Modification d'algorithme chez Google

Le 4 mars, Matt Cutts (ingénieur software) de Google USA répondait en vidéo à une question posée depuis la modification d'algorithme constatée depuis quelques jours. Celle-ci serait supposée favoriser les marques dans les résultats du moteur de recherche. Ce nouveau filtre porterait le petit nom de « Vince ».

Image de prévisualisation YouTube

Ce cher Matt étant américain, il s'exprime dans la langue de Barack (plus connu que Shakespeare par les plus jeunes). Cet article traduit (librement) les questions et tendances de réponses exposées.

En gros, le constat fait par un grand nombre de « gourous » du SEO stipule que sur un mot générique, du type « ordinateur portable»ou « voiture », les réponses du moteur de recherche favoriseraient maintenant de manière plus importante les marques fabriquant ces produits. Des marques comme Dell, Apple, GM, auraient donc vu leurs positions s'améliorer sur ce type de recherche, ceci au détriment d'autres sites, forcément.

De là à y voir le machiavélisme de la world company, le grand complot des puissants contre les petits, il n'y a qu'un pas.

Qu'en dit Matt Cutts ?

Tout d'abord, Matt nous explique que l'algorithme du moteur est modifié entre 300 et 400 fois par an et qu'effectivement, certaines choses ont été prise en compte, comme d'autres le seront demain et après demain. En résumé, les référenceurs ne sont pas fous, la modification majeure constatée est réelle.

Matt nous détaille par ailleurs longuement le fait que la notion de « Marque » n'existe pas réellement dans le système de classement. Par contre, la notion de confiance (trustrank) est renforcée, ainsi que celles d'autorité, de pagerank ou de réputation et haute qualité. En gros, votre site se doit :

  • de monter patte blanche, par exemple, pas de liens vers des sites pratiquants des techniques déconseillées de référencement.
  • d'être considéré parmi les leaders de sa thématique, par exemple, en possédant de nombreux liens entrants de la part de sites de la même thématique
  • De faire autorité dans son domaine. Là encore, la qualité des liens entrants joue un rôle majeur.

La notion générale de pagerank complète le tout, car si vous réunissez les éléments précités, votre page rank s'en trouvera indirectement amélioré.

Matt Cutts nous précise que cette modification n'affecte pas (encore ?) un grand nombre de requêtes. De notre coté, nous n'avons pas constaté de changements significatifs sur les résultats de Google France à ce jour.

La fin de réponse reprend le discours usuel de Google « Notre but est d'améliorer la qualité des résultats pour l'utilisateur ».

Que peut-on en déduire globalement ?

Si cette modification arrive chez nous bientôt, on trouvera sans doute un peu moins de comparateurs de prix sur les résultats de la première page pour une requête lié à un produit. Malheureusement, on trouvera sans doute aussi moins de réponses vers des comparatifs techniques (que je juge pourtant personnellement très intéressants ).

Et vous qu'imaginez-vous comme impact à venir ?

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

4 réflexions au sujet de « Modification d'algorithme chez Google »

  1. Jonathan Loriaux

    Perso, je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle. Il est parfois difficile de trouver des informations concrètes sur les produits. Quand les deux première pages sont des comparateurs de prix et des site marchands alors que l'on cherche un fiche technique "officielle", c'est assez rallant !

  2. ranks référencement

    Je ne sais pas s'il s'agit de la même modification que celle exposée ici :
    http://www.seobook.com/google-branding

    J'ai également constaté qu'un certain nombre d'URLs changeait brutalement de position sur un mot-clé donné, depuis début janvier. Un peu comme si le site en question possédait 2 classements différents liés à un critère important d'update.

    En tous cas, Google a encore su saisir une opportunité de dicter les bonnes règles à tout le monde...

  3. Publika Communication

    Moi, je pense surtout que Google fait ce qu'il veut :

    En ce moment, c'est le roi du bug (et pas du buzz) !
    Plantage de gmail, pb récurrent avec adwords, local businees center... et j'en passe des vertes et des pas mûres...
    Enfin ceci est un autre sujet. 🙂

    Pour en revenir à cette maj d'algo, la seule leçon à en tirer pour moi est que le trustrank gagne une fois encore du poids.
    Au final, cela va faire comme le PR : sa pondération va diminuer (suite aux abus, mais est toujours prise en compte contrairement aux dires de certains... ;))

    Bref, la pertinence de Google me semble prendre de sacrés coups dans l'aile par moment mais bon...

  4. Iseo référencement

    Le raz de marée vient d'arriver en France. Nos data-centers viennent de foudroyer certains de nos leaders. Cette modification n'affecte toute fois que le classement sur les requêtes les plus concurrentielles telles que 'Assurance' ou 'référencement'. Après la crise financière, voici la crise du trustrank... Car selon matt cutts, c'est bien de cela qu'il s'agit.
    Courage, tenez bon!

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *