Google dance, PageRank et poudre aux yeux

Et voilà, Google nous exporte le PageRank à nouveau le 7 novembre dernier, et les forums  se mettent à nouveau à voir fleurir le doux nom de Google Dance dans la moitié de leurs sujets.

Perdu dans le PageRank

Moi j'ai perdu deux points, et toi t'as gagné combien ? Pourtant j'ai trois liens PR7 pourquoi je passe  PR 3 seulement ? Est-ce que je vais avoir plus de visiteurs avec mon PR4 ?

Et si on mettait un peu de bon sens dans ce fourbi, ça vous dirait ?

La Google dance :

Arrrgh ! Arrêtez avec la Google Dance, elle est morte et enterrée depuis... longtemps.

On parlait de Google dance lorsque Google mettait son index à jour tous les 3 à 4 mois environ. Le classement des résultats changeait alors à ces périodes et mettait tout le monde en émoi.

Il y a longtemps que ce n'est plus le cas. De nos jours, le classement change tous les jours (voir même plusieurs fois par jour). Et puis avec la recherche personnalisée, d'autres paramètres sont venus chambouler tout ça.

Bref, on  ne parle plus de Google dance, mais d'export du PR. Ceci correspond au fait que Google met à jour la longueur de sa petite barre verte, et le chiffre qui va avec.

L'impact du changement de pagerank

Pour être franc, en gros on s'en fout !

Quoi ! Mer il et fou !

Non, je ne suis pas fou. Car franchement, votre pagerank, il vous sert à quoi ?

Ce qui importe avant tout, c'est d'être bien placé sur les requêtes qui drainent le trafic qualifié de votre site, non ?  Et pouvez-vous me dire en quoi le PageRank va influencer cela.

Prenons quelques exemples...

Un PR 2 qui déménage

Un de mes sites fétiche (mon client me paye en fonction de son chiffre d'affaires alors je vous jure que ça me motive) se traine lamentablement avec un PR 2 depuis des lustres.

Ce qui intéresse mon client, c'est son CA. Le PR, il ne sait même pas ce que c'est. Ce qui m'intéresse moi, c'est aussi son CA puisque je gagne ma vie grâce à cela.

Et bien je peux vous dire que je fais sacrément attention à ses positions sur les requêtes qui amènent ce chiffre. Le résultat, le voici ci-dessous. Entre nous, vous comprendrez pourquoi je me fiche pas mal de son PageRank 2. Et le rapport entre son PR et ses positions, il est où ? Je n'en sais rien et je m'en fiche.

Cliquer pour agrandir

Un PR qui ne change rien.

Sur un autre site fétiche, j'ai été pris d'une grosse frayeur lors du passage de l'ours (Panda). Alors que j'étais tranquillement en train de bronzer en vacances, voilà que j'apprends que le site aurait perdu 40% de visibilité (ci-dessous les responsables qui m'ont gâché un cocktail que je sirotais).

ranking metrics

Panique à bord, je consulte les stats... rien. Pas de changement dans le trafic.

analytics

En fait, sur les requêtes qui ne nous intéressent pas, le site est passé de la 5ème page à la 7ème ou même 9ème. Vous comprendrez facilement que ça ne change rien, car de toute façon, personne n'allait jusqu'à la cinquième.

Et il nous fait quoi le Google ce 7 novembre dernier ? Il nous passe de PR3 à PR5. Impact sur le trafic ? Rien.

En gros, je te mets une fessée cet été (Panda) et je te donne une image en automne (PR). Impact de chacune des opérations ? Rien.

Un PR qui stagne

Sur un troisième site que nous avons réalisé le PR se trainouille à PR4. Et alors,  WTF ?

Je ne retournerai pas le couteau dans la plaie des concurrents alors je n'indique pas les expressions-clés, mais je peux vous dire qu'elles sont plutôt concurrentielles et je vous livre ci-dessous les progressions sur celles-ci.

Amélioration des positions

Une fois de plus, mon client comme moi même, je peux vous assurer que le PR est le dernier de nos soucis. D'ailleurs, sur ces requêtes concurrentielles, nombreux sont ceux qui sont loin derrière avec des PR 5 ou 6.

Sacré PageRank

Cette barre verte, c'est comme un hochet que Google agite devant les webmasters. À chaque export, tous écartent l'élastique de la couche pour voir si le truc a grossit. La moitié s'émerveille alors devant le gros machin, l'autre moitié fait pipi par terre et se roule dedans. L'effet ? Rien.

Mais alors, ça sert à quoi le PageRank ?

Pour imager, je dirais que c'est le commentaire global que nous avions en bas de nos bulletins de classe. Vous aviez 7 sur 10 de moyenne (de bonnes positions) et le professeur principal vous mettait royalement un « peu mieux faire » (PR4)

Le copain d'à côté avait plutôt 4 de moyenne (pas très bien positionné), mais une bonne annotation « bon travail, a fait de gros efforts » (PR7).

Mais en bout de course, vos bonnes notes (bonnes positions) avaient plus de valeur que les encouragements (PR).

Alors comme à l'école, je vous donne le conseil de travailler pour vos notes, pas pour le commentaire du professeur. Si votre trafic se porte bien ou évolue positivement, le PR peut rester le dernier de vos soucis. Si votre trafic chute, la baisse de PR éventuelle n'est qu'une conséquence, pas un levier sur lequel agir, et encore, je ne vois toujours pas de liens entre le PR et le ranking.

Pour cette fois, je suis d'accord avec Matt Cutts 🙂

En résumé

Pour faire une analogie avec la route. Quand la barre est verte, j'estime qu'il n'y a pas de radars fixes, mais ça ne veut pas dire que ma moto à gagné des chevaux ou qu'il n'y a pas de radars mobiles (filtres).

Le pageRank est un indicateur, mais plus ça va, moins je comprends ce qu'il indique, alors je ne tire plus de conclusion et ne prend plus de décision sur la base du PageRank d'une page.

Articles connexes :

http://blog.axe-net.fr/page-rank/

http://blog.axe-net.fr/il-faut-sauver-le-soldat-pagerank/

http://www.jambonbuzz.com/mode-demploi/petit-rappel-sur-les-indicateurs-de-visibilite-2011-10-04

http://www.baume-referencement.com/enlarge-your-pagerank/

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

97 réflexions au sujet de « Google dance, PageRank et poudre aux yeux »

  1. Jérémy

    Je trouve psychologiquement amusant de voir les Webmasters s'exciter devant le PR Google ... Pour certains c'est effectivement un argument de vente ( on connait le biz autour de la vente de lien ). Pour une société experte en Seo, c'est peut-être un premier critère que l'on a conseillé au futur client de regarder ("S'il n'a pas un bon pagerank, c'est qu'il est pas bon"), et je crois que pour beaucoup c'est de l'autosatisfaction que d'avoir un bon PR ( comme savoir qui a la plus grosse ).

    Bref, interessant, je ne m'en suis rendu compte que le lendemain moi ou mon m'a sorti un:"T'as pris un PR4 mon salop !"

    Comme vu via Twitter, personnellement, je préfère m'amuser avec le Rank Alexa qui cache pas mal de petites choses finalement.

    Sympa la démo anti-pr ! 😉
    Bon dimanche

  2. Sylvain Fouillaud

    J'aime beaucoup l'image du bulletin de notes. J'en tire à peu près les mêmes conclusions que toi : je vise un meilleur positionnement, si le PR augment, c'est du bonus. Je ne sais plus où j'avais lu ça (peut-être ici d'ailleurs), mais le PR est un peu comme l'image que te donne le prof quand tu as bien répondu, j'avais trouvé ça assez bien illustré.

  3. Littlebuzz

    Rien à redire, ou plutôt si, c'est super joli un screen de myposeo full "Your are number one !" ! Bravo !

    Ca en jette carrément plus qu'un PR9 tient !

  4. Mat

    Le PR personne n'en tiens compte mais tout le monde y jette un coup d'oeil de temps en temps. Le PR a eu son temps...En revanche, tu n'aborde pas du tout l'aspect linkjuice. Un lien PR7 a t-il finalement plus de valeur qu'un PR3? Faut-il s'y interesser lors d'un échange de lien ou d'une publication sur un site de CP ?

  5. alain

    Alors je vais vous dire pourquoi on accorde autant d'importance à la petite barre verte ! Car nous n'avons pas les logiciels pour suivre sur chaque requête notre positionnement ! Le seul élément vraiment et immédiatement visible, c'est cette petite barre verte... mais ça ne veut pas dire que nous ne considérons pas notre traffic comme essentiel... Il reste juste cette idée bien ancrée que si nous augmentons notre barre verte nous augmenterons le nombre de nos visiteurs !

  6. Raph

    Le PR a fait parlé et continuera de faire parler je crois.
    Ce qu'il faut retenir c'est que le PR n'est réellement utile que pour une poignée de webmaster. Lesquels et bien ceux qui vendent du lien et c'est tout.
    tout le reste n'est que branlette cérébrale

  7. Philippe

    J'aime bien l'analogie entre "note" et "annotation".

    C'est vrai que le PR est un indicateur sur lequel les SEO s'attardent peu (même si il y a toujours un petit coup d'oeil par réflexe !), d'ailleurs, que penses-tu du MozRank et des indices d'autorité des pages et noms de domaine via Open Site Explorer ?

  8. olivier

    Comme vous je ne me soucis plus du PageRank de mon site, vu qu'en soi celà n'a aucun effet sur le positionement sur telle ou telle requête. J'avais fais un essai à partir d'un de mes sites qui est composé d'une unique page dont le PageRank est de 5. Il était très bien positionné sur la requête A. Je voulais grace à ce site essayer d'en positioner un autre sur une requête complètement différente, disons B, en pensant que son fort PageRank aiderait fortement.
    je n'ai donc laisser sur la page du site A qu'un seul lien sortant, vers le site B, avec une belle ancre B. Et bien le PageRank du site B à augmenter, mais je n'ai constaté aucun effet positif sur le positionement sur la requête B. J'en conclu que le PageRank ne transmet de "force", même avec l'ancre "qui va bien", que sur les termes des ancres de liens qui ont aboutit à créer ce PageRank.

  9. Sira

    Je suis entièrement d'accord. Le fait de perdre ou de gagner des points de PR n'a aucune importance lorsqu'on est e-commerçant, du moment que les positions sur les mots clés, et surtout sur les mots clés "qui transforment" restent inchangés.

  10. sebastien133

    Trouver un outil d'évaluation fiable du poids d'une page, à part le relevé de positionnement sur une liste précise de termes, m'a toujours intéressé et posé problème.

    Tu as raison de dire que c'est le principe de la bonne note et qu'il ne sert à rien.

    J'ai bon, Maîtresse, j'ai bon ? 😉

  11. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Jeremy
    Au passage, merci encore pour cet échange sur Twitter.

    Dommage que la barre d'outils Alexa ne soit pas plus utilisée en France, les infos seraient encore plus fiables.

    @ Sylvain F
    Oui, c'était ici.

    @ Littlebuzz
    Ah bah non,je n'arrive toujours pas à passer devant le site officiel de la marque 🙂

    @ Matt
    J'attache maintenant plus d'importance à la thématique de la page, mais je ne vais pas être de mauvaise foi, si tu as un PR 7, je prends 🙂
    En revanche, je préfère un BL à partir d'une page PR4 qui sera exactement dans la même thématique que la mienne, qu'à partir de la page d'accueil du même site, même en PR7, si elle est moins bien thématisée par rapport à la mienne.

    @ Raph
    Tu résumes bien !

    @ Philippe
    J'ai en effet tendance à accorder plus d'importance aux indicateurs que tu cites. En fait, mon premier repère est de voir comment se positionne une page sur son title ou partie de celui-ci, même chose sur tout ou partie de son contenu.

    @ Olivier
    On est d'accord

    @ Sebastien
    Si tu es terre à terre comme moi et que seules les positions comptent, oui, tu as bon. Tu passeras chercher ton image 🙂

    Bon, au delà des positions, c'est quand même la conversion derrière qui compte le plus.

  12. davidc1

    Je n'ai jamais prêté attention à cette métrique jusqu'à il y a peu parce que j'obtenais d'assez bons résultats avec de petits pr; j'ai changé d'avis...

    Tu listes quelques exemples qui ne font à mon avis que confirmer la règle : Le pagerank et le rank sont intimement liés.
    C'est simple à démontrer, prends quelques centaines de requêtes et relève le pr ainsi que le rank des X premiers résultats renvoyés.

  13. david

    Tout à fait d'accord que le Page Rank n'est pas des plus important pour les divers domaines évoqués ci-devant. Par contre quand on parle de vente ou d'échange de liens, il entre pas mal en ligne de compte. Il reste donc une variable parmi tant d'autres et puis pour l'égo une grosse barre verte c'est plus sympa.

  14. Kevin

    J'étais content hier de remarquer que la homepage d'un mes sites est passés de PR1 à PR4 mais finalement son positionnement n'a pas bougé... merci pour l'explication de texte.
    Au passage, quels soft utilises-tu pour le suivi de positionnement (cf tes impr ecran) ?

  15. Martial

    Finalement, les forums qui critiquent le plus le page rank, ce sont ceux de sites qui ont un page rank élevé ! comme s' ils voulaient prétendre, voilà une étape de réalisée, la suivante c'est de regarder plus en détail. Quand on un PR de 2, oui on espère passer "un jour" à 4 !
    Mais comme c'est difficile...

  16. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Davidc1
    Je n'ai pas compris ton commentaire.
    Tu dis que tu accorde maintenant plus d'importance au PageRank ?

    Mes exemples montrent plutôt que je ne comprends pas l'influence du PageRank sur le positionnement.

    Je m'amusais à tester sur la requête "référencement garanti". La baume a un petit PR (3) et ranke mieux que des sites PR5 qui sont en 2ème page de la SERP alors qu'ils cherchent visiblement à se positionner sur la requête.

    Bref, je veux bien que tu m’éclaircisse ton commentaire 🙂

    @ David
    Exactement, le PR, c'est important au vestiaire, surtout dans les douches 🙂

    @ Kevin
    J'utilise Myposeo. Ranks est très bien aussi.

  17. WebGazelle

    Décidément, le PageRank semble alimenter sans fin la presse SEO. A son origine, le PR servait à contextualiser une page Web, en quantifiant son importance par son linking. Google semble plus se focaliser sur les critères de pertinence. Il est donc illogique que le poids des critères d'importance, comme le PR, diminue.

  18. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Webgazelle
    Je ne le vois pas comme ça.

    A l'origine, le PR définissait la popularité par le linking, c'est sans doute encore le cas. Mais vu que le classement se base aujourd'hui beaucoup plus sur la pertinence, il est donc très logique que le poids du PR diminue (ou donc que celui-ci ne veuille plus dire grand chose).

    J'ajouterai aussi que le poids du partage social grandit chaque jour, et pourtant, avec ses nofollow il n'apporte rien au PR.

  19. Magicyoyo

    A mon avis, on ne peut pas se contenter de regarder son SEO sur un simple résultat final positions et/ou trafic.

    Le PageRank toolbar est un indicateur "opérationnel"... de qualité moyenne.
    Le PageRank est une mesure quantitative de la popularité.
    Le PR toolbar est une approximation du PR.

    Après, à chacun d'en tirer ses conclusions.

  20. davidc1

    J'accorde aujourd'hui bien plus d'importance au pagerank qu'auparavant.

    Tu ne peux pas te baser sur une requête ou sur 3 domaines pour dire que le pagerank.
    Ce n'est pas parce que tu as des pages sans pr qui rankent mieux que des pages avec pr que cela indique que la pagerank n'a pas d'importance.

    Une page pr0 sur un ndd qui a du pr, ce n'est pas la même chose qu'une page pr0 sur un ndd pr0 😉
    Quand tu fais le test, note aussi le pr de la home.

    Fait le test sur plusieurs centaines de requêtes, tu seras fixé.

  21. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Magicyoyo

    En fait, je ne vois le SEO que comme un moyen, pas une finalité. Cette finalité étant la conversion.

    Du coup, je m'attache bien plus aux positions et au trafic.

    Mais je suis d'accord avec ta définition du PR.

    @ Davidc1
    Je n'allais pas mettre 50 exemples 🙂
    Et je prenais bien en compte le PR des homepages aussi.

    Je vais paraphraser un peu la réponse que je faisais à Webgazelle mais je pense que la popularité (et donc le PR) n'est pas un indicateur de pertinence. Et je trouve que Google essaie (avec plus ou moins de réussite parfois je l'admets) de renforcer ce caractère de pertinence.
    C'est pourquoi je constate que la thématique de la page ou l'on pose un BL, et le "bruit social" de la page qui le reçoit, ont aujourd'hui un poids très largement plus important.

    Bien évidemment, un Bl sur la bonne ancre, dans l'editorial d'une page de la même thématique, et avec un gros PR sera le summum. Je ne crache pas sur le PR, je pense juste qu'il n'est pas un indicateur fiable pour aller chercher des liens. Je privilégie les autres.

  22. phil

    Je me suis reconnu dans ta frayeur pour l'indice de visibilité !
    Quelquefois Google nous communique des résultats avec des flèches rouges qui font peur et autres chutes de PR (qui avaient augmentés vertigineusement un mois plus tôt!).

    Alors du sang froid, on regarde les indicateurs qui nous importent le plus.

    Le nombre de demande de devis, le traffic sur le site sur la zone geographique importante (inutile de bien ranker au Zimbabwe !).

    Pour le reste le PR peut servir au mieux à communiquer entre initier...et encore, je préfère zieuter le nombre de links dans yahoo explorer maintenant pour juger de la pertinence d'une page.

  23. yvan

    Comme tu le dis, j'ai plusieurs qui ont pris un point un pagerank (ex PR2 à PR3), sans pour autant gagner du trafic, ni des positions. Comme on l'entend dire de plus en plus dans le monde du référencement, seul le positionnement compte (enfin, on est d'accord ou pas...)

    Pour la petite barre verte, c'est vrai que ça fait jamais plaisir quand elle descend, mais bon il faut bien amuser un peu les référenceurs lol

    bon we

    Yvan,

  24. Antoine

    Tout à fait d'accord avec toi sur le fait que le PR a peu d'importance pour son propre site. Du moins, ce n'est pas ce qui va expliquer dans l'absolu son positionnement.

    Par contre, le PR est je pense un indicateur à prendre bien en compte dans une campagne de linking.

    Les backlinks qu'on pose auront plus de chance d'être indexés rapidement sur une page à fort PR (et ils donneront plus de "jus" au final). Comme l'avait d'ailleurs dit je crois Matt Cutts, le crawl d'un site se fait par ordre décroissant de PR.

  25. Djolhan

    Perso, le PR me sert surtout à visualiser si une page est pénalisée ou non, j'entends la, la couleur de la barre, verte, ou grise. On en a discuté ensemble et j'attends avec impatience tes résultats d'ailleurs 😉

    Cela dit, j'ai tout de même du mal à comprendre la dernière mise à jour de ce PR. Il n'y a pas de logique, ou en tout cas, je n'arrive pas à la cerner.

    Car si on prends comme référence la quantité de liens pour obtenir du PR, on se retrouve dans une impasse. On voit des sites avec presqu'aucun lien avoir des PR 4, voir 5 contre des sites avec plus de 10k baisser de PR4 à PR3 voir moins. J'ai trouvé pour ma part cette mise à jour du PR assez chaotique et je pense qu'on a affaire à une MAJ comme la dernière qui sera en deux temps.

    La question qui m'intéresse le plus aujourd'hui, c'est, comment est calculé ce PR, car visiblement, le mode de calcul à changé !

  26. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Djolhan
    Entièrement d'accord avec toi concernant le dernier export.

    Je vais tester un truc idiot suite à notre discussion. J'ai peur que cela marche et nous apportent plus de nouvelles questions que de réponses, mais qui ne teste rien ne sait rien.

    @ Antoine
    J'avais conservé en tête cette réflexion de Matt Cutts en effet.
    En revanche, la rapidité d'indexation d'un BL est-elle si importante que cela ?

  27. Loic Hélias

    Tout à fait d'accord, lors de la Google Dance, j'ai bien entendu été fier d'avoir vu mon PR augmenter... et de ne surtout pas baisser.
    La raison est dans la phrase que je viens de dire, "fier" c'est un peu de la masturbation intellectuelle personnelle.
    C'est plus esthétique d'avoir une barre verte et pas blanche, surtout lorsque le site est tout nouveau à défaut d'être bien positionné.
    Amicalement

  28. Hervé

    Clair que l'essentiel ce sont les positions des mots-clés et le trafic que cela engendre.

    Toutefois, j'ai constaté que le PR gardait toute son utilité pour certaines franges de sites comme les annuaires par exemple. C'est sans doute un tort mais c'est la réalité.

    @Djolhan, @Sylvain : n'oubliez pas de me tenir au courant pour les tests, cela m'intéresse de continuer à participer 🙂

  29. Antoine

    @Sylvain : je pense que la rapidité d'indexation est importante en terme de "charge" de travail. Sur une page à fort PR, en principe, la mise en cache est régulière et donc le BL est vite comptabilisé.

    Par contre si le BL est posé sur une page nouvellement créée, ou avec un très faible PR, il faudra avoir recours à des services de ping, voire même envoyer quelques BL. Bien entendu, cette règle ne s'applique pas à tous les coups : sur des domaines trustés avec beaucoup de contenus, on aura pas besoin de déployer toutes ces actions.

  30. Yassine

    Avouons quand même que pour faire de l'échange de liens, un site avec un PR de 5 - 6 a plus prétendants qu'un site avec un PR de 1.
    Personnellement je fais attention à l'indexation du site et à son trafic pour y mettre un lien, si gros PR je dis c'est un plus...

  31. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Antoine
    Oui, j'avais bien compris et je suis d'accord.
    Ce que je voulais dire c'est qu'en fait, il ne m'importe pas vraiment dans une campagne de netlinking qu'un BL ne soit pris en compte que 2 semaines plus tard que les autres.

    @ Yassine
    Je suis d'accord. D'ailleurs, pour le site que j'indique dans l'article qui vient de passer à PR 5 (il fait le yoyo coté PR depuis 1 an), ma cliente m'a dit "Pas la peine de me prévenir quand mon PR monte, je le sais, je reçois des tas de demandes d'échanges de liens".

    Pour la petite histoire, j'ai des pages avec des PR4 et 5 (mais je ne donnerai évidemment pas les domaines ici). La plupart ne rankent pas car elles ont été shootées par une pénalité. Et je m'en sers pour échanger des liens avec des obsédés du PR contre des pages à faible PR mais super thématisées et avec bon positionnement.
    Et ceux qui ne voient que le PR se font avoir, mais visiblement ils aiment ça, alors tout le monde est content 🙂

  32. Fabien

    C'est pas le Pagerank qui augmente le chiffre d'affaires, c'est bien l'augmentation du positionnement sur les mots-clés visés. Le PR n'est utile que dans de l'échange de lien et lors d'une campagne de spam commentaire. Cela donne une idée très globale du jus qui sera transmit par ces liens.

  33. paiement autoentrepreneur

    @Jeremy: hihi bien aimé la blaque du PR4

    C'est fou le PR, j'ai envoyé boulé un mec qui voulait sous prétexte d'avoir un PR6 un lien en page d'accueil sur mes 4 sites contre un lien PR6(attention) sur sa page partenaires contenant 300 liens, si si vraiment.
    Il m'a même relancé en prétextant que c'était pas possible j'avais du zappé son mail, vu la proposition. 🙂
    Je lui ai répondu le lapin blanc de 6 semaines n'est pas au bout de ce couloir amigo.

    Je suis bien d'accord par contre avec Jeremy concernant le rank alexa.

    La thématique c'est une valeur sur, je vous le dis...

  34. Pignon_rue

    Je m'étais posé des questions sur la légitimité du PR sous l'angle des échanges de liens et de sa valeur entre deux mises à jour (http://goo.gl/vamj5).

    Tu vas bcp plus loin ici en rappelant que le but du jeu est le CA. Et oui, si on passe autant de temps derrière les écrans, ce n'est pas (que) pour la médaille... Alors, ta comparaison avec les commentaires du prof principal m'a bcp plu.

    Ceci étant dit, le PR restant l'étalon des échanges de liens, j'exploiterai au mieux le nouveau PR3 de notre boutique pour faire de nouveaux échanges de liens et...essayer de générer plus de CA !

  35. Antoine

    @Sylvain : oui, je te rejoins tout à fait là-dessus. C'est même mieux pour rester "naturel".

  36. Aurelien Delefosse

    Moi j'aime le PageRank, c'est un indicateur relativement fiable : popularité, indicateur de potentiel du site. Il ne fait pas tout, c'est une conséquence, pas une cause, donc pas de quoi d'exciter et chercher une amélioration de la visibilité (comme tu l'as très bien dit, il n'y a plus de MAJ).

  37. Laurent

    Sylvain, la GD, c'était environ tous les mois, pas tous les 3 à 4 mois.

    Ensuite, je pense que le Pagerank, c'est à dire la popularité selon Google via le linking, est toujours la base de l'algo de classement des pages (similarité/popularité), quasiment tout le reste étant de la surcouche (filtres ?) visant à lutter contre le spam.

    Ce qui ne ressemble plus à rien, c'est le Pagerank tel qu'il est affiché, c'est clair. Par force, ta démonstration ne parle que de celui-ci. A mon avis, ça aurait quand même valu le coup de faire le distingo.

  38. Philippe

    "De nos jours le PageRank ne fournit qu'un indice parmi tant d'autres dans l'algorithme qui permet de classer les pages du Web dans les résultats de recherche de Google". C'est ce que dit Wikipédia. Amusant non ?

  39. MaTheRyS

    Je ne comprends pas pourquoi GG maintient ce système en vie, ou ne le fait pas évoluer de manière radicale, vu le peu d'intérêt qu'il a.
    Mais je rejoins l'avis de beaucoup ici, même si on le lui accorde aucune importance, on y jette toujours un coup d’œil par automatisme. Google aura traumatisé une génération entière de webmasters avec son PR 😀

  40. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Laurent
    En fait, en terme de dates, on a vu de tout
    http://www.webrankinfo.com/dossiers/google-dance/historique

    On est d'accord sur la base, le principe de fonctionnement (principe de vote). Mon article parle en effet du PageRank affiché, qui à mon sens n'est pas un indicateur fiable. Ceci dans le sens ou ne sait plus ce qu'il indique.

    Je ne voulais pas ré-écrire l'article que j'ai mis en lien :
    http://blog.axe-net.fr/il-faut-sauver-le-soldat-pagerank/ 🙂

  41. hôtel à vendre

    Très bon rappel sur l'utilité du PR. Trop souvent, lors d'un échange de lien, le "référenceur" me demande " et vous, quel est le PR de la page sur laquelle vous allez mettre mon lien ?
    Comment ça PR 2 !! , échange pas possible, moi mon site c'est un PR 3 désolé !! "
    Dans ce cas, j'use d'un peu de pédagogie pour lui faire changer d'Avis (utilité quasi nul du PR par rapport à d'autres critères etc...) , mais beaucoup n'ont pas encore compris.

  42. rokad

    Idem pour mon site, le PR n'a pas bougé depuis des années et je ne le regarde plus du tout car ce qui m'intéresse ce sont les pages qui sortent en première page sur une recherche Google. Tout le reste n'est pas vraiment important.

  43. Tchupa

    Bonjour,

    effectivement en terme de positionnement et de jus le PR n'apporte rien, mais aller jusqu’à dire qu'il ne sert totalement a rien, je n'irais pas jusque là dans votre exemple oui , puisque vous ne faites qu'aborder le positionnement et le jus et nous sommes d'accord que pour la majorité des sites c'est le plus important mais il faut voir aussi le PR du coté de la monétisation des sites , et là il sert a quelque chose, donc le supprimer totalement serait une grave erreur pour certain webmaster qui monétise leur site internet en fonction du PR.

  44. Marc

    vaste sujet!

    C'est vrai que c'est un peu la pagaille ce PR. Tout le monde dit que ça ne sert à rien mais en même temps, la plupart de mes partenaires pub y font très attention. J'ai même eu des baisses de tarifs lorsque Google à changé son URL de PR récemmment!

    Il n'y a effectivement pas toujours de lien entre trafic et PR. J'ai 2 blog en PR2 qui ne doivent pas avoir plus de 5,6 visites par jour. Mais ce sont des blogs en sommeil et je compte tout de même sur ce PR raisonnable pour les lancer le jour J.

    Petite question: tu crois quand même que tu aurais tant de premières places avec ton site HD si tu étais en PR1? En aurais-tu encore plus en PR3 ou 4?

  45. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Tchupa
    Quand tu parles de monétisation, de quoi parles-tu ? De vente de liens ? Parce que pour monétiser un site, le trafic me semble quand même sacrément plus important.

    Je pense sincèrement que ceux qui n'achètent QUE du PR sont mauvais et n'ont rien compris.

    @ Marc
    Je pense qu'une baisse ou une hausse du PR affiché ne changerait rien pour ce site. D'ailleurs il a plusieurs pages sans PR en première position sur leur requête.

    La liste des premières positions est d'ailleurs bien plus longue que celle que j'ai affiché mais pour des raisons de coûts, je ne suis pas toutes les expressions au quotidien.
    Crois tu qu'un PR 5 me ferait passer au dessus des adwords ? 🙂

  46. Djolhan

    Pour donner un exemple concret et aller dans le sens de sylvain, mon agence est passé à PR3 lors de cette mise à jour.

    Ca ne nous empêche pas d'être 3ème sur la requête "création site internet" qui, on peut le dire, est assez concurrentielle !

  47. Chris

    J'approuve tout à fait cette façon de penser et de percevoir le PageRank. D'autant plus avec l'exemple de ce client pour qui le CA est ta principale source de motivation. C'est d'ailleurs le cas pour beaucoup de monde. Qu'importe le PR d'un site lorsque celui-ci est bien positionné et réalise beaucoup de ventes/contacts? Disons que c'est simplement la cerise sur le gâteau 😉

  48. TiPi

    Bonjour.

    Je suis bien d'accord avec ta présentation dans le cas où on parle d'un domaine qui a déjà vécu un minimum.
    Dans mon cas, j'ai un ndd assez jeune. La "mise à jour du PR" m'a permis de voir si j'avais les retombées espérées en terme de visibilité et de crédibilité Google. En effet, j'ai un blog sans réelle ligne éditoriale et qui ne cherche pas à convertir en client. Il s'agissait donc de voir si le blog était bien connu de Google ou pas. Hormis ce nouveau PR, je regarde toujours, comme toi, les visiteurs uniques (trafic global), les visiteurs récurrents (adeptes de mon blog) et les sites référents (backlinks gratuits).
    Du coup, je pense que le PR est utile au départ, pour voir si le site / blog prend de l'essor sur le web. Ensuite, l'essentiel est le taux de conversion qui permet de rentabiliser le travail.

    Ps : j'aime bien ta prose incisive, un peu dans mon genre aussi 🙂

  49. Clément

    Le "Mer il et fou !" m'a bien fait rire. 😀
    Je ne m'attendais pas à le retrouver ici. ^^;

  50. christophe

    Le PR est mort depuis bien longtemps et Google le maintient artificiellement en vie. Mis à part pour la vente de liens (interdite par GG), cet indice n'a plus aucun sens ni aucune valeur, il faut arrêter avec le PR, il y a aujourd'hui d'autres indicateurs permettant de mesurer la visibilité d'un site web.

  51. Alexandre

    Sylvain je suis bien d'accord avec toi, je vais donner moi aussi un retour d'expérience suite à cette évolution de PR :
    Je gère également un portefeuille de site internet qui sont perso ou à des clients. Pour tous la majorité de ces sites, ils ont gagnés du pagerank. Par contre sur un autre site qui se positionne très bien sur des requêtes concurrentielles, j'ai été surpris de voir que son pagerank était passé de 0 à... 0 ! Pourtant cela ne l'empêche pas chaque semaines de se positionner dans les serps et de ramener un volume de trafic intéressant.

    Donc le pagerank : I don't give a shit !

  52. Marc

    @Sylvain: effectivement, j'ai aussi remarqué que certaines de mes pages sortent bien dans les SERP tout en étant PR=0.

  53. RDD

    Haha, ce fameux PR.
    Est-ce que quand la barre sera grise sur tous les sites le SEO sera mort ?
    Bha non ma pauv'lucette.
    Pour ma part, le PR n'est pas inutile, c'est juste un bon indicateur de pêche. C'est toujours mieux de sortir pêcher par drapeau vert que par drapeau rouge 😉
    Sinon sur le sujet de l'article 100% d'accord, le PR ne fait pas le moine.

  54. Marc

    Je pense sincèrement que le PR n'a plus aucune valeur. C'est une utopie, il y a 10 ans (et encore!) on pouvait encore juguer la e bon référencement d'une site suivant 3-4 critères et donc établir une moyenne aisément (le fameux PR!). Aujourd'hui il existe tellement de paramètre au niveau du référencement qu'il est impossible d'établir une seule et unique moyenne qui résumerait tout !

  55. jlu

    Petite question de novice : le PR est lié au nombre de liens qui pointent vers le site non ? Comment être positionné en 1er dans ses requêtes sans avoir beaucoup de backlinks ?
    Merci d'avance

  56. Vincent

    Hello Sylvain,

    Bon j'arrive après la course et je ne vais pas lire les 55 commentaires donc désolé pour la redite éventuelle.

    Comme tu le démontre très bien, il n'y a aucun lien entre PR et positions ou trafic.
    Par contre le Pr a encore son utilité pour voir le travail qui a été fait sur les backlinks. Un site bien linké aura un PR elevé, ce qui lui permettra d'être mieux trusté par Google.

    Donc pas si inutile que ça, pour le peu de critères dont on dispose pour évaluer la "qualité d'un site" et surtout son réseau de liens.
    Après tout, acheter 50 liens à fort PR aide bien a se ranker mais est-ce a cause du PR ou a cause des liens ? Je pencherais plus pour la 2e solution.

    En clair, le PR est une conséquence, pas une cause

  57. nicodesh

    Le PR, c'est "Much ado about nothing". J'aime beaucoup l'analogie avec le bulletin de classe, et c'est exactement ça.

    Le PR, on s'en fout. C'est just un indicateur qui pondère la qualité et la quantité de liens, point barre. Au plus tu rankes avec un petit PR, au plus tu prouves ta qualité de SEO malin, qui sait se positionner sans bourriner, point.

    Google dit que les SEO c'est le mal, mais en continuant d'exporter le PR publiquement, Larry Page nous fait un petit clin d'oeil amical.

    Penser que le PR puisse influencer les positions, c'est carrément débile. Plutôt que d'utiliser un traitement algorithmique pour obtenir un chiffre qui à son tour impacterait le positionnement, autant utiliser les premiers calculs pour directement impacter ce dernier, sans devoir "compresser" et résumer les données en un vulgaire chiffre n'ayant que 10 niveaux. Même le système scolaire américain en a plus 😀

    Le PR est un indicateur historique que Google continue d'exporter pour le fun. Et malgré les filtres, les sanctions, les MAJ, Panda, etc... Les EDL et les achats/ventes de liens (basés sur le PR) font entièrement partie de l'écosystème du SEO, et ça Google l'a bien compris, bien qu'il sanctionne ceux qui se font prendre 🙂

  58. Françoise

    Encore une explication très pédagogique ! En effet, ce ne sont pas des chaussures rouges qui font avancer plus vite, ou évitent que l'on se torde les pieds... mais qu'est-ce que c'est agréable à porter avec le sac de la même couleur et un joli ensemble gris !
    Quand on n'est pas expert SEO, c'est bien agréable un joli PR !

  59. Beny

    Je ne suis tout à fait d'accord avec cet article...
    La Google dance est toujours active au jour d'aujourd'hui, plus courte qu'il y a 2 ans mais toujours existante quand même.
    Concernant le PageRank, il agit énormément sur le classement des résultats de recherches.
    Les premiers résultats ont un PR élevés, les suivants ont un PR décroissant.

  60. olivier

    C'est amusant que le PR continu de faire couler de l'ancre depuis le temps qu'il ne sert à rien.. en fait il n'a même jamais servis à quoi que ce soit.
    Je n'ai d'ailleurs aucune idée du PR de mes sites actuellement.
    J'aime bien ta comparaison final 🙂

  61. Kad

    Allez, un débat de plus sur le PR...

    Un truc qui m'énerve, c'est qu'à chaque fois que quelqu'un prononce le mot Pagerank, il y a forcément un benêt (ça ne te concerne pas, hein, Sylvain :P) pour répondre la désormais fameuse phrase "Le PR, ça sert à rien"...
    Outre le fait qu'une bonne partie de ceux qui répètent ça à longueur de journée, le font simplement parce qu'ils sont aigris de n'avoir jamais réussi à obtenir un PR5+, la plupart se mentent également à eux-mêmes, car à autres critères identiques, ils choisiraient (et à raison) un lien sur une page PR8, par rapport au même lien sur une page PR1...

    Bref, tout ça pour dire que, NON, BIEN SÛR, le PR n'est pas un critère d'importance dans le classement... Pour la simple et bonne raison, que le Pagerank n'est qu'un indice de certains critères qui eux, le sont (importants).
    En gros, un site qui a un très fort PR, possède soit un grand nombre de liens, soit des liens venant de sources populaires, soit (généralement) les deux. N'a pas un PR7 qui veut, et donc, ce n'est pas le PR7 lui-même qui va faire qu'une page se place bien sur telle ou telle requête, mais bel et bien la "puissance" réelle du site et de la page (en partie indiquée par son Pagerank).

    En d'autres termes, bien sûr qu'on peut très bien se positionner sur une bonne requête avec un faible PR, et heureusement, d'ailleurs. Toujours est-il que, ce qui est important, plutôt que de se contenter de dire "telle page PR2 se positionne devant telle autre page PR4", c'est de comprendre que si, théoriquement, la même page avait davantage de bons ou très bons liens, son PR augmenterait probablement, au même titre que son positionnement, sans qu'il n'y ait d'autre corrélation entre ces deux phénomènes, que le fait que le PR, comme le ranking sont des conséquences et non des causes...

  62. Chris

    Le problème c'est que lorsque l'on veut faire de l'échange de lien, il y en a encore beaucoup qui se basent sur le PR pour accepter ou refuser l'échange 🙁

  63. Khaldoun

    En tout cas, en faisant des recherches avec scraperbox sur des thématiques précises, en l'occurence routage internet, je me suis mis à trier les resultats selon le pagerank et surprise, les site à PR>5 sont vraiment des sites de references dans le domaine.

  64. Robert

    Pour moi le PR est fini depuis bien longtemps !

    Je me demande toujours pourquoi je vois autant de tweets sur le sujet lors des "changements" de PR..

    Et puis bon la Google toolbar c'est un peu ralentissant...

    Concentrer vous sur le nombre de liens entrant pour des échanges de liens et non sur le PR qui a disparu !

  65. Pierre

    Bonjour,

    @Kad: tu as tout a fait raison. L'algo de base du pagerank contenait schematiquement 3 grosses variables: le nombre des liens vers une page A, la valeur du pagerank de la page qui contient ces liens, le nombre de liens present sur la page qui pointent vers la page A. Ces 3 élements sont encore tres importants aujourd'hui.

    Le PR est un indicateur non négligeable pour evaluer rapidement la structure d'un site et la fréquence de crawl de ses pages. Une page qui a un PR élevé sur un site sera plus crawlée. Cet élément parait anodin pour des sites de quelques pages mais il est crucial pour des sites de plusieurs millions (ou centaines de milliers) de pages dont le contenu se renouvelle tous les jours.

    @Antoine: je suis tout a fait d accord avec toi, le PR est un indicateur qui reste valable pour savoir si tes backlinks vont etre crawlés correctement.

  66. Christophe

    Je rejoins ta position Sylvain. Sur plusieurs de mes sites, le PR a bougé, soit à la baisse, soit à la hausse, mais au niveau du ranking il n'y a eu aucun impact. Je rajouterai aussi que sur un site que je viens de mettre en ligne, le PR est passé de suite à 3 alors qu'il n'y a encore aucun lien pointant vers lui.

  67. Thomas

    Au final j'ai bien compris que le PR ne servait à rien.

    Par contre cela ne joue t il pas sur la qualité des backlinks ? Ouc'est encore une idée reçue totalement fausse ?

  68. Beny

    @Sylvain : Une annonce officielle de la part de Google concernant la fin de la Google dance ?
    Ni Matt Cutts ni personne d'autre n'a, à ma connaissance, annoncé cela...
    Je fais beaucoup de sites dont une bonne partie de MFA et la Google dance s'applique encore aujourd'hui à ces sites. Alors coïncidence ou réelle Google dance je ne sais pas, mais le phénomène est toujours présent pour moi.

    Concernant le PR, j'insiste sur le fait que Google favorise clairement les hauts PageRank, parfois à tort. Pour avoir fait des heures de scraping manuel, j'ai remarqué qu'après la page 5 difficile de trouver un PR supérieur à 1. Comprenez bien que je ne dis pas qu'il n'est pas possible de se placer avec un faible PR voir un PR nul. Certains des MFA que j'ai pu réaliser étaient des sites de très moyenne qualité, et je confirme qu'il est tout à fait possible de se placer "en tête" sans pour autant avoir des backlinks sur Harvard.edu (humour !).

    Chose importante à rappeler (selon moi...), la méthode de référencement utilisée affecte clairement tous les points vues dans cet article. Un truc de base, un site de qualité bombardé par du profile XRumer va plus souffrir qu'autre chose... (...) Pour ceux que le blackhat intéresse, je vous conseil et vous donne rdv sur l'adorable BlackHatWorld forum.

    Beny

  69. Looping75

    C'est bien jolie tous ces commentaires qui déblatèrent sur la petite barre verte...
    Certes on ne peut plus parler de GoogleDance (à l'ancienne...) quand les DataCenter se mettaient en route et faisait trembler les intéressés et initiés... Certes les mises à jour sont quotidiennes voire pluri-quotidiennes. Certe les analogies entre les notes des Maîtresse ou encore le Gérant de société qui se fiche du PR et qui préfère son CA...Certes, certes...
    Mais je ferais une autre analogie...
    Le PR ne fait pas le bonheur mais y contribue fortement !!!
    Même les Maîtres et les Sages les plus malins et intelligents qui ont écrit sur cette page préfèreront avoir leurs pages d'accueil avec un PR de 5 ou 6 (je ne parle pas de 7 ou 8) plutôt que 1 ou 2 !!! Évidemment !!!
    Vos pages qui sortent en première, deuxième ou troisième position sur des mots ou phrases clés sont le principale et notre objectif à tous... Évidemment... Que ce soit un SEO , un webmaster professionnel ou en herbe .
    Mais ce qui est sur c'est qu'un site avec un PR de 1 ou 2 et qui reste à ce niveau là ou qui est descendu à ce niveau , moi je serais le webmaster ou l'employeur de ce dernier je me poserais des questions... !!!
    Certes on avait de site avec des PR de 6 voire 7 par moment et qu'aujourd'hui c'est finit... Mais celui qui a un PR de 5 ou de 4 (voire de 3) actuellement peut se flater d'être sur la bonne voie et que (et c'est là ou ça devient intéressant ) vos nouvelles pages ou vos pages ciblés arriveront plus vite dans les première position et y resteront plus longtemps... C'est une vérité absolue , n'en déplaise aux détracteurs des actuelles " mouvements " de PR ou de la petite barre verte et de ce que l'on appelait si joliment la GoggleDance.
    Maintenant... tout est relatif, informatique, et algorithmique !!! Binaire...
    Sauf que dans le cas du PR on monte jusqu'à 10 et que le propriétaire d'un site avec un PR de 10 est tout simplement multi-millionnaire quelque soit le site a ec un PR de 10 !!! Ce qui n'est absolument pas le cas de celui qui administre ou qui possède un site avec un PR de 0 ou 1.
    Restez "binaire" c'est rester un tout petit amateur dans un monde de géant qui n'a pas touh compris et qui ne prends pas en compte toutes les subtilités des nouveaux algorytmes de Google.
    Enfin pour donner de l'eau à mon moulin : pourquoi Yahoo, Microsoft, AOL et d'autres s'associent-ils actuellement ?
    Google et sa petite barre verte ne sont pas morts et sont loin de l'être. Ceux qui crachent sur le PR car ils ont quelques pages bien référencées , se gousent de vent et n'ont pas tout compris...
    Mais, mais, mais... il est vrai que lors des nouveaux mouvements de PageRank (ceux de novembre , juin et janvier dernier) il y a des surprises de taille et que tout le monde ne comprend pas tout ce qu'il se passe...
    Pour les autres sachez que depuis des et des années : certains annoncent que les GoogleDance sont mortes , que la petite barre verte va disparaitre , qu'ils ne fallait pas acheter d'actions Google lors de son introduction en Bourse , ect.
    Certes Google s'est parfois fourvoyer dans certains projets béta ou non ces dernières années , mais de là à supprimer la petite barre verte de son Navigateur !!! ou de ne plus y préter aucune attention , je ne suis pas cela et je ne vous conseil pas d'en être !!! Pas encore...
    La petite barre verte a encore de beaux jours devant elle...
    On va finir par devenir "croyant" ou non !

  70. Agence de référencement Sabattini

    Le problème avec le page rank c'est que l'on dit toujours la même chose et chacun de son côté, le brouhaha sur le net est indicible sur le sujet mais un consensus existe....

    Pour être in il faut hurler (pas moins surtout) que cela sert à rien et puis...force est de constater qu'un grand nombre de webmasters sont sensibles aux charmes de la barre verte !

    Personnellement, tant que de bons sites sont administrés par des webmasters qui regardent la barre verte, j'utilise le page rank.

    le page ranking a changé, soit, j'ai donc juste changé ma façon de m'en servir !

    J'en parlais déjà ici : -http://www.referencement-sabattini.com/PageRanking/pagerank-utilisation-referencement.html

  71. Beny

    @Sylvain : Merci pour le lien. En effet la Google dance semble être officiellement dead. Mais alors quel est cet étrange phénomène qui, lors de l'indexation d'un nouveau site, le fait se balader d'une page à l'autre pendant quelques semaines, puis se stabilise... ?

  72. Construction maison

    Le PR est surtout un gros argument psychologique, depuis que je suis à 5 c'est beaucoup plus facile pour faire des échange et cie, donc un bon PR contribu indirectement à avoir plus de poids dans les échanges et autres partenariats!

  73. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Looping 75
    Merci pour ta contribution.

    Je commence par le truc sur lequel je ne suis pas d'accord 🙂

    Google est devenu tellement rapide pour indexer que l'on voit des sites à petits PR (1 ou 2) se positionner très vite (1 heure) sur des requêtes pas très faciles. Je sais, j'en ai.Et visiblement, ils gardent durablement leurs places.

    J'avoue que je constate que cela marche bien mieux si les nouvelles pages sont un peu appuyées par du social (tweeter, FB, +1)

    Et le point ou je suis d'accord

    Oui, bien sur, moi aussi je vendrais ma mère pour un PR10.
    Rien qu'avec la vente de liens on peut prendre sa retraite avec un PR10. 🙂

  74. rivsc

    Mon avis personnel sur la question : le PR a une incidence sur le ranking mais beaucoup moins qu'avant. Faut-il rappeler que le PR est le reflet des liens qui pointent vers sa page ? La majeur partie des Gray et BH n'utilise que des techniques visant à augmenter le nombre de lien. Je suis d'accord avec toi Sylvain, ce n'est qu'un critère et non une relation proportionnelle. De nombreux facteurs influent : performance du site, page récente, impact sur les réseaux sociaux,et les 500 autres facteurs... Alors oui il est débile de dire j'ai un gros PR donc je vais être premier mais il est aussi débile de dire je vais rester premier en gardant mon petit PR. Une fois tous les critères on-page traités il faut bien s'attaquer au linking et donc au PR.

  75. Hugo

    Le PR reste un indicateur pour placer des bl, pondéré par :

    - le nombre de liens qui pointent vers l'extérieur du site
    - le nombre de pages internes au site pointant vers la page
    - l'environnement du lien
    - l'autorité du site

  76. cédric

    OSEF du PR 😉
    Plus sérieusement, il est clair que le PR d'un site n'est pas à mettre au centre des priorités de l'optimisation web.
    Les exemples citées ci-dessus le prouvent, et me confortent dans cette position que je partage depuis un petit moment maintenant.
    On ne gagne pas notre vie en fonction du PR, mais en fonction du CA 😉

  77. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Billet très intéressant tout comme les commentaires qui suivent d'ailleurs. Le PageRank est un critère parmi tant d'autres mais il ne faut pas le négliger non plus notamment pour placer des ancres (backlinks). Mais comme tu l'as si bien spécifié, un site doit avoir aussi une forte capacité à convertir.

    amicalement

  78. Sébastien

    Le PR est super utile : il permet de faire des échanges de lien avec ceux qui n'y comprennent rien !
    Ok, c'est sarcastique, pas franchement éthique dis comme cela, mais ça reste une réalité. Beaucoup de personnes se soucient du PR et lorsqu'on fait un échange de lien, un billet de blog croisé ou ce genre de choses, ça sert de "monnaie d'échange". Donc je suis d'accord avec Sylvain lorsqu'il dit que cela n'a pas de lien avec le ranking, mais ça en a un avec les moyens d'action !

  79. sha

    Je suis d'accord avec Hugo, au delà de l'appréciation moyenne d'un site que représente un page rank, je crois que c'est quand même utile pour les personnes faisant des bl. Car le trafic généré est obtenu plus facilement lorsque les liens proviennent de sites avec un bon pr...

  80. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Sha
    Je veux bien pour l'appréciation moyenne. Le souci, c'est qu'on ne sait pas vraiment ce que cette appréciation rapporte.

    En revanche, je ne suis pas d'accord concernant le trafic.
    J'obtiens du trafic très conséquent à partir de pages à petit PR mais très visitées.
    Et du trafic ridicule à partir de BL posés sur des pages à fort PR, mais que visiblement peu d'internautes visitent.

    A mon sens, PR et trafic ne sont pas intimement liés.

  81. Daniel Roch

    Dire que j'ai failli zapper cet excellent article.

    Je ne peux qu'approuve ton article sur le fait que le PR ne sert à rien en soi, que l'on peut avoir un fort PR et peu de trafic et vice-versa.

    En fait, cela ne sert que pour vendre (au sens litéral ou figuré) une page ou un site à une personne tierce, ou pour se donner un ordre d'idée du potentiel d'une page en termes de popularité et de positionnement.

    Je pense surtout que Google fait la part belle au PR car cela fait parler de lui : vous connaissez vous un équivalent pour Bing ou Yahoo ? Non, donc Google continue à parler de la barre verte ainsi que les webmasters...

  82. David

    C'est sympa de tomber sur ce post car à force de voir le nombre de personnes en quête d'un PR élevé, on se demande parfois s'ils n'auraient pas raison. Lorsque notre blog est passé en PR4 récemment, la quantité de comment spam s'est multiplié par dix du jour au lendemain.
    Comme vous le citez ici, le PR est aussi utile qu'un "vanity plate" (matricules de voitures aux US servant à épater la galerie).
    Un de nos clients est très bien placé sur des mots hyper-compétitifs et son PR est de 2 (et il stagne ainsi depuis longtemps).

  83. axel

    et bah moi j'ai acheté un lien PR8! et j'ai gagné... 0 place 🙁 Je continue malgré tout à penser que c'est un indicateur pour connaître le nombre de liens entrants de la page sur laquelle on pose un BL.
    Après le PR de son propre site, c'est sûr que bon, bah on s'en fout. Même si ça m'est arrivé de le mettre en avant pour des clients qui trouvaient que ça n'allait pas assez vite 😉

  84. Kevin

    Il a été démontré au moins 50 fois que ça n'est pas le PR d'un site qui est important pour le référencement. A force de vouloir trouver des techniques pour faire grimper son PR, on en oublie souvent la base d'un bon référencement par Google : le contenu et les mots clés.

  85. Elise

    Ah ce fameux dilemme de prendre en compte ou pas le PR d'un site (d'une page) lors des échanges de lien, ça devient compliqué car si on ne se base plus sur le PR on va devoir "fouiller" les sites demandeurs d'échange de lien...
    Connaitre la date d'existence des sites, les positions des requêtes sur Google, les nombres de visites uniques/jour, le sérieux des sites etc...D'où cette fameuse question : accepter ou pas les sites avec des faibles PR ?...
    Je me sers d'outils de vérifications des positions des requêtes sur Google pour connaitre le "sérieux" d'un site demandeur, avec souvent des "étonnements" quand je constate que des sites avec des petits PR (souvent PR2) peuvent pointer sur des bonnes positions ( 1ère ou 2ème page) sur des requêtes pourtant très recherchées par des sites à fort PR...

    J'ai des "pincements" quand j'accepte des échanges de lien avec des sites ayant des PR plus bas que les miens, mais à la longue des échanges de lien avec des sites à petit PR deviennent intéressants et profitables.

    Vu le sérieux et les positions des requêtes des sites ayant des PR "faibles" je me fais moins de soucis du coup si mes sites perdent du PR ^^.

  86. amadou

    Salut !
    Je confirme ce que tu dis plus haut concernant le PR. J'ai un PR de 3 et un autre site un PR de 1. Pourtant, il est mieux classer que moi sur certaines requêtes.

  87. eGotine

    Je ne comprenais pas pourquoi la rumeur disait que le PR ne servait pas dans le ranking. C'est maintenant, c'est plus clair 🙂 merci !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *