Google et ergonomie : étranges pratiques

ergonomie

Afin de rendre la visite des pages web plus facile, plus pratique, de grands principes d'ergonomie ou d'accessibilité se sont forgés au fil du temps.

A ce jeu, Google s'est généralement montré plutôt efficace. La simplicité et la logique de son interface de recherche ont grandement participé à son succès. Mais parfois il semble que l'ergonome de service pédale un peu dans la choucroute : Cas concret...

L'ergonomie c'est quoi ?

En gros, cela consiste a adapter les outils à l'homme et pas l'inverse. Cela consiste aussi a créer des repères partagés par tous.

Imaginez que dans votre nouvelle salle de bain il soit nécessaire d'avoir trois mains pour faire couler l'eau de votre bain et que le chaud et le froid soient représentés par du vert et du marron, il vous faudrait sans doute un petit temps d'adaptation avant de profiter de la mousse...

Les liens hypertextes à l'usage.

Lorsque l'on parcourt une page web, les liens sont identifiés par un soulignement ou une couleur différente du texte classique. C'est ce qui permet de les repérer facilement. Une petite main s'affiche lorsque vous les survolez, ceci vous confirme la présence d'un lien.

Voilà donc pourquoi on déconseille fortement de souligner un mot sur une page web dans un texte. Le visiteur considérera que c'est un lien et pensera que le site cafouille en tentant d’accéder à celui-ci.  On évitera aussi de faire des liens « cachés »  en conservant la couleur du texte classique (sauf quand on s’appelle Le Monde et qu'on magouille sur son netlinking interne... 🙂 )

Les liens et l'information véhiculée.

Parmi les autres bonnes pratiques d'ergonomie concernant les liens, une autre consiste à informer autant que possible sur la destination avant que l'internaute ne clique. Communément, on conseille d'intégrer dans le texte qui compose l'ancre du lien une information utile pour le visiteur quant à sa destination.

Exemple :

Dans le premier cas, vous savez globalement avant de cliquer de quoi parle la page vers laquelle je vous invite à vous rendre. Dans le second cas, c'est le brouillard complet. Mais on peut faire pire...

Exemple :

Je vous mets là une indication dans l'ancre du lien, mais sa destination n'a rien à voir. Vous conviendrez que ce dernier exemple est totalement anti-ergonomique, et bien c'est pourtant ce que Google pratique !

Ergonomie dans la SERP Google pour Google plus.

Rappel rapide sur le principe : Lorsque l'authorship est activé, la SERP présente plusieurs liens pour une réponse. Voir ci-dessous en détail (les liens sont identifiés par une flèche verte) :

google authorship liens

Détail des liens dans la SERP quand l'authorship est activé.

  • Titre principal : ce lien m'amène bien sur la page de destination, c'est à dire vers la page du site concerné. C'est logique et ergonomique.
  • Photo de l'auteur : On pourrait penser que ce lien amène vers la page Google+ de l'auteur, ou pourquoi pas un agrandissement de la photo, une biographie, un complément d'info sur l'auteur.  Eh bien non !
  • Nom de l'auteur : La aussi, on serait plutôt tenté de penser que l'on va accéder à une information complémentaire sur l'auteur, sinon, à quoi bon faire un lien sur son nom ? Eh bien non !
  • Nombre de cercles : Le lien amène vers la page Google plus de l'auteur. Parfait, cela semble parfaitement logique.

Les liens anti-ergonomiques

Pour la photo de l'auteur et son nom, la destination des liens définit par Google est du grand n'importe quoi je trouve...  Au lieu de pointer vers des informations que l'on s'attend à trouver sur l'auteur, les liens pointent sur votre propre recherche dans la page.

Pire que cela, si vous êtes passé en deuxième page de résultat et que vous cliquez sur ces liens, vous revenez à la première page de résultats de votre recherche !

Google m'avait habitué à plus de professionnalisme.

En général, Google maîtrise  plutôt très bien chaque lien de la SERP. Des tests sont réalisés sans arrêt, surtout pour renforcer les clics sur ses espaces publicitaires d'ailleurs. Concernant la capacité de ses ingénieurs ergonomes, je n'ai pas trop de doute non plus, ce sont plutôt des cadors.

La moindre couleur de lien, chaque espace blanc, la couleur de fond des annonces adwords... Tout est testé de fond en comble pour juger de l’efficacité de la plus petite des modifications.

Alors sur ce coup, je ne comprends pas. On voit cela en place depuis le 23 avril et  quasiment partout, ce n'est donc pas un test comme on en voit parfois pratiqué à petite échelle dans la SERP (le dernier test en place, ne plus afficher l'url de la page sous son titre).

Si GG ne veut plus que l'on aboutisse à la page G+ de l'auteur en cliquant sur la photo ou le nom, il suffit de supprimer les liens, mais envoyer le visiteur vers une destination idiote ne rime à rien.

Mais quelle mouche a piqué Google ?

Liens connexes

Bonnes pratiques concernant les liens

Le soulignement : https://checklists.opquast.com/fr/oqsv2/criteria/541/
L'information du lien :  https://checklists.opquast.com/seo/criteria/16183/

http://ergonomie-web.studiovitamine.com/lien-hypertexte,355,fr.html

http://www.ergolab.net/articles/ergonomie-liens.php

http://blog.axe-net.fr/ergonomie-site-web/

Edit du 6 mai 2013 :

Merci à Koogar de nous apporter une Excellent piste (commentaire n°3).

Sur Google.com le comportement est différent. Le fait de cliquer sur le nom de l'auteur ou sa photo vous fait pointer vers une page de ce type :

authorship sur google.com

La page cible (authorship) sur Google.com - cliquez pour agrandir.

Comme commente Rom, on peut trouver surprenant que pour la France, Google laisse en place ce qui peut être considéré comme un bug ou une page "non finie", mais il y a fort à parier que la même fonctionnalité que sur Google.com sera mise en place prochainement sur google.fr

 Edit 23 mai : On dirait que Google est revenu à une bonne logique de liens...

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

37 réflexions au sujet de « Google et ergonomie : étranges pratiques »

  1. vtcreative

    Bien vu, comme toujours. Très étrange ce comportement c'est vrai que c'est complètement inutile, et c'est trop flagrant pour être un simple bug. Pour ma part je n'ai pas activé l'autorship jusqu'à présent et quand je lis votre article je me dis que je n'ai pas mal fait...

  2. Fabien BRANCHUT (Développeur web)

    C'est vrai que la règle n°1 en ergonomie web, c'est que lorsqu'on clic sur un élément, on veut arriver sur une page dont le thème correspond à l'élément cliqué.

    Si Google place des liens de cette manière, c'est qu'il a une bonne raison de le faire (puisqu'on peut écarter la raison du bug). Peut-être souhaite-t-il garder ses internautes à tout prix sur ses SERPs au détriment de toute logique (quit à dévaluer l'expérience utilisateur) ?

    Quand on clic sur la photo de l'auteur, Google pourrait renvoyer l'internaute sur la liste des autres URLs du même auteur non ?

  3. Koogar

    Si cela peut aider a résoudre cette énigme, j'ai une piste:

    Sur le .fr j'ai tjrs le même résultat mais sur le .com c'est différent.

    Exemple avec la requête "francois google+"

    C'est donc François Beaufort qui sort en premier, lorsque l'on clique sur le nom ou sa photo, la page se reload et sa photo disparaît à gauche pour apparaître en + large à droite avec les derniers posts de l'auteur. Et +, toute les futurs requêtes concerneront uniquement cet auteur puisque son nom est par défaut dans la barre de recherche.

    A savoir que si je garde la requête et change le TLD .com en .fr, le message suivant apparait:
    "L'option de recherche que vous avez sélectionnée n'est pas disponible pour le moment."

    That's it

  4. Julie

    Un bon petit rappel de ce qu'est l'ergonomie.
    Mais ce qui est parfois compliqué est d'innover, de sortir du lot mais tout en gardant les principes fondamentaux de l'ergonomie dans le web.
    Il existe de nombreux exemples comme par exemple la présence du panier en haut à droite sur un site e-commerce...
    Faire fi de ces principes est sacrément culotté voire suicidaire dans la majorité des cas. Il y a d'ailleurs tout un business qui s'est monté là dessus avec des boites spécialisées remontant des sites à grand coup d'A/B testing.
    Pour ce qui est des liens G+ dans les pages des serps, je ne sais pas trop quoi en penser. Je trouve ça un peu gros à la limite du raisonnable pour que Google conserve la chose en l'état.

  5. Grégoire

    Bien vu.......j'avais bien remarqué que gg nous mettait maintenant un peu plus d'infos et de liens pour certaines recherches mais je n'avais pas été jusqu'à cliquer pour suivre les différents liens ;.....qui se révèlent en effet parfois peu pertinents;;;.. Mais c'est certainement une question de temps avec une situation qui devrait être redressée d'ici quelques semaines/mois, non?

  6. Pierre Alouit

    Bon article, qui confirme mes analyses. J'ajouterai que les lien en grisé sont aussi en "demi opacité" nos tests montrent que beaucoup d'internautes ne les voient pas.

    Je suppose que Google, pour augmenter le nombre de visites sur son site, minimise les liens externes (wikipedia, par exemple).

    D'un coté il reprend des informations gratuites qu'il met sur sa page, il cite bien sa source, mais l'affiche de telle manière qu'elle est "invisible" aux yeux de certains.

    Je me demande quel pénalisation qu'il nous infligerait si on fait la meme chose.

    Tient, ca me donne une idee, je vais le faire sur un de nos site pour voir.

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Kookgar

    Bien vu !

    On peut donc penser que ce mode de fonctionnement sera appliqué sur google.fr prochainement.

    En pratiquant comme cela, les choses redeviennent bien plus logiques.
    Même s'il reste bizarre d'avoir temporairement fait n'importe quoi avec ces liens.

  8. Fabrice

    Bonjour, j'avais déjà noté la disparition de la prévisualisation dans les résultats de recherches, je n'avais pas été jusqu'à cliquer sur les photos et le nom de l'auteur.
    Peu ergonomique en effet...

  9. Samuel

    Effectivement Sylvain, pour le moment l'ergonomie laisse vraiment à désirer...
    Merci Koogar pour ta fine observation du .com, là ça paraît beaucoup mieux pensé en bout de piste.
    Plus qu'à attendre...

  10. Xavier

    En effet, c'est totalement incompréhensible, Parfois les choix ne sont pas judicieux, j'en voit surtout de mon coté sur Google+, entre les pages local et les pages normales, voir les communautés, des fois je me demande pourquoi les différencier autant. Ces temps ci ce qui m'énerve aussi, c'est la suppression de l'aperçu du site. Ces un peu du "Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! "

  11. Ratus13

    A la lecture de ce texte, j'ai réalisé combien ce que tu disais été vrai : le web a crée toutes sortes d'habitudes chez les internautes dont ce fameux "soulignement".

    Etant un grand utilisateur de word et autres traitements de textes depuis des années, je me suis habitué à toujours souligner les titres de listes par exemple. Ce que je fais également sur mes sites web.

    Et je viens de comprendre à quel point c'était "anti ergonomique"...

  12. Jérémy

    Bonjour Sylvain,

    J'avais remarqué que ces liens pointaient là où ils ne devaient pas, par contre connaissant à peu près la rigueur de Google, je ne me fais aucun souci sur le fait que les ingénieurs vont corriger cela assez rapidement.
    Ton article qui comme à chaque fois est agréable à lire, me fait rebondir sur une problématique qui concerne les SERP.

    Pour le moment, tout le monde n'a pas sa photo, ses microformats, ses étoiles, ses prix de produits dans les SERP, mais quand plus de la moitié des sites (e-commerce ou autres) les auront installés franchement les pages de résultats ne vont-elles pas ressembler à rien ?! Google doit quand même avoir anticipé un minimum sur ce sujet là ?

  13. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jeremy

    Tu as raison, cela risque de faire une sacré guirlande le jour ou tout le monde sera concerné. Mais je pense en effet que Google a prévu cela.

  14. Yann

    Le @Koogar a l'oeil (alors qu'en NC, c'est plutôt le Cagou que je connais bien); quant au futur des Serps avec risque de guirlandes, je rappelle que le marché français est très particulier, le nombre de référenceurs/SEO au m2 étant proportionnellement plus élevé que n'importe où ailleurs (le français aime {jouer|se plaindre|tricher|faire l'hypocrite} comme nul autre), GG doit réfléchir à un aménagement spécial pour Gaulois.

    Sur le fond de l'article, c'est vrai que c'est hallucinant le nombre de pratiques anti-ergonomiques qui ont lieu (Le Monde parmi d'autres) et c'est bien pour cela qu'on trouve une floppée d'extensions FF rien que pour débusquer tous les liens d'une page...

  15. Mohamed

    C'est moi, ou les liens de l'article du Monde ont été retirés ? 😉

    Cela dit, cette stratégie de bombarder de liens cachés est souvent liée à des sites douteux..

  16. Tyseo

    Les créatifs adoraient Flash pour réinventer la navigation et perdre parfois complètement l'internaute. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas et il faut quand même remarquer que de gros progrès ont été fait sur les sites web.

    Cela n'empêche pas les navigations à la mode tel que les pages à scroll infini (très ergonomique de ne pas savoir quand on va arriver en bas de page !) ou encore les pages qui déplace le contenu du navigateur latéralement lorsque l'on scrolle de baut en bas...

  17. Sylvain Auteur de l’article

    @ Mohamed
    Non, ils sont toujours en place, même si certains semblent changer parfois, c'est peut-être automatisé.

  18. Rom

    Oui je suis aussi surpris sur ces aspects d'ergonomie. Dans la même veine, le nouvel Outil Google Hotel Finder est assez surprenant. Le formulaire de choix des dates est peu visible et peu pratique. A l'opposé donc, de ce que font les leaders de la réservation en ligne tel que Booking.com ou hotels.com. Je trouve assez déroutant de se dire qu'un des meilleurs boites du vveb avec un staff qui doit être, j'imagine, hyper sélectionné, puisse mettre parfois des choses en ligne, qui font "pas finies".

  19. Céline

    Bel article sur l'ergonomie. Il n'est pas toujours évident de sortir des sentiers battus dans faire de l'anti-ergonomie. Qui n'a pas déjà eu envie de faire un site différent de tous ceux qui existent déjà? Pourtant si des règles d'ergonomie existent ce n'est pas pour rien, il a été prouvé qu'elles sont efficaces et qu'il vaut mieux les suivre si l'on souhaite un site pertinent et réellement utile aux internautes.

  20. lereferenceur

    En effet, c'est assez étrange. J'avais d'ailleurs suivi cette discussion, sur Twitter si je ne dis pas de bêtises.
    Ce n'est pas logique, mais il y a fort à parier que ca ne restera pas dans cet Etat et qu'ils suivront Google.com, comme à chaque fois.
    Ils doivent faire des essais et voient le comportement des utilisateurs avant de l'implémenter.

    Ou alors il faudrait peut être leur donner des cours d'ergonomie chez Google...

  21. Nathan

    Après tout les employés de chez GG devraient peut-être se faire donner quelques cours d'ergonomie^^ Plus sérieusement je trouve cela très étonnant mais je part du principe que rien n'est fait au hasard chez une grande firme telle que Google donc reste à savoir pourquoi il ont choisi ces destinations pas du tout ergonomiques pour ces deux liens... Mystère!

  22. RocketSeo

    Effectivement, j avais remarqué depuis quelque temps un certain manque de cohérence au niveau des liens des balises auteur. @RaphSeo le signalait d ailleurs dans un tweet, il y a quelques semaines, il me semble.Désole, je retrouve pas le tweet.

    Perso, je me suis toujours dit que ça devait être soit un étrange bug dans les Serp, soit un test qu effectuait Google.

    Par ailleurs, je trouve la remarque de koogar assez énorme! c est vrai que ça nous laisse rêver. Enfin, je veux dire, voir apparaître sa photo en haut a droite dans les SERP, à la manière du knowledge graph... avec éventuellement (un jour peut etre) les derniers articles de l auteur, ça serait juste assez génial!

    @sylvain : j adore ta manière de placer des liens pour tes clients (ou tes connaissances) dans tes articles. Sérieusement, c était quoi ce lien sur le blog de mobilier? Tu ne me feras pas croire que c était fait au hasard . 😉 Et aussi, ta manière de toujours faire quelques liens externes vers des sites présentant des gros DA, comme ton subtil lien vers Wikipédia avec l ancré bleu. (c est un compliment de ma part, pas une critique bien entendu)

  23. daphné

    bonjour,
    Il est incompréhensible que les liens ne dirigent pas vers la page google+ car on sait pertinemment que la photo est prise de la. J'ai testé la méthode de koogar et c'est vraiment pas mal.

  24. Daniel Roch

    J'avoue que je suis un peu comme toi : je suis sceptiques des modifications apportées par Google dans l'affichage des SERPs.

    Mais à force de travailler dans le web, on se rend compte que ce qui est logique pour nous ne l'est pas forcément pour tous les utilisateurs, et certains se comportent différemment. Donc en fin de compte, je serais plutot en accord avec Google là-dessus : toujours tester de nouvelles façon de présenter un contenu pour pouvoir conserver la meilleure version.

  25. Sylvain Auteur de l’article

    @ Daniel

    J’acquiesce complètement sur le principe des tests en général.
    Mais là, on voit bien que c'est juste un truc mal foutu pas fini puisque sur google.com où le principe final semble être en place on a quelque chose de logique. Temporairement, ils auraient du désactiver les liens inutiles sur notre version franchouillarde je trouve, ou laisser ce qui était en place, c'est à dire les liens vers la page google plus.

  26. Youri expert seo belgique

    Je me suis fait avoir ce matin.

    Je voulais voir le profil Google d'une personne en cliquant sur son image dans les serps.

    Eh bien, non. Rien du tout.

    étrange en effet.

  27. Monica

    Ergo ou égo tout court, ça sent le roussi!
    Et si les redirections foutraques sur le nom et la photo de l’auteur n’étaient pas la preuve qu’il y a un gros doute chez GG sur le véritable poids de son réseau fantôme si plussoyant soit-il?
    L’aveu d’un retour aux fondamentaux à grands coups de Serps!? A suivre.

  28. Mikie

    Mais si l'auteur n'a pas de compte G+, son nom ne s'affiche pas du tout? Ou son nom s'affiche mais sans lien?

    Même s'il s'agit d'un "bug" lié à la page française, c'est quand même étonnant que cela reste en place, d'autant plus s'ils ont déjà le modèle sur lequel calquer tout cela. Puis comme le dit Monica, si ça marchait convenablement pour la page française, ça donnerait nettement plus de crédibilité à G+.

  29. Xav

    Bonjour,

    Perso je ne vois pas l'utilité d'activer "l'authoship", ou peut être encore une innovation google pour donner à l'internaute des infos sans avoir besoin d'aller sur le site !?

    Cependant j'ai remarqué qu'une photo affichée dans les serp's attire l'oeil et a plus de chance de déclencher un clic.

    Article nickel comme d'habitude même si cette fois nous ne sommes pas d'accord sur l'utilité de la chose 😉

  30. Raph from Célibataire

    Google abuse quand même.
    Je trouve ça complètement dommage, que l'on puisse afficher la photo de l'auteur et non la photo de la marque dans les serp.

    Qu'en pensez-vous ?

  31. Annuaire Francais

    @Sylvain, l'article souligne que Google cherche par tous les moyens de garder le trafic au lieu de le distribuer, ce qui agace bien sur les SEO mais fait perdre beaucoup d'argent aux acteurs, hormis ceux qui payent de l'Adwords a Google.

  32. Laurent

    A noter au sujet de l'exemple donné ("je vous conseille ce blog sur le mobilier / ce site") que côté taux de clic (qui fait partie de la question de l'ergonomie au sens large) celui-ci serait supérieur si on utilisait une formule incitant à l'action. Pour utiliser la plus basique : "je vous conseille ce blog sur le mobilier : cliquez ici", avec le lien naturellement sur "cliquez ici. Mais évidemment ceci a un impact en terme de SEO...

    Bon après rien n'empêche d'utiliser plus de mots pour le lien évidemment 🙂

  33. Antoine

    Même si Google est revenu a quelque chose de plus cohérent, il aurait été interessant pour eux d'amener une sorte de recherche parallele avec ces liens.
    Par exemple, le lien sur le nom pourrait afficher sur la colonne de droite les derniers articles de cette personne (à la manière des derniers posts Google+ d'une société).

  34. Keliquide

    @Xav, il semblerait que la petite tof (autorship) dans Google peut apporter jusqu'à 5% de clics en plus (par rapport au total de la page, et si tu es le seul des 10).
    Par contre quand tous le monde s'y sera mis, cela ne rapportera plus rien et le pièce Google se refermera sur nous ... une fois de plus

  35. Gaëtan

    En lisant ton article, je me rends compte que j'ai complètement oublié d'activer la photo de l'auteur dans les SERP...

    Merci, cela devrait encore me faire gagner quelques clics 🙂

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *