Mettez du marketing dans votre SEO, c’est comme un mentos dans votre soda !

Le pshiiit marketing

Vous maîtrisez bien les techniques de base du référencement : contenu spinné et spam de liens ? Ok, je taquine… Vous avez en plus des idées géniales sous la douche et une plume trempée dans le sang des plus grands auteurs (Harlan Coben, JambonBuzz, Sylvain) ? Alors félicitation, vous êtes prêt à tout faire péter !

Voici comment...

La technique, c’est bien, mais les idées c’est encore mieux !

Au commencement était la technique. Souple sur les genoux, faites craquer vos phalanges avec un air sombre, et expirez lentement avec un bruit rauque. Et hop, grand écart facial en l’air, avec double kick dans la tête des méchants : balises au cordeau, contenus écrits par votre meilleure amie en licence de lettres, liens se reproduisant comme des lapins dans un bosquet sans contrôle parental.

Pas mal. J’aimerais pas être à la place des 2 malabars qui rigolaient bêtement sur les côtés. Ils ont pris cher, c’est sûr. Sûr ? Enfin, faudrait regarder de plus près tout de même, j’en vois un qui bouge encore.

Parce que la technique, c’est bien, mais les idées c’est pire. Et quand je parle d’idées, je ne fais qu’utiliser une vieille ruse d’agent secret pour parler de totalement autre chose : les valeurs, la stratégie, les relations. Le marketing, quoi.

Arrêtez de penser avec vos doigts

A force de tapoter à toute vitesse sur le clavier pour coder ou spamer plus vite que votre ombre, vous risquez d’oublier un truc super important : si vous voulez que vos sites mettent une bonne raclée à tous ces autres trucs en 3w qui mériteraient même pas d’être devant vous sur toutes ces requêtes tellement c’est une honte, il va falloir avoir des idées. Et quand je parle d’idées… ok je l’ai déjà dit.

Pour avoir des idées, il ne faut surtout pas commencer par réfléchir à des idées. Je sais, c’est contre-intuitif, mais restez concentrés, je m’explique. Pour bien démarrer, il faut réfléchir à des valeurs. C’est quoi ce truc ? Et bien, c’est gros, grand, assez impressionnant, et plutôt sympa normalement. Vous avez quelque chose qui ressemble (là vous avez remarqué que je me suis très bien contrôlé et que je n’ai pas fait de plaisanterie graveleuse, contrairement à un certain Laurent qui n’aurait lui certes pas hésité à parler de gauche, de droite, et de « toritaire »…) ?

Pour vous aider, voici quelques exemples : partage, ouverture, professionnalisme (tiens, on dirait du AxeNet), simplicité, innovation… Tout ce que vous voulez. Et l’idéal après cette petite réflexion, c’est d’en faire une maxime. Chez Mutuelle Zen (c’est le comparateur que je dirige) nous avons ainsi décidé de proposer des services « simples et bons pour la santé ». C’est beau non ? J’en entends qui disent que c’est niais : ne les écoutez pas, l’important c’est d’avoir des valeurs. Parce que sur ces valeurs, vous allez pouvoir commencer à avoir des idées. Heu, en fait, non, c’est toujours pas maintenant les idées.

Comment choper une belle brune (un beau brun) ?

Après les valeurs, il vous faut une stratégie. Et là, rassurez-vous, même si j’ai passé quelques années à pratiquer la chose, je ne vais pas vous en parler longuement. Disons simplement qu’il s’agit des stratagèmes les plus ingénieux auxquels vous pourrez penser pour emporter dans vos bras la jolie brune qui vous regarde avec des yeux enamourés du haut de sa tour gardée par les mêmes méchants qu’au début (si vous avez la chance d’être du sexe féminin, imaginez un beau brun coincé sous les fesses d’une très grosse rombière avec un accent allemand).

Vous l’avez votre stratégie ? Alors pour l’implémenter, il vous faut quoi : des relations ! C’est bien, vous suivez. Des relations, ça ne veut pas forcément dire des amis. Là, ça serait vache, parce que les amis, c’est quand même drôlement dur à attraper. Non, il s’agit juste de personnes avec lesquelles vous pouvez discuter pour les persuader qu’elles n’ont rien de plus intéressant à faire que relayer le message génial auquel vous avez pensé au paragraphe précédent.

Par exemple, je viens de me fendre d’une petite lettre ouverte à la ministre de la Santé pour lui demander de faire encore plus de bien aux gens. Et bien, elle ne m’a pas encore répondu (mais ça va peut-être venir). Tant pis pour la belle brune en haut de la tour ? Et non, parce qu’il y a un escalier secret : la lettre a été reprise dans plusieurs média après un travail intensif de prise de contact justement (Le Parisien, Slate, Journal du Net, LePlus NouvelObs, Argus de l’Assurance…).

Résultat : nos 2 objectifs ont été atteints (la belle brune avait une copine !) : faire mieux connaître du grand public une aide favorisant l’accès aux soins et développer notre référencement. Des preuves ? Essayez de nous trouver sur l’expression « comparateur mutuelle ». Pas mal pour un site lancé il y a moins de 2 mois, non ? Il ne s’agit pas de nous lancer des fleurs, mais de vous donner un exemple concret de résultat.

Et le SEO dans tout ça ?

Pour que votre stratégie prenne, il lui faut un bon socle (des valeurs), et travailler dur en contactant plein de gens intéressants (dans les média si possible) pour les convaincre de reprendre votre communication. Ca a l’air difficile comme ça, mais c’est incontournable pour atteindre des objectifs élevés (souvenez-vous de la jolie brune et du beau brun).

Votre maestria technique pourra alors étendre de manière définitive les 2 malabars qui étaient finalement tout juste groggy après votre première mise au point acrobatique. Voilà le vrai double high-kick qui tue !

Ca y est, c’est fini ? Mais au fait, et les idées dans tout ça ? Mince, c’est vrai, j’avais oublié. Bah, en fait, c’est ce que je vous disais plus haut : ruse d’agent secret. Les idées, on n’en a pas forcément besoin. Ce qu’il faut, pour faire du bon SEO, c’est un bon marketing. Et le marketing, comme les idées, ça ne coûte pas forcément cher (contrairement à ce que pensait Alexandre en octobre de l’année dernière).

Si vous souhaitez discuter de tout ça et de comment ça peut s’appliquer à vos activités, contactez-moi, on fera connaissance (je ne vends pas de prestation, j’ai pas le temps, mais j’aime bien discuter) : mathieu@mutuelle-zen.com   Mon G+ Mathieu Morio

Un billet de @LeadMathieu dans le cadre de cette opération de Guest-Blogging.

 

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

52 réflexions au sujet de « Mettez du marketing dans votre SEO, c’est comme un mentos dans votre soda ! »

  1. echelle

    Lorsque l'on construit un site, il y a d'abord le choix de mot clefs, la construction du site, l"optimisation, le référencement SEO PUIS ensuite vient le marketing, c'est l'element en bout de chaine. Et pour savoir quoi faire, il suffit juste de se mettre à la place du client.

  2. Fabien

    Salut,
    J'ai relu deux fois l'article... Ne témoigne t'il pas d'une tendance actuelle à un certain retrait des blogueurs seo ?
    Je m'explique : on a un peu l'impression que "vous" (toujours pénible de généraliser) voulez continuer à partager des infos, à écrire des contenus, etc.. mais sans trop vouloir en dire non plus, à garder finalement vos secrets. Ca me fait penser évidemment à cette affaire récente des listes de bons spots divulgués à tout le monde.
    Bref, le résultat c'est que l'article nous annonce des choses et semble ne pas tenir ses promesses du coup.. Toutes mes excuses, j'espère que personne ne le prendra mal mais je livre juste mon ressenti.
    C'est peut-etre tout simplement que je n'ai pas su tout y saisir.. alors je retourne le lire une troisième fois, entre les lignes 😉

  3. Sylvain Auteur de l’article

    Je laisserai Mathieu répondre, c'est son article, mais voici mes premières impressions suite à vos commentaires.

    @ Echelle (drôle de nom)
    Pour ma part, j'ai du mal à dissocier le marketing du SEO.
    Je pense justement que nombreux sont ceux qui n'intègrent pas assez ce levier et attendent des miracles simplement en posant des liens.
    Tu ne seras peut-être pas d'accord avec le principe de créer un site avec les étapes suivantes : http://blog.axe-net.fr/etapes-realisation-site-referencement/ mais je crois que les deux premières sont avant tout dans une logique marketing.

    Sinon, dans le cas présenté par Mathieu, à aucun moment il ne dit que le site n'a pas été optimisé en amont. Qu'est-ce qui te fait croire le contraire ?

    Cette opération "marketing" a juste été le moyen de faire parler de lui pour obtenir plus facilement des liens. Et pour le positionnement, le résultat est là.

    @ Fabien
    Mathieu n'est pas un SEO, cela explique sans doute ta sensation.

    Sinon, présenter ce qu'il a fait pour arriver entre la 10ème et 12ème position sur Google sur une expression-clé ultra concurrentielle en 2 mois, je trouve cela très concret, non ?

    Ensuite, j'admets qu'il faudra sans doute se creuser la tête pour trouver d'autres idées adaptables à chaque cas.

    Je présentais hier un de mes derniers petits tests ici http://www.secrets2moteurs.com/agrandir-ses-cercles-google-plus.html
    Là non plus, nous ne sommes pas dans du SEO pur et dur. C'est juste un retour d'expérience qui n'est sans doute pas directement transposable aux cas que tu gères, mais ce genre de base peut te donner des idées car les résultats se voient...
    stat

  4. 4h18

    Ah, tiens, un mot que je pensais oublié sur la toile : valeur.
    Pas totalement, puisque j'ai le bonheur de pouvoir tailler le bout de gras avec certains qui savent encore ce que mot signifie, mais c'est rare.

    Avoir des valeurs, dans la vie, ça aide. Sur le net aussi.
    Bon, une bonne dose de valeur, évidement, ça draine moins de monde qu'une bonne campagne BH meneé grand train par une armée de philippins ou de scritps.

    En revanche, une bonne dose de valeur, ça risque pas de prendre un coup d'animal estampillé google.

    Ok, pour le plus filous, on peut ruser et mixer valeur avec le BH.

    Revenons en à nos moutons : Valeurs, stratégie, relation, il ne manquerait pas un bout là ?
    Ah, si, mais il en est question sur la fin... Mais si, ce truc là... ah ! l'objectif ! Voilà, l'objectif.

    Tiens, d'ailleurs Sylvain, si tu avais un guest sous le coude qui pourrait expliquer comment fixer des objectifs, ça pourrait servir.

    Pour finir, je me permets une petite réponse @Fabien :
    Tout ce qui est dans le billet, c'est à toi de l'adapter à tes besoins, à toit de faire fumer le neurone et de prendre ce qui serait bon dans ta cuisine. Dans l'absolu, y'a pas de secrets (si ce n'est l'adresse de quelques annuaires qui déchirent), pour le reste tout est sur la toile. Alors, au boulot (:

  5. Simon

    Salut Sylvain,

    Un bien bel article qui aurait été parfait avec la vidéo de Lily en conclusion... Pas grave j'irais me la re-re-regarder sur unvraibijou.com 😉

    En complément je dirais qu'il y a d'excellent bouquin de marketeur américain à ce sujet, comme Seth Godin (Purple cow, all marketers are liars...) et il y en a plein d'autres géniaux. S'inspirer de choses (voir copier à sa sauce) qui marche chez les autres, voir copier les idées outre-atlantique est une bonne manière de faire des belles opés pour ceux qui manquerait de créativité.

    Roh, je suis nul j’ai pas lu la toute fin et c’est un article invité. Je reconnaissais pas la plume et c’est vrai qu’elle est belle ! Donc bravo Mathieu pour ce beau guest post et la belle opé mutuelle-zen ! C’est vrai que les médecins en haut à droite du site ça rassure l’internaute 😉

  6. Papy Spinning

    @Fabien Ta remarque est très juste et peut s'expliquer simplement. Le moindre plan partagé se trouve très vite pourri par des gens sans scrupule (ça arrive) et sans intelligence (plus grave). Pour le côté compréhension des métriques de classement, ce qui est connu est déjà largement étalé sur le web et ce qui ne l'est pas, l'essentiel en réalité, fait l'objet d'un regard perplexe (personne en s'en vante).
    Il reste donc la narration des succes story, mais un cas particulier ne fait pas règle chez Google, Il reste aussi le partage d'idée générales mais qui n'aident en rien l'influence des ranking factor. Il reste aussi l'actualité Google qui consiste à traduire des infos US. Tu trouveras également des tests intéressants mais sans aucune valeur statistique et enfin des outils optimisant l'analyse ou l'automatisation. Pour le reste, c'est-à-dire la grande majorité en définitive, c'est du vent, juste du vent. Mais ce vent se vend.

  7. Tom Oweia

    Excellent, un autre mot pour cela serait "link baiting", et en effet il s'agit de mettre un peu de jus de cerveau dans le plan seo : comment s'attirer de bons liens ? Personnellement, j'ai fait un CV original qui a été repris par de nombreux sites, et la belle brune, pareil, a une copine 😉

  8. Valentin

    J'avoue que le positionnement du site mutuelle-zen est franchement joli pour un site aussi récent, mais ne bénéficierait-il pas d'une prime de fraîcheur justement ?

    Concernant le coeur de l'article, même si c'est mieux expliqué que d'habitude c'est plus ou moins le même concept que d'habitude : Démarquez vous, faîtes du contenu (écrit, visuel, vidéo, audio...) de qualité et/ou original et/ou avec une fille qui se déshabille (bon ça c'est vieux comme le monde comme astuce, mais ça marche toujours).

    Comme lecture, j'ai tendance à conseiller le "Mercator". Bien que destiné au marketeux "traditionnels" vous verrez vite que si vous appliquez (en les adaptant) sur la toile des concepts qui ont prouvé à de nombreuses reprises leur efficacité jusqu'à aujourd'hui, il y a de quoi s'amuser.

    Puis entre nous : entre écrire un énième CP/description d'annuaire ou passer une heure à bosser sur une idée originale qu'est ce qui vous donnera le mieux l'impression d'avoir réussi votre journée ?

  9. Sylvain F

    Bon et bien, je vois cher Mathieu qu'on est sur la même longueur d'onde. Et contrairement à ce qu'en pense Fabien en commentaire je trouve ton article très complet.

    Je ne peux qu'approuver ton idée de créer du contenu particulier (et de manière réfléchie) pour répondre à un objectif. Au final, les valeurs ne sont "que" les "bases" de cette création de contenu, même si nécessaires évidemment.

    Autre point que je retiens de ton article et sur lequel j'aimerais mettre l'accent : pour qu'un contenu soit repris, il faut communiquer dessus, pas forcément sur le web mais aussi en relationnel. Je prévois de me fendre d'un petit billet là-dessus, mais je suis content (et rassuré) de voir que je ne suis pas le seul à penser comme ça 😉

  10. Uty

    J'admets avoir bien souris en voyant cette référence à la meilleure amie en licence de lettres. J'ai justement fait des études de lettres... et regardez où j'en suis ! 😀

  11. nico

    Pour répondre à Fabien, je pense que l'exemple de la "lettre ouverte" illustre parfaitement les propos de l'auteur. Je suis totalement d'accord avec le principe que le SEO d'aujourd'hui demande bien plus d'ingéniosité et créativité qu'il n'en demandait avant, surtout quand il s'agit de site premium.

    En revanche, c'est vrai que tu pourrais nous donner tes contacts chez : Le Parisien, Slate, Journal du Net, LePlus NouvelObs ...... 😉

  12. Pierre

    Je ne suis pas forcément d'accord avec la conclusion. Un bon référencement alliant optimisation technique + marketing nécessite un budget élevé. La bonne idée est gratuite (nécessite du talent !) mais le temps nécessaire à sa mise en place non.
    D'autre part, avoir des relations n'est pas donné à tout le monde, et beaucoup devront se tourner vers les agences de RP qui elles aussi ont un coût !

  13. Xavier

    Avec la multiplication des projets il est parfois difficile de réussir avoir une telle stratégie pour l'ensemble de ses sites toutefois il est clair c'est une bonne voie à suivre pour ses projets principaux.

    C'est d'ailleurs une réflexion que j'ai à l'heure actuelle car je veux trouver le (meilleur ?) moyen de faire connaitre le portail que je suis en train de développer.

    Faire parler de soi surtout dans une communauté aussi connectée que celle des SEO peut avoir des effets énormes pour notre visibilité.

  14. Christophe BENOIT

    SeoMoz réoriente son contenu vers plus de e-marketing. Cet article enfonce de nouveau le clou sur ce sujet.
    Le SEO technique c'est bien mais pour que la sauce prenne vraiment, il faut revenir aux fondamentaux : bon produit/service, positionnement clair et compréhensible, qualité... le SEO n'est pas une fin en soi, s'il fallait l'illustrer une fois de plus, le récent billet (-http://www.stateofsearch.com/no-seo-is-an-island-you-need-to-integrate-to-win) l'explique lui aussi.

  15. Arnaud

    Hello,

    Le marketing et le seo c'est un peu une longue histoire d'amour, je t'aime moi non plus...
    Les valeurs sont en une chose importante à prendre en considération, comme une ligne de conduite, et pas seulement au niveau du web. Faire du seo en liant le marketing je dis oui, et le résultat peut-être plus positif que ce que l'on croit.

  16. bruno

    On parle ici du référencement que peut apporter un "buzz",

    valeur + marketing ne sont donc pas incompatibles.
    marketing = seo l' exemple est sans appel
    valeur = seo ...le travail de référencement n'en est pas un, les liens viendront tout seul.

    Malgré tout, il va être difficile pour matthieu de répéter de manière identique ce buzz.
    Mais il le rappelle au début de l'article : ayez des idées!

  17. Yann

    Bonjour Mathieu,

    Sur ces aspects là, il ne s'agit plus vraiment de SEO mais plutôt de SMO/SMM non ?

    Puisque la technique "pure" semble aujourd'hui disséquée au scalpel par Google (analyse du code de site, métriques d'analyses des liens), il est clair que baser son référencement sur l'optimisation seule apparaît obsolète.

    Donner un profil clairement identifié à chacun de ces sites, à travers une approche naturelle de ROI semble la seule voie possible , et les stratégie de promotion doivent être définies en amont du projet de communication en ligne.

    L'opération "lettre ouverte" a du demander un gros travail de préparation, et même si le site en lui-même n'a que 2 mois, pouvez-vous nous donner une estimation du temps de réflexion et de mise en place préalable au lancement ?

    Et s'il fallait tenir compte de la construction de votre réseau de prescripteurs ?

  18. Mathieu

    Tout d’abord, un grand merci à Sylvain qui m’a permis d’exprimer ce point de vue sur son blog ! Voici quelques réponses à vos commentaires :

    @echelle : Comme je le dis dans l’article « au commencement était la technique ». Ce n’est pas ironique. C’est la base.

    @Fabien : Pas de magie (merci d’avoir bien éclairci ce point @4h18). En revanche, un point très lourd (et je comprends qu’il soit difficile à mettre en œuvre) mais aussi très personnel je le reconnais : il faut que les SEO se mettent au marketing.

    @Simon @Tom Oweia @Valentin @Sylvain F : Merci et d’accord avec vous

    @nico @Pierre : Les contacts des journalistes se trouvent sur les sites, en appelant le standard des rédactions, et en rappelant 10 fois… Encore une fois, rien de magique, du temps par contre, oui. Mais pas nécessairement de l’argent.

  19. nicolas

    En deux mois classé jolie performance mais beau bourrinage sur "comparateur mutuelle" pour un site neuf.

    Question est ce que ca va tenir dans le temps ? Depuis quand es tu classé ?

  20. Youri

    Valeur, un beau mot qui sert autant dans la vie, que sur le web mais souvent oublié.

    Ca me fait pensé à un autre mot: "éthique" qui est souvent également oublié.

    Bon, je m'éloigne du sujet de l'article.

    J'ajouterai que le seo fait partie du marketing et que l'un ne va pas sans l'autre.

  21. Cyril

    Ou comment écrire un article sans idées justement...
    Pénible à lire, l'information est noyé dans des blagounettes, et de l'interaction avec le lecteur inutile.
    J'ai l'impression de lire un script de stand up.
    Désolé mais quand c'est pas bon, faut le dire aussi.

  22. Daniel Roch

    La stratégie et le marketing sont au coeur de tout site Internet. Le but d'un site web n'a jamais été d'attirer plus de trafic, mais de répondre à des objectifs précis (ventes, image de marque, prises de contact, visites en magasin physique, ...).

    Donc si le référencement ne prend pas en amont les besoins des visiteurs, il ne sera jamais assez efficace.

  23. Gregco

    Je dois probablement aller faire une sieste car il m'a fallut une relecture de plusieurs passages pour saisir l'article.

    Un grand merci à Sylvain qui fixe un exemple concret sur le sujet (Lily recommence quand elle veut!)

  24. Lucie

    De toute façon sur certaine requête genre iPhone etc.. qui sont des trucs bien tapés, il faut multiplier les stratégies pour éviter de dépendre d'une seule requête et de paniquer quand un gros lard de pingouin ou de panda se pointe 😀

  25. Tom

    Je trouve avec Ahrefs qu'il y a 120 liens, dont la plupart viennent de domaine peu orthodoxe Sylvain, Blackhatworld, des domainesn en ru, en tout ca pas très français, tu nous explique ce mix? pas mal pour un non SEO sinon.

  26. Sylvain Auteur de l’article

    Salut Papy

    Ton com m'a bien plu.
    Je dis souvent que si les gens appliquaient ne serait-ce que 25% de ce que l'on peut lire sur ce blog depuis 2008, ils n'auraient plus besoin de SEO 🙂 Et pourtant je vends encore pas mal de prestations.

    Par contre, soit j'ai mal compris, soit je ne suis pas d'accord avec ton "vent".

    Je n'ai pas l'impression de pipeauter ici. Bien sur, je garde certaines choses pour moi (et mes clients), mais j'en partage énormément. Je trouve aussi que je ne suis pas le seul, franchement, certains articles ici ou là m'ont parfois donné de bonnes idées.

    Après, quand tu parles de vent, cela me fait penser aux prestas de grands cabinets de consulting dans les entreprises. A prix d'or, ils te fournissent un rapport de 200 pages qui explique simplement ce que tout le monde disait dans la société depuis longtemps. On peut donc se dire que c'est du gâchis.

    Mais pour l'avoir vécu, on s'aperçoit que ce rapport peut être un réel point de (nouveau) départ, car sa prise en compte permet de faire de gros changements (et parfois très utiles, je l'ai vécu).

    Alors comme tu dis, le vent se vend, mais ce vent n'est pas toujours inutile, loin de là.
    Après, dans un mode merveilleux, les gens auraient toutes les compétences, ils sauraient se remettre en question, elle serait belle la vie.

    Enfin, ce n'est que mon vécu, mais tu peux avoir d'autres expériences.

    @ Tom
    Tout le linking n'est pas nickel, c'est certain 🙂
    Mais je ne vois pas les .ru dont tu parles.
    Je laisse Mathieu répondre, mais je pense qu'il y a eu, aussi, du SEO bien classique.

  27. Vincent Drouin

    C'est justement ce qui m'a lancé dans le SEO, le goût pour la stratégie globale, le marketing, la compréhension.
    Le problème est qu'il faut plus de moyens pour ça, ça dépasse le cadre technique pour devenir de la pure stratégie web. Et suivant la latitude et le budget que nous donne le client, ça peut grandement limiter la mise en application des belles stratégies.

  28. Nick

    L'article est interessant et tout à fait logique. Petit HS, sylvain tu réponds parfois à tes emails? 🙂

  29. Marc

    Merci !
    Je suis d'accord avec le fond du message. D'ailleurs, depuis quelques mois je constate que de plus en plus de sociétés investissent lourdement dans de la RP digitale avec un vrai message, un vrai contenu, une vraie valeur de marque... Bref, un message qui mérite d'être relayé. Et ca marche ! le SEO est vraiment boosté... Et je ne parle pas d'activités peu concurrentielles mais de secteurs ultras compétitifs type assurance ou rachat de crédit.
    En parlant de cette dernière thématique, le changement est plus que significatif depuis quelques mois.

  30. Fabien

    @PapySpinning : Je trouve tes réponses toujours très pertinentes.. et éclairantes, voire poétiques : "C’est du vent, juste du vent. Mais ce vent se vend." Bravo

    @Cyril : Tu y vas fort !! Personnellement, je ne disais pas cela. Simplement que à force de vouloir en dire sans trop en dire on prend le risque d'être difficilement compréhensible.. Si en plus on ajoute l'humour et les métaphores alors là, ca devient rude.

    @Sylvain : Ceci dit, j'ai le plus grand respect pour l'auteur évidemment, tant pour ce qu'il écrit par ailleurs que pour les résultats qu'il obtient !

  31. Papy Spinning

    Je me suis mal exprimé car je ne parlais de ton site ! Mais de la littérature seo en général et aux multiples contenus que Fabien pourrait trouver. Et oui il y a "vent" et "vent". Je ne parlais pas des "vendeurs de rêves" mais plus précisément ceux qui n'apportent aucune valeur ajoutée, répètent ce qu'ils lisent, et font des textes qui au final ne sont que des prétextes, dont la finalité n'est pas de partager une idée ou une analyse, mais simplement de mettre de la page en ligne. Et pour les autres ils ont bien raison, un "plan" public est mort.

  32. GNeyret

    Tout comme Gregco, j'ai eu assez de mal à lire l'article d'une traite, j'ai du relire des passages 2-3 fois pour saisir le sens. Je dois manquer de sommeil 🙂

    Article assez peu conventionnel dans le style mais rien de nouveau dans le fond. Comme l'a dit Daniel, un site n'a pas pour objectif de générer du trafic mais il doit répondre à des objectifs marketing. De ce fait un SEO doit et devra toujours plus intégrer ces problématiques à son travail.

    Félicitation à Mathieu pour cet article en tout cas, et bien joué pour la lettre ouverte au Ministère qui reste un bel exemple de linkbaiting.

  33. Mathieu

    D’autres réponses à vos commentaires :

    @Xavier @bruno @Vincent Drouin : Effectivement, si on veut appliquer ce principe, il vaut mieux ne pas avoir trop d’activités différentes à gérer en même temps. On ne peut pas faire des étincelles sur tous les fronts. Peut-être une invitation à se concentrer sur 1 ou 2 activités majeures plutôt que d’embrasser large mais mal.

    @Christophe BENOIT @Arnaud @Youri @Daniel Roch : Tout à fait d’accord.

    @Yann : La lettre a été préparée en 3 à 4 semaines (depuis la toute première idée qui était loin d’être aboutie), évidemment pas du tout à plein temps. Le temps de travail effectif est de l’ordre de 2 à 3 jours max. Et le gros de la diffusion proprement dite a duré environ 2 semaines.

    @nicolas : Je croise les doigts pour que ça tienne. Mais nous allons poursuivre sur cette même méthodologie. Il devrait donc y avoir à nouveau des liens intéressants à venir. Enfin, si nos idées marchent… Le classement date du 14 janvier (79), puis gros jump le 26 janvier (16), stable depuis le 3 février (11).

    @Cyril : Promis, je vous invite à me première représentation dès que je trouve une scène qui veut bien m’accueillir.

    @Gregco : Ok, faut vraiment que j’apprenne à écrire plus simplement…

    @Tom @Sylvain : Il y a absolument zéro blackhat sur ce site, et nous n’avons rien fait d’autre que de gentils petits liens dans des annuaires (et très très peu de commentaires dans quelques blogs que je lis régulièrement).

    @Fabien @Papy : Le vent, ça permet d’aller très loin parfois. Mon but est de partager ici une info qui marche pour moi, et qui n’est pas un digest d’articles lus ailleurs. C’est un compte-rendu concret d’expérience. Je pense que ça peut être intéressant et utile, non ? Quant à l’humour et à la lisibilité de l’article : je préfère que les infos soient en plus distrayantes à lire. Après, je fais ce que je peux, hein. Je ne suis pas comique de stand-up (cf. @Cyril)…

  34. Le Juge

    Tres philosphique comme billet mais tellement vrai - alors oui bien sur - c'est pas directement du SEO ou de la technique comme le souligne Fabien mais c'est encore mieux que cela c'est une "idée" de comment il faut faire, un état d'esprit - c'est un peu flou au premiers abords mais quand tu arrives a te mettre dedans il est impossible de taper a coté

  35. emmanuel

    Très bien résumé et tellement vrai.
    Ca me fait penser à un livre, Stratégie Ocean Bleu ou comment être différent dans un univers ou tous essayent d'être semblable. Un façon de se faire remarquer, de se différencier pour mieux communiquer et gagner en valeur ajoutée.
    J'en conseille la lecture à tout le monde.
    Du reste la stratégie que vous avez eu pour le comparateur est très bonne, félicitation en tout cas.

  36. Fabien

    Ok @LeadMathie, et pour choper la belle blonde dans tout ça, on fait comment ?
    C'est vrai qu'à coups de Relations Publiques, c'est plus facile pour se faire connaître. Encore faut-il avoir un produit/service abouti à proposer qui intéresse les médias. Ce qui nécessite des fonds pour embaucher une équipe (dont l'attaché(e) de presse). Ces fonds sont générés par le business (ou par l'héritage de papa maman). Mais sans notoriété, difficile d'avoir un business qui tourne.
    C'est un peu l'oeuf et la poule ; )

  37. Shooo

    Enfin cela reste compliquer d appliquer ce que vous nommez idée à certains domaines.

    Un serrurier à Paris aura plus de difficultés à ce démarquer auprès de autres sur une "idée" de ce type.

    De plus il fau avoir de sérieux contact avec les média dans votre cas. Et n importe qui ne peut pas user de la presse gratuitement pour se promouvoir.

    À mon sens. C est article est un bon moyen 1de vous faire mousser, 2de montrer votre puissance de frappe pour décourager des concurrents, 3obtenir des BL en plus, mais certainement pas de nous apprendre quelque chose.

    Ce n est pas du marketing que d utiliser un réseau pour se mettre en avant.

  38. Sylvain Auteur de l’article

    @ Shooo
    Je vais répondre pour Mathieu, il le fera peut-être aussi.

    Votre commentaire me désole un peu.
    A chaque fois, au lieu de se creuser la tête, les gens se disent "Ah oui mais pour moi ce n'est pas possible".
    J'ai vraiment envie de vous dire "Bougez vous les neurones".
    Je vous ai mis un autre exemple en commentaire n°3

    Il n'y a pas 1 heure, je cogitais avec un client sur le moyen de buzzer pour un site qui fait des appareils de manutention, autant dire que ce n'est pas gagné non plus, mais si vous partez vaincu d'avance, vous n'arriverez nulle part.

    Je suis persuadé que si l'exemple avait été sur un truc un peu fun, quelqu'un serait venu dire 'Ah bah oui, mais ce n'est pas applicable pour un comparateur de mutuelle".

    Et puis si vous lisiez l'article et les réponses en commentaire de Mathieu, vous verriez que les contacts médias, il est allé les chercher, il n'a pas attendu que ça tombe tout seul.

    Bref, on peu faire du bruit avec n'importe quel sujet, la preuve :
    http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/05/calendrier-filles-denudees-posent-cercueils-polemique_n_2074647.html

    Il suffit juste de faire marcher son ciboulot.

  39. 4h18 - Stéphane

    @Shoo : Heu, encore faut-il avoir le réseau, ce implique qu'il faille le construire
    Encore faut-il savoir utiliser le réseau et proposer quelque chose de potable, il ne s'agit pas là d'une secte prête à mourir pour son Dieu, mais on parle business.

    Ca me flingue de lire ça. Enfin, non, parce que vous êtes tellement nombreux dans cet état d'esprit, que cela laisse une vraie belle place de marché pour ceux qui veulent y aller, alors, merci ((:

  40. Guillaume

    Merci de rappeler que le SEO ne se résume pas à un ensemble de règle technique mais que le marketing est également essentiel.

    Article long mais nénamoins très intéressant

  41. Alain

    Salut Sylvain,

    L'idée d'avoir une stratégie en SEO est un luxe j'ai l'impression. On pourrait appliquer plusieurs type d'idée dans sa stratégie, par exemple: "ne pas mettre ses oeufs dans le même panier". Mais, je pense vraiment qu'il faut déjà disposer d'un réservoir de plans backlinks pour pouvoir faire quelque chose de bien dosé. Or, ce n'est pas le cas de tout le monde.

    Là où ça devient intéressant, c'est quand tu parles de marketing et non pas d'un simplement SEO. Ce qui veut dire, en gros, que le marketing est pourvoyeur de liens, de notoriété, etc. Par contre, tous les marketings ne sont pas bénéfiques.

    Pour ma part, la stratégie c'est: Aller au charbon!

  42. Mikie

    Au final le marketing est tout aussi important que le reste, puisque c'est ce qui nous lie directement à la personne qui peut être intéressée ou intéressante. Etre premier sur Google c'est bien, mais si au final le site, le produit ou les valeurs donnent mauvaise impression ça ne sert à rien (enfin, tout dépend de l'objectif a atteindre)..
    Mis à part ça, un gros bravo pour la lettre, c'est aussi osé qu'efficace, bien plus que je n'aurais pensé =)

  43. Laurent

    @Shoo : je vois pas en quoi l'auteur de cet article se "fait mousser", il nous présente au contraire un cas concret qu'on peut imaginer twister sur d'autres thématiques...
    Et convaincre les médias "traditionnels" n'est pas impossible, même sur des sujets austères : j'ai eu plusieurs passages radio (notamment avec Fogiel par le biais d'une chroniqueuse de son émission) sur le sujet le plus chiant du monde, à savoir les clauses bénéficiaires dans les assurances vie !

  44. Jhon

    Honnêtement, je trouve cet article un peu gonflé.
    Je suis allé sur http://www.mutuelle-zen.com/ (il se trouve que je cherche une mutuelle en ce moment), séduit par le discours sur les valeurs. Ce secteur est en effet on ne peu plus opaque et les autres comparateurs que j'avais testé pas très... transparents.

    Je remplis donc les formulaire et clique sur "voir mes devis".
    Quand je clique sur "voir mes devis", je m'attend à ... VOIR mes devis.

    Et là, que dalle, juste "coucou, notre conseiller va vous rappeler".

    Je suis désolé mais j'ai cliqué sur "voir mes devis" pas sur "rappelez-moi".

    Donc votre article, permettez-moi d'être un peu dubitatif.

  45. Mathieu

    @Jhon : Vous avez raison (notre comparateur n'est pas encore finalisé, mais il va très bientôt être dispo). Nous allons donc modifier ce bouton dès demain.

  46. thierry

    Très bien d'avoir des bonnes idées, une stratégie et des valeurs! Une ligne éditoriale propre c'est très important aujourd'hui. D'autant qu'avec la multiplication des éditeurs et créateurs de sites/ blogs en tout genre, nos lecteurs sont un peu perdus! La fidélité sur internet, j'y croit de moins en moins! Les gens découvrent des nouveau sites tous les jours et remplacent les sites qu'ils connaissent fréquemment... Il faut ruser d'idées et de qualité pour survivre en tant que blogueur!

  47. Colline

    Excellent article, je m'attendait à des astuces SEO concrètes mais cela m'a fait réfléchir, je crois que j'ai saisit l'idée! La qualité avant tout, ne pas foncer tête baissé et élaborer une stratégie de référencement intelligente... Merci 🙂

  48. Nicolas G

    Je suis admiratif devant l'idée qu'a eu le rédacteur de cette lettre ouverte. J'espère pouvoir faire aussi bien un jour mais en tout cas ça me stimule et me donne envie de me donner à fond pour atteindre ce genre de résultat 😮

  49. lineacuisine

    Effectivement SEO et Marketing sont liés mais doivent être au service d'un contenu ou d'un produit. Il faut arrêter d'essayer de vendre du vent. Les formations marketing pullulent avec des soit-disant techniques miracles pour bloguer et gagner 10000€ par mois en écrivant bien (ou en faisant écrire). Mais en écrivant bien à propos de quoi ?
    Vous avez beau être le meilleur marketeur du monde, à part certaines personnes faibles, si le produit est pourri (surtout à l'heure du marketing viral) ça se saura vite et vous passerez pour un escroc.
    Je préfère un client qui a un bon produit et qui vient me voir pour créer un site, qui veut se faire connaître et qui veut des conseils pour développer l'aspect marketing.

    Daniel
    Webmaster

  50. apeo

    En lisant cet article et tous les commentaires, j'ai poussé la curiosité à regarder ses résultats de positionnement étant intrigé tout de meme, puisque cela me paraissait trop beau - Bref le site est en chute libre depuis le passage du nouveau algo de Google je pense. Je ne suis pas dans sa partie "mutuelle", donc je ne connais pas son histo, mais en tout je ne suis pas prêt à suivre les conseils.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *