Le méga menu est-il indispensable à votre site ?

Méga menu

Depuis quelques années, les "mégas menus" se sont répandus à une vitesse folle sur le web. On les trouve plus particulièrement sur les sites e-commerce.

Le méga menu a pour objectif de donner accès à un maximum de rubriques sur un site quelle que soit la page sur laquelle on se trouve. Ils permettent un mode de navigation transversale facilitée.

Quels en sont ses avantages et inconvénients ?

Concrètement, un mega menu, ça ressemble à quoi ?

Le mega menu n'est pas un simple menu déroulant, il occupe généralement toute la largeur de l'espace disponible ou une grande partie. Il va se déplier, souvent au passage du curseur, parfois au clic sur une entrée du menu principal.

Une image vaut mille mots disait Confucius, et bien en voici 3000...

Un mega menu déplié affiche deux niveaux de sous catégories

Un mega menu déplié affiche deux niveaux de sous catégories

Mega menu chez Cdiscount (il intègre des images d'accroches)

Mega menu chez Cdiscount (il intègre des images d'accroches)

Mega menu chez Simon-bureau (simple, il affiche la sélection de meubles disponibles)

Mega menu chez Simon-bureau (simple, il affiche la sélection de meubles disponibles)

Avantages du mega menu

  • Le mega menu à pour gros avantage de donner au visiteur une vision d'ensemble du contenu du site en limitant ses actions et clics. D'un simple mouvement de souris le dépliement permet d'afficher toutes les sous rubriques voir plus.
  • Il est possible d'y insérer des contenus complémentaires comme des images, afficher des promotions, vidéos, formulaires, ou toute autre forme de communication.
  • Il permet de créer des liens internes vers des pages profondes de l'arborescence d'un site. Parfois très utile pour aller donner du jus à une page que l'on a un peu enterrée au fond du site.
  • Il facilite parfois le repérage en catégorisant visuellement les éléments sous-jacents. On peut de cette manière réaliser des effets très impactant.

Quelques exemples de méga menus très riches en informations et fonctionnalités :

Déco, images cliquables ou sous menus réactifs

Déco, images cliquables ou sous menus cliquables

Un sous menu qui agit sur les images du méga menu

Un sous menu qui agit sur les images du méga menu

Le méga enu intègre directement le formulaire

Le méga enu intègre directement le formulaire

Inconvénients du méga menu

  • Son effet n'est pas directement compatible mobile. Sur smartphone, il reprendra généralement l'apparence d'un menu déroulant.
  • Il a pour effet négatif de multiplier les liens au sein d'une page, consommant ainsi une part du temps de crawl de manière presque systématique. Le crawler d'un moteur va en effet trouver cette masse de liens identiques sur toutes les pages du site.
  • Il empêche toute logique de siloing en référencement puisque toutes les catégories ou sous-catégories font des liens vers toutes les autres dans le site, chaque page individuelle se trouve reliée à celles-ci.
  • On peut clairement se poser la question de son utilité lorsque les cibles des catégories du site sont différentes. Un exemple ci-dessous : les acheteurs de vêtements bébé prématuré n'iront pas chercher dans les autres catégories ou ils ne trouveront pas les tailles adaptées. Ceux qui achètent des tenues de baptême n’achètent rien d'autre à 99%, etc. Dans ce cas, le mega menu n'est pas indispensable. Il risquerait même de perturber les visiteurs.
Ici, le méga menu n'a pas été jugé utile.

Ici, le méga menu n'a pas été jugé utile.

Faut-il adopter un méga menu pour votre site ?

Pour faire votre choix, vous listerez les avantages et inconvénients ci-dessus et choisirez en fonction de votre site. Je pense qu'il faut surtout garder à l'esprit que cette mode qui a littéralement envahi le e-commerce n'est pas nécessairement une bonne chose dans votre cas particulier.

Il ne faut pas non plus prendre les visiteurs pour des idiots, même sans méga menu, ils sont tout à fait capables de passer d'une rubrique à l'autre, et s'y retrouveront parfaitement si le second niveau de menu (dans la catégorie) est agencé de manière explicite. Parfois le méga menu ajoute une sensation de complexité alors qu'il a généralement l'objectif inverse.

En revanche, on le voit dans quelques exemples, le mega menu peut être d'une extraordinaire richesse et réellement guider l'internaute. Selon le type de site que vous proposez, ceci peut être très agréable pour vos visiteurs.

Le méga menu est-il indispensable à votre site ?
4.5 (90%) 12 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

27 réflexions au sujet de « Le méga menu est-il indispensable à votre site ? »

  1. Hervé

    Je pense qu'avoir recours à un peu d'A/B testing peut être une bonne solution pour aider à prendre ce genre de décision sur un site e-commerce.

  2. Florian UGHETTO

    Pour un gros site de Ecommerce dur de faire autrement. Par contre c'est vrai que pour des sites de PME il n'y aurait pas d'intétêt ou peu 🙂

  3. Antoine

    Le mega menu est très souvent source de controverses et fantasmes, on en parle, on en fait même des conférences! Alors que pour moi, le dilemme n'est pourtant par compliqué à trancher...
    Allons bon, quelle est la finalité du SEO? Augmenter le CA non? Alors cette histoire de mega menu, selon moi, pas besoin de philosopher pendant des heures; tu l'enlèves deux ou trois mois, tu laisses que dans le menu des liens avec la continuité sémantique tant propice au Siloing en fonction de l'endroit où on se trouve dans le site web, tu attends que Google digère bien tout ça et là ba tu compares: est-ce que le gain en trafic que j'ai (normalement) obtenu grâce à mon siloing a fait augmenter mon Chiffre d'affaires malgré la disparition du mega-menu? Point barre alors effectivement, chacun a son point de vue sur la chose et moi à vrai dire, avec la technique du doigt mouillé, j'aurais tendance à penser, contrairement à toi, qu'au contraire, 90% des achats sont des achats compulsifs suscités par ce fameux mega-menu où la ménagère achètera de la confiture Bio avec son vélo elliptique. Mais on en revient toujours à la même chose et là je te rejoins totalement, ça dépend des sites et comme on le répète souvent, il faut tester et re-tester...

  4. Laurent

    Bonjour,

    pour ma part, je tente d'éviter le méga-menu dans le maximum de situation, pour 2 raisons :
    - parce que ça fait mal à son référencement. C'est évoqué dans l'article... exemple sur CDiscount : pourquoi sur une même page, on parle aussi bien de lave-linge et de vêtements ?
    - parce que ça va à l'encontre de la tendance du moment. Ce que recherche les internautes, ce sont des interfaces épurées, légères, avec un message direct : stop à la profusion, au matraque et aux interfaces chargées.

    Au niveau opérationnel, lorsque je présente une page à Google ou à l'internaute
    - soit j'ai un menu avec 1 seul niveau (le rêve, mais pas forcément pour l'internaute-consommateur-acheteur !)
    - soit je ne développe que les niveaux du menu pour lequel je peux remonter jusqu'au niveau parent (en silo. Les niveaux qui ne sont pas dans le silo ne sont pas développés)
    - soit je ne développe que le niveau inférieur et supérieur d'un niveau... Pas besoin de remonter jusqu'au niveau (même s'il est affiché) ou d'afficher le dernier niveau ... c'est pas mal pour le SEO.
    - soit je développe une hiérarchie que j'appelle "flottante" (comme montrée sur BabyStock ou EasyKado par exemple).
    - soit je n'ai PAS de menu du tout (je vous l'avoue, sur un ecommerce c'est difficile. Mais sur d'autres sites, ça marche bien).

    cloaking ou pas cloaking ? plus un mega menu est dense, plus il faudra éviter de trop en montrer à Google. Plusieurs techniques de cloaking (ou assimilées) existent, tout en restant "compatible" Google.

    En définitive, je vise toujours une interface claire, épurée et facile. La tendance à suivre.

  5. Prestarocket

    Hello,

    Pour le megamenu et le temps de scroll, que pensez vous de charger le contenu du mégamenu en ajax et de le construire à partir d'un json renvoyé par l'ajax ?
    +
    @prestarocket

  6. Phil

    Sujet d'actualité en effet, et la plupart des gros acteurs préfèrent ne pas faire ce choix et optent pour des méthodes d'obfuscations afin de conserver leur expérience utilisateur intact et malgré tout avoir une gestion du maillage optimale.

    Que pensez-vous de ces techniques à moyen terme ?
    Google est-il en mesure de sanctionner ces pratiques ?

    Merci d'avance,

    Phil

  7. Rodrigue

    Je suis en train de faire mes test sur le site que je gère. Ce site a un catalogue trop général pour utiliser un simple Méga Menu.

    Pour ma part, en home page
    - Méga menu

    Sur les catégories
    - Filtre et infos iniquement dédiées à la catégorie. On s'enfonce dans son choix, point.

    Quand je vais faire les boutiques, je n'ai que faire d'une tronçonneuse quand je cherche un t-shirt pour mon fils.

    Je dis ça pour l'exemple de Cdiscount, que je ne cautionne pas du tout.

  8. Sylvain Auteur de l’article

    @ Hervé @ Antoine
    Vous avez raison, les tests peuvent être le meilleur moyen de faire un choix.

    @ Laurent
    On voit bien qu'il faut adapter le cas au site concerné, et ne pas forcément céder à la mode.

    @ Prestarocket @ Phil
    Si c'est pour le planquer vis à vis de Google, je me méfie de plus en plus des diverses techniques, le bougre arrive à lire de plus en plus de choses.

    @ Rodrigue
    Pas bête du tout d'adapter en fonction des pages du site.

  9. Benjamin

    Salut Sylvain,

    Encore un billet très intéressant. C'est toujours un plaisir de commencer la semaine avec AxeNet !

    La question du méga menu, en e-commerce ou non d'ailleurs, est typiquement le genre de problématiques que doivent s'atteler à résoudre le référenceur et le web designer ensemble.
    Comme tu le précises dans ton article, l'internaute est capable de naviguer sur un site sans ce menu, à condition évidemment que des solutions alternatives lui soient proposées. Le SEO et l'UX doivent donc être pensés simultanément pour garantir l'efficacité de ces solutions et préserver la visibilité organique du site concerné. Ce point est d'autant plus crucial que l'on rentre rarement sur une boutique en ligne depuis les moteurs via sa page d'accueil, hormis pour les requêtes marque, évidemment. Un internaute doit dès lors pouvoir parcourir l'univers du produit qu'il cible sans avoir à passer par le méga menu. L'utilisation de pictogrammes, d'un fil d'Ariane et bien évidemment du cross-selling est en ce sens indispensable.

  10. Steeve

    C'est vrai qu'on peut se poser la question,
    De mon côté en e-commerce je trouve ça utile (certes peu utile si très peu de produits). Au niveau SEO "Il empêche toute logique de siloing" je ne pense pas, si on ouvre le menu dans le code pour l'univers concerné mais qu'on met le reste du menu en ajax donc chargement uniquement au survol, on fait du siloing ?! exemple cdiscount si on est dans "réfrigérateur" on a en liens dans le code la partie électroménager uniquement, on n'a donc pas de "pollution" de page hors thèmes, pour un des sites sur lesquels je travaillais on avait mis ça en place (axess industries) et là dans une refonte je fais le même système. Qu'est-ce que vous en pensez ?

  11. Stephane

    Bonjour,

    Cela répond plus en détails à ma question de la semaine dernière et je t'en remercie.
    Je suis persuadé qu'il peut faciliter la navigation pour l'utilisateur à condition de n'être pas trop riche.
    Mais il est vrai qu'il peut amoindrir sur la thématique recherchée en augmentant la taille du DOM sur des liens qui ne concernent pas la demande du client.
    Bien structuré et bien 'codé', certains gros sites s'en sortent au niveau siloing.
    Cela donne quand même à réfléchir, pour allier structure et référencement.

  12. Régis

    Bonjour Sylvain,

    pour ma part, j'ai notamment un site avec environ 1500 produits, tous dans la même niche, répartis dans environ 60 sous sous catégories. Un visiteur peut vouloir acheter des produits de n'importe quelle catégorie. Le mega menu est donc légitime, à mon sens, pour l'utilisateur. (hypothèse de départ).

    En revanche, cela me pose le problème du maillage interne qui pollue mes potentiels silo. Les liens du mega menu sont lus avant ceux de la partie rédactionnel et peuvent avoir la même page de destination...

    Passer le mega menu en no follow ? bah il pourrait y avoir une perte de jus.

    Mon idée serait dans un premier temps de faire en sorte que le mega menu soit plus bas dans le code, pour que le rédactionnel soit mieux interprété au niveau du maillage interne.

    Voilà donc un cas, un questionnement et une idée. Si jamais quelqu'un veut me contredire, tant mieux !

    Et bonne semaine à tous.

  13. Sylvain Auteur de l’article

    @ Régis
    Voila un bon moment que je me pose la question des capacités de Google à interpréter une interface.
    Dans la théorie, je suis d'accord, mettre le menu plus bas dans le code est en effet une solution.
    Dans la pratique, je me demande si Google n'est pas/ ne sera pas capable de s'en rendre compte.

  14. Gold'n Blog

    Bonjour,

    Pour ma part, proposant des critiques de films et de séries (mais également des recettes de cuisine), ce type de menu est parfait pour ne pas perdre le visiteurs. Par exemple, Ubermenu permet de mettre des icones associées à une sous catégorie (par ex: une baguette magique pour "films fantastiques"). Je ne regrette pas de l'avoir installé et dans mon cas, pas de problèmes d'incohérence puisque les sous menus/catégories correspondent aux thèmes de film ou de série 🙂

  15. Rodrigue

    Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que "Google doit voir ce que l'internaute voit".

    Avec le recul (car il y a encore quelques mois je pensai autrement), je pense que si on met un "SEO Footer" permettant de remonter la description de catégorie alors qu'en réalité cette dernière est en footer 'à l'oeil', ou si on indique que le menu est en bas dans le code, je ne suis pas certains que ce soit très bon.

    Je n'ai pas vu de test là dessus mais je pense que les menus (comme les commentaires sur un blog) sont interprétés si le site est bien codé. Autant en faire un atout et par la même servir au mieux l'internaute.

  16. Benoit Gaillat

    Perso j'essaye de m'en passer de plus en plus mais les clients y restent attachés.

    Même pour les gros sites y'a moyen de se passer de méga menus, notamment en travaillant les accès via la home ou le moteur de recherche.

  17. Sylvain

    Débat interessant, d'autant plus que je suis en plein dedans.
    A ce jour, Google n'est il pas capable de pondérer la valeur des liens de la nav ? Et donc "respecter" les silos malgré le mega menu ? Au moins en e-commerce.

    Je découvre l'exemple de Rodrigue, vraiment bien pensé ! Je pourrais bien me laisser tenter. En effet, je pense qu'à partir du moment ou il faut "creuser" dans le catalogue pour atterrir dans la bonne catégorie le Mega Menu devient indispensable.
    Et là on peut lancer un autre débat sur jusqu'ou doit on pousser la catégorisation sur une boutique en ligne ?

  18. Mitsu

    Bonjour,

    Excellent billet, c'est clairement un problème pour le référencement dès lors qu'on imagine que l'obfuscation ne tiennent pas à vie.
    Au cas par cas il suffit de regarder le taux de clic sur les sous menu pour se faire une idée concrète de son utilité.

  19. KOogar

    Le mega menu permet aussi d'avoir plusieurs points d'entrées sur des produits déclinés, très utile pour gonfler des petits catalogues.
    L'un des problème de ce menu est qu'il n'est pas automatisable sur l'affichage, il ne se monte que manuellement, c'est long et ch.. a faire, et les clients rechignes à s'y coller sans vraiment avoir le choix.

  20. 256 couleurs

    Ben clairement oui pour moi c'est un souci après l'ajax peut régler le souci mais peut être pas pour très longtemps.
    Par contre franchement je vous confirme que la technique d’offuscation de liens est la technique utilisée par de très gros site vous irez voir le figaro par exemple. 😉

    Après donc je ne suis pas sur que GG y voit une méga technique de BH mais bon je n'en ai pas non plus la certitude.

  21. Jonas

    Tout dépend de la taille du site, e-commerce, gouverment etc.

    Quelqu'un a-t-il testé le mega menu avec des nofollow sur les liens non concernés par la catégorie ? On offusque pas, on guide...

  22. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jonas
    Houla, du nofollow vers des pages qui restent importantes, je ne m'y risquerais pas.
    En prime ces liens nofollow accapareraient une part de pagerank sans le redistribuer.

  23. Nicolas

    Que pensez-vous de laisser effectivement le Megamenu en homepage, puis de laisser comme "ouvert" le megamenu de la catégorie cliqué ?
    Et en laissant seulement le lien des catégories parents pour les autres sections (plus de megamenu pour eux).

    Il faut aussi prendre en compte que si on fait un lien en "doublon" du menu vers une section plus profonde par exemple, ben seulement l'ancre du menu est prise en compte, autant dire aucun impact pour celui "in-text", d'où l'envie quelquefois de balancer le menu en bas du site (dans le code) et le remonter en JS/CSS permettant une interprétation plus libre des ancres précises dans nos textes.

  24. Lucie

    Bonjour Sylvain 🙂
    Personellement ça m'exaspère vite et j'ai une tendance à quitter le site dès que je vois une horreur pareille, on s'y perd trop vite. Pour les cas particuliers comme cdiscount, heureusement qu'il y a d'autres moyens de recherche sinon je n'y acheterais jamais rien.
    De facto j'évite ça sur mes sites...

    Cordialement,
    Lucie

  25. shadoo

    Un méga menu sur "certain" site à gros volume c'est indispensable "justement". Cela s'appelle aussi "l'ergonomie" et fait partie des concepts UX design.
    Un référenceur qui ne pense qu'au SEO et moteur de recherche sans penser à l'ergonomie c'est un mauvais référenceur (et même si ça pique l'égo de certain, je m'en cogne le tatami car c'est un fait).
    C'est exactement le même problème avec certain webdesigner, vous n'êtes pas un bon webdesigner si votre seul estime et attention repose sur la qualité graphique. Un bon webdesigner c'est aussi un webdesigner qui peut prendre en compte l'aspect USER.
    Certain diront "ce n'est pas le boulot du référenceur etc..." Et bien non au contraire, c'est là que l'on reconnait la qualité et les compétences d'un artisan du web.
    Dans tous les corps de métiers informatiques on rencontre cela, un supérieur ou un dev qui découvre une fonctionnalité et qui d'un seul coup lance le cris d'alarme "On met tous les menus en Modal" par exemple.
    Un peu de philosophie ne fait pas de mal dans tous les domaines, si on s'efforce de rechercher le bon dosage d'une techno au lieu de chercher LA technologie à mettre partout c'est que l'on est sur le bon chemin. Trouver l'équilibre est la meilleur réponse je pense sincèrement.
    Sur des sites e-commerce type Hyper-e-Commerce c'est limite indispensable. Mais prenons justement l'exemple de CDiscount, c'est discount nécessite un mega-menu, mais là pour le coup, ce méga-menu est plus une méga-bouse d'information tel un torchon qui chercher la moindre place pour caser sa publicité.
    Cdiscount adopte exactement ce QU'IL NE FAUT JAMAIS FAIRE ! Un dégueulement d'information.

  26. Julien

    Bonjour à tous et merci pour cet article super intéressant,

    J'en suis arrivé à deux conclusions :

    1) On offusque ou plutôt on génère le méga menu en AJAX (les liens et les textes) du méga menu pour que Google ne crawl pas les liens et le contenu du méga menu sur toutes les pages. Après tout c'est une techno comme une autre et chaque dev/webmaster et libre d'utiliser les technos qu'il veut pour développer son site (php,java,.net...)?

    2) Déplacer le méga menu en bas du code HTML juste au-dessus du footer par exemple et le laisser là où il est en CSS

    Après je ne sais pas si c'est très seo friendly et si Google peut détecter et même pénaliser ce genre de pratique. je n'ai pas trouvé d'exemple ou de cas concret sur le sujet. Je pense que le plus safe reste la génération du méga menu en AJAX comme le pratique beaucoup de grands sites e-commerce, cdiscount, pixmania, rueducommerce (désactiver le JavaScript sur le site rue du commerce et vous ne trouverez aucune trace du megamenu.).

    On peut se poser la même question pour le fil d'Ariane qui bride toute logique de cocon sémantique (lien vers la page mère, fille soeur) car sur une sous page Google crawlera les liens dans le fil d'Ariane avant le contenu du body et donc les liens contextualisés. Je suis en train de demander si il ne faudrait pas du coup mettre le fil d’Ariane en bas de la page (au dessus du footer par exemple) en HTML et le laisser en haut du page en CSS mais la encore est ce que cela ne risque pas d'alerter Google.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *