Google et les sous domaines (mon avis)

Sous domaines et Google

Il y a quelques jours, Noël Nguessan nous livrait sur Arobasenet sa vision de l'annonce faite par Google de la réorganisation des sous domaines pour Google.

S'il présente des points auxquels j'adhère totalement, j'ai une vision très différente pour d'autres (et surtout moins alarmiste). Je vais donc exprimer un point de vue qui n'engage que moi.

Je suis bien évidemment preneur de vos idées sur le sujet, car les sous-domaines ont fait couler beaucoup d'encre en étant une technique SEO appréciée.

Un sous domaine, c'est quoi ?

Pour faire simple, axe-net .fr est un domaine. blog.axe-net.fr est un sous domaine. En gros, c'est la partie de l'URL placée devant le domaine et séparée de celle-ci par un point.
www est aussi un sous domaine, mais je ne vais pas rentrer dans ces détails qui risquent de perturber l'explication. Oublions donc le www.

Comment était-ce utilisé pour le SEO ?

Les bases du PageRank fonctionnent en considérant que les liens d'une page vers une autre sont des votes.  Un vote permet en gros d'améliorer le positionnement de la page cible (je sais, c'est un gros raccourci, mais il a le mérite d'être facile à comprendre).

Un vote en provenance d'un autre domaine (lien externe)  est réputé avoir une part de poids en plus qu'un lien en provenance de son propre site (lien interne).

Très vite de nombreux administrateurs de sites ont eu vite fait de créer des sous domaines pour  différencier les rubriques de leurs sites plutôt que d'utiliser des répertoires.  Ceci avait pour effet de générer des tas de liens  "externes" qui pointaient par exemple vers la page d'accueil, et augmentait donc le poids des liens vers cette dernière (là aussi, je fais simple pour l'explication).

Clarifions les dires de Google.

Dans son annonce sur Webmaster Central Blog, Google ne fait qu'annoncer une chose. Que les liens auparavant classifiés dans Google Webmaster Tools comme sous domaines de votre site et qui pointent vers ce dernier, seront dorénavant classés comme des liens internes, et plus comme des liens externes à votre site.

Branle-bas de combat chez les référenceurs.

Houla ! Se disent des milliers de SEO. Je vais perdre un maximum de poids vers mon domaine de départ si mes sous domaines ne sont plus considérés comme externes !

Mais il n'y a plus de frontière étanche et systématique depuis bien longtemps.

Nous connaissons bien certaines méthodes de communication de Google. Si aujourd'hui, cette "déclassification" des sous domaines est annoncée pour GWT, il ne faut pas se leurrer. Google n'a jamais été dupe et traite les sous domaines de manière spécifique depuis bien longtemps pour positionner les pages.

D'une part, il est évident qu'un sous domaine appartient au même propriétaire que le domaine. Et n'oublions pas que certains sites utilisant des sous domaines se sont aussi pris une raclée par Panda.

De plus, à titre d'exemple, dans les sitelinks, Google mélange allègrement les domaines et sous domaines depuis au moins 12 à 18 mois. C'est dire si l'étanchéité ne fonctionne plus depuis longtemps.

Ça tremble dans les chaumières visitées par l'Ours.

Une des grosses craintes aujourd'hui, concerne les sites pénalisés par Panda, et qui ont eu l'idée de "ranger" leurs pages "pourries" dans des sous domaines pour les "éloigner" du domaine principal.  Ceci pour limiter la propagation du déclassement au site entier.

Mon avis.

  • Ne prenons pas les ingénieurs de Google pour des andouilles. Un sous domaine a probablement toujours été associé au domaine d'une manière ou d'une autre dans l'algo de positionnement.
  • Les sous domaines n'ont jamais vraiment apportés grand chose de plus que les répertoires. C'est du moins mon constat personnel, pourtant, j'ai beaucoup joué avec les sous domaines il y a encore 3 ou 4 ans. J'ai aussi joué avec les répertoires en y mettant juste une page index, pas de différence de positionnement avec les sous domaines.
  • Pour positionner une page, on se concentre sur son contenu et ses backlinks. Qu'elle soit en sous domaine, en répertoire ou Dieu sait où ne change rien.
  • Je relativise beaucoup beaucoup (répetition volontaire) l'apport de liens en sous domaines de plateformes telles que wordpress.com. Je ne dis surtout pas qu'ils n'ont pas de poids, mais comme les sous domaines de Free.fr ou Orange.fr ils ne sont certainement pas considérés par Google comme une " antenne " de la plateforme de base. Il ne faut pas rêver.
  • Ceux qui rankent avec des sous domaines (j'en fais partie) ont très bien étudié l'arborescence de leurs liens. Ce point est bien plus important que le fait d'être en sous domaine ou en répertoire.
  • Ce truc me fait bien rire, comme lorsque Google à annoncé qu'il  comptabilisait les liens nofollow dans la diffusion du " jus " en disant qu'il le pratiquait depuis plus d'un an alors que personne n'avait rien vu 🙂

Une question en suspend

  • Je me suis toujours demandé si Google gérait algorithmiquement la différenciation des sous domaines de plateformes connues et de ceux du site du coin.

Ma vision

Lorsque je considère une technique qui " semble "  fonctionner, et que je me dis " Comment Google peut-il être aussi " C*n ", je ne la conserve pas. Je pense qu'ils sont suffisamment nombreux et compétents chez Google pour ne pas se faire berner par des rigolos 🙂 .

De plus, je raisonne toujours en me demandant ce qui va se passer si l'algo change. Si je peux rester droit dans mes bottes, j'applique, si tout repose sur un truc tordu, je ne fais pas.

Bon, je n'ai pas dit que GG s'en sortait à chaque fois (mes amis Black Hat le démontrent tous les jours), les histoires de contenus dupliqués et de spamindexing en sont la preuve flagrante, mais ils bossent dessus, et les solutions risquent de faire mal un jour à ceux qui auraient abusé.

En résumé

Pas de panique. Il ne se passera probablement rien de nouveau avec votre ranking, que vous utilisiez des sous domaines ou pas. Google les avait repérés depuis bien longtemps, rien de nouveau sous le soleil.

Et parce que je n'ai pas raison sur tout, n'hésitez pas à alimenter les commentaires de vos réflexions, j'y suis très ouvert.

Edit mai 2012, article connexe :
http://blog.axe-net.fr/repertoire-sous-domaine-ou-domaine-pour-blog/

 

Edit 6 et 7  septembre 2011http://www.seroundtable.com/google-subdomains-webmaster-tools-13968.html

Le Googler Pierre Far nous dit "Cela ne concerne que Webmaster Tools et pas la manière dont Google traite le positionnement".
Une autre employée Google, Suzan Moskwa, dit la même chose dans le fil officiel sur GWC.

Je réitère donc mes propos "Don't panic !"

Edit janvier 2012 (à l'attention de Noël) : Je ne pense pas qu'Olivier Andrieu se fasse berner lui aussi  en parlant du Googler Pierre Far 🙂   http://actu.abondance.com/2012/01/du-spam-dans-les-rich-snippets.html

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

67 réflexions au sujet de « Google et les sous domaines (mon avis) »

  1. Marc

    Pour cette histoire de sous-domaine, je dois dire que la question qui me turlupine le plus est la même que toi : un sous-domaine sur un WP-MU ne peux raisonnablement pas être considéré de la même façon qu'un sous domaine créé sur une plateforme telle que blogger, overblog et Compagnie... Et je ne vois pas comment un algorithme pourrait gérer cette différence. Il y a forcément des exclusions appliquées manuellement, amha...

    sinon, un de mes principaux concurrent utilise massivement cette technique sur un domaine à lui, avec plus de 200 mini-sites en sous-domaine. Si lui ne se fait pas bouger des serp à cause de cela, alors que la quasi totalité de sa stratégie de référencement repose là-dessus, c'est que cette "nouvelle" n'est soit pas encore active, soit pas bien méchante.. Parce qu'il ranke sacrément bien le bougre 🙂

  2. Raph

    Bien joué Sylvain pour l'article que j'aurai aimé écrire si le temps m'était donné.
    Je suis entièrement d'accord avec toi.Voici mes constats:
    - il ne faut pas croire ce que dit MC et GG, il faut savoir lire entre les lignes. De toute façon quand il annonce quelque chose c'est que c'est en place depuis bien longtemps déjà
    - Google et ses outils ne nous montrent que ce qu'il veut bien, pour moi il y a toute nue partie de l'iceberg que google se garde bien de nous mettre en vue mais qu'il exploite à fond
    - tu dis que cette annonce ne changera rien? et bien là je ne suis pas d'accord, car combien vont prendre peur ou avoir le doute et du coup changer ou modifier leur stratégie. Du coup il y aura bien un impact.
    - la seule technique valable pour ranker durablement c'est diversité et naturelle. Voilà la recette miracle je dirais.
    Après ce n'est que mon avis je suis à votre écoute

  3. Morgan

    En fait ce qu'il faut retenir de tout ça, c'est :

    "Il faut mentionner que cette décision de Google concerne aussi tout nom de domaine avec ou sans-WWW. Donc, à ce niveau, il n' y aura plus de problème de contenus dupliqués puisqu'il n'y a plus de différence avec ou sans-WWW. Ainsi, dorénavant, votre site http://www.monsite.com et monsite.com ou encore mondossier.monsite.com sont un seul même site pour Google." (source arobasenet :

    Plus besoin de craindre les problèmes d'indexation à cause d'une mauvaise gestion des redirections du www. 🙂

  4. Spouiik

    Entièrement d'accord avec la teneur de l'article. Google ne pouvait considérer les sous domaines au même niveau qu'un domaine tiers.
    Par contre (et pour l'avoir vu de mes propre yeux ! si si !) là où il se {fait|faisait} berner c'est quand le sous domaine comportait http://www.sous-domaine.domaine.com, sur certaines expressions on pouvait voir 10 sous domaines sur la 1ère page.
    par contre trop limite, un spam report et poubelle, mais ça marchait !

  5. André

    Un article le lundi pendant les heures de travail ouvrées...c'est une révolution !

    En théorie, j'adhère à l'idée que les ingénieurs avaient déjà mixés les données sous-domaines et domaine principal avant d'en faire l'annonce. Cela me semble plus conforme à leurs méthodes.

    Pour autant, la multiplication des annonces au moment de Panda (changement dans Analytics, sous-domaines, PR) a de quoi remuer suffisamment de sable pour brouiller les pistes.

    Alors, j'attends un peu que le sable retombe...et je relis les articles d'Axe-net (et à force, ça chiffre !).

  6. rivsc

    Ouai je comprends pas trop.

    De la même manière que et sont différents, -http://blog.example.com et -http://www.example.com sont différents, j'espère que Google le comprend bien (et je pense que oui). Certe ils ont un rapport mais ce n'est pas la même chose. Par contre que les liens des sous-domaines vers les autres sous-domaines perdent un peu de leur poids ça me parait un peu logique.

  7. efmikiweb

    Tout à fait d'accord avec ton analyse, ça ne change pas le ranking d'un site par contre cela permet une meilleur classification des backlinks. Leur analyse sera donc facilité.

    Cette info est aussi très logique dans le sens où quand on fait du propre les sous-domaine sont juste là pour poussé le money site dans le SERPS 😉

  8. Phil

    J'imagine la tête des propriétaires de boutique e-commerce installées sur un sous-domaine du type boutique.domaine.com...

    Plus sérieusement, je te rejoins sur l'idée que Google a adapté son traitement des sous-domaine (lien interne vs lien externe) et optimisé son algo...

    J'imagine mal tous les sous-domaine WordPress prendre des pénalités par exemple.

  9. Vincent

    Ca fait bien longtemps que Google a annoncé qu'il pouvait choisir si le sous domaine était géré en sous-repertoire ou en site à part.
    Par exemple maps.google.com va être considéré comme un site à part alors que earth.google.com va être rattaché à google.
    Pareil pour ce qui est des blogs wordpress, blogger ou skyblog.

    Par contre je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que cette modification existe depuis longtemps. J'avais longtemps été étonné par l'écrasante présence de carrefour sur son nom il y a 3 mois et je vois qu'aujourd'hui les résultats sont intégrés différemment. Pour moi, cette modification a eu lieu lors du passage au megasitelinks.

    Je pense que ceux qui cherchaient à truster les 10 premiers résultats vont pleurer (problem e-reputation manager ?) mais ceux qui géraient leurs réseau de backlink la dessus on fait le changement depuis bien longtemps. Ou alors ils sont c***

  10. ludo

    Personnellement, disposant d'un espace shopping un peu à la wikio, j'ai longtemps hésité entre le mettre en sous-domaine et lui prendre un ndd séparé. Finalement, j'ai opté pour la seconde solution, Panda est arrivé, et à priori il n'a pas aimé mon déménagement numérique. Mieux encore le ndd récent a pris un PR3 direct incompréhensible sur la jeunesse du ndd, bien qu'il est hérité du site père. Je dois dire que dorénavant, j'hésite beaucoup à me creuser les méninges, ou vérifier des théories SEO. Au final on y perd beaucoup de temps au lieu de créer du contenu !

  11. Emmanuel

    Est ce que, au delà de la notion domaine / sous-domaine, l'hébergement des contenus n'entrerait pas également en ligne de compte? Admettons que j'héberge mes sous-domaines sur des serveurs différents et donc avec des IP différentes, auront ils plus de poids aux yeux de Google que si ils sont hébergés sur le même serveur que mon domaine principal?

  12. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Marc

    C'est comme d'autres choses dans le genre, c'est le jour où ça tombe que ça fait mal. Combien ont vu leur réseau tomber intégralement un jour.
    J'ai eu moi aussi des sites qui étaient des machines à ranker sur n'importe quoi (notamment sur le rachat de crédit 🙂 ).
    Et bien ... snif ... un jour, plus rien.

    @ Raph
    La "diversité naturelle" comme tu dis, c'est surtout ce qui permet d'échapper aux tempêtes.

    A ce sujet, même pour les trucs que je ranke en sous domaines, je le fait proprement.

    @ Morgan
    Reste à rediriger aussi les "index.html" 🙂

    Et rhôôô, tu oublies Bing et Exalead 🙂

    @ Spouik
    Et le spam report est sacrément pratiqué...

    @ Rivsc
    Je ne sais pas s'ils vont perdre de leur poids. GG annonce juste qu'il affiche différemment les choses dans GWT.
    Avaient ils auparavant le poids dont tu parles ?

    @ Phil
    Et imagine que WordPress.com pâtisse des milliers de splogs de seconde zone qu'il héberge.

    @ Vincent
    Ouais, mieux vaut qu'il soit sacrément plus diversifié le réseau de BL, sinon, danger.

    @ Emmanuel
    Selon SEOMOZ, il y a même plus de poids si les serveurs sont sur des IP de classe C différentes.
    En même temps, il faut être nouille pour mettre ses 300 sites d'un réseau sur le même hebergement 🙂

  13. Djolhan

    Même si on se doute depuis longtemps qu'un sous domaine ca n'a pas de réel intérêt pour simuler du lien entrant, cela permet tout de même de pouvoir créer des liens autour plus nombreux.

    Ainsi pour un domaine www + sous domaine on pourra obtenir 1+X x link des mêmes plateformes avec des ancres différentes et donc ranker plus large.

  14. Marie

    Vu que je suis totalement à la rue concernant ma veille SEO ça m'évite de paniquer, c'est déjà un bon point 🙂
    Ensuite je suis trèèèès déçue d'apprendre que ton blog ne va pas s'enfoncer dans le classement Wikio, comment ça je mélange tout ??
    Enfin, je ne suis pas une grande fan des sous-domaines, j'ai eu le cas d'un domaine pénalisé qui a contaminé tous ses sous-domaines, alors méfiance !
    Sur ce, je retourne débroussailler ma boite mail 🙂

  15. sylvain

    En dehors du fait que cet article résume le comportement de Google entre les domaines et les sous-domaines. Je voudrais partager notre expérience. Nous avons un site http://www.images-associees.com depuis près de 4 ans avec de multiples activités de communication et 1 chapitre par secteur d'activité. En debut d'année, nous avons re-développé sur une plateforme plus récente un chapitre de notre site qui concerne spécifiquement la création de site à Nantes. Ce site a été développé sur un sous-domaine http://web.images-associees.com. En le développant sur un sous domaine, cela nous a permis de ne pas toucher à l'existant en terme de de développement ( nous développerons sur ce même mode les autres chapitres ultérieurement). Nous avons maintenant en réalité, 2 sites qui cohabitent. Nous avons constaté que le sous domaine a mis assez peu de temps à atteindre la même visibilité que le site historique, maintenant, est-ce lié à la techno plus récente utilisée ou as-t-il bénéficié du lien interne/externe de notre site global ? Probablement un peu des 2. Ce qui est certain, c'est que nous avons fait le choix d'utiliser un sous-domaine pour des raisons techniques, mais que ce choix n'a pas été pénalisant en terme de référencement.

  16. Keeg

    Flûte, il va falloir acheter plus de domaines alors. 😀

    Dans le fond, c'est pas idiot et j'ai moi aussi quelques doutes sur le fait que Google usait d'un sous-domaine comme d'un domaine à part entière. Je serais heureux de jauger les courbes de trafic des plateformes de blogs, domaines ou sous-domaines. Je doute qu'elles aient bougées d'un cheveux.

  17. Rudy

    Un gros +1 pour toi Sylvain, et ce n'est pas la première fois que je lis des choses pour lesquelles je suis en parfait désaccord sur arobasenet.

  18. jc

    D'accord avec toi pour les sous-domaines, je n'en utilise plus perso à part les liens sur des sous-domaines de sites connus. Est-ce que tu pourrais faire un article sur la manière d'obtenir des backlinks à la fin 2011 stp ?

  19. Consultant Arobasenet

    D'abord, merci à Sylvain de faire mention de l'article intitulé "Google déclassifie les sous-domaines" sur mon site arobasenet.com.

    J'adhère à pas mal de choses dites mais je vais aller à l'essentiel pour situer le contexte de cet article que j'ai publié.

    C'est que l'annonce de ce que j'appelle déclassification (SearchEngineLand.com parle de "classify"...) est intervenu à peu 3 semaines après que Google Panda ait été lancé en France.

    Il y a eu des constats selon lesquels des sites web connus ont échappé à Panda du fait de leur système de sous-domaines.

    Jusque là, il ne pouvait en être autrement, Google considérant les sites de nom de domaine de 3ème niveau comme des sites à part entière. Raison pour laquelle il considérait les liens envoyés par ces sous-domaine dans un même site comme des backlinks.

    Mais, à partir du moment où Google déclassifie ces liens en liens internes, il ne considère plus le sous-domaine comme il le faisait. A partir de là, un sous-domaine pénalisé pénaliserait tout le site. J'ai d'ailleurs rajouté un autre paragraphe dans mon article pour étayer ma démonstration.

    L'objet de l'article était de démontrer que cette décision, aussi anodine qu'elle puisse paraître, allait avoir un impact réel sur de nombreux sites au lancement du prochain Panda.

    Maintenant, avant le prochain Panda, il faut voir ce que cela va donner en terme de trafic. Va-t-on perdre du trafic suite à cette déclassification des sous-domaines ?

  20. backlinker

    Google modifie l'affichage de son GWT et cest la fin du monde pour les référenceurs =). Trouvez l'erreur :).

  21. Mapics

    Je n'ai jamais utilisé de sous domaine pour la simple et bonne raison que je me suis toujours méfier de cette astuce trop grosse pour passé inaperçus.
    Certain avec leur millier de sous domaine doivent pas être trop à la fête car géré un parc de plusieurs millier de nom de domaine n'ai pas la même affaire niveau finance.

  22. Sébastien

    J'ai toujours été un adepte de la logique "Google est intelligent". Cela ne signifie pas que l'on ne peut pas l'arnaquer, juste qu'il faut se lever tôt pour le faire. Et franchement, le sous-domaine, c'est tout sauf subtile.
    On en revient à la question du bourinnage soulevée dans un article il y a peu : il y a un moment où il ne faut pas prendre les vessies pour des lanternes.

    Alors, ok, pour ceux qui font des réglages fins avec les sous-domaines, et sans doute qu'arobasenet en fait parti, cela change un peu la donne. Mais pour 99% des sites, cela ne change rien. En tout cas, pour les backlinks du types .wordpress.com, ça m'étonnerait franchement que ça change quoi que ce soit...

  23. Sylvain (un autre)

    Intéressant cette notion de sous-domaine.
    Pourquoi utilises tu un sous domaine pour ce blog ?
    -http://blog.axe-net.fr
    Pourquoi pas -http://www.axe-net.fr/blog, voir directement -http://www.axe-net.fr ?

    Choix technique, éditorial, marketing ?

  24. JP

    Et bien Sylvain on dirait que Google te donne raison.
    Faut il prendre ce qu'il dit pour argent comptant ? C'est une autre histoire.
    Comme toi, je pense qu'il n'a jamais été dupe lors de l'utilisation de sous domaines.

  25. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Sylvain (joli prénom)

    Un sous domaine permet d'inscrire le site de manière indépendante sur divers sites (annuaires par exemple), c'est un BL de plus.

    Le répertoire permet d'apporter du contenu complémentaire directement au site.

    Sinon, la place est déjà prise sur le domaine principal par notre site "institutionnel".

    J'ai fait le choix n°1.

  26. Nicolas

    L'édit met tout le monde d'accord. Mais on voit bien que ce type de mesures simples à mettre en place pour Google pourraient faire très mal.

    Visiblement à la lecture des messages sur différents blogs et forum, on constate que des techniques de référencement utilisant les sous-domaines (ce que je qualifie d'un peu "borderline") sont très prisées.

    Il serait peut être temps de tenter de construire un référencement moins rapide mais plus durable dans le temps et moins sensible aux modifications d'algo de Google. Bref, un peu ce dont Axe Net parle au quotidien 🙂

  27. Wilfried

    Ce que je vois (et qui se fait déjà depuis quelques années) c'est une multiplication d'achat de nom de domaine.

    Ceux qui avaient déjà remarqué que le poids d'un sous domaines n’était pas flagrant par rapport a un sous dossier( mis a part le fait de pouvoir backlinker dessus) ont déjà prévu le coup et ont déjà créer une tonne de nom de domaine avec site ou pages plus ou moins bien faite.

    Maintenant que l'annonce est faite, tout ceux qui ne l'avait pas remarqué vont se jeter sur l'achat de domaine, et ce malgré l'edit de l'article...

    Solution ?
    Augmenter le prix des nom de domaine - hélas les petites boites en pâtiraient
    faire la chasse au site "one page"- probablement déjà le cas.

    A ce propos une question me tarabiscote:
    Tous ces liens qui arriveraient sur nos sous domaines et sur le domaine, vont il d'un coup être comptés vers le domaine et ainsi ajouter un poids de milliers de liens ?
    Amitiés
    Wilfried

  28. Sylvain F

    Comme l'a dit Raph plus haut, la diversité et le naturel restent le meilleur moyen pour ranker durablement. Dans ce cas on rejoint la maxime "le contenu est roi", même s'il a énormément besoin de sa cour pour bien régner (title, Hn, backlinks, etc.). Dans le cas d'un contenu de qualité, est-ce qu'un domaine ranke mieux qu'un sous-domaine ? Est-ce qu'un nouveau domaine mettra plus de temps à se positionner qu'un nouveau sous-domaine ?

    Je pense que le choix d'un domaine ou d'un sous-domaine ne doit pas se faire en prenant en compte uniquement le référencement, il doit y avoir une certaine logique. Par exemple, le blog axe net est directement lié au site de l'agence, dans les thèmes abordés, dans le discours, dans la cible visée, etc. Il paraît donc logique de le garder sous la terminologie "axe-net", sous le domaine axe-net.fr donc. Dans le même temps, statwebpro est sur un domaine différent, pourtant le thème général reste proche du référencement, mais la cible n'est pas la même et le service, même s'il est complémentaire, est différent de ceux proposés par l'agence, les attentes ne sont pas les mêmes. Donc ==> nouveau domaine. Je me trompe peut-être mais c'est la logique que j'aurais suivie.

    C'est à mon avis une certaine cohérence plus qu'un point de vue 100% SEO qui fait choisir un nouveau domaine ou un sous-domaine. Enfin, pour proposer la bonne parole, presque évangélique mais surtout très utopiste, je pense que plutôt que de se focaliser sur la provenance de ses propres liens, il me parait plus judicieux de se concentrer sur le contenu, qui pourra amener des liens naturellement.

  29. gaujay

    Il est bien Sylvain que tu remettes les choses dans leur contexte. Entre ce que Google annonce officiellement et ce qui se passe réellement en coulisses, il y a un fossé énorme. Et ce, malgré une armée de happy face communiquants et d'évangélistes dodus...

  30. Christophe

    Bon et bien comme d'habitude, ceux qui ont tenté des optimisations un peu trop violentes ou bien qui ont utilisé les sous-domaines pour augmenter leurs PR et stocker des pages de mauvaise qualité tremblent aujourd'hui. Pour les autres, ça passera sans encombre.

  31. serge

    qu'on ne s'y trompe pas : google est intelligent, et sait faire la part des choses.
    j'ai par exemple un sous domaine en test pour un site immobilier : il n'est pas referencé dans les sites immobiliers, mais apparait (ce n'est pas le but mais bon ... ) sur des recherches "création de site immobilier" "template site immobilier"
    donc, le moteur a fait son boulot, il est passé, a regardé, et a estimé le contenu.
    et il est vrai que sinon, tous ceux qui ont un site chez free, wordpress, etc ou les multisites wordpress seraient pénalisés au bénéfice de ceux qui pourront s'acheter un NDD, ce n'est pas ce que veut google.

  32. Malisz

    Je n'ai jamais vraiment considéré que les liens d'un sous-domaine étaient considérés comme un lien externe. A mon sens, le seul intérêt d'avoir des sous-domaines est d'occuper plus de places dans les SERPs un peu à l'image de doctissimo qui sur une requête assez vague comme "mal au ventre" occupera les 10 premières places avec diabete.doctissimo.fr, gastro.doctissimo.fr, cancer.doctissimo.fr etc... (j'invente les noms de domaines)

  33. Marc

    Sauf à le travailler énormément comme
    http://blog.axe-net.fr où le contenu est très différent de http://axe-net.fr et en plus très réguliérement (jusqu'à 2 fois par semaine !!!) agrémenté d'une nouvelle page très longue grace aussi aux "commentaires désintéressés", j'ai toujours été persuadé qu'il vaut mieux avoir deux noms de domaines plutôt que des sous-domaines...
    Vous confirmez cette "intuition"...
    Marc

  34. Le Juge

    Tout pareil - rien de nouveau de mon cote sur la maniere de ranker entre sous domaine et repertoires - je suis d'ailleurs en plein travail sur un site a sous domaine et cela se passe pas trop mal - la plus grosse difficulté etant de faire monter la popularité des sous domaines - car ils inspirenmt moins confiance et ne sont pas forcément listé dans les annuaires.

  35. Jeanne

    Finalement, sous domaine ou non, l'essentiel est donc le contenu!!! Mais avec un contenu "léger" on risque encore plus la sanction dans un sous-demaine. C'est la bonne conclusion ???...
    Jeanne

  36. yvan

    Pour ma part, le seul intérêt des sous-domaines est d'assurer une "délivrabilité" en terme de contenu annexe au texte (images, vidéos) au domaine principal. ca fait d'ailleurs parti des recommandations d'un tool comme gt metrix.(qui recoupe yslow et pagespeed)pour augmenter la vitesse du site.
    Je compte peut-être faire ce transfert dans l'avenir. Après ranker sur un sous domaine est tout à fait possible, puisque blog axenet en ai la preuve vivante...

  37. Consultant Arobasenet

    @Sylvain, il n' y aucune mise au point de Google ayant un rapport avec mon article sur la "Déclassification des sous-domaines".

    Le lien que tu tiens à montrer comme étant une preuve que je dis n'importe quoi est un fake (bidon !).

    Même si tu tiens à me contredire, c'est de bonne guerre ! Mais de là à désinformer ceux qui te lisent...

    Ce lien que vous affichez ( http://www.seroundtable.com/google-subdomains-webmaster-tools-13968.html) qui est un article qui reprend une soi-disant mise au point d'un certain Pierre Far de chez Google dont voici le profil Google+ (https://plus.google.com/u/0/115984868678744352358/posts/HLGpmoz8pcF) n'est pas crédible. C'est un fake.

    Au moment où Google supprime des profils fantaisistes, penses-tu qu'il laisserait un Googler afficher comme photo celle d'un chat ? Il a besoin de donner l'exemple et il n'accepterait pas qu'un Googler se cache derrière la photo d'un chat sur son profil Google+.

    Et si la mise au point était vraie, elle aurait été reprise par de nombreux webmasters US qui attendent aussi une explication plus précise de Google par rapport à l'impact que pourrait ou non avoir la déclassification des sous-domaines.

  38. Malvina

    Cette annonce de Google est simplement une confirmation de ce que l'on savait déjà. Jusqu'à maintenant, j'ai toujours utilisé les sous-domaines pour différencier 2 ensembles bien distincts comme un annuaire et un blog par exemple et je n'ai pas constaté dans les derniers mois de baisse de popularité ou de visites donc sous-domaine si cela se justifie, sinon soit répertoire ou nouveau domaine.

  39. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    Bonjour Noël

    Je ne vois vraiment pas ce qui te fait dire que ce compte Google Plus est un fake. Pourquoi n'est-il pas crédible selon toi ?
    Tu as peut-être raison, pourquoi pas ? Mais sur ce coup, je veux bien que tu étaies ton propos.
    Concernant la photo, as-tu vu le visuel de mon profil Google plus ? Je te jure que je ne ressemble pas à cela 🙂

    Ensuite, je t'invite aussi à lire la réponse de Suzan Moskwa ( qui travaille aussi chez Google) dans le fil de l'annonce officielle sur Googlewebmastercentral

    "This update only changes how links are displayed in Webmaster Tools. It doesn't affect how links are valued in relation to the search algorithm or ranking. It has nothing to do with Panda, nothing to do with keywords, nothing to do with PageRank." 

    Ce qui veut dire selon ma compréhension de la langue de Shakespare : Cet update change seulement la manière dont les liens sont affichés dans Webmaster Tools. Cela n'affecte pas la relation entre les liens dans l'algo de recherche, cela n'a rien à voir avec Panda, rien à voir avec les mots-clés, rien à voir avec le PageRank.

    Enfin, seroundtable.com est le blog personnel de Barry Schwartz à qui je donne quand même un certain crédit 🙂 https://plus.google.com/u/0/107945426404682361496/about

    Mais au-delà de ça.
    Si j'ai bien compris, Tu présentes une analyse de ta part. Ma perception (qui n'est pas une analyse mais juste un feeling) est différente car je pense que Google à toujours pris en compte l'appartenance d'un sous domaine a un domaine dans son algo de positionnement. En cela je pense que la nouvelle classification dans GWT ne change rien. C'est le propos de mon article, je n'y avance rien d'autre.

    Je ne pense pas non plus que Google a attendu l'application de Panda pour comprendre la relation entre domaines et sous domaines sur un site, comme tu le dis dans ton article. Je ne suis pas certain du tout que ce soit les sous domaines en tant que tels qui aient protégé certains sites.
    Sur ce sujet, je suis plus proche de l'avis de Philippe Yonet http://www.journaldunet.com/solutions/moteur-referencement/philippe-yonnet-fin-des-penalites-google-panda-contre-hubpages.shtml

    Je précise bien en début d'article que c'est un point de vue personnel qui n'engage que moi. Hein ?

    Sinon, je suis en revanche tout à fait d'accord avec ton additif du 6/09. A l'avenir "le référencement sur Google retrouvera de plus en plus son qualificatif  de "naturel"  "  du moins dans la manière dont Google tiendra compte des signaux sociaux des utilisateurs. Même si nos amis Black Hat en ont quand même déjà pas mal sous le pied à ce sujet. Globalement, on voit quand même que Google rame sacrément dans sa lutte contre le spamindexing.

    Je ne souhaite donc pas te contredire à tout prix, le début de mon article est d'ailleurs clair à ce sujet, et encore moins à " désinformer ". Je donne juste mon avis sur la seule information fiable que j'ai : la classification a juste changée dans GWT.

  40. Marc.L

    Les sous domaines sont pris en compte par Google depuis 2002, faudra peut-etre demander aux vieux hein !

    sur mes 20 serveurs Mac, en 2002, bien placé en batterie dans mon sous sol, je faisais avaler a webstar (serveur http pour mac) 40 000 sous domaines, par domaine ... avec 850 NDD ...

    Cela depuis 1999, j'ai commencé avec 100 sous domaines, puis les sites américains ont remis une couche a 200, donc j'ai remis a 500 etc .. ce petit jeu a duré jusqu'en fin 2002 début 2003 ou Google a blacklisté tout le monde ... ca payait quand même 10k€/jours, la poule aux oeufs d'or s'est terminé en bouillon cuisant, car la procédure a mis a peine une semaine ...

    Alors quand on a vécu cela, les actualités sur les sous-domaines de 2011 ... et les alertes qui vont avec ...

    dailleur, pour tout vous dire, la semaine prochaine, j'éclate tout mon site en 100 sous domaines (1 par département). Même si je sais, au bout du compte, que Google a déjà sa barrière contre les annuaires d'entreprise.

    Et après 16 ans de pratique d'internet, je me dis que la meilleure stratégie, c'est de se passer du referencement. On passe alors sont temps a optimiser pour l'internaute au lieu de le perdre a pousser des murs... si les internautes aime , les liens viennent, et Google est aussi un peu obligé de suivre ...

  41. Fred

    Je pense qu'effectivement qu'il ne faut pas prendre Google pour un nul. Même si c'était un lien externe, il devait déjà repérer une certaine "consanguinité".

  42. Marc

    @Sylvain
    Sur ton choix de privilégier le sous-domaine au détriment du répertoire pour le blog, tu dirais que c'est un choix universel, ou que cela dépend des configurations et du contenu de chaque site ?

  43. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Marc

    A l'époque ou je l'ai fait (2008) je pensais que la relative indépendance du sous domaine me permettrait de renforcer le linking vers le domaine.

    Ce principe s'est étiolé au fil du temps. Si l'on veut mettre en oeuvre la même tactique aujourd'hui, je pense qu'il est préférable d'avoir un domaine totalement distinct.

    En parallèle, au début, ce blog ne faisait quasiment pas référence au site principal. Il a donc pu gagner sa notoriété et ses galons sans passer pour un pourvoyeur de business pour le site de l'agence.
    Aujourd'hui, il l'est malgré lui, c'est pourquoi j'ai décidé de rendre plus visibles les liens vers le site de l'agence AxeNet.

    La réponse au choix idéal est toujours difficile.

    En gros, un domaine externe permettra de faire des liens vers le domaine, mais il nécessite de bosser de manière indépendante sur ce nouveau domaine pour lui apporter des liens entrants.

    Sous domaine ou répertoire ne font plus trop de différence depuis au moins 18 mois (d'après ce que je constate des positionnements dans Google).

    On va dire que :

    - faire le blog dans un répertoire amène directement du contenu dans le site principal. Cela permet d'accroitre le pourcentage de liens entrants vers les pages internes pour ne pas en avoir que sur la home.

    - faire un sous domaine ou un domaine externe permet d'inscrire le blog séparément dans les annuaires. Donc d'augmenter les liens de ce type.

    Je n'ai malheureusement pas de solution idéale.

    On va dire qu'un petit site qui a très peu de pages a intérêt à s'étoffer avec un blog en répertoire.

    Un gros site pourra plus facilement jouer la carte du sous domaine ou domaine externe. C'est efficace, mais demande plus de travail de linking.

  44. MattOTop

    @sylvain: Considèrant le fait que le poids des liens venant d'un sous domaine ou d'un sous répertoire est sans doute archi minimisé aux yeux de google car ils sont trop évidement manipulables, je pense que pour trancher entre les deux possibilités de rangement d'une section, c'est le fait que les liens vers un sous répertoire peuvent être écrit en relatif avec moins de caractères qu'un lien vers une page de sous domaine qui va permettre de trancher: la vitesse de service des pages devient un critère de plus en plus en plus important, et quelques caractères de gagnés en moins dans les pages par ci par là, c'est toujours ça de moins à transmettre.
    Pas de petits profits...

  45. apwn

    Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans l'annonce. Si je me place en tant que simple internaute, je me dis qu'un sous-domaine fait partie du site et n'est pas un site différent vu que le nom ne change pas.

    Après je suis d'accord que ceux qui ont du utiliser cette technique régulièrement doivent avoir la haine. Mais j'imagine que c'est également la raison de se changement.

  46. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Apwn
    Le simple internaute s'en fout, il ne va jamais sur GWT 🙂
    En revanche, je ne pense pas que le simple internaute confonde une page perso de chez free.fr et une page propre au FAI.

    Et je le répète, il n'y a pas de changement, Google a toujours pris en compte les sous domaines comme ayant un lien avec le site principal. D'ailleurs, de nombreux sites ont été massacrés par Panda, même en utilisant cette technique.

  47. revere

    Es ce la fin de mon site en free.fr ??????
    Il semble que Google m'a fait disparaitre suis plus en premières page sur aucun mot clé depuis une 15 aine de jours et rien a faire 🙁

  48. Consultant Arobasenet

    Concernant, le profil Google+ de Pierre Far : je me répète pour dire que c'est un fake parce que Google ne peut pas se permettre qu'un Googler n'affiche pas sa photo réelle pendant que Google-même fait la leçon à la terre entière concernant l'identité réelle sur Internet.

    Tu dis "Je ne pense pas non plus que Google a attendu l’application de Panda pour comprendre la relation entre domaines et sous domaines sur un site"

    Je suis d'avis que Google pensait que son Panda ferait la distinction entre liens de sous-domaines et liens externes. Or, du fait que Google comptabilisait les liens entre sous-domaines comme backlinks, Panda aussi les a considérés comme tels et à éviter d'appliquer la pénalité à un site entier alors qu'un sous-domaine était pénalisé.

    Tu dis : "Globalement, on voit quand même que Google rame sacrément dans sa lutte contre le spamindexing."

    C'est justement de cela que je parle dans l'article "Et si Google ré-indexait toutes les pages web ?"

  49. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Noel (consultant Arobase)
    Franchement, je pense que tu as tord concernant le profil de Pierre Far. Rien ne laisse supposer que c'est un fake. A quoi servirait ce compte ? as tu lu les infos qu'il diffuse ?

    Mais peu importe, la même réponse est donnée par une autre Googler. Tu vas me dire que le compte de Suzan Moskwa est aussi un fake ? Elle dit pourtant exactement la même chose que Pierre Far dans le fil de discussion officiel

    Bref, tu affirmes des faits que je crois faux. J'ai donc du mal avec le reste de ton discours puisque tout comme le mien ici, il n'est basé que sur des supputations. Vu que tu réfutes des preuves flagrantes, cela rend le reste de tes dires peu crédible à mes yeux.

    Je te rappelle par ailleurs que des sites avec sous-domaines ce sont pris de grosses claques avec Panda, et d'autres pas.

    Mais bon, ce n'est pas grave si nous ne sommes pas d'accord.
    De toutes façons, comme aux US, Panda continuera à ratisser à chaque passage et fera tomber de nouveaux sites.

    Concernant ton article sur la "réindexation de toutes les pages web" par Google, je ne l'ai pas compris, je n'y répondrai donc pas de manière détaillée. Je pense pour ma part que le +1 impactera juste le classement, pas l'indexation. J'en parlais brièvement ici : http://blog.axe-net.fr/bouton-plus-1-google-valide-w3c-la-solution/

  50. Gaming

    Pour les sites chez free, cela n'a rien changé, je pense que les sites avec du VRAI contenu auront toujours leurs chances, malgré la multiplication de la concurrence qui copie ce qui existe deja ...

  51. Devis macon

    J'espère que les sous-domaine continuerons d'avoir du poid car je base une bonne partie de mon réfèrecement dessus :/

  52. olivier

    Je suis d'accord qu'il y a des sites avec des sous domaines très bien référencé..chez free le blog de s.billard est un bon exemple...

  53. Quản lý Nhân sự

    Je suis d’avis que Google pensait que son Panda ferait la distinction entre liens de sous-domaines et liens externes. Or, du fait que Google comptabilisait les liens entre sous-domaines comme backlinks, Panda aussi les a considérés comme tels et à éviter d’appliquer la pénalité à un site entier alors qu’un sous-domaine était pénalisé.

  54. Mathieu

    @marc L
    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, pour réussir à se passer de référencement il faut réussir à avoir un produit qui fait du buzz ce qui n'est pas toujours évident.
    De plus même si on parle de vous sur le net cela n'empêche pas d'avoir du trafic en plus venant des moteurs...et faire du SEO ce n'est pas forcément faire de la suroptimisation dans tous les sens.

  55. kiteboarding

    hello, petite question concernant les sous domaines de plate forme de blog, wordpress, blogger....penssez vous que se créer une multitude de blog sur ces plateforme afin de se faire des liens vers site principal à son utilitées ?

    merci

  56. Nicolas

    Article très intéressant ... Merci !
    A peine dans l'école de la vie, je commence à m’intéresser à l'ensemble des pratiques qui touchent au SEO. Auriez-vous des sites à me conseiller, à me déconseiller ?

    PS : Autre question qui n'a rien à voir avec l'article en lui même ... Qu'utilisez vous pour les boutons de partage (Facebook, Twitter ... etc) ? Est ce quelque chose "maison" ou pas ?

    Bonne journée 🙂 !

  57. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Nicolas
    1 / Vous pouvez commencer par les liens dans la colonne de droite (et les différents articles de ce blog)
    2 / Ce sont les boutons standard, nous avons juste fait des images pour les mettre en valeur.

  58. Jérôme

    Merci beaucoup pour l'article et aussi pour les commentaires :).
    Même si je ne les ai pas tous lu, je crois que ce problème n'a pas été abordé.

    J'utilise 2 blogs en sous domaines. Comme ce sont des liens internes, je ne suis pas "obligé de me coller une proportion de 1 lien pour 100 ou 150 mots ?

    Par exemple lorsque je présente des produits et qu'il y a 3 coloris, j'aimerai pointer vers les 3 couleurs (3 photos, 3 couleurs, 3 liens).

    De même justement lorsqu'il n'y a pas beaucoup de liens dans l'article, pouvoir rajouter un encart en fin d'articles avec 3 liens vers des produits autour du thème.

    Ce qui me parait naturel vu que c est un site commercial et que je l'annonce comme tel !

    Pour info les blogs : -http://lou.tableetambiance.fr et -http:blog.tableetambiance.fr

    Merci d avance.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *