Page Rank et devoirs de vacances

Page Rank et vacancesVoici venu le temps des vacances.  C'est peut-être un bon moment pour revenir sur les fondamentaux, comme nous le faisions plus jeunes avec ces cahiers qui nous permettaient de maintenir notre niveau pour la rentrée.

Nous réviserons donc ici le sujet du Page Rank qui fait couler tant d'encre depuis la création de Google.

S'il est aujourd'hui qualifié d'outil marketing de Google, s'il n'est qu'une vague indication lorsqu'il est affiché au travers de la toolbar, et si celui affiché n'est pas le vrai Page rank connu de Google, son principe est tout de même la base de l'algorithme de ce moteur de recherche.

Nous vous livrons donc un petit récapitulatif concernant cette idée géniale devenu le Graal de nombreux webmasters.

Qu'est-ce que le Page Rank ?

A l'époque, Yahoo et Altavista dominaient le monde des moteurs de recherche. Lorsque Larry Page et Sergey Brin ont fondé Google, Larry Page avait dans son cartable sa géniale invention pour classer les pages web. Le fameux Page Rank !
Pour la petite histoire, c'est  l'université de Standford qui est à ce jour la propriétaire du brevet, dont Google a la licence exclusive jusqu'en 2011.

L'idée de base était la suivante : Le web est constitué de pages reliées entre elles par des liens hypertextes.  Si on part du principe qu'un lien est un vote vers une autre page, on peut commencer à attribuer des points en fonction du nombre et de la qualité individuelle de ces votes.
En gros, plus les sites web font mention d'un site et lui attribuent des « votes » grâce aux liens effectués, plus le site qui reçoit ces liens semble populaire et mieux il est noté (plus son Page Rank est élevé).

Pour éviter de m'embarquer dans une explication longue et fastidieuse, je vous invite à lire cet article qui vulgarise très bien le mode de calcul du Page Rank :

Selon de très nombreuses personnes très douées en mathématiques (en tout cas, plus que moi), il est supposé que le mode de calcul du Page Rank est logarithmique. Ce qui veut dire dans notre langage à tous que la valeur d'un PR2 est par exemple 10 fois supérieure à la valeur d'un PR1. En gros, il est 10 fois plus difficile de passer d'un PR5 à un PR6 que d'un PR4 à un PR5.

On pourrait aussi dire que dans le cadre d'échanges de liens, une page en PR5 vaut dix fois plus qu'une page en PR4 (attention, je ne parle ici que de Page Rank. Sachez que dans un échange de liens, de nombreux autres paramètres sont à prendre en compte).

J'ai pris ici une base de 10, mais je ne connais personne connaissant réellement la valeur de cette variable.

Allez, on complique un peu.

Il est admis que cette échelle logarithmique ne va pas de 10 en 10, mais que la valeur augmente d'un point de PR à l'autre. D'ailleurs pendant que nous y sommes, entre deux points de PR, il n'y a pas de vide. Par exemple, après PR1, il y a par exemple PR 1,0001 -  1,0002 – 1,003 etc.
Quand la toolbar de Google vous affiche un PR2, vous ne savez donc pas si vous avez un 2,001 ou un 2,9999. Et encore moins combien il vous faut de backlinks pour passer de l'un à l'autre ?

Et pour complexifier encore.

Si une page a un PR10, et qu'elle fait dix liens sortants, elle ne distribue pas 10 points à chacune des pages liées (voir le principe de l'échelle logarithmique ci-dessus qui amènerait la valeur individuelle à 9), mais en plus, on pourrait ajouter que Google ne donne pas forcément la même valeur de PR transmis au premier lien en haut de page, et au dernier en bas de page. ( Si en prime certains liens sont en nofollow, sortez vos calculettes scientifiques).

Vous commencez à lâcher et allez bientôt abandonner cette lecture ?

C'est parfait !

Pourquoi ?  Parce que courir après le Page Rank n'est pas une bonne stratégie pour positionner un site Internet dans les résultats de recherche de Google. Rappelons avant toute chose que c'est ce que l'on nomme la « pertinence » d'une page par rapport à une requête qui va permettre de la positionner.
Le PageRank pourrait être considéré comme la belle image que vous donne la maitresse parce que vous avez bien répondu, mais c'est votre travail amont qui vous a permis de répondre, l'image n'est que le résultat, le trophée.

Ce ne sont pas forcément les sites à plus fort PageRank que l'on retrouve en haut des résultats de recherche sur une requête.  A titre d'exemple, sur la requête "actualité", le Monde et l'Express ne sont pas en haut de SERP alors qu'ils ont les PR les plus élevés.

Devoirs de vacances

Pour ceux qui sont en croisière, lisez cela au bord du bastingage

Alors, on oublie le Page Rank et on se focalise sur :

  1. Le fait d'avoir conçu une arborescence logique pour mettre correctement en avant les contenus importants de son site (on n'enterre pas les pages importantes à 5 clics de la page d'accueil). Sinon, on recommence par là.
  2. Bien différencier les thèmes de chacune de ses pages (on ne mélange pas les sujets sinon les moteurs prendront vos pages pour des fourre-tout sans intérêt.
  3. L'écriture correcte des textes de ses pages. Google comprend les synonymes, est capable d'identifier la thématique et le sujet d'une page en fonction des mots qu'elle contient. On ne « bourrine » pas trop sur le même mot-clé, on diversifie avec les synonymes.
  4. Les basiques. Votre balise Title est-elle optimisée pour la requête principale de votre page. Vos balises H1, H2, sont-elles positionnées sur des expressions clés importantes pour votre page (ceci est valable pour chacune de vos pages)
  5. La recherche de liens entrants. Êtes-vous certains qu'il n'y a pas quelques annuaires de qualité qui ne présentent pas encore votre site ? N'y a-t-il pas quelques sites dont le sujet est connexe au vôtre et qui seraient d'accord pour échanger des liens avec vous.
  6. La négociation sur les liens entrants. Un lien depuis une page de la même thématique que la vôtre est plus efficace qu'un lien depuis une page de liens fourre-tout. Un lien situé dans le contenu rédactionnel est plus efficace qu'un lien en footer.
  7. Proposez du contenu qui amènera des webmasters à faire naturellement des liens vers des pages de votre site.
  8. Sans exagération, intervenez sur des forums pour des sujets que vous maitrisez parfaitement, et en y allant doucement, insérez des liens vers des pages de votre site qui répondent parfaitement à une demande. Étayez toutefois soigneusement votre réponse, ne laissez pas bêtement un lien tout seul, sinon, il sera certainement modéré.
  9. Faites de même dans les commentaires de blog (toujours avec de la finesse), et pour ces deux points, vérifiez si les liens ne sont pas en nofollow
  10. Ne cherchez pas à tout prix des liens vers votre page d'accueil, tâchez au contraire de diversifier la distribution de vos liens entrants sur toutes les pages importantes de votre site, en essayant de varier les ancres et d'optimiser celles-ci selon la page qui recevra le lien.

Tout ceci fait un sacré travail pour les vacances non ?
Et en prime, 6 des points mentionnés favoriseront votre Page Rank alors que vous n'y pensiez déjà plus.

En résumé :

Vous l'avez compris, le point sur lequel nous insistons ici, c'est que le Page Rank est une conséquence, ce ne doit pas être un but. Si le reste est fait correctement, il viendra naturellement et vous pourrez arborer un tee-shirt « j'ai un PR8 » qui fera fureur dans les soirées SEO.

Bien sûr, si le W3C vous propose un lien à partir de leur page d'accueil en PR10, ne faîtes pas la fine bouche en leur demandant de modifier le contenu de leur page pour l'adapter à votre thématique.

Pour tous ceux qui voudraient approfondir le sujet du Page Rank, je vous invite à suivre ces liens plutôt bien documentés :

http://blog.wmaker.net/Que-savons-nous-du-Google-PageRank-_a601.html
http://www.webmaster-hub.com/publication/L-algorithme-du-PageRank-explique.html
http://oseox.fr/referencement/pagerank.html
http://infolab.stanford.edu/pub/papers/google.pdf (en anglais)

Sur ce, le blog AxeNet et moi même allons faire une petite pause estivale pour mieux revenir à la rentrée avec des sujets très pragmatiques. AxeNet reste ouvert tout l'été, seul le blog fait une pause.  Parce que ce n'est pas tout, mais écrire des articles pour obtenir des backlinks, c'est long, et cette pause m'évitera de vous ressasser des sujets sans intérêt que vous n'auriez pas lus de toute façon, car vous êtes plus occupés à regarder les jolies filles sur la plage. Et puis au retour, on aura peut-être eu une mise à jour du PR (Haha 🙂 )

L'équipe AxeNet (les autres, ceux qui travaillent pendant que je vous écris ces articles), et moi même, vous souhaitons d'excellentes vacances d'été. À bientôt...

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

28 réflexions au sujet de « Page Rank et devoirs de vacances »

  1. JOE

    Merci Sylvain. C'est très utile ton article, combien de liens entrants pour que j'obtienne un PageRank = 1? au moins parce que j'ai toujours un PageRank = 0 et 17 liens entrants !

  2. FAO

    Merci pour cet article très intéressant ! Je viens d'envoyer le lien à notre chargée de com qui s'occupe activement du référencement et qui grâce à Sylvain ne va pas s'ennuyer cet été 🙂

  3. Marie

    J'ai aussi entendu parler du Trustrank qui serait plus puissant que le Pagerank pour donner un bon résultat de positionnement. Vous ne parlez pas de la notion de liens qui proviendraient de sites de confiance ..Il est logique que Google essaie de tempérer le Pagerank par quelque chose de plus complexe à détourner.

  4. Référencement Naturel

    Le TrustRank en parlant de Google selon moi n'est que l'évolution du PageRank (qui évolue constamment pour offrir un meilleur rendu de pertinence et de qualité du netlinking), on aurait très bien pu parler de PageRank 2.0

    Bonnes Vacances au Blog 😉

  5. Laurent

    Un peu à l'instar du TrustRank, je suis parti il y a quelques années (déjà!) en guerre contre les mythes tournant autour du PageRank.
    Mon avis n'a pas changé, suggérant que le PageRank n'est pas à ignorer, mais il ne faut pas le surévaluer comme font toujours une vaste majorité de webmasters. C'est un critère parmi tant d'autres que j'adresse lors d'un audit.
    Bonnes vacances 😉

  6. nyko

    merci pour le lien sylvain. Moi je ne me focalise pas sur le Pagerank. Mais il faudrait que l'on puisse se mettre d'accord sur une définition commune . Et c'est pas gagné 😉

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nyko,
    Pour les liens, passez le curseur sur l'image "dofollow" au dessus des commentaires, mais va pour cette fois 😉

  8. Laurent

    Merci pour l'ajout dans le blogroll 😉
    Je ne manquerai pas de te renvoyer l'ascenseur dès que je me suis arrêté sur ma propre liste.

  9. Tony

    Merci pour cette présentation du page-rank qui est à la fois inutile et très important . lol
    a+

  10. caipirinha

    Travailler son Page Rank pendant les vacances...hum c'est ce que je suis en train de faire 😉

  11. Consultant référencement

    Toujours très facile et intéressant à absorber tes articles Sylvain, et puis les rappels des rappels sont à lire sans modération. Bonne vacances à vous tous.

  12. colocation

    merci pour les devoirs de vacances et le PR n'est pas une fins en soit

  13. Publika Communication

    Ah les sujets populaires du référencement...

    Ce que souligne cet article résume bien en effet le faut suivant :
    le PageRank est toujours prise en compte, ce qui change, c'est sa pondération dans les algorithmes Google. (tout comme la balise keywords et l'indice de densité, quoique certains référenceurs en disent...http://www.expertise-en-referencement.com/les-referenceurs-tous-des-ingenus.html)

    J'aime bien la vision de "référencement naturel", le pagerank 2.0 pour le trusrank 🙂

  14. Casinosguide

    Bien que le Pagerank n'est plus d'actualité, on peut quand même pas nier que la moyenne des sites en 1ere page ont un Pr3. Cependant, pour de nombreuses raisons ils s'avèrent que certains sites semblent se placer sur des requêtes concurrentielles. IOn peut imaginer que le Trustrank fait son travail ou plutôt que ses sites sont sanctionnées uniquement sur leur PageRank. Un site sanctionné au niveau du Page rank peut il donné de la popularité ?

    Personnellement je pense que oui, je pense aussi que le trustrank prend peu à peu la place du Pagerank. Je pense aussi qu'il est plus facile d'avoir des liens avec un PR plus important.

    En clair Google réussit son pari en nous embrouillant de plus en plus et en communiquant d'une façon très subtile.

  15. Sylvain Auteur de l’article

    @ casinoguide
    Je ne suis pas certain que le page rank ne soit plus d'actualité (c'est la base de l'algo de Google), ni que la moyenne des sites en première page ait un pr3. J'abonde par contre dans ton sens lorsque tu dis qu'avoir un bon pr facilite l'échange de lien.
    Le reste de ton discours est un peu confus, mais si je peux t'éclaircir les idées en te conseillant cette lecture : http://www.seomoz.org/blog/perfecting-keyword-targeting-on-page-optimization (jette un coup d'oeil au camenbert).

  16. teleassistance

    Merci beaucoup pour cet article ! Il est clair que le PR est un indicateur à la valeur biaisée par les adeptes de l'échange ou de la ventede liens .

    En tout cas la liste de conseils pour améliorer le PR me semble pertinente , je rajouterais qu'un bon linking interne est aussi important !

  17. chauffe-eau

    L’été c’est aussi le moment de bouquiner comme la dernière publication : « Readction sur internet » de jacques pujol.

  18. Thierry B.

    Ce blogue est une belle découverte pour moi. Merci pour ces articles très utiles. 🙂

    Pour ce qui est du PageRank, je n'y accorde pas trop d'importance. Je crois, moi aussi, qu'il est une conséquence et non un but à atteindre.

  19. franck

    Pas certain que le PR compte encore mais c'est une obsession pour les webmasters du monde entier.

  20. fenetre

    Il y a un petit addon de firefox très sympathique qui se nomme rank checker qui ne permet pas de visualiser le page rank mais voir sur quelle page on ai placé via un mot clé... c'est plus réaliste qu'un pagerank car c'est vraiment la réalité...

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *