pénalités Google : les box

Les futures pénalités de Google révélées*

Le petit monde des SEO (référenceurs) est en émoi depuis le 26 juin dernier. En effet, de très nombreux sites ont vu leur positionnement partir à volo suite à la mise en place de nouveaux filtres dans l'algorithme de google. Sandox, keybox (TM**) , feedbox (TM**)et autres sont les noms de baptême décrivant les anciennes ou nouvelles pénalités du roi des moteurs.

Toujours à l'affut, Axe-Net a décroché une interview exclusive avec Sergey et Larry, les fondateurs de Google, qui nous expliquent les pénalités à venir afin de prévenir les webmasters qui tenteraient de manipuler les résultats de Google.

AxeNet : Sergei, Larry, pouvez-vous nous parler plus en détail de cesnouvelles pénalités ?

Sergey : Ces pénalités, comme les précédentes, sont destinées à nettoyer notre index de tous les résultats que nous jugeons parasites et qui affecteraient la pertinence des réponses de Google lorsque l'internaute effectue une recherche sur Google.

Larry : Pareil. Don't be evil.

AxeNet : Merci Sergei, nous nous en doutions, mais pouvez-vous nous donner des indications complémentaires sur les nouveaux filtres qui vous permettront d'arriver à vos fins.

Sergey : Oui

Larry : Pareil. Don't be evil.

AxeNet : Bon, on ne va pas tourner autour du pot 107 ans, dites nous ce que seront ces nouvelles pénalités.

Sergey : Nous avons déjà nommé ces filtres afin de ne plus lire d'inepties sur les forums de référencement, voici les noms et le détail de ces pénalités :

Adwordbox - Cette pénalité désindexera tous les sites pour lesquels aucun adword n'aura été acheté. Ce filtre remporte la palme chez nos actionnaires, car nous nous sommes pris une sacrée gamelle depuis la crise des subprimes.

Orthobox - Cette pénalité désindexera les sites sur lesquels on trouve une faute d'orthographe par ligne, ou les contenus abusant du langage SMS. Le gros avantage est que nous supprimerons au moins 1/3 de notre index et ferons donc de grosses économies de serveurs et d'électricité. Nos actionnaires plébiscitent aussi ce filtre.

Matchbox - Ce filtre désindexera le site de John Doe et de tous ceux qui parlent de lui. John Doe était mon voisin de table à l'école, il avait plus de petites voitures que moi et ne voulait jamais me les prêter. En plus, tous les actionnaires se foutent de John Doe.

Redbox - désindexera tous les sites dont les titres sont en rouge. Cette pénalité alternera avec les bluebox, greenbox, blackbox, etc. Elle nous permet de déclasser des tas de sites de manière régulière. Les propriétaires achèteront alors de l'adword. Nos actionnaires adorent.

Boxoffice - désindexera tous les diffuseurs de fichiers musicaux n'achetant pas d'adwords.

Fluxbox - désindexera ceux qui laissent trainer leur flux RSS n'importe où.

Yahbox - désindexera les résultats qui pointent sur des services de Yahoo

BillBox - désindexera tous les sites qui présentent d'une manière ou d'une autre des services Microsoft

Letterbox - désindexera les facteurs ne payant pas la rançon
magicbox - désindexera tous ceux qui ne paye pas la rançon
killbox - lancera les anciens du kgb chez tous ceux qui ne payent pas la rançon
KillBillbox - Pareil, mais avec Uma Thurman, pour ceux qui payent, mais pas assez
Live box- Neufbox - Freebox - rien, c'est sous copyright

Larry : Pareil. Don't be evil.

AxeNet : Sergei, Larry, merci pour toutes ces informations. Une petite conclusion pour terminer ?

Sergey : Le salut passe par ADWORDS, nous vous invitons à adhérer à l'ASC (Adwords scientist Church) grâce à laquelle vous trouverez le salut. Les utilisateurs des services Google (gmail, picassa, youtube, etc.) auront une réduction de 100 dollars (à valoir en bon d'achat Adwords) sur le montant annuel de leur adhésion à l'ASC.

Larry : Don't be evil.

AxeNet : Messieurs, nous vous remercions pour cette interview exclusive et invitons nos lecteurs à visiter cette page : http://adwords.google.fr

Off Interview :

  • Bon, qu'est-ce qu'on fait ?
  • Bein on recommence comme avant, on refait des sites pour les internautes
  • On n'achète pas d'Adwords ?
  • Bein si, aussi, faut bien qu'on mange
  • Et le match avec les springbox de ce soir, on y va ?
  • Les sprinbox ! Va voir si ça n'a pas été "trucboxé", on ne sait jamais

* une parodie Axe-Net
** Création Carole Heinz

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

24 réflexions au sujet de « pénalités Google : les box »

  1. Carl

    Ils ont oublié de mentionner la searchbox, désindexant tous les sites proposant des fonctions de recherche.

  2. jb

    Nice! on a failli avoir peur! 😀

    Non mais sinon j'aime bien ce genre d'humour. Bon post ! 😉

  3. Buzz

    J'aime beaucoup ce post. A vrai dire, tout pourrait être vrai, sauf peut être la KillBillbox 🙂 🙂

  4. calcaire

    Trop génial, quels visionnaires !!!!

    Une des déclarations les plus pertinentes en fait de chez google !

  5. roger

    Bonjour,

    je recherche des conseils sur le référencement, j'ai lu sur ce site -www.pro-web31.com/google-sandbox.html
    qu'il ne faut pas référencer son site la première année pour éviter le sandbox, qu'en pensez vous ?
    Car j'ai effectivement référencer mon site les premiers mois de son existence en faisant beaucoup de liens sur les annuaires,
    J'ai fais le test qu'ils préconisent pour voir si un site est pénalisé et mon site est particulièrement sandboxé sur plusieurs mots clés et je n'arrive pas à m'en sortir.
    J'aimerais surtout savoir comment sortir du sandbox.

    d'avance merci pour vos conseils

  6. Sylvain Auteur de l’article

    Bonjour Roger.

    On peut aussi attendre 10 ans, mais alors pourquoi faire un site ? Pour notre part, nous faisons plutôt l'inverse et commençons à référencer une page temporaire le plus logntemps possible avant le lancement du site (parfois 6 mois). Je n'adhère donc pas du tout à ce conseil sur ce point (et d'ailleurs, je n'en voit nulle mention sur ce site).
    Le conseil judicieux qu'ils donnent est d'y aller doucement. Il est très juste.

    Sortir d'une sandbox peut être géré de mille et une manière. Les plus connues sont :
    - désoptimiser sur les mots-clés concurrentiels (mais bien sûr, cela ne permet pas de récupérer ses positions), puis recommencer doucement, mais c'est un peu de la loterie.
    - Si le site n'a pas trop d'ancienneté, tout refaire sur un nouveau domaine et être moins "bourrin" sur les annuaires (lire ceci : -http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/referencement/inscriptions/annuaires/96.cfm ), sachant de 20 bons annuaires valent mieux que 5000 de qualité moyenne.
    Des échanges de liens avec des sites faisant autorité dans la thématique sont aussi très conseillé.

    Plutôt que le site que tu indiques (spam ?) je te conseille des lectures plus complètes comme : http://www.webrankinfo.com/dossiers/debutants/penalites-google

  7. chauffe-eau solaire

    Trop génial, quels visionnaires !!!!

    Une des déclarations les plus pertinentes en fait de chez google ! Ils ont oublié de mentionner la searchbox, désindexant tous les sites proposant des fonctions de recherche.

  8. Video Choc

    Mdr l'article, Moi j'ai l'impression d'y allez et d'y ressortir tous les 2 semaines, mon site disparais reviens et inversement...

  9. Martine

    Hello,
    En plus de ces mises à l'index traitées avec humour, des domaines semblent visés : crédit et assurance.
    Je crois même, sans preuve naturellement, qu'il existe une mise à l'index par dénonciation d'annonceurs... qui versaient de grosses commissions à des sites...
    Car des sites "amateurs" étaient devant eux dans le moteur de recherche... et ces sites "amateurs" se sont retrouvés en PR 0
    Avez-vous aussi des indices dans ce sens (je ne note naturellement ni site ni marque, ce sont des analyses d'amis touchés par ce phénomène)
    Martine

  10. Sylvain Auteur de l’article

    @ Martine
    Je l'ai en effet vécu moi même sur une page qui se positionnait en 1ère page de GG sur "rachat de crédit".
    Je n'ai pas eu de baisse de PR, mais une relégation en 6ème page des SERPs.
    En même temps, on était dans le MFA pur et dur...

  11. Internet Hosting

    dénonciation d’annonceurs… qui versaient de grosses commissions à des sites…
    Car des sites « amateurs » étaient devant eux dans le moteur de recherche… et ces sites « amateurs » se sont retrouvés en PR 0
    Avez-vous aussi des indices dans ce sens (je ne note naturellement ni site ni marque, ce sont des analyses d’amis touchés par ce phénomène)
    Martine

  12. Ned Luke

    Désolé de remonter ce vieux sujet mais je n'en ai pas vu d'autres traitant de cette thématique.

    Sait on combien de temps en moyenne dure une keybox ?
    Et ya t'il des méthodes efficaces pour en sortir? J'ai lu qu'il suffisait de dilluer en creant du backlink basé sur d'autres ancres mais suis assez sceptique.
    Mon jeune blog vient hélas d'en faire les frais alors q'il ne me semble pas avoir trop pousser sur les backlinks (une petite 20aine à peine en une semaine).

    Merci d'avance pour vos réponses.

  13. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Ned luke
    Les quelques fois ou j'ai eu cela, la désoptimisation des BLs a suffit.

    En fait, aujourd'hui, lorsque que je fais beaucoup de BL rapidement, je varie énormément les ancres, et en général, ça passe. J'en fait même sur le domaine et sur des ancres "voir ici" ou "cliquez ici".

    Mais comme tu dis, 20 BL ce n'est pas beaucoup. En même temps, tu peux avoir des changements sur quelques jours, puis revenir à tes précédentes positions ensuite sans rien faire.

  14. Ned Luke

    Merci pour la réponse rapide. Je vais suivre ton conseil pour les ancres sur le domaine en esperant que ca répare un peu les dégats.

    Malheureusement impossible pour moi de désoptimiser les backlinks car il sont tous externes (qq blogs et 9 sites de CP).
    Je n'ai encore pas de linking interne car le site est en construction, seule la homepage est connue de Google et c'est sur cette derniere que j'ai construit mon linking.

    Ma stratégie (surement idiote ??) était de faire grimper mon blog dans les serps sur mon mot clé principal avant qu'il ne soit mis en ligne de sorte à bénéficier d'une certaine "ancienneté" aux yeux de google si je ne commence à écrire d'articles que dans un mois ou deux.

    Mon erreur a peut être été d'avoir un ratio plus élevé de liens Do follow que No follow ?
    A moins que ma homepage (remplie de texte original non dupliqué) ne soit suroptimisée ?

    Quoi qu'il en soit si ma mésaventure peut servir d'exemple de ce qu'il ne faut pas faire à d'autres lecteurs, c'est un mal pour un bien.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *