Oubliez un peu vos expressions-clés concurrentielles.

Longue traineSi la notion de longue traine faisait beaucoup parler d'elle il y a deux ans, elle se fait moins présente aujourd'hui dans les blogs de référencement.

Effet de mode sans doute. Quoi qu'il en soit, sa mise en oeuvre dans le cadre du positionnement d'un site sur les moteurs de recherche reste un point clé pour obtenir un trafic ciblé.

Quels sont les principes de la longue traine ?

Ce principe ne date pas de la prise de conscience de positionner un site sur les moteurs, même si Chris Anderson l'évoqua par le nom long tail en 2004.

En résumé, l'idée générale est de dire qu'un grand nombre d'items, ne représentant que peu d'intérêt individuellement, cumulent au total plus d'intérêt que le petit nombre qui intéresse tout le monde.

Exemples

Pour donner un exemple concret, on peut prendre en exemple les ventes d'un boulanger, pour qui le total des diverses préparations (croissants, petits pains, bonbons, etc.) représente bien plus de CA que le pain qui est pourtant au départ le produit principal que viennent chercher ses clients.

Ce principe est d'ailleurs celui qui fait le succès du modèle économique d'Amazon, chez qui on trouve la quasi-totalité des livres édités sur la planète et pour qui le total des petits volumes représente au total un très gros chiffre d'affaires.

D'autres enseignes choisissent délibérément de ne pratiquer que le contraire, c'est-à-dire vendre exclusivement un nombre de références très réduit, mais en volume important. Ceci se comprend parfaitement quand on connait le coût du stockage de produits physiques.

La longue traine et le référencement.

  • En référencement, le principe de la longue traine se réfère au principe que des milliers d'expressions-clés connexes peuvent apporter beaucoup plus de trafic que l'expression principale sur laquelle vous souhaitez positionner votre site. Les milliers de toutes petites gouttes d'eau arrosent bien mieux votre jardin lors d'une averse que votre gros arrosoir.
    L'avantage, c'est que contrairement à la distribution de vrais produits, les seuls frais supplémentaires sont liés au travail de référencement et de production de contenu, mais les frais de stock n'existent pas.

Rentrons dans le vif du sujet avec des exemples concrets et réels :

  • Notre client Babystock.fr est spécialisé dans la vente en ligne de vêtement pas cher pour bébé.

Si l'expression « vêtement bébé » est bien évidemment importante pour ce site en terme de positionnement dans les SERP, elle ne représente que 15 % des requêtes qui permettent chaque mois d'acquérir des visiteurs sur le site. Ce sont donc en moyenne chaque jour plus de 1800 visiteurs qui accèdent au site sans avoir tapé « vetement bébé » dans Google, mais d'autres expressions relatives à leurs besoins. Nous ne nous étendrons pas sur les autres expressions tapées, car un concurrent de notre client à la fâcheuse habitude de « pomper » toutes les stratégies mises en place sur le site Babystock (bonjour Angeline 🙂 ) mais vous aurez sans aucun doute compris le principe.

  • Pour continuer avec le site d'un autre client qui pour sa part commercialise des logiciels de comptabilité et de gestion commerciale (ig-conseil.com).

Encore une fois, s'il est important pour ce site d'apparaitre en 1ère page de Google sur la requête « logiciel de comptabilité », celle-ci ne représente qu'une très faible part du nombre total de visites sur le site (environ 5%).  Les acheteurs potentiels de logiciel ou de formation, assistance ou installation de ceux-ci optent en effet pour des requêtes bien plus précises sur lesquelles il sera très important d'apparaître très bien placé.

  • Nous prendrons ce blog en dernier exemple afin de ne pas nous focaliser sur les boutiques en ligne.

La stratégie peut paraître surprenante, mais nous n'avons rien fait pour optimiser le blog sur les quelques requêtes concurrentielles relatives à sa thématique. Nous ne sommes donc qu'en 2ème page de Google sur la requête « blog référencement » et bien placés sur « blog agence web », mais c'est un hasard, et alors...

Cet outil apportant un fort trafic sur les thématiques relatives à chacun des articles publiés, on se rend compte que la multiplication des requêtes de niche est une source de trafic très importante et ne nécessite quasiment aucun travail de référencement actif. L'intérêt que les visiteurs semblent accorder aux articles (merci) et les liens que certains d'entre eux font vers les articles qu'ils jugent intéressants suffit à accroitre naturellement sa notoriété sans grands efforts de notre part (merci pour vos BL).

Pourquoi les requêtes de la longue traine sont-elles si importantes ?

  • Les multiples expressions tapées par les internautes et permettant d'accéder à votre site sont souvent bien plus ciblées que les expressions-clés généralistes. Elles permettent donc d'acquérir un trafic très ciblé d'internautes réellement intéressés par vos produits ou vos propos.
  • Les expressions-clés de la longue traine sont moins concurrentielles. Vos concurrents n'ont forcément pas tous pensé à s'y placer. Ceci vous permet donc d'occuper les meilleures places dans les SERP et d'être assurément cliqué.
  • La longue traine, c'est moins dangereux. Si vous disparaissez des résultats d'un moteur sur une expression-clé alors que 10.000 autres vous apportent du trafic, vous mettrez sans doute quelques semaines à vous en apercevoir. Alors que si vous disparaissez sur une expression-clé majeure, ce peut être dramatique.
  • La longue traine apporte beaucoup plus de trafic. Ces requêtes connexes peuvent effectivement représenter 90% ou plus des visites de votre site. C'est loin d'être négligeable, non ?

Comment se positionner sur des requêtes de longue traine ?

Même s'il existe de nombreux outils informatiques tel que celui-ci pour vous aider à trouver des expressions-clés connexes à votre activité, les meilleurs restent vos oreilles et votre cerveau. Ecoutez vos clients, vos cibles, quels mots utilisent t-ils quand ils parlent de votre activité ?

  • Pensez à l'optimisation de chaque page du site.

Dans le cadre d'une boutique en ligne, chaque page produit doit être pensée pour le référencement, un acheteur potentiel tapera peut-être plus facilement « plaquette de frein megane scenic » que « pièces automobiles » s'il recherche des plaquettes.

  • Créez du contenu.

Ce n'est un secret pour personne, à ce jour, les moteurs de recherche référencent vos contenus. Produisez donc ce contenu (articles de blog, fiches descriptives pour une boutique en ligne, fiches-conseils, fAQ, etc.), puis tentez tout de même d'obtenir quelques BL vers des pages profondes de votre site.

La théorie de la longue traine peut-elle s'appliquer aux liens sponsorisés ?

Oh que oui ! Plutôt que focaliser ses achats sur 5 ou 6 mots-clés très concurrentiels et donc très chers, il peut être plus judicieux d'élargir la campagne à des mots moins concurrencés qui au final apporteront autant de trafic, mais plus ciblé et pour un coût moins élevé.

En résumé :

Il est important de positionner un site sur les expressions-clés génériques très concurrentielles qui résument son offre ou l'activité. Mais il ne faut pas faire une fixation dessus, bien au contraire, car au total, de très nombreuses expressions ou mots-clés connexes pourront vous apporter bien plus de trafic ciblé.

Et vous, votre site, vous le référencez sur quoi ?

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

46 réflexions au sujet de « Oubliez un peu vos expressions-clés concurrentielles. »

  1. Olivier - negative seo

    Je suis en total accord avec ton article Sylvain. D'ailleurs, on peut tout à fait avoir une stratégie seo "inversée" qui consiste à optimiser son référencement dans un premier temps en se focalisant sur la longue traine pour ensuite s'attaquer aux requêtes concurrentielles.

  2. pierre

    C'est justement cela qui est bien avec la longue traine, écrire du contenu et le référencement naturel se fait tout seul.

    Et faire du contenu pour le lecteur et non pour un robot c'est encore plus plaisant si en plus cela créer du traffic.

    La longue traine, un phénomène que j'adore...

  3. ReferenSEO

    Je suis totalement d'accord également, c'est d'ailleurs pour cela que de nombreux blogs sont bien positionnés sur des requêtes de longue traine. Ils produisent toujours plus de contenu pour le lecteur et le référencement se fait "tout seul" sur ce type de requêtes.

  4. CWM Consulting

    Bonjour,

    Merci de cet article.

    Disons que la longue traine nous aide à créer du trafic. De là à lui dédier une stratégie, je ne pense pas. Le principe de la longue traine est de fournir des requêtes peu voire pas concurrentielles à l'infini ou presque. Travailler chacune d'entre elle n'a pas vraiment de sens.

    Cordialement.

  5. Patrick

    @cvm - c'est pourtant en travaillant l'optimisation des pages de chaque produit d'une boutique en ligne que l'on obtient cet effet de longue traine en permettant l'indexation de dizaine de milliers d'articles.
    Je trouve donc que cela mérite une réelle réflexion stratégique lors du travail de référencement.
    Si des sites comme la redoute sont en profond déclin aujourd'hui, c'est peut-être en partie pour avoir négligé cet aspect. Ils se font actuellement piquer du business par de petits sites e-commerce peu connus mais très bien placés sur des requêtes ciblées. Le consommateur à pris l'habitude de chercher dans Google, plus dans son bottin ou dans un catalogue papier comme La Redoute ou les 3 Suisses.

  6. MagicYoyo

    Ce genre de discours renferme un piège dans le quel, par exemple, Pierre (com #2) tombe à pieds joints :
    "C’est justement cela qui est bien avec la longue traine, écrire du contenu et le référencement naturel se fait tout seul."

    Beh non.
    Avec une optimisation de page pourrie, pas de backlinks, on a un trafic insuffisant pour vivre.
    D'ailleurs, c'est ce volume de trafic nécessaire qui crée l'obligation pour les marchands de se battre sur les requêtes concurrentielles.

    Note : Le concept de la longue traîne appliquée au e-commerce (l'originale donc) est démentie dans les faits, y compris chez Amazon.

  7. CWM Consulting

    @patrick

    Je suis d'accord. Une stratégie d'optimisation des requêtes peu concurrentielles est importante mais d'après moi elle doit être secondaire. Ce que l'on vent aux clients, c'est du général et rémunérateur.
    Mais notre boulot doit nécessairement prendre en compte la longue traine.

  8. pierre

    @magic
    quel piège ?
    quel page pourrie ?
    pourquoi absence de backlinks ?

    texte en flash ou en java aussi ? 😉

    Non je ne conçois pas des sites de cette manière et confirme que pour ma boutique en ligne la longue traine m'apporte un traffic non négligeable sans me prendre la tête, juste en réfléchissant au titre et au descriptif produit. ET en l'écrivant pour des humains.

    Encore plus significatif pour le blog de ma boutique.

    ps :
    oui je travaille mes requêtes concurentielles.
    non je ne suis pas de taille avec amazon (l'original).

  9. Gnomecorp

    Je rejoins MagicYoyo, c'est un travail de faire ressortir les mots secondaires, de jouer sur les ancres en interne et en externe.

    Si on en parle moins, c'est que c'est n'est plus à la mode Sylvain. Longue traine, contenu roi, nofollow, chacun son tour.

  10. BlackMelvyn

    Merci Sylvain pour ton article fort intéressant 😉

    Je rejoins également l'avis de MagicYoyo et de Gnomecorp, c'est un véritable travail.

    La longue traine on n'en parle plus beaucoup, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est oubliée ou qu'on ne la travaille plus dans nos projets.
    La longue traine, c'est en effet aussi du ciblage, de l'optimisation et du netlinking.

    Sur certains sites très optimisés, la longue traine ne représente que 30 à 50% du trafic moteur, sur d'autres, moins travaillés, la longue traine représente 90 à 95% du trafic moteur...
    D'où l'intérêt de ne pas trop la laisser... "traîner" 😉

  11. Sylvain Auteur de l’article

    @ Tous

    J'ai l'impression qu'en bout de course, en fait, tout le monde est assez d'accord, et j'aime beaucoup la réflexion de BlackMelvyn consistant à dire qu'il ne faut pas trop laisser trainer la longue traine 😉

    Ceci veux dire que :
    - chaque page d'un site, même s'il en comporte 5000, doit être optimisée.
    - Chaque sous thématique doit recevoir des BL qui donneront du jus aux pages de détail.
    - Le maillage interne doit être optimisé pour faciliter l'indexation de toutes les pages rapportant du business.

    J'adhère à la réflexion de Patrick sur les "gros" du e-commerce qui se font tailler des croupières pour ne pas s'être occupé correctement des pages profondes de leurs sites.

    Je rejoins MagicYoyo, Pierre, Olivier, qui disent la même chose sur le fond, il faut optimiser chaque page et lui obtenir des BL.

    Bien sûr, la notion de longue traîne peut en prendre un coup en terme de vocabulaire puisque l'on en fini par travailler chaque expression-clé comme une expression majeure, mais dans un catalogue produit par exemple, il est facile d'optimiser chaque article sur son titre.
    A titre d'exemple contraire, j'ai vu des boutiques placer des H1 sur une référence interne qui n'était même pas celle du fabricant...

    Mais certains ont peut-être d'autres avis ?

  12. referencement

    Entièrement d'accord avec Sylvain pour le constater sur les sites de nombreux clients pourtant en première page sur des requêtes très concurrentielles et qui ont malgré tout 70% de leur trafic venant de mots clés connexes.

  13. Djolhan

    Parfois même se positionner sur la longue traine lorsque l'on a pas les moyens des mots clef trop concurrentiels est un très bon compromis 😉

  14. Keeg

    Bel article, et un bon moyen de générer du BL pour les clients aussi 😉

    La longue traine est importante, la question est de savoir si elle s'effectuera de manière autonome ou si elle demande un travail supplémentaire (et donc du temps et une facturation supplémentaire dans le cas d'un client).

    Le référencement, c'est comme un chiffre d'affaire. Si tu réalises 30% de CA avec un seul client, tu peux te retrouver en grande difficulté du jour au lendemain.

  15. manit4c

    Si seulement mes clients pouvait comprendre que créé du contenu sur leur blog va leur rapporter plus que de regarder leur statistiques toutes les 10 minutes...

  16. Marco

    La longue traine est importante dans le référencement d'un site. Néanmoins pour un référenceur le travail s'y rapportant est d'une toute autre nature.
    En effet il peut s'assurer que la génération de contenu (souvent automatique), se fait de manière humaine et pertinante (la description du produit dans le title et une belle h1, plutot qu'un identifiant vide de sens), vérifier la taille et l'efficacité de cette dernière. Mais je doute sérieusement de la viabilité économique (pour le client final) d'une optimisation par poids de mot clef dans 500 fiches produits (dont la moitié sont des textes repris par le fournisseur à la base).

  17. CWM Consulting

    @Marco
    Tout à fait d'accord. La question de la rentabilité est importante. Pour un travail de qualité et sans compter son temps, on pourrait passer du temps sur chacune des fiches produits... si les journées faisaient 48h !

  18. Sylvain Auteur de l’article

    @ Marco, CWM...
    Je vous rejoins totalement lorsque l'on voit les choses sous la forme d'une mission de référencement de courte durée.
    Mais lorsque l'on est, par exemple, intéressé sur le CA développé par une boutique en ligne dans un contrat de 3 ou 4 ans, je vous jure que l'on va chasser tout ce qui bouge pour faire augmenter le trafic ciblé (celui qui rapporte à la boutique).
    Comme "referencement", je travaille pour des clients qui sont maintenant très très bien positionnés sur des requêtes très concurrentielles, mais celles-ci ne représentent pourtant que 10 à 20 % du trafic. D'autres part, ces requêtes moins ciblées puisque plus généralistes convertissent moins.
    Vous l'aurez compris,c'était le sens de cet article.
    Maintenant, si un client me donne un budget de 500 euros, je vais forcément travailler différemment (quoi qu'avec 500 euros, sur des expressions très concurrencées...). Sur ce dernier cas, je comprends tout à fait la notion de rentabilité telle que vous la présentez.

  19. Agence Publika Communication

    La longue traîne, qui date déjà d'un bon moment, constitue effectivement un axe stratégique important et indispensable pour acquérir une bonne visibilité sur les SERPS.

    C'est ce qui fait d'ailleurs souvent la différence dans la réussite du référencement d'un site : les requêtes concurrentielles servent pour la notoriété, les requêtes ciblés servent pour transformer.

    La longue traine devient de plus indispensable au référencement par rapport à l'évolution du web. (évolution du comportement de recherche des internautes et environnement concurrentiel)

  20. agence web sur paris

    Un article très interessant ! il est clair que les gens se sont habitués à google et à son mode de fonctionement , ce qui a ammené à une modification des recherche vers des mots clé bien plus long et ciblé (afin d'obtenir les résultats les plus pertinents).

    Ca a eu aussi comme conséquences de favoriser le contenu puisque un contenu riche vous positionnera sur un grand nombre de mots-clés long tail et apportera du trafic

    Je me pose seulement une question : est ce qu'un backlink avec en anchor texte un mot-clé long tail type : "creation site internet paris pas chere" , permettra de se positionner sur le termes "création site internet" ( de façon moins efficace qu'un anchor texte contenant uniquement ce mot clé bien entendu)

    Je constate d'experience que oui mais j'aimerais vos retours personels

  21. Seb, le référenceur bio

    En fait tout ça c'est comme arbitrer entre récolter les pommes de taille moyenne facilement accessibles ou déployer beaucoup d'energie pour attraper les grosses pommes situés plus haut dans l'arbre. Si on a beaucoup d'énergie (backlinks, autorité...) on peut jouer sur les 2 tableaux, ou se focaliser uniquement sur les grosses pommes (selon le marché). Si on manque d'énergie on peut quand même être profitable en jouant sur le 1er. Mais la profitabilité décroît fortement si les pommes les plus basses ont la taille de cerises 😀

  22. Référenceur Avignon

    Toujours des billets intéressants 😉

    On pourrait aller plus loin et dire que sans cette stratégie, en se focalisant sur les mots-clés principaux, nous sommes tous (très) dépendant de Google au final, ce qui reste quand même le cas...

  23. Dan | Référenceur SEO, SEM

    La longue traine, un phénomène que j’adore également :-).
    Effectivement ça ne fait pas l'actualité du moment mais je pense que tout bon référenceur la travaille. J'ai constaté de très belles surprises sur de nombreux sites.
    Je veux dire par là, des expressions auxquelles on ne pense pas de prime abord et qui au final ramènent un trafic qualifié grâce au contenu textuel riche.

  24. CWM Consulting

    Bonjour à tous !

    @agence Paris : dans ce sens, ça marche mais pas dans l'autre ! Par contre, il est certain que "agence web" sera nettement moins impacté par le lien que "agence web sur Paris".

    Encore que Google cache encore des secrets par rapport à la question de la localisation. Eh oui, par exemple une "agence web flash" est une "agence web" (il est logique sémantiquement que ça marche) mais une "agence web" n'est pas forcément spécialisée dans le flash (logiquement ça ne marche pas dans l'autre sens). Mais lorsqu'on rajoute une localisation, c'est plus complexe car il semble que Google gère lui-même de façon différente les localisations (et développe beaucoup d'applis en ce moment). Pune requête avec ou sans loc le traitement semble différent d'avec ou sans "flash" 🙂

  25. Ya-graphic | Référenceur

    On ne le dis jamais assez, le contenu textuel est important. Les bénéfices de la longue traine restent une évidence même si on n'en parle pas beaucoup.

    Une problématique possible serait que les expressions clés nichées d'aujourd'hui pourraient être les expressions clés concurrentielles de demain. Tout va dépendre du marché, de la mode, etc.

    Je profite pour faire un lien vers ma définition de la longue traine (du 20 février 2009) puisque c'est le sujet 🙂
    http://www.ya-graphic.com/2009/02/definition-longue-traine-lexique-seo/

    @+ Axe-Net !
    Ya-graphic

  26. Logiciel gmao

    "Content is King" oui, mais "quality content is Emperor", après avoir été informé de l'effet longue traine, beaucoup de sites se sont pourvus de contenu similaire. C’est bien dommage d'avoir une seconde chance d'accroitre son trafic et de ne pas savoir l'exploiter. Le contenu unique ça peut-être difficile, mais terriblement efficace.

  27. Agence web grenoble

    Et bien moi, je ne partage complétement pas votre point de vu !
    La longue traine n'est plus d'actualités tout simplement parce qu'elle est moins génératrice en terme de chiffres d'affaires qu'une visibilité sur une poignée de combinaisons à fort trafic. Même si son taux de transformation est plus élevé.

    Tout est Pareto !
    80% du trafic d'un site est dirigé par 20% des mots clés et il en va de même pour le chiffre d'affaires.

    Attention, je ne dis pas qu'elle n'est pas utile. Je pense simplement qu'il est normal, compte tenu de ses résultats économiques, qu'elle ne soit plus au coeur de la discussion.

    Allez-y...feu 😉

  28. Sylvain Auteur de l’article

    @ Agence web Grenoble.

    Les exemples de mes clients me démontrent le contraire de ce que tu avances, cas flagrant sur le site Babystock qui est pourtant en très bonne position sur sa requête concurrentielle principale "vetement bébé" mais dont la grosse partie du trafic provient de la longue traine. Je m'en suis longuement expliqué dans l'article alors je vais laisser les boulets aux suivants (quoi qu'ils ont souvent déjà tirés ci dessus).
    Bravo pour ton courage 😉

  29. Ya-graphic | Référenceur

    Je partage mon point de vue. La longue traine est porteuse de trafic, certes, mais le positionnement sur des mots clés et expressions ont aussi leur importance.

    Vous refuseriez le trafic généré par la longue traine ? Au contraire je préfère l'alimenter par du contenu unique et pertinent !

  30. Référenceur Alsace

    La longue traine se travaille presque sans le vouloir et à force sans le savoir, puisque c'est un critère indissociable pour un bon référencement, à moins d'avoir un MFA et là encore un minimum de contenu est présent, je vois pas le problème surtout qu'aujourd'hui les référenceurs consciencieux en propose non ?
    Pour être sérieux vis-à-vis des clients il vaut mieux proposer un minimum de contenu sur des pages et lui expliquer pourquoi, ça vous (lui) fait deux chances d'accroitre sa visibilité.

  31. Kilroy

    Récemment j'ai examiné les expressions qui avaient généré une transformation sur le site d'un client.
    C'est un site qui comporte environ 250 pages avec un contenu parfois touffu (leur rédacteur est assez prolifique).

    La plupart des pages de contenu sont optimisées pour au moins une expression choisie en amont de la création.

    Les transformations se répartissent de la façon suivante :
    17% nom de marque
    39% longue traine
    44% optimisé

    Bilan ? Ben en fait si on considère que les pages ont été sciemment optimisées pour des expressions précises, la longue traine génère quand même pas mal de transfos ! Elle n'est pas négligeable, mais la démarche qui consiste à réfléchir aux expressions principales pour chaque page reste essentielle.

  32. David

    Effectivement la longue traine permet à des nouveaux sites d'obtenir du trafic de qualité et de se faire connaître et aux plus importants de drainer une forte visiblité.

    Après un an d'existence, je constate sur notre site que les 20 premières expressions clés ne représentent "que" moins de 20% du trafic provenant des moteurs et que ces 20 premières expressions amènent souvent des visiteurs qui visitent moins de page que sur des requêtes moins fortes.

    Je viens de découvrir ce blog, c'est vraiment enrichissant, continuez !

  33. Jean Edmond

    Moi j'ai cru comprendre au début avec des exemples commerciaux comme le boulanger.
    Mais j'ai plus rien compris lorsque j'ai y réfléchi avec mon site. http://jean.tropet.free.fr que j'ai créé avec lauyan toweb version 2.
    Je suis artiste peintre (ce qui n'explique rien) mais quels mots je dois utiliser et où et comment les inscrire ?
    Je ne demande qu'à apprendre.
    Je n'ai pas vu le mode d'application.
    Tant pis pour moi ?
    En tout cas vous savez tous de quoi vous parlez.
    Je vous adresse à tous mes cordiales salutations.

  34. Xavier

    J'adhère totalement à cet article.
    La longue traine est en effet indispensable pour acquérir un bon trafic.
    De plus les conversions sont souvent plus fréquentes car les requêtes des internautes sont beaucoup plus ciblés.

  35. institut de beauté Body inc Paris

    Certes, la longue traine est une classique, mais il faut penser aussi que le texte comporte l'info qu'on souhaite transmettre, il faut que ça intéresse les visiteurs. car ils s'intéressent, ils reviennent sur votre site.

  36. sebastien133

    Et toujours derrière un référencement, le travail, encore le travail, toujours le travail !!!

  37. François

    Je pense que l'interet de la longue traine n'est pas vraiment mis en avant : Pour moi, l'interet principal, pour un marchand, c'est que la longue traine, on n'a pas à y passer beaucoup de temps, contrairement au travail sur les requetes 'générales' : il 'suffit' d'avoir un site bien construit, des fiches produits bien pensées en terme SEO, un bon linking interne (tout ça ça s'automatise), et ça donne rapidement des résultats, sans avoir à s'escrimer au quotidien.

    C'est donc une bonne stratégie pour le marchand qui n'a pas le moyens de passer par une agence, ou qui n'a pas de temps à consacrer au SEO de son site. Bon, après, on peut discuter de l'avenir d'un marchand qui n'a ni temps ni argent pour son ref, mais on en voit quand même tous les jours.

  38. Fred

    La longue traine permet d'aquérir un traffic de qualité mais représente un investissement en temps conséquent pour les petites agences web...

  39. Jean

    On entend souvent parler de la longue traine et c'est vrai que globalement, la longue traine est super intéressante et rentable mais pas pour tous les sites !! Sur certaines niches, la longue traine ne donne quasiment aucun résultats pour la simple et bonne raison que les utilisateurs utilisent presque tous les mêmes mots-clés et qu'un élargissement de la base n'est pas très judicieuse. La longue traine c'est bon pour les jeunes sites. Enfin c'est mon avis. Merci en tout cas pour ce brillant article !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *