Copie de blog

Copie

J'ai été alerté le 19 mars dernier par Claire Brione @brionec de la reprise intégrale par une société connue (hebergeur français : Netissime) de cet article "5 erreurs à éviter pour débuter en Ecommerce" publié sur ce blog. Dans la foulée, cet acte était relayé sur le forum webmaster-rank.info

Je me suis donc intéressé aux pratiques de cette entreprise pour savoir si le pillage de blogs était chez elle une pratique courante.

Qui sont-ils ?

C'est une société d'hébergement du groupe e.l.b multimédia situé à Villeurbanne dans le 69.
Ce groupe a réalisé plus de 3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 (voir : http://www.elbgroup.fr/nos-sites )

L'entreprise possède un site principal sur lequel elle propose ses prestations d'hébergement, ainsi qu'un autre site présenté comme son blog officiel.

Comment la société pratique-t-elle ?

Le blog de la société présente quelques rares articles produits par leurs soins, quand c'est le cas, il s'agit d'autopromotion, de mise en avant de leurs offres d'hébergement.

En parallèle, Il semble que la copie soit pour eux une pratique courante.

Au-delà de l'article intégralement repris sur le blog AxeNet, nous avons trouvé d'autres contenus délibérément volés chez d'autres rédacteurs.

Par exemple, Inside créations a relaté ici la manière dont un de ses articles lui a récemment été volé.

Quelques exemples du pillage organisé

Il ne vous faudra pas longtemps pour en trouver bien d'autres.

Cette société peut-elle ne pas connaître le droit ?

De la part d'un hébergeur soumis à une difficile réglementation concernant l'hébergement de contenus soumis au droit d'auteur, il est légitime de douter que l'entreprise pratique de la sorte sans connaître les risques à laquelle elle s'expose. Un rappel du code de la propriété intellectuelle.

On notera aussi que sur ces sites, le groupe ELB multimédia affiche systématiquement une mention de copyright mise à jour.

Leurs pratiques s’arrêtent-elles au plagiat ?

Oh que non !

Bien au-delà du plagiat, la société a d'autres pratiques illégales.

  • Elle modifie partiellement les textes volés sans accord des auteurs.
  • Elle insère dans les textes des liens vers ses services commerciaux.

Ce second point est sans doute le plus gênant. En effet, si nous revenons sur l'article repris du blog AxeNet, on constate que tous les liens mènent à des offres commerciales de Netissime en concurrence directe avec AxeNet : un cas de concurrence déloyale flagrant.

Qu'est-ce qu'AxeNet va mettre en œuvre ?

Pour prévenir ce type de pratique, nous avons publié nos tarifs pour la reprise de nos articles dans nos conditions d'utilisation.

Une facture a donc été adressée ce matin à cette entreprise leur permettant de reprendre notre article durant un mois. Une nouvelle facturation sera réalisée chaque mois durant lequel notre article apparaitra sur leur site.

Un second courrier recommandé est adressé relevant l'illégalité des modifications apportées à notre publication est adressé au service juridique de la société.

À l'heure qu'il est, notre communication n'ayant été faite que par courrier recommandé, nous n'avons pas de retour d'information.

Les grandes entreprises peuvent-elles voler les petites impunément ?

J'espère que non, même si cela semble devenir une pratique de plus en plus courante...

Edit 16h30 :  Réponse de la société.

J'ai reçu un appel téléphonique de la part de Monsieur Michael Corre, directeur des opérations pour ELB multimédia. Il m'a ensuite confirmé ses propos par courrier.

La société a à priori acheté le contenu de ses articles de blog à un prestataire externe (peu scrupuleux) qui leur a livré du contenu volé sur divers blogs francophones. Elle à commencé à supprimer les articles plagiés (c'est au moins le cas du notre).

On notera un mea-culpa publié sur leur blog ce jour, une réaction très saine à mon avis (supprimé finalement à ce jour (2015).

En résumé :

  • AxeNet n'ira pas plus loin juridiquement à l'encontre de cette entreprise (mais on a bien fait de conserver cet article car les promesses bidons n'ont pas été tenues).
  • On constate qu'il vaut mieux éviter de se mettre à dos des blogueurs ayant un peu d'influence et encore moins des SEO.

Articles connexes :

http://blog.axe-net.fr/plagiat-liste-voleurs-contenu/
http://blog.axe-net.fr/duplicate-content-plagiat/
http://blog.axe-net.fr/sur-le-web-copier-est-pas-jouer/

 

 

Copie de blog
5 (100%) 2 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

86 réflexions au sujet de « Copie de blog »

  1. Yann

    Hallucinant ! C'est vraiment des ptits joueurs pour voler du contenu comme ça. Aucun scrupule, aucune éthique.

    Cette histoire va faire du bruit et ils vont y laisser quelques plumes. Ils sont vraiment trop stupides. Voler du contenu à des SEO. Comme si on allait se rendre compte de rien 🙂

  2. Benoit

    Bonjour,

    Vous avez raison de vous défendre.
    Par ailleurs, ne pensez-vous pas que ce soit l'oeuvre d'un stagiaire SEO et qu'il est possible que la boîte ne soupçonne pas (et ne cautionne pas) ces pratiques ?

  3. Renaud

    Une honte venant d'une grosse entreprise française, de plus il vole sans impunité les articles les plus reconnus, j’espère qu'ils payeront la note sinon la justice le fera.

    Bonne chance à tous les ayants droits et bonne chance sylvain.
    Je reteweeeeeeet à fond, j'aime pas les plagieurs.

  4. Cédric

    Incroyable qu'un hébergeur pourtant bien connu se livre à de telles pratiques. En ce qui me concerne, je n'aurais pas pensé à envoyer une facture pour l'utilisation des contenus, mais j'aime beaucoup l'idée. Cela évite d'en passer par des procédures judiciaires ... en tout cas pour le moment. Sylvain, tu nous tiendras au courant de la suite des évènements ?

    Quoiqu'il en soit, je n'aimerais pas être le Community Manager de Netissime cette semaine !!

  5. loran

    Bonjour

    c'est une attitude particulièrement désagréable de la part d'un grand groupe qui a pignon sur rue et qui a une place importante dans l'économie internet française.

    Car oui, Netissime n'est pas le 1er venu, oui, netissime s'il n'est pas n°1 existe depuis pas mal d'années, oui, Netissime, fait partie des entreprises qui fournissent des ressources web (nom de domaine, hébergement etc.) et qui ne sont pas nées depuis la dernière pluie.

    Alors quand je vois ce genre de choses, le pompage de contenu, et bien ... juste un apparté, si on enlève le côté SEO du problème qui est le duplicate content, mal vu et sanctionné par une dégradation chez l'ami google...., et bien on se retrouve face à un cas de plagiat grave et à une entreprise qui fait caca sur les droits d'auteur.

    Désolé de mes propos un peu "bruts" ... mais ça me met réellement en colère de voir des personnes qui sont à priori de bonne fois commettre ce genre de délit.

    M****** , p******* de b******* de m****** mais vous f****** ch**** !!! 🙂

  6. Sylvain F

    Je suis curieux de connaitre l'issue de ta requête, tu nous tiendras au jus ? Je sens que ça va être "la faute du stagiaire, mais rassurez-vous il en a pris pour son grade"...

    Ton lien du blog culinaire me laisse sans voix, c'est assez édifiant cette pirouette qui a été réalisée...

  7. Cynthia

    WOW ! Alors là, il y a vraiment de quoi se révolter !

    Excellent ton article et il mérite d'être largement partagé !!! Je trouve ça tellement scandaleux que les mots me manquent pour exprimer ce que j'en pense ...
    J'espère très sincèrement que ça ne va pas durer et, par dessus tout, que toi et toutes les autres victimes serez dédommagés à votre juste valeur !

    Je croise les doigts pour que Netissime soit bien montrée du doigt et qu'elle tombe bien bas !!!

    D'ailleurs, il faudrait peut-être qu'ils suppriment ça : "© Copyright 2000-2012 Netissime Groupe e.l.b. multimédia. All rights reserved" de leur footer ...

  8. FrancoisL

    Excellente réaction.

    A croire qu'ils vivent dans la tour d'ivoire de l'impunité 🙂

    Mais surtout ce qui est ridicule c'est l'inefficacité de ce genre de pratique pour le référencement.

  9. Guillaume

    Ce comportement est vraiment scandaleux ! Impatient de savoir ce qu'il va etre répondu par leurs soins ! Tiens nous au courant.

  10. nomas

    Je n'étayerais pas ce commentaire car je me connais, je vais pondre un article à moi tout seul. Quel honte. Mon seul souhait, c'est que cette article explose les stats de commentaires, juste pour leur montrer la mauvaise pub que ça leur fait.

    Par contre, bonne idée d'avoir adapté les conditions générales. Faut que j'en fasse de même.

  11. je sais plus

    Je pense que le combat va être dur et rude, pour information ajoutez les conditions de paiement et pénalités si retard 😉 .

    Pour ma part, cela m'a bien sauvé car je suis allé au tribunal et c'est les premières informations recherchées par le juge.

    Je signalerai que tout mois commencé est dû.

    Et j’expédierai le tout par recommandé surtout que l'ensemble de la procédure sera pris en charge par eux (s'il perd )

    Bon courage, (environ 12 mois de procédure pour aspect financier)

  12. lereferenceur

    J'attends la suite avec impatience. Est ce que tu penses qu'ils payeront ?
    Que comptes tu faire si tu n'obtiens pas de réponse ?

    J'ai commencé il y a environ 2 semaines un billet sur le vol de contenus. Je vais le ressortir des brouillons et le terminer.
    Je parlerai de cette histoire et j'en profiterai pour mettre un lien vers ton article.

    En tout cas, je trouve ça vraiment bizarre que ce genre de professionnels qui doivent tout de même connaitre les lois, vol du contenu sans scrupule.

  13. TiPi Com and Web

    Ralala, ces pilleurs de contenu n'ont pas froid aux yeux.
    Je suis aussi intéressé par la suite des évènements, à savoir quelle sera leur réaction devant le bad buzz qui se profile pour eux.
    On pourrait se faire un coup de Google bombing 🙂

  14. Thierry

    J'y suis allé de ma petite requête google sur un de tes articles
    http://bit.ly/ZT4p4G

    ça recopie pas mal les titres, mais la plus part des blogues renvoie vers ton blogue, donc ce n'est pas trop embêtant. En revanche pour netissime, c'est plutôt vraiment grave.
    Une action collective serait déjà d'aller donner une mauvaise note sur mywot, ce que je vais faire tout de suite

  15. Yann

    En lisant vos deux articles (le tien et celui d'Inside), le plus étonnant est qu'ils doivent sans doute se croire à l'abri, puisque l'agence lyonnaise Inside compte aujourd'hui dans ses rangs un rédacteur qui n'a pas été plus loin que sa période d'essai chez Netissime.

    Donc je pense qu'ils connaissent les tenants et aboutissants. Miki parle d'illustration, et sur un tweet hier j'hallucinais de la tactique qu'ils utilisent : remplacement d'un mot par un autre ici et là, mais le résultat est vraiment hallucinant. Je laisse les lecteurs curieux faire leurs propres tests, en tous cas je comprends mieux maintenant comment ce genre de plagiat éhonté peut perdurer tant qu'un internaute n'a pas fait le rapprochement.

    Et là, on parle du blog d'Axe Net, mais pour les petits blogs à quelques milliers de visites par mois, qui va aller vérifier ?

  16. Djolhan

    Très croustillante cette histoire ! J'ai un doute sur le payement de la facture quand même Sylvain 😉
    Mais j'admet que l'idée est vraiment très intéressante !

    Par contre, dans tous les cas, il y a de fortes chances que ce soit "le stagiaire" qui ai fait ca... Tu connais le refrains n'est-ce pas ?

  17. Cerbere

    Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment mais le vol de contenu semble être la logique de l'instant. Bon te laisse pas faire et surtout préviens nous de la suite!
    Je vais cocher me tenir informé des prochains commentaires à défaut de pouvoir cocher me prévenir des nouveaux articles.

  18. Christophe

    C'est tout simplement du pillage en règle !
    Surtout que ce n'est pas une petite boîte de rien du tout (je n'excuse pas les autres !) et que ces gens-là ont tout de même de quoi payer un rédacteur comme moi pour se faire rédiger des articles propres plutôt que d'être montrés du doigt comme des voleurs.

  19. Hug0b

    Dur cette histoire, mais c'est bien relayé sur les réseaux sociaux donc c'est déjà ça.
    Et le CM de Netissime il en dit quoi?

  20. Jean-Luc

    C'est toujours aussi enrageant ces histoires de plagiat !!
    En plus, en changeant quelques mots pour leurs liens commerciaux, ils créent des fautes de Français qu'ils ne prennent même pas la peine de corriger. Quel professionnalisme.

    @Benoit from MB Création
    Le stagiaire à bon dos ...

  21. RocketSEO

    Excellente réaction ! De toute façon cela va faire tellement de bruit que leur réputation va en prendre un coup !

    Sinon, on peut demander leur faire un peu de NSEO ! ça ne coute rien. Enfin en même temps, je doute qu'ils soient super bien référencés à cause du DC

    Sinon, on pouvait aussi faire une requête DMCA pour les URL soient désindexées de Google. C'est assez violent, mais qu'est-ce que c'est bon !

  22. amahousse

    Bonjour
    Ayant eu affaire à l'utilisation de mes photos de produits par d'autres e commerçants, je peux vous apporter quelques éléments pratiques:
    pour un constat d'huissier valable, il faut s'adresse à un huissier connaissant la procédure (La Chambre des huissiers a établie des règles pour la validité en justice des constats sur internet)
    Celui-ci doit faire des copies d'écrans en mentionnant l'adresse ip de son ordinateur et l'heure et l'adresse,
    l'huissier doit préciser aussi que le cache a été vidé.
    Par ailleurs le calcul du préjudice est souvent délicat à établir, mais pour la copie d'article genre article de presse, obtenir la condamnation même symbolique avec la publication de la condamnation est toujours une bonne chose.
    Par ailleurs, ne faut 'il pas dénoncer à Google la pratique avec une plainte officielle ? cela refroidira surement le site copieur.
    On rappellera aussi que c'est la société qui est responsable des ses publications, même si en pratique c'est un stagiaire qui fait la copie.
    Voici quelques pistes...

    Copier les articles dans un but commercial est une pratique minable.
    Tenez nous informé des suites

  23. Nico

    Franchement j'espère que les choses vont s'arranger. Dans le monde actuel j'ai l'impression que les grosses entreprises pensent être au dessus des lois. Il suffit de lire le nombre de sociétés qui se sont fait épinglés pour des pratiques illégales.

    Cela dit, j’espère que vous trouverez un arrangement. En plus regarder la phrase du copieur :

    "Monter son boutique en ligne est sans doute la façon la plus simple d’entreprendre depuis plusieurs années."

    Il ne corrige même pas !

  24. Tilto

    Waw, bien vu, je me réjouis de lire leur réaction.
    Tien combien te dois-je si je m'inspire de tes condition générales pour mob modeste blog ? 🙂 cette page la est sous licence CC ?

  25. Sébastien

    L'idée de la tarification est excellente, Sylvain tu vas provoquer une grosse mise à jour des pages de mentions légales dans les jours qui viennent !

  26. Maximilien

    Quel honte de la part d'un prestataire du web de cette importance !

    Tout ce qu'ils vont gagnés dans cette histoire, c'est un gros coup de bad buzz et j'espère qu'ils en ressentiront bien les effets.

    Le pire, c'est qu'aucune mention n'est faite et contrairement à la récente histoire qu'il y avait eu avec Bouzid Otmani, il s'agit la comme tu l'as souligné de professionnels du web, et pas des débutants !!

  27. Amelie

    Merci pour tous ces détails.
    J'ai le même souci avec un blog (plagiats multiples) et c'est tentant de balancer les noms...

  28. Mathieu

    C'est tout bonnement honteux comme réaction. Tout le monde peut être tenté par plagier (ou paraphraser) car c'est "facile" sur le web, mais là c'est vraiment aberrant tellement c'est répété et utilisé à outrance.

    J'ai bien aimé la réaction d'Axe-Net pour le coup, et j'espère que ça portera ses fruits...

  29. jonathan

    Et ben, voilà une bien mauvaise pub pour Netissime, surtout que c'est une boite "du milieu", ils devraient normalement être au courant des bonnes pratiques à avoir sur le web, notamment concernant le vol de contenu.

    En tout cas je vous soutiens ! et m'empresse de partager cette page 😉

    Keep fighting !

  30. Limonads

    + 1 pour la facturation dans les CGU !! bien joué.
    Tu devrais rajouter un taux de majoration pour délais de paiements dépassé... ^^

  31. Stéphan

    Salut,

    Définitivement, le net tourne à l'envers, et de plus en plus ! C'est triste, mais j'espère bien que les backlinks et autres relais sur les réseaux vont faire leur effet. Pour me part, c'est dans l'buffer. En attendant mieux.

  32. Olivier

    Comme je l'ai déjà dit ailleurs, c'est vraiment scandaleux comme pratique.
    Ca me refait penser qu'il faut que je trouve un moyen de mieux détecter les plagiats de mes articles. Avez-vous une idée pour tester en permanence que mes 2000 articles ne se retrouvent pas pompés sur le web ?
    Par exemple, comment peut-on savoir si nos articles ont été recopiés par Netissime ?

  33. Julien

    Bonjour,
    Amahousse a très bien expliqué certains points. Il faut savoir que si une personne copie votre contenu, il n'en a pas le droit cela est du droit d'auteur et donc vous pouvez l'attaquer en justice et demander des dommages et intérêts. Et heureusement car tout le monde copierait tout le monde et Google n'aurait plus d'existence. Si beaucoup de votre contenu est copié, faites appel à un avocat spécialiste. J'ai appris que des gens vivaient uniquement par cela. Eh oui, il y a du business partout. Il faut calculer aussi combien cela va vous coûter car avocat ou huissier ce n'est pas gratuit. Attention aux règles à l'international car des fois les gens sont difficilement attaquables. Là vient le problème. Par ailleurs, vous pouvez créer des alertes dans webmaster tool pour être informé à chaque fois que quelqu'un copie votre contenu. Les préjudices qui peuvent être calculés selon pas mal de critères. Mais attention au temps et à l'argent investit dans ces procédures.

  34. Eric

    Salut Sylvain,
    je suis curieux de voir si ils vont régler la facture
    1500 € TTC environ, cela devrait leur passer l'envie de recommencer
    le gars du SEO chez eux va avoir une petite remontée de bretelles je pense

    Très très curieux de savoir la suite de la petite histoire
    L'E-réputation de netissime va y perdre des plumes

  35. Fab

    Tiens, il semblerait que chez Netissime on se soit rendu compte du bad buzz que l'affaire commence à générer : les articles commencent à être purgés les uns après les autres. Ils font bien en même temps, le contenu dupliqué n'a jamais profité au référencement d'un site (ça se saurait)

  36. Référencement manuel

    C'est plus que révoltant, j'ai retwitté et je relayerai à mort.

    Je pensais tout d'abord que c'était un événement isolé, que Netissime aurait pu masquer en l'attribuant à une étourderie de stagiaire mais c'est manifestement délibéré et c'en est d'autant plus révoltant qu'ils sont hébergeurs, et donc censés connaître les lois sur les droits d'auteurs et la propriété intellectuelle mieux que tout le monde...

    Je suis impatient de voir la suite qu'ils donneront, perso, je n'hésiterai pas à adresser directement une requête DMCA en parallèle des actions en cours, surtout que tu ne peux même pas te plaindre auprès de leur hébergeur... 🙁

  37. Françoise

    Sans ignorer l'existence de telles pratiques, il faut avouer que là, c'est fort de café ! Le comble étant de ne pas seulement se récupérer sans vergogne et sans fatigue le contenu des autres, mais de linker vers leurs propres prestations directement concurrentes de celles d'AxeNet...

    Même si l'on sait que dans toutes les sociétés on peut croiser le meilleur et le pire, le monde numérique facilite la tâche des plagiaires et leur offre une dimension dépassant largement les possibilités du vieux photocopieur ! 🙂

    Mais le numérique n'est pas un monde de non-droit ! et même si celui-ci est encore en "construction", s'il se fait "en marchant" au fur et à mesure qu'il s'installe, il est d'autant plus important de ne pas accepter de telles pratiques. Quitte à "servir d'exemple" pour ne pas dire faire "jurisprudence".

    Un sujet qui viendra certainement dans les pages de notre tout jeune site qui met le numérique en questions !... (www.questionner-le-numerique.org)

  38. Olivier (de WebRankInfo)

    leur blog ne fonctionne même pas, la page 2 (et les suivantes) affiche la même chose que la home : -http://www.netissime.info/page/2/

  39. Evenstood

    Super ton action/réaction face a ce genre de comportement.

    Je ne sais pas ce qu'il me fait le plus mal dans ton retour, le fait qu'on t'es copier coller honteusement ou plutôt le fait de vouloir masquer cela en modifiant 3 mots et les H2...

    Je te soutien complètement dans ta démarche et je trouve la mise en place de ta mention d'article payant vachement bien trouvée, le genre de contre attaque hyper bien pensée, honnêtement, à ce prix là, tu l'es autorise à le garder sur leur site 😉

  40. Alex

    C'est abusé sérieux ... autant ce serait un petit blog qui se lance, dont l'auteur débarque juste sur Internet et n'y connait rien, encore ... mais la quand même ... un soit-disant hébergeur/référenceur ...
    C'est affligeant !

    [mode humour]
    Allo ! t'es référenceur et tu fais pas du contenu unique ... non mais allo quoi ! allo ?!?
    [/mode humour]

  41. Xav

    Bonjour,

    Il vont dire que ce n'est pas de leur faute, qu'ils n'étaient pas au courant, que c'est le stagiaire qui a pompé et qu'il a été viré.
    On connait la musique à force !
    Un ado blogueur qui pompe ce n'est pas encore trop grave puisqu'il va être au fin fond des serp.
    Mais un gros site plagieur risque de passer devant l'original.

  42. linkomatic

    Morandini avait été condamné pour concurrence déloyale à payer 50 000 euros d'amende au site Le Point. Condammné pour parasitisme et concurrence déloyale mais pas sur la violation du droit d'auteur puisque le paraphrasage était bien réalisé sans duplicate content. De fait la cour ne retient pas d'atteinte au droit d’auteur, déniant toute originalité aux articles et brèves en cause.

    Dans le cas présent il est fort probable que vous pourriez gagner sur les deux tableaux : concurrence déloyale et violation du droit d'auteur. A vous de voir 1200 € par mois ou 50 000 d'ici quelques mois ...

  43. Claire

    Quelques unes de mes observations (perso) juste pour situer un peu mieux le contexte.
    Je suis abonnée au flux RSS du blog et j'ai un historique assez précis.

    - le blog de Netissime était très peu actif jusqu'à il y a quelques mois. La navigation très mal fichue (pour ne pas dire inexistante) ne le montre pas mais un tour sur web archive permet de s'en rendre compte
    - début novembre 2012 (j'avancerais même la date du 01/11/2012), l'offensive e-commerce est lancée : les articles arrivent par grappes de 2 ou 3 par jour, parfois plus, presque tous les jours
    - on a vu récemment débarquer sur webmaster-rank 2 employés de Netissime, rien que ça : le premier en décembre, le deuxième il y a quelques jours

    Il y a donc bien une intention derrière tout ça.
    Alors, si le boulot a réellement été confié à un(e) stagiaire, c'était probablement se tirer une balle dans le pied dès le départ.

    Té... voilà ce qui vient d'arriver : -http://www.netissime.info/non-classe/mea-culpa-1515/
    C'est-pas-moi-c'est-lui, on-fait-confiance, toutes-façons-on-n'a-pas-le-temps. Ben voyons... Sur un enjeu aussi stratégique.

  44. Michael Corre

    Pas grand chose à dire sur cette histoire. Les explications ont été données à Sylvain Richard, libre à lui si il le souhaite d'apporter plus d'informations.

    Je sais c'est lamentable et j'en suis sincèrement navré (pour le coups pas de stagiaire a accusé faussement).

    Nous avons posté un peu plus d'infos sur le blog concerné. Nous avons fait confiance à une société externe qui nous a fait n'importe quoi. Mais nous concernant nous aurions du être plus vigilant en surveillant ce qui était posté et surtout ce que nous achetions comme articles auprès de ce prestataire.

    En tout cas belle communauté c'est allé très vite sur la toile.

  45. fred

    Au vu du nombre de RT cela ne pouvais pas être autrement, enfin le mec qui vend du contenu pomper j'y crois un peu moyen quand même...mais le résultat est la et c'est le principal

  46. sebastien

    très bonne réaction et affirmation de "soi" …

    Le Mea Culpa est compréhensible mais pas tellement excusable, ils en sont responsable (et dans ce cas, se retourneront vers le prestataire indélicat, d'autant qu'ils reconnaissent leur tords). On ne peut pas se cacher à chaque fois le stagiaire ou le prestataire …

    Bref, je sais pas comment je réagirai dans cette situation, il y a préjudice et devrait payer au moins pour le mois consommé …

    Sebastien

  47. Julien

    Bonne réaction de leur part mais je trouve ça quand même bizarre de ne pas s'apercevoir que le contenu publié sur leur blog est dupliqué ailleurs.... en même temps comme ils n'ont pas mis de 301 en place sur les articles supprimés je me dis que c'est peut être possible 🙂 Ils ont tout intérêt à se former sur le SEO en interne....

  48. Yann

    Le prestataire en question doit se sentir mal à l'heure qu'il est... Parce que Netissime va se retourner contre lui, ce qui est bien normal...

  49. 21J

    Hum, si j'étais à ta place je demanderai la "preuve" que c'est un prestataire externe, c'est un peu trop facile sinon..

  50. Guillaume

    Je suis du même avis que Julien, quand on achète du contenu quel qu'il soit on est au minimum au courant du plagiat et il y a de nombreux outils permettant de vérifier si un contenu est plagié ou non.

    Et puis cette histoire me fait pensé à une histoire similaire dans laquelle M6 a diffusé un reportage dans lequel une photo avait été volé sur un blog de cuisine. Le propriétaire de la photo a contacté M6 et le service juridique à dit qu'ils avaient les droits sur le reportage étant donné qu'ils avaient acheté le reportage....

    Pour en revenir à Netissime, je pense que l'erreur a été faite une fois mais elle ne sera surement pas répété.

  51. Marie-Aude

    Mouais.... enfin quand on achète des textes, normalement, on les passe à Copyscape ... et ils sont responsables, prestataire ou pas.

    En plus ils semblent avoir aussi des problèmes sur leur "coeur de métier"

  52. Anthony

    Tiens en cherchent 2 choses complétement différentes, je tombe deux fois de suite sur un tel billet sur Netissime, en quelques jours ces articles ont du faire le tours de pas mal de personne utilisant Netissime.

    Si effectivement ils ont été "voler" par ce prestataire, je serais compréhensible ayant déjà vécu ça, il n'y a pas si longtemps, j'ai donc du décidé d'écrire mes articles moi même (ce qui n'est pas spécialement mon fort ^^)

  53. Laeti

    Quoiqu'il en soit, bravo car votre mise en lumière constitue un excellent avertissement pour qui s'exerce au dupli intempestif et abusif. Je trouve ça moche de voler les mots, l'expertise et le talent d'un autre et malheureusement cela arrive bien trop souvent. Quant à savoir si Netissime fait porter le chapeau d'une incompétence certaine à quelqu'un de fantôme plutôt que de reconnaitre et de tenter de "réparer" sa fausse note ... Le doute subsistera certainement mais gardons en tête qu'au final, nous ne sommes jamais trop prudents et que les âmes malhonnêtes errent constamment (et malheureusement) sur la toile.

  54. Jean

    Lorsqu'il s'agit d'articles volé dans une langue, on peut espérer s'en rendre compte via moteurs de recherches, mais il semble que la traduction d'articles soit aussi monnaie courante, d'après le nombre d'offres que j'ai pu voir sur certaines platformes de travail en ligne...

  55. foxmix

    C'est fou, et comme tu le dis si bien, un peu d'influence et la veste est retournée. Cela dit, à l'inverse, difficile de s'en défendre pour les non-influents...

  56. Monica

    Facturer ou assigner les Charlots... telle est la question.
    Pourquoi pas les deux en fait.
    Car repérer du duplicate pour un larron du métier, c'est quand même easy.

  57. belkawired

    Cela montre que si on s amuse à plagier un article ou voir plusieurs articles ça ne reste pas sans conséquence !
    En plus reprendre des articles sur des blogs seo c'est un peu se mettre une balle dans le pied tous seul...des outils comme plagium copyscape et tant d autres vont se faire une joie de le détecter illico presto.
    Rendons à césar ce qui esr à césar 😉

  58. Vivi

    C'est ahurissant quand même de la part d'une très grande société ! Je rédige constamment des articles pour des client qui exigent toujours que le contenu soit unique et passent sous copyscape

  59. Géraldine

    Trop la classe 🙁 Au moins ils ont répondu à ton courrier. A mon avis, ils s'en sortent par une courbette, mais avaient-ils d'autre choix pour reconnaître leur vol ? En tout cas, mauvaise pub. Et en effet, quelle sale idée de s'en prendre aux référenceurs 🙂 !

  60. Christian

    Reste à savoir qui est l'entreprise peu scrupuleuse qui a vendu le contenu à Netissime. Car finalement Netissime s'en est pris plein la tête (de manière justifiée sans doute) mais le vendeur de contenu reste inconnu et sa réputation au travers de ce buzz intacte

  61. Centre d'appel

    ils auraient pu choisir une autre image, lol
    c'est vraiment révoltant
    Christian a raison, le prestataire de service est vraiment malhonnête

  62. Tang

    Le fait qu'ils répondent et reconnaissent leur faute est un bon point.
    Il serait intéressant qu'ils te disent ce qu'ils ont fait de leur" rédacteur web".
    Perso, je ne vois pas une boite de cette importance s'ennuyer avec du pillage de contenu.
    Ils pourraient avoir besoin de tes services par ailleurs...

  63. vrignaud

    Merci Sylvain pour cet article.

    On a récemment eu le cas en interne, un consultant a fait un copié collé d'un article d'un concurrent (sur SCPI) , on s'est retrouvé avec un courrier d'avocat la semaine suivante!
    Quelle honte !! Bon, le contenu n'était pas très pertinent mais comme quoi il faut toujours contrôler à 2 fois les articles publiés, surtout quand tu délègues une partie de la rédaction...

  64. Alexis

    Le pire, dans l'histoire, c'est que ce genre de pratiques génère du "duplicated content" qui vient pénaliser le référencement du site original sur lequel l'article a été publié.

    Avec ces pratiques, les blogueurs se font pas seulement voler leur propriété intellectuelle, ils perdent aussi en visibilité (double effet "kiss cool").

    En tout cas, belle communication de crise de la part de Netissime !

  65. lionel

    Bonjour Sylvain,

    "Netissime a visiblement acheté le contenu de ses articles de blog à un prestataire externe (peu scrupuleux) qui leur a livré du contenu volé sur divers blogs francophones."

    Il y a trois ans, j'avais sollicité un prestataire pour effectuer un graphisme sur un site Web. Celui-ci avait lui aussi plagié un site existant. La galère ! d'autant qu'il est très difficile repérer un design plagié.

    Pourtant le propriétaire du site plagié s'en est aperçu et m'a contacté illico. Je me suis expliqué, il a été très compréhensif et j'ai dégagé immédiatement le graphisme du site Internet concerné.

    "AxeNet n’ira pas plus loin à l’encontre de Netissime"

    Je te félicite pour l'attitude que tu adoptes car, pour avoir vécu leur situation, je peux t'affirmer que c'est très inconfortable ! et cela peut arriver à n'importe quelle entreprise.

  66. Charles

    Aie, en tout ta réaction est bien gérée ! c'est toujours désagréable de se rendre compte de ce genre d'agissement. Comment se rendre compte que nos articles / contenus sont volés ? un logiciel peut il crwaler régulièrement ?

  67. Mikie

    Je rejoints les commentaires précédents: je doute que tout cela ai été vraiment volontaire. Leur mea-culpa n'est pas un déguisement, c'est une bonne chose. Je suis en revanche étonnée qu'ils aient pu faire confiance (si ce qui est dit est vrai) à quelqu'un d'aussi peu scrupuleux. J'aimerais bien savoir ce qui lui est arrivé à ce personnage =)

  68. Chris

    Au moins, leur méthode prend moins de temps à mettre en place que du Spinning 😉
    Franchement, ça ne me surprend pas. Plus que la morale, c'est finalement la méthode, pas très maline, du prestataire. Ya des moyens bien plus efficaces de fournir du contenu de qualité tout en restant plus propre...

  69. Nicolas

    En tout cas si tout cela est vrai (l'histoire du prestataire) je trouve que Netissime a vraiment été léger sur ce cou là!

    Pourquoi vouloir communiquer ...quand on ne sait même pas ce qui est balancé sur le blog de son entreprise.
    Les articles ne sont même pas écrit correctement et on peut au début presque se demander si ils n'ont pas été spinnées tellement c'est moche.

  70. Mapics

    Désolé Sylvain j'arrive avec du retard sur ton billet.
    Je vais te donner mon avis sur Netissime sans tenir compte du plagiat dont tu as été victime même si je pense que l'ont reste responsable de ce que l'ont publié sur ces sites.

    J'ai croisé un jour une personne de Netissime sur le forum forumndd.com avec lequel je devais monté un partenariat, c'était très intéressant pour moi que j'en ai été naïf (les débuts de webmaster), il m'a demandé d'ouvrir un compte revendeur se que j'ai fait.

    Il a mis du temps à me donner une réponse pour le partenariat et m'a finalement renvoyer vers une autre personne qui n'était plus intéressé et qui me proposais plus rien.

    A ce moment là je me retrouve avec toute mes informations sur un compte revendeur, pour l'anniversaire des 10 ans de Netissime je reçois 10 codes pour prendre des nom de domaine gratuit pendant un an, je me dit que vue que le renouvellement est pas chère avec un compte revendeur (5,99) je peux bien laisser une dizaine de site chez eux aussi.

    Un an plus tard au moment du renouvellement je m'aperçois que le renouvellement fonctionne avec une monnaie virtuelle et que pour renouveler les 10 noms de domaine donc 59.90 euro HT je doit déposer 120 euro TTC sur le compte de Netissime pour avoir 100 token.

    Je contact donc l'assistance qui me dit qu'un compte revendeur fonctionne comme ça et que si je ne veux pas déposer immobilisé autant d'argent je n'ai qu'a repassr mon compte en simple client à 12 euro le nom de domaine soit un total de 120 euro.

    J'ai actuellement encore environ 30 euro sur le compte que je ne peux pas récupérer car ils ne remboursent pas le trop perçu, ils m'ont conseillé de prendre d'autres noms de domaine avec cet argent.

    Personnellement je ne veut plus entendre parler d'eux car je n'ai jamais vue une société qui fait du racolage forum pour recruter ces revendeurs et qui ensuite les enfiles.

  71. Mapics

    Seul probleme leur Mea Culpa sur le blog reprend une image d'une parodie de Tintin qui à té sanctionné par un tribunal :

    La société Moulinsart SA n'est pas toi Sylvain, si ils chopent Netissime ça vas chauffer.

  72. David

    3 plombes plus tard j'atterrie et c'est violent il faut bien l'avouer...c'est de plus en plus le cas malheureusement, je peux lire au moins 1 article par semaine sur le sujet c'est tout dire...pour le coup Netissime pas de bol les voilà avec une communauté de SEO et d'éditeur de contenu sur le dos, malgrès un mea-culpa la tâche est faite et certaines tâches sont indélébiles, le mal est fait c'est tout !

    Maintenant Netissime a sa e-reputation qui va morfler et ce n'est qu'un juste retour de bâton, même si faute avouée est à moitié pardonnée...

    Motclé: netissime
    Cible: http://blog.axe-net.fr/netissime-vole-blogueurs/
    Google: Géolocalisation : France
    Langue : Française
    Moyenne des positions : 5.6
    Position : 4 avec 51k résultat(s) sur le datacenter 74.125.228.78 (1/5)
    Position : 6 avec 181k résultat(s) sur le datacenter 173.194.32.35 (2/5)
    Position : 6 avec 181k résultat(s) sur le datacenter 173.194.44.3 (3/5)
    Position : 6 avec 181k résultat(s) sur le datacenter 173.194.41.163 (4/5)
    Position : 6 avec 181k résultat(s) sur le datacenter 173.194.32.38 (5/5)

  73. Ben

    @mapics - l'image est toujours en ligne. A ce stade il faudrait peut être qu'il arrête tout simplement de bloguer 😉

    @ David - se retrouver en 5ème position sur Nettisime avec la mention "vol" c'est mauvaise limonade pour eux... mais bon avec la notoriété de blog Axe il fallait s'attendre à ce genre de résultats.

  74. Julien (Dynamique Entrepreneuriale)

    Bah maintenant si ils ont supprimé les pages, Sylvain ne peut plus rien faire, car cela doit être constaté par un huissier de justice. Pour info, attaquer en justice prends du temps et surtout beaucoup D'ARGENT pour les 2 parties, il est toujours préférable de trouver un terrain d'entente. Pour info c'est Netissime qui est responsable du contenu qu'il publie même si il est édité par un prestataire externe. C'est le directeur de la publication ou le directeur de la communication qui peut être dans un premier temps licencié pour faute car il en va de sa responsabilité de vérifier la ligne éditoriale de son contenu.

    Par ailleurs petite histoire, certaines personnes vivent uniquement sur le fait de porter les choses en justice pour plagiat et oui cela existe !!!! Y a du business partout !

  75. TimCok

    Bonjour,

    Je préfère témoigner anonymement (obligation contractuel).

    J'ai eu un problème similaire face aux deux sites Web legu*de.com et ci*o.fr appartenant au même groupe et à qui j'ai envoyé une mise en demeure de cesser sur le champ toute contrefaçon, à défaut mon avocat été mandater pour saisir le tribunal en référer (48h jrs/ouvrés) afin d'obtenir l'autorisation par un juge de faire procéder à une saisie de contrefaçon (obligatoire dans ce genre de litige) et de faire suspendre hébergement Web (revers économique sévère et dissuasive).

    Résultat (moins de 24 heures après) : retrait des contenues litigieux + indemnisation de l'autre partie.

    Ça ne sert à rien d'envoyer des factures, ce qu'il faut faire:

    1. mettre en demeure (obligatoire avant toute action juridique)
    2. faire constater (saisie de contre façon)
    3. saisir une juridiction (demander réparation du préjudice)

  76. Sylvain Auteur de l’article

    @ Timcok
    La facture est juste un moyen plus simple.
    Il est plus rapide et facile d'attaquer au tribunal de commerce pour un impayé (peu de démarches à faire).

    Merci toutefois pur ton intervention et conseils.

  77. EHPAD

    Une pratique pas très honorable venant d'un hébergeur réputé comme eux, j'espère que cela va faire du bruit pour qu'ils se rendent compte que plagier les œuvres de certains pourrait faire de la mauvaise pub.

  78. Romg agence mobile

    Cette maladresse a du coûter très cher à Netissime au niveau de leur e-réputation. C'est une faute professionnelle assez grave lorsqu'on publie du contenu sur le web et je pense que l'auteur de cet article a eu de sérieux problèmes ! Cette pratique est malheureusement de plus en plus courante.

  79. Cactus-Brulant

    Perso j'aurais porté plainte, réclamé une indemnisation et demandé la fermeture du site.
    Il y a un réel problème d'éducation sur internet, il suffit qu'un fichier soit sur internet pour que n'importe qui le considère comme acquis..

  80. Mathieu

    Lorsque les problèmes de ce genre se règlent à l'amiable c'est parfait. Dans le cas contraire, cela devient vite une prise de tête. Il y a nécessité à être conseillé par un avocat pour entreprendre les bonnes démarches ou qu'ils les entreprennent à votre place. Mais tout cela à un coût et occupe l'esprit, tout en nous détournant de notre activité principale. Quoi qu'il en soit, je pense qu'il faut dans un premier temps privilégier les contacts directs avec le propriétaire du site qui pose problème plutôt que de se lancer immédiatement dans une procédure. Les choses se résolvent souvent de cette manière lorsqu'il n'y a pas volonté de nuire...

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *