Google 2013

2013

En 2012, il ne s'est pas passé un mois sans que Google n'annonce une modification de son algorithme, l'ajout d'un filtre ou la nouvelle version d'un animal de malheur pour de nombreux webmasters.

La raison invoquée est toujours la même, « améliorer la qualité des résultats naturels ».
Mais cette quête du Graal ne finit-elle pas par produire parfois des résultats inverses ?
Les « spammeurs » ou les SEO dégradent-ils tant que ça cette qualité de la SERP ?

Il y a longtemps...

Les papys et mamies du SEO se souviennent sans doute comme moi « d'affaires » qui amusaient les référenceurs il y a une douzaine d'années. Nous rigolions alors de trouver l'expression-clé « Pamela Anderson » dans les balises méta keywords des sites de Bertrand Delanoé ou de Françoise de Panafieu.

Et oui, à l'époque, il suffisait d'écrire en blanc sur fond blanc pour tromper les moteurs de recherche. Pour ranker sur Altavista, vous répétiez le mot-clé dans une page en le cachant au visiteur et le tour était joué. Combien de barres d'ascenseur de navigateur ai-je bloquées pour que personne ne voit mon bazar à l'oeil nu 🙂

Mais le monde a changé

Pamela Anderson ne fait plus déplacer les foules, même s'il reste quelques beaux souvenirs de maillot de bain rouge dans les mémoires de certains d'entre nous. Mais surtout, les moteurs de recherche et les référenceurs ont bien changé !

En effet, qui voudrait positionner son site de vente de tractopelle ou de meubles sur une expression comme « Valérie Trierweiler » ou « Rihanna » ?
En cas de réussite, le taux de retour  serait tel que le site risquerait de prendre la raclée de sa vie. Et puis entre nous, quel serait l’intérêt d'avoir du trafic sans conversion ? Il serait nul, et il n'existe quasiment plus aucun référenceur qui travaille sans cette logique à l'esprit aujourd'hui.

Que fait un référenceur censé de nos jours ?

D'accord, il exagère toujours un peu. Faire du référencement, c'est en grande partie créer des liens (Saint Exupery est sans doute notre saint patron). Mais il ne le fait plus bêtement.

Je ne vais pas m'amuser à perdre mon temps (et l'argent de mes clients) à positionner des pages qui ne soient pas pertinentes pour l'internaute. Quand je travaille au positionnement d'un site sur des requêtes comme « vetement bébé prematuré » ou «formation team building », et bien il y a de vraies pages super pertinentes au bout, qui proposent les vêtements prémas ou les formations promises.

Que fait Google de nos jours ?

Google pratique aujourd'hui une chasse aux SEO que je comprends parfois tout à fait.

  • Je la comprends lorsqu'elle est destinée à nous éviter de tomber sur des sites de phishing
  • Je la comprends lorsqu'elle a pour but de supprimer les sites qui vendent de la contrefaçon (il n'y arrive d'ailleurs pas...)
  • Je la comprends lorsque Google souhaite nettoyer son index de sites illégaux

Mais j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi l'autorité d'un site (vue par google) a toujours autant de poids par rapport à la pertinence.

La peur des techniques de référencement et de la nouveauté aux dépens de la qualité ?

Une des logiques de Google est très simple. Un vieux site qui a acquis des backlinks au fil des années a quasiment tous les droits. Il peut plagier intégralement le contenu d'autres sites, il leur piquera la place voire les pénalisera en prime. Il se positionnera sur des requêtes ou il n'est pas pertinent, aux dépens de jeunes sites bien plus à propos. Tout cela, car il a fait ses preuves dans le passé.

Et voilà que vous, vous arrivez avec votre site tout neuf. Vous êtes hyper spécialisé dans un domaine précis, vous sortez une actu pertinente à la moindre info qui touche à votre domaine de compétence, vous mettez à jour vos pages quand votre technicité métier évolue. En plus vous avez un site accessible, bien travaillé sur le plan du SEO, et bien Google s'en fout. Pour lui, vous êtes un risque avant toute chose. Les visiteurs de Google continueront à se farcir les vieux résultats dépassés de vos concurrents.

Et la recherche sur Google se dégrade.

Google est l'acteur majeur de la recherche sur le web, et pour la première fois, ce nombre de recherches sur le web à baissé. Les internautes iraient-ils chercher l'information ailleurs ? Là où il la trouve plus fiable ?

Je n'en sais rien, je l'avoue, mais pour ma part, quand je cherche comment modifier les paramètres d'un navigateur récent, je peste devant les résultats de Google qui m'affichent de gros sites bien trustés qui me parlent de... IE6 ou IE7...

Du coup, je ne cherche plus sur Google, mais je demande sur Twitter, c'est bien plus fiable...

Mes petites doléances pour Google en 2013

  • Arrête de baser la plus grande partie de ton algo sur les backlinks, focalise-toi sur le contenu. Les référenceurs changeront peut-être de patron, plutôt que de s'acharner sur les BL ils convaincront encore plus leurs clients de produire du contenu de qualité. D'accord, ton algo n'est pas très doué pour comprendre ce qui est qualitatif ou pas, et bien dépense d'abord tes sous sur cet aspect en R&D.
  • Change un peu tes techniques de chasse aux spammeurs, dans de très nombreux cas, ce sont eux qui te désignent les pages les plus pertinentes, car ils n'aiment pas perdre leur temps 🙂
  • Accorde ponctuellement plus de crédit aux jeunes sites. D'accord, ils ont moins de backlinks, mais ce n'est pas pour cela qu'ils ont un contenu moins pertinent.
  • Tous les SEO ne sont pas tes ennemis. N'oublie pas que c'est toi qui fixes souvent des règles floues et changeantes. Le pire, c'est que tu es devenu toi même un ennemi que l'on cherche à entourlouper simplement parce que parfois le discours langue de bois nous devient difficilement supportable.
  • Plutôt que de communiquer sur les pénalités que tu infliges, pourquoi ne communiques-tu pas plus sur les bonnes pratiques ? Tu sais, avec des exemples, des conseils...
  • Soit un peu plus juste en n'assassinant pas certains sites pour des techniques que tu laisses passer sur d'autres ( c'est sans doute ce qui exaspère le plus).
  • En revanche, je te dis bravo sur le principe de l'AuthorRank. Tu as trouvé là un moyen plutôt judicieux de juger de la qualité.

Parole de dinosaure

<mode papy et rêveur>
Google, en 98, au début des années 2000, les référenceurs ne juraient que par toi. Tu étais bien plus pertinent que les autres, tu étais beau et jeune avec une philosophie à laquelle nous adhérions quasiment tous.

En vieillissant, tu t'es aigri, tu perçois les référenceurs comme des personnes à combattre. À vouloir renvoyer aux oubliettes les résultats naturels, tu te fais des ennemis institutionnels, tu  te dresses face à une communauté SEO devenue bien plus forte qu'il y a dix ans, mais en plus, j'ai l'impression que tu perds ton âme.

Tu as perdu l'admiration des vieux comme moi et les plus jeunes t'ont toujours perçu comme un adversaire. J'ai la vague impression que la communauté SEO ne sera plus derrière toi le jour ou une rupture technologique te fera trébucher (les plus vieux se souviennent à quel point nous t'avons conseillé à nos clients).

Alors échange donc plus honnêtement avec nous, cesse de nous percevoir uniquement comme des opposants. Nous t'avons maintes fois démontré que ton algorithme est très faillible. Mets-nous donc dans ton camp, comme avant. Je suis certain que nous pourrions être plus grands ensemble.
</mode papy et rêveur>

Un autre dinosaure...

Epilogue

Bon, et bien là-dessus, j'espère que Google nous permettra de bien travailler intelligemment en 2013.

Bien évidemment, j'ai conscience d'être franchement bisounours dans mes demandes, mais rêver me fait parfois du bien 🙂

Mais vous pouvez avoir un avis différent. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'exprimer dans les commentaires. Et si vous adhérez, complétez avec votre propre perception.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

80 réflexions au sujet de « Google 2013 »

  1. Maximilien

    Je suis d'accord avec toi Sylvain, j'ai également l'impression que Google change de philosophie au fil des années, là il est clair qu'ils essaient de combattre tant bien que mal les référenceurs.

    Faire monter un site tout neuf est en effet devenu très difficile, cela demande un effort considérable et beaucoup plus de temps, même si ce site est le plus pertinent dans sa thématique.

    Le gros problème qui se pose, et tu l'as très bien souligné, est le manque de communication sur les bonnes pratiques. On a souvent le droit à des vidéos "langue de bois" qui ne nous enseignent rien. Il faudrait qu'ils fassent un gros effort la dessus et qu'ils évoluent dans le bon sens à l'avenir, et pas forcément contre les SEO.

  2. Fred

    Une belle vue d'ensemble de ce que pense les papy référenceurs dont je fais parti.... Souviens toi GG ce qui est valable maintenant, ne le sera plus dans 10ans, parfois des mecs ont une idée de génie, et la lance avec les moyens du bord depuis leur garage et la mayonnaise prend et rien ne les arrêtes...

  3. Etienne

    Meilleurs voeux pour l'année 2013. Elle semble bien partie pour consacrer l'Authorank effectivement. Et aussi Google va tenter d'imposer son réseau social G+ par tous les moyens amha.

  4. Guillaume

    Belle rétrospective sur Môssieu Google.
    Tiens pour l'anecdote, ya encore des liens image blanche sur fond blanc en 2013... ( -http:// spiral.unistra.fr juste au dessus du slider ). Sinon Sylvain, ne soit pas mélancolique, GG reviendra vers nous a un moment donné, quand ça sentira le roussi

  5. michael

    Cette liste de doléances pourrait laisser rêveur. Mais la dure réalité, c'est que Google est maintenant devenu une grosse usine à cash : la première page est trustée par ses produits : dans mon secteur d'activité, le minimum est de 50%: les 5 sites hors google en 1ère pages sont là depuis 10 ans (leur page d'accueil ont 10 ans aussi 🙂 ) et n'ont pas bougés d'un pouce. Pour moi, être 1er de la deuxième page est déjà une performance en soit, et pour y arriver, je l'ai fait à l'ancienne : du lien, du lien et encore du lien...

  6. Guillaume

    Google a bien changé, même sur le peu de temps où j'ai travaillé sur internet. Il devient vieux (et c** ?) et n'aime plus les jeunes, tient on dirais un cliché :p
    Hormis la différence algorithmique des robots ce qui a sûrement changé c'est le "pouvoir", avant il n'en n'avait pas tellement du coup il était plus à l'écoute. Maintenant qu'ils ont la majorité des parts du marché et qu'ils ont le pouvoir c'est différent.
    Ils essayent sans doute de vouloir bien faire, je pense qu'il ne faut pas douter là dessus, mais trouver une certaine équité quand on gère une entreprise de cette taille devient sûrement très difficile. On n'a plus qu'a attendre que Google continue sa route jusqu'au jour où il tombera, ce n'est peut être pas encore, mais je pense bien qu'un jour il tombera.

  7. comparateur mutuelle santé

    L'épilogue 2013 sera t il au rdv ? Tous les référenceurs sont tout de même quelque peu perdus, car il faut s'adapter constamment. Vous parlez de contenus fréquents, mais dans les résultats tels que par exemple comparateur mutuelle, on s’aperçoit que certains sites n'ont jamais intégré le moindre contenu. Par moment, on a l'impression du petit bonheur la chance ! Tout ceci se discute.

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ Koogar
    Voila une petite phrase pertinente...

    @ Michael
    "5 sites en 1ère page sont la depuis 10 ans"
    Bonne illustration de ce blocage au profit des vieux sites. Alors que j'imagine bien que des petits nouveaux sont d'excellente qualité.

    @ Guillaume
    Tu as raison, surtout en France avec 90% de part de marché, l'influence de Google est sacrément plus visible aujourd'hui.

  9. jb

    Je pense que Google va prévoir des modifications de son algorithme vis à vis des domaines et de l'ancienneté.
    Vu comme la technique de rachat de domaine expirés est utilisée, Google va très certainement réagir pour tempérer le poids donné à l'ancienneté.

  10. Eric

    Franchement Sylvain (et je ne joue pas au flagorneur...loin de là) mais je trouve que c'est un des meilleurs articles car vraiment orienté sur la réflexion autour du métier et surtout sur le comportement en retour de Google.

    Tu as raison, souvent ce sont les SEO qui soignent le plus leur contenu car on sait que c'est un gage de qualité pour Big G. On prend le temps de faire de l'optimisation on-site, encore une fois pour plaire à Big G. Et enfin on cherche des backlinks de site trustés par Big G pour faire de notre site une référence. En clair, on a l'impression qu'au plus on cherche à Big G, au plus on est pénalisé...

    Comme si Google nous disait "vous connaissez les rouages, les astuces et c'est pas équitable par rapport aux internautes qui ne les connaissent pas...". Pour moi Big G pose un problème d'équité et d'égalité SEO entre tous les internautes. On peut être un mécano, un boulanger, un boucher, mais on peut pas être un professionnel du SEO, c'est pas bien. Pour Google, il ne doit pas y avoir d'expert sur lui-même, c'est hallucinant quand meme.

    Le plus simple serait de noter une guideline de base avec 10 que tout intenaute souhaitant indexer son site devrait remplir. S'il le fait tant mieux, sinon tant pis. Comme en droit, nul n'est censé ignorer la loi. Et bien ça serait pareil dans le référencement. Il y a de bonnes pratiques et on ne devrait pas être pénalisé pour les avoir adoptées et mises en pratiques.

    C'est la récompense par la négative...

  11. Papy Spinning

    Intéressant point de vue, ça donne envie de papoter. Oui le temps est loin où Google louait les services de Dan Sullivan pour prêcher la bonne parole et où la firme avait besoin des premiers SEO's. Cela dit Google recrute toujours, il suffit de penser à Vint Cerf en 2005 comme "Chief Internet Evangelist". Il y a peu c'était Ray Kurzweil sur l'IA et la sémantique justement.

    Tout le problème est là, même si le KG et les entités nommées sont un petit pas. Les algorithmes sont toujours médiocres en sémantique, même s'ils peuvent tromper leur monde avec des systèmes statistiques (ou stochastiques) très élaborés. Quand Google fera de la sémantique, c'est qu'il sera devenu une IA, vice et versa. Ce n'est pas pour tout de suite...

    Pour le reste je partage moins tes demandes. Le divorce est consommé avec les SEO, Et personnellement ça me convient très bien, on est plus libre, affranchis de consignes qui sont autant de chaines et qui ne servent que les intérêts de la firme. Du coup, Google est bien plus intéressant comme adversaire que comme "partenaire". C'est oeil pour oeil et ça rend le métier bien plus excitant !

  12. Simon

    Le fait de pouvoir demander sur twitter n'est pas donné à tout le monde. Il faut au préalable construire son réseau. Cela dit les gens demande de plus en plus sur facebook, même pour vendre plutôt que sur leboncoin. Sinon je trouve que la recherche de vidéo est de plus en plus pertinente et pour le coup on tombe parfois sur des perles et ca évite la lecture sur écran parfois pénible...

  13. Olivier

    Très bon article, pertinent. J'adhère pratiquement en tout point, y compris les demandes bisounour, qui sont loin d'être farfelues.

    Le problème de Google, c'est la course perpétuelle au profit qui le fait dérailler et devenir la machine à tuer qu'on connait. Il dérive comme beaucoup de grosses boites cotées en bourse et j'ai bien peur que la situation n'aille pas en s'arrangeant.

  14. Sylvain F

    Ma perception s'applique également aux vieux sites (et vieilles pages) qui trustent les premières positions sur n'importe quelle requête. Comme tu le dis dans ton exemple avec les navigateurs, combien de fois tombons-nous sur une info obsolète ? Mais pire encore, combien de fois tombons-nous sur un message de forum sans réponse ? Je ne compte pas le nombre de fois où Google m'a proposé comme résultats des topics sans réponse de Comment Ça Marche ou WebRankInfo. C'est rageant quand on recherche une information précise.

    Certes, ces threads qui se positionnent peuvent être de superbes opportunités de linking (si on n'a pas peur de se frotter à la modération, parce que répondre aujourd'hui à une question de 2007, en mettant un lien qui plus est...) mais l'internaute lambda se contrefout de cette opportunité, il veut une réponse que Google n'a pas pu lui fournir, ça explique certainement (un peu) pourquoi le nombre de requêtes a baissé.

    Enfin rassure-toi, je suis un petit jeunot et je ne considère pas (toujours) Google comme un adversaire. Et si je peste contre la domination des sites anciens sur les SERP, quand je travaille sur un de ceux-là il me permet d'utiliser des pratiques un peu "borderline" 😉

  15. LaurentB

    L'amour vache entre Google et le SEO dure depuis toujours et s'explique facilement.
    Nous sommes appréciés, lorsqu'il s'agit d'optimiser l'accessibilité pour les moteurs.
    Nous sommes détestés, lorsqu'il s'agit d'optimiser pour mieux ranker.

  16. Fabien

    Google est devenu un vieux con aigri. Il sera de plus en plus difficile pour une jeune pousse de se faire une place dans la première page de résultat. J'ai eu l'occasion de travailler sur de nombreuses boutiques en ligne qui proposait des contenus de qualité sur leurs propres pages, qui se sont fait voler ces contenus par les mastodontes du secteur (inutile de les citer). C'est extrêmement décourageant pour un jeune site qui se lance à peine dans la course.

  17. Fabien

    Effectivement les règles de Google ne sont pas très claires et c'est vrai problème maintenant ... Même les outils pour les webmatsers de Bing donnent plus d'indication à ce niveau là

  18. Julien

    Mon gagne-pain c'est le SEO et ne suis pas entièrement d'accord avec cette analyse.
    Google n'a jamais été aussi performant que maintenant. Les résultats obtenus sont plus que pertinents.

    La chasse au SEO est logique pour un moteur de recherche même si cela ne nous arrange pas.

    A partir du moment où notre but premier est de faire monter notre site dans les SERPs, c'est que l'on essaye de provoquer quelques choses de non naturel pour notre propre avantage.

    Le simple faite de faire cela se résume à essayer de faire du profit à travers de la publicité, de l’affiliation, de la vente de produits ou des prestations ce qui provoque des résultats moins pertinents.

    Le but d’un moteur de recherche n’est pas de faire vivre référenceur white hat ou black hat mais de proposer un contenu pertinent.

    D'ailleurs ce moteur de recherche devient tellement performant, que de nombreux secteurs s'en inspirent comme l'astronomie, la médecine etc... C’est la science des "big data". Elle a déjà permis de faire des découvertes qu’aucune autre méthode n’aurait pu y parvenir.

    Allez dans la rue et faite un sondage pour demander si Google est performant et tous les gens non issus de notre milieu (c’est-à-dire beaucoup) vous diront que Google est de plus en plus impressionnant lorsque l’on cherche quelque chose sur la toile.

    Bien sûr que sont algorithme n’est pas parfait et c’est grâce à cela que nous exerçons notre métier ! Mais il évolue en permanence et devient bel et bien plus performant chaque jour.

    Pour résumé je dirais que l’avis d'un SEO ne peut être objectif dans 99% des cas puisqu'il cherche à influencer le système pour en tirer profit.

  19. Benjamin

    Je suis d'accord pour dire que les résultats de google laissent trop de place aux vieux sites aux contenu souvent dépassé. C'est vraiment exaspérant de tomber sur du contenu super vieux quand la recherche précise bien que l'on veut du contenu récent. Quand je fais une recherche qui contient "windows 8" et que google ne retourne que des résultats "windows 7" alors que le web contient pleins d'articles plus pertinent et récents, c'est vraiment rageant.

    Un vrai concurrent ne ferait pas de mal à google.

  20. Art

    Je ne suis pas trop d'accord sur le fait que Google n'aime pas les jeunes. (jeunes sites & jeunes SEO), car en essayant d'appliquer ses reco à la lettre, je trouve qu'il me le rend bien. J'pense juste qu'il souhaite évoluer comme tout le monde mais que depuis peu il n'a plus vraiment d'inspiration. Il teste, il tente, mais bon il faut avouer que ça n'avance pas des masses au vue de son importance dans le monde... au pire il copie... Google + en est un exemple. Malgré ça, faut bien que les employés s'occupent^^

    De toute manière, on en reparlera dans quelques années quand on fera du référencement naturel sur Facebook ou encore un peu plus tard quand internet ne sera plus présent sous cette forme. 😀

  21. Thibault

    Ce flou concernant les techniques white et black est un réel problème lorsque l'on bosse sur le référencement de son site.
    Il faut toujours se poser la question de savoir si google cautionne ou non, car la peur de se faire sanctionner est réelle !
    Donc effectivement, si Google pouvait communiquer davantage sur les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour améliorer sa visiblité ce serait clair pour tout le monde, il n'y aurait plus la surprise de se faire sanctionner sans réelle justification, et le combat serait beaucoup plus équitable.

  22. Christian

    Oui, la pertinence de Google repose sur des critères qui ne conviennent plus aujourd'hui, mais qui pouvaient se concevoir à une certaine époque.

    Faire des BL en volume est le jeu le plus débile que je connaisse; heureusement que j'aime jouer !

    Tiens, tellement cons les critères de GG que je vais monter ces jours-ci un annuaire (c'est le premier que je fais).
    La logique aurait voulu que je le monte sur un NDD tout neuf.... mais non, avec cet algo mal foutu, j'ai pris un de mes NDD qui est en ligne de façon continue depuis 1997 ou 98 et qui a un historique 640 domaines pointant vers lui.. Tous d'avant 2004 ! Y'a même un .edu dedans ! Ce NDD m'a toujours appartenu, donc, il est "naturel" aux yeux de l'Empire.
    Aujourd'hui, c'est juste une page avec un téléphone et il y a malgré tout un peu de PR ! Allez y comprendre la logique finale du PR vous...
    Je trouve cela idiot de faire cela sur un vieux NDD pour permettre un meilleur lancement, quelque part, c'est contradictoire : "faites du neuf, oui, mais sur du vieux"... ubuesque !

  23. Tom Oweia

    Sylvain, ce qui gêne google est évidement que des petits malins viennent manipuler leurs pages de résultats : l'information, c'est le pouvoir, et google ne partage pas si facilement ! 😉

    La recherche social est à mon sens le futur de google, si j'avais une prédiction à faire pour 2013 : justement pour contrecarrer ces vilains seo 😉

    bonne année

  24. nicolas

    Franchement GG a bien changé, je me souviens aussi de cette époque ou on blindé la Meta KW, et ou les répétition et le texte de la mm couleur que le Background permettait de ranker. Le pire c'est que maintenant, certaines actions de SEO me font peur, je réfléchis à 5 fois avant de poser un BL, je me demande si le site émetteur est pertinent, quelles ancres il faut... Avant cette époque avoir 3/4 ou la totalité des bl sur sont TKW ne dérangeait pas; ça rankait !

  25. Yann

    Y'en a marre de Google ! Pour moi Google n'est plus un moteur de recherche à partir du moment où il joue le double rôle de régie pub et de pourvoyeur d'information.

    Son positionnement envers le public a complètement changé depuis ses débuts : de jeune et beau comme tu dis, avec une interface sobre et super rapide à charger là où altavista, yahoo et lycos mettaient du temps, il est devenu aujourd'hui un portail d'information, regroupant services et widgets en ligne, météo, définitions, publicités, cartes, communautés G+, et au milieu de tout cela, un ou deux liens "naturels"...

    Google pour moi en 2013 c'est l'Almanach Vermot ! Le seul truc qui le sauve momentanément, c'est que selon la requête, cet aspect "portail" ne ressort pas à tous les coups.

    Mais si on prend tout ce qui génère directement des revenus, c'est bien le cas : "pizza nantes" par exemple affiche des google local business (avec sa "propre" régie adwords express), du google map AVEC des spots "annonce", des liens sponsorisés...

    Google détient l'information, et a mis patiemment en place toute une stratégie de silos qui lui permette de segmenter verticalement cette information selon le canal qu'il souhaite.

    La pertinence ne l'intéresse plus, puisque maintenant les internautes sont captifs, pieds et poings liés par la galaxie de services et d'outils que la firme propose; la seule certitude est que ceux qui paient seront toujours visibles.

  26. Soul

    Je pense que quelqu'un qui ouvre un blog perso aujourd'hui sans aucune connaissance sur le net et ba il est pas qu'un peu dans la merde pour avoir un peu de visibilité. J'ai un copain qui a fait le site officiel d'un club de ping pong vers chez moi et c'est un vieux site avec du Lorem ipsum + 400 mots-clés à la suite qui rank sur toutes les requêtes associés...

    Bref je lui ais fait 2/3 liens et il est monté mais c'est un peu triste.

  27. Alexandre

    Merci pour cet article. L'AuthorRank va effectivement occuper une partie de l'année 2013...
    Aux vues des commentaires, je comprends la volonté de rechercher d'autres façons de parcourir le web. Pearltrees, Facebook (ok, c'est pas nouveau), Tweeter, Volunia, etc.
    Mais au final, a-t-on la volonté|le pouvoir|la force (ce n'est pas un spin 🙂 ) de changer la façon d'utiliser internet, que ce soit vis à vis de nos clients, des utilisateurs ou même de nous ?
    Google a imbriqué tous ses services l'un dans l'autre, et aujourd'hui il est difficile de s'en sortir sans lui. Donc... Que faisons-nous en 2013 ?

  28. eToileMarketing

    Excellent article avec des commentaires à la hauteur, eux aussi. Merci pour la causerie enrichissante. Pour nous, un biais durable et efficace est de miser sur la communication de contenus et liens via la viédo. Les algo de Google sur les contenus multimédia et vidéo d'abord restent favorables à un top ranking. Vous cherchez sur Twitter plus facilement, la recherche avant-vente par exemple, se fait quant à elle beaucoup sur Youtube et autres plateformes vidéo. Nous prenons donc le parti de produire des vidéos INTERACTIVES avec une multidiffusion sur près de 95 plateformes vidéo. Résultat 2012...et 2013 (on y croit) : l'indexation mots-clés de vidéo-pro garantit la pôle position sur les listes-résultats de Google, non-pas du site pointé par la vidéo, mais de la vidéo elle-même...qui pointe ensuite sur le site ou la page de conversion.
    D'aucuns disent : "95% des contenus web seront vidéo en 2015".... on y va je crois bien.
    Qu'en pensez-vous ?

  29. Olivier

    Je rejoins tout à fait PapySpinning ! Ca fait bien longtemps que GG a désigné ses plus gros ennemis : pas les pirates, les copieurs, les déviants sexuels ou ceux qui gagnent du fric en ne disant rien d'intéressant ... mais les SEO ! La raison me semble plutôt simple : les premiers cités sont un gros gisement financier parce qu'ils captent un énorme volume de recherche et sont presque tous affiliés à adsense, alors que les seconds, le plus souvent, ont des clients qui cherchent à se positionner sans bourse délier chez Google et faire du profit sans que le géant palpe sa com. Les SEO sont des concurrents financiers pour GG et il n'aime pas ça.
    Ca fait bien longtemps que Google a placé son propre intérêt bien au dessus des sites et des internautes. Lorsqu'il parle de pertinence, c'est de celle de ses intérêts, il suffit de parcourir les serps sur des requêtes fortes pour le voir.
    Alors oui, je trouve qu'avoir la possibilité de "lutter" seul dans son coin contre une des multinationales les plus tentaculaires, contre l'oligarchie du web en quelque sorte, c'est très motivant et intéressant. Et plus il y aura de SEO plus le combat sera rude pour GG. En terme militaire, ça s'appelle la guérilla et demandez aux américains qui ont connu le Vietnam ce qu'ils en pensent ! Lutter contre des dizaines de milliers d'individus isolés qui ont chacun leurs {techniques|stratégie} et leurs {outils|armes} sera infiniment plus complexe que de lutter contre FB ou un moteur concurrent. Le fin mot pour moi pour 2013 : l'avenir nous appartient ...

    Bonne année à tous !

  30. Edo

    On cherche parfois la 'pertinence' des résultats de google, il n'y a qu'à regarder les ndd spammy qui remontent pour certaines recherches. Et tout le monde n'a pas les moyens de demander sur twitter... Un souhait pour 2013 : si Google pouvait être un peu moins donneur de leçon, ça devient lassant.

  31. Ben

    Complètement d'accord sur la prédominance des gros site, je suis notamment confronté pour un de mes sites à la thématique de la santé où c'est devenu très compliqué de se faire une place à coté des doctissimo et autres santé az, malgré un contenu hyper qualitatif.

  32. Business Directory

    Belle liste de doléances pour 2013 mais je doute que tes souhaits soient exhaussés cette année :). Je partage ton point de vue concernant le poids excessif accordé à l'autorité du site. Bref, une nouvelle année qui s'annonce passionnante ! Meilleurs vœux et merci pour tes écrits que je parcours régulièrement.

  33. Mapics

    Quand je voie certains de mes clients se faire viré de l'index de Google et se faire conseiller par Google lui même de faire de la publicité sur Google pour avoir de la visibilité ça me me met hors de moi.
    Alors Google est utile, oui il aide avec son moteur mais combien de sites sont victime de ça politique et du changement qu'il opère en permanence ?

  34. Victor Lerat

    Encore un très bon article de ce cher Sylvain. L'année 2013 risque d'être semée d’embûches vu le début d'année. Mais c'est ce qu'on aime dans notre métier. S'adapter au nouveauté et toujours être à l'affut des meilleures techniques pour référencer son site web ou celui de ses clients. Ton mode papy rêveur est certaine utopique mais bien pensé ! Et je te rejoins sur l'idée. Google doit travailler avec nous et surtout pas contre nous ... Les BH se feront un malin plaisir de rappeler à Google qu'ils seront toujours devant. Et Matt pourra faire le dinosaure autant qu'il voudra, si il continu il va droit dans le mur !

  35. Nicolas Augé

    Je rejoins Eric pour dire que c'est l'un des meilleurs articles que j'ai pu lire ici. 😉

    Tu as fait un beau résumé de plus de 10 ans d'histoire du SEO et c'est vrai qu'il y transparait une nostalgie.

    Le domaining intéresse de plus en plus de référenceur et je ne pense pas que ce soit si anodin ... L'aspect "vieux" NDD est bel et bien un paramètre à prendre en compte quant un nouveau projet web est dans les cartons.

    Et je suis totalement avec PapySpinning, une fois n'est pas coutume, tant que Google n'aura pas un algo vraiment orienté sémantique, le règne du BL continuera !

  36. Monica

    C'est toujours la même chanson... non pas Claude François, mais presque.. lisez plus loin.

    Voilà on cherche d'abord à révolutionner (disrupter) le marché et on se la joue rebelle en chantant par exemple le mythe de la gratuité comme dans le monde du search. On se la pète rebelle, comme aussi Bono Vox de U2, héraut des lendemains qui chantent, pas qu'en Irlande et invité de de luxe des présidents... Et patatras, les idéaux se barrent aussi vite que s'allongent les zéros de son compte en banque. Mais voilà juste après en général, on se retrouve épinglé pour ses arrangements dans les paradis fiscaux, comme Google aux Bermudes ou Bono qui continuera sans souci de bouffer ses pizzas au caviar à St Trop' ou à Eze près de Monaco. Et oui, l'âge ça bonifie uniquement le pinard ou... les sites internet.

    Bonne année Sylvain, GG ne risque pas d'être aigri pas plus que toi... Il a fort à faire pour rançonner tout la planète du search grâce à Ad Sense, donc il s'en carre des référenceurs et doit surtout engranger des milliards de brouzoufs pour gagner la bataille finale mondiale du hightech contre l'autre empire, Apple, sur le front Android versus iOS et de la vente de devices les plus rentables au monde, téléphones et tablettes, avec l'ogre coréen Samsung en embuscade.

    Pas aigri le Sylvain et même super lucide comme on l'aime, car je suis OK à 100%, l'info est là... L'autre bataille, au niveau purement SEO celle-là, est bien le social content qui de plus en plus correspond à une sorte de plus-value journalistique que l'on décidera ou pas d'adjoindre à son site. Avec à ma gauche le si médiatiquement bien-aimé Twitter qui ridiculise GNews pour le critère de fraîcheur de contenu et à ma droite, le revoilou,.. Google et son big +, qui, sentant le vent du boulet social, inventé à l'origine par le has-been Facebook, a inventé le fumeux concept d'AuthorRank qui n'est ni plus ni moins qu'une réinvention du droit d'auteur à la française avec bonus rank intra serps à la clé.

    Ah c'est bon d'écrire sur ce blog, et au fait ce n'est jamais bisounours de vouloir optimiser le monde, mais tout l'inverse. N'est-ce pas Bono, Brin and Page?

  37. Eric Belet

    Bonsoir Sylvain, Il y a longtemps, quand google gobait tout ce qu' on lui disait :)… c' était la belle époque çà, maintenant ça se bat à coups de millions d' euro ou de liens.
    J 'ai enfin ouvert un blog où je commence à me dévoiler, il aura fallu 10 ans... j' ai biensur mis un lien vers un vieux comm' entre nous (pour devenir riche (j 'attend encore!)).

  38. Rodrigue

    J'ai lu dans un magazine d'info que Google perd des visiteurs au bénéfice de Yahoo, j'aimerai que cette tendance se confirme ! On retrouverai enfin des résultats pertinents.

    Car quand je cherche des textes de lois pour des logements par exemple, c'est quand même débile de retrouvez les sites de l'état en seconde page...

  39. Evenstood

    Je me plais à penser que si je perd des places, d'autres en gagne même si je me rend compte que les SERPS sont de moins en moins pertinentes.

    Mais pour autant je ne pense pas être gagnant sur la ligne 2012 de Google. Le Monsieur dit qu'il faut être gros pour ranker, alors allons chez les gros pour ranker...C'est déjà un bon début non ?

  40. Denis

    Bonne année, tout d'abord.

    J'avais été surpris d'apprendre que le search à partir de Google avait chuté de 4% cette année. Il faut dire qu'avec les bandeaux d'annonces, Google products et les balbutiements du Web sémantique, les pages de résultats de la recherche nous permettent-elles encore de trouver ce que nous cherchons ?

  41. Arnaud

    Pour les chapeaux blanc, ou plutot gris, la technique consiste à faire un ref propre et a serrer les fesses 🙂 Mais quand même pour les sites qui se veulent un peu prétentieux, il y a d'autres points de levier, qui sortent de la sphère du ref naturel !

    Ha si seulement il y avait un outsider !

  42. Valentin

    La recherche technique n'est plus aussi facile, Google n'index plus la seule page traitant d'une spécification technique précise... A la place Google nous sert une quantité de résultats relatifs à des termes similaires... Autrement dit des résultats non pertinents pour ce type de recherche.

    Je ne suis pas d'accord avec certains points évoqués, notamment le fait que que Google ne laisse pas sa chance aux nouveaux sites. J'ai un petit site photo qui se positionne aux côtés d'Amazon dans les résultats à chaque nouvelle publication, je regrette que 2 semaines plus tard mon article redescende en 2 ou 3e page cependant certains articles trust les premières page depuis la création. Mon site fêtera ses 1 an en Mars et ne bénéficie d'aucun lien à but SEO, mais c'est un site artisanal pas sorti d'un machine a créer des sites comme le sont les CMS ! J'y ai mis mes trippes 😉

    Un site nouveau doit faire ses preuves, montrer son acharnement a exister et à être qualitatif, il y a trop de sites qui n'existent que pour quelques mois juste pour une opération SEO ou un site qui ferme parce qu'il n'ont pas la fibre du web ni la patience.

    Je rêve d'un moteur qui ne pose pas la question à ma place, et qui répond de façon précise à une question précise, d'un moteur qui n'a pas peur de me dire qu'il ne trouve pas plutôt que de m'afficher les pages qu'il aimerait me voir visiter. Un moteur qui tient compte de chaque mot de ma question, parce qu'ils ne sont pas là pour rien et pas seulement les trois premiers mots parce que cela justifie une présence d'Adwords...
    Bref un moteur à mon service et pas un moteur auquel je rend service à chaque saisie dans sa barre de recherche comme aujourd'hui.

  43. arnaud

    "Tous les SEO ne sont pas tes ennemis" au contraire même, je pense que les retours d’expérience et les différents échanges que l'on peut avoir entre référenceurs sont toujours bon à prendre.

    Concernant Google en 2013, rien ne change beaucoup au final, le contenu prime et Google conserve son pouvoir. A nous d'essayer d'être le moins dépendant possible de Google.

  44. Cédric

    Pour moi qui débute dans le SEO, je confirme le fait d'avoir toujours plus ou moins perçu Google comme un adversaire à berner bien plus qu'un "partenaire".

    Je regrette presque de ne pas avoir commencé plus tôt ... mais c'est peut-être ce qui me permet d'être moins négatif que toi Sylvain, je suis peut-être encore plus un bisounours, va savoir ...

  45. rédaction web

    Pour ma part, je pense qu'en cette année 2013, google n'a pas encore fini avec ses innombrables nouveautés. Et je suis tout à fait d'accord que c'est le monde du SEO qui en est le plus victimes.

  46. alex

    Il faut sans cesse innover et se remettre en question. La profession de SEO évolue mais finalement il y a toujours de vieilles méthodes qui fonctionnent plutôt bien. Google ne pourra pas modifier à volonter ses résultats sinon il y aura un clash avec les éditeurs qui se tourneront vers bing, yandex et bien d'autres...

  47. Netaudience

    Google a du mal à accepter que les référenceurs exercent une activité commerciale en ayant pour support ses résultats de recherche sans aucune contrepartie financière pour lui.
    Le référencement contribue pourtant à une meilleurs pertinence de ses résultats de recherche.

  48. inf0mag

    Vous avez absolument raison, Google est en train d'écraser les nouveaux sites au profit des vieux dinosaures et c'est lamentable ! Pourtant, y a des milliers de sites qui produisent du bon contenu et qui ne sont pas bien positionnés !!

  49. Emilie Saint Girons

    "Plutôt que de communiquer sur les pénalités que tu infliges, pourquoi ne communiques-tu pas plus sur les bonnes pratiques ? Tu sais, avec des exemples, des conseils…"

    J'adore!

  50. MediaTchat

    je connais pas le google d'avant mais en tout cas je me rend compte à quel point c'est difficile de placer son site en haut des moteurs de recherche, malgré des heures et des heures de travail...

  51. Logiciel de facturation

    Nul doute que des surprises nous attendent...

    Le paradoxe dans tout cela c'est que parfois tu te retrouves avec un site pénalisé, et puis Google te propose tout de même des conseils pour de la publicité (Adwords n'est jamais très loin).

    Je me demande si à force, Google ne se tire pas une balle dans le pied....

  52. Le Juge

    Ah le bon vieux temps ou il suffisait de faire une page blindée de mots clés et redirigée vers une autre via un bon vieux meta refresh... le bon temps quoi

    Sinon de nombreux voeux pieux j'espere qu'ils se réaliseront mais j'ai bien peur que l'année 2013 ressemble beaucoup a l'année 2012 pour nous les SEOs

  53. Denis

    Il est loin le temps sympathique de la jeunesse de google. Il se voulait un moteur moderne sur lequel les internautes passeraient le minimum de temps possible car ils seraient très rapidement orientés vers ce qu'ils cherchent, désormais google fait tout pour les retenir en donnant dans ses pages de résultat un max d'infos...
    Le plus dur actuellement, c'est qu'il y a deux poids deux mesures dans les actions de google, pour les même choses, il peut être débonnaire pour certains sites et père fouettard pour les autres...

  54. Cereal Guy

    Article très sympathique avec une pointe d'humour qui m'a fait sourire tout au long jusqu'à la fin où la troublante réalité nous rattrape. Malheureusement, Google a la monopole et j'aimerai dit amène pour qu'il attende tes prières. J'aurais peut-être préféré que tu mettes les 10 commandement plutôt que les " petites doléances". Le message aurait pris peut être plus de poids 😉

  55. Coque iPhone

    Je suis super d'accord sur l'article sauf peut être un point où je le suis un peu moins. Il y a des sites qui ont de l'ancienneté et qui se sont fait totalement dégagés des SERPS malgré leurs historiques sur une requête d'ailleurs sur certaines des recherches, on voit des sites bien BH se positionner genre casque beats etc... ^^

  56. Richard

    Entre changer de philosophie et modifier son algorithme régulièrement anti referenceur, c'est pareil.

    Aujourd'hui Google ne regarde plus que ses propres intérêts financiers "Adwords"

    Hier j'ai eu au téléphone un conseillé Adwords pour la gestion d'une campagne d'un client et je me suis permis d'exprimer mon mécontentement, vis-à-vis du référencement naturel, il a été d'accord avec moi et m'a proposé de laisser un message après notre discussion.

    J'ai dit ce que je pensai, mais je doute qu'une personne de chez Google me rappelle "pure foutaise"

    En tout cas bonne année à tous et encore merci pour cet article très intéressant.

  57. Sylvain

    Je ne savais pas pour la perte de traffic de Google !
    Cela signifiera certainement une hausse des coûts de la publicité, et une densification de la concurrrence SEO...

  58. lereferenceur

    Le pire c'est les forums... Je recherchais des informations sur l'Australie, et Google ressortait des sujet de 2004, 2006, 2009. Bon il y avait tout de même quelques sujets de 2012 qui ressortait. Enfin je n'ai pas lu ces vieux messages car il me fallait des infos fraiches, mais peut être que les informations de ces vieux messages était pertinent mais j'en doute...

    J'ai l'impression d'utiliser de plus en plus le filtre "moins d'un an"...

  59. David

    Google 2013 c'est un google beaucoup plus perso selon moi, alors c'est clair que l'AuthorRank et l'orientation "experience utilisateur" sont de bonnes choses, mais pour le reste (la majorité) j'ai de plus en plus l'impression le big G cherche à maximiser ses intêrets au dépend de la qualité à long terme. Quid de l'experience user sur les SERPs?! Je ne compte plus les résultats de recherches avec des blocs YT en #1 non-pertinent...

  60. Keeg

    Favoriser les sites jeunes serait de fait, à mon avis, une prime à celui qui spamme. Google ne sachant pas lire (enfin, pas comme nous on l'entend), il s'appuie en majorité sur des facteurs externes. Et les facteurs neufs (et donc à faible échelle) peuvent être sans problème manipuler par nous, référenceur. Pour moi, seule la prise en compte plus fine et plus forte du comportement utilisateur peut changer la donne.

    Petit point sur l'Author Rank : on peut saluer l'initiative, mais le problème sera strictement le même qu'aujourd'hui, par auteur au lieu de par site : "Nouvel auteur de qualité ? reviens nous voir dans 2 ans".

  61. Grégory

    Je suis plutôt jeune dans le domaine du net, je vie exclusivement de mes sites web depuis 2007. Pourtant, j'ai pu mesurer au cours de ces 5 dernières années la difficulté croissante imposée par google pour bien se placer dans les SERPS, auquel il faut ajouter une concurrence croissante, mais ça, c'est un autre sujet. Les résultats engendrés par les MAJ régulières d'un algo déjà bien obscur me laisse à penser que ce moteur utilise parfois un autre facteur déterminant pour classer les sites; le hasard.

    J'avoue y croire a peine au moment ou je l'écris mais si l'on prend le temps d'y réfléchir un instant, quoi de mieux que le hasard, utilisé avec parcimonie, pour ébranler toutes les certitudes des SEO et brouiller les pistes? Panda, Pingouin, à chaque tremblement de SERPS, on peut trouver des contre-exemples en analysant des sites... Pourquoi? Et que l'on ne vienne pas me dire que google n'a pas le droit. Quand on voit le peu de résultats naturels qu'il reste sur certaines requêtes, entre l'adword, le shopping, map ou le knowledge graph, on voit bien que google fait ce qu'il veut! Bon allez, je vais me reprendre un peu de baume référencement moi ^^ (Et puis mes petites pilules roses aussi tiens!)

  62. graffiti

    Google est principalement en train de se tailler un costard sur mesure pour renforcer son hégémonie et augmenter considérablement ses bénéfices, exemple l'évolution payante de Google Shopping , ça finira par ressembler à une situation de monopole. On dirait la vieille histoire de Microsoft.

  63. Thérapeute

    Avec ces algo on est sur le web tous en train de chercher dans un tout petit endroit comme une cabine téléphonique alors qu'il y a dehors un monde entier d'info qui n'apparaîtrons jamais car trop loin (120eme position?). Tous les référencements tremblent devant pingouin, panda et autres, mais à t'on vérifier leurs réel influences? Pour ma part j' ai un nom de domaine en "mots clés" et je suis toujours imbattable sur ces mots clés, contrairement à ce que me prévoyait GG, poudre de perlinpinpin?

  64. Maxime

    Je dois avouer que, même si j'enrage quand je vois des sites truffés de mots-clés et de cloaking au-dessus de moi, que je suis plutôt indulgent. Ce ne doit pas être évident de classer des milliards de pages. Leur seul moyen, c'est de pondre un algorithme. Qui dit algorithme, dit règles automatiques. Et vu la complexité du langage, de la psychologie sociale, multipliés par autant de langue et de pays... Chaque jour qui passe, ce sont des filtres qui s'ajoutent, des petits règles qui viennent s'accrocher au reste. Au bout d'un moment, les SEO auront de moins en moins de marge, et le contenu sera vraiment roi !

  65. Isa

    Un des meilleurs articles que j'ai lu sur le sujet. Au sujet des doléances 2012 j'étais assez d'accord sur le fait de donner plus de crédit aux jeunes sites mais comme le dit Keeg, ce serait trop facile d'apparaitre dans les premiers résultats et de truster les premières places rapidement. Du coup, il est vrai que les sites de qualités et de contenu mais trop jeune sont trop mal positionnés et ne drague pas assez de traffic, entrainant la fermeture de très bons sites prématurément...

  66. Pépé

    Bonjour,
    J'ai un blogue wordpress depuis quelques mois. Je découvre ce monde en lisant des blogs comme le vôtre, très intéressant pour moi qui n'y connais rien.
    Maintenant je ne vois plus google comme un simple internaute. Ce que je constate c'est que google est un dictateur qui impose sa loi à tout le monde, et tout le monde suis!
    Et le moteur est toujours le même l'argent.

  67. Yann

    Très bon article ! Comme d'habitude j'ai envie de dire ! C'est vrai que Google considère désormais les SEO comme des éléments "perturbateurs" qu'il faut abattre. Mais ce qui est le plus insupportable c'est la mise en avant des services de Google au détriments des sites dédiés. il suffit de voir le positionnement des comparateurs de prix depuis que Panda (et Google Shopping) est sorti.

    Lorsque vous cherchez une offre d'emploi, on voir Indeed qui occupe des pages entières des SERP alors que tout son contenu est dupliqué, c'est un "comparateur" d'offres d'emploi. Pourquoi ne s'est-il pas pris une baffe pas Panda ? Parce que Google ne propose pas encore de service emploi... Tout simplement !

  68. Dimitri

    Le mode papy m'a bien fait sourire, même si je n'étais pas encore actif à cette époque sur internet, cela dit, google baisse, mais reste encore un monstre pour tous ce qui souhaitent developpé un business sur internet

  69. caro

    Je trouve que la strategie de Google fait très peur, il suffit de faire une recherche sur un netbook de moins de 13 pouces pour n'avoir que 3 liens de résultats naturel, le reste c'est que de la pub.
    Bientot on aura plus que des géants de la distribution en première page, c'est bien triste.

    Caroline V.

  70. Lingerie

    La grande question que se pose beaucoup de gens maintenant, c'est: Quand Google perdra sa suprématie des recherches WEB?

    Il fut le temps de Ask.com, Lycos, Yahoo, et j'en passe. Google est aujourd'hui à son apogée... Je n'attends que le moment où de la concurrence parviendra à émerger!

  71. JOE

    Je pense exactement comme toi, j'ai une boutique en ligne et je m'appliquais pour faire de belles description et proposer un contenu unique pour mes futurs acheteurs mais cela ne suffisait pas.

    J'ai donc du me rendre à l'evidence et à me mettre a fond dans les backlinks pour monter en pagerank et référencement ce que je trouve totalement aberrant, je passe 2h par jour a écumer blogs et autres sites pouvant me faire gagner en référencement au lieu de proposer plus de contenus supplémentaires.

    J'ai vraiment du mal avec cette histoire de backlinks :/

    En tout cas merci pour ton blog je t'ai ajouter en favoris pour pouvoir suivre les évolutions importantes du référencement.

  72. e-Scrap

    même avis, j’ai une boutique en ligne et je m’applique sur le contenu unique mais cela ne suffit pas. Il est de plus en plus difficile de référencer un nouveau site.
    J'ai peur dans les années à venir que les meilleurs places sur google soit payantes.

  73. Barthet J

    Bonjour,
    Après avoir parcouru les avis des internautes après l'article Google 2013, je suis absolument d'accord avec Michael from (réponse 6).
    Le problème c'est que comme il le fait remarquer "Google est devenu une usine à cash et c tout!". Quand on dispose d'un quasi monopole dans un quelconque domaine, on a une responsablité "celle de ne pas faire n'importe quoi". Et je crois que c'est le cas depuis quelques temps pour le géant du net. Il va falloir réagir ou faire autre-chose. Par exemple moins utiliser les pages google journellement et favoriser d'autres qui pourraient apparaître comme des concurrents potentiels. Nous savons que quand on dispose d'un quasi monopole, on devient bête. Je ne pense comme "bisounours" que google devient intelligent, il n'est intéressé que par le fric et en devient stupide. Scier la branche sur laquelle on est est tout sauf intellligent, ne vous déplaise.
    Bonne journée à vous et la bise au Panda.

  74. Allopromos

    J'ai plutot l'impression que cette "guerre" invisibile entre Google et les référenceurs n'est pas prête de s'arreter.
    D'un coté nous avons le moteur de recherche le plus utilisé au monde, de l'autre des référenceurs qui tentent de s'adapter et de trouver des "failles" via des tests qui permettront d'améliorer le positionnement de leurs sites web.

    Ce qui est complètement aberrant par ailleurs, c'est que google mette en avant des liens via son système Adwords, une vente aux enchères de liens tels est l'avenir de Google.
    Gageons qu'un jour il y aura un concurrent digne de ce nom qui pourra freiner la suprématie et la non-chalance du grand méchant Google.

  75. Phil

    Il est évident que en 2013, la qualité de rédaction ne pardonnera pas.
    2 règles à respecter à mon sens pour avoir un référencement à la perfection :

    - Pages pertinentes
    - Site optimisé (vitesse,structure, etc..)
    - Faire une stratégie de netlinking, en variant à maximum les ancres, et en évitant de suroptimiser à maximum.
    Le portefeuille de backlink doit vraiment être le plus naturel possible, ne pas hésiter à utiliser les forums, de l'article sponsorisé, en plus des blogs, annuaires, CP etc..

    Créer un vrai linkbaiting, jen parle même pas, il est évident que créer un effet buzz sur son site ou créer du contenu de qualité pour que des gens pointent et parlent de nous de façon automatique est sans nul doute la manière la plus durable de ranker.

    Phil

  76. Richard

    Petit coup de gueule mais venant moi même de me lancer dans le bain il est bien difficile de se faire une place au soleil à cause des critères que Google impose pour le référencement. Gageons que cela change dans les mois ou années à venir.
    Au plaisir de vous lire

  77. sandra

    Je suis d'accord avec le fait que la qualité des résultats google se dégrade, et surtout j'ai l'impression que les résultats sponsorisés sont de plus en plus intégrés. L'internaute lambda, dans la plupart des cas, ne fait plus la différence entre le naturel et le payant.

  78. rédacteur

    Google devrait passer d'une logique de sanction à une logique de "gratification". Au lieu de faire la chasse aux contenus de mauvaise qualité, pourquoi ne pas essayer de mieux récompenser les contenus de bonne qualité

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *