Le prix de son site ne sera pas le prix du vôtre, pourquoi ?

Si vous me faites mon site, combien cela va-t-il me couter ?

Et ce site que vous avez fait pour « Tartempion », combien il me coutera si je change ça et ça et ça et ça ?

Et si je veux le même, mais en plus simple, combien ça coute ?

Et si vous me faites juste la base et que je le finis moi même...

Ce type de question est très fréquent dans notre agence, et dans de nombreuses autres.

Pourtant, vous viendrait-il à l'idée de demander à un marin « combien coûte un bateau ? »

Combien coûte un bateau ?

De quelle taille ? Un catamaran ou un super tanker ? À voile ou à moteur ?  Devrez-vous transporter des passagers ? 10 ou 2000 ?  C'est pour la pleine mer ou pour un lac ?

Alors bien sûr, je comprends la motivation derrière la question, mais ma réponse à brûle-pourpoint est généralement :  je ne sais pas.

J'ai besoin d'informations pour établir un devis.

Votre site n'est pas celui du voisin

Une agence ou un freelance sérieux ne construisent jamais deux fois le même site.  Avant d'être un tas de bouts de code et des éléments de design, un site c'est un objectif, des besoins, une cible.

Même si deux personnes se lancent dans le e-commerce et dans un créneau similaire, elles n'auront pas la même stratégie. Même l'adepte du « me too » qui est pourtant le copieur par excellence n'a pas la même stratégie. Il n'aura donc pas besoin des mêmes outils.

Mais pourtant, il existe des bases communes ?

C'est parfois le cas en effet.

Prenons l'exemple d'une base WordPress, ses quelques fonctionnalités de départ, et son thème initial. Il est évident que le prix de sa mise en oeuvre est peu élevé.
Mais à moins que vous sachiez tout gérer vous-même (et là, vous n'avez besoin de personne), il est peu probable que ces basiques vous suffisent.

Vous aurez le même design que de nombreux autres sites (pas génial en terme d'image). Vous installerez des plugins mal sécurisés, ou inefficaces dès la première mise à jour. Son architecture ne conviendra pas à vos attentes, etc.

Et bien dans tous ces cas, le professionnel qui va mettre les mains dedans pour en faire un outil qui vous convient va y passer du temps. Et selon vos attentes, ce temps est très variable, et le temps, c'est de l'argent.

Pourtant, ce n'est pas bien difficile de concevoir ce petit plugin.

Un de mes amis a pour habitude de dire, « Si c'est facile , faites-le vous même, sinon, faites appel à un pro. C'est plus cher, mais au moins, ça marche et c'est garanti ».

Ce petit plugin, ce petit logo, cette petite correction de code, cette petite modification du menu, cette petite recherche d'erreur MySql, ne représente en effet pas forcément énormément de temps.

Sauf que des clients qui nous demandent cela, nous en avons 10 par jour.  De quoi employer quelqu'un à plein temps... et malheureusement, c'est pas de chance, ce quelqu'un souhaite être payé.
Rhôôô c'est vénal un développeur ou un graphiste, hein ?

Et puis parfois, ce petit logo, cette petite correction, prend 4 jours à temps plein...

Parce que vous êtes unique

Si ce genre de slogan vous paraît un peu publicitaire, il n'en est pas moins vrai. D'ailleurs, à chaque fois que nous donnons un exemple de réalisation à un prospect, son premier réflexe est de dire « Oui, mais moi, ce n'est pas pareil » et il a raison.

Pour peu que vous ayez un peu cogité sur votre projet web, il devra bénéficier de nombreuses personnalisations. Et ce sont justement ces points personnalisés qui vont prendre du temps et déterminer un tarif.

Je veux juste être en première page sur un mot tout simple.

« Location de vacances »
Ah oui quand même ! Euh, vous avez vu qu'il y a plus de 6 millions de réponses dans Google. Le dernier site de la première page de Google a plus de 50.000 pages et plus de 85.000 backlinks. C'est sans doute moins simple qu'il n'y paraît.

Et c'est pour cela que vous devez être unique, car sans cela, ce n'est pas la peine d'espérer un jour concurrencer les mastodontes en place.

Do it yourself

La solution la moins couteuse, à première vue, c'est de faire soi-même. Si vous avez les compétences, c'est vrai, lancez-vous.

Comptez tout de même que tout le temps que vous allez passer à faire quelque chose qui n'est pas votre métier, vous allez le perdre sur ce qui vous rapporte directement, votre activité. Alors, réfléchissez bien. Entre nous, je sais faire la vidange de ma voiture moi-même, mais je la laisse malgré tout à mon garagiste.

Alors, combien ça coute un site ?

C'est simple, le prix d'un site, c'est la bonne moyenne entre vos plus beaux rêves et les compromis que vous êtes prêts à faire selon votre budget.  Pour vous permettre de connaître le prix de votre site, mettez bien votre projet à plat par écrit, et demandez des devis. À partir de ceux-ci, vous pourrez vous faire une première idée.

Liens connexes :

http://blog.axe-net.fr/combien-coute-un-site-internet

http://blog.axe-net.fr/soldes-cher-ou-pas-cher/

http://blog.axe-net.fr/le-vrai-prix-dun-site-internet/

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

52 réflexions au sujet de « Le prix de son site ne sera pas le prix du vôtre, pourquoi ? »

  1. Nicolas L.

    Ha! 😀 La routine (ou plutôt la problématique) du « Quel prix » ?

    Je fais aussi l'analogie que tu fais avec le bateau avec une voiture moi... On entend jamais dire « Quelle est le prix d'une Voiture »... « Vous en avez à 7.000€ comme à 70.000€ ». Le site c'est exactement pareille !

    Ce petit plugin... 🙂 Cette petite chose soit disant facile/rapide à faire, mais sans elle, le business du client ne peut avancer. Donc quelque part, si le client n'est et ne sera capable de le mettre en place lui-même, "ça n'a pas de prix". Surtout que comme tu le dis Sylvain, ça prend *toujours* + de temps que prévu, malgré qu'on connaisse cette constante...
    Sans oublier le coup commerciale, les petites "prestas" gratuites, le support etc. Pour ma part, je prends en moyenne 10 rendez-vous pour un client acquit à peu près, et ça dur toujours des heures...
    (Ça c'est parce que je me spécialise dans le low cost, donc forcément, je ramasse tous les clients qui n'ont aucun budget.
    Non non, désolé, on a rien pour 200€ monsieur...)

  2. Naturopathie

    Alors c'est comme quand l'on va chez le dentiste, on peut pas choisir le prix du travail qu'il nous fait ? C'est vicieux et puis là il n'y rien de remboursé par la sécurité sociale !

    Et faire son site internet soi-même ne marche pas bien du tout.
    Les sites web que j'ai eu l'occasion de voir n'étaient pas réussis pour un travail qui a duré un temps fou.
    Sans parler de faire son référencement soi-même qui est presque tout le temps soit inexistant, soit suroptimisé et donc pénalisé.

  3. David

    C'est effectivement une grande difficulté : faire comprendre qu'un prix dépend de nombreux paramètres. Et c'est le cas dans de nombreux domaines. Dans le monde de l'édition logiciel, chaque client qui a une organisation unique intégrera votre logiciel à sa manière et il aura toujours besoin d'une petite fonctionnalité, d'un petit changement d'ergonomie, etc.

    Sur un autre sujet qui me concerne (immobilier), allez faire comprendre à quelqu'un que sa maison n'a pas le même prix que celle du voisin ou que la maison identique qu'à fait construire son frère sur la Côte d'Azur...

    C'est la que peut se faire la différence : la capacité à expliquer aux clients. Ce n'est pas tant la technique qui est difficile quand c'est notre métier, c'est la communication par rapport aux rêves ou petits désirs des clients.

  4. jerome

    Totalement d'accord...D'ailleurs dans cette logique du "Mais vous l'avez fait à l'identique pour un autre client, donc vous n'aurez pas à le redévelopper, et ainsi vous pourrez me le vendre beaucoup moins cher".

    J'ai posé la même question à mon concessionnaire Re**ult concernant l'achat d'un monospace. Je lui ai dit que comme ils en avaient déjà vendu plus d' 1 000 000 d'exemplaires identiques, il pourrait m'en vendre un beaucoup moins cher...
    Le vendeur n'a même pas levé les yeux sur moi.

    Il faut avouer que c'est une logique ridicule, mais bizarrement dans notre business ce type de requêtes est monnaie courante.

    J'en suis venu à la conclusion, que pour nos prospects/clients nous n'avions pas le droit de gagner d'argent.

  5. LaurentB

    Prems !

    T'as quand même de la chance qu'un prix soit considéré car il y avait une époque où le concept du site gratuit était répandu, même parmi les professionnels.

  6. RaphSEO

    Bonjour Sylvain, une grande question que ce prix d'un site. et c'est vrai qu'elle est souvent remise sur le tapis.
    Tu as même les clients qui te demandent le prix d'un site, par politesse j'évite les réponses qui pourrait le froisser. J'y mets les formes et lui dit que cela dépend de nombreux paramètres, j'oriente ensuite le débat sur ce que le client souhaite ou a besoin. Et là la réponse: "ben j'en sais rien"!!!
    et oui ces clients existent encore.
    Ce qui est vrai pour le prix d'un site l'est également pour le prix d'une presta de référencement.

  7. Christophe

    Un article qui résume bien le quotidien de notre agence également. Les clients (plutôt PME/PMI) nous sollicitent généralement car ils ont compris qu'ils ne pouvaient pas faire l'impasse sur un site web mais bien souvent n'ont pas réfléchi en amont à leur projet. Certains pensent qu'il suffit de "commander un site web" et hop, ils ont un site comme par magie !

    Nous sommes d'ailleurs en train de réaliser un site web, tout simplement intitulé "conseils pour la réalisation de votre site web" que nous allons donner à nos prospects (également sous forme d'articles PDF) afin qu'ils puissent se rendre compte que la conception d'un site web ça se réfléchi en amont et bien souvent le client doit fournir lui-même un effort : rédaction d'un cahier des charges, définition des objectifs, rédaction des contenus, etc.

  8. Chris

    Je ne dirais pas que la question du prix est fréquente, je dirais qu'elle est systématique !
    J'ai longtemps tenté de résister, en expliquant ou en comparant comme toi (moi j'utilise l'exemple du prix d'une maison) mais j'ai finalement finit par craquer ... J'ai finit par annoncer un prix de base pour une prestation de base, ça rassure le client et il prend ça pour de la transparence. Reste ensuite à lui faire comprendre que ce qu'il souhaite n'est pas si basique que ça 😉

  9. djolhan

    en effet un site internet pour deux clients ayant la meme activité ne sera pas au meme prix... J'ajouterai aussi les exigences différentes qui, d'un client à un autre peuvent faire varier du simple au double le temps de travail quand il s'agi de webdesign...

  10. Maxime

    Le moins évident à faire comprendre aux clients à mon avis, c'est que le devis d'un site internet, ce n'est pas un ticket de caisse d'un supermarché :

    - Bonjour Monsieur, je ne veux plus 20 pages, mais plus que 15. Et dans le menu de navigation, je ne veux plus 6 catégories, mais 5. Combien cela va-t-il me coûter ?
    - Le même prix
    - Pardon ?!

    Évidemment que c'est le même prix, c'est le système de génération de page que nous construisons, pas le nombre. Pareil pour un menu, une fois que l'intégrateur a bien fignolé son CSS, 5 ou 6 item dans le menu ne changeront pas son temps de travail.

    C'est un exemple parmi d'autres, mais cela reflète bien l'incompréhension que peuvent avoir les clients. C'est important de leur expliquer longuement la démarche, et d'ailleurs cela m'agace parfois de voir des agences se plaindre "Qu'est qu'il me fait c**** ce c** !"
    Il ne faut jamais blâmer les clients de faire ces erreurs ; s'ils étaient experts en conception web, ils ne viendraient pas nous chercher !

  11. mikiweb

    Ah la question qui tue, que tout les professionnels du web ont connu.

    Je pense que si elle persiste, c'est à cause d'une part de l'ignorance des clients sur le web et d'autre part des promesses peu scrupuleuse des agences web qui vendent du rêve à ces clients.
    Exemple : j'ai un client qui m'a contacté pour reprendre son site fait par une de ces agences. Un site codé à la va vite, à un prix défiant toute concurrence (site institutionnel d'une centaine de pages pour moins de 5000 euros) => et après ça ont demande au client de bien vouloir nous croire quand on leur annonce un prix 3 fois plus élevé pour reprendre leur site de zéro.
    Vu les différentes promesses qu'ils peuvent avoir en fonction des agences je peux comprendre la détresse de certains clients qui ne savent plus ou donner de la tête dans cette jungle 2.0 🙂

  12. YvanDupuy

    50000 pages et 85000 backlinks, ca calme d'entrée...hum. le client ne se doute pas du travail que cela peut représenter...

  13. Sebastien

    Soit, certaines questions de prix montrent un manque flagrant de compréhension du sujet. Mais franchement, ne faisons-nous pas pareil sur d'autres sujets ?
    Vous prenez combien pour une étude de marché ? Ca coûte combien de refaire les peintures ? Ca coûte combien de faire construire sa maison ?
    Au point qu'on en fait des émissions télé avec Pernaut...

    Le problème est toujours le même : on a peu de repères dans un business assez récent comme celui de l'internet. Donc les repères de prix sont beaucoup plus flous qu'ailleurs;

  14. Proxilog

    Un sujet quotidien pour notre agence également, que nous avions aborde il y a 3 ans sur notre blog : http://bit.ly/9vHVqN

    Faire payer 'raisonnablement' pour un 'bon' service (ecoute, propositions, savoir-faire technique, gestion humaine et suivi du projet, respect des délais annonces...), 'ça n'a pas de prix' ;-))

    Tout projet web, même le plus simple, peut receler une complexité pas forcément vue au départ (malgré l'expérience ...). Nous avons pris le parti, au sein de notre agence, de faire un suivi de temps par projet/client, afin d'annoncer un volume horaire maximum au client pour finaliser son projet (quand 'ça depasse', c'est la qu'il faut faire passer la pillule !!). Essayez http://toggl.com, c'est bien pratique pour ce suivi de temps ...

  15. Chris

    Le pire c'est qu'on voit encore des offres de sites Web sous forme de forfait en fonction du nombre de page (si si croyez moi j'en vois pas mal vers chez moi), on ne peut pas vraiment dire que ça aide les clients à mieux comprendre le véritable prix d'un site Web ...

  16. Phil

    Un "vrai" professionnel fait un diagnostic précis avant de donner un prix pour la prestation que le client attend.
    Ceux-ci sont souvent impatients, comme si nous vendions des aubergines au Kg.
    Pourtant une écoute et une prise en compte de leurs attenes particulières sont leur meilleure garantie pour leur satisfaction...

  17. Julien

    Pour ma part je ne trouve pas l'exemple du bateau très pertinent, cela dit ça n'engage que moi.

    En effet, il est bien plus facile de donner un prix a un bateau en fonction de ses fonctionnalités et de son type.

    Comment ferait-ton sinon pour fabriquer et vendre des bateaux si l'on ne pouvait prévoir le coût de construction de chaque partie, de la matière première, ...

    Si on prend un bateau avec moins d'options on sera automatiquement capable de calculer les coûts en moins...

    Sinon je reste d'accord avec le reste de l'article, c'est juste l'exemple que je ne trouve pas "tip top" ^^

  18. Marc

    L'illustration de fraise carrée, c'est pour illustrer le caractère unique de chaque site, ou pour faire comprendre au client qu'il ne doit pas la ramener (sa fraise, vu qu'elle est ronde en général)? 😉
    Sinon, je trouve les remarques bien sévères en moyenne envers le client, qui n'y connait bien souvent pas grand chose et à qui on demande un cahier des charges, à qui on remet des cahiers de spécifications pas toujours limpides ou exhaustifs, et qui doit aussi rédiger une bonne quantité de contenus.
    Je pense que le minimum, c'est un peu de pédagogie pour expliquer les spécificités du sur-mesure (et si vous avez du courage, expliquez leur aussi le SEO :-|) ).
    En principe, le client intelligent devrait comprendre (c'est aussi un critère de sélection possible ça !).

  19. Vincent

    Ca résumé tellement bien la situation qu'il faudrait que je transmette ce lien à tous les prospects qui me demandent "le même site que tartempion.com".

    Et je partage le commentaire de "Christophe from Creation site Melun", c'est la même pour nous.

    Merci Sylvain !

  20. julien

    Chaque site est unique, tout comme chaque personne est unique.

    A la suite d'un devis, il faut comparer, mais aussi il ne faut pas se dire que le moins cher est le bon, ni que le plus cher est le meilleur.

  21. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jérome
    L'exemple de la millionième voiture vendue est explicite.

    @ Laurent
    En effet. Dans le même temps aucun site efficace n'a jamais été gratuit.

    @ Christophe.
    C'est sans doute le point qui m'étonne le plus. J'ai du mal à comprendre qu'un chef d'entreprise n'inscrive pas la création d'un site dans une stratégie d'entreprise, sinon, à quoi bon en réaliser un ?

    @ Maxime
    Tout à fait, je rejoins l'ensemble de ta reflexion.

    @ Mikiweb
    Tu as raison. La variétés des prestations proposées pour un même besoin ne facilite sans doute pas le choix pourun client.

    @ Julien
    Reste que l'accastillage ou l'aménagement d'un bateau peuvent multiplier son prix par quatre...
    Un site web est un peu dans le même cas.

    @ Marc
    On est bien dans l'illustration du produit unique 🙂
    Et bien au contraire, le client DOIT ramener sa fraise.
    Tu as entièrement raison en disant que ce n'est pas au client de rédiger un cahier des charges définitif. Celui-ci doit être réalisé par l'agence APRES des entretiens d'échange sur le projet.
    Par contre, comme j'y répondais à Christophe, je suis parfois surpris du manque de recul.
    Lorsque j'achète n'importe quel produit (une imprimante, un vélo, une voiture) je fais tout de même un récapitulatif de mes besoins.
    Bien évidemment, des conseils d'orientation stratégique dans la gestion d'une entreprise peuvent être apportés par un consultant. Mais ce n'est pas souvent la tasse de thé d'une agence web, et cette prestation doit être réalisée en amont (au passage, son coût n'est pas négligeable non plus).

    Ta dernière remarque est d'ailleurs très judicieuse. C'est clairement ce que nous pratiquons. Un chef d'entreprise qui ne sait pas du tout ce qu'il veux sera rarement satisfait, quel que soit le résultat. Pour notre part, nous sélectionnons en partie nos clients sur ce critère.

  22. r

    il y a un gros travail d'apprentissage(/sensibilisation) envers les clients, parler de son travail quand c'est une passion, je trouve ça très enrichissant. Cela dit certain ne sont pas prêt à entendre... Merci pour l'exemple très concret de la « Location de vacances »

  23. Kim

    Votre article est très juste ainsi que les commentaires, malheureusement je doute de son utilité car les clients ne sont pas les lecteurs de ce genre d'article.
    La majorité des clients potentiels qui posent ce genre de question ne s'interessent pas au processus de création d'un site, ne cherchent pas à savoir le pourquoi du comment, seul le le prix. et le resultat compte.
    Aussi, quand on leur demande : quel budget approximatif voulez vous consacrer à votre site? la question est très souvent éludée. Pourtant cela nous ferait gagner beaucoup de temps dans l'etablissement d'un devis et dans la recherche de la solution la plus adaptée à leurs besoins.

  24. David

    Je suis d'accord avec la plupart des constats qui sont fait ici. Pour la plupart, il s'agit simplement de bon sens.

    J'apporterai toutefois un bémol sur "le nombre de pages" affiché par certaine agence. Quand le site est 100% dynamique et que le client est sensé en rédiger tout le contenu, on fera tous la même observation : le nombre de pages importe peu. Mais si c'est l'agence qui doit concevoir ces pages, avec tout ce que ça comporte (rédactionnel, illustrations, etc.), c'est plus la même chanson.

    Ca parait évident mais ça valait la peine d'être précisé. Au moins pour le client potentiel qui regardera cet article 😉

    Une fois qu'on a dit ça, on sait tous que cet affichage du "nombre de pages" est trompeur et souvent galvaudé car rarement accompagné d'une explication rapide et compréhensible.

  25. Greg

    Votre billet est juste. Mais il faut aussi se mettre du côté client qui souhaite tirer le meilleur prix pour un service de la meilleure qualité qui soit.

    Moi aussi, quand j'achète une voiture, je demande le prix le plus faible pour une qualité optimum, et là aussi, le vendeur se fait la même réflexion dont votre billet fait référence.

    C'est humain, le vendeur qui se plaint que son client tire les prix se retrouvera client dans une autre situation, et tirera lui-même les prix.

    Au vendeur de montrer que son produit/prestation vaut la peine d'être achetée 😉

  26. Renardudezert

    C'est franchement drôle de lire un article qui reflète si bien notre quotidien.

    Le point ultra pertinent de ton billet que peu de personnes ont soulevé, c'est qu'il est en effet impossible d'annoncer un prix lors d'un premier RDV.
    En effet, suite à un entretien en clientèle, il y aura toujours une réunion avec les principaux intervenants (graphistes, développeurs, rédacteurs, intégrateurs, SEO, admins sys., ...) afin d'établir un diagramme de GANTT plus ou moins large. Et c'est bien ici que se fait la différence avec tous les exemples que nous pouvons prendre !!! A moins de servir le même site à tout le monde (comme le fait par exemple un annuaire avec des pages jaunes), il est impossible de pré-définir ne serait-ce qu'un tarif de base. Parce que chaque client est unique, chaque projet est unique.

    La solution pour annoncer un prix directement au client serait de se pointer en minibus chez le client accompagné de toute son équipe 😉

    Effet garanti !!!

  27. Keeg

    La question du prix ! J'ai retrouvé exactement dans ton billet une bonne partie de mes prospects ou amis, et c'est logique. Comme le souligne certains en commentaire, on fait la même dans d'autres secteurs. Perso, je donne une fourchette :

    Entre x et x*infini. J'ai bon ? 🙂

  28. blackat

    Bonjour sylvain.
    J’ai commencé à lire et j’ai pensé à mon post ) quand je le dis qu’on fait des messages qui se ressemble et font avancer le sujet …
    Enorme la phrase « Et si je veux le même, mais en plus simple, combien ça coute ? »
    Beaucoup d’Agence Web fonctionne avec un système de module qu’ils revendent. Bien ou mal, ce n’est pas a moi de le dire. C’est une façon de faire, je ne suis pas commercial, mais il me semble que cela permet d’ajuster un devis plus facilement (faire un devis dev quand on est uniquement commercial cela ne dois pas être évident).
    Vous voulez la base d’une boutique en ligne, avec un module pour gérer votre stock en ligne ? (A+B=C) – ca vous coutera C monsieur.
    Par contre sur la partie qui suit, j’approuve et je note la phrase : «Si c’est facile, faites-le vous même, sinon, faites appel à un pro. C’est plus cher, mais au moins, ça marche et c’est garanti». Pour la création de site internet, le client a toujours dans ses relations un neveu/frère/cousin/connaissance qui pourrait le faire gratuitement.
    Le client doit faire une réflexion en amont. Malheureusement il n’a pas forcément ce réflexe. J’en parlais justement dans l’intérêt de faire un cahier des charges : . A ce stade, on en est encore aux discutions commerciales, donc un commercial qui argumente avec le client. Et là c’est le drame. Bien souvent les Commerciaux vont promettre monts et merveilles pour avoir le contrat et négocier …. Comme ils peuvent …
    Je veu être présent sur une expression toute simple de deux mots « assurance vie » ? le commercial et le client ne voient pas le problème ? hum hum …

  29. Vincent Gache

    C'est bien dit. Et c'est souvent les plus proches qui sont les pires. Quoi 3000 pour ça? Mais t'as fait quasi la même chose pour 1000 la dernière fois. hé oui parfois le mot quasi peut représenter des sommes folles 🙂

  30. Le Juge

    Encore un Superbe article et qui tape tellement dans le vrai. Je suis en plein dedans avec un de mes clients (qui beneficie pourtant d'un site ave un CMS au poil. Quand il me demande de modifier ceci ou cela ou encore de lui uploader du contenu. Et surtout qui ne comprends pas quand je lui dit que son numero de telephone (image) ne sera pas mis en ligne avant 2 jours au mieux.

    Car une chose que les clients oublient souvent c'est que OUI ils sotn unique mais non ce ne sont pas nos SEULS clients et que nos equipes ont des taches deja plannifiées dans leurs emploi du temps.

  31. LaurentCW

    En tant qu'agence fortement axée sur le BtoB, nous sommes effectivement confronté régulièrement aux phrases types "je veux la même chose que mon concurrent, mais en mieux pour être devant lui", "je veux plus de bleu et moins de rouge que sur mon ancien site pour être plus regardé" ou encore "j'ai un ami qui vient de refaire le site de sa société pour moins de X€ et je n'imagine pas dépenser plus !".

    Bon, sur le coup, cela nous fait sourire. Puis nous essayons de faire comprendre au client que chaque site à ses spécificités en fonctions des objectifs à atteindre tels que l'acquisition de prospects qualifiés sur des thématiques spécifiques et l'acquisition de positionnements pertinents pour le référencement naturel.

    A partir d'une phase d'analyse pour accompagner notre client dans l'identification précise de ses besoins réels (lui permettant aussi de justifier à sa hiérarchie l'investissement initial), nous évaluons les ressources internes à la société et élaborons le cahier des charges du futur site pour dresser le devis initial.

  32. Electronique

    Imaginez quand on veut revendre un site ou l'on à passé 4000 heures de travail, des années de référencements, l'écriture sur mesure d'un moteur de recherche ou d'un annuaire...

    Il est difficile de donner une valeur marchande à une application informatique car les gens, en général, regardent ce que ça coûte, mais pas ce que ça rapporte !

  33. Olivier

    Quand on crée, gère ou référence des sites web et qu'on a des prospects entrants directs via son site, on a en fait deux soucis liés :
    - une bonne partie des prospects n'a PAS de budget. Ils s'attendent à avoir une presta à 500€.
    - pour des prestations personnalisées, il est impossible de fixer le prix sans avoir suffisamment de détails

    Une solution pour commencer en douceur et éviter ces deux écueils : donner des fourchettes de prix. Pour la création de site, on peut montrer ses réalisations et indiquer le prix payé par le client.
    Ca permet de prendre la température et de savoir rapidement si son offre cadre avec ce que le client est prêt à payer... et ça évite de faire des devis pour rien pour le premier cas de figure.

  34. Lucie

    il est vrai que ces problematiques reviennent souvent et il est tres difficile de choisir le mode de calcul de son tarif ! surtout quand les personnes qui le demandent pensent que tout est simple. c'est vraiment du cas par cas.

  35. syndrael

    Bon article, très réaliste.. et qui a le mérite de créer une discussion tout aussi intéressante..
    S.

  36. vincent

    Parfait cet article! Avec la petite touche d'humour en début qui m'a bien fait marré...
    Je suis entièrement d'accord, quand on annonce à prix à un client, première réaction:"Je ne pensais pas qu'un site vaut ce prix!". Sauf que derrière, il y a le design, codage (même si on part sur une base d'un CMS), faire un code propre et seo friendly...
    Bref, une fois que cela est fait, comme souligné dans l'article vient la question du référencement (chose dont le client ne voulait pas entendre parlé lors des entretiens en amont de la création)

  37. LaurentLC

    Effectivement, sujet vieux comme le web.

    De bonnes anecdotes et réflexion. En revanche la comparaison avec la vente de voiture, à mon sens, se fourvoie : sauf exceptions où on serait capable de vendre un site (ou des modules) déjà faits sans y retoucher ou presque - et je pense que ça se présente peu -, un site est toujours un cas particulier, car oui, le client est unique, même si la formule sonne un peu niais.

    Vendre des voitures c'est vendre un produit standardisé et produit en série. Une voiture coûte, (très) basiquement, autant à produire au 1er comme au 1000000ème item. Qu'on en trouve le prix de vente, donc notamment les marges cumulées, trop élevés est une autre histoire.

    Vendre un site, c'est concevoir et réaliser un *prototype* (même si on ne repart jamais complètement de zéro).
    La logique tarifaire ne peut alors être celle de la vente d'un produit de série.

  38. cv php

    On sent clairement le vécu derrière cet article. J'ai particulièrement aimé le paragraphe ayant pour titre : "Pourtant, ce n’est pas bien difficile de concevoir ce petit plugin".

    Clairement je pense que le métier de développeur est un rien ingrat dans ce sens que "la petit module tout simple" au yeux du client nécessitera peut être une concentration prolongé de plusieurs jours. Allez lui expliquer cela lorsque tout ce qu'il voit (important ce mot-là... "voir") c'est un clic et quelques pixels qui s'illumine à l'écran.

  39. Pierre#La Roche sur Foron

    Quand on me demande combien coûte un site j'ai l'habitude de dire : entre 300 et 300k€.

    Au moins le client est au courant de suite qu'il y a un monde entre le site one-page et le site corporate + intranet d'une multinationale. 🙂

    Globalement nos clients comprennent bien qu'on a aussi besoin de pouvoir se payer pour vivre et donc que tout travail à un coût. En générale on détail nos devis. Ceux qui signent savent pourquoi et nous laissent travailler en paix. 😉

    Bonne continuation,

    Pierre

  40. L.Jee

    Un bon rappel. Limite à donner au client quand on a ce genre de questions. Problème, une fois sur deux, c'est toi qui va la récupérer le client et avec ma chance, il aura de vraies questions avec toi. Heureusement que ce n'est pas mon métier, mais on a les mêmes en SEO. Combien me couterait un référencement pour être premier sur immobilier ? Tu me diras, tu dois y avoir droit aussi 😉

  41. L.Jee

    En générale on détail nos devis. Ceux qui signent savent pourquoi et nous laissent travailler en paix.<< Quand ceux-ci ne commence pas à te démonter ton devis en te disant, bah on va enlever cela, puis ça, ça ne sert à rien ? Vous en avez vraiment pour 800€ pour le point 4, ne pouvons nous pas baisser le tarif de ce point ? Etc. Enfin, c'est notre métier, on ne va pas se plaindre.

  42. Alan

    Comme je reconnais mes clients dans tout ça... ce que je trouve horrible, c'est que ceux qui se plaigne sont généralement ceux qui facture des sommes astronomiques, sont connu pour être cher ou pire, lorsqu'ils arrivent, et vous dise à la 3ème phrase, j'ai un petit budget... J'ai 300 euros pour faire ce site monsieur, est-ce que ça vous convient ? il me faudrait un cms avec un template personnalisée et un shop en ligne... il faudra aussi insérer les 800 produits que j'ai dans le catalogue papier...

    Le client est unique, et veut un site unique...

    Le problème, c'est qu'un de mes clients à trouve un mec qui lui a fait ça... mais très mal !!!

  43. Fredj

    Etant développeur web j'ai souvent été confronté à ce genre de question... très lassante mais on fini vite par s'y habitué. Il faut se mettre à la place du client qui ne connait (en général) rien au web. Il faut expliquer, prendre le temps et être patient.

    Je me souviens qu'une fois un bonhomme voulait une boutique e-commerce en échange de quelques livres qu'il y mettra en vente...

    Si c'est trop chère pour eux, je leur présente over-blog^^

    Au plaisir

  44. Loiseau2nuit

    @ 14. Proxilog

    Merci beaucoup pour le lien vers Toggl, cet app risque fort de changer ma vie (parce que je commencais à ne plus être copain avec le tableur qui me servait à ça jusqu'ici 😉 )

  45. mon site

    Quelle question ... Le prix est celui auquel on accepte de se séparer de son bébé... et celui d'un coup de coeur.. Je parle de vrai sites, qui ont une ame ..pas d'usage de templates et autres CMS ...
    Le temps qu'on a passé à le penser, le développer, l'alimenter, l'optimiser, le peaufiner ... C'est comme une oeuvre d'art ...

  46. Julien

    Ca ne donne vraiment pas envie de se lancer dans le webmastering... Le web est encore quelque chose de très très récent pour beaucoup de clients ! Courage, d'ici 20 ans je suis sûr que ca ira mieux 🙂

  47. Sébastien

    Le prix d'un site c'est comme déterminé le prix d'une maison. Il y a une base: rank/trafic/ndd(emplacement,surface,terrain) etc.. et il y a le concept aussi simple que complexe qui est qu'un site internet(comme une maison) ne vaut ni plus ni moins que le prix qu'un mec est prêt à payer. Et là les sentiments persos ne sont pas pris en compte...
    Après c'est à toi de voir si tu vends ou pas...

  48. Loic

    Sur n'importe quel site internet il y a le travail d' architecture, de réalisation du code, de référencement mais il y a aussi la partie graphique de celui ci. C'est important : c'est l'avant gout du site, son confort visuel ; c'est aussi une partie de ce qui va rester comme impression...
    A ce propos, j'ai une question très simple et très complexe à la fois : On me demande de réaliser le graphisme d'un site, plus spécifiquement les maquettes de 5 pages de celui-ci (avant qu'un développeur s'empare de la chose) ET RIEN D'AUTRE. à combien doit se monter mon devis pour ce travail ?
    J'avoue avoir du mal à trouver la réponse à cette question, n'ayant jamais eu ce cas de figure... pouvez vous m'aider ?

  49. wholesale nba jerseys

    Le prix d’un site c’est comme déterminé le prix d’une maison. Il y a une base: rank/trafic/ndd(emplacement,surface,terrain) etc.. et il y a le concept aussi simple que complexe qui est qu’un site internet(comme une maison) ne vaut ni plus ni moins que le prix qu’un mec est prêt à payer. Et là les sentiments persos ne sont pas pris en compte…
    Après c’est à toi de voir si tu vends ou pas…

    wholesale mlb jerseys

  50. Kiro

    j'aime bien le passage "do it yourself", c'est une erreur commune lors de la création d'un projet, vouloir tout faire seul et ne pas réussir à déléguer du coup on délaisse l'essentiel. On économise quelque clopette et on foire tout son projet.

  51. apwn

    Fixé un prix n'est pas toujours simple non plus pour un professionnel. Il se peut que la personne ait oublié de mentionner quelques éléments ou que le temps de travail est sous-estimé.
    Après je peux comprendre également le point de vue de l'acheteur. Quand on fait quelques devis on se retrouve vite avec des prix allant du simple au triple. Et encore, je suis généreux. Alors comment peut-il savoir quel est le bon prix à payer, lui qui n'y connait rien ?

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *