en fonction de ce qu’ont "plussé" nos contacts.

Mais sans parler de positionnement pur, une présence efficace sur les réseaux sociaux peut se révéler primordiale. Selon moi le référencement ne se limite pas à être premier dans les SERPs, il s’agit d’être visible au maximum. C’est pourquoi posséder des comptes actifs sur les réseaux sociaux (du moins ceux qui sont utiles à notre activité) s’avère nécessaire.

Les services comme Klout ou Empire Avenue (qui permet de capitaliser virtuellement sur la présence sociale d’une personne/entité, sous la forme d'un "jeu boursier") montrent l’importance d’être présent sur différentes plateformes sociales. Je pense donc que le métier de community manager a encore de beaux jours devant lui.

Du coup, on fera quoi en 2012 ?

On continuera bien sûr d’optimiser les balises Title, de travailler les arborescences, de rédiger du contenu propre et de faire des backlinks (c’est si simple le référencement 🙂 mais on devra d’après moi étendre notre présence (réseaux sociaux) et travailler l’accessibilité (web mobile).

Et qui sait ce qui nous attend pour 2012, un nouveau moteur qui va détrôner Google ? Une nouvelle modification d’algorithme ? Comme souvent dans le référencement, on attend, on fait ce qu’on sait faire et on voit ce qui se passe.

Sylvain Fouillaud - Blog SEO Noviseo

* Merci à Sylvain Fouillaud pour cet article en guest blogging publié dans le cadre Tendances SEO 2012.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

50 réflexions au sujet de « Deux points de focus pour le référencement 2012 »

  1. Koogar

    Le SEO mobile est en marche mais d'une part toute les thématiques de sites ne passent pas sur des smartphones, d'autre part toute les thématiques de sites ne peuvent pas créer de communauté, un site spécialisé dans la vente de lave linge n'arrivera jamais à "socialiser" ses produits. Ensuite la question et de savoir si les créateurs de sites et ceux qui les finance vont prendre le temps d'adapter un site pour les smartphones, surtout si le site est amené à ne faire que quelques milliers de visites par mois.
    Les backlinks et le contenu propre ont encore de beau jour devant eux et 2012 n'est en rien l'avènement du SEO smartphone, suffit qu'une enquête sérieuse montre (cela ne serait tarder) que surfer sur un smartphone abime fortement les yeux (au grand bonheur d'Afflelou) et ceux qui ont investi massivement dans des sites adaptés aux smartphones pourraient vite le regretter. J'ai bien plus foi dans l'avenir des tablettes qui à terme remplaceront nos PC.

  2. Mat

    100% o.k avec toi la partie mobile, les sites devront s'adapter à ces supports et l'idée que Google privilégie dans ces résultats les sites adaptés au support tablette/mobile est trés probable.
    Pour les réseaux je suis plus septique, ils ont d'autres vertues que le positionnement et une présence dépend de son secteur d'activité, de la thématique de son site...

  3. Patrick

    Les réseaux sociaux évolueront en 2012, forcément... comme chaque année. Mais je ne suis pas certain que Facebook réussissent à continuer à captiver ainsi : il me semble avoir atteint son sommet, c'est surtout son taux de recul qui sera intéressant à noter. De plus en plus d'utilisateurs souhaitent limiter leur nombre d'"amis"... Ensuite, que fera Google de tout cela ?... Il ira où l'argent est à prendre !...
    Patrick

  4. Agence drupal

    Je suis d'accord que Facebook a atteint son sommet (je pense) mais il pourrait peut etre créer un super moteur de recherches ultra ciblé en fonction des pages que l'on aime, nos interactions...
    2012 s'annonce riche en surprise ! 🙂

  5. sebastien

    2012 sera difficile, c'est notre président qui l'a dit ! Et il s'y connait en nouvelles technologies ! Bref, effectivement, le domaine qui semble le plus présenter d'opportunités est l'internet mobile mais est-ce que les taux de transformations y seront aussi importants que l'internet ordinateur ?
    Le mobile pour l'info et l'ordinateur pour l'achat ? Donc effectivement, on ne peut plus se passer d'une partie mobile de nos sites !...

  6. Hugo

    A noter la montée en puissance des recherches locales, de l'effet des vidéos, de la course quelque fois surréaliste au contenu unique !

  7. vivien

    Pour la partie mobile, de très nombreuses technologies existent déjà pour rentre un site web compatible sur les smartphones. C'est juste un peu plus long à mettre en place, mais ça devient de plus en plus intéressant pour les grosses structures en tout cas.
    Pour la partie Réseaux Sociaux, beaucoup de gens les utilisent différemment. Facebook plutôt orienté pour le perso (humour, amis...), twitter pour le PRO et Google Plus... un mixe des deux ?
    En tout cas ces deux "nouveautés" en terme de SEO ne relèvent pas de la même attention, si l'un est plus porté sur un changement au niveau du code source (mobiles), l'autre est plus orienté sur la rédaction, le management, le long terme et est plus gourmand en temps.

  8. Djolhan

    Effectivement, ces deux tendances vont prendre de plus en plus d'importance pour certains metiers, mais comme toujours, avoir un twitter/facebook pour un pompe funèbre ou un plombier n'est pas forcément très utile et facile à maintenir.

    Par contre, avoir une version mobile pour un électricien, c'est ultra important, on sais jamais, c'est dur d'avoir un pc allumé sans électricité ! 😀

  9. Aurélien

    Il faut aussi relativiser, Klout est loin d'être utile... Cela me rappelle le classement Wikio qui lui offrait un lien et pourtant, déjà...
    Concernant les mobiles, c'est effectivement une réalité et un aspect à ne pas négliger !

  10. BeTrash

    Je suis très content du fait que tu abordes la recherche mobile étant donné la manière avec laquelle je m'évertue à la négliger..

    Malheureusement, tu es dans le vrai, le développement constant des smartphone nous obligera bientôt tous à travailler ce levier de façon "normale", c'est à dire intégrée à toute campagne de référencement.

  11. Koogar

    C'est une aberration de dire que FaceBook a atteint son pic quand on sait que la moitié de la planète n'a toujours pas accès à internet. FaceBook devrait atteindre le milliard de membre cette année.

  12. vince

    Salut les hommes des bois (euh les sylvains quoi... ok je file) ! Juste une petite remarque : pour ce qui est du SMO, j'ai donné mon avis sur le post de "miss monde SEO" mais entre temps j'ai découvert ce qu'en pense G. Fiorelli de SEOMOZ : "The next time you hear someone saying “Content is King” or “Social is the new link building”, snap her face and ask her when it was the last time she logged in Google Webmaster Tools." CQFD !

  13. Mickael

    Concernant les réseaux sociaux, il va falloir surveiller comment google va agir en ce qui concerne l'indexation de contenu et l'impact sur le positionnement de liens partagés (en dehors des +1 !) sur des pages google+ par rapport à une page facebook...

  14. wilfried

    @djolhan pas mal le coup de l'électricien !
    ce billet à le mérite de reprendre un peu ce qui se dit en coulisse mais je ne m'attend pas a de grands bouleversements pour 2012, et vue le pessimisme ambiant, on peut s'attendre a de nombreux reports vers 2013.

    Ta conclusion est juste; on va passer une année dans l'expectative, a bosser comme d'hab...
    Amitiés

  15. Clara

    Bonjour,
    C'est sûr qu'il est bien difficile de prévoir à l'avance ce qu'il n'y a pas encore. Alors, penser que les tendance précédentes vont s'accentuer sont logiques. Seulement, les innovations sont spontanées et imprévisibles. D'autre part, le découronnement de google est prévu ou souhaité depuis longtemps et le changement majeur d'algo craint par tous ceux qui ont eu de bons résultats par le passé.

    Merci tout de même pour cette approche, peut-être un peu trop consensuelle et générale.

  16. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    Je pense comme toi que les terminaux mobiles continueront à prendre une part toujours plus importante dans la consultation des sites.

    Reste à savoir s'il est nécessaire ou pas d'avoir une version adaptée. Autant cela me parait très utile sur un téléphone, autant je trouve cela quasi inutile sur une tablette (en mettant de côté le flash sur les outils Apple... bref, oublions le flash).

    Pour les réseaux sociaux, et je répondrai d'ailleurs plus particulièrement...

    @ Vince.

    Je sais bien qu'il y a 2 camps, ceux qui croient à leur importance en SEO et ceux qui pensent que c'est une perte de temps.

    Pour ma part, je n'adhère pas vraiment à l'article de SEOMOZ que tu mentionnes (d'ailleurs, d'autres articles du même SEOMOZ ont un discours inverse).
    Je vais même plus loin que Sylvain Fouillaud où Miss Monde SEO (comme tu dis, merci pour elle, moi c'est plutôt pour la pertinence de ses réflexions que je l'apprécie + son excellent humour bien sur) aka SeoFactoryGirl, je pense évidemment qu'ils sont utiles sur un plan communication pur et dur, mais aussi en SEO.

    Je me suis déjà longuement exprimé sur le sujet ici : http://blog.axe-net.fr/impact-reseaux-sociaux-referencement/ mais pour résumer, je pense que Google a les outils pour mesurer la popularité d'une page au travers des outils sociaux.

    On pourrait aussi en discuter longtemps, mais je pense que cette mesure est difficilement falsifiable.

    En ce sens, je crois que Google serait vraiment idiot de ne pas profiter de la caution humaine d'un +1, d'un tweet ou d'un like. C'est pour lui une assurance incroyable de limiter le spam. Quand on voit les fortunes investit par celui-ci sur Google + pour s'approprier ces données plutôt que de dépendre de l'extérieur, cela ne fait aucun doute pour moi.

    Qu'en penses tu ?

  17. Jeremy

    C'est sur que les réseaux sociaux vont prendre de plus en plus d'importance mais il va être difficile à Google de déterminer la qualité des Retweet, like et +1. Et comme toujours pour Google, ce sera la chasse aux spam et aux profils automatisées.

  18. Sylvain F

    @Vince : je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi. Je pense que les réseaux sociaux sont importants, ce n'est peut-être pas le point le plus évident en SEO pur, mais c'est toujours un plus. Bien sûr, ils ne remplacent pas un contenu de qualité et un linking travaillé, mais tout de même. Pour faire un parallèle avec ma passion pour la musique, ce n'est pas une seule note qui donne le ton (et donc les résultats) mais un ensemble. À ne pas négliger donc.

    Plus je découvre le métier et moins je pense au referencement mais plutôt à la visibilité. En admettant que les réseaux sociaux n'apportent rien en SEO, on ne peut pas nier qu'ils sont une source de trafic non négligeable pour peu qu'ils soient bien utilisés.

    Et comme le dit Sylvain, Google nous demande de faire des sites pour l'internaute, j'imagine donc qu'il cherche à les analyser comme un internaute. Et rien de mieux pour lui que la caution sociale pour se rapprocher de cette analyse.

    @Patrick @agence Drupal : je ne suis pas réellement certain que Facebook soit à son apogée, la croissance qu'il connaît à encore été très forte cette année, il y aura peut-être un ralentissement de cette croissance, mais je ne pense pas à un déclin. Et il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux ne se résument pas à Facebook 😉

    @BeTrash : malheureusement, je ne fais pas non plus très attention à la recherche mobile, par un manque de connaissances flagrant à ce sujet :/

    @Aurelien : c'est vrai que Klout n'est pas très "utile" et s'apparente plus, pour être un peu cru, à de la masturbation intellectuelle, mais la présence de ce genre d'outils démontre le besoin de mesurer une performance sociale, et j'ai dans l'idée qu'on ne mesure pas uniquement pour le fun 😉

  19. Shelko

    De toute façon avec les modification apportées par GG sur les résultats de recherches, il faut réfléchir à un plan B, les réseaux sociaux sont une alternative à condition que la thématique le permette, dur dur d'établir une communauté autour de certaines thématiques.

    Pour ce qui est du web mobile, comme beaucoup de monde, j'ai énormément d mal à m'y mettre, il faudrait que l'on place ça rapidement sur notre to do list car vu à la vitesse où cela se développe, on va finir par référencer des sites qui seront accessible qu'aux plus de 50 ans 😉

  20. vince

    @Sylvain (les 2) : oui sur le plan de la com' pure et dure, les réseaux sociaux aident, c'est indéniable (faudrait vivre dans une grotte pour ne pas s'en rendre compte ^^). Cela étant, pour moi "référencement" résonne toujours comme "positionnement" c'est pour cela que je tiens ce discours. Même si Nicodesh a raison (voir nos échanges de commentaires suite à l'article de Miss Monde) et que dans une certaine mesure les tweets aident certainement à positionner un site, je relativise l'importance du social, en cela qu'il ne faut pas généraliser ni porter aux nues son importance : le coeur du boulot est toujours aussi chia... euh passionnant : le lien ! Donc il faut encore passer des heures à transpirer pour trouver des bons spots, des plans pas trop grillés (voire pas du tout, c'est encore mieux^^), à se renouveler... C'est le côté "facile" du discours qui m'ennuie car il laisse à penser qu'il suffit de bien tweeter, facebooker ou autre pour bien ranker ou avoir un bon ROI. Je pense que c'est faux, qu'il faut bosser encore et encore comme des acharnés, que notre métier n'est pas facile et qu'il ne faut pas le dénigrer en maximisant l'importance du social media, qui reste un jouet, utile pour la com certes, mais un jouet.
    Quant au fait que le +1 ou le tweet soient une "assurance incroyable de limiter le spam", je te laisse seul juge de cette réflexion, toi qui nous présentais il y a un (bon) moment cette fameuse infographie sur le métier du référenceur, qui parle d'elle-même quant à l'attitude et à l'instinct du SEO.

  21. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Vince

    Je pense que tu fais référence à http://blog.axe-net.fr/activite-referenceur-en-detail/ 🙂 🙂

    Mais depuis, j'en ai publié une autre plus sérieuse : http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/seo/image/197.cfm

    Bien évidement, pour moi les étapes restent dans l'ordre :
    1- contenu
    2- architecture
    3- linking
    4- réseaux sociaux

    Ces derniers me semble être une cerise sur le gâteau qui aide sacrément à booster le positionnement d'une page. En gros, ils peuvent facilement permettre de faire la différence avec un concurrent.

    D'ailleurs, je te rejoins sur un point, le positionnement reste une base indispensable, même si celui-ci peut doucement se noyer au milieu de l'affichage annexe (vidéo, maps, shopping & co).

  22. aline

    Petite question dans la lignée des réseaux sociaux. Je suis une des followers de Axe-net sur Google +, je vois que vous relayez les nouveaux post du blog régulièrement. Est ce manuel ou avez-vous trouvé une extension qui gère ça sous wordpress ?
    Merci d'avance

  23. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Aline

    Tout d'abord, merci de me suivre sur G+ 🙂

    Sinon, j'avoue ne pas avoir encore trouvé de stratégie claire concernant Google+. En fait, c'est encore souvent un copier/coller de notre page Facebook.
    Autant j'ai un système automatisé avec l'appli networksblog pour FB, autant je fais cela à l'ancienne à la main sur G+.

  24. stef

    Ce qui est sur c'est que Google n'a pas fini de nous en faire voir des vertes et des pas mures ! je pense tout de meme que la priorité reste le contenu et une bonne stratégie de linking !

  25. Xavier

    Je suis tout à fait d'accord avec le contenu de cet article. Là ou le bat blesse c'est que je suis tout de même "assez à la ramasse" sur ces points donc il va falloir que je m'y mettre bien plus activement.

    @Sylvain

    Je la trouve très bien ta "nouvelle" infographie ... je l'avais loupé lors de sa publication.

  26. Sylvain F

    @Shelko : Je pense réellement qu'il est possible de fédérer une communauté pour n'importe quelle thématique (surtout pour du B to C, c'est certes plus compliqué pour du B to B). Il suffit de trouver la bonne idée, la bonne manière. Ça peut évidemment prendre du temps avant que la communauté ne se développe mais je reste persuadé que même le pâtissier de Tiralie-Les-Oies peut énormément gagner en notoriété avec un blog bien tenu et relayé sur d'autres sites/blogs/forums de même thématique et sur les réseaux sociaux adaptés.

    @Stef : même avis, selon moi rien ne remplace le duo (voire trio) contenu+linking(+optimisation interne), sauf si on cherche à faire un buzz où il me semble que le contenu et les réseaux sociaux peuvent suffire à eux seuls.

  27. Aymen SEO

    Je vois que l'avenir est à ceux qui optimisent leurs présence en mobile (arborescence et référencement). Le nombre des mobinautes s’accroît remarquablement. De même le flux de trafic provenant de smartphones ..
    Il est de même important, d investir de son temps dans le maintient de sa marque dans les réseaux et la présences de ces produits et services dans des groupes, pages fans, des profils, shares, tweets, hashtags et d'autres signaux sociaux.
    Il s'agit d'une nouvelle ère de référencement ou est amenés en tant que professionnelles de référencement à maintenir et performer notre présences en mobile et réseaux

  28. Sophie

    Et comment on fait pour un service qui a du contenu uniquement pour ses membres ?
    C'est un peu un casse tête...

    Sinon pour le coup : google va pas être détrôné pour la recherche classique. Maintenant, il va y avoir de plus en plus de services qui capteront le temps utilisateur et en profiteront pour prendre des parts à Google.

  29. Melissa

    Donc si on parle au niveau de référencement pur, les réseaux sociaux ne servent pas à grand chose. Je suis encore et toujours pour du classique. Par contre le fait de favoriser les sites mobiles peut être un critère fort important à l'avenir, bien vu !

  30. Excel Net Cannes

    Si le domaine s'y prête je pense qu'une utilisation avancée de twitter ou facebook peut donner de très bon résultats en matière de branding ou de marketing direct. Encore faut il y allouer le temps humain nécessaire !

  31. Gaëtan

    Bonjour Sylvain F et merci pour ton article.

    Réponses à quelques commentaires lus :

    Je trouve aberrant le fait de dire que certaines thématiques ne se prêtent pas aux communautés. Pour moi, ce n'est pas une question de secteur d'activité mais bien de créativité ! Je dirais même que parvenir à créer une communauté autour d'une niche très improbable peut devenir très rentable car très recherchée mais peu offerte. On est tout simplement ici dans la loi de l'offre et de la demande. Certes, il est vrai que certaines thématiques sont plus difficiles, mais le jeu en vaut souvent la chandelle !

    En ce qui concerne le SEO pour mobile, je ne vois pas ce que cela change en terme de référencement. Pour moi le smartphone, la tablette et de manière générale les "nouveaux périphériques", sont d'autres moyens de consommer la même information. Le smartphone dans les transports publics, la tablette au lit (selon un récent sondage) et le PC au boulot. Il est vrai que cela demande une adaptation technique (design, développement) mais pas une adaptation en terme de référencement ! AMHA, un pur SEO n'a pas à s'occuper de "mobilité". De plus, les requêtes "localisées" sont loin d'être neuves donc...

    Enfin, je voudrais dire que je suis de plus en plus agacé (pour être poli) par le forcing effectué par Google pour pousser son Google+ (mort-né) dans les SERP... Pas vous ?

    J'attends vos retours sur ces différentes prises de position.

    Gaëtan - @lynkky

  32. Erwan

    Merci Sylvain pour cet article très intéressant. Je pense cependant que Google t'as fait mentir avec son annonce d'hier http://googleblog.blogspot.com/2012/01/search-plus-your-world.html lorsque tu écris "Google a même sorti son propre réseau social il y a quelques mois (même si dans l’état actuel des choses, je ne crois pas à un avènement de Google +)".

    Il semble donc aujourd'hui clair que Google à trouvé un moyen de pousser les internautes à utiliser son service de réseau social. Les résultats de recherche Google seront donc désormais très largement influencés avec des résultats de plus en plus personnalisés.

    En gros Google va pousser tout le monde à inclure Google + dans toute stratégie SEO.

    Heureusement Eric Schmidt de Google rassure tout le monde en disant que les résultats Google+ ne seront pas favorisés... 😉

  33. Carine

    En lisant les deux points de focus pour 2012 soulignés par l’article et en les mettant en contraste avec les prédictions SEO de Rand Fishkin (SEOmoz) je m’étonne assez de voir le gouffre qui les sépare.

    1er point : le référencement mobile. Les prédictions SEO d’SEOmoz de l’an dernier nous disaient déjà que l’avènement du SEO « mobile » avait été plusieurs fois annoncé et s’est avéré ne jamais être le bouleversement tant attendu.

    « While many pundits will surely claim that 2012 will (finally) be the year of mobile, I'd say 2011 has helped prove that the search world is pretty device agnostic. Rather than changing SEO, mobile and tablet adoption has merely meant that there's more searches around local and location and that the web as a whole is a bigger part of people's lives than ever before.”

    Est-ce que le SEO mobile devrait être sur la liste des prédictions SEO pour cette année ? J’en doute et cela est très bien expliqué par le commentaire ci-dessus : tout ce que l'avènement des supports mobiles nous a apprit cette année c'est que les recherches sont plus axées sur le local et c'est cela le changement majeur. D'un pur point de vue SEO, cela ne "chamboulera" surement pas les stratégies des agences au delà de quelques considérations d'ordre technique.

    2e point : l’importance des réseaux sociaux. Là encore, le point valait-il la peine d’être souligné comme étant un « changement fondamental » dans le monde du SEO cette année ? Je ne pense pas. Ce qu’SEOmoz nous dit (ils vont tout de même dans votre sens) va encore plus loin : le SEO sans « social » n’existera et n’existe déjà quasiment plus.

    Vous parlez des beaux jours qui s’annoncent pour les « community managers » ? Je pensais que ce poste fourre-tout était en voie de disparition...(du moins au Royaume Uni) C’est justement l’inverse qui s’annonce selon moi (mais peut être pas tout de suite en France) : le SEO étant maintenant inenvisageable sans social, nous n’aurons plus de post comme celui de community manager mais arriverons à un nouveau rôle « all inclusive » qui intégrera toutes les disciplines qu’on appelle déjà l’ « inbound marketer » : « it includes SEO, social media, content marketing, blogging and web analytics » (SEOmoz)

    Aussi, je suis tout à fait d’accord avec le commentaire d’Erwan sur le fait que Google va rendre l’utilisation de Google+ de plus en plus « indispensable » pour les marketers/référenceurs et sur le long terme, monsieur-tout-le-monde. On a pu voir cette année (notamment depuis que les données de navigation sont encryptées quand les internautes sont connectés sur leurs comptes Google) que Google SAIT rendre ses services indispensables s’ils le veulent.

  34. Philippe

    Pour un petit site qui se lance en indépendant, cela fait un peu peur : être présent sur son blog, sur Facebook, sur Twitter, sur Google+, sur LinkedIn, sur Viadéo et j'en passe... Cela ne va pas laisser beaucoup de temps pour autre chose, voire pour son métier de base.
    Et je ne parle même pas de l'"Inbound Marketer" qu'évoque Carine.
    Qui dit encore qu'être sur le net c'est facile et pas cher?
    Oui, peut-être. Si on accepte d'être invisible...

  35. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Carine
    Ton commentaire est intéressant !
    J'ai tendance à te rejoindre concernant le mobile, en revanche, je pense que (Sylvain Fouillaud l'a peut-être trop synthétisé) le SEO doit raisonner en terme de visibilité globale.
    En ce sens, il m'arrive tous les soirs lorsque je surfe avec un iPad ou un iPhone de ne pas pouvoir accéder à certains sites car les technologies utilisées m'en empêche.
    Les contraintes techniques, comme tu le dis, font perdre un sacré trafic à certains sites, et ça n'ira pas en s'arrangeant dans la mesure ou de plus en plus de gens utilisent ces supports.

    Pour le social, tu raisonnes toi aussi en terme de visibilité globale et je te rejoins totalement.

    Je ne sais pas si GG arrivera à rendre Google + indispensable.ils se sont plantés déjà à plusieurs reprises, souhaitons leur mieux cette fois ci. Mais même si ce n'est pas GG+, Twitter et Facebook sont aujourd'hui déjà de sacrés relais de visibilité.

    J'abonde dans ton sens sur la casquettet marketer que se doit d'avoir tout bon SEO qui se respecte.

    @ Philippe
    C'est le reflet de la vraie vie mais en pire 🙂

  36. Carine

    @Sylvain

    Je suis tout à fait d'accord sur ce point! : "En ce sens, il m’arrive tous les soirs lorsque je surfe avec un iPad ou un iPhone de ne pas pouvoir accéder à certains sites car les technologies utilisées m’en empêche."

    Je pense que, ce que je voulais dire c'est qu'il ne me semble pas que le format mobile sera une révolution majeure en 2012 comparé à d'autres aspects qui changeront profondément à la fois notre profession et nos pratiques.

    Ce qui m'excite et me fait peur, c'est le croisement des disciplines, le fait qu'on nous demande pour des clients (ou à l'interne) de savoir analyser des 'soft metrics' (surtout quand il s'agit des réseaux sociaux) et des données plus classiques de référencement pur et dur.

    Ce qui me semble être le gros changement, c'est l'importance que Google va donner aux "user behavior metrics" afin d'évaluer la qualité d'un site web. Quelque part, ça fait peur car il est dur de trouver la balance entre faire plaisir au Panda et donner le meilleur à nos internautes, surtout lorsqu'on a un site d'e commerce ou la fraîcheur et la variété du contenu est un challenge permanent.

  37. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Carine
    Ta dernière reflexion fait peur et illustre un dileme.
    Tu souhaites donner le meilleur aux visiteurs, mais tu subis les contraintes de Google qui t'en empêche 🙂

  38. Sébastien

    Si je résume l'article, on va passer de "tout pour Google" a une stratégie sur plusieurs plate-formes, avec les apps, les réseaux sociaux et Google ?
    Dans le fond, et même si ça compliquerait le travail de marketing web, je pense que c'est une bonne chose pour l'utilisateur et pour les nouveaux entrants. Parce qu'un nouveau site avec un bon contenu ne monte pas très vite sur Google à cause du "poids" des anciens. Et il montera alors sur les autres plate-formes.
    Mais même si c'est sans doute vrai à moyen terme, je pense que ça restera marginal en volume en 2012, comparé à Google.

  39. guitou

    Je ne sais pas si le rendement réseaux sociaux = Serp vaut vraiment le coup. J'ai testé des vrais campagnes WebMarketing sur les réseaux sociaux, et le résultat est beaucoup moins visible et durable que de bons vieux BL bien positionnés:)

  40. Gérard

    Avec l'avancé technique des smartphones il pourrait aussi être intéressant de regarder ce qui se fait du côté des logiciels SEO pour mobile en 2012 non ?

    Pour le moment c'est le désert mais j'ai quand même pu trouver un article qui explique comment programmer un logiciel pour smartphone qui :

    - scanne les QR Codes
    - récupère l'URL et le site qui se cache derrière
    - va chercher les infos sur SEOmoz (à enrichir avec ses propres infos 🙂
    - affiche le résultat sur son smartphone

    Là c'est pas top sur la papier (et le script est trop léger pour une utilisation en production) mais en pratique ça permet de bosser dans le bus, en faisant les soldes, etc. Ce que l'article en question ne précise pas c'est que l'historique est conservé sur l'application... ca permet d'avoir les infos ensuite à la maison.
    l'article en question :

    Ceci dit je pense qu'il est temps de s'intéresser à ce type d'outils en 2012. Vu qu'il se vend plus de smartphone que de PC il y a peut être déjà des logiciels pour les référenceurs (pour la veille ou l'action) qui existent pour iPhone et Android ?

    Je tombe peut être un peu dans le "gray hat" mais j'avoue que cette question me turlupine depuis des semaines et qu'on a rien à se mettre sous la dents de ce côté (à ma connaissance).

    D'ailleurs mon commentaire est un peu H.S. aussi. Toutes mes excuses. En tout cas, je pense que le sujet peut intéresser du monde.

  41. greg

    Pour le moment je suis assez déçu par les effets positifs des réseaux sociaux. Je n'ai pas identifié d'un coup de boost de Twitter à la suite de campagnes... Peut être que ça va évoluer mais pour l'instant ma préférence va aux BL

  42. Thomas

    Bonjour,

    Je suis assez d'accord pour les mobiles, cela va être un critère important. ensuite je me poste beaucoup de question sur le site mobile en lui même.

    Faut'il créer une feuille de style personnalisée ?
    Creer un sous domaine et refaire un site en évitant le duplicata content.

    Autant de question dont je n'ai pas encore les réponses.

    Thomas

  43. bEric

    @Gérard, très intéressant cet article au sujet des QR codes. Si on ajoute à cela les nouveaux moyens de paiement sur mobile qui vont se développer de plus en plus en 2012 (Buyster, Kwixo, ..)on peut s'attendre à pas mal de changement dans les habitudes de consommations en mobilité.. Au japon, dans le métro par exemple, on peut déjà trouver des affiches publicitaires représentant des rayons entiers de supermarchés...En scannant les QR Code en dessous des photos on valide un panier d'un site marchand et les achats sont directement envoyés aux clients...j'adore 🙂

  44. Kev

    Le problème c'est que c'est très facile de tromper les moteurs de recherches en créant des fausses interactions avec les réseaux sociaux facebook et twitter... Google va donc devoir redoubler d'effort pour partir à la chasse au spam de faux tweets ou autre likes.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *