Google parano

Google parano

Quand Google sème la terreur...

Vent d'angoisse dans le référencement. Google sème la terreur. Une stratégie de la peur qui commence à porter ses fruits pour le moteur de recherche qui communique toujours plus largement auprès des SEO et webmasters. Matt Cutts avait d'ailleurs annoncé le dernier Pingouin comme une bête féroce.

Alors, on panique ou pas ? Disons que l'ère du linking agressif et du contenu pas folichon est en train de se terminer. Mais n'assistons-nous pas à des réactions qui vont à l'encontre même de ce qui est naturel ? Sans doute par peur pour certains ou pour mieux se cacher pour d'autres, la paranoïa n'envahit-elle pas le monde SEO ?

Recueil de réactions

Je suis allé piocher quelques messages du forum WRI pour illustrer mes propos.

Ne plus oser gérer son site comme on l'entend.

parano 1

Voici un blogueur probablement passionné par son sujet qui aimerait faire profiter ses visiteurs de ses propres lectures. Cette pratique serait sans doute très appréciée de son lectorat. On suppose qu'en effet, il ne mettrait des liens que vers des sites de confiance, parce qu'il les apprécie lui-même.

Il aurait d'ailleurs fait cela très naturellement sans se poser une seule question il y a encore quelque temps. Mais sous le règne de terreur mis en place par GG actuellement, le naturel n'a plus forcément sa place.

D'ailleurs, l'autre question que ce blogueur pourrait se poser (si son blog possède un grand nombre de pages), est même de savoir s'il ne risque pas indirectement d'infliger une pénalité aux blogs vers lesquels il souhaite faire des liens. Ceci du fait d'un afflux massif de liens qui pourrait être perçu comme une tentative de manipulation.

Le désaveu de liens à son paroxysme

parano 2

La grande mode du moment, c'est de désavouer les liens. Le moindre lien jugé de faible qualité doit être crucifié sur l'autel du linking estampillé Google, même s'il est naturel d'ailleurs, pas de quartier. Google conseille même de désavouer les domaines en totalité, on ne fait pas dans la dentelle.

Je n'ose d'ailleurs imaginer le nombre de sites qui ont sans doute été désavoués juste parce qu'un spammeur y avait déposé des commentaires. Si cela se trouve d'ailleurs, même mon blog s'est retrouvé dans des listes de désaveu.

Au train où l'on va, je me demande si on ne va pas voir refleurir dans les CGU les mentions interdisant de faire un lien vers un site...

Bref, il m'est arrivé de désavouer des liens, mais du vrai spammy, pas n'importe quoi en dézinguant à la mitrailleuse. Et puis l'outil n'est pas vraiment bien foutu et on ne sait pas ce que Google fait des données...

Même le nofollow devient le mal !

parano 3

Une petite phrase m'a interloqué. Ce webmaster, après s'être dit qu'il valait mieux obtenir des liens en nofollow pour ne pas fâcher Google, se demande même si ces liens nofollow pourraient être pénalisants !

On atteint là une logique anti lien à son paroxysme. L'étape suivante, c'est de mettre l'url en texte sans lien ? L'utilisateur n'aura qu'à copier/coller s'il veut visiter un site. Tim Berner Lee va faire des bonds !

Le futur, un web sans lien ?

Les plus fouineurs d'entre vous auront sans doute remarqué dernièrement une « légère » modification des consignes de qualité de Google (dans la version anglaise pour le moment).

Avant :

In general, webmasters can improve the rank of their sites by increasing the number of high-quality sites that link to their pages.

Soit : En général, les webmasters peuvent améliorer le positionnement de leurs sites en augmentant le nombre de liens qui pointent vers leurs pages à partir de sites de haute qualité.

Maintenant

In general, webmasters can improve the rank of their sites by creating high-quality sites that users will want to use and share.

Soit : En général, les webmasters peuvent améliorer le positionnement de leurs sites en créant des sites de haute qualité que les utilisateurs voudront utiliser et partager.

Si la nuance peut paraître infime au milieu du volume global de consignes de Google, elle est pourtant frappante sur un point. On ne parle même plus de liens du tout. Cela renforcera-t-il la paranoïa ambiante ? Le lien est-il devenu le MAL absolu ?

Mon humeur du moment

Loin de moi l'idée de jeter l’opprobre sur  les webmasters qui ont posté ces messages sur Webrankinfo, je les comprends d'autant mieux qu'aujourd'hui, je me pose des questions sur chaque lien. J'en deviens moi-même parano sur certains liens entrants pourtant totalement naturels, mais trop optimisés à mon goût.

Google ne serait-il pas en train d'aseptiser le web du fait d'un algo vieillissant, voire défaillant, qui repose toujours sur les liens entre sites ?

Je me souviens avoir souvent dit que le libellé d'un lien devait décrire sa cible. C'est une pratique conseillée pour le confort des utilisateurs. Mais la parano SEO pousse à refuser ce type de lien pour préférer un « cliquez ici », tout cela parce que Google se sentirait manipulé...

Je suis totalement d'accord avec le discours global de Google quant à la qualité des contenus. Le fait que celui-ci déclasse des pages inutiles, mais surroptimisées ne servant qu'à « piéger » du trafic me semble tout à fait justifié.

En revanche, quand je vois a quel point les liens peuvent devenir dangereux pour un site, je ne comprends pas. D'ailleurs, Google qui s'en est longtemps défendu admet aujourd'hui que le negative SEO est devenu totalement possible. Mais pourquoi Google ne se contente-t-il pas de ne pas prendre en compte les liens qu'il considère comme abusifs, plutôt que de pénaliser ceux qui les reçoivent ?

En conclusion

À cause d'un algo qui se base sur une donnée peu fiable et non maitrisable (les liens) Google  joue les pères Fouettard et surtout ne l'oublions pas, cause des dommages collatéraux qui ne sont pas sans conséquence sur la vie de certaines entreprises. Sa position ultra dominante sur le search en France renforce encore cet impact.

Afin de laisser paraître à une certaine pertinence de ses résultats, Google favorise depuis le dernier Pingouin les  gros sites et grandes marques dont les pages sont parfois bien moins pertinentes que celles de petits acteurs. Quel que soit leur linking, ceux-ci s'en sortent maintenant toujours.

En parallèle, chez les plus petits, la peur de ne pas paraître "naturels" amène les webmasters à des réactions parfois très surprenantes qui vont à l'encontre totale de ce qu'ils feraient naturellement.

J'ai la sensation que la paranoïa du lien est maintenant assez bien installée. Et vous, l'avez-vous laissé vous gagner ? Comment la soignez-vous ?

Articles connexes :

http://blog.axe-net.fr/google-2013/

http://www.laurentbourrelly.com/blog/1174.php

http://blog.moov-up.fr/strategie-communication-google-peur/

ps: que ceux à qui j'ai fait des liens naturels dans cet article me contactent s'ils souhaitent une attestation pour Google...

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

79 réflexions au sujet de « Google parano »

  1. Sarah

    Enfin google admet que le negative seo est possible, quelqu'un a eu des retours sur les conséquences de l'utilisation de l'outil de désaveux des backlinks ?

  2. Cerbere

    Voilà déjà un moment que personnellement je ne fais que des liens du type "monsite.fr".
    Mais ce qui me tue c'est bien les gros sites qui sont favorisés sans être pour autant pertinent.

  3. Koogar

    Et voici la résultante des effets de bord du filtre Pingouin. A force de monter en charge son algorithmique, Google va finir par ne plus le contrôler.

  4. labisse

    J'adhère totalement au discours, Google est totalement piégé par son propre système et ne sait absolument pas quoi faire, il serait tellement plus simple et moins dangereux de ne pas prendre en considération les liens de mauvaises qualités, ils passent aux oubliettes et stop, au lieu de cela il sanctionne avec toute les effets collatéraux que cela engendre, NSEO et erreur même de Google... C'est un non sens... un de plus

  5. Simon

    Perso j'ai vu des articles "sponsorisés" avec plus de 8 liens d'autorités ^^.

    Concernant le changement de phrase des GG guideline "users will want to use and share." cela inclut l'impact du temps passé sur le site et des partages sur les réseaux sociaux.

    Et si un jour un membre de la spam team venait ici pénaliser toutes les personnes qui ont posé un lien dofollow en commentaire ?

  6. Edo

    J'avais aussi accroché sur l'article jardinier de miss seo girl. Deux choses :
    les blogroll sont une super source pour trouver des contenus similaires, surtout dans les niches. J'avais un blog qui faisait son trafic comme ça, et je trouvais plein de supers articles via ces liens. Une question cependant, cela ne peut-il pas ressembler à une linkwheel si chaque blog d'une niche fait un lien vers tous les autres ?
    Sur le blog de Jenny, son dernier article participe à un "évènement inter-jardiniers" où il faut copier coller le même texte avec lien vers au-potager-bio.com, et - au surprise - ce site fait un lien en colonne avec l'ancre "référencement google". Bref, la pénalité a peut-être une raison car le linking n'est pas 100% bio...

  7. Pierre

    Bonjour Sylvain,
    Un article très intéressant qui résume parfaitement un état d'esprit général qu'on retrouve surtout chez les gens qui veulent bien faire. C'est assez drôle en fait, puisqu'au final, comme tu le soulignes, cette parano pousse les gens à éviter les liens qui sont pourtant les plus efficaces pour ranker.
    Cela facilite donc le travail de ceux qui font des liens 😉
    Personnellement, j'ai été très affecté par le premier manchot, moralement et financièrement, pertes de plusieurs money site, ça fait mal ! Et ne plus savoir sur quel pied danser ça déstabilise. Mais avec du recul et des tests, j'ai vite relevé mes erreurs pour finalement continuer dans la lancée pour avoir de belles positions dans les serps, tout en évitant les foudres.
    Toute la difficulté est d'expliquer à un client que faire du référencement, cela comprend une part de risque, que sa visibilité va être favorisée, mais que sur une saute d'humeur de Google, son site peut disparaitre du classement. Mais fondamentalement, cela devrait être expliqué ainsi à l'origine, en tant que seo, on ne fait que manipuler l'algo pour être visible. Google offre un service permettant d'être visible, il suffit de le payer pour ne prendre aucun risque. Je pense que le SEA a beaucoup d'avenir dans l'univers WH, car c'est peut être la seule chose qu'on pourra vendre à des clients avec de l'optimisation on site très légère, sans avoir peur de le voir sombrer en fin de page 10, suite à nos actions.

  8. bruno

    pour un non pro du référencement comme moi, je t'avoue que je ne sais plus sur quel pied danser... donc je fais un peu de tout sans faire le bourrin (pourtant çà je sais faire)

  9. RaphSEO

    Hello Sylvain, avec le terme parano je pense que tu as tapé juste.
    L'idée de Google était de réellement faire peur aux webmasters afin de faire changer leur comportement. Et je pense pouvoir affirmer qu'il a drôlement bien réussit son coup.
    Un exemple perso, on m'a contacté pour positionner un site sur un kw très concurrentiel mais une certaine close: interdiction de faire des liens afin d'éviter tout risque de penguin aujourd'hui et dans le futur.
    A nous une fois de plus de faire dans la pédagogie et d'expliquer que tous les liens ne sont pas nocifs.

  10. michael

    Pour moi, la politique de Google commence a être assez pénible. J ai un petit site qui tourne pas mal. La réaction de Google sur la pose de liens est complètement aléatoire et provoque un yoyo dans les Serps (8 - 20 ??). Les gros sites de mon domaine sont des EMD avec du DC en masse et liens pourri mais restent bien calés dans les premières positions. Je continues malgrè tout à faire du liens (en plus de tout le reste bien sur).

  11. Cédric

    La premier exemple de ton article me rappelle celui d'Alexandra alias Miss SEO Girl il y a quelques jours sur le cas de Maxime Morvan, SEO breton confronté exactement au même problème sur un blog jardinage (l'article : .

    En ce qui me concerne, n'ayant encore jamais été confronté à une pénalité, alors j'ai tendance à me détacher de cette guerre psychologique menée par big G. Je réagirai peut-être différemment lorsque je me serai pris mon premier animal blanc et noir ...

  12. Ségolène

    Quand je vois comment Google traite mon site, j'en suis au stade où ce n'est plus de la peur c'est du désespoir. Trois mois reléguée dans les fins fonds, puis trois mois dans les premiers résultats, et là je viens de repartir dans les abîmes. Mais en ce qui concerne les liens, j'ai encore du mal à en obtenir alors je ne me posais pas encore la question de comment Google les jugerait.

  13. David

    C'est vrai que maintenant que réfléchit a deux fois avant de faire des liens, comme la plupart des gens je suis dans une attitude expectative et j'attends de comprendre vraiment ce qui se passe pour continuer mon activité de webmaster...

  14. rincevent

    Google arrive bien à terrifier les webmasters d'après ce que l'on voit. Déjà moi même je me suis bien calmé moi même au niveau du linking depuis le premier penguin. Tout ce qui est footer remplis de liens sitewide j'ai limité voire évité. Mais bon le lien on ne peut pas y échapper, le lien est l'essence même du web. Sans liens il ne peut pas y avoir de maillage et on ne pourrais pas accéder à toutes ces pages...

    Du lien il faut et il faudra en faire mais plus comme avant, les outils de spam s'améliorent pour les SEO mais les outils de détection s'améliorent aussi chez Google, il faut évoluer et viser la qualité même si la qualité est une notion relativement subjective...

  15. Laurent

    La paranoïa est logique (compte-tenu du discours de Google), en particulier chez ceux qui ont usé et abusé de certaines techniques et qui étaient jusque là passés entre les gouttes... Du coup ils se disent "ça y est, je suis repéré", un peu comme lors d'un casse de banque lorsque l'alarme se déclenche. Et là ils cèdent à la panique et font n'importe quoi. Ce qui ne fait qu'aggraver leur cas.

    Ce qui confirme ce que j'expliquais récemment à un client il ne faut pas attendre d'être frappé pour réagir, mais bien - dans la mesure du possible évidemment - effectuer des corrections de trajectoire pour anticiper les coups. Rocky ne me contredirait pas 😉

    Et quand malgré tout on s'est fait sanctionner, je pense que le mieux est de trouver les bon compromis pour effectuer les corrections par petite touche. Parce que tout changer brutalement c'est prendre le risque de dire "hey ok crétin de Google, tu m'as repéré mais regarde, j'ai tout changé, tu n'y verras que du feu". Oui je sais, Skynet n'existe pas encore 🙂

  16. Nico aime le SEO

    Oui il faut applaudir google, il a réussi à rendre le linking ou plutôt l'attitude des webmasters "non naturel". Quand on voit le taux de personnes frappées par le zoo google on ne peut que pouffer de rire. Alors on se dit : Soit le web est propre (j'en doute) Soit il faut justifier le salaire des ingénieurs. Ce que je regrette c'est de voir que google fait des innovations énormes dans les autres produits, mais de voir qu'il a du mal avec le "Search" sont 1er service !

    Pour revenir sur la parano j'ai vu ça sur un forum :

    "Bah pour les liens retours wri et gralon, ça fait une bonne année qu'ils sont là, je préfère ne pas les toucher au risque d'être pénalisé, blacklisté ou déclassé."

    Au final, ce webmaster très sympathique avait une peur d'enlever les liens retours de ces annuaires. On est vraiment dans un drôle de moment pour le SEO.

  17. Jerome

    Encore un superbe article, merci beaucoup 🙂
    L'ami google, il faudrait qu'il commence à se calmer, à force il risque de devenir de moins en moins crédible, et peut-être qu'un jour il finira par se faire dépasser par la concurrence.
    Il a intérêt à y aller mollo avec les webmasters, c'est quand même grâce à eux qu'il gagne sa croûte.
    Perso je pense qu'il ne faut pas trop s'inquiéter, et continuer à poser des liens quand cela semble pertinent. Et dire F**k à google, je met des liens si j'ai envie, na !

    PS: petite coquille dans l'article, "Tim Berner Lee va faire des bons" ==> bonds

  18. Fred

    "Un drôle de moment pour le SEO", c'est exactement cela ...
    Difficile de savoir sur quel pied danser quand on débute dans le domaine comme moi.
    Et comme dit plus haut, les webmaster deviennent parano, mais les clients aussi, et ça c'est le pire car il faut trouver le discours adapté pour les rassurer !
    Perso, je fais comme pour les régimes alimentaires, de tout en petite quantité 🙂
    Et je m'en sors plutôt bien pour la taille de mes clients.

  19. fandeconsoude

    @Sylvain, merci pour cet article, pour ma part je ne deviens pas parano, je continue à faire ce qui me semble naturel, même si j'ai du mal à digérer la pénalité google. Je cherche toujours si je n'ai pas quelque part un truc qui "fâche" google.
    @edo, jenny a participé à cet évènement inter-jardiniers, non pas pour avoir des liens, mais pour participer à une "oeuvre" collective destinée à présenter un paquet d'astuces à des jardiniers. Le blog "récepteur" est génial et apporte vraiment des infos intéressantes (pour la niche des jardiniers, bien sûr). Si google pénalise, qu'il le fasse!
    @Cédric, c'est désagréable de prendre le penguin quand on a la volonté d'être "utile" à sa communauté
    Fandeconsoude

  20. Christian

    Ce qui est paradoxal dans ce manque de jugement de la part de GG, c’est qu’il donnerait presque envie aux référenceurs WH (pas les transparents, les Whites) de devenir BH 🙁

    En effet, quitte à perdre des postillons, style -2/-3 en moyenne sur l’ensemble des kw d’un site, autant y aller plus fort. Pourquoi ? Parce que de toute façon, vous êtes logés à la même enseigne que les BH !

    Malgré tout, perdre 2 ou 3 positions en moyenne sur un site qui a fait +100 avant grâce au référencement, le solde est positif et c’est cela qui est bien...

    Parmi les conneries dîtes par MC récemment, il encourage les e-commerçants à développer leur biz par les réseaux sociaux...
    Je traduis la phrase : « mon moteur n’est plus pertinent, allez plutôt spammer Facebook, ce sera plus rentable ! »... LOL

  21. Fred

    Parano, effectivement le seo à la tête qui tourne, ça devient compliqué, mettre un lien ici ou bien un lien la, un échange pourquoi pas mais...

    Nous n'avons probablement pas fini d'en parler, a suivre...

  22. Aurélien

    Sa commence à devenir assez triste le seo, rien que pour les changements onsite sur de très gros sites, 2 semaines après ça continue de yoyoter, tu trouves des liens d'authorités depuis les gros sites français et ça bouge pas. Pour la parano, c'est assez violent, on a du cloaking un peu partout vu qu'on a peur de se faire pénaliser et c'est les "petits" qui l'ont dans l'os au final...

  23. Mathieu

    C'est vrai que pour les néophytes du référencement, on est pas tous des pros loin de là, il est vraiment difficile de savoir comment si prendre et comment agir.
    Notamment quand on arrive finalement à se positionner sur le mot clé voulu, on devient complètement parano, enfin pour moi, c'est comme ça que ça se passe. Du coup, j'ose plus agir de peur de me prendre un pénalité, puis arrive ce qui doit arriver, je perds ma place et commence à descendre. Puis je suis bien obligé de réagir en remultipliant des liens et serrant les fesses...
    Une chose est sûre, le SEO n'a pas fini de faire couler de l'encre.

  24. Don Dekalp

    Si nous êtions à la tête de Google, nous ferions sans doute pareil : vider Internet de son trafic obtenu gratuitement, pour le gérer commercialement via Adwords.

    Le modèle parfait est celui des Pages Jaunes: des entreprises clientes bien identifiées, un espace limité et maîtrisé, bien propre et avec plein de concurrents qui payent cher l'encart publicitaire pour qu'il soit plus visible que celui du voisin.

    Ici le botin des Pages Jaunes serait Google lui-même of course.

    Quid des sites éditoriaux alors ?

    Bah, des entreprises qui payes des Adwords comme les autres. 🙂

  25. fran6

    Là ou google a le plus marqué les esprits je trouve, c'est avec son pinguin. Je n'ai quasiment vu aucun exemple de remontée, le message adressé est assez limpide : si vous faites les couillons, votre site peut être définitivement enterré et ça ça file clairement les chocottes!

  26. Valentin

    Je suis totalement d'accords avec toi labisse, une simple non prise en compte des liens de mauvaise qualité de la part de Google me paraîtrait bien plus pertinent.
    À quand un petit test sur le NSEO Sylvain ?

  27. franckwylliams

    Plusieurs blog qui font du Yoyo selon les thémes,
    tous optimisés de la même manière (parce qu'à vrai dire je ne sais
    pas faire différemment)
    Google commence sincèrement à m'énerver !!
    En fait on se demande sans être parano s'il ne fait pas
    exprès pour mettre nos nerf à l'épreuve ... trop de blog
    peut être ?? un ménage estimé nécessaire pour faire le trie ..

    En fait il faut digérer le truc et rebosser de plus belle,
    certainement ce que d'autre ne feront pas !

  28. Ann

    Comme toutes les turbulences que nous fait subir Google, j'adopte le comportement suivant : ne rien faire, feindre l'indifférence, courber l'échine et attendre que ça passe.

    J'ai parfois l'impression qu'il lance des leurres pour espérer découvrir de nouvelles techniques SEO ou mettre au grand jour de nouveaux réseaux pour ensuite les flinguer pour une future MAJ de son algo.

  29. Pascal camliti

    Bonsoir, je comprends cette parano, mais il suffit de se voir être soumis au NSEO et être attaqué par de nombreuses personnes pour avoir été en tête des SERPS sur pas mal de KW concurrentiels.
    Ce joli travail d'optimisation demandé via insight de GG me semble paradoxalement contradictoire.
    Il faut optimiser, mais pas trop, il faut des liens mais pas trop, il faut écrire pour les internautes mais pas trop de mots visant les requêtes.
    Même en utilisant les conseils d'un auditeur, la descente n'est pas jugulée ! Je suis triste, mais pas résigné.
    Alors je retrousse mes manches !

  30. François

    Nous l'avons bien compris : Panda et surtout Pinguin sont efficaces parce qu'ils font peur et changent les comportement. Quand on voit ces réactions, on se rend compte que la com' a vraiment bien fonctionné, peut-être un peu trop. On irait jusqu'à éviter de faire des liens a priori naturels ?!

    Perso, Pinguin n'a pas vraiment changé ma façon de travailler. J'ai simplement arrêté les échanges de liens sitewide et j'ai fais plus attention aux ancres, c'est tout. Si tout est fait dans la mesure, il n'y a pas à craindre de sanction.

  31. Valentin

    Il est aujourd'hui possible de positionner son site Internet sans aucun lien. Par contre, il est essentiel de passer plusieurs heures à la rédaction du contenu de chaque page. Et il n'est pas moins essentiel d'ajouter à cela une immense patience, il faut de nombreux mois (pour ne pas dire une année) pour être considéré par Google.

  32. mima

    Mais, quel esclavage de la part de Google!
    Pour les liens en NoFollow, je suis des blogs en NoFollow dont le contenu me plaît (c'est mon côté naturel), mais je réfléchis toujours au pourcentage de NoFollow / DoFollow. Cela m'oblige à suivre quelques blogs en DoFollow dont le contenu ne m'intéresse pas (c'est mon côté non naturel). Et dommage, que pour Google le deuxième côté tend à me classer naturel. C'est la sémantique de Google et je me sens obligée de l'admettre.

  33. fandeconsoude

    @Valentin, Ton post est intéressant. J'aurai écrit : il est possible de positionner un site sans aucun lien construit. Par contre, pour un site de niche (ici le jardinage) si le contenu est rédigé avec soin et plait, on reçoit des liens, parfois sitewide, sans faire aucune démarche, de sites de la même thématique, sans ancre optimisée et donc à priori suspects aux yeux de google.
    Ainsi le site de Jenny a reçu de très nombreux liens d'un blog que nous ne connaissions pas. Tous ces liens ont la même ancre, dirigent vers la même page etc...
    Si c'est ce type de lien que pénalise google (nous n'en sommes pas surs), le négative SEO devient vraiment très simple à mettre en place.
    Jenny avait travaillé selon tes principes, des articles "utiles" aux internautes, rédigés avec le maximum de soins, le résultat devenait sympa (de 800 à 1100 visites par jour) et patatras, penguin passe et pénalise.
    C'est donc pas suffisant, il faut non pas être naturel mais ruser avec google, d'où pour moi l'avenir radieux du SEO (et non la fin du SEO)
    Fandeconsoude

  34. Géraldine

    Ici, la parano du lien n'a pas sa place. On reste sur les liens naturels, pas de méthodes blackhat, un travail d'optimisation propre, pour des sites propres eux aussi. Pas de raison de s'inquiéter donc. Maintenant, je comprends très bien que toutes ces mises à jour des derniers algo de Google posent soucis à ceux qui aiment jouer avec le feu 😉 C'est comme dans tous les secteurs : acceptons l'idée qu'il faut faire du bon boulot !

  35. Guillaume

    Sympa cet article qui résume tout a fait l'état du web en ce moment. J'ai l'impression d'être revenu 10 ans en arrière: Les forums et sites limites spammy reviennent sur le devant de la scène (et j'ai les preuves de ce que j'avance, sur les requêtes me concernant).

    Du contenu qu'ils disent? C'est n'importe quoi, du contenu j'en ai bien plus que mes concurrents, optimisé juste ce qu'il faut, sans bourrinage SEO

    On en est même plus à savoir sur quel pied danser, mais sur quelle dance il faut pratiquer. Du grand grand n'importe quoi ce nouvel algo et ces nouvelles pseudos directives de GG

  36. Adrien

    Google tente de plus en plus de pousser les webmasters à produire des sites internet aux contenus élevés et pertinents et c'est peut-être pour cette raison que Google tente de faire peur aux webmasters qui manipulent son algorithme... En effet, moins de liens il y aura, moins l'algorithme sera manipulé non ?

  37. Sylvain Auteur de l’article

    @ Simon
    Je trouve qu'ici, certains font très attention en lien de commentaires, d'autres y vont bien plus franchement avec des ancres exactes. C'est sans doute la différence entre ceux qui ont déjà pris des fessées... et ceux qui vont les prendre 🙂

    @ Edo
    Il est vrai que cela peut ressembler à une linkwheel... Même si c'est fait naturellement.
    Sinon, comme tu dis, l'ancre "référencement Google" fait un peu hors sujet 🙂

    @ Raph
    Il n'y a plus qu'à produire du contenu exceptionnellement utile pour générer du linkbaiting...

    @ Michael
    Ca, la prime accordée aux EMD me surprendra toujours.

    @ Nico
    Encore une drôle de réaction en effet.

    @ Jérôme
    Merci pour la correction

    @ Christian
    Surtout lorsque l'on voit des bouses spammy qui continuent à très bien ranker...
    La question est : pour combien de temps ? Mais pas facile d'expliquer à un client qu'il faut attendre de nouveaux filtres pour que son site de qualité remonte...

    @ Don
    Bien résumé

    @ Valentin
    Hum, à part des EMD, sur des requêtes concurrentielles je ne vois jamais en première page des sites n'ayant pas de liens entrants.

    @ Géraldine
    Je pense qu'il n'y a pas besoin de jouer avec le feu pour se faire bruler par les temps qui courent...

    @ Adrien
    Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous, mais plus il y a de trous, moins il y a de gruyère... 🙂

  38. Mickael

    Ben avant j'étais pas parano. En lisez ce post maintenant je le suis... Merci 🙂
    Plus sérieusement, le seule chose qui peut me "consoler" c'est de me dire que les concurrents sont eux aussi dans le même cas...
    Le problème c'est qu'aujourd'hui on sait pas vraiment quoi faire pour être 100% en phase avec GG.
    Je sais même pas si c'est bien ou non de mettre un lien dans ma signature de ce commentaire !
    On nous dit qu'il faut du contenu de qualité mais attention au lien externe vers ce contenu. Ok mais ce lien comment va-t-il être perçu ? On optimise ce lien ou non ? Et combien il en faut ? Et si on a un peu abusé avant (ben ouais...) comment rétablir la balance sans pour autant désavouer des liens "au pif" et faire encore plus de cata ?

    Alors oui, en lisant les blogs spécialisés (comme celui-ci :-)), on se tient au courant des bonnes pratiques à suivre.
    On nous dit qu'il faut un peu de tout comme liens : optimisés et non optimisés... Facile à dire.

    Le vraie question Sylvain (j'aimerais avoir ton point de vue en toute sincérité) : Est-ce qu'aujourd'hui, il est encore possible ou non de faire du SEO sans passer par un professionnel ?

  39. Daniel Roch

    La peur du Pinguin est effectivement très présente, et la limite entre ce qui est autorisé, toléré ou interdit est un peu vague et pousse justement à la paranoïa.

    Le gros problème, c'est surtout que certains sites avec des liens entrants assez cradres ne sont pas pénalisés, car d'autres facteurs entrent en compte (provenance de ces liens, ancienneté du site, authorship, ...). Cela énerve les petits sites "propres" qui sont toujours devancés par les gros sites, et cela énerve les petits sites "crados" qui se font pénaliser car les petits copains sont toujours là en faisant la même chose.

    Bref, Google est bien parvenu à installer cette psychose, et c'était justement son objectif. 😉

  40. Tyseo

    La réponse est pourtant simple (à dire pas à faire) : arrêter de dépendre de Google et de ses classements en développant les liens directs, les sites référents, les visites depuis les newsletter...

  41. Djolhan

    Il y a une phrase importante dans tout ca et que google semble ignorer volontairement, c'est :
    Pourquoi tout simplement ne pas prendre en compte les liens de mauvaise qualité plutot que de pénaliser un site ?

    Les guidelines de google ont changé par rapport à l'obtention de liens, mais les sites ayant pratiqué du référencement depuis une dizaine d'année sont tout de même concernés rétroactivement... Est-ce vraiment légal de mettre le couteau sous la gorge de personne qui ont, au final, toujours suivis les guidelines de google pour au final se retrouver en 2013 face à un mur capable de mettre à mal leur société ?

    C'est le cas pour l'un de mes clients avec qui je travaille depuis des années et qui a malheureusement fait quelques bêtises à ses tout début en solo (2006/2008)...

  42. Nalex

    Vraiment ce qui me gonfle au plus haut point c'est que dans tout ça ceux qui font du Pur BH façon je propulse des sites de contrefaçons avec des milliers de noms de domaine n'ont pas changé leur technique et sont toujours ultra positionnés.
    Par contre le site qui est ultra spécialiste dans son domaine et même très reconnu dans son domaine il se voit perdre de place en faveur de mastodontes qui ne savent même ce qu'ils vendent.
    Plus le fait que maintenant si tu veux punir un site avec du NSEO c'est devenu simple il te reste la solution ADWORDS

    Alors je tout à fait d'accord avec l'idée le lien est pourri, Google, ne le prend pas en compte et arrête de nous prendre la tête.

  43. Yann

    Tiens le titre de ton billet m'a été d'une grande utilité, parce qu'en faisant un lien vers mon propre article "Google Panda Parano" j'ai pu me rendre compte qu'un petit malin scrappait (au moins une partie de) mes articles pour ranker sur des KW SEO. Alors, merci !

    Cette paranoïa est amha juste une continuité de la politique de GG depuis 2011. Il s'agit maintenant de continuer à pousser les webmasters à faire le boulot de sélection naturelle, par différents moyens complémentaires :

    > en se dénonçant mutuellement via le disavow tool
    > en ne faisant presque plus que des liens autre que "d'autorité"
    > en vérifiant systématiquement le profil d'un site avant d'y poser un lien
    > en dégraissant les sites des blogroll, footer et autres emplacements privilégiés dans les échanges,
    > en investissant les réseaux sociaux et surtout Google Plus avec le levier de l'AuthorShip...
    > etc

  44. Amelie

    Avant que Google ne se lance dans la chasse aux SEO, je n'ai jamais eu le sentiment, en tant que simple utilisatrice du moteur, que les résultats des SERPs manquaient de pertinence.

    Par contre je suis mille fois plus agacée de tomber sur des forums datant de 2006 lorsque j'effectue une recherche sous forme de question !

    A force de vouloir chasser le naturel (non, il ne revient pas au galop) on se retrouve avec des sites factices de A à Z qui deviennent la nouvelle "norme de naturel". L'article de Miss SEO Girl sur la manipulation de Google par les SEO est la parfaite image de ce phénomène.

    A trop vouloir brider, Google n'aura plus de liens pour estimer la qualité des sites, et il aura tout gagné !

  45. Monica

    La Google Parano touche peut-être autant les têtes d'affiche de Mountain View que la queue de comète des gens du SEO. Cette panique sans règle de l'algo n'a-t-elle pas une raison purement mathématique et donc insurmontable tout autant pour ses créateurs que ses "esclaves"?

    A force d'additionner et d'interpénétrer des paramètres, l'équation magique de GG n'a-t-elle pas sombré dans un système chaotique, tel un système non isolé dans lequel juste une variable dans une saute d'humeur peut annihiler toute prédiction du système lui-même?
    En simplifiant c'est un peu comme la théorie du battement de l'aile de papillon pouvant provoquer un tremblement de Terre de l'autre côté de la planète.

    Ainsi un site BH, mais avec par exemple une ancienneté prononcée couplée à une certaine audience, ou encore le couplage de X autres variables, pourra surfer sur la vague quelle que soit la qualité de ses BL, jusqu'au jour où l'algo craque comme dans un modèle météo ou boursier dans lequel une réaction en chaîne remet tout en question du fait de son imprévisibilité et le nombre irrationnel de ses variables, échappant finalement à l'esprit humain. Comme dans une partie de roulette à Las Végas, forcément parano 🙂
    (au fait l'un des 3 films les plus flippés et avinés de la galaxie depuis Kro-Magnon)

  46. Fabien

    L'idee de pas prendre en compte les liens pourri c'est impossible meme google ne sait toujours pas ce qui est pourri d'ou le service de desaveu de liens. Pour ma part il faudrait que personne utilise ce service c'est pas à nous de lui dire que tels ou tels liens n'es pas bon.
    Idem on a pas à balancer les sites qui spam c'est à google de faire le taff ou pas si il le fait pas bah on s'adapte on a tous les memes armes aujourd hui désolé on a pas les memes armes est c'est enervant le pire c'est que les serps sont pas plus propre .

  47. Patrice

    Pour avoir perdu de très gros money sites je suis devenu vraiment parano, tellement parano que j'en suis arrivé a faire du totalement artificiel pour paraitre naturel, pour moi google à perdu la bataille du search, a mes heures perdues je suis programmeur ios et j'ai remarqué que je trouve de bien meilleurs résultats en utilisant le moteur de recherche duckduckgo que google ! La vérité derrière google étant qu'ils veulent clairement pousser adwords, ils gagnent des milliards mais n'en on toujours pas assez. Ils ne raisonnent plus en profit ces gens la, mais en progression de profit , et cela au détriment des petites entreprises et donc d'emplois.

  48. Sylvain Auteur de l’article

    @ Mikael
    Difficile de te répondre dans ma position. Si je dis non, on va dire que je prêche pour ma paroisse, si je dis oui, on dira que le SEO ne sert à rien.
    En fait, c'est juste une question de compétences, mais aussi de flair et d'habitude.
    L'avantage d'un SEO c'est qu'il aura acquit une expérience basée sur des dizaines ou centaines d'exemples. Mais comme je le dis souvent à mes clients, le SEO n'est qu'une composante de la visibilité, c'est juste un levier qui aide le reste. Et souvent, c'est le reste qui pêche...

    @ Daniel
    Comme tu dis, le sentiment le plus désagréable est celui d'injustice en fait.

    @ Rudy
    C'est quoi un white hat ?:-)

    @ Djolhan
    En effet, et je lisais hier sur twitter qu'un exemple de lien factices donné par Google (nouvelle transparence des pénalités manuelles) datait d'il y a 5 ans environ...

    @ Nalex
    Google a du business à faire. Je ne doute pas que l'équipe du saerch ait une réelle volonté de bien faire, mais ils n'en n'ont sans doute pas les moyens car ils ne rapportent rien. Le financement va sur les autres activités.

    @ Yann
    Finalement, l'humain étant bien meilleur que l'algo, ça peut marcher. Le souci, c'est que ça risque de prendre du temps, et en attendant même les honnêtes gens morflent.

    @ Amélie
    L'exemple que tu donnes est pourtant flagrant. Je me suis souvent fait la réflexion en me disant que sur des sujets d'actualités, je me fichais pas mal des résultats de 2006 toujours en première position. Mais GG a tellement peur d'être spammé par les contenus récents...

  49. Zapside

    La parano du lien est une véritable horreur. Chaque jour on se demande si il faut contacter des blogs pour obtenir des liens ou si il faut inscrire son site sur différentes plateformes pour obtenir des visiteurs. Sans parler des agrégateurs de contenus...

  50. Toulas

    Très bon article ! je me reconnaît tout à fait dans ta description : je suis une toute petite, mais très spécialisée. Je pense faire du bon boulot, mais j'ai complètement disparue du référencement depuis quelques mois, écrasée par les gros sites généralistes (les mastodontes comme vous dites) De coup, mes ventes s'en ressentent bien sûr.
    Mais ton article m'a fait du bien : je vais arrêter de me prendre le chou pour essayer de reprendre ma place et simplement me remettre au travail et faire ce que j'aime.....

  51. Jérémy

    Sans liens on est mort !

    Clairement comment voulez positionner une page sur un KW assez concurrentielles avec uniquement du contenu ?

    C'est impossible, en tout cas pas sur des requêtes ou des acteurs sont présents depuis des années. Sur de la longue traine, oui ça peut suffire et encore.

    Mais sur des top KW à 2 mots clés, faut pas abuser non plus, les liens seront toujours le critère qui fait la différence entre 2 pages dont le contenu est similaires

  52. Yorik

    Bonjour,

    Au niveau des liens j’avoue que ca m'a perturbé, avant j'avais une petite agence SEO qui tournais avec un peu de budget pour faire du lien vers mon site.

    Depuis j'ai juste tout coupé, j'ai arrêté purement et simplement de faire des liens, ce qui n'est peut être pas la meilleur des choses, mais quand le SEO n'est qu'une partie de son taff cela devient dur de s'en sortir.

    Mais surtout ce que je voie depuis quelques temps dans les serps de mes KW, c'est juste du grand n'importe quoi !

    Il ya 6 mois on retrouvait une première page des Serps clean avec les sites d'autorités et un contenu digne de ce nom autant fixe qu'une actu très régulière.

    Maintenant la P1 est spammé de site au contenu quasi inexistant, de site anglais (voir l'autre jour un site neerlandais dans les serps fr en Page 1!), de site qui marche qu'au BL et à l'affiliation sans apporté la moindre informations au jour le jour...

    Alors que derrière je tiens un site avec une publication dense et pertinente en apportant toute l'actu de mon milieu, en multipliant les pages fixes en même temps dans le but d'apporter toujours plus d'information à mes visiteurs...

    Bref voila, stop ! Il y a 6 mois les serps ressemblaient à quelque chose, maintenant j’arrête juste de m'en occupé et de vérifié tellement c'est déprimant de voir le peu de qualité des recherches sur google sur mon KW.

  53. Gabriel

    A la fois drôle et inquiétant 😉
    [Mode parano]
    Poster un commentaire avec un lien sur un blog SEO, n'est-ce pas dire à Google que quelqu'un travaille le référencement non naturel de ce site et risquer une pénalité ?
    [/Mode parano]

  54. Sumo du net

    L'algo de Google semble impuissant pour déceller les choses correctements désormais. Résultat il est plus facile de solliciter les webmasters sous le régime de la peur pour qu'ils fassent eux même le travail plutôt que de chercher un moyen plus pertinent de donner la chance à tous les sites internet. Vivement qu'une sollution alternative à Google voit le jour. Je misais gros sur Qwant et finalement c'est pas lui le sauveur … C'est bien dommage !

  55. lereferenceur

    Google veut faire peur et rendre parano tout le monde car le lien reste un critère important et Google a du mal à combattre le spam.

    C'est vrai qu'on peut voir des messages assez drôle sur les forums 🙂

    Même certaines agences SEO (enfin j'en ai qu'une en exemple) deviennent parano en arrêtant petit à petit leur offre netlinking afin d'éviter les problèmes de Pinguin...
    Veridict.

  56. julien

    Je suis tout à fait en ligne avec toi sur cette parano qui s'installe. Certains bloggueurs ont récemment fait des liens vers mon contenu que j'ai hésité à effacer parce qu'ils étaient sitewide. Il s'agissait pourtant de liens naturels, mais on ne sait plus à quoi se vouer, et chaque mise à jour me provoque des insomnies !

  57. Jérôme

    J'ai toujours fait sans Google, ce n'est pas aujourd'hui que je vais modifier mes manières de faire, aussi mauvais soit-il.

  58. Olivier

    Je pense que le mieux c'est de laisser tomber le web et de retourner au télégraphe...
    Soyons sérieux, si nous ne faisons plus de liens le web sera un nid à cul de sac, ce qui plait aux internautes, c'est d'arriver sur un contenu intéressant (pour le contenu de qualité je mettrai un +1 à google), prendre de l'info et avoir des pistes vers d'autres contenus de qualités (donc des liens). Si j'arrive sur un site qui est un cul de sac, soit c'est de l'informations hautement qualitative, sinon ce site ne me verra plus jamais. Par contre un site qui a un contenu correct, mais qui donne des piste devient plus intéressant.
    Maintenant il faut choisir faire plaisir aux Dieu Google ou faire plaisir aux internautes ?
    Personnellement je vais tenter les chemins de traverses pour satisfaire les 2, et continuer à faire du lien mais de manière plus modérée et surtout plus dans la finesse.

  59. Maxime Le Bras

    La stratégie de Google est de valoriser les gros aux dépens des petits pour accroître la dépendance aux liens sponsorisés. Et ça, ce n'est pas de la paranoïa.

  60. Vivien

    En ce qui me concerne, pas de paranoïa pour moi. Pour moi cette mise à jour de google vise comme à l'accoutumé les sites et les webmasters qui utilisent à outrance une "faille" si tant est que l'on puisse appeler ça comme ça.
    Si l'on par toujours que l'on ne prend pas ses visiteurs (et les moteurs de recherche) pour des ***, tout se passe toujours pour le mieux, non ? 🙂

  61. Jérôme

    que l'on aime google ou non je trouve cela fou de voir une société faire trembler le web...Je me fais la réflexion trop souvent je trouve.

    Concernant le netlinking, malheureusement pour Google je pense que l'on a encore un peu de temps devant nous avant que le netlinking soit complètement mort.

    Pour la parano, ça montre juste que Google sait très bien communiquer, la terreur lui permet de faire régner l'ordre pour continuer à utiliser son algo qui montre ses limites...

  62. Christophe Maggi

    En lisant les commentaires, je commence à percevoir une certaine réaction de quelques webmasters. Certains suppriment des liens de peur que cela leur portent préjudice. Je serais prudent avec ce genre d'action : si les liens sont naturels mais que vous soupçonnez un futur préjudice, non seulement, vous supprimez un lien efficace mais en plus, le collègue qui a volontairement et spontanément lier votre site va mal le prendre et se vexer !
    Evidemment, je parle ici d'une minorité de liens ...

  63. 4h18

    Salut !

    Tiens, je vais me faire l'avocat du diable (:

    Et si au fond nous n'avions que ce que nous méritons ?
    A toujours vouloir trop chercher les limites, à les exploser royalement pour beaucoup, c'est le net qui trinque.

    Je vais faire une corrélation simple, avec le foot.
    Dans les stades, il fut une belle époque ou les fumigènes et autres drapeaux géant étaient bienvenus. Ils étaient la marque d'un engouement populaire, d'un air de fête.

    Sauf que certains abrutis en ont fait des armes par procurations. Malgré les injonctions des divers autorités (fédération, justice, ministères), certains on voulu jouer au plus malin.

    Aujourd'hui, c'est une ère de répression totale dans les stades. Et les instigateurs de cette répression ose se plaindre avec des slogans "Liberté pour les Ultras". Mais quoi ? Qu'en avez -vous fait de cette liberté quand vous l'aviez ?

    En SEO, c'est la même. Pour une frange de fou furieux de la manipulation, on se retrouve avec des règles ultras serrées quasi liberticides, et on doit tous faire avec.

    A qui la faute ? Les moteurs ou ceux qui veulent le manipuler pour montrer leur muscle ?

  64. James

    L’idee de pas prendre en compte les liens pourri c’est impossible meme google ne sait toujours pas ce qui est pourri d’ou le service de desaveu de liens. Pour ma part il faudrait que personne utilise ce service c’est pas à nous de lui dire que tels ou tels liens n’es pas bon.
    Idem on a pas à balancer les sites qui spam c’est à google de faire le taff ou pas si il le fait pas bah on s’adapte on a tous les memes armes aujourd hui désolé on a pas les memes armes est c’est enervant le pire c’est que les serps sont pas plus propre .

  65. lionel

    Bonjour Sylvain,

    Il y a encore quelques bons liens à gratter ici où là mais je pense globalement qu'il sera plus judicieux à l'avenir de produire et publier du contenu à forte valeur ajoutée pour créer un statut d'expert (marque, entreprise, individu...) afin de s'appuyer sur du linkbaiting.

    amicalement

  66. PENULTIMAX

    Une chasse aux sorcières, franchement je me régale quand je vois les gens paniquer bêtement.

    Quand au nseo c'est pas nouveau, c'est juste devenu "publique".

  67. Patrick

    Google nous mènera la vie dure jusqu'au bout, personnellement c'est la dernière mise à jour de Panda qui m'a rendu totalement parano, on ne sait pas à quoi s'attendre, du jour au lendemain on peut être violemment dégagé des SERP :/

  68. LCR

    Google Parano? Surement! Par contre, j'ai du mal à comprendre pourquoi tant de pression et d'insistance sur certains points si, au bout du compte, on retrouve toujours autant (ou plus?) de linkfarms et contenus qui n'ont rien à voir avec la recherche lancée... Un exemple: cherchez une recette de cuisine et il y as de fortes chances que dans les deux premières pages de résultats il y ait au moins 1/4 des pages qui ne sont que pure pub ou ne servent à rien d'autre que de linker vers d'autres sites!

  69. Erwan

    Sympa à lire mais sur le fond les sites pénalisés ont généralement quand même pas mal de trucs à se reprocher.

    Si les webmasteurs passaient plus de temps à soigner leur site (contenu+design) et leur audience au lieu de réfléchir à leurs liens, ils auraient moins à se préoccuper de Google.

    Je prends le billet pour ce qu'il est, de l'humour et l'humeur du jour, mais n'est-ce pas un peu tomber dans le "populisme" pour un blog de référence que de relayer la "Google Parano" ?

    Je préfère les articles optimistes qui donnent quelques conseils ou présentent un cas pratique de site sorti d'une pénalité :).

  70. St.

    J'avoue être assez content des changements chez Google, je me fais nettement moins spammer mes commentaires avec des "super, merci".
    Si gg arrive à pondre un algorithme qui évite ça (un comportement totalement naturel), j'en serai plus que satisfait. Que l'on puisse de moins en moins payer des prestataires pour accroître une popularité artificielle me parait être le but à atteindre, et je doute qu'il existe de mauvais liens lorsqu'ils sont *reellement* naturels.

    Connaissez vous une victime de pingouin qui ne l'aurait pas un peu cherche ? Je ne connais personnellement aucun seo ( aucune victime non plus, coïncidence ? ).

    Alors certes, comme dans tout filtre, il doit y avoir des faux positifs, Je reste un peu surpris de lire ça et la que gg ne maîtrise plus son algo ; celui-ci n'ayant pour but que de lutter contre les artifices : ils s'en sortent très bien !
    L'art du référenceur de haut niveau n'est il pas d'optimiser la visibilité/roi/etc d'un site en dosant harmonieusement une limite qui fait foi dans la profession entre chapeau blanc et noir ? D'ailleurs, on dirait ceux la ont rarement des soucis (ou ils ont admis le risque qu'ils prennaient au départ).

    Ne vit-on tout simplement pas la disparition des vendeurs de lien frénétiques ?

  71. Agence de Com de Perpignan PowerWeb

    LE monde du net se professionnalise, pour un site qui pète, il faut plus que du SEO, il faut un graphiste, une personne en charge de la ligne éditoriale, des rédacteurs, une speakerine etc..

  72. ricoclic

    A mon avis, le principal boulot de MC n'est pas de lutter contre le spam, mais bien de créer la paranoïa chez les webmasters.
    Quand on voit tous les vieux MFA qui remontent dans les serps après le passage de chacun des membres du zoo gogol, il n'y a pas de quoi penser que les résultats s'améliorent.
    En revanche, c'est bizarre, beaucoup des catégories de sites touchés par les zanimaux de gogol, finissent par être remplacés par des "services gogol". De quoi jeter fortement la suspicion sur la justification du bestiaire;

    Pour ce qui est des liens, j'ai décidé de ne pas changer ma façon de faire, trouver des liens avec des ancres "raisonnablement' variées, mais qui disent ce que l'on va trouver derrière, pour que le visiteur sache ce que je lui propose.
    Résultat, même modeste, le trafic provient de plus en plus des referal, et des accès directs alors que celui des moteurs de recherche ne croît que plus lentement.
    Et sur les recettes de cuisine, il y a pléthore d'offre !
    Bonne journée.

  73. Frederic

    Il y a deux aspects à prendre en compte :
    - Tout d'abord le coté réel de ces filtres,de nombreux sites ont dégagés souvent à raison, certains sont restés à tort.
    - Le deuxième effet est à mons avis plus important: l'effet de la peur à commencer par Panda, de nombreux sites sont tout de même mieux écrits, et l'on voit un peu moins de keyword stuffing. Pingouin quant à lui a sérieusement mis à mal les communiqués de presse et ceux qui écrivent de 50 manières différentes le même texte avec les mêmes ancres.

    On revient aux fondamentaux : l'internaute, le onsite, le marketing, l'interaction.

  74. Victor Lerat

    C'est tout le paradoxe de Google. Il valorise les sites ayant beaucoup de liens mais il dit pénaliser les sites qui en font trop et dont les liens sont non naturels. Personnellement je fais du lien de façon propre et sa porte ses fruits. Je ne suroptimise pas, je ne fais pas de l'automatisation et je ne suis pour l'instant pas pénalisé.

    Mais j'ai vu le cas de personne qui faisait pas grand chose et qui se sont pris des claques et d'autres qui faisaient du bourrin et qui n'était pas pénalisés pour autant.

    Donc tant que Google ne sera pas claire avec lui même, il sera difficile d'effectuer des actions 100% cohérente avec les souhaits de Google.

  75. Nicolas

    D'abord bravo pour l'infographie, elle a réussie à me faire rire!

    Pour moi, le désaveu de liens, c'est n'importe quoi..A la base, le fait d'avoir un mélange de mauvais liens et de très bons liens reflète un net-linking tout à fait naturel.

    Si on avait que du dofollow et des liens de qualité supérieure, là ça deviendrait louche...

    Mais bon, la dictature Google nous oblige quelque part à perdre en naturel, ce qui au final est totalement paradoxal...

  76. Thomas.gz

    Ce qui me chagrine le plus, c'est que Google ne donne quasiment aucunes informations sur les pénalités, du coup ça prend un temps fou de faire un diagnostic ... (cf mon propre site)

    Maintenant toute pratique naturelle peut être considérée comme borderline, alors forcément, la parano s'installe.

  77. Laetitia

    Chassez le naturel, il reviendra avec un Panda au galop... C'est peut-être le slogan du film parano !

    Les référenceurs jouent avec les limites que Google imposent...

  78. Nico

    Et si Google n'avait rien changé à son algo ? Réfléchissez-y lorsque l'on ne peut rien faire pour contrer l'action de quelqu'un le mieux c'est de lui faire peur pour qu'il arrête de lui même... Enfin ce n'est qu'une supposition car je me rend compte que les témoignages de webmasters relatent tous des fonctionnements différents de la part de Google envers leurs sites.

    J'ai moi même constaté des incohérences qui me font penser que la prise en compte et la valeur donnée aux liens et au PR par l'algo Google n'a quasiment pas évoluée depuis toutes ces années. Les récents filtres de son algo s'appliquent plutôt au contenu selon moi et éventuellement aux ancres qui doivent être variées un minimum. Mais je peux tout à fait me tromper.

    Si Sylvain et vous autres avez un à un avis sur la question cela m'intéresse!

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *