J'écoute mon référenceur et je ne fais pas...

Combien de fois vois-je passer sur Twitter des messages de référenceurs dépités par une action non contrôlée de la part de leurs clients. Je les comprends. J'ai moi-même constaté parfois d'énormes bourdes de la part des miens.

Desperate SEO

Je ne leur en veux pas. Je sais bien que certaines choses sont un réflexe chez moi, mais sont à des années-lumière de la logique de gestion de leurs sites web.

Le conseil que je donne à tous (et aussi à mes clients) c'est de téléphoner à leur référenceur avant de tripatouiller certaines choses sur leurs sites. Ceci peut éviter des catastrophes en terme de positionnement sur les moteurs de recherche.

Je ne change pas l'URL de mes pages

Que ce soit sur un coup de tête, parce que cela fait joli ou quelle que soit la raison, ne touchez pas à vos URL sans prévenir votre SEO.

Pourquoi ?

Parce que votre SEO s'est probablement cassé la tête pendant de longues heures (que vous avez payées) pour vous obtenir des liens entrants qui vont permettre d'accroitre la popularité de ces pages pour Google.

En rendant ces URL inaccessibles, vous perdez en quelques secondes le bénéfice de plusieurs années de travail. Votre site va perdre ses positions. Si vraiment nécessaire, le changement est possible, mais en effectuant des redirections 301 qui indiqueront le nouvel emplacement de vos pages aux moteurs.

Évitez quand même ces changements d'URL si ce n'est pas indispensable.

Je ne modifie pas mes liens internes à tort et à travers.

Vous décidez de changer quelques aspects graphiques et effectuez la refonte de certaines pages. Validez-les avec votre SEO.

Une belle ancre « rachat de crédit » remplacée par un « cliquez  ici » fait l'effet d'un coup de couteau à votre référenceur.

Pourquoi ?

Parce que les liens internes participent à un maillage général. Parce que les ancres de vos liens impactent le ranking de vos pages. Des modifications de ce type peuvent vous faire perdre de nombreuses places sur Google. Ne les faites pas sans conseil.

Je ne chamboule pas mes textes sans penser aux conséquences.

Pour des tas de bonnes raisons, vous jugez bon de remplacer certains textes de votre site. Des titres, des paragraphes, ne vous conviennent plus. Savez-vous que vous pouvez y perdre votre positionnement ?

Pourquoi ?

Parce qu'un moteur se base avant tout sur les contenus pour vous positionner. Et pourquoi voudriez-vous qu'il continue à vous mettre en bonne position sur un terme que vous avez tout bonnement supprimé de vos pages ? Votre référenceur saura sans doute vous conseiller pour limiter les effets néfastes d'une refonte de texte.

Je ne clique pas sur mon site dans les résultats de Google pour le faire monter.

Les mythes ont la vie dure. On le répète, il ne sert à rien de cliquer sur votre site dans les résultats en terme de référencement.

Pourquoi ?

Parce que Google est piloté par de vrais ingénieurs, pas par des neuneus. Au mieux, vous serez 1er sur votre ordinateur du fait des fonctions de recherche personnalisée, mais c'est tout.
En revanche, vous mettez le bazar dans vos statistiques, et ça ne va pas faciliter la vie de votre référenceur.

Je ne change pas les rubriques de mon site e-commerce sans prévenir.

Une boutique en ligne, ça évolue. Il peut être parfois judicieux de ranger un peu ces rayons qui n'ont pas évolué aussi vite que les gammes que l'on vend. Mais attention, supprimer des rubriques et en créer d'autres peut vous faire plonger sur Google.

Pourquoi ?

Parce que Google a indexé vos pages et donc vos jolis rayons. Si vous les videz, les pages risquent parfois d'être encore accessibles à un client qui trouvera une rubrique vide. Dans un autre cas, la page n'existera plus, et on repart sur le point n°1 (changement des URL) avec toutes les URL a réindexer et les beaux backlinks perdus.

Je ne signe pas pour un site en flash pour remplacer le mien.

Celle-là, je crois bien que tous les référenceurs qui ont un peu d'expérience l'ont vécu. Vous avez cédé aux sirènes du bling bling et les jolies animations vous ont fait fondre, vous avez fait refaire votre site en flash.
C'est beau, ça en jette, c'est classe, c'est comme le site de Cartier ou de Vuitton

Et puis quelques jours plus tard, plus de visites, plus d'appels téléphoniques, plus de commandes. Mais... que se passe-t-il ? Appelons donc notre cher SEO ! (non, en fait, surtout ne l'appelez pas, épargnez lui la crise cardiaque)

Pourquoi ?

Quels que soient les dires de quelques défenseurs invétérés du Flash, ce format est quasi illisible pour un moteur de recherche. Celui-ci ne différencie plus vos pages et patauge dans un contenu réduit. A moins de dépenser des fortunes dans sa conception (comme Cartier) votre site ne sera jamais aussi bien positionné sur des milliers de requêtes comme peut l'être un site en HTML.

Avant de faire ce choix, parlez-en donc à une personne compétente en référencement afin qu'elle vous permette de faire votre choix en connaissance de cause.

Je ne refais pas mon site avec des frames !

[ edit du 5 octobre] Ce matin, mail d'un prospect qui se demande pourquoi il a perdu la quasi intégralité de son positionnement après le refonte de son site. Petite analyse rapide, et voici ce que je découvre :

  • Aucune redirection des anciennes URL vers les nouvelles
    Mais ceci n'aurait sans doute servi à rien car...
  • Le nouveau site a été refait par un ...graphiste... qui à conçu le site avec des frames.

Bref, Tel que le site est conçu, Google n'a aucun moyen d'accéder aux rubriques du site, encore moins aux produits (Iframe dans une frame, c'est fort !) . Et même si c'était le cas, le visiteur ne pourrait pas naviguer dans le site s'il trouvait une page par hasard dans Google. un vrai cas d'école...

Y-a-t-il d'autres choses à ne pas faire ?

Oui, même si nous avons vu ici les plus élémentaires. Chaque modification sur un site, son arborescence, son contenu, pourra impacter votre positionnement. Si vous travaillez avec un référenceur, n'hésitez pas à le contacter lorsque vous décidez d'y effectuer des modifications.
Si vous effectuez votre SEO en interne, une mini prestation de conseil externe peut aussi vous éviter bien des déboires.

 

En résumé

Lorsque l'on est une entreprise, on ne fait pas l'andouille avec son site, c'est un outil de travail, pas un jouet.

Annexes :   Danger d'une refonte de site

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

71 réflexions au sujet de « J'écoute mon référenceur et je ne fais pas... »

  1. Corteix

    Et c'est dans ces cas là que le référenceur se transforme en centre anti-poisons et annonce: le promostic vital est engagé mais on va tout faire pour sauver votre site !

  2. Pignon_rue

    C'est amusant ce post, car ces dernières semaines j'ai vu passer pas mal de messages qui commencent par "le SEO c'est plus compliqué qu'avant".

    Et c'est vrai que même si mettre en ligne un site internet est plus facile aujourd'hui qu'hier, bien le référencer et bien le gérer au quotidien est une autre histoire.

    Une histoire qui s'apprend et/ou qui se délègue.

    A ce propos, de connaissance SEO et de savoir-faire, qui sait s'il existe des (bonnes) filières de formation pour les étudiants ?

  3. Erwan

    Oui ça ne doit pas être évident de voir tout son travail saccagé de la sorte.
    D'un autre côté, c'est qu'en faisant l'inverse (le boulot normal d'un SEO) ou arrive à faire des miracles.

    J'ai adoré le passage sur le site flash. C'est tellement génial un site comme ça.... en tout cas esthétiquement.

  4. Catherine

    Merci pour ce post très utile.Il répond à pas mal de mes interrogations sur les changements d'un site déjà existant.
    Ceci étant dit, il y a un compromis à trouver entre ce qui est bon pour le visiteur et ce qui est bon pour le référencement.
    Par exemple, un site qui devient manifestement obsolète ou des textes qui ne sont plus pertinents.

  5. Zahio

    "Cliquer sur mon site pour le faire monter" On y a tous eu droit au moins 1 fois !

    Souvent, une formation SEO débouche sur une prestation de référencement car les clients touchent du doigt la "charge" de travail nécessaire à une optimisation de qualité (notamment la partie netlinking) !

  6. Cyril

    Le premier point est celui le plus fréquent ! Et souvent très très emmer****. Mais le client est roi, n'est il pas? En tout cas, je déteste réparer ce genre de casse 🙁

  7. LaurentCW

    A découvrir aussi le client qui change de fournisseurs et qui décide de remplacer un grand nombre de fiches produits de son site par des nouvelles sans nous consulter avant sur les possibles conséquences. Hélas pour lui, certains de ses nouveaux fournisseurs diffusaient déjà sous forme de base de données dupliquées les mêmes produits sur leurs sites et ceux de leurs revendeurs.

    Il y a aussi ceux qui décident sans vous en parler de créer une double navigation après avoir entendu lors de repas d'affaires que cela était testé sur des grands sites de marques concurrentes pilotés par Euro R... ou Hav...

  8. Phil

    Ca sent le vécu!
    Les petits détails pour le client qui représentent des gouffres de temps pour le référenceur...
    Peut-être un réflexe naturel de la part du client qui veut se réattribuer son joujou? 😉

  9. Raph

    Salut Sylvain, au combien tu as raison et je crois qu'aucun référenceur ne peut échapper un jour ou l'autre à ce genre de petite surprise.
    Mais tu en as oublié une qui m'est arrivé il y a quelques semaines.
    Sous contrat avec un client depuis le début de l'année, son site rankait bien suite aux optimisations mises en places entre autres.
    Le client tellement content a décidé d'essayer de truster plus de places dans les serps. il a donc créé une pléthore de noms de domaines ou seul le TLD changeait. Mais quand je dis seul, je ne plaisante pas, les 15 autres versions reprenaient à la virgule prêt le contenu exacte du money site.
    voili voilou

  10. La Boite A Truc

    Aaaaahhhh comme cela me rappelle de mauvais souvenirs...

    Le 1er était : Je clique sur le site pour nous aider.
    Ok ca sert à rien, mais c'est encore pire quand la personne qui dit ça clique sur des liens adwords ! Vécu, expliqué et pas encore compris !

    2eme exemple récent : le nom de domaine d'un de nos clients est posé par une ex-petite copine. A la nieme dispute, elle décide d'écrire au Registar pour détruire l'hébergement ( on se fout, il était chez nous) mais aussi le nom de dom.
    Le registar s’exécute, nous sommes en pleine Redemption Period et personne ne veut payer la somme demandée (abusive d'ailleurs) par le registar, en disant " ben y a qu'a le reprendre quand il sera dans le domaine public"...peu importe les robots, le référencement pendant 45 jours etc...

    Dur boulot des fois non?

  11. nadine

    J'espérais lire des points plus difficiles à comprendre ! En vous lisant régulièrement (ce que font sûrement aussi vos clients), y'a des choses qui semblent évidentes.
    J'ai des difficultés à comprendre comment quelqu'un qui vous lit peut commettre de tels erreurs... non ?
    Changer le nom d'une page quand on sait qu'il existe des liens vers cette page a quelque chose de suicidaire, non ?
    Dans le référencement que chacun effectue un peu, n'y-a-t-il pas des erreurs plus légères mais pénalisantes ? L'un qui me vient à l'esprit : ne pas faire d'échange de liens avec le premier site venu... mais d'autres !

  12. Fabien

    Excellent comme toujours ! Les clients font parfois des choses invraisemblables pour un SEO, mais pour eux c'est malheureusement très logique et nous même, on ne sait pas vraiment trop comment ...

    C'est toujours frustrant de voir son travail détruit, mais surtout par un client qui se montrera toujours aussi exigeant. Enfin heureusement, parfois, il est possible de rattraper le coup en corrigeant leurs erreurs sans trop de problèmes.

    Mais pas toujours 😀

  13. Soseooooo

    De bons exemples, dont quelques vécus également!^^
    Il est difficile de faire accepter à son client qu'il lui faut désormais l'avis de quelqu'un pour faire des modifs sur son bébé 🙂

    Merci pour l'article, à plus tard.

  14. wilfried

    J'adore la phrase de fin car bien souvent c'est vraiment comme un jouet que les sites sont prévus dans certaines boites: tout le monde en a un, j'en veux un aussi.

    Par la suite ce n'est pas étonnant qu'ils lui changent son contenu, son arborescence ou son apparence, puisqu'il n'a pas vraiment été pris au sérieux au départ.
    Quant au référenceur, même s'il communique correctement, les employés se demandent toujours où s’arrêtent ses fonctions et même, ou commencent t-elles ?

    Merci pour cet article, je sais déjà à qui le faire lire...
    Bonne continuation,
    Wilfried

  15. axel

    Ne pas changer l'url sans prévenir mdr. Tout seo va se reconnaître dans ces agissement. Il y à aussi ce que certains refusent de faire! Un client m'a dit un jour:"non c'est moche" et là bah on prie pour que ça marche quand même.

  16. Christian

    j'ai vu aussi le/la graphiste dire au client qu'il y avait trop de texte sur les pages et qu'un site avec + de 150 mots par page était abominable à consulter pour l'internaute et qu'il fallait d'urgence réduire la quantité de texte !!
    y'a des claques qui se perdent 😉

  17. razbithume

    A lire ce texte (en diagonale), on a presque l'impression que le SEO devient une contrainte qui empeche toute évolution du site.

    Comme si le service juridique d'un journal ou autre empeche la publication d'un article car il y aurait un probable risque de se faire attaquer par telle petite association...alors que le service juridique ou le SEO n'a pas à mettre un droit de veto (sauf probleme très grave, comme mettre un site en flash) mais doit aider à surmonter les problemes.

    Il faut juste travailler en concertation en amont pour éviter de tomber dans un rapport de force.

  18. Jean-Michel

    C'est ce qui s'appele se tirer une balle dans le pied.
    C'est un peu comme un homme qui serait favori d'une élection présidentielle et tomberait dans une risible histoire d'hôtel...
    On a tous en nous quelque chose qui nous pousse à faire des conneries ?
    Jean-Michel

  19. Minhchau

    Bonjour Sylvain,

    Billet très instructif ! Je vous remercie pour tous ces conseils. Je débute le référencement de mes 3 sites immobilier et il est très important de savoir les erreurs de base à ne pas commettre.

  20. Mat

    C'est vrai qu'en matière de SEO avant d'expliquer ce qu'il faut faire : les bonnes pratiques...il est primordiale d'expliquer ce qu'il NE FAUT PAS FAIRE : les interdits.
    Même si cela paraît basique, changer ses url sans redirection est un ravage (surtout après une bonne campagne de netlinking) !

  21. hams

    Loooool, bien trippant cet article...

    Le moindre changement peut avoir des conséquences dramatiques sur le positionnement... Un client s'est mordu les doigts pour avoir changé la structure d'url de toutes les pages du site, sans faire de 301 !!! Il en pleure encore

    Les clients ne peuvent pas tout savoir aussi... Le mieux serait d'organiser des réunions entre SEO, référenceurs, et autres acteurs intervenants sur un site...

    Mais faut-il faire cela pour chaque modification (même celles qui paraissent minimes) ?

    C'est l'histoire du chien qui se mort la queue 🙂 On verra si les mentalités évoluent...

    Super article, comme dab 🙂

  22. Christophe

    J'imagine bien le référenceur dépité vis à vis de la modification du client sur son site. Quand on sait que référencer un site peut se faire sur plusieurs années et que le client peut tout faire tomber en 1h, il est clair et net qu'il faut à tout prix lui expliquer d'éviter toute modification.
    Sinon, j'adore l'anecdote au sujet du clic sur le site dans les résultats Google. Je l'ai entendu tellement de fois dans mon entourage... 🙂

  23. LaurentB

    La conclusion résume bien la situation. Couramment, on entend "je pense que..." sans autre support que l'inspiration plus ou moins divine.
    M'enfin bon, je savoure le privilège de pratiquer uniquement le conseil où le secret n'est pas la préconisation, mais ce qu'on en fait.

  24. Philippe

    Nous avons tous ce genre d'expérience. Personnellement, j'ai un client qui était persuadé que les H1, que j'avais élaboré avec soin, étaient la cause de son manque de commande. Alors, il a remplacé mes mots clés, par des phrases percutantes pour soi disant inciter à l'achat. Vous savez, des phrases du style : « Le meilleur produit pour... ». Il a donc pris l'initiative de tout changer lui-même sans m'avertir.... Incroyable, j'en suis presque tombé de ma chaise. ET maintenant ? Le trafic baisse et les commandes ne progressent toujours pas.

  25. Alecsy

    LOL tous les SEOs retrouvent ses clients là dedans 🙂

    Moi je mettrai la règle sur le Flash en gras 😉

  26. aem

    je ne reproduis pas la stratégie SEO développée sur un site X pour un site Y pour gagner le prix d'une étude/audit

    Sebastien

  27. Emmanuel

    Il y a vraiment des clients qui cliques sur leur site en pensant que cela va le faire grimper dans l'index ?

    Cela doit être les même qui font la fortune de Google grace à Adwords ! 😉

  28. David

    "Je ne clique pas sur mon site dans les résultats de Google pour le faire monter."
    Il y a vraiment des gens qui font ça ???

  29. nico

    J'ai quand même l'impression qu'au fil du temps, les clients commencent à comprendre que la moindre action sur son site Web peut impacter le référencement naturel.

    Mais là où ça devient dangereux, c'est quand le client a un contrat avec une autre agence pour la gestion du site et que cette dernière n'y connait rien en référencement mais est plus ou moins persuadée du contraire...

    Et en ce qui concerne le flash, là où avant un net linking puissant pouvait plus ou moins compenser le manque de "vrai" contenu, désormais avec Panda etc ça n'a jamais été autant vrai !

  30. Kilroy

    Autres choses à ne pas faire :
    - je ne met pas en place plein de noms de domaines sans les rediriger vers le principal (redoutable)
    - je ne met pas en place une "pré-home"
    - je ne met pas en place des pages "envoyer à un ami" ou "imprimer" sans m'assurer qu'elles ne seront pas indexables.

  31. Jerome

    Pas facile pour un SEO de se faire comprendre...mais cela me parait un peu normal...en tant que SEO nous avons des connissances que les clients n'ont pas...ces connaissances nous donnent des réflexes que beaucoup n'ont pas.
    De plus il y a encore beaucoup de préjugés sur le réf, et cela n'arrange rien...

  32. Mick

    On m'a demandé il n'y pas longtemps de changer la page index d'un site et de mettre les liens internes de la même couleur que celui du fond de la page pour ne pas flinguer l'esthétisme du site tout en ne perdant pas le référencement déjà acquis...

    Sans commentaire !

  33. Mathieu

    Je me sens moins seul d'un coup 😀

    Soit dit en passant, l'impact peut être dévastateur et notamment sur de gros sites....

    Une petite anecdote : je supplie mon client de ne jamais supprimer de pages par grands lots, ni d'en ajouter en grands volumes non plus (typologie très spécifique à ce site)...
    Il m'écoute, mais pas son développeur qui me supprime 300K pages (sans compter les paginations de catégories) et m'en ajoute 400K.

    Résultat : -40% de trafic SEO hors marque.
    Reprise du trafic après 2 mois : 10% 🙁

    Et comme si ça ne suffisait pas, suppression complète d'un sous-domaine soit une perte supplémentaire de 600 à 700K pages indexées...

    Arrive ensuite l'heure du choix : revolver, médicaments ou corde ?

    Je pense que j'enverrai ce billet à tous mes nouveaux clients 😉

  34. paul

    Très bons exemples Sylvain, certains mes rappellent effectivement des galères que j'ai pu avoir avec quelques clients. Je crois que je vais me créer une fiche récapitulative de ces remarques et la présenter au client dès que je commencerai à travailler avec lui.

    Ce qui est le plus étonnant, c'est lorsque le client prend l'initiative lui même d'apporter des changements à son site (changement du title des pages, modification du contenu, du h1, etc), pensant que cela va lui permettre d'améliorer son référencement. Chacun son métier M. le client !

  35. Olivier

    Objectivement ce type de modifications OnPage sans avertissement préalable du SEO arrivent encore très (trop) fréquemment je pense.

    Quand je vois le nombre de fois où je répète à certains clients qu'il faut nous avertir en amont lorsqu'ils souhaitent faire des modifications de structure et le nombre de fois ou j'arrive sur un site client en me disant "mais qu'est-ce qui s'est passé ici ?" je me dis que l'on devrait faire lire ton article à tous les clients avant de signer un contrat !

    Et oui certains pensent encore qu'ils peuvent faire monter leur site en cliquant tous les jours dessus dans les SERP et d'autres n'ont toujours pas compris que grâce à la recherche personnalisée ils pouvaient se voir premier sur un mot clé sans que ce ne soit réellement le cas ... dur dur la vie de référenceur 😉

  36. Marco

    Je pense que le vrai problème soulevé par ce bon billet est une question de communication entre les différents acteurs. Chaque client possède son propre réseau professionnel, et reçoit à ce titre de nombreux avis divergeant. Alors certes il devrait souvent croiser avec son prestataire en référencement, mais bien souvent il ne possède pas les connaissances technique pour se rendre compte que les changements en question impacteront le référencement. Bref, le manque de communication est un mal souvent relevé dans tous les domaines, donc dur à améliorer (il n'y a jamais assez de communication !).
    On s'éloigne du référencement, mais j'ai récemment parlé avec une cliente qui avait des craintes pour son site car ce dernier a été réalisé en php, et qu'une ergonome lui a dit que le PHP était maintenant has been pour les sites internet, qu'il fallait changer de technologie. J'ai pas encore compris ...

  37. patrenet

    C'est marrant je viens juste de vivre ca avec un client.
    Chamboulage de sa page d'accueil avec non seulement des couleurs hors charte graphique fluorescentes, mais des textes sans aucun mot clé, le code html du bloc de texte polué par des dizaines de balises span, une deuxième balise "h1" certainement en disant que ca serait mieux.. enfin la cata ... et c'est pourtant pas faute d'avoir dit de m'appeler avant toute modification de contenu... snif

  38. Antoine

    Pour ce qui est du changements d'URL, si on met bien la redirection 301 il n'y a aucun problème, non? Ou bien même avec ça ça reste pénalisant pour le référencement?
    Parce que moi je l'ai fait y'a pas longtemps sur mon site, en mettant bien des 301 à chaque fois, et je pensais que ça ne changerait rien sur le référencement (et pour l'instant j'ai effectivement pas vue de changement, mais faut dire que je suis de toutes façons très mal positionné à la base).

  39. Christophe

    Génial et tristement vrai.
    Le "on a changé de nom de domaine, l'ancien qui avait 10 ans ne correspondait plus trop à ce que l'on voulait, on ne l'a pas renouvelé" est assez terrible lui aussi.

  40. yvan

    Hum, j'imagine la réaction du référenceur qui a passé des heures à optimiser en "on page" les pages internes, et qui voit que tout son boulot a été modifié par des changements de contenu. Pus, appel du client: je ne comprends pas, mon site perd des positions sur la requête. de quoi s'arracher les cheveux! d'où l'intérêt de travailler vraiment main dans la main...

  41. Benoit

    Egalement important : la suppression de page ou de rubrique sans une bonne gestion des 404. Il peut arriver par exemple que des rubriques qui drainent le plus de trafic soient supprimées !

  42. Le juge

    Ma foi au bout d'un moment, je me suis blindé par rapport a ce genre de choses - maintenant je préviens le client en début de prestation - "JE SUIS UN CONSULTANT - je fais des recos et je les donne - apres ce que vous en faites ... plus mon probleme, bien au contraire, quand vous allez vous tirer un balle dans le pieds vous meme ca va me permettre de vous facturer 10k de plus" et mine de rien ca marche - quand tu leur menace le portefeuille, les clients ont tendance a écouter et du coup ils appellent souvent avant de faire des aneries maintenant.

  43. Nathalie

    Tiens ce type d'anecdote me rappel un article d'un référenceur qui avait un client qui ne comprenait pas pourquoi son site n'était plus présent sous Google, et tout ça à cause d'une modification sauvage du fichier robots.txt.
    Il y a finalement beaucoup de petits détails qu'il faut voir avec son référencement ou alors faire en sorte que les autres acteurs de la vie d'un site (développeur, ergonome, designer ...) aient de meilleur connaissance dans le domaine du référencement pour éviter de causer des grosses erreurs.

  44. Victor

    Bonne suite d'idées à donner à tous clients pour un professionnel Seo. J'en rajouterais une, ce serais de ne pas truffer son site de liens divers sans en aviser. Par exemple en bas d'une page, le client pourrait mettre des liens vers différents sites.
    Pas bien car les sites liés pourrait doubler celui du client.

  45. Fimoon

    Il y a certaines évidences que l'ont ne respecte pas toujours, exemple un jour, après avoir vendu un produit qui drainait beaucoup de visiteurs, bah sans réfléchir, je l'ai supprimé.
    Évidement quand j'ai fais le rapprochement, le mal était fait, et avec le temps, c'est revenu.
    Mais jamais au niveau initial, aller savoir pourquoi !

  46. Nico

    J'aime beaucoup la réflexion sur le flash, qui est ho combien vrai, mais arrive tellement de fois... le flash c'est beau, (oui mais lourd et hyper contraignant), souvent ces deux points ne sont pas présentés par les concepteurs des sites flashs.

  47. Vincent

    Je crois que j'ai a peu près vécu tout ce que tu as décrit ici...
    J'ajouterais aussi : je ne supprime pas ma page "liens partenaires" pour éviter que les liens et échanges durement acquis soient caduques.
    Un client m'avait fait ça lors d'une refonte. Résultat tout un travail de netlinking à refaire et un positionnement qui est tombé dans les abysses des moteurs 🙁

  48. Robin

    La phrase qui fait le plus echo chez moi, c'est la question stupide "tu passes tes journées à cliquer sur les résultats dans Google ?"
    Rien ne m'énerve plus que d'entendre une telle sottise, et pourtant, on me la fait franchement souvent.

    Sinon, évidemment, de nombreux points peuvent être vérifiés par quiconque travaille dans le positionnement de sites. Ceux qui sont évidemment les plus gênants sont ceux qui ne nécessitent pas d'action sur le code. Il faut quand même dire que la plupart des clients ne savent pas ouvrir filezilla, et ne savent pas ce qu'est un CMS. ça limite les boulettes 😀

  49. Guillaume

    Tout à fait d'accord avec ces exemples. Le pire me semble quand même la modification des URLs sans prévenir le référenceur et sans la mise en place de redirections 301 car si on ne rend pas compte du problème assez vite, les internautes et les moteurs vont se retrouver sur de nombreuses pages 404 et l'on risque de perdre en positionnement pour son site.

  50. Eric

    Mes clients me demande toujours si il a des trucs secret (aka: Black hat) qui vont permettre à leurs sites de se faire booster, mais ne m'écoute pas lorsque je leurs donne des conseils white hat qui font du beau gros bon sens. Je me tire les cheveux à longueur de journée.... merci pour m'aider à retirer cette frustration en moi 🙂

  51. Laurent

    Personnellement j'ai un client qui s'était mis en tête de changer le plus souvent possible le contenu de ses pages. Sous prétexte qu'il avait lu que plus son site était mis à jour, mieux c'était en terme de SEO. Et puis, c'est tellement facile - et marrant - de changer son contenu quand on est sur un CMS... :-/

  52. Fabrice

    Pleins de cas intéressants sont présentés dans cet article.
    Je remarque également que beaucoup de professionnels rencontrent les mêmes soucis en SEO.
    Certains mythes ont vraiment la vie dure.

    Merci dans tous les cas pour ces partages d'expériences (article + commentaires)

  53. Greg

    J'ai connu le client qui cliquait sur ses propres annonces pour tenter de faire remonter ses annonces sur Google ! Et aussi celui qui se mettait en tête de mettre à jour continuellement son contenu... en le modifiant complètement presque tous les mois.

  54. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Stylo

    Je connais bien cette technique, elle était en place sur la v2 du site de notre agence 🙂

    C'est tout à fait excusable sur un vieux site que l'on répare un peu avec des bouts de ficelles, ça ne l'est pas sur l'exemple que j'ai eu avec un site finalisé il y a quelques mois.

    J'en pense que c'est un enfer à gérer (j'y suis passé), et que c'est largement moins efficace qu'un site sans Frames.

    A titre d'exemple, le site n'est que 16ème sur la requête "stylo enfant gaucher" qui n'est pourtant pas des plus concurrentielles.

    Même chose sur "etui à briquets" qui est pourtant une rubrique principale du site et pour lequel il n'est pas présent sur les 100 premières places de Google.

    Idem sur des tas de requêtes listées dans la balise keyword qui ressemble à une encyclopédie à elle seule 🙂

    Mais bon, j'ai bien conscience que tout refaire prend du temps... et de l'argent. La technique utilisée permet au moins de palier au problème de "reconstruction" des frames lorsque le visiteur arrive sur une page orpheline.

    Reste qu'une refonte en bonne et due forme permettrait d'augmenter très sérieusement le trafic.

  55. agence Web

    La franchement je trouve cet article et génial, c'est exactement ce que je répète sans arrêt à mes clients, et quelquefois j'ai l'impression de murmurer à l'oreille d'un cheval qui a l'air de comprendre, seulement il ne comprend pas.

    Je me suis d'ailleurs quelquefois un peu énervé mais en vain.

  56. Romain

    Excellent , cet article !

    Il y a aussi le coup du chef de projet (côté client), fraichement recruté, qui décide, sans prévenir naturellement, de refondre la Home pour la rendre plus "simple". Il vire tout le contenu en le remplaçant par des grands visuels, trois boutons et un moteur de recherhe. Résultat: aucun contenu textuel sur la Home et plus de liens profonds.
    Que du bonheur !

  57. richard

    Bonsoir, excellent article qui énonce un certain nombre d'écueils faciles à éviter, encore faut-il être réceptif aux conseils des pros...

    Petite question comme ça, j'ai un site pour lequel j'ai effectué une refonte graphique ; je suis passé de la première position sous Google depuis plusieurs mois, à -100... Un mois après, j'ai remis l'ancien thème (site sous WordPress), et suis de nouveau remonté en première page, mais plus 1er. J'ai essayé un autre thème (encore), et suis (encore) retombé dans les limbes. Je suis en première page maintenant (avec le dernier thème changé), mais 3e, et n'ose plus toucher à rien...
    Google est si pointilleux que ça, ou bien n'est-ce que le hasard ? Url du site : -http://www.occasion-ipad.com. Une idée ?

    Bonne soirée, Richard.

  58. GuillaumeL

    Une remise en question du référenceur pourrait aussi se faire : pourquoi son métier n'est-il pas intégrer à celui d'intégrateur Web ?, pourquoi le client a t-il accès à des fonctions qu'il ne maîtrise pas ?, pourquoi n'y a t-il pas de sauvegarde, automatique ou non, des contenus en cas de boulette du client ?

    Il faut partir du principe que le client est un véritable boulet et l'on évite ainsi la plupart des problèmes qui suscitent une crise de nerfs.

  59. guillaume

    Certains clients jouent aussi aux apprentis sorciers, croyant bien faire, ils ont l'impression de maîtriser le SEO, parcequ'ils ont lu 3 articles dans la presse informatique.
    Le référenceur et l'agence web doivent vraiment travailler le plus en amont possible ensemble, et ne pas hésiter à recadrer le client surtout avec Panda qui renforce beaucoup de pénalités !

  60. Raluca

    vi vi, +1 pour guillaumeL, le client est un véritable boulet 🙂 et c'est heum, pas diplomate de lui dire mais il le faut ! pour qu'il arrête de jouer au site web. bosser comme un frappadingue pour voir des liens sortants, des communiqués de presse à deux francs six sous... une trainée de blogs une page longue comme la voie lactée...

  61. Gaëtan

    Bonjour Sylvain,

    Merci pour cet article.

    3 réflexions/questions :

    - Pourquoi les clients veulent-ils tout modifier quand ça marche bien ? On ne change pas une équipe qui gagne !

    - Comme "Le juge", je pense que si l'on brandit la menace du portefeuille, cela calme beaucoup les (h)ardeurs...

    - Je pense qu'il faut plaider pour que le référenceur soit consulté à chaque étape de la construction et de la maintenance du site Internet.

    Au plaisir de te lire ici ou ailleurs,

    Gaëtan - @lynkky

  62. achat appartement juan les pins

    Merci pour la clarté de cet article.
    J'imagine le docteur SEO, ou plutôt le chirurgien
    en pleine action.Tout, absolument tout ce qu'il doit faire avec minutie, et tout à coup,ce qu'il ne doit pas faire sous peine de faire mourir le patient.
    Le patient, c'est moi, et je ne dois pas manquer de patience pour attendre le résultat de l'opération SEO.
    Pour le docteur, bon courage et merci de me dire la vérité, toute la vérité sur mon état de santé.

  63. eric

    Dans mon métier, le graphisme, c'est exactement le même problème. On me paie pour apporter mon savoir et mes compétences, mais également pour mon conseil. Pourtant combien de fois mes conseils ( pourtant basiques) sont passés à la trappe au profit d'idées farfelues et contre-productives de la part de certains de mes clients...
    Ceci dit je ne peux critiquer car je connais le référencement depuis peu et pourtant un de mes amis proches ( et très bon SEO) me donnait souvent de bons conseils pour m'aider, et malgré cela je n'en faisais qu'à ma tête...
    Comme quoi 😉

  64. vivien

    Et le client qui veut son site en première position sur Google, avec 4 pages HTML et 180/200 EUR de budget vous l'oubliez celui-là ?
    Blague à part, si le référencement était aussi simple à réaliser certain n'en auraient pas fait leur métier non ? Sacrés client va 🙂

  65. Poujol-Rost Mathias

    On évite aussi de dupliquer son site sur plusieurs NDD, c'est pas forcément bon pour le SEO et ça fait "noyage".

    On évite de créer des dizaines de comptes Twitter, Facebook, blogs Tumblr, NouvelObs, 20Minutes, Worpdress... là aussi cela peut laisser penser que vous avez quelques chose à vous reprocher et que vous tentez désespérément de noyer le poisson.

    Si on veut s'appuyer sur Facebook (optique interaction & SMO), on choisit de créer une page, au pire un groupe mais sûrement pas un profil personnel.

    On évite de s'attirer les foudres des gens du Web (blogueurs...), des employé.e.s, des partenaires, on règle diplomatiquement les problèmes avec les client-e-s,... car ils pourraient « balancer » sur le Net & ainsi parasiter les positions chèrement obtenues.

  66. Yann

    J'ajouterait personnellement "Ne vous lancez pas sur les réseaux sociaux sans préparation". On ouvre une page Facebook, ça va bien deux-trois semaines et puis un visiteur pose un commentaire désobligeant. Vous lui répondez sec et sonnant, remettant ce malotrus en place comme il ce doit et le bad-buzz démarre... On parle de vous, mais en mal! Et vos tentatives d’arrêter la machine ne font qu'empirer les choses, pour les plus malchanceux jusqu'au fameux "point Godwin". Récupérer votre e-réputation sera un vrai calvaire et votre Community Manager, ou votre spécialiste en Web Marketing vous maudira sur 116 générations.
    Communiquer sur internet est un métier, avec ses règles et ses codes. Ne l'oubliez jamais.

  67. Referencement site web

    C'est vrai que c'est terrible lorsque des webmasters prennent des initiatives et bousillent tout le travail effectué par le referenceur.

  68. Jean-Claude

    Merci

    Cela explique une de mes erreurs, c'est d'avoir mis en ligne mon site (mon premier) qui n'était pas terminé (pour gagner du temps)

    et dont les Url ont été ensuite modifiés.

    Depuis je me balade avec un nombre important de pages 404 dans le moteur de Google !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *