Linking naturel et contenu post pingouin 4

Référencement bio

Il y a quelque temps, je blaguais avec une amie SEO en lui disant "regarde, mon premier lien naturel !" pour un site sur lequel je travaillais depuis 2 mois.

Oui, car contrairement à ce que nous dit Matt Cutts, sur certaines thématiques, ces liens naturels ne tombent pas souvent, même si votre contenu est utile et intéressant...

En parallèle de cela, je me disais que nous les SEO, un profil de liens naturels sur un site, on finit parfois par ne plus savoir à quoi cela ressemble.

J'ai donc choisi le site d'un de mes clients pour qui strictement rien n'est fait (ils n'en ont pas l'utilité à ce jour), pour regarder comment ils reçoivent leurs vrais liens.

Et en cette saison du Pingouin 4 qui s'en est donné à cœur joie chez moi (il fait frais hein pour un mois de mai ? Et bien il a aimé...), cela vaut le coup de revenir sur ce point.

Mon cobaye

C'est le site cigref.fr que j'ai choisi pour ce test. C'est un site institutionnel qui produit pas mal de contenu depuis des années. Rien, strictement rien n'a été fait en SEO depuis que le site est en ligne en 1996 ! Cela ne veut pas sire que le Cigref ne communique pas, mais pas dans une optique SEO.

Quelques chiffres :

  • 1ère mise en ligne en 1996
  • Vrai décollage en 1998
  • Entre 8 et 10000 visites mensuelles
  • PageRank 6
  • 16400 liens entrants, à partir de 1000 domaines
  • 14500 liens dofollow, 1900 nofollow
  • 7700 liens sont en sitewide sur les sites externes, 8700 sur une seule page.

Quelques remarques :

  • Les liens sur des ancres comme cigref, www.cigref.fr, cigref.fr, etc. représentent 45% des liens entrants...
  • Les ancres de liens du genre : lire l'étude, pdf, télécharger, à lire, un document, rapport, cette page, ce lien, ici, disponible ici, dossier de présentation, etc. sont en quantité incroyablement importante.
  • Les ancres sur les titres d'articles ou publications représentent en gros le reste du linking
  • On a donc une optimisation à zéro du linking entrant ! Mais des liens quand même...
  • Le nombre de requêtes qui drainent des visites sur le site est extrêmement varié.

Mais regardons un peu plus attentivement où et comment sont placés les liens

exemple lien

Un lien dofollow sur une image, alt et title de l'image = cigref

 

exemple lien

Chez Stéphane (l'ami des SEO) un lien dofollow sur une ancre non optimisée, au milieu d'un article qui contient une centaine de liens.

 

exemple lien

Sur franceculture.fr un lien dofollow sur l'ancre "PDF" sur une page qui contient une cinquantaine de liens sortants

 

exemple lien

Un lien à partir de la page partenaires de metiers.internet.gouv.fr (bien connu des référenceurs... qui ont vu tous leurs liens de commentaires leur spam se faire virer il y a quelque temps...) mais la on a une belle page PR4. Le 1er lien vers le cigref est sur une image.

 

exemple lien

Un lien sur le blog perso d'un DSI (sur la plateforme blogspirit) sur une ancre non optimisée, mais en sitewide sur toutes les pages du blog (qui date de 2007...).

exemple

Encore un lien à partir d'un blog perso (PR4), sur une ancre non optimisée, au milieu d'autres liens.

 

exemple

Un lien à partir du CMAP, encore sur une image, à partir d'une page PR4, sans aucune optimisation, noyé au milieu des autres liens images.

 

exemple

Un lien en provenance de Numérama, vers un PDF du site, optimisation zéro une fois de plus.

 

exemple

Encore un blog de DSI (sur canalblog), liens sitewide au milieu des autres liens

 

exemple


Un lien à partir d'une page monstrueuse et truffée de liens sortants (mais la home est PR6 – admi.net)

 

exemple

Humm, deux beaux liens sur une page PR5 en haut de page sur le site epita.fr (page interne)

 

exemple

3 beaux liens sur le journal du net

On se dit quoi ?

Et bien on se dit qu'un linking naturel, ça ne ressemble vraiment pas du tout à ce que pratiquent la plupart des SEO.  Oui parce qu'un SEO, très longtemps, ça a fait ça :

optimisé au max !

ça sent pue le SEO, non ?

Du lien ultra optimisé dans un contenu qui ne l'est pas moins, bref, de la chair à Pingouin de première catégorie.

Mais est-ce la solution ultime ?

Ne rien faire est forcément le meilleur moyen de ne prendre aucune pénalité...
Mais ne rien faire, c'est aussi potentiellement ne jamais ressortir sur de grosses requêtes à fort trafic.

  • Le contenu interne du site Cigref est très loin d'être très optimisé et une bonne partie de ces contenus ne suit  d'ailleurs pas vraiment les recos SEO de Google. Les titres sont longs, ne contiennent pas toujours d'expressions-clés. Les contenus ne cherchent absolument pas à intégrer un champ sémantique quelconque (ils sont écrits naturellement), etc.
  • Du côté du linking externe, rien n'est fait dans une optique purement seo, alors forcément, pas facile de sortir sur de grosses expressions concurrentielles.
  • Mais malgré cela, sur des expressions intéressantes, le site s'en sort plutôt bien : métier système d'information, compétences si, stratégie si, métiers dsi, etc.
  • On dira donc que cette stratégie permet de résister aux grosses vagues de filtres. Et par les temps qui courent c'est plutôt un bon moyen de conserver sa visibilité. Bref, une excellente logique de long terme (mais rare sont ceux qui pensent à 3 ou 5 ans de nos jours).
    Mais on est loin de requêtes qui seraient celles d'un site e-commerce de produits de grande consommation. Dans ce dernier cas, cette solution ne fonctionnerait pas.

À retenir quand même pour nos pratiques

Si le site résiste si bien aux filtres de Google, c'est en bonne partie lié à :

  • Quelques gros liens d'autorité hyper solides (mais sur des ancres non optimisées).
  • Aucune suroptimisation des ancres de liens entrants.
  • Aucune suroptimisation des contenus.
  • Une production de contenus utiles, de qualité, partagés, ceci depuis de longues années... (pas donné à tout le monde quand même)

Mais vu que votre site n'a pas l'envergure du Cigref, il sera sans doute conseillé de :

  • Optimiser certains liens, mais pas tous, très très peu même (on reste sous le radar)
  • Produire très régulièrement du contenu, ne pas se lasser parce que vous n'avez pas encore décollé au bout d'un an (pour Google, 1 an est presque une période d'essai...)
  • Accepter que les liens vers votre site soient noyés au milieu d'autres liens (d'ailleurs, une page qui à beaucoup de liens sortants ce n'est pas gênant non plus je le rappelle...)
  • Noyer le poisson quand vous posez des liens, de manière à ce qu'un quality rater ne sache même pas pour qui un contenu a été publié... (ça c'est juste au cas ou...)
  • Vous inspirer quand même du linking naturel des sites qui ne font pas de SEO, comme vous le voyez, c'est assez éloigné des pratiques habituelles des référenceurs.

Au global, on fait quoi ?

Vous avez tous vu que Pingouin 4 a visiblement une fois de plus renforcer le positionnement des gros sites de marques ou très reconnus. La chance de ces sites, c'est de recevoir des milliers de liens naturels non optimisés. Ils peuvent donc être un peu bourrins sur le linking qu'ils font d'eux-mêmes (et je vous jure qu'ils n'y vont pas de main morte quand je vois les demandes d'échanges de certains... très très connus).

Ces sites ont aussi la chance de pouvoir produire beaucoup de contenu interne, car ils ont les ressources pour cela.

Donc pour s'en sortir, il faudra :

  • Soit être dans une super niche que les gros laissent de côté (il y en a de moins en moins).
  • Soit travailler de manière acharnée votre linking (en quantité, mais surtout en qualité, et les bons spots vont être longs à dénicher) mais de façon ultra naturelle (même si 95% des liens que vous vous créez vous donnent l'impression d'être sous optimisés)
  • Et produire du contenu, beaucoup de contenu, encore plus de contenu, et en prime, celui-ci devra être intéressant...
  • Mais il faudra aussi très fortement travailler le champ sémantique de ce contenu.
  • Faire très attention à la cannibalisation (fréquente quand on produit beaucoup), bref, penser très en amont à ce que l'on va produire pour les 50 ou 100 pages à venir et en prenant bien en compte l'existant.

Bref, selon Google le salut passe par Adwords (mais c'est très cher et souvent pas très rentable pour les petites ou moyennes entreprises, car les marges en prennent un gros coup). Et selon moi il passe aussi par le SEO, mais de plus en plus il faudra éviter de demander des résultats rapides, c'est ce qui pousse à faire des âneries (je sais de quoi je parle).

Alors au global, on se rend compte que tout cela va quand même dans le sens de la qualité, qui va s'en plaindre ?

Aparté supplémentaire Pingouin 4

Bon, n'exagérons quand même pas, certains résultats restent surprenants et il y aura toujours des contre-exemples.

  • Mon Adriana squatte toujours google image sur la requête "pizza aux anchois"...
  • baume-referencement.com est toujours en première page sur "pertinence google" avec un contenu...déroutant.
  • Un de mes vieux MFA de 2 pages minables (que je n'ose même pas montrer) à gagné 35 places (alors qu'il avait plongé il y a 1 an)
  • L'habituelle requête "nike requin" n'affiche toujours QUE des spammeurs
  • Pas mieux sur la requête "viagra". Le labo Pfizer reste d'ailleurs le grand absent de manière incompréhensible...
  • J'ai pu remarqué que le linking de bourrin fait il y a 1 an et plus n'avait pas été pénalisé, par contre, le linking optimisé récent oui.

Récapitulatif des dates Pingouin

Juste pour s'y retrouver car les n° ne sont pas les mêmes pour tout le monde...

  • Pingouin 1 : 24 avril 2012 - voir ici
  • Pingouin 2 : 25 mai 2012 - voir ici - ou Maj P1 pour Google
  • Pingouin 3 : 5 octobre 2012 - voir ici - ou Maj2 P1 pour Google
  • Pingouin 4 : 23 mai 2013 - voir ici - ou P2 pour Google

Articles connexes :

http://www.unpeudeseo.com/2013/05/23/liens-ancre-naturelle/

http://www.baume-referencement.com/interview-matt-cutts/  à méditer un peu quand même 🙂

ps : ceci est juste une analyse à chaud de ma part. Même si elle dégage de grandes tendances, la prise de recul reste nécessaire.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

87 réflexions au sujet de « Linking naturel et contenu post pingouin 4 »

  1. Morgan

    Je ne connaissais pas cette fameuse SERP sur "nike requin" et c'est juste hallucinant !

    L'importance des mots clés dans les domaines est flagrante sur cette requête :/

  2. lereferenceur

    Il est vrai qu'en ne faisant pas de SEO, il y a peu de risque de subir une sanction. Quoi qu'avec Google, on ne sait jamais.

    Mais les liens naturels il faut aller les chercher. Pour aller les chercher, il faut avoir du contenu de qualité mais surtout un minimum de visibilité, donc avoir déjà quelques bons BL. 1996 est bien loin. A cet époque je n'avais que 10 ans et le web, je ne devais même pas savoir ce que c’était. Mais se positionner en 1ère page était plus facile, car moins de concurrence, donc il était plus facile d'avoir des BL naturels. De plus la date d'ancienneté, doit être un bon voyant vert pour Google.

    Après comme tu dis, à l'heure actuelle, se lancer dans le e-commerce sans SEO, c'est très dur, voir impossible s'il y a un minimum de concurrence.

  3. vince

    Merci d'avoir partagé cette super étude de cas avec nous, je me rend bien compte du temps de rédaction/relecture que ça demande depuis que j'ai décidé d'en faire de temps en temps, c'est un gros boulot donc merci.

    Sur les conseils de Mathieu de Yakamama j'avais testé Cognitive SEO il y a peu de temps et c'est effectivement ce que j'avais remarqué en ciblant certains sites concurrents. Je suis d'accord avec votre analyse, pour les requêtes concernant les sites e-commerce.. ce n'est pas la peine d'y penser. Mais pour une vision sur le long terme, les éléments abordés (50% branding/30% sur du "cliquez ici"/le reste optimisé mais varié), sont une précieuse source d'informations.

    Le maitre mot pour 2013 sera bel et bien "dilution" 😉

  4. Narvalo

    Très intéressant de pouvoir avoir un point de vue de quelqu'un d'autre sur la situation, je me demandais à quel point cela a changé depuis que le serpomètre est passé à 8.

    Pour ma part, les 2-3 sites que je gère n'ont presque pas bougé, j'ai gagné 1 ou 2 places à tout casser, surement un concurrent qui a été éjecté par le pingouin ! 😀

    Résultat final à voir par la suite ... 🙂

  5. christophe

    C'est également ma conclusion après cet update : sous optimisés et contenu à max.
    Par contre, il y a quand même des situations bizarres. exemple ici : http://goo.gl/KWVXa
    Ce qui n'était vraiment pas la même situation avant le 23 mai.

    Autre exemple ici : http://goo.gl/7Hzu3 : dominance grosses institutions bancaires et sites d'infos sauf deux qui ont quand même un netlinking qui n'est pas réellement en accord avec la logique de ce nouveau Pingouin

    Je me demande si la mise à jour ne va pas se faire de manière itérative sur plusieurs semaines.

  6. Benjamin

    Super article et super site ce Cigref, on aimerait tous avoir le même genre de linking :). Par contre je ne suis toujours pas étonné par ce que tu dis en conclusion, quand Google fait le ménage, il laisse toujours tout un tas de poussière dans ses pages, c'est affolant ce qui concerne cette requête nike requin, et bien d'autres encore...

  7. Cédric

    Bel exemple que tu prends là Sylvain mais comme tu dis, tous les clients ... ou plutôt aucun client n'a le profil de cigrel. Création en 1996 déjà ça calme. Et puis s'ils produisent du contenu régulièrement sans même penser au SEO, c'est le cocktail gagnant.

    Maintenant pour la plupart des sites, gagner un vrai lien naturel est quasiment impossible. Il faudra donc toujours être un peu border pour aller chercher des liens pas tout à fait naturels, mais pas bourrin non plus. Ce sera de plus en plus subtil ...

    Tous les sites ne jouent pas dans la même cours ni avec les mêmes cartes.

  8. Guillaume

    Heureusement qu'il existe quelques sites qui obtiennent des liens naturellement, ca nous permet d'analyser le profil de liens et de pouvoir s'en inspirer pour essayer de se rapprocher d'un linking naturel.
    On a beau vouloir faire le plus naturel possible mais tant qu'aux eux de Google ça parait naturel c'est l'essentiel.
    Quand on regarde les liens des premiers sur la requête "nike requin", on voit bien que leurs ancres sont variés même s'il n'y a pas d'ancre du genre "ici" apparemment cela suffit. Tout du moins pour ranker temporairement.

  9. ede42

    Il va falloir faire de plus en plus attention et surtout arrêté les liens optimisés !

    Ce que je n'aime pas sur google c'est le fait d'avoir plusieurs fois le même nom de domaine sur une requête (chose qui ne devrait plus avoir lieu)

  10. Nomac

    ça montre surtout l'importance du branding à première vue.

    Faudrait-il donc surtout travailler dans ce sens là (où la seul chose à réaliser au début serait de se placer sur sa marque) ?

    Probablement trop tôt pour en parler, mais est-ce que Pingouin a été plus sévère sur des sites dont l'authorship n'a pas été établit ? Dans la même idée, qqun sait si des sites publiant avec plusieurs auteurs ont été moins touché que ceux avec un seul auteur ?

  11. Grégoire from ecolodujour

    Très juste, tout ce que tu dis .... Perso, pour mon blog, je n'ai jamais voulu rentrer dans les logiques de SEO ...et pourtant, je suis hyper bien placé sur les mots clés de mon domaine ..... Par contre, pour certains clients, malgré des approches plus SEO, je galère pour les faire monter car ils me demandent de faire plutôt "de la technique" que du contenu donc ...pas simple.
    Pour moi, au final, rien de tel que du contenu de qualité pour avancer 🙂

  12. Mikael

    Merci pour cette presentation d'un site model. C'est vrai qu'on est tenté dans notre recherche de création de liens d'utiliser les outils les plus "faciles" : annuaires, diggs, CP (même si la plupart ont pris très cher il y a un an), commentaires, échanges de liens...
    Mais effectivement ceci n'a pas l'air très naturel...
    Pour ma part, je faisais déjà un fort taux de liens avec des ancres "non optimisées" : cliquez-ici ; voir le site ; URL...
    Mais je pense que dans les stratégies futurs il va vraiment falloir prendre modèle sur des sites comme celui que tu présente.
    Je pense même qu'il faut avoir une vision sur plusieurs années en créant des sites qui serviront dans le futur à héberger ces liens "naturels"
    Je commente très rarement, (j'ai la chance d'avoir des employers qui le font pour moi)
    Mais ton article est vraiment ce que j'avais envie de lire en ce dimanche matin post pingouin 2.0 (ou 4). Il apporte les réponses à une question que je me posais déjà depuis un moment et que j'avais eu la flème de chercher :
    un vrai modèle de netlinking naturel à suivre.

  13. Simon

    Intéressant de voir que certains MFA est repris alors qu'il avait prit une pénalité algorithmique.
    L'idée de noyer le poisson est aussi très bonne pour de nouvelles consignes de CPs protégés pingouin 4 : 3 liens d'authorités, 1 lien interne et 1 lien vers le site à booster ça pourrait le faire 🙂

  14. tom

    Je confirme que travailler sur le SEO d'une grande marque ou d'une institution n'a rien à voir avec la patience qu'il faut absolument avoir quand l'on part sur un site tout neuf : ce sont des formules 1 qui recoivent naturellement des liens des journaux, des blogueurs, des clients, bref qui ont une autorité de dingue... ! Du coup se positionner est bien plus simple, un peu de contenu, quelques liens, et hop !

  15. Laurent

    Ce qui n'est peut-être pas assez mis en évidence dans l'article concerne les liens internes.
    Pingouin commence son travail "on site" et les menus ultra optimisés (ou footer, liens dans le contenu, etc) sont un endroit rêvé pour que le moteur renifle du SEO.
    Ensuite, une simple corrélation "on site" et "off site" et voilà le référenceur étrillé.

    Maintenant, au niveau de la répartition des liens, je préconise 80% de diluant et 20% d'optimisé.
    Sauf que ceci n'est pas une préco post-pingouin; j'ai toujours travaillé comme cela...
    Pour preuve, il suffit de regarder la non-optimisation de mon blog 😉

  16. Nico

    C'est marrant tout ça car une fois pingouin arrivé j'ai mis en route ahrefs. J'ai analysé amazon, ebay, la fnac, priceminister, cdiscount et mm -http://www.impots.gouv.fr/ 😛

    Au final on voit clairement que le profil est tellement riche qu'ils peuvent se permettent de bourriner sur GPS, Livre... Bon les impots, c'est autre chose...

    Par contre on voit bien que les ancres sont sur le branding ou autre majoritairement. D'ailleurs j'étais tombé sur l'article d'unpeudeseo sur WRI, qui a confirmé mon point de vue. Je reste persuadé que ce sera la nouvelle tendance mm si certains feront encore du MFA à tour de bras...

    La seule chose que je me dis c'est pourquoi n'y a t'on pas pensé avant ?

  17. Philippe

    Analyse très intéressante sur le linking du Cigref vraiment naturel VS les pratiques SEO de base !

    En effet, il me semble que le spirit SEO est de plus en plus important aujourd'hui. Sortir des sentiers battus et dire f*uck aux guidelines ! J'ai vu passer la private joke sur Twitter à propos du premier résultat sur "formation référencement" ... C'est un site qui a moins de 2 ans VS les suivants qui sont (bien) plus vieux...

    On peut trouver des exemples et des contres exemples sur toutes les situations, et c'est surement l'objectif de la firme de Mountain View, jeter le trouble, et ça semble bien fonctionner...

  18. Marc

    Bonjour Sylvain, et merci pour ta réflexion.

    Il faut se rendre à l'évidence, GG est de plus en plus tenté de profiter de sa position dominante pour orienter les SERP vers ses propres intérêts économiques, sous couvert de gardien des bonnes mœurs.

    J'ai trouvé ta remarque sur l'ancienneté de plus d'un an des liens optimisés vs pénalités intéressante : doit-on s'attendre à un nettoyage limité aux activités récentes ?

    Je suis convaincu que l'ancienneté d'une marque et sa notoriété la "blanchit" sans doute aux yeux du gendarme, et tant pis pour les jeunes structures et autres PME...

    Quid de l'avenir ? Évolution programmée : GG donnera certainement toujours plus de crédit en termes de popularité aux marques reconnues et présentes sur les réseaux sociaux au détriment des netlinkings classiques, optimisés ou pas d'ailleurs.

    En résumé : +++ de contenu de qualité +++ de branding +++ de fans FBK

    PS : ceci dit, on peut aussi rêver d'un lien sur des sites institutionnels de 17 ans d'âge..

  19. Anna

    Il est clair que Penguin V2 se focalise plus sur un certain type de netlinking, mais aussi que certains vieux sites remontent étrangement...
    La non optimisation interne et externe est possible, mais il faut générer énormément de liens pour pouvoir diluer des liens optimisés et ça tout le monde ne peut pas le faire.

  20. Christian

    Je ne sais pas pour vous, même en optimisant 50 % des ancres, pointant sur la home et les pages intérieures (le reste étant du nofollow avec un prénom ou autre), ça a ténu avec 7500 liens (pas d’automatisme) en 7 mois sur un site dont le ndd a moins d’un an.
    OK, quand MC a annoncé la fin du déploiement, on a fait en moyenne -5 sur les positions surveillées (mais on avait fait des bons avant dans les deux jours qui précédaient), et les positions sont remontées depuis, pratiquement au même niveau d’il y a 8 jours à quelques rares exceptions près.

    LA QUESTION qui se pose : OK, ça a baissé un peu. Mais où en serions-nous si nous étions restés les bras croisés sans rien faire ?
    Nulle part. Au final, même en ayant eu un léger recul, c’est tout bénef.

    Il faut accepter l’idée que cela gigote après le passage d’un filtre, mais globalement, c’est toujours intéressant de faire une bonne partie du Netlinking de façon optimisée.
    Par contre, il faut varier les ancres, beaucoup varier, et surtout les choisir très précisément pour permettre à un site de monter avec seulement 3 ou 4 ancres le plus souvent.
    Autre chose : du contenu long partout : sur le site, et sur les publications.

    Que ceux qui disent : « Penguin a donné une bonne leçon aux SEO, car moi, mon site n’a pas bougé », je leur réponds : « ben, je suis toujours devant toi pauvre oisif, et toi tu ne pouvais pas reculer puisqu’on ne te trouvait déjà pas avant ! »

    Donc, si vous avez été touchés, gardez le moral, cela fait partie du jeu.

  21. Damien

    Bonjour Sylvain,

    Voici l'article que j'ai le plus apprécié sur ton site ! Et pour cause, j'ai deux sites internet dont un très optimisé et l'autre beaucoup moins. Le résultat est que le premier a désormais moins de visite que le second.

    Pour mon second site, j'évite au maximum de faire du référencement mais je bosse comme tu dis sur le contenu pour plusieurs raisons (je précise c'est un site ecommerce) : ça me permet d'améliorer mon taux de transfo, j'ai plus de commandes et je reçois des avis des internautes qui complètent le contenu ainsi proposé.

    Grâce à ce second site, j'ai eu l'occasion de faire des interventions à la CCI de mon département. Sur leur site internet, mon site était mentionné sans lien "Damien Petitean, fondateur de ....". Le simple fait d'avoir cette mention, m'a permis de booster ma visibilité dans les SERPs, m'amenant à plus de trafic, plus de commande, plus de contenu.

    Je préfère une citation sur un site à forte autorité qu'un lien optimisé que j'ai réalisé ...

  22. dimitri

    Article très intéressant, c'est vraiment la que l'on se rend compte que lorsque l'on pense faire du naturel cela est rarement le cas, j'ai particulièrement apprécié les exemples avec images des liens !
    Good Job.

  23. Nicolas

    Un point que j'ai remarqué aussi c'est que comme Sylvain dit dans son article, certains sites avec plus de 50% d'exact match dont la plupart en spamco (commentaire entre autre sur site anglais remplis de spam), ont leur positionnement en 1ère page. J'avoue que je n'ai pas regarder si ce spam avait été fait il y a plus d'un an, ça pourrait confirmer l'hypothèse.
    De mon côté, j'avais créé il y a environ un an, 2 sites qui ont eu le même profil netlinking, un a été sanctionné, l'autre non (ou peut être pas encore)...

  24. François

    Le plus intéressant est devoir le taux très important d'ancres pas optimisées du tout. C'est vrai qu'en tant que référenceur on a toujours du mal à vouloir des liens du style "cliquez ici" ! Intéressant aussi de voir qu'il est sans doute plus naturel d'avoir du NoFollow, mais dans une bien moindre proportion (ici on a du 10% environ).

    Pour ma part aucun de mes sites n'a été touché par le nouveau Pinguin. Je pose les liens manuellement, et je cible avec soin. Je pense que c'est une stratégie gagnante sur le long terme.

    Je plussoie le commentaire Laurent Bourrelly sur l'optimisation du linking interne. Dommage que ce volet ne soit pas évoqué.

  25. Yann

    Bon Dimanche !

    Avec un beau soleil enfin présent et un bel article que je ne peux qu'approuver. Le temps est le meilleur allié du référencement naturel. Encore faut-il en avoir les moyens... Amha le seul changement de paradigme concerne le référencement à moyen terme.

    Tu démontres dans cet article que :

    Les sites anciens sont difficilement détrônables (et je confirme) : long terme

    Les techniques de spam fonctionnent toujours (nike requin et co) : court terme (sans cesse renouvelé : les linkwheel qui tombent sont sans cesse remplacées par de nouvelles)

    Reste qu'au milieu, pour promouvoir un nouveau site, c'est la galère. Et toutes les actions de linking me donnent désormais l'impression d'être observées, voire filtrées. Je n'insinue pas que cela est inefficace, mais que cela doit être fait de façon différente, sans quoi le moneysite passe par la phase "Yo-yo dans les serps" qui permet à Google de tester (via le taux de rebond entre autres critères) la pertinence des pages.

    Diluer les ancres, varier les ancres comme il a été dit, est une bonne réponse je trouve. Ton article donne de très bonnes pistes en ce sens. J'ajouterai que lorsqu'on parle dilution, il ne faut pas oublier un tantinet d'exotisme : quelques liens non opti. depuis des pages sur la même théma. en langue étrangère permettent d'assurer une bonne autorité.

    Et avec le Cigref pris en exemple, je n'ai pas eu à chercher bien loin : http://en.wikipedia.org/wiki/CIGREF

    🙂

  26. Hugo

    Merci pour cet article qui change un peu la façon d'attaquer le sujet du netlinking et des filtres Google.
    C'est assez marrant de constater qu'on va de plus en plus vers une situation ou Google voudrait que l'on produise du contenu et que l'on attende sagement que ca morde... Le problème c'est que lorsque que l'on débute on n'est pas ou très peu visible (sauf si on a déjà des sites bien référencés, sur lesquels on s'est fait plaisir avant le pinguin^^). On a donc que très peu de chance pour que que ca prenne tout seul... si l'on veut jouer avec les règles de Google, il ne reste grosso-modo que les réseaux sociaux et le linkbaiting avec du contenu qui ne doit pas être sur-optimisé :S
    A ce rythme là, on va regarder notre évolution dans les SERP sur 10 ans ^^.

  27. Erwan

    c'est génial de faire du netlinking ainsi (ou qu'on le fasse pour soi). Travailler le branding est sûrement une option plus durable mais comme tu dis beaucoup plus longue.

    En tout cas je te rejoins sur le fait que les gros e-commerces sont aujourd'hui privilégiés et je ne trouve pas cela bien. Ils ne sont pas forcément plus pertinents qu'un site de niche. Ils abusent des liens achetés (bien couverts par les liens naturels comme tu dis) et ça GG laisse faire.

  28. Christophe Maggi

    Le coup de la photo d'Adriana sur la requête de pizza aux anchois est quand même exceptionnel !
    Non seulement elle est première mais elle est aussi la seule photo de visage sur les premières photos.
    Adriana match aussi dans Bing Images et dans Qwant mais un peu plus loin dans le classement.
    C'est très très fort... Et elle est au courant Adriana ?

  29. Rodrigue

    Je suis assez d'accord avec Christian (un peu plus haut).

    Où serions nous si on avait pas fait les bourrins sur nos ancres, la preuve avec celle que je viens de mettre ici, jamais avec un linking naturel je n'aurai eu cette position, surtout pas en 1 an.

    Donc oui pour l'équilibre, mais j'espère que le travail qu'on fourni dans nos contenus et notre linking avec ancre paiera toujours autant.

  30. Jeanmi

    Le coup de pfizer est tout simplement Ennnooorrrrrmmme! Comme quoi on peut tous s attendre a un petit penguin5 dans quelques mois ... Afin d ameliorer encore un peu plus en profondeur l algorithme penguin.Tous a vos machines !

  31. Alexandre

    Article très intéréssant. On retiendra en priorité la diversification importante des ancres ainsi que certaines expressions types à utiliser de temps en temps même si ce n'est pas optimisé.

    En conclusion je dirai qu'un linking "non optimisé" permettra a l'avenir d'avoir un "linking optimisé aux yeux de google".

    On me suit ?

  32. Nicolas

    Je suis d'accord sur le fait qu'il serait préférable de ne pas trop optimiser les liens vers son site, pour un référencement sur le long terme. Mais ceux qui sont sur le net depuis 10 ans savent aussi qu'il faut profiter au maximum d'une niche car souvent cela ne dure pas. Tous les sites ecommerce avec Google Shopping, tous les sites d'annuaires/recommandations avec Google Adresse et bien sur les sites de voyage avec Google Flight en sont des exemples : lorsqu'il y a de l'argent à se faire, Google le sait ou le saura, et positionnera son service en abusant de sa position dominante. Pour moi le long terme c'est 1 an, 2 au mieux. Il suffit de revenir en arrière et de voir ce qui se passait il y a seulement 2 ans et les transformations au niveau des SERPS pour s'en rendre compte. Tant que Google représentera la plus grosse partie des visites d'un site, il y aura toujours un gros risque.

  33. Maude

    Merci pour ce récapitulatif très intéressant. J'ai constaté que de nombreux sites sans SEO mais ayant un certain âge (+ de 2 ans) trustaient plutôt bien depuis la MAJ Penguin. Mais dans ce cas précis bons nombres d'entre eux sont pauvres en contenu ou MAJ depuis leur mise en ligne, Google privilégie donc sur ce coup-ci uniquement la non-optimisation, un peu contradictoire avec "content is king".

    Ceux qui ont poussés un plus plus leur SEO et qui ressortent plutôt bien sont très désoptimisé au niveau des ancres. profil 70/30 voir 80/20.

    Le nofollow pourrait reprendre un peu plus d''importance aux yeux des référenceurs (même si il l'étaient déjà pour équilibrer le profil) pour une désoptimisation plus poussée. Peut-être un tournant majeur pour de nombreux référenceurs. Il restera à analyser l'impact des réseaux sociaux qui prendront peut-être encore plus d'importance pour palier au "manque" de liens de certains.

  34. Laurent

    Au sujet de la sanction très nette du linking optimisé des derniers mois uniquement... C'est un point que j'ai vu ressortir chez plusieurs personnes qui ont étudié tout ça.

    C'est à se demander si ce ne serait pas une preuve de "tolérance" de la part de Google qui considère qu'ils ont largement mis en garde ces derniers mois sur certains pratiques et que, par conséquent, ceux qui ont tout de même choisi de ne pas en tenir compte méritent d'être lourdement sanctionnés. A la différence de ceux qui l'ont fait avant et ont cessé ses pratiques.

    Pourquoi pas, mais cela revient à favoriser ceux qui ont choisi de ne pas tenir compte de ces mêmes pratiques à l'époque, qu'ils savaient pourtant être prohibées. Autrement dit, cela revient à dire aux personnes "bon ok c'est pas bien, c'est interdit, mais fais le quand même, profites-en, ramasse tout... En revanche, quand on sonnera la fin de la récrée, là tu as intérêt à t'arrêter parce que sinon on te fout à la porte à coups de pieds au cul".

    Pas très juste tout ça, non ?

  35. Evenstood

    Bon dans la série des commentaires qui ne servent à rien, je pense être dans la bonne voie mais je suis véritablement en osmose avec ce que raconte Sylvain dans ce billet (osmose tu entends 🙂 ).

    Mon esprit ne semble ne faire qu'un mais la réalité est tout autre. Bref, c'est marrant car le SEO tel que nous allons le connaître dans les mois et années qui viennent n'est qu'un référencement prôné par des pionners des vielles années.

    Comme quoi, les dino ont encore la côte et sont dans le coup !

  36. Phay

    Le plus irritant, c'est de voir un site dégringolé pour des pratiques faites il y a 9 - 10 ans de cela. Beaucoup de sites ont perdu leur position pour des techniques SEO faites il y a bien longtemps et qui fonctionnaient à merveille à l'époque. Mais aujourd'hui, Google les pénalise clairement.... Et même si ces sites arrivent à obtenir des liens naturels aujourd'hui, le temps d'inverser le taux entre liens considérés comme factices et liens naturels risquent de devenir une éternité. C'est ça que je trouve dommage.... La seule solution reste le plus souvent alors de devoir fermer les portes... acheter des Adwords ou si le courage vous porte, de faire un nouveau site sur un nouveau NDD.

    Enfin, bref, les gagnants dans tout ça, encore une fois les GROS SITES qui ont les moyens et bien sûr Google, qui doit avoir de nombreux nouveaux clients chez Adwords depuis le 23 mai...

  37. Tyseo

    La qualité du contenu, la qualité des liens : tout ça est très bien et c'est ce que je préconise à mes clients mais souvent :
    1 - le budget ne peut pas suivre
    2 - l'envie n'est pas là pour le client
    3 - le contenu est bof même en faisant des efforts (ce qui explique aussi le point 1)
    4 - pas d'autres positionnements possibles (voulus ou imposés par la concurrence)

    Que proposez dans ces cas là à part du adwords, solution de simplicité ?

  38. Adrien

    C'est une analyse qui dégage déjà bien des tendances intéressantes. On va donc se diriger vers des méthodes d'optimisation de plus en plus longues, de plus en plus contraignantes et de moins en moins rémunératrices si je comprends bien l'affaire ?

    Google est en train de réussir son pari en tentant de mettre en avant l'efficacité de l'Adwords même si je ne suis pas un adepte de la formule...

  39. Mathieu Zen

    Si j'ai bien compris, quand on est sur du super concurrentiel, il faut... heu, en fait, pas sûr d'avoir bien compris. Du contenu, plein de bon contenu, c'est ça ? A quand une vraie étude détaillée pour des sites sans des moyens gigantesques sur des marchés très concurrentiels ? Faudrait qu'on en parle un jour si tu veux...

  40. Ceinture Cuir

    Très intéressante cette analyse sur le linking du Cigref, avec cette mise à jour Pengouin on observe que le SMO est en train de prendre une importance de plus en plus grande même si le lien reste primordiale.

  41. ElodieP

    Je débute en SEO et c'est vraiment plaisant de lire des études de cas aussi détaillées et surtout bien expliquées !
    Je lis pas mal de tutos sur le netlinking en ce moment et je n'ai pas vraiment pris le temps de m'interesser à ce qui allait changer avec l'arrivée de Penguin4 : bref, j'avais l'intention d'y aller à fond avec les liens sur-optimisés et bourrés de mots clés !
    Ouf, je suis tombée sur votre étude et çà m'a calmé !
    J'ai juste une question : quelqu'un peut m'expliquer ce que cela signifie ?
    "Noyer le poisson quand vous posez des liens, de manière à ce qu’un quality rater ne sache même pas pour qui un contenu a été publié… (ça c’est juste au cas ou…)"

    Merci d'avance !

  42. mima

    C'est une analyse qui me fait sentir un peu en désordre. Le non-SEO ou la non-optimisation s'avère, à mon avis, une solution pour ceux qui ne connaissent rien au SEO où pour ceux qui n'ont pas les moyens. Mais! Qui pense à la non-optimisation en 2013? Si j'ai à répondre, je dirais aucune personne. Mais, il semble que j'ai tort!

  43. Fred

    Merci pour cet article, c'est vrai qu'avoir des liens depuis des sites d'autorités donne de la confiance à votre site et permet de passer à travers les mailles du filtre. Il est également bien, selon moi de jouer avec les liens texte et lien image, sans forcement optimiser l'image ou le texte. Panaché semble être une bonne solution pour rester sous ce fameux radar.

  44. Ben

    C'est le parfait exemple de ce à quoi doit ressembler un profil de liens dans un contexte post-Penguin. Varier ses ancres n'est plus aujourd'hui une option, c'est une obligation. Un constat qui prévaut également pour les domaines. Mais est-il encore de le rappeler ? N'oublions pas en effet que dans "référencement naturel", il y a "naturel". Par conséquent, la principale mission du référenceur doit être de réaliser manuellement ce qui est sensé se faire automatiquement au fil du temps.

  45. Sylvain Auteur de l’article

    @ Cedric

    Je suis bien d'accord, il est déjà difficile d'avoir l'aura du Cigref pour la plupart des sites, c'est une véritable institution. Pour un site e-commerce qui se lance, la règle a en tirer reste tout de même la notion d'ancres non optimisée qui devra représenter un pourcentage non négligeable.

    Notons aussi que le Cigref sait très bien communiquer avec ses partenaires, ça aide derrière pour obtenir de vrais liens faits naturellement.

    @ ede42
    Je suis d'accord avec toi, surtout en 1ère page, parfois c'est totalement injustifié.

    @ Nomac
    Pour le branding, tu as raison, mais quand on pousse la logique, ceux qui ont un bon branding font aussi des efforts de communication en parallèle sans strictement penser au SEO.

    Pour l'authorship, j'ai justement regardé cela un peu plus en détail sur un site ou j'avais bourinné un poil, mais ou il y a un peu de partage G+, et bien ont dirait que cela minimise les pénalités, mais bon, ce n'est pas la solution ultime non plus.

    @ Gregoire
    Du linking ou de l'optimisation interne sans un contenu qualitatif me semble peine perdue.
    Mais malheureusement, la réponse habituelle est "j'ai pas le temps".

    @ Mickael
    Tu mets le doigt sur un point essentiel je crois, la logique sur plusieurs années.
    Et quand des clients te mettent la pression chaque semaine, ils te poussent à faire des conneries.
    Je crois que je vais dire non bien plus souvent, quitte à perdre des clients, mais au moins je n'aurais pas participé à leurs gamelles.

    @ Simon
    J'ai des idées bien plus tordues pour "noyer le poisson" 🙂
    Sinon, pour les vieux MFA oubliés qui remontent, c'est assez amusant en effet.
    Pour avoir échangé avec d'autres SEO, le constat est qu'ils avaient souvent été abandonnés en terme de linking (plus personne ne bossait dessus), et malgré leur linking de bourrin fait il y a 1 ou 2 ans, ils n'ont pas été pénalisés, au contraire.

    @ Tom
    Tout à fait d'accord, ce n'est pas la même chose avec un inconnu qui se lance...

    @ Laurent
    Tu as raison, le croisement liens internes/externes sur des ancres optimisées semble être un gros point aggravant.. Après, pour les 20%, je vois des sites ou c'est encore trop visiblement aux yeux de Google, mais cela dépend de la concurrence sur la requête ou de la thématique à ce que je vois.

    Sinon, je suis comme toi, ce blog n'est pas suroptimisé du tout, mais comme toi sans doute, je n'ai jamais eu une optique court terme. Ce n'est pas le cas de tous mes clients, certains veulent tout tout de suite comme s'ils étaient aussi gros que rueducommerce ou laredoute mais avec un budget qui en est loin. Résultat : rien pour imaginer des contenus solides, 3 euros pour bosser 4 jours sur une infographie, et bien je ne fais pas. Alors forcément, se rabattre sur du linking pas cher est risqué.
    Et tu as beau le dire au départ, et même l'écrire, c'est vite oublié quand le site se prend une raclée...

    @ Nico
    Et oui, quand tu as du bon lien naturel en masse, tu peux être un gros bourrin en parallèle.

    @ Marc
    Le crédit aux marques dont la notoriété dépasse largement le web est déjà sacrément impactant tu as raison, et je pense que ce n'est pas fini. En fait, Google joue la sécurité auprès de ses utilisateurs en affichant ces sites. De plus, il leur accorde sans doute bien plus de largesse dans la mesure ou il ne peut pas trop se permettre de les "virer" sans perdre sa crédibilité.
    Alors parfois, on a en effet des résultats idiots, car ces marques squattent un peu trop la SERP.

    Pour les réseaux sociaux, j'aurais forcément tendance à penser que G+ prendra encore de l'importance. C'est le seul réseau que GG maitrise de A à Z.

    @ Christian
    Assez d'accord avec l'ensemble de ton commentaire.

    @ Damien
    Reste à provoquer le naturel, même lui ne vient pas forcément tout seul.
    C'est là je pense que se jouera une partie du travail SEO à l'avenir.

    @ François
    Faire des ancres "cliquez ici" devient une stratégie de défense pas inutile, mais ce n'est sans doute pas suffisant. Même optimisés, les liens à partir de vrais sites d'autorité permettront majoritairement de sortir du lot, mais parfois, que de travail pour un seul lien !
    Je pense qu'il faut faire machine arrière sur les notions de quantité pour le linking, mais pas facile parfois d'expliquer à un client qu'entre la production d'un bon contenu (une vidéo par exemple) et le travail de communication, cela peut prendre 3 jours pour obtenir un seul lien, même si celui-ci vaut de l'or !

    @ Yann
    C'est le gros avantage d'être une institution reconnue comme le Cigref !

    @ Hugo
    C'est exactement cela le problème. Et faire comprendre à un client qu'il faut être patient (pas 10 ans quand même), ce n'est pas facile.

    @ Erwan
    Je n'en vends jamais, et si tu savais les demandes que j'ai de la part de gros sites.

    @ Christophe
    Ne cherche pas, je ne te donnerai pas son n° 🙂

    @ Alexandre
    Tout à fait, on passe d'une stratégie offensive à une défensive.

    @ Nicolas
    J'admets que tu touches un point sensible...

    @ Maude
    J'ai des exemples avec des sites qui ont 45% de nofollow, et bien on dirait que cela n'a aucune importance aux yeux de Google si le dofollow est un peu trop optimisé, cela ne semble pas minimiser les pénalités de linking trop agressif par ailleurs.

    @ Laurent (com 34)
    Je fais le même constat que toi.

    @ Tyseo
    Dans ce cas, je ne propose plus rien, je tente juste de leur faire comprendre que s'ils avaient un magasin dans la vraie vie et qu'ils ne faisaient aucun effort, leur affaire ne marcherait pas non plus.
    Je reviens sur le fait que l'eldorado du web où on gagne sans rien faire est une époque totalement révolue. Sinon, comme tu le dis, c'est adwords qui devient la voie de la facilité, à eux de voir si c'est rentable pour eux. J'ai vu pas mal de gens arrêter, car ils y laissaient toute leur marge. Et le CA sur lequel on ne gagne rien ne sert pas à grand-chose.

    @ Adrien
    Adowords n'est pas plus efficace, mais indéniablement plus rapide (mais couteux).

    @ Mathieu
    Relis ton commentaire et tu auras ta réponse:-)
    As tu déjà vu qui que ce soit où que ce soit réussir sur un marché ultra concurrentiel sans avoir de gros moyens ?

    @ Ceinture cuir (space comme nom)
    Je ne vois pas trop le rapport avec le SMO.

    @ ElodieP
    Et bien je pense que tu as bien fait.
    Noyer le poisson ? Je te donne une piste – que ferais-tu si tu étais quality rater si tu ne savais pas pour qui un lien a été fait dans une publication ? Tu sanctionnerais qui ?

    @ Mima
    Je pense qu'à force de fessées, de plus en plus de SEO vont y penser.
    On en reparle quand tu m'enverras un mail pour me demander de supprimer ton lien ou de modifier son ancre ? 🙂

    @ Ben
    Je pense que l'on est bien au-delà de la notion du travail automatisé ou pas.
    Un logiciel peut tout à fait poser des milliers de liens non optimisés.

  46. ElodieP

    Ah Oui je vois. Mais comment faire concrètement, parce que le lien va renvoyer vers le site à "booster" comme dit Simon ?

    Oui je sais, je suis une noob en SEO !
    Merci de prendre le temps de répondre à mes questions d'ailleurs !

  47. lotof

    J'aime bien le dernier commentaire de ben qui est plein de bon sens : mais un référenceur naturel ? Pour moi cela semble "presque antinomique", mais bon chacun a sa définition du métier.

  48. Loiseau2nuit

    Ah bah enfin quelqu'un d'honnête !
    Bon Zeus, c'est quand même un monde. Toutes les analyses portent à croire qu'on a pris une des plus grosses baffes de cette MAJ et pourtant le SEO francophone fanfaronne sur twitter en chantant "même pas mal !"

    Merci Sylvain, et pour ton analyse, et pour ton honnêteté intellectuelle !

  49. Annuaire Francais

    Exemple bien choisi qui correspond a de nombreux sites. Sur l'Annuaire Français, en reprenant l'examen des plus anciens inscris d'avant 2001, je vois qu'une bonne proportion n'ont pas remis leur site au gout du jour, et même souvent, sont restés a une seule page depuis 1998.

    Pour nous, nous avons testé l'absence de SEO au début de la V2, et le résultat a été très faible, trop. Du coup, nous en avons fait un peu, et le trafic a repris sa croissance.
    Nous avons testé récemment des liens additionnels en bas de page "on site" mais avec des liens absolus. L'effet voulu sur le CPC a été immédiat, mais l'évolution du site a été bloquée en même temps.
    Penguin 4 n'a pas sanctionné, mais la stagnation reste d'actualité avec 20k VU / jours.
    Nous avons testé la réduction de ces liens additionnels (nombre réduit de 16 à 4) et les avons mis en liens relatif au lieu d'absolu. Ce test qui a commencé hier semble donner ses fruits et le trafic semble a nouveau croitre.

    Ceci confirme l'intervention de Laurent Bourely sur les liens internes dont les abus sont déjà sanctionnés avant même Penguin 4.
    Cela confirme aussi que le SEO doit rester modéré au risque de se perdre ou de tomber dans un filtre.

    Côté référencement, nous n'avons encore rien fait car les risques sont plus grands.
    Nous attendons la fin de la version Bêta de notre V2 pour faire parler un peu de nous, et quelques liens qui seront posés chez nos confrères annuairistes. Rien de plus.

  50. Brainsto

    Chez nous, pingouin a dégagé un concurrent ou deux, et on a chopé la première place sur 2 requêtes importantes, et la 4ème sur la requête mère !

    J'avais peur, mais au final me voilà récompensé de 6 mois de bons et loyaux linking ! 😀

  51. Keeg

    Tiens, j'ai un article sur le netlink naturel en attente depuis 45 jours dans mes brouillons. Il faut que je le finisse. Il complétera ton analyse dans la mesure où je décortique certains facteurs globaux.

    Au delà de ce point, j'ai noté ta phrase suivante : "J’ai pu remarqué que le linking de bourrin fait il y a 1 an et plus n’avait pas été pénalisé, par contre, le linking optimisé récent oui.".

    Franchement, j'ai le constat totalement inverse sur un bon paquet de sites. Comme souvent, difficile de sortir une analyse vraiment précise compte tenu de la multitudes des facteurs.

    Sinon, comme souvent, c'est jackpot pour les gros sites de grosses marques.

  52. rédaction Web

    Je pense que l'avantage de ce site c'est avant tout son naturel. On peut dire que le travail acharné de contenu paie aux yeux de google. Quant aux liens, il est vrai qu'il serait mieux et plus naturel de les insérer dans les articles, sans pour autant en faire trop pour ne pas être victime du penguin. Le mieux c'est de bien choisir les mots clés.

  53. fred

    Franchement je ne sais pas vous mais j'ai jamais vu un site ranker rapidement sans faire de liens, en tout cas pour un e-commerce ce n'est pas viable, la course aux positions étant ce qu'elle est ...

  54. Céline

    Il est clair qu'un site à forte popularité aura plus de chances d'être relayé par les médias et donc d'avoir des liens naturels que le petit site vitrine du boucher du coin qui essaye de se faire une petite place sur le web.

  55. Pierre

    Bonne petite claque chez moi.
    J'ai l'impression que Google oriente ses SERPs sur les gros sites sur cette MAJ. Ca donne l'impression qu'on organise un oligopole où les grosses compagnies avec de gros budgets vont se partager le gâteau et les petits devront passer par la caisse Adwords.
    De toute façon, c'est le serpent qui mord la queue cette histoire de liens naturels, si on ne fait pas de netlinking au début, on est un près sûr de ne jamais récupérer de liens naturellement.
    Ca donne pas envie de lancer un site tout neuf avec le sacré handicap qu'offre Google désormais.
    Si Facebook avait un système de pub plus pérenne je pourrais me laisser tenter et réduire la Google dépendance.

  56. rocketseo

    Merci pour ce retour d expérience, c est toujours intéressant d étudier un profil de liens 100% naturel afin de se rappeler que ce n est souvent pas ce que l on pense.

    C est un bon début pour pingouin 4. Dire ce qui ne fallait pas faire, c est bien mais parfois c est un peu trop tard (je le sais croyez moi). Du coup, je vais patienter jusqu au prochain article qui traiterai de ce sujet : "comment se sortir de pingouin 2.0!" lol

    @+

  57. Monica

    Nom d'un KeyLuv!

    Ce post est le plus désoptimisant que j'ai lu depuis des lustres. Les liens m'en tombent... Mais comme il faut positiver en toute circonstance, et bien, ton beau book des liens les plus affreux, sales mais gentils, va donner envie à toute une génération de netlinkers d'aller se reposer plutôt que de se torturer la tronche dans des annuaires ésotériques ou dans du spamco de blogs d'univers tout autant identiques à son site, qu'au final fantomatiques.

    Par contre la bonne nouvelle est là! Car de post en post, on entrevoit avec Sylvain Richard, le concept gagnant qui soigne tout, le vrai baume-référencement de jouvence: il faut faire faire du contenu pour être cliqué et glaner de vrais liens bénis par le public. Donc savoir écrire pour écrire beaucoup et inversement. Dans cette théorie, les sites magazines ont de beaux jours devant eux et avec eux les journalistes s'infiltrant dans le métier de référenceur au détriment des purs techniciens.

    Little bémol: pourquoi faire aussi porter le chapeau au linking interne pris isolément alors que cette technique vise surtout l'organisation de la lecture, une sorte de syntaxe visuelle pour les visiteurs du site, par opposition à la technique d'alpagueur des semeurs de BL. Ne serait-ce pas la ressemblance du profil liens internes/liens externes dont il faut se méfier comme la pangouine?

    (Axe is King 🙂

  58. Jérôme

    J'avais réagit à l'un de tes tweets dès la sortie de Penguin 4 concernant la pénalisation de beaucoup de tes sites clients, est-ce que tu crois donc que cela vient de ton penchant à vouloir optimiser beaucoup des liens que tu produis ?
    Comme je te l'avais dit, je fais varier mes sources de liens mais j'ai tendance à trop souvent mettre une ancre intéressante, même si c'est de la longue traine moins optimisée, je ne fais que très rarement des liens sur le nom de la boite, l'url du site ou sur des ancres bateau (cliquez ici, etc.). Tu te reconnais aussi dans ce que je te dis ?

  59. Yoav

    Au risque de passer pour un con mais les référenceurs ont-ils encore de l'avenir ? Je veux dire qu'à force de lire que les mises à jour des filtres, dont nous connaissons tous des milliers de règles, sont-elles encore valables et utiles ? Faut-il oublier et réapprendre ?

    Bref, j'attends avec impatience l'analyse des pros sur le sujet ^^

  60. alex

    Pour être encore plus large je dirais que toutes les requêtes liés à Nike, nike pas cher, nike air jordan, nike air max,... ne sont que des spammers et sites de contrefaçons ce qui est ultra frustrant, les premiers vrais sites sont en 3ieme pages si je ne dis pas de bêtises, c'est donc du grand n'importe quoi.

    Et c'est de même pour d'autres marques

  61. Sylvain Auteur de l’article

    @ Loiseau2nuit
    Je précise tout de même que j'ai plein de clients non touchés, mais d'autres chez qui la concurrence était très forte, et qui souhaitaient des retours rapides ont parfois eu de belles dégringolades. Principalement pour des raisons de linking trop optimisé vers des pages internes en général.

    @ Annuaire français
    Pour être honnête, j'ai souvent du mal à comprendre vos commentaires.
    Vous expliquez que vous avez fait pas mal de modifs de votre linking interne, mais rien en référencement. Ce n'est pas clair.
    Sinon, je ne vois pas la différence entre un lien relatif ou absolu, il est traité de la même manière.

    @ Brainsto
    Heureusement, j'ai moi aussi quelques bonnes surprises, des sites ont vu leurs concurrents prendre de jolies raclées. Un avec qui je me battais depuis un moment à totalement disparu sur une requête phare, heureusement que je n'ai pas joué sur le même registre que lui...

    @ Keeg
    Comme quoi... Mais sinon, la tendance est quand même assez franche chez moi, j'ai même de vraies bouses qui sont ressorties du trou.
    Pour les grosses marques, on est d'accord. C'est aussi un bon moyen de jouer la sécurité pour Google. En même temps, sur certaines thématiques e-commerce, quand tu vois la grosse marque généraliste en première page qui propose 3 produits, et les plus petits, mais spécialisés qui proposent un énorme choix et sont relégués en 2ème page = bof bof...

    @ Fred
    Un jeune site peut ranker très rapidement, mais rarement sur des requêtes concurrentielles (sauf EMD).

    @ Pierre
    J'ai un sentiment un peu similaire, mais à côté de ça, les gros sites dépensent aussi souvent beaucoup en adwords. On pourrait même dire que GG favorise ses clients (mais je n'irai pas jusque-là).

    @ Rocketseo
    Et bien je pense qu'il y aura un jour un article de ce type ici, mais il faudra attendre que je sorte certains sites du trou 🙂

    @ Monica
    D'abord, merci pour la fraicheur de ton commentaire:-)
    Ensuite, tu as raison, la suroptimisation interne n'est probablement néfaste que si la même chose est faite en externe.

    @ DMS
    Oui, ça a toujours été le cas. D'ailleurs le Cigref a un domaine de 96 !

    @ Jérôme
    Clairement, l'impact négatif est toujours là ou les ancres sont un peu trop optimisées, mais si très diversifiées. Et surtout vers les pages où l'optimisation interne était forte aussi (notament le title).
    Là où j'ai pas mal utilisé le branding car les clients étaient moins pressés, je n'ai pas de baisse.

    @ Yoav
    Pfiou, trop long de te répondre, et une partie de la réponse est dans l'article, mais en gros une bonne réponse ici : http://www.1image.eu/disparition-mort-seo/

  62. Lotof from Table de Cuisson

    Franchement, vous croyez vraiment que le métier de référenceur est intègre ?

    Autant un docteur avec l'obligation de moyens, peut dire au patient : "j'ai pas trouvé mais je vous envoie chez un spécialiste", et même le spécialiste peut ne pas trouver de solution et en général il l'avoue tout simplement son impuissance sur certaines pathologies;

    autant le référenceur est souvent aux aguets du cyber-commerçant prêt a claquer ses derniers deniers pour s'en sortir et a qui il va promettre de passer de la page 12 de GG à la 2 page, voire en fin de première sur certains mots clés. Au final comme il ne parvient pas à prendre un place sur le podium, cela se ressent sur les ventes qui restent maigres.

    Donc faire du linking c'est mal (selon GG) !
    Ne rien faire, c'est bien, mais ne mène à rien donc c'est mal aussi.
    Y' a pas un problème là ?

    Que fais le référenceur alors (à part brasser de l'air et justifier ses factures) ?

  63. Demange Eve

    Merci Sylvain, pour vos posts sur le référencement naturel toujours pertinents, drôles, pointus et accessibles. Un régal ! Je ne me lasse pas de vous lire 🙂

  64. Clément

    Au final, avec ce Penguin, c'est un juste retour des choses et rien, mais rien de nouveau sous le soleil du référencement. Il est clair que la course au positionnement devient de plus en plus ardue et qu'une grosse partie du référencement (le linking pur et dur) va devoir être purifié dans les années à venir.

    D'ailleurs, j'aimerais bien connaître le nombre de webmasters/référenceurs qui ont carrément abandonné l'idée de pouvoir faire la cour à Google.

    De mon côté, j'abandonne tout site qui débarque sur un secteur concurrentiel sans comprendre l'importance extraordinaire de certains vecteurs - le Temps, la Viralité et la Qualité du contenu - et qui ne voit que le référencement naturel pour assurer ses visites et son CA.

    Car au final, c'est de cela qu'il est question de tous ces filtres à répétition selon moi : le profil des nouveaux entrants. Et cela, c'est la stratégie commerciale de Google qui le décide et le dessine petit à petit, au grand dam des référenceurs qui se retrouvent souvent accouder à des "profils" de sites qui ne seront pas/plus viables à terme, du moins pour ouvrir la grande boîte "google.fr" du trafic abondant sur la plupart de leurs requêtes lucratives.

    Certes, il y a des contre-exemple, mais franchement, je pense que c'est tout un pan économique qui va se modifier petit à petit.

    Et le profil qui semblent se dessiner : soyez connus, soyez actifs sur la publicité sous toutes ses formes et respectez certaines lignes rouges (achat de liens et toute ligne qui ferait perdre la face à Google s'il ne sévissait pas).

    Donc selon moi, absolument pas la mort du SEO que certains pourraient prédire, juste la fin de la ruée vers l'or pour certains.

  65. Annuaire Francais

    @Sylvain,
    Je fais beaucoup de modif sur mon linking interne et pas de référencement, pourquoi?
    Pour 2 raisons simple :
    - avant tout, je ne suis pas 100% pret pour du gros trafic, mon projet est 95% achevé mais les 5% restant m'empêchent de gérer de gros volume, encore quelques semaines.
    - Je suis très prudent, j'ai déjà vécu et subit sur une société en 2003 le grand nettoyage de Google, ont ne m'y reprendra pas. Je vois les stratégies de black hat de plus en plus utilisées, même par des gros, et de plus en plus de filtres, dont les 2 derniers avec Panda et Penguin.Quand mon site sera 100% opérationnel, je compte surtout sur un petit buzz et intérêt majeur qui se suffira a lui-même progressivement pour du ref naturel, peut-être soutenu par un référencement prudent le plus diversifié possible.

    Donc, je ne fais pas du référencement tout zazimut pour le moment, et j'essaye d'optimiser en interne. Sur un site de 5 millions de pages, chaque petite modif interne se ressent dessuite et se mesure très bien dans analytics, d'heure en heure même.

    En ajoutant 15 liens qui me semblaient utile sur toutes les pages, même si les liens étaient contextuels, cette serie en bas de page a été très mal perçue par Google. J'ai donc réduit ou supprimés ces liens et le trafic a recommencé a progresser.
    Les quelques liens restants ont été déplacés vers le haut de page, et sont passés de lien absolu a lien relatif.

    Dans mes propres tests, sur un site a part, le lien relatif est mieux perçu par le moteur que le lien absolu. Mes tests sont tous doublés en lien absolu et relatif, et dans les meilleurs résultats, les liens relatifs sont mieux pris en comptes par Google. Je ne crois pas a une coïncidence sur ce point.

  66. François

    On s'y perd quand même dans toutes ces techniques de référencement. Le plus drôle étant que l'on peut trouver à peu près tous les avis sur la toile.

    Je pense qu'il faut donc se concentrer sur ce qui fait l'unanimité : la création d'un contenu de qualité.

  67. Le Juge

    Pour el moment c'est touours plus ou moins RAS de mon coté - j'ai bien 2 petits sites que je regarde d'un oeil plus attentif mais rien de vraiment grave pour le moment - Il faut dire que je suis toujours extra prudent avec les liens - je ne vais pas trop vite je fais tout a la pogne, et je fais bien gaffe a ne aps trop optimiser les ancres. La ou jer pense avoir péché sur les 2 sites possiblement touché c'est sur le taux de Nofollow - on va voir comment on peut corriger le tir.

    Bonne chance en tout cas

  68. Wiloooo

    C'est horrible ces MAJ de Google, on devient parano du coup je ne publie plus de liens, même en commentaire de blog.
    Quand on se fait flinguer par pingouin la meilleur chose à faire c'est quoi ? tout arrêter, supprimer et dénoncer tous les liens ou ne rien faire ?

  69. Romain

    C'est marrant comme de plus en plus, je me pose également la question suivante : comment rendre un lien au maximum naturel ?

    A vrai dire, c'est un véritable dilemme. C'est sûr que l'ancre non optimisée est forcément une idée convaincante surtout sur un lien depuis un site d'autorité mais ça fait assez mal de "gâcher" une si belle ancre possible.

    L'exemple de cigref.fr est bon en tout cas. C'est sûr qu'établir une stratégie calquée sur ce schéma (c'est à dire pas de SEO) est une méthode qui s'inscrit sur la durée. J'aurais cependant optimisé un maximum le site en interne (optimisation on-page) pour maximiser les résultats dans les SERPs.

  70. Denis

    Via le tweet d'un ami, j'ai trouvé une liste de sites qui auraient subis la plus grosse sanction pinguin : -http://www.teliad.fr/rankingindex-top-listes/perdants/absolu.html Du moins ce sont les site qui ont perdu le plus en visibilité après la sorti de pinguin. C'est la seule liste que j'ai trouvé pour la france, un comparatif d'une autre agence pourrait être intéressant.

  71. agence web paris

    Bonjour,

    J'ai lu votre article avec beaucoup d'attention car j'aimerai me perfectionner pour optimiser le référencement de mon site. Le référencement était encore une science qui m'était totalement inconnu avant que je crée mon agence et j'ai donc décidé d'apprendre les rudiments de cette discipline ô combien complexe. Je crois bien avoir intégré les principes de backlinks, linking interne etc mais force est de constater que les prolégomènes nécessaires à l’acquisition du référencement me sont encore inconnus.

    Ma question est la suivante, puisque vous semblez être un référenceur, vous devez surement avoir quelques livres, documents à me conseiller pour me perfectionner. Je n'ai pas énormément de budget pour suivre des cours et je ne veux pas faire appel à une agence. J'aimerai apprendre et réaliser le référencement sans externaliser cette tâche. Comme on dit " je ne veux pas du poisson, je veux que l'on m'apprenne à pécher".

    Merci pour votre aide 🙂

  72. Mohamed

    Pour ma part, je ne pense pas qu'il faille diminuer forcément les ancres optimisées. La nécessité est de varier dans le but de "normaliser" le linking.

    Je me demande si ça ne va pas faire baisser les articles sponsorisés tout ça 😉

  73. i-GAGNE.fr

    En effet, c'est de plus en plus dur de trouver de bons backlinks.
    Néanmoins, Google préconise certaines améliorations/optimisation du référencement d'un côté et les punis de l'autre avec ses nouveaux systèmes tels que Pingouin 4.
    Il semble (c'est même clair) que Google nous forcera de plus en plus la main pour payer (encore et toujours) du Adwords.

  74. Will

    MAtt Cutts est un fou, c'est peut-être vrai aux USA ou le web est plus développé qu'ici, mais en France le linking naturel est quasi inexistant, on doit faire avec les moyens du bord...

  75. Florian

    J'avais loupé ce retour à chaud sur Pingouin 4 et finalement il y a quelques mois lorsque je me suis lancé sur le SEO je disais avec humour qu'au final le mieux pour le référencement c'était de ne pas en faire et d'être sur une démarche user first.

    Au final on y arrive et effectivement c'est vraiment très frustrant vu que c'est très long de se positionner mais c'est un investissement sur le long terme.

    Et au final si on prend la somme des heures passées à optimiser son linking et on le met dans l'amélioration de son contenu les résultats à moyen long terme seront probablement bien plus rentables que nos liens ultra optimisés.

  76. Christ

    Bonjour
    Par contre quand est il des habitudes j'ai pas vu beaucoup de changement au niveau des ancre ! il y a cas regarder celle des commentaires.

  77. pieces-stratocaster

    Il semble que Google oriente ses SERPs sur les gros sites déjà bien placés. Les grosses compagnies avec de gros budgets vont se partager les premières places et les petits sites même trés bien conçus devront passer par la caisse Adwords, non?

  78. Mathieu

    Donc ce que je retiens de ça: faire des liens aux ancres pas optimisés du tout puis de temps en temps déposer une ancre au petit oignon. J'ai bon ?
    C'est clairement pas facile de se retrouver avec des liens naturels...
    PS: J'étais en train de me faire la réflexion, google doit déjà être capable de repérer les commentaires et notamment les noms "ancrés" non ?

  79. Ahmed Ould Bettar

    Bjr , je suis entièrement du meme avis que pieces-stratocaster , Google oriente ses SERPs sur les gros sites déjà bien placés. Les grosses compagnies avec de gros budgets vont se partager les premières places et les petits sites même trés bien conçus devront passer par la caisse Adwords, non? L'eau va à la rivière !!!

  80. Reven

    Avant Pingouin 4 je ne m'étais pas attelé à "copier" le style de liens entrant sur les sites à liens entrant naturel comme Cigref. Et j'aurai du, parce que certains de mes sites ont été touché par pingouin 4 (et pourtant rien sur pingouin 3 ou 2 etc.). Maintenant, c'est une étude très intéressante pour que je sache comment m'y prendre maintenant sur mes anciens sites pour diluer au mieux mes ancres. D'ailleurs, si j'ai bien compris, même le style de lien est parfois différent (image de partenariats etc.). J'ai vérifié les BL et ancres via majestic de cigref, et franchement, c'est complètement différent de la manière dont moi je travail. En somme, aujourd'hui à moins d'avoir un EMD, ça demandera surement plus de travail qu'avant pour ranker sur les requêtes visé (pour rester sous les radars).

  81. MacD

    Vos articles comme toujours sont très pertinents et d'actualité. Seulement pour la majorité des SEO le meilleur moyen pour avoir de nouveaux clients, c'est de les convaincre sur l'utilité d'être placé sur les mots clés les plus recherchés.
    Pour confirmer ce que vous dites, sur un de mes blogs que je n'ai pas touché depuis plus d'un an, j'y reçois plus de visiteurs que sur tous mes autres blogs mis à jour presque tout le temps.
    J'espère que vous ferez un autre article dans ce sens.
    Nous vous suivons tout le temps pour savoir toujours comment plaire à Google et les autres moteurs de recherche.
    Merci pour tout

  82. rédacteur

    Un contenu de qualité SEUL n'apportera pas un trafic important. Un contenu de qualité est nécessaire pour augmenter par exemple le taux de conversion des pages. Cependant, il n'améliore pas le référencement des pages web car la plupart des rédacteurs n'aiment pas citer des articles d'un autre blog (de peur que le lien sortant fasse diminuer leur PR par exemple), ou encore les lecteurs ne comprennent pas toujours l'importance d'indiquer qu'ils aiment l'article et de les partager sur les réseaux sociaux.

  83. Sabine (Randocheval Mongolie)

    Merci de ce bilan très complet, j'ajouterais que l'ancienneté du site joue énormément : mon premier site (Randocheval) date de 1999, et est très bien référencé, alors que je ne fais quasiment plus d'effort SEO depuis des années.
    Par contre, j'ai plus de mal avec le petit dernier, Randocheval Mongolie, qui date d'il y a deux ans.
    Bon, je retourne sur mon contenu, si j'ai bien compris... 😉

  84. Leo

    Merci pour ces infos, je vous avoue que pour quelqu'un comme moi qui tiens un site pour le plaisir et n'y connais rien en référencement, elles sont précieuses.

    Mais j'ai l'impression que google change souvent ses algorithme, non ? Du coup ça vaut la peine de se renseigner en matière de SEO pour un amateur ou vaut mieux laisser faire et "qui vivra verra"?

  85. Sylvain Auteur de l’article

    @ Leo
    Oui, les filtres de Google s'empilent au fil du temps, mais l'optimisation reste indispensable pour obtenir de bonnes positions sur des expressions concurrentielles.
    En cela, je ne parle pas de tromper Google, mais de l'aider.
    La plupart des sites ne respectent déjà pas ses consignes d'améliorations. Et je ne parle même pas de la qualité rédactionnelle.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *