E-réputation et netlinking (SMX)

Seo

Conférences SMX, la suite...
Encore quelques notes prises rapidement lors des conférences du 6 juin. Je vous avoue que je trouve ces retranscriptions de mes notes assez amusantes, car pour une fois, je n'ai pas du tout à l'esprit d'optimiser quoi que ce soit en écrivant un article. C'est finalement assez reposant 🙂

Alexandre Villeneuve : Developer sa visibilité pour améliorer son e-reputation

Les 4 faces de l'identité numérique :

  • L'historique : Il faut savoir modeler au fi du temps les traces de son existence pour écrire sa propre histoire (et éviter que les autres ne le fassent parfois négativement pour vous)
  • La cohérence : Avoir une communication cohérente sur l'ensemble du web. Sur son site, sur les espaces sociaux, chez les autres. Les internautes n'aiment pas les incohérences dans l'histoire d'une marque, entreprise ou individu.
  • La connexion : Rester connecter à son univers, notamment sur les sites spécialisés et communautés de votre secteur d'activité. Il est difficile de se décréter « expert » si aucun de vos pairs ne vous connait ou ne parle de vous.
  • La preuve : Essayer de soutenir ses messages par des preuves tangibles (témoignages, presse, etc.

Valoriser les coûts rédactionnels de sa présence  sur plusieurs années. Exemple : si les Laboratoires Servier avaient mieux communiqué en amont, les SERPs ne contiendraient pas aujourd'hui que des résultats désagréables pour ce labo.

Penser à « squatter » la SERP sur le nom de l'entreprise, mais aussi sur le nom du PDG ou du responsable de l'entreprise.

Sur le web, la première page de Google est la première idée que l'on se fait d'une marque que l'on découvre.

L'e-réputation se gère en amont, avant d'avoir les problèmes ! J'adhère à 100%, j'en parlais ici dans cet article sur les nettoyeurs du net.

Une conférence très intéressante, pleine d'exemples qu'il m'est malheureusement difficile de lister ici.

Aurélien Bardon et Olivier Tassel sur : les stratégies avancées de netlinking

  • Tout le monde sait que les liens sont pondérés sur des dizaines de critères, mais tous les liens comptent !
  • L'analyse du netlinking de ses concurrents fait gagner un temps fou. On en profitera aussi pour repérer des sources de liens potentiels.
  • Si un concurrent est très bien placé, autant copier son profil de liens.
  • Opensiteexplorer et majesticSEO apportent des infos complémentaires utiles.

L'audit de netlinking : À prendre en compte, le nombre de BL, le nombre de BL de domaines différents, la répartition des cibles des BL, l'ancre des liens, le poids des liens (olivier apprécie l'indice Mozrank)

Le linkbaiting : Très puissant, mais complexe à déployer et couteux en ressources. Le défaut, pas de maîtrise du lien de départ.

L'échange de lien : Très chronophage. Dans la pratique,  personnaliser les demandes par mail au maximum, ne pas hésiter à prendre son téléphone. Les liens en footer restent des liens...

L'échange de publication : Un bon moyen de s'offrir des liens dans un contenu super contextualisé.

Les annuaires : excellents sur des mini sites d'appui. Ne pas mettre son site en concurrence sur les titres. Privilégier des titres de longue traine qui permettront de positionner l'annuaire et de recueillir du trafic, c'est un signal de poids pour Google, car cela qualifie le BL Si description de moins de 800 caractères = annuaires pas très utiles.

Les sites « CP » : Très utiles pour contextualiser ses liens.

Achat de liens : ne pas se priver d'acheter carrément des sites si on en a les moyens !

Spam de blog : repérer les billets « remarquables », car on profite du linkbaiting fait vers ces articles dans les semaines/mois qui suivent.

Création de profils : BH obligatoire, car trop chronophage en WH. Intéressant pour lier ses BL de premier niveau.

S'en suivait une démo très intéressante sur la conception d'un réseau de sites. Vu que les schémas sont difficiles à retranscrire rapidement ici, je ne développerai pas,  une bonne raison de vous rendre au SMX la prochaine fois:-)

Aurélien Bardon: Oseox

La suite à venir pour mes notes de la journée du 7 juin.

Rappel du programme global SMX Paris.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

29 réflexions au sujet de « E-réputation et netlinking (SMX) »

  1. cdillat

    La première partie sur la eréputation ne m’intéresse pas vraiment par contre la seconde me plait beaucoup plus. J'ai toujours du mal avec la notion de linkbaiting : Faire du contenu de référence est une bonne définition ?

    Merci en tout cas pour pour ton compte rendu 😉

  2. Sylvain Auteur de l’article

    @ Cdillat.
    Oui, c'est une bonne définition. Je rajouterai "pour obtenir des liens naturellement" Ne perdons pas de vue l'essentiel 🙂

  3. Phil

    Le passage sur les annuaires qui ne seraient pas très efficace avec des descriptions inférieures à 800 caractères me laisse perplexe.

    Et sinon, le spommentaire de blog et repérer les billets remarquables, c'est quoi 😉

  4. soly

    Pour le netlinking, je ne comprends pas trop pour les annuaires :
    "Ne pas mettre son site en concurrence sur les titres. "
    C'est-à-dire ? Il ne faut pas se trouver avec plusieurs sites ayant le meme titre ? (ex: référencement) ? Et donc préférer la longue traine ?
    Ou c'est une autre notion qui m'échappe ?

    Merci encore pour ces notes 🙂

  5. Aurélien

    Sauf qu'il est connu de tous que le linkbaiting est difficile à mettre en place (hors rare cas) quand on ne gère pas une marque connue et qui se prête au jeu.

  6. Wilfried

    Salut,
    encore quelques conf qui avait l'air d’être très intéressante.
    Pour la conception de réseau de site, c'est l'idée de site en pyramide ? plein de bl vers quelques sites qui renvoient vers un peu moins de site, et encore des BL vers un peu moins de site, pour finalement pointer vers les sites des clients.
    Me trompe-je ?

    Amitiés Wilfried

  7. Marian

    Merci pour ce résumé, j'aurais voulu savoir avec l'offre gratuite de Majestic SEO cela convient pour connaitre la source des BLs ? Ou faut-il prendre une offre payante pour avoir plus d'informations ? (est-ce vraiment utile ?)

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ Soly
    Si tu veux te positionner sur "brosse à dents", tu ne met pas le titre "brosse à dents" sur l'annuaire. Tu trouve une expression de longue traine qui pointera vers ton site.

    @ Wilfried
    Non, plutôt en forme de fleurs, avec des satellites externes eux même linkés plus en externe, et le premier niveau vers toi.
    (ps : Aurélien Bardon le détaillera peut être sur Oseox.

    @ Marian
    Le gratuit offre toujours moins de services que le payant...

    @ Phil
    Repérer les billets qui de part leur qualité recevront des BL et du trafic (comme ici 🙂 ) pour y déposer ses liens. Sinon, le spam de blog, je pense que tu connais comme tout le monde 🙂

  9. Djolhan

    Merci pour la retranscription Sylvain, même si on apprend pas grand chose de nouveau, ca reste de bons rappels...

    J'aurai été intéressé de voir ce qu'ils avaient à dire sur la conception de réseaux de sites tout de même 😉

  10. Vincent

    Intéressant ce résumé. Ca m'avait vraiment l'air d'être un bon salon...

    Bon par contre je suis sceptique sur plusieurs points :

    - Un annuaire < 800 caractères n'est pas un bon...alors que quelques lignes avant : un lien est un lien. Bizarre comme approche, à moins de ce servir d'un annuaire comme site référent en plus d'améliorer son ref

    - L'audit de netlinking : très intéressant aussi mais la plupart des forts Mozrank (moi aussi j'aime bien ce calcul) sont verrouillés pour tout nouveau lien entrant...

    J'espère qu'Aurélien publiera sa fleur de lien, ça peut être sympa et a mon avis ça ressemble à ce qu'a écrit backlinker -http://www.backlinker.fr/comment-creer-un-netlinking-parfait/

  11. Le fada

    Merci, article très interessant.
    La création de réseau de liens peut être très longue à mettre en place surtout si l'on veut faire un minimum de qualité au niveau du contenus ;).

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Vincent

    1 lien est 1 lien, donc tout est bon à prendre, mais comme tu le sais, tous les liens n'apportent pas le même jus.

    Pour le linking, oui, c'est quasiment cela, avec une interconnexion ponctuelle entre les tiers.

  13. Guillaume Neyret

    Concernant l'e-reputation, et plus particulièrement ce passage:

    "Penser à « squatter » la SERP sur le nom de l’entreprise, mais aussi sur le nom du PDG ou du responsable de l’entreprise."

    N'est-ce pas pertinent pour un PDG de faire en sorte que le site de sa boîte ressorte en page 1 quand on le Google ?

    Exemple avec Sylvain:
    http://www.google.fr/search?q=sylvain+richard

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Guillaume
    Oui, c'est mieux.
    Surtout pour moi si je me targue de m'y connaitre en SEO 🙂

    L'idée générale est aussi d'avoir la main sur la quasi totalité du contenu de la première page.

  15. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Je vais commencer par un "grand merci" pour ces retours et ce partage concernant la conférence SMX.

    Une petite question (j'espère qu'elle ne sera pas indiscrète).

    Quel outil préfères tu entre Opensiteexplorer et majesticSEO pour analyser les liens de la concurrence (en terme de fiabilité) ?

    amicalement

  16. Sylvain Auteur de l’article

    @ Lionel

    Difficile de répondre en terme de qualité, je dirais simplement que je trouve OSE cher alors que Majestic apporte de très bonnes infos gratuitement.

  17. Marie

    Au sujet de l'achat de liens, naturellement s'offrir un site bien référencé, c'est encore mieux... mais qu'en est-il de ce marché "non autorisé par maître google" ?
    Quels prix sont pratiqués lors de l'achat de liens ? Naturellement, personne ne reconnaît en acheter mais quel est selon vous le poids de ces achats dans l'économie du référencement ?
    Marie

  18. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marie
    Je n'ai évidemment pas de chiffres, mais c'est loin d'être négligeable. Si des sociétés comme jc penney s'y sont fait prendre, on imagine que cela représente de grosses sommes.

  19. Julien

    J'ai beaucoup aimé le résumé sur les techniques de netlinking. J'aurais encore plus aimé de voir les schémas de créations de réseaux mais je me contenterais de ce qui a pu être partagé 😉

    Le réseau c'est essentiel aujourd'hui, tellement la concurrence est vaste dans la plupart des secteurs.

  20. Olivier Tassel

    Concernant le Mozrank / Moztrust, j'avais repéré Sylvain "griffonner" sur son cahier au moment ou j'en ai parlé 😀

    Concernant le réseau de sites, j'utilise pour mes prestations grosso modo depuis 2/3 ans le schéma que présente backlinker dans son article sur le netlinking parfait. Cependant, il est différent de celui que j'ai présenté lors de la conférence car il demande un coût financier / temps relativement important pour le mettre en place (il faut également mettre en place un back-office pour générer des rapports,...). J'ai donc proposé une solution accessible à tous.
    Il faut que je vois avec Aurélien si on publie les slides.

  21. Yann

    Merci pour ce debriefing informel et reposant également à la lecture ! J'ai lu votre commentaire à propos du linkbaiting comme technique de netlinking sur un autre blog et je suis convaincu que l'originalité et le talent seront toujours reconnus et vecteurs de trafic.

    Surtout à l'heure de Google Panda et de la dépréciation/dévalorisation des systèmes classiques (annuaires et CP - lorsqu'on voit ces centaines de WP multi-auteurs tous identiques, cela n'a rien de vraiment nouveau face aux annuaires -), et des nouveaux indices de valorisation du critère "Autorité" (cf. attribut rel="author" ou rel="me" pour la balise Ancre)

  22. Wilfried

    @sylvain (commentaire n°8)
    ah ouais!
    effectivement je vois les bénéfices d'une telle méthode. (jolie image au passage^^).
    Par contre , autant la première demandaient déjà pas mal de boulot, autant celle dont tu parles complique les choses.
    Pire on peut même croiser les deux méthodes...

    en fait en y réfléchissant , cela doit déjà se faire entre bh.
    Merci pour cette précision.

    Amitiés
    Wilfried

  23. apwn

    Pour le netlinking, c'est vraiment utile l'échange de liens ? Je pense qu'il est préférable de se concentrer sur les techniques qui fonctionnent le mieux (-> Appliquer la loi des 20/80).

  24. jerome

    @apwn
    bonne question, personnellement je pense que l'échange de liens devient intéressant quand il y a plusieurs sites qui sont reliés, mais que les échanges de liens ne sont pas réciproques.

    Le mieux est de réussir à être suffisamment influent pour que les gens fassent des liens sympathiquement sans retour:-)

  25. paul

    Bonjour,

    Merci pour cet intéressant article.

    Je découvre MajesticSEO que je ne connaissais pas.

    Par contre c'est quoi les "sites CP" s'il vous plait ?

    Merci !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *