Google : la recherche sémantique le rendra plus fort !

Google plus fort que Chuck Norris ?

Même pas en rêve...
Jusqu'à maintenant, vous recherchiez sur Google, bientôt il vous trouvera... Bientôt...

Mais pour commencer, d'après ce que Amit Singhal a bien voulu dire au Wall Street Journal avec la recherche sémantique il se pourrait que Google réponde directement à vos questions plutôt que de vous donner bêtement une liste de résultats.

D'où sort cette information ?

En fait, les tréfonds du principe trouvent leurs sources dans le rachat par Google de la société Metaweb Technologies en 2010, un acteur spécialisé dans l'enrichissement de bases de données.

Le cœur du fonctionnement reposera sur ce que l'on appelle la recherche sémantique.
Parce que la difficulté que rencontre Google aujourd'hui,  c'est que lorsque vous tapez "Jaguar", il ne sait pas si vous pensez au félin ou la marque de voiture.

L'idée, c'est de cumuler tous les croisements d'informations possibles... avec vos informations personnelles. On en parlait il n'y a pas longtemps, vos informations personnelles ne le sont plus depuis longtemps, D'ailleurs, à ce sujet, il y a pire que Google.

Comment ça marche ?

Humm... C'est un peu compliqué, alors j'ai un peu honte de faire mon flemmard sur le sujet, mais cette vidéo (en anglais, désolé) vous explique très simplement le principe alors je ne vais pas m'en priver.

Image de prévisualisation YouTube

Bref, on mélange tout, et on sait tout. On note que Metaweb aurait renseigné à priori 200 millions d'entités, alors que Wikipedia n'en a que 3,5 millions ! Si on m'avait dit que Wikipedia n'était qu'un dico de poche...

Quel sera l'impact dans les grandes lignes ?

En fait, Google, en croisant des milliards d'infos sera plus intelligent et donc capable de vous donner directement des réponses.
Lorsque vous lui demanderez "A quelle vitesse court un jaguar", il sera capable de comprendre que vous ne parlez pas de la marque de voiture, et saura analyser les termes de la question pour vous donner la réponse (moi non, je m'en fiche, il n'y pas pas de jaguar dans ma région)

Mais Google le fait déjà ?

Bien, il y en a qui suivent !
En effet, nous pouvons d'ores et déjà entrevoir les prémices de cette mise en œuvre depuis 2010.

  • Si un anglophone demande à Google "the answer to life, the universe and everything", il répond directement. Les connaisseurs savaient déjà que c'était 42.
  • Si vous demandez à Google combien font 3 fois 8, il répond directement
  • Pareil pour 6 fois 7 (non, pas six foissettes) il répond
  • Si vous tapez "cinema" il commence à vous répondre en vous proposant les films en projection près de chez-vous.
  • Si vous lui demandez "ou ai-je mis mes clés" il vous...
    ah bah non, c'est AxeNet qui vous répond, mais un jour ça viendra, croyez-moi.

Pour le moment, c'est d'ailleurs bien plus efficace sur la version anglaise (Google.com) et en anglais.

Est-ce une bonne chose pour les utilisateurs ?

Si vous n'avez que Google sous la main pour savoir combien font 6587,928 fois 9832,54 avouez que c'est pratique. Et pour des tas d'autres questions, ça le sera aussi, il ne faut pas se dire le contraire.

Le risque que j'y vois quand je branche mon mode parano, c'est que tout ceci croisé avec tout ce que Google sait déjà de moi  c'est qu'il pourrait éventuellement un jour servir à d'autres des informations qui ne regarde que moi.

Est-ce une bonne idée pour les propriétaires de site ?

Aïe ! Pas vraiment n'est-ce pas ? En effet, puisque Google donnera directement les réponses dans son interface, quel besoin aura l'utilisateur d'aller cliquer sur les sites en résultats ? Amit dit que 20 % des résultats pourraient à terme être impactés, une paille !

Si vous avez un site de questions/réponses, il vaut peut-être mieux le revendre maintenant, car vos revenus publicitaires risquent de chuter.

En conclusion

Pour la centième fois, j'en vois encore annoncer que le référencement naturel est mort 🙂
Meuh non ! Ce sera juste encore un peu plus complexe, mais comme d'habitude il y aura des moyens de tirer son épingle du jeu.
En revanche, quand ce fonctionnement sera intégralement déployé en France, il est certain que cela changera nos habitudes en SEO. Il faudra faire preuve d'imagination pour être cliqué.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

70 réflexions au sujet de « Google : la recherche sémantique le rendra plus fort ! »

  1. Xavier

    Comme d'ab, à l'annonce de chaque nouvelle de ce type, je me dit que Google abuse (monopole, data perso etc...) et qu'il est vraiment temps qu'un challenger arrive.
    Et comme d'ab il se passera rien pour le contrer , alors il faudra (encore?) s'adapter, so wait & see 😉

  2. Marie

    "Si vous tapez « psg om » il vous répond"
    Peut-être que Google répond, mais sur ce coup-là, il se plante... d'un jour.

  3. la pastorelle

    Un grand merci pour cet article très interressant et très inquiétant à la fois aussi bien pour l'utilisateur (stockage de toutes les informations) que pour les propriétaires de sites.
    J'essaie de referencer moi même mon petit site et la question est de savoir comment se préparer à cette révolution (je crois que le mot n'est pas trop fort...)

  4. olivier

    Merci pour l'article. Si je comprends bien, google fournira directement des réponses lorsqu'un internaute tape une requête sous forme de question, et la réponse de google s'intercalera entre les publicités adwords et les résultats naturels? Si c'est le cas les résultats naturels perdront encore en visibilité, déjà que ce n'est pas brillant...Pour ma part je trouve que ce n'est pas la fonction d'un moteur de recherche de déterminer quelle est la réponse la plus pertinente à une question. Ca nous ramène à ton article précédent, on essaye de plus en plus de nous vendre une vie prémâchée.

  5. Jérémy

    Hmmm, dommage, j'attendais ton point de vue sur notre métier futur plus approfondi !

    si Google commence à répondre à tout ... ce sera top pour les utilisateurs... Moins pour les webmasters qui perdront en visite je pense ( ce n'est que mon avis )

    Là ou ça pose question, c'est que si Google utilise NOS info pour forger ses réponses et NOUS EMPÊCHER de faire notre job, on finira par ne plus rien lui donner à bouffer et il tombera... Vision surréaliste je l'accorde vu l'ampleur du géant aujourd'hui !

    Si c'est réllement poussé à l'extreme du genre "ou dois-je acheter ma prochaine automobile ?" ... Oui, le SEO va changer radicalement je pense ...

  6. David

    Ouch !
    Oui des sites de questions réponses, mais je pense aussi a d'autres domaines culturels.

    Je vois déjà les eleves demander qui meurt dans l'histoire, ou encore dans mon cas des formules mathématiques ...

    Oui le referencement n'est pas mort, mais il souffre beaucoup ...
    Enfin, je pense surtout que cela n'en touchera que certains. Les Seo d'hier n'en sont plus a leur premier défis face au moteurs de recherche.

  7. Phil

    Google va donc tuer un certain nombre de sites web... je pense à de gros sites boursiers : si Google propose le cours de l'action en temps réel directement dans les SERPs, j'imagine la perte de trafic et de revenus pour ces sites... et les exemples ne manquent pas... de nombreux entrepreneurs et entreprises qui ont basé leurs business model avec une dépendance forte à Google ont du souci à se faire !

  8. Hervé

    Faut-il s'inquiéter de la tournure que prend Google ? Oui ! Faut-il croire que notre métier va évoluer ? Oui !

    En fait rien ne change depuis quelques semaines. Google empiète sur tous les terrains de jeu. D'un simple moteur de recherche, il se transforme peu à peu en dictateur du web. Hormis les SEO, qui s'en inquiète ? Les utilisateurs lambda sont à mille lieux de nos inquiétudes.

    Tant qu'il sera en monopole, rien ne changera. J'ai vraiment hâte qu'un concurrent vienne le bousculer.

  9. pierre

    La priorité de google semble bien être : comment garder les internautes sur google.fr jusqu'à l'instant où ils cliquent sur une publicité google. Google sait que plus le temps de présence sur leurs sites sera grand, plus les revenus seront imprortant.
    Alors, effectivement : pourquoi fournir des sites qui donnent la réponse alors qu'il suffit de présenter la réponse ? Il y a une grande logique économique même si elle s'oppose à l'éthique google du départ qui consistait (il faut le rappeler...) à permettre aux internautes de trouver le bon site...

  10. cdillat

    Et bientôt google va penser à notre place ?

    Perso quand je fais une recherche sur un sujet (autre qu'une définition , adresse, calcul) j'aime bien avoir plus d'un seul point de vue. La diversité des avis aide à se forger sa propre opinion.

    Le jour où google sera uniquement un moteur de réponse et plus une fenêtre ouverte sur les pensées des internautes je changerai de crèmerie.

    Autre point qui me saoul, c'est que j'ai appris depuis des années à "parler le google" (formuler une recherche) et d'un coup d'un seul je vais devoir parler comme si je m'adressai à quelqu'un. Je trouve ça beaucoup plus long et complètement inutile mais je sais bien que je ne fais pas partie de la majorité. (CF le succès d'un site avec "Comment" dans le ndd 😉

  11. Alderkis

    Effectivement google a plus qu'une volonté d’hégémonie cachée derrière cette démarche.

    Par exemple je fais beaucoup de SEO dans le tourisme et je peux vous dire que le géant est en train de massacrer toute l'industrie aux USA (et bientôt en France) avec une seule technique: google détruit les intermédiaires pour s'installer. Or les intermédiaires en question (agent de voyage, tour operators, offices de tourisme) sont ceux qui nourrissent google d'informations depuis le départ.

    A mon avis c'est pas non plus la mort du SEO mais ca va être une révolution sur internet...

  12. Olivier

    C'est vrai que Google le fait déjà.. Mais si il commence à le faire tout le temps, il va perdre en crédibilité du côté des webmasters et SEO. En espérant que ce ne sera pas le cas pour toutes les questions posées...

  13. Marc

    Côté utilisateur final, ce pourrait être perçu comme un raccourci vers une info filtrée et pertinente, à condition que les résultats affichés soient vraiment à la hauteur. En revanche, côté éditeurs de sites cela fera encore une couche isolante à contourner pour arriver à l'utilisateur. Et une incitation de plus à utiliser les ads... Que du positif si on s'appelle Google.

  14. lereferenceur

    Les sites type encyclopedie comme wikipedia risque aussi de perdre en trafic.

    Google ameliore la recherche pour les internautes. Ils n'ont plus besoin d'aller sur les sites pour trouver ce qu'il recherche. C'est un gain de temps pour eux.

  15. Martine

    Et ce n'est qu'un début ! Bientôt google proposera pour obtenir plus d'informations, d'acheter des ebooks ? Je sens que ce modèle économique le tente.
    Pas vous ? Je suis persuadé que google se rêve comme la plus grande librairie du monde. Vente d'ebooks mais aussi de musique en MP3, de films...
    Martine

  16. Nico

    -_- aujourd'hui, la recherche en temps réel m'agace toujours autant que lorsqu'elle est sortie. Je sens que ça va être pareil avec la recherche sémantique...

    J'aime juste chercher cette requête-là "1€ en $" pour avec la conversion ^^

    ps : c'est bien d'avoir abordé le sujet rapidement. Je vois défiler pas mal d'articles plus rébarbatifs les uns que les autres au moins, ici c'est clair, avec exemples et conclusion à l'appui.

  17. Annuaire Visipure

    @agencecommunication, le cours de l'action est dans les serps depuis longtemps, regarde par exemple "alcatel lucent action".
    Je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter outre mesure concernant le seo à partir de l'instant où les réponses sont uniquement affichées en haut de la liste des résultats.

  18. maccagno

    je pense que le but/objectif de google est de racourcir le temps d'accès aux infos pour l'utilisateur (ergonomie) …

    … et en meme temps les objectifs cachés sont de le rendre captif, en connaître plus sur l'utilisateur (publicité ciblée), et augmenter les chances d'un clic sur adsense …

    Ca veut aussi dire raccourcir le nombre d'intermediaire jusqu'à l'info. …

    N'oublions pas que l'utilisateur lambda consulte google en tant qu'Oracle …

    Or google ne peut pas être à l'origine de tout …
    donc il y aura tjrs des degrè de liberté !

    Et puis quand on construit une stratégie de référencement, l'impacte google doit être minimisée sinon le site risque la foudre !

    @Sylvain : dixit les résultats locaux qui sont mis en avant, statistiquement la recherche d'un service (selon l'activité) sera à 90 % des cas local …

    Sebastien

  19. Yann

    Et bien cela va encore se corser !
    Toutefois, il ne faut pas oublier que l'intérêt de google est de faire cliquer sur la publicité...
    Perdre 20 % de revenus en répondant trop directement ne serait pas forcement judicieux, même si c'est techniquement possible.
    Voilà mon avis.

  20. wilfried

    Google n'a aucun intérêt à apporter une réponse qu'il ne peut rentabiliser; a moins bien sûr de la rediriger vers un site appartenant a google.
    Pour ce qui est du flicage, pour le moment ca n’inquiète pas la population, mais on en entend tout de meme parler.
    Et la encore Google n'a aucun intérêt à faire planer des doutes sur sa toute puissance. Car chaque année on voit apparaitre un challenger qui prendrait volontier la place de Google.

  21. Benoit

    Le jour où google arrivera à répondre à toutes les questions d'un site comme commentcamarche, à ce moment on pourra commencer à se poser des questions 😉

  22. WebGazelle

    Derrière tout cela se cache le Saint Graal pour les moteurs de recherche, comprendre ce qu'ils indexent et comprendre le souhait de l'internaute. J'ai l'impression de le Siri d'Apple a pris une longueur d'avance.

    J'aimerai bien connaitre ton avis sur les effets de la recherche sémantique sur l'avenir du SEO (antispam, trafic, etc.).

  23. Jerome

    @Phil j'ai beaucoup de mal à croire que Google puisse tuer des sites boursiers sous prétexte qu'il affiche les cours de l'action ou sinon la valeur ajoutée du site est tellement pauvre qu'il ne mérite pas d'exister.

    Pour ma part, je suis déçu par les dernières actions de Google même si cette nouvelle ne m'inquiète pas plus que cela. Une age de résultat donnera toujours moins d'infos qu'un site complet.

  24. Sylvain F

    Il reste un point qui me chiffonne un peu : il semblerait qu'aujourd'hui, Google affine ses résultats en fonction (entre autres, bien évidemment) du taux de clics sur un site ainsi que de son taux de rebond pour en évaluer la pertinence, du moins c'est ce qui se dit.

    S'il propose directement les réponses, les internautes cliqueront moins, j'imagine qu'il sera donc plus difficile pour Google de juger de la pertinence d'une réponse. Sans parler du fait que si les internautes cliquent moins, ils seront moins enclins à partager ce résultat sur un autre site/blog/forum ou sur les réseaux sociaux.

    Le point de vue de Yann (commentaire 20) me parait très important également : Google devra forcément se limiter dans ses réponses. Si on reprend ton exemple de la météo ou du cinéma, on remarque qu'il n'y a pas d'Adwords sur ces deux résultats. Si on recherche "cours CAC 40", il y a des Adwords mais pas de réponse, à contrario si on recherche "cours action microsoft", Google nous répond mais il n'y a pas d'Adwords. Si on tape "concessionnaire auto", des Ads mais pas de réponse. Il existe des tas d'exemples possibles, mais si quelqu'un a un exemple contraire (donc où il y a à la fois affichage d'Adwords et réponse donnée), je suis preneur 😉

  25. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Olivier
    Lorsque tu dis « Pour ma part je trouve que ce n’est pas la fonction d’un moteur de recherche de déterminer quelle est la réponse la plus pertinente à une question. »
    Je pense que Google a un avis totalement opposé au tien.

    @ Jéremy
    Bah oui, mais après tu dis que mes articles sont trop longs 🙂

    Mon point de vue est encore assez confus sur l'impact sur notre métier.
    D'une part, je trouve le principe très bien pour l'utilisateur.
    En revanche, j'ai du mal à imaginer comment Google compte gagner de l'argent avec.

    Ce que j'en constate sur la base de ce que j'en connais à ce jour.

    Google continuera malgré tout à proposer de nombreux résultats non impactés par les réponses directes. La personne qui tapera « achat vetement harley davidson » (par exemple) ne pourra pas avoir de réponse « toute faite ». L'impact dans cet exemple sera donc nul.

    Pour des requêtes du type « quelle est la date de l'armistice en France » aujourd'hui, Wikipedia affiche déjà directement la date en réponse. Ceux qui veulent en savoir plus cliquent sur le résultat, les autres ne vont pas plus loin. La situation ne changerait donc pas beaucoup, même si Google affichait directement la date.

    Si je prends une requête du type « combien mesure le Mont Blanc » (encore une fois un exemple, semblable à celui du dessus) Il pourra en effet y avoir un impact fort. Lorsque l'internaute cherche une réponse directe et rapide, il n'aura aucun besoin d'aller plus loin. C'est là que commence mon interrogation. Il n'y a aucun gain financier pour Google qui ne renverra pas vers l'un de ces services. Mais peut-être ne veut-il qu'une chose, fidéliser l'utilisateur grâce à sa pertinence.

    De manière générale, je pense que si l'on veut être cliqué, il faudra :

    Soit être super bien placé (1er) et avoir un title et une description super excitants pour espérer une visite.
    Soit viser des requêtes connexes (longue traine) pour espérer passer entre les mailles des réponses directes de Google.

    Soit être présent en local, ou avec la recherche universelle (vidéo, images, etc.) pour tenter de pousser l'utilisateur à aller plus loin avec un truc accrocheur.
    Au global, je croisque pour les requêtes qui seront impactées, il faudra faire preuve de beaucoup d'imagination au coup par coup. Le référencement naturel de qualité deviendra donc encore plus indispensable.

    Reste que pour certains types de sites (questions-réponses), la vie va être difficile.
     
    @ Cdillat

    Je partage ton avis sur la diversité des réponses. En ce sens, le mode connecté avec la mise en avant des choix de mes « amis » ne répond pas à mes attentes.

    @ Alderkis
    Et la chasse aux intermédiaires est loin d'être finie, je suis tout à fait d'accord avec toi.

    @ Olivier
    Je crois que Google se fout pas mal de sa crédibilité auprès des SEO. Ce qui compte, c'est l'utilisateur lambda, bien plus intéressant en terme de marché et de recettes.

    @Marc
    On est d'accord ! Heureusement, je pense que tous les secteurs ne seront pas touchés de la même manière.

    @ Nico
    Tu vois, tu apprécies déjà au moins partiellement ce service 🙂
    Merci pour le compliment. J'essaie en effet de vulgariser pour une compréhension plus facile.

    @ Annuaire visipure.
    J'aurais été moins inquiet si les réponses avaient été affichées en bas:-)

    @ Maccagno
    Tu abordes un point majeur ! Je me demande ce que cela donnera en croisant cet affichage avec les réponses géolocalisées.

    @ Yann
    Je me pose la même question

    @ Webgazelle
    Tu trouveras les prémices de mes réponses dans celles à Jeremy.

    @ Sylvain F
    Bonnes remarques !

  26. Papy Spinning

    Comme cela est déjà dit, cela fonctionne dans un cadre très restreint, à savoir une question sans aucune ambiguïté, courte et qui n'appelle aucun supplément d'information. Autrement dit ce n'est pas très étendu. Cela ne concerne pas vraiment ce qui fait l'intérêt d'internet en tout cas.
    En gros cette approche de réponse relève de la "calculatrice sémantique".

  27. bruno

    précision plus fine des résultats,
    mais comme dit Sylvain, sur certains résultats pas d'adword donc pas de rentrée d'argent...il est certain que google ne va pas se tirer une balle dans le pied

  28. kevin

    Oui cet outil peut être pas mal, mais c'est surtout en faveur de google, les gens reste encore plus longtemps sur leur réseau, les éditeurs vont pas être super content !

  29. Pierre

    Ca fait quand même beaucoup de la part de Google, cela montre qu'il faut s'adapter ou plutôt subir la dictacte de monsieur g mais bon dans ce cas cela ne suffira pas d'etre premier sur la requête souhaitée, il faudra viser des questions moins génériques pour apporter du trafic ....

  30. phil

    Sacré challenge ou sacré risque pour l'ami GG... !

    Dès que ceci sera mis en place je chercherai un moteur de recherche "old school" avec des résultats à trier, fouiner, bref, explorer !

    les questions constituent 20 % de mes recherches, le reste c'est de la flanerie webienne, et qd je flane, je prends des chemins qui cheminent et pas une autoroute !

  31. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Google affûte la pertinence de ses résultats. Les référenceurs devront aussi affiner leur stratégie SEO (plus pointue).

    Il faudra davantage trancher dans les choix d'expressions-clés pour attirer des visiteurs ayant réellement besoin des services / produits proposés dans le site concerné.

    amicalement

  32. Nicolas Nguyen

    L'analyse sémantique reste, comme beaucoup de secteurs du Traitement Automatisé des Langues, un technologie qui est encore à parfaire car très complexe.

    D'ailleurs, elle est d'autant plus complexe en français, mais aussi sur le Web, car les syntaxes utilisés par les internautes sont souvent très loin de l'idéal du Bescherelle. (Il n'y a qu'à regarder la sémantique actuelle pour obtenir un résultat google, très éloignée du langage naturel).

    Bref tout cela pour dire, cet article montre en effet une nouvelle dimension vers laquelle Google (et beaucoup d'autres) tendent, mais qu'il faudra encore de nombreuses années pour y aller de manière franche.

  33. Mickael

    20% des résultats impactés, ça me parait beaucoup quand même !

    Après faut pas non plus trop dramatiser.
    GG n'arrivera jamais à avoir réponse à tout... Si techniquement c'est possible, côté ergonomie d'affichage des réponses/résultats c'est une autre affaire...

    Le SEO a encore de beaux jours devant lui !

  34. Strategio

    C'est donc bien le web sémantique qui s'annonce comme la principale évolution.

    Il est vrai qu'avec la quantité exponentielle de données mises en ligne chaque jour, il nous faut inventer un nouveau système de classement avec toujours plus de pertinence.

    Après, sur le fait que Google devienne Monsieur Réponse (Dieu ?), il y a un pas. Il se peut qu'une stratégie trop cannibale de Google puisse provoquer un retour de bâton au niveau des utilisateurs qui n'accepteront pas d'être pris en otage par une institution privée. Même si c'est pratique, j'en convient, je reste prudent par rapport à ces évolutions.

  35. Tony

    Personnellement je trouve que la recherche sémantique sera bien pratique ! Mais les réponses données par Google resteront "encyclopédiques". Les recherches concernant une niche ne trouveront de réponse qu'en se rendant sur un site bien précis.

    Après tout, Google donnera une réponse directe à quoi ? Des calculs, des dates, des résultats sportifs, la météo, des définitions brèves...

    Il faudra vraiment tout miser sur le local et bien développer son contenu pour proposer quelque chose avec une vraie valeur ajoutée, c'est tout.

  36. Rhum

    Le résultat sera pire que la recherche qui prend en compte la localisation : pour un site web général, ne donnant pas un service précis, il faut déjà que l'utilisateur passe les 3 annonces adwords, les 6 annonces google maps, pour ensuite commencer à avoir des liens de site web en référencement naturel.

    Aujourd'hui, une minorité de sites vont être impacté et perdre la majorité de leurs trafics (exemple un site proposant la conversion de monnaie, si google propose en première ligne un convertisseur). Mais demain? Est-ce qu'on ne se dirige pas vers un google actualité, ou Google récupère les pages publiés par les journaux pour ensuite proposer ces pages directement dans google -> plus de revenus publicitaires pour les sites webs? Qu'est-ce qui l'empêchera de récupérer les questions de comment ça marche pour ensuite afficher la top réponse?

  37. Arthur

    Avec la démocratisation progressive des micro-formats, c'était une étape prévisible de l'évolution de Google. Après peut être que la baisse de trafic crainte sur Wikipédia et des sites d'informations serait peut être réduite par l'ajout d'un éventuel "En savoir plus" sur ces fameuses réponses Google.

    Par exemple : "Quelle est la 9ème planète du système solaire ?"
    Réponse : "La 9ème planète du système solaire est Pluton - En savoir plus" -> Liens sur une poignée de sites apportant des informations complémentaires sur Pluton justement.

    On peut espérer que Google adopte ce système qui me semble un bon compromis pour tout le monde. Le moteur de recherche ne pourra jamais afficher un agrégat d'informations suffisamment exhaustif pour répondre à une question complexe, ou qui nécessite un apport d'informations né d'une réflexion et de la compréhension d'un contexte. Ainsi il y aurait toujours des liens accessibles qui peuvent intéresser les internautes pour plus d'informations sur une réponse...

  38. Xavier

    Une autre "fonctionnalité" que j'ai découvert il n'y pas si longtemps ... quand on tape "10 euros en dollars" Google nous répond aussi avec le cours du moment ... donc tu as tout à fait raison ... maintenant je ne vais plus me "prendre la tête" a trouver le cours de telle ou telle monnaie je avis voir mon "ami" Google qui fait ça pour moi (et qui sait, à peu prés, dans quel pays je vais voyager prochainement ...)

  39. Sébastien

    Bon, revenons à la base de la base : Google est une entreprise qui cherche à faire du profit. Si vous étiez à leur place, vous feriez quoi?
    Chercher à garder les gens "dans" le site Google alors que celui ne génère pas vraiment de publicités ne fonctionne pas actuellement. Donc même si je comprends l'inquiétude, légitime, pour le SEO, je ne m'inquiète pas trop. Google fonctionne énormément par "labs", avec plein de tests faits par des personnes très différentes au sein de la société. Il y a d'ailleurs de jolis cas de conflits internes si on y regarde de plus près.
    Donc, oui, Google va essayer de mieux comprendre les gens pour répondre plus efficacement. Mais non, je ne pense pas qu'il deviendra un site réponse à tout et non un portail vers l'information. C'est d'ailleurs sa mission "Organize the world’s information and make it universally accessible and useful." et non "be the world's information". ^^

  40. sylvain

    Pas mal le coup du "où ai-je mis mes clés" ! 🙂
    Est-ce petit à petit l’avènement du tout Google, qui donnera l'info avant nos sites ? J'ai peur du jour où Google rachètera un journal en ligne !

  41. Fred

    Ouais bof. Non seulement google commence à etre un peu trop intrusif avec son google+ dans la serp, mais là bientôt il va répondre directement bientôt le bouton "ajouter au caddie" du site...
    "Partir en martinique" ==> hop billet d'avion + hôtel 4 étoiles du 1er au 10 juillet, car il a vu dans mon profil G+ que j'aimais le luxe et que j'étais libre en juillet...

  42. David Cohen

    Hello Richard

    Rendons à Numérama d'avoir su poser la question le 15/03
    http://www.numerama.com/magazine/22022-google-ne-dira-plus-ou-se-trouvent-les-reponses-il-repondra.html
    Mais Ok nous y pensions depuis qqs temps déja ....Surtout pour l'usage des balises sémantiques
    et là je te livre ma reflexion G+ du 15/03 suite à la lecture de Numérama :
    https://plus.google.com/u/0/113329391668352909262/posts/ifRXWfpsygF
    https://plus.google.com/u/0/113329391668352909262/posts/D5yXv6PR7fH

    David @Dwynot
    PS : et si ce Schema.org avait été trouvé en Israel, en effet schema en hébreu veut dire "ECOUTE" , nous sommes écoutés, C'est Assez Clair!

  43. Fred

    Bonsoir

    Enfin google va répondre à nos nombreuses questions en faisant appel à la sémantique.

    J'ai d'ailleurs 2 ou 3 questions qui me viennent à l'esprit.

    Comment joindre google par téléphone en France ?
    Comment me passer des AdWorks ? Cette question est un peu foireuse - certes.

    Comment fonctionne le référencement naturel sous google ?

    Comment fonctionne le PR Page Rank ? Cette question n'a aucun intérêt - mais on ne sait jamais la réponse peut-être intéressante.

    A quoi sert FaceBook ?

    Il va falloir que le système de google soit vraiment performant - au niveau des réponses pour amener un réel intérêt et une plus valu pour l'internaute.
    Sinon c'est l'effet inverse qui va se produire.

    Cela permettra d'avoir quelques pages dans la section humour - c'est déjà cela de gagner.

    Fred

  44. Le Juge

    Arf... au lieu de travailler sur le referencement de mots clés il faudra travailler sur le referencement d'entité ... mais d'ici a ce que cela arrive je serais manager et j'aurais une equipe qui le fera pour moi 😉

  45. Baptiste

    Bonjour,
    Ce n'est pas encore très au point. Si je tape :
    google combien de boites tu as coulé avec panda ?

    Il ne sait pas répondre à cette question.

  46. Paul

    Quand Google a racheter freebase, ses intentions étaient suffisamment claires. Le big G cherche tout simplement à ne pas être dépassé surtout qu'aux USA on assiste de temps à autre à l'annonce d'un nouveau moteur de recherche, la plupart est basée sur la recherche sémantique...

    Sinon, faut jeter un coup d’œil sur les moteurs de recherches coréens et japonais, on peut y voir l'avenir de Google!

  47. Carrie

    La recherche sémantique va qund meme améliorer le quotidien des internautes en leur proposant directement les résultats. C'est un gain de temps non négligeable pour l'internaute qui pourra en profiter pour passer plus de temps sur Facebook 🙂

  48. Paf

    Google devient de plus en plus important et gourmand. Même si dans le fond c'est pour aider l'utilisateur voulant faire des recherches sur son moteur, il ne fais qu'enfoncer le SEO le rendant encore plus complexe. Déjà le https de Google avait remué la planète SEO (désastre sur Analytics) et maintenant on doit subir l'amélioration des requêtes. Je trouves qu'en ce moment, la firme Google est trop active sur ce sujet(voir trop).

  49. Jean

    C'est plutôt inquiétant cette nouvelle, est-ce que nos sites ne vont par perdre en crédibilité si les réponses les plus pertinentes sont récupérées et fournies par Google directement?

    Bientôt Google sera Internet à lui tout seul ^^

  50. Joana

    Indétrônable Google !
    Je crois que plus personne ne peut lutter contre la formidable force que représente Google. C'est ce qui fait son charme =)

  51. Grégory

    @Jean : J’ai la même impression, Google veut devenir Internet à lui tout seul.

    Google n’est pas assez challengé par l’alliance Bing-Yahoo et peut imposer ses choix.
    Heureusement que Google Plus ne marche pas. Facebook peut devenir un challenger s’il impose son univers.

  52. Vivien

    Pour ma part je trouve que ce n’est pas la fonction d’un moteur de recherche de déterminer quelle est la réponse la plus pertinente à une question. Ca nous ramène à ton article précédent, on essaye de plus en plus de nous vendre une vie prémâchée...

  53. Marc

    Ils jouent à un jeux dangereux. C'est limite du vol de contenu. Si ion pousse la logique à l'extrême, je ne vois pas pourquoi des gens continueraient à faire des blogs, sites d'info ou de tutoriels si c'est pour que leurs contenus servent à Google et pas à leur site.

    +1 pour l'arriver d'un challenger, mais curieusement je compte pas trop sur bing.

  54. yvan

    Merci pour cet article très instructif. Entre Panda et cette histoire de sémantique, difficile pour le référenceur d'établir une réelle stratégie. J'ai ouïe dire qu'un filtre concernant la sur optimisation était en cours d'élaboration...

  55. chloé

    je vois que l'annonce d'une nouvelle de ce genre, fait sauter les gens du SEO, c'est vraiment dommage de voir que seul Google fait la lois, il y on a marre j'aimerais bien voir venir un autre moteur de recherche concurrencer Google. en ce moment il y a plus que Bing, mais il est loin très loin derrière

  56. Rémi

    Il était prévisible que l'on y arrive, au jour d'aujourd'hui une requête " donne moi la réponse à..." n'est encore peu pratiqué plus "donne réponse ...". Mon avis, se préparer à ça, bien segmenter et hiérarchiser les sites qui doivent l'être. Il me semblait que Google avait déjà planifier ça depuis déjà un paquet d'année non ? 2007 ? http://www.seomoz.org/blog/freebase-and-google

    néanmoins, là où le réel impact va être affecté c'est bien au moment ou la personne va taper sa requête... Et quelle requête ? not provided Au crotte... donc du coup c'est délicat non ?

  57. Agence référencement naturel

    Je rejoins l'avis de certains commentaires. Cette nouvelle évolution aura un impact très restreint, seules les sites fournissant de l'info brute seront impactés! La majorité des requêtes ont besoin de réponses détaillés...C'est à priori une bonne choses pour les recherches simples (l'internaute gagnera du temps), mais pour le reste rien ne change!

  58. Jérôme

    Ce que je trouve triste dans cette histoire c'est Google arrive à faire trembler la terre SEO, dès qu'il ouvre la bouche.
    Je ne sais pas si c'est le monde SEO qui a tro ppeur de Google ou Google qui a vraiment les moyens de nous faire trembler ?
    Dans tous les cas, je pense que Google ne pourra jamais aller aussi loin que l'on pense, il finirait par se tirer une balle dans le pied sinon.

    @yvan
    concernant la suroptimisation, quand je vois comment certains gros sites abusent, je me dis qu'on a encore le temps.

  59. Paul

    Pour le moment, Google est incontournable et avec ce genre de résultat, il peut encore séduire des personnes qui n'aimaient pas trop utiliser Google. Le SEO n'est pas mort, il faudra juste faire preuve d'imagination et de travail pour lutter contre ce moteur de recherche afin de rester visible et dans la course.

  60. Sophie

    Merci pour cet excellent article sur google qui évolue à grande vitesse même si comme je l'ai lu dans un autre article, la base du positionnement reste le backlink. La géolocalisation est vraiment intéressante mais elle peut encore évoluer car quand on cherche une prestation plutôt rare il n'est pas toujours possible de trouver une solution en élargissant la google map. Il faut simplement taper le nom du patelin voisin etc... L'évolution sémantique est pour moi une évolution majeure car comprendre le sens du texte tapé permet de ne pas servir des résultats inutiles et donc de cibler au mieux les sites à lister 😉

  61. Fabien

    Ce regroupage volontaire de donnée et les réponses automatiques Made In Google sont un énorme gain de temps pour l'internaute. Pour des informations fondamentales comme le taux de change d'une devise, la météo ou les fameuses questions existentielles, j'estime que très peu d'internaute ressente du mécontentement face à ce processus. Une information qui leur parvient en direct sans qu'ils doivent se taper les 10 premiers résultats de Google c'est du temps disponible pour d'autres recherches beaucoup plus lucratives...

  62. Adrien

    Il faudra s'adapter je veux bien, mais de quelle manière ? Comment devra être géré le contenu de nos sites ? C'est pas encore sortie mais spéculer là dessus ne nous ferait pas de mal je pense ... Tu as une idée à ce sujet ?

  63. Marc

    J'imagine mal Google piller tous les sites d'infos ou les blogs à contenu, ils se retrouveraient vite avec des procès aux fesses. Par contre comme le dit Sylvain, les sites de type question/réponse ne seront bientôt plus pertinents.
    Une fois encore, avec toutes ces évolutions chez notre ami google, le contenu de qualité sera sûrement la seule issue possible pour figurer en bonne place dans les SERP, ou alors il faudra peaufiner sa longue traine. Il faudra probablement, encore plus qu'aujourd'hui, publier du contenu à forte valeur ajoutée et dans lequel sera intégré une composante "affective" ou "subjective" non compilable par l'"AI" de Google: sélection de mes livres préférés, comment mieux dépenser son argent, comment éléver son enfant...

    C'est sûr que si quelqu'un demande "la filmographie de Clint Eastwood", Google lui sortira... avant Wikipedia et Allociné mais si il demande "meilleur film de Clint Eastwood" alors les sites/blog de critiques de film seront probablement les mieux placés.

  64. William

    C'est peut-être un pied de nez à la menace Siri, que Google commence enfin à considérer. J'avais lu un article d'Eric Schmidt je crois qui en parlait fin 2011, et ça me parait logique que Google trouve une parade si cette technologie se démocratise pour la recherche web.

  65. Nico

    Ça me fait toujours autant rêver les stratégies de GG. C'est clair que le référencement ne sera jamais "mort", cependant ça devient rudement dur, surtout pour les petits nouveaux comme moi... Encore que, c'est peut-être plus simple pour les nouveaux qui n'ont pas de "mauvaises habitudes" et qui rentre directement dans cette nouvelle génération de SEO...

    Concernant la recherche sémantique, j'ai du mal à comprendre de quel droit GG peut se servir à droite et à gauche pour offrir du contenu pertinent à ses visiteurs ! Alors déjà qu'adwords envahi de plus en plus les SERPs, maintenant nous allons avoir les meilleurs réponses aux requêtes possible en haut de page.... Comment s'en sortir ??? Comment prendre par à cette nouvelle recherche sémantique ???

    Je dis pertinent, ça laisse à désirer quelques fois, notamment la Météo, je préfère aller sur un site dédié à ce sujet, plutôt que de faire confiance à GG, car bien souvent les prévisions annoncées sont erronés !

    Wait & See ....

    Nico

  66. Geek infos

    C'est fou comme Google peut faire trembler toute une communauté de webmaster, nous sommes tous dépendant de ce Big Brother et de ses décisions aléatoires (bing, jamais entendu parler).
    Il serait tant qu'Apple, Facebook ou n'importe quel autre groupe sorte une alternative viable, sinon les fluctuations des résultats des recherches risquent de tous nous tuer.
    Bonne nuit, Google is watching you.

  67. JM

    Tout d'abord merci pour ton article c'est bien de nous exposer la triste future réalité. Car il faut l'avouer tu as tout a fait raison pour tes prédictions en tout cas moi je partage ton avis, et je trouve que Google exagère un peu, c'est vrai que ca sera de plus en plus positif pour les utilisateurs car ils auront des réponses plus précises en réponse à leurs questions mais pour les webmasters ca va être très négatif, j'espère que des solutions verrons le jour…

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *