Google Plus, le SEO et le bon sens.

Google+

Le réseau social Google Plus a-t-il une influence sur le positionnement des pages web ?
Au fil des déclarations officielles de Google et de ses représentants, un oui par ici, un non par là, que peut-on en déduire ?

Des études aux résultats parfois mal interprétés.

Searchmetrics a publié en juin une étude qui montre une corrélation entre les +1 sur Google Plus et le positionnement sur Google search. Même chose d'ailleurs pour Facebook.

Comme le faisait remarquer  Olivier Andrieu, la corrélation n'implique pas nécessairement une relation de cause à effet. En clair, ce n'est pas parce que ces pages sont très partagées qu'elles sont bien positionnées, cela pourrait même être l'inverse.

On pourrait par exemple dire que boire de l'alcool permet de vivre plus longtemps car on constate qu'en Europe ou aux USA ont vit plus vieux qu'en Inde ou au Maghreb alors que l'on consomme bien plus d'alcool. Cette affirmation serait toutefois fausse, il est sans doute plus judicieux de faire le constat que l'on vit plus vieux dans les pays riches (même si l'alcool réduit d'ailleurs cette espérance de vie). Bref, attention aux chiffres et aux études parfois à prendre avec des pincettes.

Que peut-on réellement affirmer ?

Et bien pour ce qui est des vraies affirmations, pas grand chose. En effet, avec cette sale manie de dire les choses à moitié, le discours de Google est loin d'être clair.

Par exemple Matt Cutts dit ici : "Si vous faites du contenu convaincant, les gens vont faire des liens vers celui-ci, le liker, le partager sur Facebook, le "plusser" sur Google Plus, etc. Mais cela ne veut pas dire que Google utilise ces signaux pour le classement".

Difficile de croire le discours dans son ensemble. En effet, pour les liens faits vers une page, tout le monde sait aujourd'hui qu'ils ont une influence considérable sur le positionnement. Alors il faudrait prendre juste une partie de la phrase concernant les G+ et like ? Peut-être...

Et puis ce cher Matt ne dit pas non plus "Nous n'utilisons pas ces signaux". Rhâââ, je rêve d'une communication limpide de la part de Google. Oui je sais, je rêve, c'est ce que je viens de dire.

En parallèle de cela, c'est carrément le Big boss, Eric Schmidt qui disait clairement en février dernier au Wall Street Journal que "Dans les résultats de recherche, l'information liée aux profils G+ sera mieux classé que le contenu qui n'apporte pas cette vérification".
Dans ce cas, on peut vraiment se dire que l'authorship à une importance capitale.

Que peut-on déduire par nous mêmes ?

Tout d'abord qu'un site web a du succès en fonction de nombreux paramètres. Focaliser systématiquement sur le SEO pur et dur est probablement une erreur. Celui-ci doit être un levier parmi d'autres dans l'environnement du site.

Je dis parfois à mes clients 'imaginez que tous les moteurs de recherche disparaissent dans 10 secondes, on fait quoi maintenant ?"

Et bien l'utilisation des réseaux sociaux serait sans doute sacrément ré-évaluée. Alors s'ils sont efficaces, pourquoi ne pas s'en servir de suite.

Même si le fond de ma pensée est que l'authorship (avec Google Plus) a déjà et aura toujours plus d'importance pour le ranking (c'est le seul réseau que Google maitrise en totalité, et il impacte déjà la SERP avec l'affichage des photos des auteurs), il faut tout de même prendre cet outil pour ce qu'il est, un outil de communication. Et un outil de communication, c'est fait pour communiquer.

Certains ironiseront en disant que G+ est un désert...

Mouais, et bien des sites avec ce trafic là, j'en veux bien un pour ma part...
Et même dans ce cas, dites-vous que les places sont plus faciles à prendre dans le désert qu'à Tokyo, alors je conseillerai plutôt de ne pas attendre.

On me dira aussi que c'est spécifique à ma thématique (éternel argument), mais bizarrement j'ai deux fois plus de "fans" sur Google Plus que sur FB alors que mon compte est trois fois plus jeune (et que je n'y publie pas forcément grand chose de plus).

En conclusion

En tentant de trier le bon grain de l'ivraie, j'ai franchement du mal à croire que Google Plus n'a strictement aucune influence sur le positionnement, ne serait-ce qu'avec l'authorship en plus de la personnalisation de la SERP pour les personnes connectés à leur compte Google. Je pencherai même pour une part d'intox de la part de Matt Cutts qui n'a pas trop envie que les SEO se mettent à trop manipuler de ce côté là... trop tard.

Mais je conseille avant tout d'oublier un peu le SEO avec ce réseau (ça ne sera qu'un plus). Comme les autres outils sociaux, c'est avant tout un moyen de toucher vos cibles. Nombreux sont déjà vos clients qui ont un compte Gmail, ils sont donc déjà à un clic de leur compte G+, alors vous attendez quoi, que vos concurrents y soient avant vous ? Et bien vérifiez, c'est peut-être déjà le cas.

Et puis les partages, ça apporte du trafic non ? Et ça ne serait pas l'objectif du SEO d'apporter du trafic ?

Deux bons articles pour continuer sur le sujet :

http://www.webrankinfo.com/dossiers/google-plus/impact-referencement-naturel

Liens connexes :

Source de l'illustration (et infographie complète)

FAQ de Google sur l'authorship

Allez, cet article mérite bien un + 1 🙂

Google Plus, le SEO et le bon sens.
5 (100%) 1 vote

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

45 réflexions au sujet de « Google Plus, le SEO et le bon sens. »

  1. stef - 4h18

    Encore un article frappé du sceau du bon sens.
    Un article ayant reçu plus de 50 ou 100 partages ne serait donc pas mieux positionné.... ouais... bien sûr.

    Google ne veut pas que l'on s'occupe de lui, le not provided ça vous parle, et je le comprends. Que l'on soit blogueur ou SEO, le job consiste à faire venir un trafic qualifié sur le site.

    En cela, être présent sur les reseaux sociaux ne peut qu'être une bonne idée. Un bon article sera bien partagé et attirera un trafic ciblé... Au delà du poids présumé ou non des +1 et autres likes, c'est ce qui doit prédominer chez chaque propriétaire de site : la qualité.

    Le reste ? .... Quoi qu'il en soit, il sera toujours plus facile de bien positionner un site de qualité....

  2. Raph

    Hello Sylvain, voilà un sujet qui comme tu le sais m'intéresse particulièrement.
    Pour ce qui est de la langue de bois ou des discours à demi-mots de GG cela ne changera pas malgré l'annonce de plus transparence.
    G+ reste un signal pour GG et est à mon sens loin d'être dénué d'intérêt. Je vous laisse faire vos tests.
    En revanche petite rectification concernant la déclaration d'Eric Schmidt, tu as été un peu vite en besogne. Il n'a jamais dit "l'info liée au profils G+" . Le réseau social de Google n'a jamais été explicitement cité comme tu peux le voir http://blogs.wsj.com/corporate-intelligence/2013/02/01/the-future-according-to-eric-7-points/ il parle de profil vérifié. Même si on voit très bien de quoi il parle. Mais à mon sens cela existait déjà avant l'authorship, ne penses-tu pas que google il y a 4 an donnait déjà plus de poids à une info du monde que celle de Mr Trucmuche ? Une fois de plus a mis entre nos mains un outils pour lui mâcher le travail.
    Et puis le terme profil vérifié me gène, en quoi il est vérifié ? on m'a demandé un carte d'identité ?

  3. olivier

    Merci pour cet excellent article.
    @ Sylvain : j'avais lu il y a quelques mois de cela qu'en plus de l'affichage dans les serp de la photo du profil google plus, certaines photos de pages google plus commençaient aussi à apparaître dans les serp. Avez-vous plus d'informations à ce sujet?

  4. franckwylliams

    Beaucoup de contenu posté en automatique….ou bien des personnes qui s’y mettent parce que c’est à la mode ou conseillé (il suffit de voir les pages de profil non configurées) sans vraiment apporter de contenu, Google + est sans doute considéré comme un désert à cause de ça….

    Pour ma part c’est un outil que je trouve assez bien conçu, pas de limitation en caractères (twitter) et pas encore de pub ou de jeu (facebook) comment ne pas alors craquer !
    Cerise sur le gâteau la possibilité de faire des hangouts (centres de discussions) qui n’est pas sans intérêt et celle de pouvoir « cataloguer » les personnes qui vous suivent vous lisent, etc...dans des cercles.

    Un outil idéal pour n’importe quel débutant (mais pas seulement) pour d’une part être vue sur G+ mais aussi sur google (on prendra soin de mettre en place l’autorship ) puis après pourquoi pas toucher des cibles de client potentiel.
    Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit mais il serait idiot finalement de se priver d’un atout de plus pour être vu ….

  5. David

    Bonjour,
    Merci pour ton excellent article.
    J'ai cependant une question concernant l'authorship pour Sylvain:)

    Il existe un forum très spécialisé dans mon domaine ou j'écris régulièrement. J'en profite pour mettre des backlinks "qui me rapportent pas mal de traffic" vers mon site.
    Est ce que je dois préciser sur mon google plus que je suis l'auteur de ses posts?
    Avantage: j'augmente mon author rank.
    Inconvénient: Je dis clairement que je suis l'auteur de ses backlink, même si google doit déjà le savoir car j'écris avec mon propre nom.
    Merci de me donner ton point de vue!
    A Dimanche prochain

  6. Wabstemer

    Pour moi les réseaux sociaux sont de bons indicateurs pour savoir si c'est un "vrai site". Si un site n'a aucune présence ni activité sur G+, Facebook ou Twitter, Google aura beaucoup moins de remord à le pénaliser. Un resai social n'influence pas la position de façon positive mais la retarde ou la limite en cas de pénalité.

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Raph
    C'est vrai, tout comme lorsqu'il parle des « résultats de recherche », il ne dit pas non plus clairement que ce sont ceux de Google. Mais bon, quand on est le patron de Google cela semble quand même clair, non ?

    Google Plus est pour eux le seul réseau social pour « vérifier » des profils.

    @ Olivier
    Tu dois parler de ce qui s'afficha avec la balise « publisher » plutôt qu'avec la balise « athor ».
    Il y a en effet eu quelques cas, mais je suis comme toi, j'attends car ce n'est pas très clair pour le moment.

    @ Franckywilliams
    J'ai tendance à le trouver plus facile d'utilisation que FB moi aussi.

    @ David
    Oui, il faut que tu indiques le forum dans « egalement auteur de : » dans ton profil G+, mais aussi que tu mettes bien le lien avec ta balise « rel=author » sur tes posts dans le forum.

  8. Audiofeeline

    Petit bémol tout de même avec Google+ où on ne trouve pas le grand public. Ça fonctionne avec certaines niches car les early-adopters peuvent effectivement s'intéresser à la high-tech ou au SEO. Pour moi c'est une perte de temps, on peut effectivement se faire facilement une place sur ce réseau mais pour quel résultat ? Négligeable dans la plupart des cas. Selon moi, il vaut mieux mettre plus d'énergie sur Twitter et Facebook.

    Autre chose enfin, le passé nous a montré que Google n'est pas communautaire. Ils n'y arrivent pas et ce n'est pas ce que le grand public attend d'eux. Bref Google+ c'est sympa, c'est plein de bonnes idées mais ça n'attire pas les foules. Fin de l'histoire.

  9. Loïc

    La seule question à se poser finalement, c'est "est-ce que je me contente de faire du référencement naturel pur, ou bien je travaille de manière plus globale avec les réseaux sociaux et autres ?".

    Dans le premier cas, je pense en effet que l'on peut se passer de Google+ et que ça fonctionne, mais je ne parierais pas dessus pour un plan à long terme. Quoi qu'on en dise Google n'a pour l'instant pas de véritable concurrent (du moins en France) et il va donc falloir faire avec ce qu'il nous propose, alors même si je trouve G+ encore un peu brouillon je l'associe maintenant à la plupart de mes projets.

  10. Florian Bougel

    Au travers l'Autorship, Google semble vouloir améliorer sa connaissance du Web (et des personnes qui l'utilisent), mais avec le bouton +1 il est vraiment difficile d'imaginer l'entreprise profiter d'un quelconque bénéfice en terme d' amélioration de son service.

    Conscient du danger que représente Facebook, notamment avec son Graph Search, il serait réellement étonnant (voire stupide) pour Google de ne pas rajouter un petit avantage à l'implémentation de son bouton +1 sur un site web.

    Matt Cuts et son équipe refusent sûrement de l'admettre pour éviter de décrédibiliser l'entreprise. En effet, truquer (appelons un chat un chat !) ses résultats de recherche pour favoriser l'utilisation d'un de ses services serait probablement très mal vu et pourrait durablement nuire à l'image de Google.
    Bref, pour conclure, tout ça n'est qu'une histoire de com' !

  11. gaspard

    je pense également qu'il faut mettre en tête de liste G+ lors de dcampagne de netlinking, quand on remarque le positionnement d'une page qui reçoit des +1 il ne faut en aucun cas laisser ceci de coté .

  12. Olivier

    "Un article ayant reçu plus de 50 ou 100 partages ne serait donc pas mieux positionné…. ouais… bien sûr."

    Matt Cutts ne s'est pas prononcé spécifiquement sur l'impact des partages. Ce qu'il a dit de façon précise, et c'est dommage que Sylvain ne l'ait pas inclus dans cet article, c'est qu'il souhaite "debunk the idea that more Google +1s lead to higher Google web rankings"
    En gros, que (simplement) avoir + de +1 aide à être mieux positionné.

    Comme je l'ai écrit dans mon article, c'est comme dire "avoir + de backlinks n'aide pas à être mieux positionné". Certes, en général c'est faux, sauf qu'il vaut mieux privilégier la qualité que les BL.

    Par contre, concernant les partages sur Google+, il me semble assez facile de voir qu'ils ont un impact positif pour le positionnement de la page du site web qui est partagée.

  13. Olivier

    "Oui, il faut que tu indiques le forum dans « egalement auteur de : » dans ton profil G+, mais aussi que tu mettes bien le lien avec ta balise « rel=author » sur tes posts dans le forum."

    non ce n'est pas ce qu'il faut conseiller, Google demande de mettre rel=author uniquement sur les pages où un auteur (un seul) publie un article : "The URL/page contains a single article (or subsequent versions of the article) or single piece of content, by the same author."

  14. Simon

    Je pense que G+ ne deviendra jamais un vrai réseau social VS facebook, twitter et linkedin. D'un point de vu trafic c'est le quasi néant (sauf peut être pour les professionnels du web).
    Il faut donc se focaliser sur facebook (grand public) et twitter (pro) pour le traf, pour le SEO un +1 ne doit pas faire de mal tout de même.

    PS : Ca pourrait être intéressant de spamco avec son url G+?rel=author s'il n'y a pas déja afin de devenir le fake auteur d'un article d'un site trusté. Y en a qui ont testé ?

  15. Christian Méline

    Tu connais l’histoire de la puce à laquelle on retire une à une toutes les pattes ?
    Une fois toutes les pattes retirées, son dresseur a déclaré que puisque la puce ne sautait plus, c’est parce qu’en lui retirant toutes les pattes, on l’avait rendue sourde !

    Pour l’affirmation « corrélation ne veut pas dire causalité », cela fait un moment qu’on le sait et qu’on l’entend (récemment, beaucoup par Laurent, mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique). Plus généralement, depuis que la nuit des temps, en réalité...

    De même, on peut faire dire n’importe quoi à une étude quand elle est mal conçue. Établir un protocole de test, rigoureux, est le minimum requis avant de lancer une étude.

    Passons...

    L’utilité des réseaux sociaux est difficilement palpable dans bien des secteurs économiques... tu crois qu’un gars qui vend des éviers va les vendre grâce à FB ou G+ ? Peut-être dans 10 ans mais pas aujourd’hui.
    Dans nos métiers, je dois reconnaître que Twitter est devenu incontournable, mais pas FB (qui ne sert à rien). G+ ? Ce qui vaut aujourd’hui ne le vaudra pas forcément dans un an.

    Par contre deux aspects à prendre en compte :
    – GG a massacré son utilité en devenant une MFA exaspérante
    – les réseaux sociaux n’ont de l’impact que lorsque tu y es actif. Relâche-toi quelques mois et ton impact diminuera beaucoup.

    Je pense qu’au-delà du média (réseaux, moteur, télé, IRL, bouche-à-oreille, etc.), c’est bien plus le fait d’être découvert, connu ou reconnu qui a de l’importance.
    C’est d’ailleurs un peu embêtant, car du coup, on devient, au final, un produit marketing...

  16. frez

    C'est vrai comme je l'ai vu dans un commentaire que google+ est moins pollué visuellement que facebook et est assez agréable à utiliser hormis peut-être l'image de couverture énorme qui n'as pas lieu d'être à mon avis ! Pou rma part il semble clair que les réseaux sociaux sont un facteur de positionnement !

  17. Clément

    Aujourd'hui peut-être que les +1 de Gplus n'ont pas un impact important dans les SERP mais demain pas de doute la dessus, c'est le réseau de GG, il le maitrise, il le contrôle, il le regarde à la loupe etc... donc c'est évident qu'a long terme ce réseau prendra de l'importance, voir une importance considérable et c'est d'ailleurs pour moi le seul moyen pour GG de pondérer l'importance des liens en rajoutant une couche de Gplus cela lui permet d'avoir plus d'informations et d'être un peu moins tributaire des BLs et clairement c'est le moment d'anticiper le mouvement.

  18. 4h18

    @Simon : pour ma part, G+ est loin devant Fb, et se tire la bourre avec Twitter.
    Bon, je suis dans un domaine qui fait que... ça doit aider.
    Mais tu vois, dans certains cas, on peut bien vivre sans FB.

    A mon sens, l'idéal reste un mixe entre 2 voir 3 plateformes sociales, ce qui permet de varier les sources et les partages, ainsi que les publics.

  19. galactic-room

    Très bon article
    Et je suis d'accord avec les commentaire du haut , même si google garde ses petits secrets sur la manière et les outils qu'il utilise pour classé ce qui n'est pas une erreur, car si Google publie toutes les méthodes que son algorithme utilisent il lui deviendrait beaucoup plus difficile de classé 2 sites de la même thématique l'un par rapport à l'autre si ceux-ci appliquent à la lettre ses recommandation SEO.

    Après comme il est souligné dans l'article il est bon de ne pas se focaliser que sur google pour générer du trafic, car cet dépendance qui finie par s'installer peut mal tourné pour celui qui se fait déclasser en page 2 ou plus!

    Même si les réseaux sociaux n'augmente pas votre pagerank de manière direct (où du moins d'après les déclarations de google) ils génèrent du trafic à moindre frais et sont maintenant devenus incontournables et augmente de manière indirect votre PR.
    Mieux vaut donc ne pas louper le coche ! 🙂

  20. François

    Je suis 100% d'accord avec ton analyse Sylvain. Toujours mesuré et plein de bon sens.

    Il est vrai que cette phrase de Matt Cutts est un peu surprenante. N'oublions pas qu'une des meilleures armes de Google pour éviter les abus, c'est la communication. S'il avait dit clairement "Les +1 boostent votre positionnement", le spam de +1 aurait pris de l'ampleur et le signal aurait perdu en pertinence.

    Pour ma part, je suis persuadé que Google exploite les données de son réseau social pour les positionnements, c'est presque logique. Et même si l'influence du social peut paraître faible pour l'instant, elle ne peut que croître dans les années à venir.

  21. Sylvain Auteur de l’article

    @ Audiofeeline
    Je n'ai pas forcément l'impression que Google Plus ne trouve pas le grand public. Le réseau est juste plus jeune en terme dancienneté. Mais tu as raison, il faut sans doute attendre un peu pour drainer les foules.

    En revanche, à mon avis un consultant SEO qui n'attrirerait pas l'attention de son client sur ce sujet ferait une faute grave. L'effet est d'ores et déjà bien réel (lire l'article de Webrankinfo en lien.

    Pour ma part, je suis plutôt de l'avis de Clément (com n° 18)

    @ Jorge
    Oui, je parle des profils car pour le moment ce sont les seuls qui semblent avoir un véritable impact SEO.

    @ Olivier
    Nous sommes tout à fait d'accord.

    @ Simon
    Je ne suis pas certain qu'il faille être aussi catégorique. Pour certains, FB ne rapporte pas grand chose non plus. La thématique du site joue sans doute de manière importante. Mais du côté de G+ on aurait tord de penser qu'il n'y a pas d'impact SEO.

    @ Christian
    Que le marketing soit important est tout de même assez rassurant quand même. Cela veut dire que l'on peut réussir avec de l'imagination.

    @ Frez
    On est d'accord, je ne comprends pas du tout cette grande image de couverture qui ne sert à rien.

    @ Clément
    +1

    @ François
    En fait, c'est l'inverse qui serait totalement illogique.

  22. Adrien

    Je suis également plutôt d'accord avec ton analyse et je pense aussi que Matt Cutts et Google tentent d'éviter que Google Plus ne serve qu'à manipuler les moteurs de recherche (ce qui serait malheureux, il faut bien l'avouer).
    Et cette manie qu'à Google de nous annoncer les choses à moitié et de dire tout et son contraire... Pfff

  23. Loiseau2nuit

    "Je dis parfois à mes clients ‘imaginez que tous les moteurs de recherche disparaissent dans 10 secondes, on fait quoi maintenant ? »"

    Je pense que celle là je vais la replacer et je sais déjà à qui ^^

    Bon après, franchement, qui écoute encore Matt Cutts ? Le jour où il parlera vraiment tout seul il arrêtera sans doute de raconter de la m...

  24. Régis

    Il parait évidemment impossible que les partages et +1 de GG+ n'apportent rien en termes de positionnement.

    En revanche, il me semble avoir lu ça chez Olivier Duffez (désolé si je me trompe), mais Matt ne parle que du nombre de +1. Du coup, il jouerait sur les mots pour dire que ce n'est pas le nombre qui compte à proprement parlé mais plus leur qualité. Le principe serait le même que pour les BL. le nombre ne fait pas tout, plus leur qualité. Et pour la qualité des +1, GG a toutes les informations à disposition du coup.

    PS : je viens de voir que cela avait déjà été dit plus haut dans les commentaires plus haut. Je poste quand même vu que je l'ai dit un peu différemment 😉

  25. Gladys Sala

    Bonjour,
    tout à fait d'accord avec vous. En effet, et on l'aura compris je pense un peu tous.
    Matt C. et Google tente des stratégies pour préserver leur mode de fonctionnement.
    Nous sommes plus futé que cela, alors qu'ils continuent avec leur pulication et leur soi disant..

    Bon courage à tous.

    Gladys Sala

  26. Monica

    Si Google avouait que les "plusseries" G+ avaient une notoire influence sur les résultats des Serps, alors le big brother s'exposerait un peu plus à incarner l'abus de position dominante, combinant son impérialisme dans le search et ses manipulations dans le social. Mais au moins aux states, les lois anti-trust ont quelque chose de presque authentiquement démocratique, dans le sens de la défense du bien de tous.

    Inversement si Google niait toute corrélation entre "socialitude" et "serperie", alors le petit monde du SEO, surtout chez les frenchys, essuierait un fou-rire au moins audible jusqu'à Proxima du Centaure et ses Lumières...
    La communication de GG est juste de la real-politique parce que les gens de GG sont juste sûrement déjà les rois du monde.

    Ce qui ne les empêche d'avoir aussi de temps en temps de bonnes idées: comme par exemple l'Authorship réorganisant les résultats du web comme une bibliothèque de la Pléiade ou encore le design de G+ reprenant absolument toutes les bonnes idées des autres réseaux en donnant à penser qu'ils ont 50 ans d'avance: G+, c'est du Kubrick et nous sommes en 2100.

  27. Dams

    Très bonne remarque :

    Certains ironiseront en disant que G+ est un désert… Mouais, et bien des sites avec ce trafic là, j’en veux bien un pour ma part…

    Ne boudons pas notre plaisir, surtout lorsque de nouvelles opportunités se présentent de manière durable 🙂

  28. Ni Co Las (comme I Ke A)

    Et encore un bel article que tu nous offres ici. Il est certain que le réseau social préféré des français (hein ?) est un impact en terme de SEO, je pense qu'il faudrait être fou pour ne pas s'en rendre compte, il suffit de voir l'authorship et l'authorank qui devrait suivre.

    En terme de partages ou de +1, comme tu as pu le mettre avec Pipo, il est claire que les partages semblent avoir plus de poids qu'un simple +1 anodin qui ne sert pas plus qu'un like FB (autrement dit à rien).

    Maintenant, il reste quand même un sacré flou artistique, et c'est bien celui de savoir ce que représente le réseau social actuellement et pour les mois à venir dans une strat SEO.

  29. Ben

    Très bon article Sylvain, comme toujours d'ailleurs 😉

    Google Plus étant par nature un réseau social, ce sont ses fonctionnalités sociales qui doivent être exploitées, tout d'abord à des fins de communication, et ensuite pour générer du trafic sur un site. Autrement dit, jusque là, son utilisation ne diffère en rien de celle de Facebook, si ce n'est dans la manière de rédiger et de publier. Mais ça, c'est un autre problème.

    En revanche, on ne peut nier le fait qu'il s'agisse du réseau de Google. Notre expérience de SEO et le recul que nous prenons maintenant vis-à-vis des propos de Matt Cutts nous poussent ainsi à penser que Google Plus peut influer sur le ranking d'un site. Reste à savoir à quel degrés. Et ça, on ne le saura sans doute jamais, en tout cas pas précisément. Dès lors, autant miser sur ce qui est sûr, à savoir le fait qu'il permet de gagner en crédibilité et en visibilité dans les SERPs via l'Authorship ; une fonctionnalité qui si elle est exploitée stratégiquement contribuera à l'obtention d'un bon Author Rank dont nous savons désormais qu'il existe bel et bien.

    Quant aux +1, ils ont sûrement du poids. Mais dans la hiérarchie des critères SEO liés à Google Plus, ils ne sont sans doute pas les premiers. Par ailleurs, le déploiement de l'Authorship a l'avantage d'être concret, contrairement à ces fameux +1 dont l'impact est difficilement mesurable.

    J'en profite pour te remercier d'avoir fait référence à l'infographie publiée sur Polynet.

    @+

  30. Marie

    Bonjour à tous,
    Il devient en effet de plus en plus évident que la présence d'un site sur Google + est...un plus pour le référencement sur Google. Ce qui serait au fond un stratagème assez malin de la part de Google, lui permettant d'augmenter sa présence sur les réseaux sociaux en profitant de l'hégémonie de son Google Search. C'est un peu du marchandage : si vous voulez que je vous apporte plus de trafic sur votre site, alors contribuez à développer mon réseau social. Mais ma question est la suivante : la présence d'un blog sur Google +, présence active j'entends (publication de plusieurs posts par jour), peut-elle à court, moyen ou long terme entraîner une réévaluation du PR ?Ou bien le backlink reste-t-il la voie royale ? J'ai l'impression que cela ne joue pas un rôle déterminant : le PR du site dont je suis actuellement Webmestre, ( ma signature), est passé d'un PR 4 à un PR 3 alors que son compte G+ était plus actif que jamais... Tout se passe comme si l'aspect "com'" était prédominant, et qu'en réalité le rôle de Google + n'avait pas tant bougé que cela.
    Bien cordialement,
    Marie

  31. Dominique

    Peu importe ce que dit Google, moi je pense qu'il vaut mieux être sur Google+ que ne pas y figurer, c'est son bébé quand même et je pense qu'il il y a quand même un peu de favoritisme de la part de Google 😉
    Par contre je suis assez étonné par les 7 minutes passées par mois en moyenne, j'aurais pensé à plus..mais bon ça reste une moyenne.

  32. Oussama

    Google souhaite imposer son réseau social G+ en lui donnant plus d'importance surtout en référencement. J'ai noté que le partage d'un article sur google+. l'aide a se positionner sur les SERPs de google. Cela aura un effet positif sur la présence des marketeurs et référenceurs sur google +. Ces derniers vont communiqué et parlé de leur expérience avec google+....etc. le buzz positif qui ramènera plus d'abonner.

  33. Sylvain Auteur de l’article

    @ Oussama
    Là tu nous intéresse. Parce que si tout le monde sent bien que cela peut aider au positionnement, il est difficile de réunir des preuves tangibles.

    Quand tu dis "J’ai noté que le partage d’un article sur google+. l’aide a se positionner sur les SERPs de google". As tu fais des tests ? Avec quel protocole ? Comment as-tu différencié avec les articles non partagés ?

  34. Alexandre Soyer

    Merci pour l'article (et pour les références).

    Les réseaux sociaux ont forcément un impact sur le SEO quoiqu'on en dise, comme tu le soulignes le but du SEO c'est le trafic, l'inverse marche-t-il aussi ?
    Après il faut différencier résultat de recherche et liens directs, l'impact n'est pas le même car la pertinence perçue par les moteurs de recherche est inexistante sur lien direct.

    Le lien direct a tout de même une influence en SEO, sans parler de backlink. Google et les autres perçoivent le trafic d'une page (le point de départ et le point d'arrivé) alors pourquoi ne pas penser que le partage aurait une influence ?

    Causalité non prouvée soit... enfin les backlinks dofollow sur GG+ c'est surement pas pour les moineaux...

  35. bijoux fantaisie

    Il est evident que Google voulant mettre sa plateforme Google+ en avant, accorde une importance primordiale à son +1 !
    Rien d’étonnant, ils sont en position de force et c’est de bonne guerre !!!

  36. Fred

    Merci Sylvain de rappeler que la corrélation peut impliquer aucune causalité. C'est pour cela que les rapports de Ranking Factor comme on peut retrouver sur Moz (SEOMoz) ou searchmetrics, il faut toujours les prendre avec des pincettes, surtout lorsqu'il s'agit des signaux offsite.
    Encore Onsite avec des précautions et un gros échantillons de données pourquoi pas.
    Il est toujours possible que Google mente ou est un double discours, ce ne serait pas la première fois.
    Il subsiste l'éternelle problématique, comment bien référencer un page qui parle d'un couteau à beurre ? Même en étant en concurrence avec d'autres couteaux à beurre, avec des sites propres...
    Etre inventif dans certaines niches c'est difficile, qu'il s'agisse de la communication, du marketing, du produit et du service.
    En revanche pour G+ une URL partagée est plus vite indexée. (cf Moz.org)

  37. Matthieu Oger

    Merci pour l'article.

    Toujours du mal à voir l'intérêt de G+ quand même.

  38. LANGON IMMOBILIER

    article fort interressant, l'authorship est une donnée importante de nos jours dans le referencement

  39. Denis

    Après avoir lu 2 articles sur le thème de google plus, il devient évident pour moi qu'il va falloir que j'y investisse un peu de temps !

  40. Even de Luce

    Sacré SEO ! À force, ce sont des larmes qui couleront plus que de l'encre sous les ponts... Euh ! De l'eau ! (Chacun balaye devant sa porte entre midi et 14heures :D) Étonnant métier que celui de référenceur... C'est quand même très compliqué !

  41. Thibaut

    Ah un moment il faut arrêter de trop penser au SEO et comment le robot va voir les choses etc. Tout ça évolue fréquemment, et toujours dans le sens du "naturel" et de la qualité. Le mieux étant de toute faire de façon naturelle et viser la qualité donc. Le SEO et le trafic viendront naturellement, et tout l'ensemble sera cohérent.
    Donc utiliser Google + en tant que réseau social et de partage de façon "naturelle" oui !

  42. Sylvain Auteur de l’article

    @ Concours 9ème
    Encore un commentaire frappé du sceau du spam...
    J'ai changé ton URL, je suis certain que tu comprendras.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *