Google a dit : ne me quittez pas !

Il y a quelques semaines, nombre d'entre nous constataient a quel point l'intrusion de Google adresses dans la SERP modifiait de manière très importante la présence des sites web sur ce moteur de recherche.

Au fil des années, les référenceurs font tous le même constat.

  • Il est de moins en moins nécessaire de « sortir » de Google pour trouver l'information que l'on recherche
  • De nombreux artifices tentent de retenir l'internaute dans la galaxie Google plutôt que de le laisser partir.

J'avais déjà abordé ce sujet précédemment en ironisant sur le fait que Google pourrait faire disparaître les résultats naturels. Mais plus le temps passe, plus cette fiction devient réalité.

Voyons comment Google met tout en oeuvre pour conserver ses visiteurs

Google adresses

Google adresses est le nouveau nom donné au local business center. Il permet aux entreprises de mieux apparaître dans les recherches d'internautes, lorsque ceux-ci sont géolocalisés près de chez elles.

Dans l'image ci-contre à gauche, on constate que sur cette requête, un nouveau lien est apparu à côté des résultats naturels « page Google adresses ».

C'est un lien de plus en aparté de 7 résultats organiques pour vous maintenir dans la galaxie Google.

On pourrait prendre cet autre exemple à droite, qui illustre les difficultés auxquelles vont devoir faire face les SEO.

Alors que le site Babystock apparaissait précédemment en 4 ème position sur la requête « boutique bébé »,  il apparaît dans l'exemple pour une personne située en région parisienne, mais sera pénalisé, car relégué plus bas, pour un internaute de Lyon ou Marseille.

Google preview

Une autre fonctionnalité récente,  est directement pompée par Google sur ce que BING a mis en place.

Le principe est de vous permettre de prévisualiser un site.

Avant de cliquer dans les résultats naturels, vous pouvez vous faire une idée du site en cliquant sur la petite loupe située à côté du titre.

… On ne sait jamais, on ne va pas vous laisser partir sans vous donner une autre chance de cliquer sur l'un des liens commerciaux...

Google shopping

Fidèle à son habitude, Google propose gratuitement aux e-commerçants de figurer sans son « comparateur de prix ».

Sale coup pour les autres comparateurs...

Ce comparateur est accessible en cliquant sur le lien « shopping » dans le menu du haut.

Mais depuis peu, les résultats de ce comparateur s'insinuent au milieu des résultats naturels. Encore un moyen pour Google de vous garder chez lui.

Google météo

Bon, sur ce coup, je vais faire simple. Pas besoin d'un long discours, il n'est quasiment plus nécessaire de visiter un site pour avoir la météo, il suffit de taper « météo » dans Google et vous savez directement si vous devez prendre votre parapluie.

Google et le cinéma

Là non plus, pas besoin de vous donner un exemple, il vous suffit de taper dans Google le mot "cinéma", et il y a fort à parier pour que GG vous affiche en premier lieu les titres des derniers films à la mode. Restez alors sur Google pour avoir le résumé et les adresses de cinés qui le projettent à proximité de chez vous.

Google et la vidéo

Inutile a nouveau de vous donner des exemples. Vous avez pu vous rendre compte par vous même que de nombreuses recherches donnent des résultats vidéo extraits de Youtube (qui appartient à Google).  Encore un bon moyen de vous conserver dans le droit chemin.

Dans quel but Google pratique-t-il de cette manière ?

La réponse est assez simple. L'essentiel du chiffre d'affaires de Google est réalisé grâce à ses affichages publicitaires (97 %). N'oublions tout de même pas que le moteur de recherche ou les autres services proposés ne sont que des vecteurs publicitaires. Le vrai métier de Google, c'est la pub (ce n'est pas moi qui le dis, c'est Éric Schmidt, le PDG de Google).

Dans ces conditions, la seule porte de sortie qui intéresse Google si vous souhaitez quitter ses outils, c'est le clic sur une publicité, toutes les autres doivent être rendues plus difficiles d'accès.

Mes dernières réflexions :

Google pourrait-il privilégier dans ses résultats naturels, les sites diffusants les publicités de sa régie Adsense ? Rhôôô, mais qu'est-ce que je ne vais pas imaginer parfois...

Google adresses pourrait se doter d'options payantes...

Google shopping pourrait se doter d'optionspayantes...

Sur ce...

Sur ce, je m'en vais lire sur Google Books, puis regarder un film sur Youtube. Parce que sinon, mon étoile noire de SEO va finir par me jouer des tours. Hein Matt, si je vais sur Youtube, c'est cool pour toi ?

Allez, une vidéo subliminale pour terminer

[youtube width="490" height="300"]http://www.youtube.com/watch?v=E9Ma7qK3v1M[/youtube]

Lien(s) connexe(s) :

http://www.zdnet.fr/actualites/la-neutralite-du-moteur-de-recherche-de-google-contestee-39756119.htm

http://actu.abondance.com/2010/11/google-images-affiche-des-liens.html

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

54 réflexions au sujet de « Google a dit : ne me quittez pas ! »

  1. Djolhan

    Ouep, bientot, google ne sera plus un moteur de recherche à ce rythme la, il ne sera plus qu'un moteur de publicité ^^

  2. novice

    Il y a quelques siécles, Bill et Microsoft avaient été mis au pilori avec le pouvoir monopolistique de windows.
    GG fait encore + fort ! et je pense d'ailleurs que d'ici quelques générations, le terme "big brother" pourrait bien disparaitre de notre vocabulaire au profit de "BiGoogler" ou autre néologisme issue de ce cher moteur.

    Si vous tapez la requête "avenir+google" sur votre boule de crystal voici ce qui ressort
    Vision pessimiste vue par GG :
    il faudrait que mes petits-enfants soient obligés de surfer en étant logués en permanence sur leur compte GG !

    Vision optimiste vue par GG:
    il faudrait que JE soit obligé de surfer en étant logué en permanence sur mon compte GG !

    Autrement, pour moi dès maintenant, faut que je revois le design de mon site pour qu'il soit bô quand on est sur ma page mais qu'il soit aussi "sexy" dans la loupe de GG. Ca tombe bien j'avais rien à faire en ce moment !

  3. Christophe BENOIT

    Là ou certains trembleront pour leurs positions, d'autres y verront des opportunités supplémentaires. Le métier du référenceur n'est pas mort loin de la. Ceci dit, l'hégémonie de Google sur la recherche web fait peur et c'est un un des plus grands défis que le géant de Mountain View aura à gérer dans les années à venir.

  4. Christophe

    Bien que Google a évidemment un intérêt à conserver le plus longtemps possible l'internaute dans sa nébuleuse, il doit (et le sait certainement) user de ces "astuces" avec modération, au risque de faire fuir ses visiteurs vers un challenger qui aura compris que proposer une alternative est peut-être le bon moment. Souvenez-vous que dès 98 ce qui a fait le succès de Google c'est la simplicité d'utilisation et la sobriété de sa page d'accueil (en opposition avec Yahoo qui avait une homepage très chargée).

    En ce qui concerne notre agence web, l'incursion de Google Adresses dans les SERP est une véritable aubaine à la fois pour nous mais aussi pour bons nombres de nos clients qui ont une activité très localisée. Par exemple, un de nos clients donne des cours d'anglais à Fontainebleau. Il était auparavant positionné uniquement sur des requêtes de type "cours anglais Fontainebleau", mais maintenant il apparaît pour "cours anglais" pour un internaute du secteur de Fontainebleau.

  5. Xavier

    Très bon billet une nouvelle fois, mais avouons que si nous étions a la place de google (on peut rêver), n'aurions nous pas la même façon de penser qu'eux? Le PDG a bien raison dans son discours et je ne lui jetterais pas la pierre, Pierre (même si je sais que vous ne le faites pas dans ce billet)

  6. Rémy Bigot

    A quel moment le virage de trop va-t-il être franchi? C'est la question que je me pose depuis un moment.
    Un jour, il va falloir que ça pète, on va en avoir marre d'être obligé de payer des sommes folles pour être sur maitre Google.
    Ils l'a joue fine, car ce moment aurait déjà du avoir lieu !

  7. Hervé

    A voir à quelle vitesse Google propose de nouveaux services, on se rend compte que son seul but est d'écraser la concurrence pour asseoir sa domination sur la publicité.

    Perso j'aime bien Google Instant Preview, cela évite des clics inutiles et permet également de découvrir des sites que je n'aurais pas forcément visité à cause d'un titre dont l'accroche n'était pas optimisée.

    Pour Google Adresses, il faudra voir avec le temps mais c'est clair qu'il va être difficile pour une entreprise de Paris de se positionner en tête des résultats à Bordeaux. Les référenceurs vont devoir faire preuve d'imagination pour apparaître sur ces requêtes.

    Tu as oublié de dire pour Google Adresses, que le pavé de droite se positionne au dessus des liens Adwords lorsque l'on descend dans la page. Je ne suis pas sur que cela va plaire à tous les annonceurs.

    Sylvain, avec ton titre, je vais avoir la chanson de Brel dans la tête toute la journée. Tu l'as fait exprès ? Bravo 😉

  8. Christophe

    Cette nouvelle présentation est apparu le 17 octobre et sa m'a l'air en phase de test.
    Le problème principal à mon avis est qu'il cible mal les requêtes géolocalisés qui font apparaitre google adress.
    A titre personnel j'ai plusieurs sites qui n'ont rien de localisés, enfin en tous cas qui s'adressent à la France entière et qui se retrouve avec l'adresse du siège social ce qui n'a aucun intérêt.

    Sa ne va pas être facile pour eux de choisir les requêtes sur lesquels il est intéressant de sortir le google adress et lesquels non. Parce qu'il me parait difficilement envisageable de sortir sa pour toutes les requêtes.

    Ha et un petit truc bête mais quand on scroll la page vers le bas, la map google vient se placer au dessus des annonces adsense. C'est un peu se tirer une balle dans le pied ce truc.

    Bientôt il va falloir se battre pour apparaitre dans les 3 premiers resultats de adword pour ne pas prendre le risque de se retrouver cacher par la map....

  9. Communication web

    Bonjour,

    Merci Sylvain de cet article !

    Google est un empire qui ne cesse de se ramifier... Et comme tu le dis, l'objectif de Google n'est pas le moteur de recherche mais la pub !

  10. LaurentCW

    Ayant également beaucoup de clients qui ne ciblent pas la régionalisation mais toute la France et les Dom Tom, la solution Google Adresse n'est pas envisageable, sauf comme je l'ai vu faire chez des entreprises de renom, à "inventer" des succursales locales avec téléphone renvoyant sur un numéro centralisé en call center. Autre solution, utiliser les adresses de son réseau de revendeur pour quadriller la métropole ou l'adresse de ses employés au statut d'indépendant (la requête "taxi moto" est très explicite).

  11. Philippe

    La guerre des Serps géolocalisés a commencé !

    Avec des métiers et statuts professionnels de plus en plus tourné vers le local (services d'aide à la personne,statut d'autoentrepreneur...)nul doute que ce que nous considérons aujourd'hui comme un dérivé d'une concurrence "globale" sera l'enjeu de demain.

    L'écoute, la compréhension et la prise en compte des besoins du client géolocalisé est nécessaire à sa satisfaction et...promet une parcellisation des requêtes toujours plus grande!

    J'imagine que les restos du sud est mettront en avant tout au long de l'année leurs terrasses beaucoup plus que leurs collègues du Nord ouest...qui communiqueront que leur "home" à ce sujet qu'à certaines périodes de l'année...

    L'espace se réduit, la communication doit être ciblée, et l'on est souvent surpris du chemin qu'à pris nos clients.

    100% des miens viennent de requêtes qualité issues de la longue traine.

    Aucun, AUCUN, n'a attéri sur la home...avec des requêtes de 4,5,6 mots sur des problématiques annexes, je dois remercier mon blog ISO 9001 finalement plus efficace que mon site vitrine...

    Quel étrange animal que l'internaute! Et le voici mutant en badaud géolocalisé...

  12. Stef

    Au rythme où vont les choses avec Google bientôt il n'y aura plus qu'une page de résultats par recherche et aussi on ne voit plus trop l'utilité d'indiquer le nombre de résultats sur une requête donnée puisqu'en final il n'y a qu'une dizaine affichée!!

  13. Marc

    Bah, c'est un faux problème tout ça.
    Au moins 2 solutions :
    1- on vend tous nos boites à Google et on devient un service Google super placé 🙂
    2- à force de forcer, Google dépasse la limite et se fait tailler un costard généralisé sur la toile avec émergence d'un nouveau moteur "plus naturel". Encore du boulot pour les référenceurs !

  14. Jean-Baptiste

    Il y a vraiment des sites qui doivent l'avoir mauvaise, par exemple quand on fait une requête de type météo, les SERP proposent en haut de page la température sur plusieurs jours, la pluviométrie, l'humidité... Les sites positionnés en dessous doivent râler. Dans le même ordre d'idée, il y a google maps qui "parasite" pas mal les SERP sur certaines requêtes sans apporter une plus-value géniale.

  15. Aurélien

    Google se lâche en ce moment, mais étant donné que seul les personnes liées au web se plaignent (et encore pas toutes), Google aurait tort de se priver de tels revenus.

  16. wilfried

    Google ne pourra jamais se permettre de faire passer la pub avant la cohérence des résultats car il y perdrait ce qui a fait de Google le numéro 1: sa pertinence.

    De plus nous remarquons tout de même que les pub adwords n'envahissent que le coté et bien rarement la tête du classement des résultats comme c'est le cas sur bing ou yahoo.

    Que Google veuille garder ses "clients pro" cela parait tout a fait légitime tant qu'il ne le fait pas au détriment des internautes.

    Pour la géolocalisation des requêtes, c'est plutôt intéressant pour les petites boites qui n'avait pas les budget nécessaire pour apparaitre sur la première pages il y a encore peu. Je rejoins a ce sujet ce qu’écrit 4.Christophe.

    Ça me fait penser a un Bureau d'avocat qui voulait acheter des boites postales un peu partout pour avoir des adresses dans toute la France...
    (heureusement que les BP sont refusé dans Google adresse)
    Bon dimanche

  17. Nicolas L.

    97% énorme.

    Là où certains voient là la mort de la SEO ou ont une vision d'horreur, moi j'y vois des opportunités.
    Google a besoin de nous aussi... les « petites gens » 😀 les créateurs de contenu. Il nous aime et ce n'est pas près de changer (même si ça pourrait...).

    Là par exemple, il va être beaucoup plus facile pour une entreprise physique de se faire voir.
    Il était temps je dirais même, et il était du devoir de Google de faire ressortir les enseignes physiques qui étaient enfouies sous le spam et les brontosaures.

    (c'est sympa aussi les petits billets comme ceci 😉 )

  18. Maximilien

    Je suis bien d'accord avec Google, à ce fil là, Google va s'accaparer de plus en plus de visiteurs qui reste sur le moteur dans le long terme. Tous les éléments que tu as cité en sont bien le but, étant donné que leur métier de base est la publicité et celle ci représente quand même plus de 97% de son CA ! Je pense qu'ils vont continuer à développer et améliorer ce genre de services qu'ils appliquent petit à petit au moteur, qui facilite quand même la vie des internautes et qui leur permet bien sûr d'accroître leur résultat ^^

  19. Aby

    Wow, ça fait peur, dites donc !

    C'est vrai qu'à ce rythme, les résultats naturels pourraient disparaître sur Google.

    Mais en même temps, ce ne sera pas le cas pour toutes les recherches, non ?
    Peut-être un jour... pas trop lointain (?)

  20. Sylvain Auteur de l’article

    @Djolhan
    Je trouve qu'on en prend le chemin.

    @ Novice
    Chaque empereur a un jour laissé sa place à un autre...

    @ Christophe Benoit
    En effet, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

    @ Christophe (agence web)
    Tout à fait, pour certain, c'est une bouffée d'air. Pour ceux qui ont une envergure nationale, c'est moins cool.

    @ Xavier
    C'est juste, c'est pourquoi je ne juge pas, j'en ferais certainement de même.

    @ Hervé
    La prochaine fois, je te fais le coup du port d'Amsterdam

    @ Chris et Wilfried
    Attention, je parlais bien d'Adsense. Ce favoritisme jouerai alors en donnant une chance de plus au visiteur d'aller cliquer sur la pub Google d'un editeur Adsense.
    On peut considérer qu'un site affichant les pubs Google, reste dans la sphère Googliene.
    Le point que vous évoquez est lié à Adwords. J'ai d'ailleurs pas mal commenté l'article d'Arnaud, mais le constat reste très éloigné de mon billet.

    @ Maximilien
    Le cercle vertueux des profits... 🙂

  21. Fabien

    Au travers de cet article, on constate encore une fois l'expansion du réseau tentaculaire Made In Google. Le moteur de recherche le plus présent en France confirme implicitement sa volonté de mettre en place un conglomérat pur et simple.

  22. Olivier

    Merci pour cet article. JE rejoins l'avis de Chritophe, j'ai l'impression qu'avec le temps les pages de résultats Google deviennent de plus en plus bordéliques si je puis me permettre (le mot est grand, c'est pour imager)... si Bing reste sur la voie de la simplicité d'affichage alors que Google s'aventure vers la quantité d'infos, certains internautes changeront peut être de crèmerie.
    Bref je suis curieux de savoir où on en sera dans 5 ans 😉

  23. Erwan

    Même si je suis conscient du monopole de Google, voir listé ainsi toutes ces nouveaux outils me fait froid dans le dos. A quoi ça sert de créer des sites internet ?

    Les sites de météo deviennent inutiles. Les sites de programmes près de chez soi pareil. Et le programme télé, c'est pour quand ?

    Quand est-ce que Marc Simoncini et consorts sortira son Google à la française ?

  24. Julien

    Effectivement Google Adresses est à double tranchant. C'est très pratique, et très efficace (techniquement et commercialement !) pour les commerces/services localisés. Arriver chez un prospect qui travaille de manière très localisée et lui dire "les personnes qui cherchent votre produit autour de chez vous vous trouverons beaucoup plus facilement", ca l'emballe toujours !
    Par contre pour les commerçants qui travaillent à plus grande échelle, j'avoue que c'est une vraie épine dans le pied, surtout que, comme le dit Cristophe, Google localise souvent lui-même les commerces sans rien demander (très contraignant pour faire des modifications par la suite, notamment pour le téléphone).

  25. Lionel

    Bonjour à tous,

    Les outils Google dans les SERP s'enchainent à une vitesse incroyable ! Difficile de connaitre les futures orientations de Google d'ou la nécessité de ne pas axer toute sa stratégie commerciale sur ce moteur de recherche.

    Personnellement,j'évite la Google dépendance !

    amicalement

  26. Phil

    Le référencement local est désormais favorisé, reste AdWords pour la visibilité nationale !!

    En effet, pour apparaitre en première page de Google, quel sera le choix entre un budget Adwords de 500€/mois ou un très gros budget SEO annuel (30000€+)?.

  27. Luzifa

    Le jour où Google trainerait tous les Google-dépendants dans la rue. Et on les voit là entrain de mendier, tousser, pleurer comme des vrais, ceux q'on voit dans les films et à coté de la Fnac, le jour s'approche. L'apocalypse, certains ont pensé que ça serait d'une autre manière... ils croyaient à une pluie de feux, de grêles et pourquoi pas de chats qui viendraient directement nous arracher les yeux sans aucun effet de surprise afin de bien profiter de la douleur...

    Mais non on va mourir de faim, sans fantaisie, d'une manière la plus naturelle de Googlebot aime bien nous la faire...

    Enfin je dis ça pour ceux qui ont un site sur le cinéma ou la comparaison de produits lol. C'est effrayant.

    Pcik a boo !

  28. Sylvain

    Il y aurait beaucoup de choses à dire sur les très nombreux « services » GG. Il en est un, néanmoins, qui est en soit un vrai paradoxe : Google Adresse.

    En effet pendant des années, depuis sa création certainement, le credo du web a été de dire aux entreprises : allez sur le web et développez à moindre coût votre clientèle locale pour qu'elle devienne régionale, voire nationale, voire plus encore. On entrait alors dans une démarche de dématérialisation de l'entreprise.
    Google Adresse marque un virage à 180°, un retour à bonne vieille logique locale du minitel, voire même de l'annuaire papier (puisque le minitel était un début de dématérialisation) : ce qui compte avant tout c'est l'entreprise physique qui rayonne depuis son quartier jusqu'à la périphérie de sa ville.

    Après on peut discuter longtemps. Est-ce un bien ? Est-ce un mal ? Peu importe à la limite, de toute façon le bonheur des uns fait la malheur des autres. Les défavorisés d'un jour seront les favorisés du lendemain. Et puis GG n'est pas un service public. C'est une entreprise qui va dans le sens d'un plus grand développement commercial... pour elle-même.
    Il n'empêche, GG Adesses est un vrai paradoxe qui, du coup, renvoie à leur chaumière beaucoup de sites qui ont adhéré au discours premier. À leur chaumière... ou à Adwords. Car la remarque de Phil (Webdesigner) est des plus pertinentes. Tout ça n'est peut-être qu'une stratégie de transfert de budget.

    Quant aux dernières réflexions du billet : « Google adresses pourrait se doter d'options payantes... » et « Google shopping pourrait se doter d'options payantes... », il n'y a même pas à en douter. Sinon ça servirait à quoi que GG - qui ne fait pas dans la philantropie - il se décarcasse ?

  29. Sebastien

    C'est toujours la même chose : on établit une position de monopole (ou presque) en offrant un outil bien plus performant que les autres. Puis on veut monétiser au maximum ce monopole mais cela se fait au détriment du service. Il y a alors un grand tour d'équilibriste : est-ce que cette baisse dans le service va permettre à un concurrent d'émerger ?
    Pour l'instant, Google peut se permettre de monétiser au maximum sa position car on ne voit pas qui pourrait le dépasser en France. Mais d'ailleurs, est-ce que Google a ouvert tous ces services dans les pays où il n'est pas aussi dominant ?

  30. nicolas

    Pour ma part je suis beaucoup plus modéré...

    La nouveauté Google Adresses peut être contré si votre fiche est bien faites, vous allez récupéré dans les 24h le positionnement que vous aviez en naturel car il va reprendre le dessus sur la fiche map et surtout passer devant les autres.

    En revanche, un site sans map au préalable doit impérativement s'en créer une (récupération de base de donnée entreprise).

    Pour le reste, mettons nous à la place des internautes, sur certains services utile mais surtout peut conflictuelle comme la météo, les horaires de ciné, l'utilisateur souhaite la rapidité, et moi le premier sur ces questions..

    Pour ce qui est de la vidéo, j'en vois plein d'incitations à des MFA, normal docteur 😉

  31. Keeg

    Google est en train de modifié profondément sa recherche. Depuis quelques mois, il y a moins de résultats naturels, mois de recherches naturelles et une publicité clairement favorisée. Je suis assez déçu des actuelles évolutions, mais il va falloir s'adapter.

    Pour revenir à Google Adresses, que j'ai encore assez peu utilisé, j'ai un soucis : Doit-on forcement passé par la validation client (fixe / portable / adresse) pour valider la fiche Google Adresses ? Parce que franchement, dans certaines situations, c'est relou.

  32. Olivier

    En ce qui me concerne, la page de résultat pour la recherche du mot clé qui m'intéresse est assez agréable visuellement.
    pour les 8 premiers résultats, on y trouve même une photo diffusé dans google adresses (local business center).
    Pour la pertinence des résultats, je ne sais pas si cette façon de procéder est bonne ? Je pense que celà dépend du type de recherche ...

  33. blackat

    Salut !

    très bon article, j'ai bien aimé !
    je comptais faire un article dans le même genre et je me suis donc renseigné :

    - il paraitrait qu'au USA on a deja la possibilité de payer pour être dans les premiers résultats de google map ( à prendre avec des pincettes, je n'ai pas eu encore le loisir de vérifier par moi même)

    - Google Shopping a déjà ses liens commerciaux en haut, si les annonceurs (ou un référenceur) personalise assez son annonce, cela attirera le click.

    Pour la mort du référencement, ca fait 10 ans qu'on l'annonce et on est de plus en plus nombreux !

  34. Lyes

    L'espace accordé aux résultats organiques non sponsorisés est en effet de plus en plus réduit.
    J'avais écris un article allant dans ce sens il y à quelques mois en indiquant que pour des requêtes concurrentielles, il est très difficile d'être visible :
    .

    En ce qui concerne la prévisualisation des sites, je me souviens du moteur de recherche américain Wisenut.com, qui au début des années 2000 proposait la prévisualisation des sites. Ce moteur n'existe plus aujourd'hui...

  35. Nicolas

    J'ajouterais également en réponse à ce que je lis là qu'au jour d'aujourd'hui la recherche est multi canal et multi médias...

    je pense juste que le nom du métier même de référenceur va changer pour que celui de trafic manager ce repende (google news, maps, vidéos, images, réseaux sociaux)...

    Bref il y a encore matière de ce faire plaisir, et puis il y a encore un paquet de niche qui ne sont ni soumise à Google Shopping, très peu à Adwords, pas d'images ni de map et qui marche fort !

  36. Mathieu

    Tiens on est sur la même longueur d'onde, j'ai écrit un article sur les oneboxes cette semaine 😉

    Pour ceux que cela intéresse, cela reprend un peu tous les types et je donne quelques infos pour obtenir sa onebox perso 😀
    -http://www.seo-france.net/2010/onebox-google-tour-horizon/176

    ++

  37. Le Juge

    Ouuuuuh mais je sens comme un courant de paranoia anti google en ce moment - meme si l'article est tres pertinent, je doutes que google finissent par franchir certaines limites car cela pourrait devenir contre productif. N'oublions pas que ce qui a fait le succes initial de Google c'est sa simplicité - Ecran Blanc- boite de recherche - logo.

    Ceci dit, Google se comporte de plus en plus comme Microsoft aux vues de sa position dominante, donc... restons méfiant tout de meme

  38. djallel

    Depuis peu Avec Google adresse, Les SERP peuvent ne pas contenir 10 résultats naturels et reléguer ainsi quelques sites en deuxième page !!!

  39. Laurent

    Effectivement, il ne faut pas oublier que Google reste avant tout une entreprise en quête de profit. Il est fort probable que d'ici peu Google adresses devienne payant en partie voire en totalité, que les résultats dits "naturels" ne soient même plus en première page des résultats de recherche... Il ne faudra pas attendre 10 ans (cf: ).
    Toutefois, à vouloir trop en faire, à vouloir notamment géo localiser des requêtes parfois généralistes alors que le propre de la "vente par correspondance" est justement de pouvoir faire "ses courses" à distance, Google ne va t'il pas finir par nous perdre...

  40. Agence web

    Tu peux rajouter boutiques.com dans la liste. le site de shopping en ligne de google. En complément à google shopping.
    Bientôt du CPA sur google?
    En tout cas ce qui est sur c'est que là, google devient juge et parti et ça commence à devenir dangereux...to be continued

  41. Capseo

    D'un côté c'est compréhensible que google élargisse sont domaine d'activité, mais ce qui peut faire peur, c'est ce monopole omniprésent grandissante. Google rachète des sites sur lesquels il perd un peu de visiteurs (genre twitter qu'il voudrait racheter), et le soucis c'est qu'un moteur de recherche se doit d'être le plus neutre possible.
    A terme, j ai aussi peur que Google profite de son statut, et qu'il devienne tellement gros, qu'on puisse plus avoir de solutions de secours.

  42. jonat

    Je rejoins l'avis de plusieurs personnes ici, sur le fait que les résultats de google commence à devenir "fourre-tout". Entre les pubs payantes, les images, les tweets, les vidéos, j'en passe et des meilleures, moi perso ça commence à m'exaspérer.

    Le pire c'est la visualisation des sites au clic dans les serps... Je trouve ça encombrant. Mais bon c'est mon avis personnel...

    Après, la chose positive dans tout ça c'est qu'on a pas mal de trucs regroupées en une zone, pour certains ça doit aider.

    De là à supprimer les résultats naturels ? J'espère que non, sinon je pense qu'une partie des utilisateurs de google iront voir ailleurs, et moi le premier ! Faut pas oublier que ça reste un moteur de recherche, qui comme son nom l'indique est destiné à faire des recherches, et non pas à se faire bombarder de pubs, images ou autres choses...

  43. egr renovation

    C’est toujours la même chose! je me demande SI ça sert à quelque chose de créer des sites internet!!!!

  44. Eric

    Bonjour Sylvain
    bonjour à tous
    🙂

    je n'ai pas commenté avant, étant absent

    un excellent article qui résume bien la situation,
    j'étais à une journée Google à Paris le Jeudi 18 novembre,
    étaient présent des PME, mais qui ont de gros budgets Adwords, dont je fais parti

    La journée était fort intéressante, nous avons été fort bien reçu.
    La thématique de la journée était "gerer au mieux son ROI avec google "
    mais le vrai message était "dépenser plus sur Google"
    🙂

    Ce qui ressort pour moi de cette journée est encore plus inquiétant que ton article, Sylvain,
    les résultats naturels vont voir leurs parts de plus en plus réduites sur les pages Google

    il n'y a pas eu un mot sur le SEO de toute la journée, lorsque je m'aventurais sur ce terrain la, à un moment j'ai cru que j'avais affaire à des autistes en face de moi.

    Ils ont très fortement insisté sur Youtube qui est selon eux, le deuxième moteur de recherche au monde derrière Google, le message qu'ils ont fait passer est d'investir massivement dans la pub sur youtube, sur Google et le réseau Display.

    Par contre Facebook, Twitter, les réseaux sociaux, pas un mot ou presque, cela ne va pas nous étonner, puisque Twitter a eu des propositions de rachat qui montaient jusqu'à 4 milliards de dollars
    🙂

    voici de bonnes raisons pour faire vos recherches sur Yahoo ou Bing
    c'est ce que je fais déjà
    et les résultats sont très très bons sur Bing

    j'irai même plus loin, une bonne loi anti trust pour démonter le géant Google, ne ferait pas de mal
    🙂

  45. Roxane82

    Le but d'un moteur de recherche, ce n'est pas de mettre en avant des résultats naturels ou des résultats publicitaires, mais de permettre à l'internaute de trouver le plus efficacement possible ce qu'il cherche. A comparer, voilà un moment que je trouve que Google fait ça mieux que personne, et tant que ce sera le cas, je n'y trouverai rien à redire.

  46. saut en parachute

    Cela est d'autant plus impressionnant avec Boutiques.com, alors que Google ne s'était pas encore positionner en boutique e-commerce pure et dur, c'est vraiment très impressionnant.
    Surtout que l'utilisateur lambda ne se rend pas forcement compte qu'il est encore chez Google.
    L'objectivité du moteur de recherche quand aux requêtes tapées par l'internaute va encore plus être remis en cause.
    Je suis content du partenariat Bing & Yahoo, c'est la première fois qu'il y a un mouvement aussi fort de la concurrence. (Quand je dis fort, je pèse mes mots tout de même)

  47. Kmenslow

    A force de rajouter ses services sur cette toute petite première page, les résultats naturels vont disparaitre pour laisser la place à la galaxie Google (comme vous l'avez noté dans l'article).

    Avec deux ou 3 options en plus, google ne sera plus un moteur de recherche mais un réseau social.Les internautes pourront soit vivre dans le monde Facebook soit dans le monde Google.

    Les grands de l'internet ferment de plus en plus les portes de la toile.

  48. alain

    On peut rajouter le lien "Afficher le cours des actions ***" qui apparait sous le résultat de recherche d'une société cotées en bourse, et renvoie tantôt sur le site Boursorama ou sur le service Google Finance ..

    Quoi de plus naturel pour un moteur de recherche d'intégrer ses propres services sur ce type de requêtes... Sur l'ensemble de requêtes cela doit rester très marginal.

  49. Mapics

    Google aurais tord de se priver, Il offre du gratuit et les radins que nous sommes profitons de ces services. Ensuite faut voir la durée de vie qu'ils auront, pas sur que dans 20 ans Google soit le leader sur le net. La roue tourne pour tout le monde.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *