Guide d'utilisation de Facebook pour les SEO

Tu connais Facebook ?

Les mises à jours successives  de l'algorithme  de Google, et notamment la dernière qui a fait quelques dégâts, sont quelques piques qui font rappeler aux référenceur qu’il ne faut pas tout mettre dans le même panier.

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui nous allons nous intéresser de plus près au SMO à travers l’exemple de Facebook et ses pages qui bien employé peut être une source de trafic sans limites.

J’ai pu observer chez certains référenceurs (pas chez tous heureusement) une utilisation très mauvaise de Facebook, j’ai donc proposé à Sylvain de rédiger un petit guide à l’attention des référenceurs.

Pourquoi les SEO ne savent pas se servir de  Facebook ?

Beaucoup de SEO se servent assez mal de Facebook, la raison n’est pas très compliquée à trouver En effet presque tout ce qu’il faut faire pour ranker dans les serp, sont à l’opposé de ce qu’il faut faire en SMO.  Adieu donc l’automatisation, si agréable à utiliser en SEO.

L'énorme différence c’est qu’avec Google tout se fait avec un robot, alors que pour Facebook la majeure partie se fait avec des humains, même si il existe un algorithme assez poussé.

Nous verrons par la suite comment il fonctionne plus précisément, et quelques techniques pour le mettre à contribution. Mais revenons tout d’abord sur l’utilité d’une stratégie sur ce réseau social.

Que peut m’apporter Facebook ?

Pour ce qui est du positionnement sur les moteurs de recherche, soyons clair dès le début, n’espérez pas faire ranker votre site grâce à Facebook.
Mais ne partez pas tout de suite, en terme de trafic Facebook peut être redoutable y compris pour du trafic qualifié (hé oui).

De plus les pages Facebook rankent pas mal, ce qui peut être intéressant dans une stratégie de «Serp domination»

Il ne faut pas se leurrer non plus, Facebook peut être une perte de temps et d’argent énorme selon votre marché, et la façon dont il est utilisé.

Enfin dernière remarque Facebook et les réseaux sociaux en général ne sont pas l’eldorado magique promis par certaines d’agences, se cachant derrière des ROO (retour sur objectif), pour tenter de masquer des ROI très faibles.

A travers cet article je vous propose donc quelques éléments pour mieux cerner le fonctionnement de Facebook, et ainsi mieux l’utiliser à travers différentes pistes.

Enfin n’oublions pas que comme dans le SEO, il y a du SMO Blackhat et nous verrons en quoi il consiste.

Avant d’entrer dans le vif du sujet un peu de théorie sur l’algorithme de Facebook

Comment fonctionne l’Edge Rank ?

Afin que vous puissiez voir en priorité les publications de vos meilleurs amis, des pages que vous affectionnez le plus, et ne pas être envahi, l’ensemble des publications sont passées à la moulinette de l’Edge Rank permettant d’éliminer certaines publications.

Il va prendre en compte, le type de publication (media, lien, statut),  les actions qui vont y être opérées (partage, commentaire, j’aime, click), et la rapidité de l’interaction.

Il est indispensable que vous compreniez comment il fonctionne dans sa globalité, pour être visible.

En terme de SEO, et SMO, j’ai toujours essayé de prendre le problème à la source en me mettant dans la peau de l’ingénieur qui fait son algo : quels sont les facteurs qui me semblent pertinents pour qu’une mon site soit bien positionné ou qu’une page soit plus visible qu’une autre.

C’est une stratégie que je vous conseille vraiment et qui porte ses fruits.
Pour que votre page soit visible deux mots sont importants : interaction et rapidité.

Voyons maintenant les différentes stratégies d'acquisitions de fans, et d'interactions.

Comment avoir plus de fans ?

Que ce soit en SEO ou en SMO, on arrive toujours plus ou moins aux mêmes questions, et les départs ressemblent très souvent à une traversée du désert.
Les chapeaux blancs vous diront que seul un bon contenu suffit et que cela se fera tout seul.  Je suis d’avis qu’il faut quelque fois un peu griser notre chapeau et donner un coup de pouce.

Voyons tout d’abord quelques pistes très blanches.

Une solution élémentaire, mais qui ne sont pas toujours mise en place, c’est l’ajout sur le site d’un encart «j’aime».

Je vois très souvent sur des sites un lien vers la page Facebook mais pas de bouton «j’aime» permettant directement d’aimer la page. L’humain est très paresseux, et devoir cliquer sur le lien pour après aimer la page est très fatiguant. On a l’exemple avec ce blog bijoux http://www.unvraibijou.com/  (edit AxeNet : corrigé depuis avec une insertion dans le footer. Merci Jean-Baptiste !) .

Quelque fois c’est motivé par une raison d’ordre esthétique, mais Facebook permet la personnalisation via css de d’encart, en exemple dans le footer d’Archiduchesse http://www.archiduchesse.com/.

Autre pistes(selon le type de page) indiquez l’adresse dans votre signature d’email.

Passons aux solutions un peu plus grises.

Une stratégie que j’utilise régulièrement est la création en parallèle de la page d’un profil affilié.  Exemple j’ai une page pour mon blog SEO : Mangeur de Pingouin. Je crée à côté un profil avec mon prénom + mangeur de Pingouin.

Cela permet une identification facile du profil, d’ajouter des amis sans partager d’infos personnelles, de les inviter à aimer ma page sans pour autant spammer mes vrais amis avec des Pingouins.
Attention quand même à y aller doucement dans l’ajout des amis, et faire très attention au ratio demande en cours-demande refusées-demande acceptées.
Facebook est assez ferme là dessus, et vous pouvez très vite vous faire bannir.

Une autre stratégie que j’utilise quelque fois pour booster un peu la page au départ est la mise en place du bouton j’aime sur un article de blog, qui au lieu d’aimer l’article aime la page.
Cf la solution de Mickael Bertrand : http://mickaelbertrand.imagika.fr/tutoriels-comment-tricher-avec-le-bouton-jaime-de-facebook-1698 On peut aller plus loin avec du vrai clickjacking.

Enfin il faut aussi citer l’éventualité de l’achat de fans, qui peut dans certains cas être envisagé tout en faisant très attention au bad buzz que cela peut générer.
En effet dans dans certains cas pour donner une certaine «légitimité» au lancement on peut l’envisager.  L’effet de masse se faisant, une personne lambda sera plus tentée d’aimer une page avec 300 fans, qu’avec 12.
Faites cependant très attention avec les nouveaux formats de pages, une partie des statistiques sont visibles publiquement, notamment la ville la plus populaire en terme de fans.

Pour clore cette partie sur le nombres de Fans, il est vraiment important de ne pas trop se soucier de ce chiffre. L’interaction est vraiment la donnée la plus importante. On cherche la qualité et non la quantité.
Un exemple et vous comprendrez très facilement.

Voici deux pages que j’administre :

  • Première page avec 1211 mentions j’aime.
  • Seconde page avec 410 mentions j’aime.

Une publication semblable au même moment.
Voici le résultat en terme de visibilité :

Like et réelle interaction

Like et réelle interaction

Pour 1211 j’aime seulement 8 personnes l’ont vue dans le flux d’actualité, pour l’autre 275 personnes l’ont vue.

Vous voyez très clairement l’intérêt d’avoir de l’interaction sur sa page.  Comment avoir plus d'interactions ?

L’interaction vous permettra de rentrer dans le cercle vertueux de la visibilité.

Je vous propose à nouveau quelques techniques élémentaires afin d’augmenter l'interaction.

Premier élément :  partagez du contenu pertinent et cela à une fréquence relativement faible (en comparaison à Twitter). Deux actualités par jour sont pour moi une fréquence élevée de publication.

  • N’oubliez pas que ce n’est plus un robot qui vous lit. Facebook récupère en l'absence de Meta og, la meta title, et la meta description, donc faites attentions à ce qu’elles ne soient pas trop «mots clétisés» (valable surtout pour la meta title).
  • Si vous publiez un article humanisez la publication en la commentant, vous pouvez également inciter les personnes à interagir (y compris pour des pages institutionnelles).

Animez !

  • Postez ponctuellement des images humoristiques favorisant l’interaction.

Voilà donc quelques pistes pour vos futures publications, passons maintenant à des techniques un peu plus black hat.

Il y a peu l’agence gérant la page Orangina s’est faite épinglée. L’agence utilisait de multiples comptes pour aimer/commenter/partager les publications de la marque.
Cela permet d’augmenter la visibilité des publications (l’afffaire en détail ici http://www.coupsdepub.com/orangina-trompe-ses-fans-sur-facebook/)

Je n’émet pas de jugement de valeur sur l’opération, mais en terme de résultat c’est quelque chose qui marche.

On peut aussi faire croire aux utilisateurs que notre publication est une vidéo (qui se lit dans Facebook), alors qu’elle n’est en réalité qu’un lien.
Je vous laisser lire cet article de Mickael (toujours lui). http://mickaelbertrand.imagika.fr/reseaux-sociaux/facebook-astuce-webmarketing-facebook-simuler-un-partage-video-avec-un-lien-1218
et il est possible d’automatiser cela en php, et de mettre l’image dans la meta og image, mais le principe est le même.

Il existe bien évidemment de nombreuses autres possibilités et techniques, il suffit d’être curieux et de tester.

J’espère que cet article vous a intéressé, j’ai essayé d’être le plus concis possible sans pour autant faire trop de sacrifice.

Prêt à dominer Facebook ?

Article réalisé par Jean-Baptiste (http://jb.marchandarvier.com), spécialisé dans le SEO et le SMO depuis 5 ans. Vous pouvez le suivre sur @jb_ma
Pour ma part, je remercie sincèrement JB pour cet excellent article qui m'a bien ouvert les yeux.

Noter cet article (1 à 5)

012345

86 réflexions au sujet de « Guide d'utilisation de Facebook pour les SEO »

  1. bruno

    Très bon article, mais qui me montre bien toutes les choses qui m'énerve dans ce fameux edge rank.

    Je vois des pages fans pourries, sans aucun contenu, avoir des milliers de like juste en publiant continuellement des photos de chatons, d'enfants cancéreux ou similaire en marquant simplement "Cliquez j'aime si vous aimez".

    Alors que d'autres pages (pas forcément les miennes, qu'on s'entende bien), publient du contenu intéressant sans chaton, et récoltent à peine une dizaine de likes.

    Et ce sont bien les premières pages fans, qui publient de la *****, qui vont avoir avoir un bon rank et ainsi de suite.

    Alors bon quand il faut le faire il faut le faire, mais je trouve ça décevant et vraiment frustrant personnellement (alors qu'en black hat tradi, rien ne me dérange, bizarre).

  2. Monsieur

    On peut piquer des fans en postant sur les pages FB d'une même thématique. Le post apparait alors dans une section à part "Publications récentes d’autres personnes sur ..."

    Ne pas oublier que les gens cliquent frénétiquement j'aime sans forcément être de futurs acheteurs, donc autant, selon moi, placer un budget dans netlinking que dans du FB.
    J'ai +3500 fans (https://www.facebook.com/ruedubienetre) mais mes acheteurs viennent essentiellement du net.

    Le bouton partager en plus du classique "j'aime" peut être intéressant, car en plus du like il permet de poster un commentaire qui pourrait exprimer une envie de cadeau, par exemple la fiche produit d'un massage, je clique partage et j'ajoute "j'en aurais bien besoin". On gagne quelques clicks.

    Certains on même personnalisés leurs boutons, j'aime devient "j'adore", "je veux", ...

  3. Cyril

    Merci pour la clarté des informations.
    Pourriez vous préciser votre pensée concernant le fait que les villes les plus populaires sont accessible via le profil. Quel est le rapport avec l'achat de fan?
    Pensez vous que facebook pénalise les pages dont les fans ont une concentration géographique ciblé?

  4. Cyril

    Bonjour,
    j'ai une question que je me pose depuis un moment,
    et je profite de ce sujet pour la poser même si vous n'en parlez pas vraiment dans l'article.
    J'ai crée une page facebook relative à mon site internet, et le compteur affiché en haut de mon site renvoi directement sur le nombre de la fan page en question. Google prétend souvent tenir compte des réseaux sociaux, pourtant pensez vous que google puisse faire le lien entre la fan page et le site en question? Comment google pourrait savoir que la page facebook vers lequel je pointe correspond bien au site. Rien ne m'empeche de faire un lien vers la page de coca cola par exemple.
    Aussi j'avais installé un widget qui placait un bouton like sur chacune de mes pages internets, le compteur était propre à l'url, mais était indépendant du nombre de likes qu'avait obtenu par la publication de l'article correspondant sur ma fan-page.
    Existe t'il des solutions pour remédier à ca?
    Merci si vous avez eu la patiente de me lire,
    Encore plus si vous vous donnez la peine de répondre.
    Cordialement.

  5. Pierre

    Article très intéressant qui je le confirme aide à ouvrir les yeux.
    C'est clair qu'en tant que SEO on a un regard un peu différent sur Facebook et parfois un jugement négatif. Personnellement je suis assez frileux à son utilisation.
    Pourtant il y a vraiment de bonnes choses à en tirer, mais il y a un côté animateur qui ne fait pas partie des pré-requis en SEO et qui change pas mal la vision du travail.
    Et puis le côté sujet du site est un vrai problème, c'est vrai que si on fait des sites dans le rachat de crédit, les assurances ou les devis travaux, chercher le like et l'interaction, c'est un peu complexe.
    Par contre c'est vrai que l'aspect viral est intéressant, mais je me demande toujours si le temps "perdu" pour maitriser ce genre d'outil vaut vraiment quelque chose en comparaison de la création d'un bon blog auquel on accorde une petite heure de travail chaque jour, comme on le ferait sur facebook. Donc dans une démarche de branding et de fédération, je trouve l'outil génial et puissant.
    Donc oui pour l'acquisition de trafic ciblé, mais il faut vraiment que le projet en vaille la peine, il faut que l'interaction soit présente sur le site, sur la page fan, faut qu'il y est vraiment un créateur de contenu derrière qui anime et qui possède une ligne éditoriale qui intéresse. Bref c'est pas pour tout le monde :-D

  6. Jean-Pierre

    Durant des années, j'ai laissé ma page facebook s'alimenter très doucement de rares liens vers des articles. Même les publications de livres ne rapportaient pas grand chose en terme d'audience ni de ventes. Puis j'ai publié un essai sur un texte de loi... et soudain facebook a fonctionné ! Il faut effectivement trouver la bonne approhe pour ce média très particulier...

  7. RaphSEO

    Et bien en ce dimanche matin, un tel petit article fait plutôt du bien.
    Il est clair que le SMO et notamment Facebook sont des leviers de trafic qui peuvent devenir extrêmement puissant.
    Et je l'avoue, moi même j'ai été longtemps rétissant à me mettre à FB et je suis loin d'en exploiter tout le potentiel.
    Du coup je vais me replonger un peu dedans pour tester quelques petites choses.
    En revanche on en revient toujours au même si on veut faire de la qualité c'est chronophage.

  8. mat

    Bel article bien complet, merci.
    Par contre, je ne suis pas certain d'avoir compris toutes les différences entre les notions d'intéractivité' et de 'visibilité'. Ce sont les commentaires et les clics, c'est ça ?

  9. Samoyeau

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant !! et il tombe à pic!! en effet, je me désinterressais de Facebook et l'article m'a fait comprendre l'importance de l'utiliser intelligement...

  10. lionel

    Bonjour Sylvain,

    L'article est intéressant. Je n'utilise pas ou peu le potentiel de Facebook par manque de temps mais je vais certainement devoir y venir. Si je peux me permettre Sylvain, il y a une petite erreur de frappe dans ce passage "il est vraiment IMPORTANT de ne pas trop se soucier de ce chiffre3".

    amicalement

    (corrigé, merci - AxeNet)

  11. Xavier

    Bien Bien Bien, en effet j'ai appris plein e trucs avec ce billet qui tombe a point nommé, car je m'interesse de plus en plus a ces pages facebook, se construire un bon réseau de pages peut être un véritable plus (comme chaque construction de réseau d'ailleurs). Une bien bonne lecture en ce dimanche matin

  12. Marc

    Interessant, car l'article est nuancé et argumenté !

    Ca devient rare...

    Je n'ai jamais été un fan de facebook et j'imagine que le retour sur investissement pour les micro niches est loin d'etre évident... (expert en microbiologie pour les organismes unicellulaires s'abstenir ? lol)

    Par contre j'attends de pied ferme l'article jumeau sur Twitter! :)

  13. Tom

    Ola, très bon tout ces conseils, merci Sylvain d'élargir le scope au SMO et à facebook ! ;-)

  14. l'auteur-jb

    @Cyril si pour une page fan d'un fleuriste français, tu vois que la ville la plus populaire est un ville au fin fond de la Slovaquie, tu comprends vite que c'est de l'achat de fans.
    Donc non Facebook ne pénalise pas, mais les "initiés" le verront.

  15. Olivier

    On en revient toujours au même problème, fort potentiel de Facebook, mais certaines thématiques pas très glamour ne s'y prêtent pas et risquent d'être encore plus pénalisées à l'avenir.

    Pourquoi encore plus ?

    Parce qu'en raison du manque d'intérêt du public, c'est peu probable de déclencher du Link baiting comme le recommande Google, les sources de liens sont généralement artificielles. Mais si la part de social prend de l'importance dans le calcul du positionnement dans les SERP, ça va devenir compliqué pour certains.

  16. Fred

    Excellent, c'est rare de voir des articles aussi complets avec des astuces concrètes, etc... sur le SMO :)
    Une remarque sur le dernier point qui consiste à mettre un faux bouton "Play". Sur le principe, je trouve ça génial, mais un peu en décalage avec le reste de l'article je trouve. Ici, on parle de trafic qualifié, or sur cet exemple, l'internaute s'attend à voir une vidéo, du coup : je vois la miniature de la vidéo, ça m'interesse, je clique :
    -je suis déçu parce que Facebook m'a ouvert un autre onglet, moi je voulais rester sur Facebook
    -et en plus il n'y a pas de vidéo sur son lien, on s'est un peu foutu de moi

    ->Soit on prend le pari que l'internaute va trouver un contenu intéressant et oublier qu'il s'est fait berné (on le prend quand même pour un c...), soit il va s'en rendre compte et sortir du site immédiatement / éventuellement ne plus cliquer sur les prochains liens s'il se souvient que c'était une vidéo bidon.

    En terme de quantité/trafic par contre, là ça doit être efficace !

  17. Fred

    Facebook, toute une histoire, apparemment je vais devoir m'y mettre, c'est drôle quand on voit le nombre de commentaires de référenceurs qui ne l'utilisent pas...

  18. Antonin

    Le SMO un domaine parfois délaissé et souvent mal géré comme souligné dans l'article ...
    Personnellement cet article m'a donné quelques bonnes idées et m'a donné envie d'approfondir un peu : vraiment merci pour cet article ! C'est bookmarqué ;)

  19. Agence Sabattini et Facebook

    Tout d'abord vous dire clairement qu' en tant que pro, je ne trouve pas que l'investissement en temps que nécessite Facebook pour obtenir du trafic est rentable pour mes clients, ce n'est que ma position, je l'ai exprimée depuis longtemps sur mon site d'agence, cela choque mes clients mais à ce jour, moi qui référence plutôt des TPE- PME de moins de 50 salariés, je n'ai pas trouver de contre exemple.

    Quand bien même pourrait on créer un super trafic, cette donnée ne suffit pas, il faut encore pouvoir le qualifier, en effet, faire venir 1000 badauds par jour sur mes sites clients ne fait même pas de bien à l'égo, les clients, ils veulent vendre, ou, pour les plus grande entreprise travailler leur image, (à la limite mais dans le but de vendre) mais quoiqu'il en soit, cela demandera un travail et donc un investissement énorme sous peine d'être un outil presqu' inutile. Actuellement, pour le même coût, il y a bien d'autres moyens de générer un trafic ciblé, je trouve personnellement, que pour mes clients, pour mon secteur (tourisme), facebook n'est pas rentable

  20. Phil

    De la bombe cet article, et d'accord sur le fait que l'audience qualifiée de Facebook est une excellente alternative au trafic via Google.

    On vient d'ailleurs de refondre une boutique bébé en ligne positionnée sur un marché de niche qui possède une page Facebook avec 10000 fans + une grosse interactivité (actus, concours...). Le ROI est impressionnant.

  21. Cédric DEBACQ

    Merci pour votre article. C'est intéressant de voir qu'il existe des méthodes qui prenne plus ou moins du temps a mettre en place.

    Je suis moi même contre les achats de fan en masse qui en terme d'engagement et de qualité me laisse de marbre a leur efficacité.

    Même si actuellement j'ai 40 j'aime, je préfère jouer sur la qualité que sur le quantité.

  22. lereferenceur

    Merci pour ces conseils utiles.C'est vrai que je ne m'occupe pas du SMO. J'ai une page Facebook mais bon elle ne me sert pas a grand chose, je ne l'optimise pas.

    Pourquoi se priver du SMO quand tout le monde dit qu'il va etre important. Surtout Google qui va sans doute donner davantage de poids a son reseau.

  23. Arnaud

    C'est agréable d'apprendre des choses intéressantes et nouvelles ! En effet, FB m'est plutôt méconnu en fait et on peut faire de bien bel chose. Mais bon, reste toujours le problème du BtoB et de l'animation d'une page qui est bien plus difficile que dans le BtoC...

  24. Flo

    Moi qui cherchais quelque chose de plutôt complet sur le SMO et surtout au sujet de Facebook, je suis servi ! Merci beaucoup pour ce très bon article.

    le SMO est vraiment un complément de stratégie SEO. Niveau positionnement, je pense que ça permet seulement de faire un buzz ( est-ce que sur le long terme ça joue sur le positionnement? Je n'en suis pas persuadé...) et surtout cela permet de mettre en avant l'image d'une marque/entreprise et ses produits, concours, promotions, etc. En gros faire venir du monde et c'est ce que veut le client :) !

    Au passage, juste un petite faute oubliée :

    "En terme de SEO, et SMO, j’ai toujours essayé de prendre le problème à la source en me mettant dans la peau de l’ingénieur qui fait son algo : quels sont les facteurs qui me semblent pertinents pour qu’une mon site soit bien positionné ou qu’une page soit plus visible qu’une autre."

  25. Vincent

    Intéressant comme post, par contre acheter des followers n'est pas une solution sur le long terme. Il vaut mieux passer le temps qu'on a à trouver des moyens d'augmenter son lectorat et ses fans de façon clean. Toujours plus payant sur la durée.

  26. bicarbonate-de-soude.org

    Whaoouuu.

    Cet article est vraiment plein de bonnes idées sur comment gérer une page FB.
    Après le problème est toujours le même, le temps pour s'y consacrer de manière régulière et toujours dans une énergie créative qui invente de nouvelles choses à partager.

    Merci

  27. Olivier

    Merci pour cet article très intéressant !

    @Cyril1 : quand tu vois des pages exclusivement francophones, avec des fans venant principalement d'Inde ou du Mexique, euh... comment dire... ça fait pas super crédible :)

    @Cyril2 : oui, tu peux faire un lien vers la page Coca Cola. Mais la page Coca Cola n'a pas un lien vers ton site.

  28. jb

    @Vincent, c'est certain, et c'est ce que je dis. Cela dit en dernier recours pour lancer la page cela peut être une solution envisageable.

  29. Zistoloen

    Bonsoir,

    Un très bon article sur le SMO. Je dois avouer qu'au vue de sa longueur, je ne pensais pas pouvoir le lire jusqu'au bout et pourtant. L'article résume bien comment utiliser Facebook à travers les pages. Il y a de bonnes idées pour promouvoir une page, cela m'a donné des idées comme par exemple partager des petites images humoristiques. Je n'y avais pas pensé auparavant.

    Merci pour l'article qui m'a fait comprendre pas mal de choses sur le SMO (ma spécialité, c'est plutôt le SEO).

  30. Emmanuelle

    Le plein d'idées pour améliorer et optimiser son FB.
    En revanche, comme Fred, je tique un peu sur les solutions "faux bouton play" (voire le bouton "J'aime" à la place du Fan") : du coup, on s'éloigne pas mal du trafic qualifié recherché initialement, sauf erreur...
    Quoi qu'il en soit, je garde l'article bien au chaud (et même j'insiste pour poser mon comm', hein Sylvain ^^ ), merci à tous les 2.

  31. Carl Conrad

    Tout est dit : "Adieu donc l’automatisation, si agréable à utiliser en SEO.". En pratique, c'est ce qui fait la qualité du trafic issu de FB si le recrutement des fans est fait correctement.

  32. MisterCoque

    Pas mal l'article mais il faudrait préciser une chose :

    L'achat de Fan n'a aucun intérêt car les fans ne seront pas ciblés.
    Comment se fait l'achat de fan ?

    Vous voyez les vidéos genre sur Facebook : "Waaaa regarde moi ce cul"
    Donc les gens cliquent et sont rediriger sur une page et doivent cliquer sur 50 boutons "j'aime" pour pouvoir sois-disant lire une vidéo.
    Ces "j'aime", qui correspondent en fait à de pages pour lesquels la société vend des fans.mais ils ne vous serviront à rien.

    Pour notre page http://www.facebook.com/pages/MisterCoquecom/249338655124392 qui existe depuis 6 mois, nous n'avons jamais pratiqué ce genre de choses, les fans sont arrivés naturellement.

    Pensez à organiser par exemple des jeux concours ciblé sur des lots de votre domaine et la vous aurez des fans de qualité.

  33. Aurélien-Alexandre

    Bonjour.
    Comme la plupart, j'ai trouvé l'article intéressant.

    Néanmoins, il aurait été peut être intéressant d'approfondir la notion d'engagement, en effet c'est la source d'un cercle vertueux. Il faut donc bien enfoncer le clou sur l'aspect primordial d'une bonne ligne éditorial, d'une stratégie conversationnelle, etc.

    Enfin, et là je suis plus étonné, il ne semble pas avoir lu une ligne concernant l'achat d'espace. C'est la solution d'acquisition payante la plus évidente et la plus qualitative, loin devant l'achat de fans... Voilà peut-être une idée pour un deuxième article :)

  34. Betrash

    J'approuve l'effet psychologique de l'achat de fans dès le lancement.

    Testé récemment :
    - boutons sociaux sur le site
    - 2 likes de base sur une fan page (ceux des admins)

    En quelques jours, nous étions en tout et pour tout à environ 2 like de la part des visiteurs (et le problème n'était pas issu du trafic).

    Suite à l'achat d'environ 800 fans, on est immédiatement passé à une 10aine de like par jour.

    Aujourd'hui on tourne à une trentaine.

    Youpi. <3

  35. Agence Referencement

    Bonjour,
    Merci pour cet article oh combien important pour le SMO.
    Le community management est un métier à part entière mais qui ne se différencie pas trop du référencement. Facebook reste un outil important si on y travaille bien et on se fait des liens supplémentaires, parfois ciblés.
    Pour le travail fourni et les conseils donnés, nous vous remercions et vous encourageons à encore menr la réflexion et nous envoyer des articles de qualité.
    Bon courage,
    Cordialement

  36. pandi

    Merci pour cet article ! La page fan de notre projet n'en est seulement qu'a ses débuts et ces quelques conseils me seront très utiles pour la faire progresser.

    Il faut toujours garder les yeux ouverts face à cet outils à double tranchant ! Je pense que ces conseils seront très utiles à moi comme à d'autres !

    Un bel article en résumé ;) !

  37. Rodrigue

    Article très complet, j'y vois plus clair, donc je conclu que le Socialkik n'apporte rien, sauf à faire croire au visiteur que le site est réputé, car on voit beaucoup de site tout neuf, avec des milliers de fans... pour quelques euros...

  38. vince

    Salut ! Moi qui connais mal FB et qui ne m'y intéressais pas forcément, je trouve sympa de voir des gens qui cherchent à mieux le comprendre et à l'utiliser de façon optimale. Bravo Jean-Baptiste !

  39. amahousse

    Bravo toujours des articles passionnants pour les webmasters.
    Continuez, c'est super

  40. Laurent

    Bonjour, Merci pour cet article.

    J'aurais cependant aimer que la question de la box de commentaires facebook soit abordée dans le sujet, en effet, la parution des commentaires sur les murs des "commentateurs" apportent-ils du trafic et est ce réellement utile pour le seo ??

  41. Fil

    Sur un de mes blogs à l'époque c'était grâce à facebook que j'attirais le plus grand nombre de visiteurs, mais ça c'était avant que je me mette au SEO.

  42. jonathan

    Comme certain(s) ici j'étais assez réfractaire à Facebook, au point de supprimer mon compte et de ne plus y avoir mis les pieds depuis 1 ans et demi au bas mot.
    Toutefois, vu les avantages à en tirer, il devient urgent pour moi de m'y replonger et de "réapprendre" à m'en servir.

    Un point très important également a été abordé dans cet article : la réelle utilité de FB dans son business. Certains secteurs "pas geek" n'ont à mon sens pas besoin d'une présence sur ce réseau social car ce serait beaucoup de travail que de fonder une communauté sur FB ayant pour thème les salles de bains pour personnes âgées par exemple.
    Par contre, niveau SEO, FB peut avoir une utilité. C'est pourquoi, à mon avis, il faut bien peser le pour et le contre pour certains secteurs (et je dis ça en étant en plein dans cette réflexion, ce qui n'est pas forcément évident ! ).

  43. fanauto

    article complet et très intéressant merci. Pour ma part, j'avoue que je fais partie de ceux qui font du SEO correct mais n'ayant pas encore bien compris le principe du SMO. En tout cas, les stratégies que vous avez indiqué feront leur chemin à coup sûr, je vais les tester de mon côté en tout cas, merci encore^^

  44. sandra mera

    Bonjour,
    Article très intéressant merci bien pour ces très bon conseils, personnellement je travail beaucoup sur le réseaux sociaux et je crois toujours qui sont une source du trafic très important.
    mais il faut toujours connaitre le bonne moment de partage ainsi que la qualité de partage que ce soit image, vidéo, ou bien article il faut toujours attire les yeux pour aminer plus de j'aime et par la suit plus de visiteur .
    je vous remercie pour ces informations et bonne continuation pour tous ;)

  45. céline

    Bon billet qui dévoile toutes les pistes pour un bon référencement social,c'est vrai que Facebook est devenue une plateforme incontournable en matière de visibilité. Je peux dire que je rencontre souvent des difficultés la-dessus, et donc je n'hésiterai pas mettre vos stratégies en place afin de pouvoir de bons résultats en SMO.

  46. Tony

    Article intéressant, sur un sujet... qui malheureusement n'est pas utilisable par tous les SEO ^^

    Comme il est dit, le SMO peut être chronophage et ne ramener absolument rien, en fonction de la niche que l'on occupe. Je prends l'exemple d'un fabricant d'escaliers (tout à fait au hasard bien sûr!) : les clients viennent directement de google pour la plupart (référencement naturel + adwords), de certains forums spécialisés, de rares annuaires et des pages jaunes.

    Un professionnel qui nous cherche ou un particulier, ne passera pas par facebook! Alors effectivement, on entre plutôt dans une stratégie de visibilité et de domination des SERP, mais pas d'envoi de prospects par les réseaux sociaux.

    Ce genre de niche ne peut pas se développer sur twitter ou facebook, ou tout au moins, je ne vois pas comment ^^

  47. Fred

    Effectivement je remarque que beaucoup de référenceurs n'ont pas compris qu'ils doivent être maintenant de vrais webmarketeurs ayant de multiples casquettes.
    La SMO est aujourd'hui très importante.

  48. Nicolas

    Bon ayant une page facebook avec 60'000 fans (des vrais :D), je vais me pencher sur tout ce qui est buzzing avec des mots d'actions et des images car c'est pas con du tout.

    Pour ma part je pratique pas le spam ni l'auto publication et je fais en effet 2-3 publis/jour, je vais tester les images et je reviens faire un tour pour voir mon % de visibilité.

    Je tourne environ à 12-14% pour 500 visites envoyées en moyenne.

  49. Clément

    Bonjour,

    Merci pour ce très bon article, comme toujours. Il est clair que l'impact de Facebook en terme de positionnement est pratiquement nul mais enfin c'est presque indispensable en complément et ça peut généré pas mal de trafic si c'est bien utilisé. Que ce soit Facebook ou d'autres réseaux sociaux ce sont des options vraiment intéressante en terme de communication.

  50. SEO

    Bonjour, je rejoins l'avis de Clément, il est certain que Facebook a un réel impact en terme de communication et devient indispensable de nos jours, ce réseau social permet d'interagir avec le public cible et de lui ancrer en tête l'entreprise.

  51. Emilie

    Pourquoi personne ne parle de la publicité payante sur Facebook?
    ça permet d'acquérir pas mal de fans aussi et l'avantage est qu'on peut cibler géographiquement...

  52. sandra mera

    Bonjour,
    En fait, le ciblage de la publicité sur Facebook se révèle redoutablement efficace.Moi même je l’utilise et ça me donne une très bonne résultat ainsi que Facebook mis a nous disposition la choix de la cible où on veut diffuser la pub ce que donne en fin une « publicités plus pertinentes » avec une revenu du trafic très important.

  53. trenditude

    parce qu'il y a de la publicité payante sur facebook?? depuis longtemps que j'utilise ce réseau je n'en ai jamais entendu parler... en tout cas, facebook est un réel réseua de communication mais on peut tout de même s'en passer...

  54. marcel

    les changements d'Avril ne sont pas passés inaperçus. Mais, il fallait s'y attendre Google a toujours plus d'un tour dans sa main.

    Pour le réseau social, totalement d'accord avec vous, c'est la sensibilité et la contribution individuelle qui compte surtout que les internautes sont de plus en plus pressés.

    Tweeter liker, etc, ne signifie pas acheter, autant les faciliter la tache en mettant un deux en un en termes d'actions. En cliquant , il faut assigner un autre objectif à cet acte parfois volontaire ou pas. bel article et très intéressant

  55. Xavier

    Je rejoins l'expérience de betrash, sur l'un de mes sites nous avions atteints un faible 150 likes en plus d'un an ... après l'achat de 1000 fans nous avons maintenant une dizaine de like par semaine. Le mieux dans cette affaire c'est que visiblement les gens qui "Like" le site sont vraiment intéressé par celui-ci car du coup Facebook devient une source de trafic de plus en plus conséquente.

    Alors forcement cela donne envie de s'investir plus dans celui-ci mais j'avoue que j'y vais quand même à reculons ... pourquoi d'ailleurs ? Aurais-je peur de la nouveauté ? Faudrait que je réfléchisse à tout ça :)

  56. Alexia

    C'est vrai qu'aujourd'hui, c'est difficile de faire sans Facebook, c'est devenu complètement incontournable. Pour ma part, je n'utilise que du contenu de mes sites, peut-être que je devrais en créer spécifiquement pour FB, qu'en pensez-vous ?

  57. jerome

    Mouai, s'occuper de page facebook peut vraiment être une plaie. Je pense que les agences ont du mal à y passer car cela demande des compétences différentes, c'est pas vraiment "bandant", et selon les types de clients ce n'est pas du tout nécessaire.
    L'idéal c'est vraiment de faire une formation pour qu'une personne en entreprise soit responsable du SMO de manière encadré ou alors de passer par une société spécialisé (je parle pour les gros comptes facebook)

  58. Jason

    C'est vrai que les fans like sans vraiment s'intéresser aux thèmes et aux contenus. Moi je pense quand même qu'il ne faut pas négliger les réseaux sociaux car ce sont des catalyseurs de trafic. D’ailleurs, Facebook est un très bon outil de communication pour être plus proche des consommateurs et des fans.

  59. nelly

    Bonjour,
    merci pour ces très bon conseils. Ca va me permettre de mieux gérer ma page facebook, j'ai pendant un moment mis de côté les réseaux sociaux (comme Twitter aussi), mais je me rends compte maintenant que bien gérer les réseaux sociaux peut s'avérer intéressant.
    Bon article :)

  60. Lyes

    Bonjour,

    Les signaux sociaux étant pris en compte par les moteurs de recherche et le fait que les pages de profils Facebook se positionnent plutôt bien, sont les éléments qui m'ont poussés à m'intéresser à ce réseau social.

    J'utilise aussi et surtout le SMO pour une stratégie de branding plus que pour obtenir de nouveaux clients.

    Je suis aussi intéressé pour ceux qui ont des infos concernant les retombées de campagnes pub sur Facebook.

  61. Farid

    Bonjour,
    J'ai une question surêment très bête ...

    J'ai un lien facebook sur mon site qui va vers ma page facebook, et j'aimerai que mon lien me permet directement d'aimer ma page.

    J'aimerai savoir comment on fait?
    Cordialement

  62. Juliette

    Pas évident de gérer une page facebook, en plus avec la popularité croissante de Twitter et Google + il faut jouer sur tous les fronts.

    Que pensez vous des outils pour programmer la diffusions de messages sur ces réseaux sociaux ? Le but étant de maintenir un contact très régulier.

  63. Olivier

    J'avoue ne pas du tout utiliser facebook pour les moteurs de recherches, mais plus pour de l'échange de vrai information, ce qui amène quelques résultats. Par contre il existe des échanges de "J'aime", j'aime ta page et tu aimes la mienne qui peuvent facilement faire dépasser les 200-300 j'aimes, il faut faire pas mal de clic, je parle de formules testées et gratuites. Ensuite le retour par contre n'est pas fameux, mais il existe, je pense que le secteur d'activité y est pour beaucoup.

  64. julien

    Les articles de Mickael sont très complets et je sens qu'il est très bon. Je vias pouvoir me pencher un peu plus sur les leviers de facebook.

  65. Mickael

    Merci Sylvain pour ces deux citations !

    Pour ce qui est du "clickjacking", comme tu le sous-entend dans l'article, il existe (existait?) des techniques beaucoup plus "cachées" qui ont, en partie, fait leur temps malheureusement...

    Après comme tu le dis, c'est toujours pareil pour trouver ce genre d'astuce il faut être curieux et tenter des choses ! :)

  66. Erwan

    Cet article est intéressant et donne quelques pistes mais on sent bien que monsieur JB ne livre pas ses recettes magiques. Dommage.

    En tout cas, je crois que les SEO se doivent d'apprendre à manier les réseaux sociaux car c'est un indicateur pour GG.

  67. Sylvain

    Bonjour,
    Super article qui présente bien les principales choses que l'on peut faire avec ce réseau social, celle qui sont connues bien sur...car je pense que beaucoup de belles surprises sont encore à découvrir et qu'il y a un gros potentiel à utiliser devant nous. Reste à trouver les personnes qui le débusquera ;-) mais il faut le vouloir et faire des essais et c'est assez chronophage faut le reconnaitre.

  68. William

    Très bon ! C'est vrai que ces techniques de marlou d'achat de likes et de profils créés à la volée ne m'étaient jamais apparues à travers le prisme BH, alors que ça en est totalement. Cependant peut-être plus accessible que le BH technique à la 512banque.

    Même si l'article est très complet (d'ailleurs le point sur le nombre de likes comme "faux ROI" est ESENTIEL et c'est une très bonne chose de le rapeler), je reste sur ma faim sur un point qui à mon goût n'a pas été assez développé.

    Ce sont les stratégies de contenu : quel effet, enjeux et utilités pour un lien/ une photo / une vidéo.

    Je pense bien sur que cela a été ommis dans un soucis de concision ; )

    Bonen continuation et hats off pour la référence alsacienne : )

  69. Guillaume

    Sylvain, toujours au top pour tes articles.

    Mais moi je reste perplexe sur SEO et Facebook. Je prefère reflechir Facebook apporteur de trafic et ne pas penser au linking seo necessairement.

  70. Tristan

    Hey,

    On en apprend tous les jours.

    En ce qui concerne Facebook, j'ai l'impression que pour beaucoup de professionnels du référencement SEO c'est un peu une honte de travailler son positionnement sur ce réseau social. Peut-être parce que la petite sœur a plus d'amis ou que la grand-mère l'utilise.

    Pourtant Facebook a carrément évolué depuis son début (heureusement vous me direz) et il devient de plus en plus utile en terme de communication. C'est vrai que ça prend du temps mais quand on voit les publicités TV des grandes marques diffuser le lien de leur page, c'est que ça doit être rentable.
    Il faut se dire que le plus dur, c'est le début :)

    Bref, pour en revenir au faux bouton PLAY, c'est vrai que c'est risqué mais je pense que les utilisateurs croiront simplement à un lien erroné.

  71. Robert

    Je pense que la subtilité venant de l'usage de Facebook viendrait surtout du fait de la quantification des efforts fournis. C'est vrai tout le monde l'admet les réseaux sociaux font parti du referencement mais aussi on ne s'est pas quel impact exactement ils ont sur le referencement d'un site. De plus, cette relativité est d'autant plus accrus face à certaines super exigences de nos chers clients. Sinon, j'aime bien la portée apporté à l'analyse des gouts des facebookers. Article pertinent quand meme.

  72. CarlotaLovesSEO

    Article très intéressant. Surtout que je démarre ce gros chantier de mon côté et je suis rassurée de voir que l'on partage la même vision du SMO.
    En revanche, je reste encore perplexe sur la quantité de post par jour. Je pense que tout est lié à la thématique du site.
    Pour ma part, il s'agit d'un site d'actualités, donc je trouve que 2 actualités par jour c'est plutôt faible...
    Si certains ont des conseils/remarques à ce sujet, ça m'intéresse d'échanger avec eux ;)

  73. Alice

    Selon les secteurs d'activité, le ROI est plus ou moins faible, et ce quelque soit la stratégie SMO utilisée.

    Entièrement d'accord avec Bruno (from Montréal) sur ce coup là, dès qu'il y a pas de chatons, le taux de likes / partages est en chute libre. Et comme on ne peut pas rajouter des chatons partout ...

    Le grey SMO existe déjà, mais où est le black SMO?

  74. matériel jardin

    Merci pour l'article, je ne connaissais pas l'astuce qui consiste à mettre directement le bouton "j'aime" plutôt que le logo FB, j'y penserai car bonjour la galère pour faire aimer les gens !

    Sinon, est ce que quelqu'un sait si l'agence en charge de la communication d'Orangina a eu des retombées négatives genre procès?

    Merci pour vos réponses

  75. Louis

    Tes statistiques montrent clairement une chose : générer de l'information sur les réseaux sociaux ne suffit pas. Il faut une réelle présence au niveau des échanges et des codes intra-communautaires.
    Et en terme de visites sur les deux comptes montrés en exemple, par mois, depuis Facebook, cela donne quoi ?

  76. zied

    merci pour cet article des plus riches, il y a une autre technique qui est pas mal aussi, le fait de fournir le document recherché par l'internaute qu'après qu'il est liké la page, il faut juste un petit peu de code et ça fonctionne très bien aussi.

  77. LM

    Merci pour cet article.

    Dur dur tout de même pour une entreprise ou association d'avoir du contenu qui "passe" bien sur Facebook, et qui sera correctement liké....

  78. rigolo

    Super intéressant, je viens d'ajouter add this tres pratique d'ailleur on va voir si les likes s’améliore merci encore pour votre article.

  79. achat appart

    moi personnellement j'arrive pas à avoir beaucoup de j'aime pour ma page facebook, et je ne veux pas harceler les gens en leur demandant d'aimer la page
    j'ai essayé les site comme likeub mais à part quelques j'aime au début; il y a rien
    je vais essauer de créer un compte du meme nom que ma page

  80. Patrick

    Merci pour cet intéressant article. Donc, selon moi, il est indispensable d'utiliser le nom même de ma boite lorsque je poste sur Facebook afin de générer plus de j'aime et créer plus de lien.

  81. Victor Lerat

    Je crois que je suis sur la bonne voix. J'ai justement essayé de jouer sur la qualité et l'interaction pour mon dernier projet.
    L'achat de fans peut être envisagé pour des niches difficiles et pour booster au départ mais à utiliser avec précaution. Quand je vois des blogueurs (2/3 mois d'activité) avec 1500 fans Facebook c'est dommage ...
    Enfin un dernier point que je ne comprends pas très bien c'est sur le nombre de publications/jour : Pourquoi uniquement 2 et pas plus ?

    A bientôt !

  82. Trésorerie

    Merci pour ce superbe article. C'est vrai qu'il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.
    Concernant l'impact de Facebook, en terme de communication pour les marques, c'est certainement incontournable, en revanche pour les TPE/PME n'ayant pas une marque forte je pense que Facebook n'est qu'un outil de communication parmi d'autres.

  83. Moataz

    Bonjour à tous,
    D'abord je tiens à remercier Jean-Baptiste pour cet article important. La relation entre la recherche sur internet et les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, devient de plus en plus forte et surtout avec l'arrivée du WEB 3.0 (qui est déjà là d'ailleurs), je voulais rassurer Bruno (Montréal) que cette situation ne durera pas longtemps car Google n'a pas encore fini ses nouveaux algorithmes pour ce web sémantique, le web de la connaissance et pas de la recherche, dès que cet algorithme sera mis en place, tous les blackhats du SMO perdront les rank qu'ils avaient gagné auparavant, cet algo sera très sévère en traitant les like et les partages en évaluant la pertinence du contenu de la page Facebook exactement comme dans les pages d'un site, thématiques des posts sur une même page, pertinence du contenu, duplication etc...
    Google a annoncé clairement qu'un changement global sera mis en place prochainement afin de changer l'identité do Google au lieu d'un moteur de recherche il sera un moteur de connaissance. J'avais traduit un article qui m'a énormément intéressé et qui parle du "Graphe de connaissance de Google" Si Sylvain me permet de mettre le lien je serai ravi de partager avec vous, sinon (Sylvain) vous pouvez bien sûr supprimer cette dernière phrase. Voici le lien: http://www.agencereferencement-webmarketing.com/graphe-de-connaissance-google/
    Merci d'avance à toute la communauté du Dimanche !!

  84. Frederic Dumonal

    Article très intéressant, merci.
    Il est important de considérer la SMO dans une stratégie de SEO, dans le cadre d'un cercle vertueux.
    Bon, il y a toujours des notions d'algorithme qui laissent des zones d'ombres, mais une bonne utilisation et une pratique pertinente donnent des résultats intéressants en termes de traffic.
    Pour générer de l'interaction, un contenu utile et utilisable, ou alors (vraiment) divertissant, sont généralement efficaces. Le tout est de définir ce contenu et de viser juste...

  85. Trésorerie

    Facebook recherche toujours un modèle économique fiable. La dernière tentative serait de faire payer aux utilisateurs une partie des services. Est-ce que Facebook va perdurer très longtemps ?
    Google+ est beaucoup moins développé que Facebook mais me semble plus prometteur.

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.