Premier sur Google, pourquoi pas moi ?

infosTous les référenceurs le savent, ce que veulent les clients, c'est être premier sur Google !
La première position, la pôle, the first, elle en fait saliver du monde.

Cette première position est parfois très utile, rémunératrice, ou l'assurance d'un trafic important, mais est-ce votre cas, et si oui, est-il envisageable de la décrocher ?

Premier sur Google, oui mais pour quelle recherche ?

J'écris cet article à la suite du coup de fil d'une charmante jeune femme qui m'explique que son directeur commercial souhaite être en première page, voire en première position sur le mot « cour » . Après quelques minutes d'entretien, elle m'explique alors que le Boss souhaite présenter son activité d'aménagement de cour, en gros de terrassement.

Quelle sont les bonnes raisons de dissuader le client et comment lui expliquer qu'il se trompe.

Généralement, nous abordons un mot en fonction de notre culture, de notre passé, de notre environnement.  Si pour cette personne complètement impliquée dans son environnement professionnel, une cour est une surface bétonnée ou pavée, on se rend compte qu'il n'en est pas du tout de même pour Google.

Allons-y, je tape le mot « cour », quels sont les résultats ?
Les suggestions de recherche ne m'annoncent rien de bon, mais je persévère.
Je me rends compte que sur les premières pages des SERPs, les sujets abordés sont relatifs à la cour du roi, la cour de cassation, la cour européenne des droits de l'homme, la cour des compte...

Je tente le coup en me disant que les internautes rechercheront peut-être parfois au pluriel et je tape « cours »
Toujours pas d'amélioration dans les suggestions de recherche, mais regardons les résultats.
Comme je m'y attendais un peu, j'ai droit au cours des monnaies, aux cours d'anglais, au soutien scolaire, etc.

Quelle conclusion en tirer ?

Que le choix des mots clés sur lesquels on souhaite positionner un site est crucial. Pour simplifier, je vous renverrais d'ailleurs vers ces deux articles : comment choisir ses mots-clés et choisir des mots-clés efficaces (très intéressant).

Vous l'aurez compris, si le choix des mots-clés n'est pas pertinent, la première position ne servira à rien. Elle apportera certainement beaucoup de trafic, mais celui-ci, mal ciblé ne fera que consommer de la bande passante sans apporter le moindre prospect, ou du moins, bien trop peu en regard des moyens à mettre en oeuvre pour l'atteindre.

Pour compléter, je reviendrais sur une étude réalisée par Onestat et toujours d'actualité, elle détaille le nombre de mots généralement tapés par les internautes lors d'une requête. Cet autre article faisant référence à la notion de longue traine le complète

Il en ressort très nettement que l'internaute tapera très rarement un mot tout seul. S'il le fait, souvent déçu par la qualité des réponses, il affinera sa requête en la complétant avec 1 ou 2 autres mots.

Dans le cas cité ci-dessus, il faudra donc travailler bien plus en profondeur la recherche d'expressions-clés susceptibles d'être tapées par les internautes.

Évidemment, évitez les expressions longues comme le bras que personne ne tapera jamais, concentrez-vous sur l'essentiel.

Continuons notre entretien...

Une fois les principes ci-dessus expliqués, cette charmante jeune femme m'explique que sur de nombreuses expressions, elle souhaiterai toujours être de préférence en première position, mais que pour y parvenir, son entreprise ne souhaite réaliser qu'une page web.

Aïe !

Bien évidemment, il est possible d'optimiser une page web pour plusieurs expressions-clés, mais il faut relativiser ce fait par le niveau concurrentiel de ces expressions.

Globalement, il sera très très difficile de se positionner en première page des SERPs sur plusieurs expressions concurrentielles avec un site d'une seule page.

On pourra bien évidemment jouer sur les liens entrants, et les ancres de ceux-ci. Mais le nombre et la qualité des liens entrants devront être particulièrement importants pour arriver à ses fins. Si l'agence doit réaliser ce travail, il est probable que le coût global soit bien supérieur à ce qui aurait été obtenu avec un site de plusieurs pages.

En résumé

Expressions-clés :
La réflexion sur les mots et expressions-clés est primordiale. C'est la base de votre stratégie de présence sur le web. L'analyse des besoins peut être réalisée par l'agence, mais vous pouvez vous-mêmes bien débroussailler le terrain.

Pourquoi vous-mêmes ? Parce que vos clients actuels sont la meilleure source pour savoir quel langage ils utilisent pour vous trouver. A vous de noter les expressions employées, elles seront utiles à l'agence pour approfondir

Site à page unique :
Positionner correctement un site d'une page sur de nombreuses expressions risque de vous couter bien plus cher que de faire réaliser un site de plusieurs pages dont chacune d'elles présentera un sujet spécifique et sera optimisée pour une expression-clé spécifique.

Et d'ailleurs, sur ce point, posez-vous toujours cette question : Pourquoi Google me donnerai cette place que les autres ont parfois mis 2 ou 3 ans à obtenir ?

Conclusion

  • On ne prend pas la première place sur Google sans y mettre un minimum de moyens.
  • Mais cette première place ne sert à rien si elle n'est pas correctement ciblée.
Premier sur Google, pourquoi pas moi ?
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

49 réflexions au sujet de « Premier sur Google, pourquoi pas moi ? »

  1. Christophe

    À l'inverse il y a les clients qui savent que leurs mots clés métiers sont trop pointus. Je me rappelle d'un cas ou le client m'a demandé d'être référencé sur des mots clés connexes à son champ d'activité. Tellement connexes que le client ne concevait pas d'inclure ces mots dans son site et que les internautes ne faisaient plus la relation entre ces mtos clés et le site à positionner 😉

  2. Renaud

    Cela dépend des activités, on est parfois dans une configuration longue traine, parfois non, souvent partiellement. Et les comportements de recherche des internautes sont loin d'êtres figés.

    Concernant les premières positions sur mot cle générique ça fait toujours plaisir, mais il ne faut pas y passer trop de temps ce sont des résultats plus psychologiques efficaces. Je dis ca mais je suis le premier à fanfaronner au bureau ;-).

  3. viedaltruiste

    Tiens, j'arrive sur la page avec le theme mobile alors que je suis sur mon pc habituel: ubuntu + firefox. Probleme de détection du navigateur?

    Sinon, pas évidant en effet d'expliquer à un client que ce qu'il croit savoir est faux et malheureusement c'est très souvent le cas. Aujourd'hui l'accès à l'information est si facile que chacun croit tout savoir. On voit des malades dire à leur docteurs comment les soigner, ou des automobilistes expliquer à leur garagiste comment entretenir leur voiture. Il y comme un problème de modestie je pense... c'est juste un peu agaçant.

  4. Eric

    excellent article
    🙂
    il est souvent difficile de lutter contre la volonté du client qui est totalement impliqué dans son domaine
    et qui ne voit que son corps de métier

    il est beaucoup plus important de travailler la "longue traine" qui rammène 80% des visites
    être premier sur un mot clé important, c'est bien mais c'est juste pour la "gloire" en fait,
    surtout sur des termes génériques,
    exemple
    Automobile,
    énorme requête, si il en est, 3 500 000 requêtes
    au pluriel c'est 20 000 000
    c'est énorme, qui je suis sur déclenche du trafic
    mais en fait ce mot est souvent associé à d'autres mots
    un internaute cherche plutôt
    avis Bmw 330 D
    probleme 307 HDI

    etc....

    je préfère de loin travailler la longue traine, les images
    les vidéos, etc
    la recherche est maintenant universelle, et sur tous les moteurs, google, bing etc..

    🙂

  5. Eric

    @Renaud
    je fais la même chose au bureau
    lorsque je passe premier sur une très grosse requête 🙂

  6. Aurélien

    Certains clients sont de bonnes volontés et n'ont pas pensé à ça (ce qui est compréhensible), d'autres veulent veulent le tout pour 500€ et que le prestataire soit disponible pour leur projet...
    A nous d'être clair dessus et pour reprendre les termes de Google, de les éduquer. Ton blog est parfait pour cela : les bases du référencement (propre et solide), mais montre aussi la réalité du métier, les contraintes et les possibilités.

  7. Matthieu

    Tout à fait d'accord avec ton analyse.
    J'ai eu le même discours avec une boite de gestion de patrimoine située en alsace qui voulait être 1er sur le mot-clé "Alsace".
    Heureusement, ce contact à vite compris qu'il n'était pas judicieux de faire autant d'efforts pour un mot si peu ciblé.
    Mais tous les prospects n'ont pas forcément cette logique là fasse à nos explications.

  8. V-R

    Très bonne analyse, et en fait elle traduit la confrontation du point de vue de client et elle du référenceur.
    Il y en a même des pires, qui vous disent, je veux être premier sur google, à la limite ils se foutent de savoir sur quelle requête, mais la première position sur GG est un mythe et certains ne jurent que par ça. Et là bonjour pour les convaincre.
    Bref on en revient au débat trafic VS trafic ciblé
    Quand on arrive à faire comprendre ça à un client, le gros du travail est déjà fait

  9. Oscar

    Oui certains veulent même être premier sur google sur des requêtes locales ... pour toutes les villes de France de plus de 50000 habitants (je ne l'ai pas inventé)

  10. Keeg

    Un bon petit article intéressant, comme toujours. Il souligne bien le fait qu'il faut étudier avant d'agir. Maintenant, comment agir pour mettre en place de telles stratégies ? On en revient à l'analyse de la concurrence, complètement impérative.

    @V-R Petit réaction : Pour moi, il n'y a pas de clients "pires", il y a des clients différents. Si il fait appel à un pro, c'est finalement pour mettre en place une stratégie professionnelle. On peut tomber sur des clients bornés, mais souvent, il me semble en tout cas, qu'avec une bonne explication, on oriente de bonnes manières le client. 😉

  11. nicolas

    @Oscar : Où est le mal ?

    La LT et l'accroissement du trafic passent par cela et j'en suis persuadé...

    Non pas forcément le top 1 sur toutes les villes de France mais être positionné...

    Ex : vente voiture, je te met au défi de décrocher la première place...

    "vente voiture angers", "vente voiture brest", "vente voiture rennes" ( Ouest Coast Powa !) c'est 100x plus facile d'atteindre la 1ere page (plus dur d'être dans le top 3 avec les grosses machines).

    Néanmoins ce que je veux dire, c'est qu'avec un méthodologie assez simple, il est facile de ce positionner rapidement et durablement sur des requêtes locales et ce sur un grand nombre de villes...

    Crois moi, être 5-6em sur 36000 requêtes + ville ou péniblement 10em sur une requête n'apporte pas le même trafic...

    @V-R et Sylvain :
    Je suis d'accord avec ton point de vue (et celui de Sylvain dans le billet), le gros du travail réside dans le fait d'éduquer le client, mais généralement (en ref pas de la création de A à Z) les clients sont tout de suite plus attentif et compréhensif lorsqu'on parle du devis et surtout si il l'accepte, ils s'aperçoivent (en partit) de la complexité d'un bon référencement et qu'avec des preuves bien souvent sur leur propre méthodes d'utilisation d'internet, s'aperçoivent que d'être positionner sur " acheter Dvd C'est arrivé près de chez vous" rapporte plus que " acheter dvd"...

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Christophe,
    Situation extrême en effet. Dans ce cas, un gros boulot de fond doit être fait avant de concevoir le site.

    @ Renaud, Eric,
    Moi aussi, je me la joue parfois comme cela 😉

    @ Oscar,
    Comme le dit Nicolas, c'est assez compréhensible. Lorsque l'on fait du BtoB, les cibles sont plutôt dans les agglomérations. Dans ce cas, la difficulté est plutôt de créer des pages sans risquer de duplicate en ayant les mêmes contenus à un nom de ville près.

  13. Nicolas L.

    Évidemment d'accord également avec cette analyse. Ce client semble tout de même avoir été à l'écoute et s'est facilement laissé dissuadé... Ce n'est *malheureusement* pas toujours le cas et les conversations peuvent facilement tourner au vinaigre 🙁

    Donc ici, encore un billet pour rappeler un aspect essentiel à prendre en compte pour le positionnement d'un site. 😉

    Existe-t-il une "check list", un "pense bête", sur le blog axe-net qui récapitule tous ces aspects essentiels ? Sinon, c'est peut-être une idée intérresante... ?! 😮

  14. Dan

    Finalement dans le référencement une bonne partie concerne également "l'éducation du client, prospect". C'est loin d'être la partie la plus facile :-). Nous connaissons la réalité de cet univers, eux non :-). La conclusion de ton billet me va bien !

  15. nicolas

    @sylvain : "la difficulté est plutôt de créer des pages sans risquer de duplicate en ayant les mêmes contenus à un nom de ville près."

    Et oui, de longues et fastidieuse heures de spinning à convertir en php...je te dis pas la galère en effet 😉

    @Nicolas L : Je ne sais pas si tu as très bien analyser le billet mais le client n'a pas l'air tant conciliant que ça...
    Quand bien même il comprend l'aspect pertinence qu'il faut lors d'une requête, il en vient à dire qu'il veut un site only page...

    Bref, je dirais plutôt que Sylvain est bien dans le caca avec ce prospect là 🙂

    @Dan : Énormément d'accord, je vais mettre ça dans mes facturations maintenant, tel budget vous avez droit à tant d'heures de ref (inclus le temps à te dé-buter), oups il y a plus de temps pour le référencement du coup 😉

  16. LaurentB

    Hihi tu ne voudrais pas te positionner sur "premier sur google" par hasard ?

  17. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas,
    Je te rassure, je n'ai pas eu le décisionnaire, mais son assistante particulièrement sympathique. Reste que son boss a un long cheminement intellectuel à faire s'il veut un jour être présent en première page des SEPRs.

    @ Laurent,
    Tu vas rire, mais vu que je ne titre pas tous mes articles en pensant systématiquement à les positionner, je me suis fait la même réflexion que toi, mais après coup seulement.

  18. nicolas

    Remarque en effet marrante, tu te places 11em sur une requête qui chiffre à 72M.

    Tu vas pouvoir faire un article en cours de semaine alors 🙂

    "Volume de recherche et positionnement, aucun rapport entre l'un et l'autre ?".

    Et l'éclairer du positionnement de cet article, ok ok ça doit pas taper fort niveau concurrence mais c'est plutôt drôle, du coup je suis assez sérieux pour la création d'un billet là dessus afin de expliquer aux gens qu'il parfois bien utopiste de vouloir un top 5 sur des requêtes à 200 000 si dedans on site 4-5 grosses machines !

  19. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    En même temps, 11ème, je ne vais pas trop me la jouer, il y en a 10 devant moi. Même si ce blog rank plutôt bien en général.
    Par contre, si j'avais voulu le faire, je n'aurais pas dilué mon titre, et j'aurais déjà attaqué les BL 😉

  20. Nicolas L.

    @nicolas from e-seo

    Oui effectivement, quand je disais qu'il avait été « à l'écoute », je faisais allusion à l'aspect « mieux cibler » la requête visée (ou plutôt au fait de la cibler « tout court » :D)... effectivement, j'oubliais qu'il s'accroche à son site d'une et unique page et ça, ce n'est pas gagné en effet !

    @sylvain pour vue que ce billet reste au moins là où il est si ton but était de te positionner sur cette requête 😉 (et si c'était en partie le but, je te souhaite une partie de pêche fructueuse) 😀

  21. Mamzelle Print

    Merci pour cet article. Tout cela parait logique, mais il est vrai que ce n'est pas toujours respecté malheureusement.

  22. AurL

    Très bon article qui montre l'acharnement de"clients" pour cette première place sur un mot clé.
    Les habitudes des surfers ont bien changées.

  23. nicolas

    @AurL :

    En quoi les habitudes des surfeurs ont changées, les internautes regardent toujours que les 3-4 premiers résultats, rien a changé, c'est la façon de voir le référencement et donc d'améliorer la pertinence de ces top 3 qui a changé...

    Avant : je suis premier sur "alcool" trop bien, mais je comprend pas je fais pas de chiffre...

    Maintenant : Je suis premier sur "remède gueule de bois" que je vend (même si ça marche pas), et bien j'ai beaucoup moins de trafic mais je chiffre énormément !

  24. Stéphane

    Hello,
    Oui comment définir les mots clés ?...
    J'ai voulu arriver en première page pour écrivain.
    Et j'y suis arrivé.
    Mais l'audience n'a pas flambée.
    Alors google propose : devenir écrivain, écrivain français métier écrivain...
    Ouais bof ! Alors j'ai visé écrivain français...
    Idem !
    Il faut parfois se résoudre à constater qu'un terme n'est pas au coeur des recherches des internautes !
    Mais ecrivain.pro est quand même une bonne carte de visite !
    Stéphane

  25. film

    De toute façon, l'internaute est de plus en plus exigent !
    il aura tendance à préciser sa recherche si il voit que les résultats ne correspondent pas à sa recherche.

    En effet, "cour"... c'est assez large 😀 !

  26. nicolas

    Ton cas Stephane est particulièrement intéressant.

    Tu es donc l'exemple même que le placement sur une requête générique n'apporte pas toujours (très rarement) quelques chose de positif [on fera exception de crédit immobilier etc...].

    Donc c'est intéressant car dans ton cas tu auras dû dès le départ axé ton référencement sur la longue traine...

    Met toi à la place de l'internaute, pourquoi je taperais "Ecrivain" ? J'ai une chance sur 100 000 de trouver mon bonheur.

    Par contre "biographie victor hugo" sera taper, ou un nom de livre etc...

    Et si tu fais plutôt un portail pour les écrivains, tu prendras plutôt, "découverte écrivain", "partager une romans", "partager une nouvelle" [ces requêtes ne valent peut être rien je dis ça pour te faire comprendre].

    Voilà, tu trouveras également sur le blog des articles pour t'aider :

    http://blog.axe-net.fr/comment-choisir-ses-mots-cles/

    http://www.spoonylife.org/level-1/referencement-comment-trouver-les-bons-mots-cles

    (c'était dans l'article...)

  27. AurL

    #23.

    Les requettes sont composées de plusieurs mots et non d'un seul.
    Voilà ce qui a changé.

  28. Emma365

    Pourquoi pas le premier??? Peut etre parce que c vachement difficile? Et si c'était facile tout le monde serait premier non?

  29. Rodger

    En ce qui me concerne, je suis très content lorsque je passe premier sur une requête improbable et à 3 ou mots. Je vois large.

    Remarque : cette page se positionne 10 ième sur al requête "premier sur google".

  30. Julien

    J'aimerai apporter un petit témoignage. Il y a quelques temps j'ai commencé à référencer un site de réparation de téléphone.
    Situté à Reims, je me suis positionné sur "réparation téléphone reims" ou "réparation iphone reims". Résultat des comptes, aucun concurrent, en deux semaines j'étais au top. Miantnenant, je me suis attaqué à un autre défi, me positionner sur "réparation iphone". Je ne vise pas la première place mais les 5 premières. Je peux vous dire que c'est bien différent. Je grapille des places au fil du temps que j'améliore mon ref nat. Je comprends que certains aghences facturent à prix d'or ce genre de service (ratio temps passé - prix)

  31. Olivier

    Enfin un article sur le sujet... j'espère qu'il sera lu par un grand nombre de personnes.

    Comment expliquer aux clients ce qu'est une requête qui transforme ?

    Rien ne sert d'être 1° sur une requête pourrie et d'investir des sommes astronomiques en référencement pour avoir un taux de rebond de 80% !

    C'est pour cela qu'une stratégie de référencement doit être pensée au préalable.

    J'ai un client qui est premier sur 12 000 000 de résultats avec un trafic mensuel de 9500 visiteurs sur cette requête, et bien son taux de transformation et moins bon qu'une autre requête réalisant à peine 50 visites par mois avec 250000 résultats...

    La réponse est dans cette question :

    Qu'est ce que les internautes tapent quand ils souhaitent acheter ou entrer en contact (action) ?

  32. referencement internet à la rochelle

    Je partage tout a fait le topic. La première chose que je demande a mes clients c'est de puiser dans leur demande de devis, les commandes, faire parler les commerciaux et les secretaires pour que l'entreprise parle enfin le langage de leur client puis de le comparer cela aux requetes googles pour avoir une liste de mots clé dans le coeur de cible de leur business.

  33. cedric

    Et bah moi c'est fait !!! 🙂
    Et on est pas peu fier !!! 😉

    Edit Sylvain : Bravo !

  34. Anthony

    Pour reprendre la réponse d'OLIVIER, cela défend la thèse du choix des mots-clés. On peut être premier pour tel ou tel mot-clé, mais si le service que propose le site n'est pas en rapport, ça ne sert à rien, et la preuve en est avec le taux de transformation qui est très faible ! Je pense aussi qu'il faut essayer de limiter les mots-clés polysémiques, pour éviter de se retrouver confronté à tout un tas d'autres pages qui pourraient faire dévier l'internaute de sa recherche initiale ...

  35. Anthony

    En plus de cela, plus les mots-clés utilisés pour le référencement seront ce que je qualifie de "classiques", plus le référencement sera coûteux... D'autant plus que la concurrence risque d'être un obstacle difficile à éliminer !

  36. Link

    Ouai c'est sur, n'importe qui peut être 1er sur google. Par contre, réussir a se placer sur un requête concurrentiel, là le travail commence.
    Donc la prise d'information chez le client est très importante pour definir les bons keywords qui ne sont pas nécessairement les plus demandés.

  37. olivier

    Malgré la lecture de votre article, j'avoue bien volontiers que je reste attiré comme un aimant par la première place du classement google pour mon mot clé principal (je veux pouvoir regarder Dieu droit dans les yeux, ne serait-ce qu'une seule fois dans ma vie...).
    plus sérieusement, je comprends bien qu'en terme de trafic ciblé la première place pour un mot clé générique ne va pas apporter grand chose, mais celà pourrait je pense avoir une importance financière au cours de la vie d'un site. En effet si un jour vous revendez un site, ne pensez-vous pas que çà valeur sera bien plus importante si vous êtes premier sur un mot clé générique? (pardon d'être aussi trivial, je ne recommencerai plus...)

  38. olivier

    @écrivain à la une:
    pour définir avec précision les mots clés à viser en priorité il vous faut utiliser un outil type google adwords keywords tool qui vous donnera le nombre de frappe d'un mot pour un pays donné.
    Effectivement "ecrivain" est trop large et il vaut mieux regarder du coté des combinaisons de plusieurs mots. pour celà il faut faire bien attention à cocher la case "exact" et non pas la case "large" qui est cochée par défaut.

  39. marc

    L'article représente bien les situations souvent rencontré avec les clients.
    La conclusion de l'article :
    On ne prend pas la première place sur Google sans y mettre un minimum de moyens.
    Mais cette première place ne sert à rien si elle n’est pas correctement ciblée est pas toujours facile a expliquer ou plutôt a faire entendre au client.

  40. Juan

    Je suis d'avis que la bataille pour la première place est d'une utilité relative, si la requête visée n'est pas en adéquation avec le contenu.
    Toutefois, je me suis intéressé aux LIENS DE SITE, vous savez ces liens supplémentaires qui permettent d'accéder directement aux rubriques du site. Ils ne peuvent pas être provoqués manuellement, et Google nous les fait apparaître de manière automatique ( arbitraire ? )seulement SI notre site est premier de la page de résultats !
    Pour info, depuis que j'en bénéficie en campagne Adwords, les taux de clic passent dans ce cas de 3% en moyenne à 13%...
    Voilà pour moi le principal intérêt de la première place.

  41. vince

    Effectivement, le ciblage est un facteur-clé de la réussite du référencement. Il est parfois assez difficile de l'expliquer aux clients.

  42. Dav

    Vaudrait il mieux acquérir une 1ere place sur une expression qui fera moins de clic mais qui sera plus facile à atteindre ou une expression très demandée sans savoir si elle sera un jour acquise ?

  43. Nicolas

    Dav > Je préfère être troisième sur une requête très recherchée que premier sur une expression clé longue traîne.

  44. Gaëlle

    Merci pour ces conseils, j'ai quand même une question concernant un point :

    Vous dites : " Positionner correctement un site d’une page sur de nombreuses expressions risque de vous couter bien plus cher que de faire réaliser un site de plusieurs pages dont chacune d’elles présentera un sujet spécifique et sera optimisée pour une expression-clé spécifique. "

    Cela signifie-t-il qu'il ne faut jamais référencer une page avec différents mots clefs ?Et privilégier un mot clef par thématique ou page?

  45. Hams

    @Gaelle : Oui, il est quand même conseillé de créer une page par expression clé, afin de cibler une thématique précise...

    Une page qui met en avant plusieurs thématiques (expressions clés) va être plus difficile à positionner qu'une page qui est serait définissable par une expression clé précise...

    Je pense que la page d'accueil peut être optimisé pour être positionné pour plusieurs requêtes, mais il ne faut pas hésiter à créer des pages spécifiques pour tenter de se positionner sur des sujets spécifiques...

    Regarde, du coté de la "longue traine", c'est une solution de référencement qui permet de se positionner sur des centaines voir des milliers de mots clés ! 🙂

  46. Nicolas

    Il est un fait que la plupart des clients ne comprennent pas l'importance du ciblage et du taux de transformation. Il est clair qu'il est préférable d'être 1er sur une requête bien ciblée que 7ème sur un mot-clé très large non-ciblé.

  47. Gaëlle

    @Hams , merci pour ta réponse, je vais donc essayer de me concentrer sur mes différentes pas en ciblant des thèmes, mots clefs précis pour chacune d’elles!!

    A la base , je m’efforçais de référencer uniquement la home avec un mot clef bien précis…et quand je vois le résultat pour une seule page, je voyais pas comment cela était possible pour les autres..

    Je vais me pencher sur cette fameuse longue traine!En espérant qu'elle porte ses fruits 😉

  48. Corinne

    Je tombe sur ton article que je trouve très intéressant. Pour avoir à me positionner sur des mots clés très généralistes et des mots issus de la longue traine, je trouve que les deux sont vraiment complémentaires. Même si le travail pour grimper en haut des SERP's (et s'y maintenir => voilà qui mérite aussi quelques articles) n'est pas le même.
    En tout cas, cette petite mise au point ne peut pas faire de mal !
    Quand au problème de site à page unique....que dire ?..

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *