Ergonomie d'un site Internet

Je le veux ! J'y vais comment ?On a souvent deux mots à la bouche lorsque l'on est le propriétaire d'un site web, la beauté et le trafic. Mais Il est aussi important de conserver ses visiteurs.
Grâce à la qualité du contenu, bien sûr, mais aussi en s'assurant que son site est facile à naviguer. L'ergonomie du site revêt alors une importance capitale.

Combien de fois vous est-il arrivé de vous perdre dans un site, ne plus retrouver l'information que vous aviez lue quelques pages plus tôt ? Bien sûr, on peut faire avec l'historique de son navigateur, mais tous les internautes savent-ils l'utiliser ?

Combien de fois le graphisme et la mauvaise ergonomie du site vous a-t-il fait perdre vos repères, vous à gêné, pour trouver un menu ou un contenu ?

Pourquoi penser ergonomie?

La réflexion sur l'ergonomie d'un site web est primordiale. En effet, votre site ne ressemble pas aux autres,  l'arborescence est différente, ses menus ne sont pas les mêmes. Pour l'internaute qui arrive d'un autre site en suivant un lien, pour celui qui vient de visiter celui de trois de vos concurrents, la facilité d'accès à l'information sera un critère important. Cet aspect est d'ailleurs un reflet de votre entreprise. Le site est-il organisé ou déconcertant ? L'accès aux informations est-il simple ou bien sont-elles difficiles à trouver ? Pourquoi le service rendu par votre structure serait-il différent de celui fourni par votre site ?

Il est facile de donner une bonne image de soi sur le net, à condition d'y prêter un peu attention.
Un seul article serait bien trop court pour tout détailler, mais voici quelques exemples d'erreurs à éviter que nous avons rencontrés lors de la navigation sur certains sites.

Les erreurs d'ergonomie à éviter

Un menu peu accessible :
Un menu complet qui s'ouvre ou apparaît au passage du curseur sur une icône donne un effet esthétique amusant. Mais votre visiteur cherche-t-il quelque chose d'amusant ou une information précise ? L'icône est elle assez explicite ? N'est-ce pas une démonstration technique qui finalement nuit à la compréhension ? Si le contenu et le volume le permettent, laissez le plus de menu et/ou sous-menus de navigation visibles et facilement accessibles.

Un menu qui change de place :
Vu dernièrement sur le site d'une belle entreprise, un menu horizontal en haut de page sur l'accueil, qui passe en vertical, latéral, mais pas au même endroit sur toutes les pages, et en prime change de couleur une fois sur les pages internes. On aurait voulu perturber le visiteur et lui compliquer la vie que l'on n’aurait pas mieux fait.

Un menu dont les intitulés changent d'une page à l'autre :
Difficile de compliquer plus. C'est peut-être évident pour vous, mais pour vos visiteurs ?  Pourquoi chercher à leur rendre la navigation plus difficile ? Un exemple : http://www.lefigaro.fr/ (corrigé depuis, c'est bien)

Un site dans lequel on ne sait pas où l'on est :
Vos visiteurs n'arrivent pas nécessairement par votre page d'accueil. Si votre site est composé de rubrique et sous rubriques, le visiteur saura-t-il où il se trouve s'il arrive par une page interne ?
Il est facile de mettre en place un fil d'Ariane, ou bien un code couleur indiquant dans les menus, que l'on est dans telles rubriques et sous rubriques, alors facilitons la vie de notre visiteur.

Une originalité déconcertante :
Faire original, c'est bien, mais point trop n'en faut. Dans les exemples de sites invivables, j'ai reçu dernièrement un mail donnant l'accès au site/cv d'un graphiste freelance. Il m'invitait à voir ses réalisations. Après 2 minutes passées à la chasse aux pixels (liens vers les rubriques judicieusement cachées et disséminées dans la page), j'ai simplement fermé le site et supprimé le mail sans même lui répondre. Je ne trouvais pas son portfolio et me demandait de quelles catastrophes il était capable pour mes clients.

Des fiches produits changeantes :
Sans parler d'une boutique en ligne, de nombreux sites présentent les services ou produits d'une entreprise. Rien n'est plus désagréable que de trouver une page dotée d'une présentation et sa voisine présentée de manière radicalement différente. Lorsque j'ai localisé les caractéristiques d'un service ou produit sur une page, je déteste que celles-ci changent de place sur le produit ou service suivant, j'ai l'impression que l'on veut m'empêcher de comparer.

Des menus organisés sans logique :
Vu aussi dernièrement, un site sur lequel on trouvait en haut à l'horizontale, un menu généraliste « Qui sommes nous, Notre métier, SAV, Contact » au sein duquel se trouvait une rubrique « Nos produits »
puis en menu vertical à gauche un autre menu « produit ». Le contenu était différent de celui du menu horizontal. Pourquoi certains produits ont-ils été mis à part ? L'entreprise n'est-elle que distributeur sur ceux-ci, alors qu'elle se présente comme fabricant. Sont-ce des produits en fin de vie ? Est-ce un rajout de produits mal placés sur le site lors d'une refonte ? Me trouvant avec plus de questions que de réponses, je suis allez voir chez des concurrents dont le site était plus clair.

Des démonstrations artistiques inutiles :
Je trouve détestable de devoir descendre systématiquement dans les pages d'un site lorsque le bandeau décoratif prend une taille folle sans apporter la moindre information. Il n'est là que pour faire joli. Si je veux du joli, je sais où aller, quand je cherche un service ou un produit, je ne cherche pas du joli, je cherche de l'info !

Manque de capitalisation sur les habitudes :
Une chasse au panier de commande m'a dernièrement pris 3 minutes sur une boutique en ligne. Il avait été caché en bas de page, parfois à gauche, parfois à droite, selon les pages. Si dans 90 % des boutiques, le panier est en haut à droite, pourquoi ne pas capitaliser sur une habitude prise par les internautes d'aller le chercher à cet endroit ?

Logo non cliquable dans les pages internes :
Une fois encore, c'est tellement habituel dans les pages internes d'un site de cliquer sur un logo pour aller à la page d'accueil. Pourquoi ne pas mettre en oeuvre ce principe très simple.

Cliquez ici pour entrer dans le site :
Un must. Le designer du site considère que sa page d'accueil est tellement incompréhensible, qu'il est obligé d'écrire "cliquez sur xxxx pour visiter le site".
Des exemples ? :  petit florilège Autre exemple (ou comment empêcher les visiteurs d'accéder à votre site)

Ce formulaire s'autodétruira …
Arghh...! Sur les 23 champs de ce formulaire, j'en ai loupé un (une faute de frappe) et je dois tout ressaisir. Ai-je besoin d'en dire plus ?

Icônes en folie :
Ils sont beaux les icônes de ce site, ils sont amusants, ils sont bien intégrés, mais que veulent-ils dire ? Si vous tenez vraiment à de jolis petits dessins plutôt qu'à des textes, ayez la présence d'esprit d'y ajouter un title et alt (pour tous les navigateurs) afin de me dire ce qui va se passer si je clique dessus.

FLASH...Loading... Nous vous invitons à prendre un café...
En attendant le téléchargement d'animations inutiles. Sans pouvoir passer l'intro, il ne vous reste que cela à faire, ou bien en profiter pour aller aux toilettes, vous savez, comme pendant le film la pub sur TF1 😉

En résumé

Ces différents exemples sont avant tout des pistes de réflexion si vous projetez de réaliser un nouveau site. Dans tous les cas, faites tester l'interface par plusieurs personnes, elles doivent se retrouver facilement dans votre site et accéder facilement aux contenus...
Une fois les bases judicieusement choisies, un graphiste pourra en plus rendre votre site agréable à l'oeil. Ses compétences permettront d'accentuer ou minimiser certains points (menus, boutons,...) de manière à mettre l'accent sur un sujet spécifique.  N'oubliez jamais que le contenu intéresse généralement plus votre visiteur que l'aspect esthétique de votre site, mais utilisez ce dernier pour rendre service à vos visiteurs grâce à des repères visuels bien conçus.

Pour les agences, il est parfois difficile de ramener le client à la raison lorsqu'il veut se lancer dans des expériences graphiques. Essayez d'insister, à terme, il vous en remerciera.

Pour conclure

Il n'y a personne pour accompagner vos visiteurs dans les rubriques de votre site. Faute d'un guide, présentez-leur les choses de manière simple et efficace en vous attachant à ne jamais les perturber dans leur navigation.

Lectures connexes :

http://www.biologeek.com/ergonomie,informatique/12-regles-d-ergonomie-web-par-amelie-boucher/

http://www.ergolab.net

http://www.netalya.com/fr/Article2.asp?CLE=85

http://www.journaldunet.com/0510/051007ergonomie.shtml

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

17 réflexions au sujet de « Ergonomie d'un site Internet »

  1. Jeremy

    Tres bon article! certains webdesigners devraient d'ailleurs le relire... Pour une bonne ergonomie, un seul mot est a retenir : simplicité.

  2. Rémi

    Effectivement très bon article !

    Un bon résumé des principes de base 🙂

    Encore bravo.

  3. Yvane

    Bon rappel ! Qui ne doit pas faire plaisir à certains. J'ajouterais un point au sujet des couleurs utilisées sur certains sites. C'est à croire que le concepteur a pertinemment décidé de vous rendre la lecture impossible. Cette erreur est fréquent sur des sites personnels.

  4. Raphaëlle

    Amusant, j'ai lu votre article il y a deux jours. Je repasse juste pour vous dire que je constate au moins une des erreurs que vous indiquez sur 50% des sites que je visite. Parfois, les erreurs d'ergonomie sont cumulées. Il y a un point que vous ne mentionnez pas, il concerne le fait que très souvent, on ne trouve pas d'information sur le propriétaire du site, pas d'adresse, pas de téléphone, même sur des sites d'entreprises. Il y a juste un formulaire qui permet de les joindre. Je trouve ceci très désagréable.

  5. Alexis

    Merci pour l'article, ca fait du bien de parler d'ergonomie un peu, surtout dans le monde du référencement !

  6. Lionel

    L'ergonomie est très importante mais le reste aussi !
    Le contenu, code valide, contenu, accroches, guidage du visiteur, seo, design adapté et sobre etc...

    amicalement

  7. auteur

    Salut,
    On m'a gentiment conseillé de lire votre article. Oui, l'ergonomie ! Car mon site a du contenu mais je ne suis pas graphiste et on dit que ça se voit...
    Je vais essayer de suivre vos conseils, comme pour ma première pièce de théâtre !...
    Un auteur

  8. Julie

    Merci pour cet article ! J'ai particulièrement aimé la liste des sites "cliquez pour entrer". 😉
    Je dis un grand oui à la simplicité ! Je suis moi-même extrêmement critique en tant qu'utilisatrice et je déteste avoir à fouiller dans un site.
    Sur les sites marchands, c'est encore pire : selon la présentation du site, cela va me donner une impression de sérieux ou non. Un site mal fait ou pas moderne : je n'ai pas confiance, je ne commande pas.

  9. Christophe

    Je reviens sur le point "Logo non cliquable".

    Autant cliquer sur le logo est hyper pratique et astucieux lorsqu'on le sait autant l'immense majorité des internautes débutants et moyens ne le savent pas.

    Je suis étonné à chaque fois que je suis en formation par le nombre de personnes qui ne connaissent pas cette astuce. C'est vrai pour les tout débutant mais aussi vrai pour les internautes "normaux et typiques" qui manipulent depuis plusieurs années les ordinateurs.

  10. nicolas

    Je fais une petite remontée de billet 😉

    Je pense surtout que pour le côté ergonomie, seul le visiteur détient la vérité, oui triste à dire, c'est pourquoi moi je préconise toujours de faire plusieurs maquette que l'on met en A B testing afin de vérifier la performance des deux, car ont est souvent très surpris des résultats 🙂

  11. Lionel

    Très bon article !

    Effectivement, il faut soigner l'ergonomie de son site Web pour faciliter tous les parcours clients qu'il propose.

  12. Gluten

    L'ergonomie est dépendante du contenu du site et surtout de son but, oui. Quelles pages mettre en valeurs, quelle portion de page ?

    Par exemple, pour les MFA l'ergonomie prend une toute autre allure, c'est le clic sur la pub qui est avant tout recherché, pas tellement la navigation et le retour du visiteur qui est encore plus difficile que pour un autre site...

  13. julie

    Changer ou ne pas changer, telle est la question. Notre site a changé 3 fois de design. La derniere est le fruit d'un designer pro. Nous lui avons fait pleinement confiance. Il a voulu une assymetrie, une structure desequilibree. Le resultat est pas mal au niveau visuel, mais c'est vraiment de grand risque que de changer cela peut pertuber les utilisateurs.

  14. stemlaur

    Chez Stemlaur Inc. © on s'occupe plutôt des problème agronomiques de nos sites web, voici un petit tuto pour mieux comprendre :

  15. jean-paul

    Un article plein de bon sens. Il suffit de se mettre à la place du surfer et de se souvenir des sites que l'on a parcouru et qui nous ont énervés pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Par contre pour les menu toujours au même endroit, quid du référencement des pages vers lesquelles les liens du menu pointent? Je ne sais pas si c'est optimum.

  16. Benjamin

    Peut-être voit-on beaucoup d'erreurs car le secteur de la création de sites reste un secteur relativement jeune. Une quinzaine d'années. La première personne que je connais, et qui faisait des sites en 1995, par exemple, était un prof de techno de 4ème...

    Il y a donc d'abord eu l'aspect technique, la recherche de la "performance" et l'auto-satisfaction de faire quelque chose qui marche, sans penser au fond à la finalité première d'un site : la satisfaction du visiteur qui est venu y chercher quelque chose : une info, un moment de détente, un produit...

    Un peu comme le début de l'informatique : on cherchait la performance technique, pas l'ergonomie et l'interface client.

  17. Nicolas

    Je pense que l'ergonomie peut aussi aider le référencement, car si les comportements des utilisateurs sont analysés par google, alors un site ergonomique a plus de chances. Par exemple, si les visiteurs qui cliquent dans google sur un site et reviennent tous vers google sur la même page de recherche, c'est qu'il y a un problème sur ce site pour cette requête. Enfin, cela reste à adapter au cas par cas.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *