Presse-fr.com : Explications sur le changement d'orientation SEO.

Dernièrement, le site de publication presse-fr.com a beaucoup fait parler de lui dans la communauté des référenceurs. En supprimant les liens des communiqués déposés par ceux-ci, ces derniers se sont sentis floués d'avoir donné gratuitement un contenu unique pour perdre le bénéfice du lien en retour.

presse-fr.com

Rappelons que le fait de bénéficier de liens vers un site dans un contenu textuel de même thématique, apporte un plus pour le site en terme de positionnement sur Google.

Cédric est le consultant externe qui a conseillé à presse-fr.com de procéder au nettoyage de ce site. Presse-fr s'étant fait largement attaqué sur Twitter et des blogs dernièrement, il est venu déposer un commentaire de réponse sur ce blog. Le sujet me paraissant intéressant (et le commentaire très complet), j'ai préféré en faire un article spécifique.

La parole à Cédric

J’ai tellement aimé que je vais venir m’incruster dans les commentaires et mettre un peu d’animations. (commentaire initialement posté sur l'article Google Panda)

Un des outils que j’ai modifié pour le compte d’un ami et client (propriétaire du service et donc pas la peine de venir m’emmerder) a été la cible de critiques en tout genre cette semaine. Critiques de super prestataires SEOs en quête du lien ultime pour leur client (ou pour eux-mêmes)… sur une plateforme de CP.

Oui car c’était le lien ultime le CP, un texte de 110 mots en moyenne, 6 liens, un ratio de 1 lien tous les 18 mots, autant vous dire que le communiqué et son lien avait une valeur inestimable ! C’est une moyenne je le répète.
Il y a quelques mois, devant la prolifération des outils de générations de contenu, et les SEOs en herbe qui cherchent à obtenir le BL qui sert à rien mais qui fait chier tout le monde, je me suis retrouvé sur la plateforme de communiqués de presse à virer les 3/4 des publications proposées. Blindés de liens, contenu dupliqué, aucune mise en forme, tout pour plaire. Et surtout la plateforme était délaissée par les vraies agences de communications plus soucieuses de l’image de leur client que du BL glané.

Alors j’ai suggéré au propriétaire de la plateforme de supprimer tous les liens des communiqués datant de plus de 30 jours, mais de conserver au moins un lien pour tous les nouveaux. La plateforme de CP en question est reprise systématiquement par Google News, mais le site dispose de partenariats avec quelques grands groupes de médias, et si nous n’en faisons pas étalage, c’est que nous n’avons pas besoin de le faire; raison pour laquelle des vrais agences de communication utilisent notre service plutôt que de payer des « passes droits » chez les grands groupes de médias.

Une fois que le communiqué arrangé, corrigé puis validé, il est publié. Un lien par CP est visible pendant 30 jours. Ce lien est pris en charge par Google pendant un bon moment, et on est crawlé de façon permanente pour les communiqués récents. Et si tous les communiqués de plus de 30 jours n’ont pas de lien, cela ne veut pas dire que le communiqué est perdu, mais beaucoup de prétendus professionnels dans le domaine du référencement naturel n’ont toujours pas compris ce qu’était la notion de popularité pour un site Internet.


Mais là où j’ai quand même halluciné, c’est que des gens se disent avoir été spoliés, volés, car leur contenu publié n’a plus le lien tant convoité ? Mais il servait à rien ce foutu lien de toute façon ! Aucune valeur, aucune crédibilité, aucun poids, aucune sensibilité marketing, quelque soit le terme employé, vos liens ne valent rien ! Mais sans déconner, vous les avez vus vos communiqués ? Votre contenu unique ? Regardez vous les enfants, et qu’auriez vous fait à notre place ? Sans rire ?


On vous a pas prévenu par mail des changements des conditions d’utilisations de la plateforme ? Ah mais fuck désolé votre mail est plus valide et n’existe pas !

On a mal pensé la plateforme en 2006 quand elle a été créée et on a qu’à payer le prix de nos manquements de l’époque ? Vous saviez que vous ne jureriez que par LFE et autre SB pour booster votre référencement en 2011 ?
Je n’ai rien contre les BH, j’admire même l’ingéniosité de certains, et le noyau dur de professionnels que je connais n’a pas même râlé et continus même pour certains, à exploiter la plateforme de CP.

Mais vous savez ce que c’est qu’une plateforme gratuite ? Vous avez gueulé longtemps quand WordPress.org et les blogs Opera ont viré tous vos liens après que vous ayez abusé, sur-abusé, sur-exploité des outils à l’origine créés pour faire de la rédaction de contenu utile ? Vous avez l’impression que WordPress et Opera n’ont pas survécu à vos protestations ?
Apprenez à travailler votre popularité plutôt que de vous focaliser sur le BL, et réfléchissez au-delà de la perte de vos liens maintenant que Google vient vous expliquer sa logique de fonctionnement qui était quand même très prévisible.

Cédric

Ma vision des choses (Sylvain)

D'une part, je trouve courageux de la part de Cédric de s'exprimer sur le sujet. Il n'est pas le propriétaire du site, il a juste donné les recommandations et aurait pu rester dans l'ombre.
Je pense toutefois que le propriétaire du site aurait dû communiquer bien plus tôt sur le sujet.

Suppression des communiqués bâclés.
Le site press-fr.com a longtemps accepté des communiqués de quelques mots comportant plusieurs liens par phrase.
Je pense que c'est en effet très nuisible au site lui-même et à tous les communiqués, même à ceux qui proposaient un contenu de qualité avec quelques liens choisis.
Je trouve donc trouvé justifié de supprimer tous les mauvais communiqués concernés.

Mais pourquoi avoir supprimé tous les liens des communiqués de plus de 30jours ?
Le bébé est parti avec l'eau du bain. Je comprends donc bien la grogne des webmasters qui eux avaient fait un réel effort. Je n'ai jamais publié sur ce site, mais si cela avait été le cas, j'aurais demandé une suppression de mon contenu unique pour le publier ailleurs ou il aurait été mieux récompensé.

Un communiqué, pour l'image ou pour le lien ?
Forcément pour les deux ! Un communiqué de presse est en partie utile pour l'image qu'il peut véhiculer. Mais arrêtons l’hypocrisie. La plupart des publications sont faites par des SEO dans l'objectif avoué d'obtenir des liens entrants vers les sites qu'ils souhaitent booster.

La publication est alors un bon échange de procédés. Du contenu unique de qualité contre quelques liens en retour. D'ailleurs, le visiteur ne s'attend-il pas à pouvoir cliquer sur un lien pour visiter le site dont il est question dans l'article ?

La règle des 30 jours
Alors là, j'avoue ne pas comprendre. Un communiqué aurait maintenant droit à un lien durant 30 jours. Celui-ci serait supprimé ensuite ? Je dois avouer que je préfère ne pas avoir de lien du tout plutôt qu'en d'en avoir un qui sera supprimé ensuite. Pour moi, cela équivaut à envoyer un signal négatif à Google en lui disant, « je ne fais plus confiance à ce site ». Mieux vaut alors ne jamais publier.

Cédric, tu m'expliqueras si tu veux bien ? Je ne suis pas certain d'avoir compris et cette politique me semble peu adaptée.

La correction des communiqués.
C'est un très gros point fort. Les communiqués sont arrangés puis corrigés avant validation. C'est un parfait gage de qualité.

Pourquoi les webmasters se sont-ils sentis spoliés ?
J'imagine bien que tous les soi-disant BH qui avait soumis des cochonneries (les bons BH soumettent de bons textes spinnés:-) ) ne l'ont pas ouvert. D'ailleurs, ils savent bien qu'une grosse partie de leurs soumissions passent à la trappe.
Je pense que ceux qui ont râlé sont ceux qui jouaient réellement le jeu. Dans ce cas, s'être cassé la tête à rédiger un vrai contenu unique de qualité pour voir ses liens disparaître, ou pire, les voir remplacer par d'autres cibles avait vraiment de quoi les mettre dans une colère noire.

Agir sans prévenir.
Mouais, il y avait sans doute des mails erronés, mais je doute que cela ait été le cas de tous les abonnés au service.

Apprenez à travailler votre popularité.
Alors là, je cautionne à 100% le discours de Cedric. La recherche de BL ne doit en aucun cas être la stratégie unique de visibilité. Raisonner comme cela, c'est allez dans le mur. C'est utile, bien sûr, mais c'est loin d'être suffisant. De plus, comme d'habitude, miser sur des ressources gratuites n'est jamais intégralement fiable. Mais ça, tout le monde le sait.

En résumé :

Pas facile d'agir dans l'urgence, sans doute face à un problème de désindexation, et en prévoyant l'arrivée du Panda. Je trouve que Cédric a du courage de venir exprimer sa position. Je pense qu'il est dommage que le propriétaire de presse-fr.com ne l'ait pas fait de lui-même avant.

Pour le moment, je ne mets pas presse-fr.com dans ma liste d'outils. J'attends de voir...

ps : je connais Cédric pour avoir échanger des liens avec lui pour des clients respectifs. Nous avions eu de très bons échanges  dans le bonnes conditions. J'avais apprécié notre collaboration.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

46 réflexions au sujet de « Presse-fr.com : Explications sur le changement d'orientation SEO. »

  1. vincent

    Je suis d'accords sur certains points avec Cédric mais il n'en reste pas moins que la plateforme CP à pris ses utilisateurs pour des vaches à lait. Si ils avaient eu bonne fois ils auraient supprimé tous les CP sans se gaver gratuitement de contenus. Le principe des sites CP c'est que tout le monde y trouve son compte, ils faut que ça aille dans les 2 sens...

  2. lemoussel

    Je te rejoins Sylvain sur "la règle des 30 jours" 😉 C'est du grand n'importe quoi ?

    Et pour quel raison donnerais-je un joli contenu à un site de CP sans contre partie ?

    presse-fr.com a peur du "Panda" mais avec une telle démarche ils risquent fort de s'en mordre les doigts.

    N'oublions jamais que le client est ROI 😉

  3. Phil

    Le discours de Cédric est sans concession mais assez peu nuancé : mettre tous les utilisateurs du service dans le même panier et appliquer de nouvelles règles du jour au lendemain de façon unilatérale est tout de même assez dangereux pour la e-réputation.

    Qu'on le veuille ou non, ce bad buzz laissera une empreinte sur la toile, j'avais d'ailleurs vu passer 2/3 tweets à ce sujet sans y prêter attention.

    En effet, je ne suis pas adepte des sites de CP mais cette tribune et les observations pertinentes de Sylvain permettent d'y voir plus clair.

    Espérons que les propriétaires du site presse-fr.com sauront couper la poire en deux pour satisfaire toutes les parties.

  4. Sebastien

    On en vient toujours au même problème : certaines tirent un peu plus sur la corde que d'autres, ils ne sont pas pénalisés, alors tout le monde s'y met. Et puis la corde finit par lâcher.
    Je comprends que les sites de communiqués de presse en aient marre, franchement. Après, certains sites se débrouillent très bien pour éviter les problèmes. Je me souviens d'un communiqués que j'avais écrit (à la main), mais qui n'était pas passé sur un site car il contenait des passage dupliqués (en même temps, quand je parle de mon site, il m'arrive souvent d'utiliser les mêmes mots ^^). J'en ai été prévenu dès que j'ai déposé ce communiqué et il n'a donc pas été envoyé. Que dire à part "chapeau, j'écrirai d'autres communiqués ici en faisant d'autant plus attention car le site doit être de qualité" ?
    Pour presse-fr, on parle d'une réaction et non d'un système pensé à l'avance, donc c'était un peu bourrin (à mon avis). Mais peut-être que le système choisit à présent n'est pas pour autant le plus pertinent.

  5. Arnaud

    J'ai envie de dire par chance, je n'ai jamais utilisé cette plateforme, mais je comprend que les gens aient grogné. Je comprend le point de vue de presse-fr qui veut protéger ses arrières mais comme tu le dis très bien une grande partie des personnes qui publient des communiqués son des SEOs à la recherche de lien !

    Et il y en à un bon paquet qui ne publie que de bon article et qui ce sont retrouvé floué, les mecs ils ont joué au rédacteurs webs bénévole pour presse-fr. Il aurait été judicieux de laisser les anciens articles tel quel et de changer les conditions pour les nouveaux articles !

    Je suis moi aussi d'accord avec le fait qu'il faut travailler sa popularité mais il y a peut être des solutions plus judicieuses et plus bénéfique que de publier un article sur une plateforme de type presse-fr qui ne fait pas de lien et qui pourrait décider du jour au lendemain de changer ses règles et de virer l'article

  6. Antonin

    Cédric (que je ne connais pas) se plaint d’avoir dû supprimer les 3/4 des CPs proposés sur Press-fr à cause du duplicate content, du nombre de liens trop important ... mais gérant un site de CP, je peux vous dire que c’est ça tout le temps : je ne publie que 1/4 des CPs proposés sur Communiqueo notamment à cause du DC.

    Donc si on ne veut pas avoir à gérer ça, on ne fait pas de site de CPs, c’est pas plus compliqué.

    Maintenant, si comme Cédric le dit, on se rend compte que la cible visée n’est pas la bonne (les agences de presse et non les SEOs), c’est pas compliqué : on change les conditions de publication en n’acceptant plus de lien dans le CP et on averti les utilisateurs de la plate-forme des nouvelles CGU. Mais en aucun cas, on supprime les liens des communiqués publiés avant le changement de CGU.

    Je ne sais déjà pas si c’est totalement légal mais en tout cas, je sais que ce n’est pas correct : c’est une forme de vol de contenu comme j’en parle dans un CP publié sur Communiqueo (-http://www.communiqueo.com/presse-fr-com-supprime-vos-liens-mais-garde-votre-contenu/) pour envoyer un peu de linkjuice à l’article de L.jee.

    Bon je ne parlerai même pas de l’histoire des 30 jours qui est un hérésie car c’est encore pire que de ne pas mettre de lien : aux yeux de Google, c’est comme si le site qui recevait le lien ne le méritait plus et donc au final, le CP publié (passé ces 30 jours et le crawl de la page avec le lien supprimé) aura un impact négatif en terme de référencement pour le site anciennement linké.

    Pour couronner le tout, aucune communication de Press-fr sur ce changement de position ...

    Alors merci Cédric pour ces quelques explications, même si elles ne sont à mon sens pas convaincantes et ne justifient pas cette suppression sauvage des liens.

    J’apprends également dans le commentaire de Sylvain que le site laissé passé «des communiqués de quelques mots comportant plusieurs liens par phrase» ce qui me conforte dans ma position : il faut fuir ce site car la MAJ Panda approche et on ne sait pas quels sites seront épargnés mais je ne pense pas que ce sera ceux qui publient du DC bourré de liens avec seulement quelques mots par article.

    Maintenant, on fait tous des erreurs et on peut les réparer.
    Alors Cédric (même si tu n’es pas le propio du site, tu es le seul qui a le courage de répondre), si tu décides de remettre les liens des articles publiés avant le changement de conditions d’utilisation, je serai le 1er à retirer ce que j’ai dit (mon petit CP sur le sujet) et même (allez soyons fou ^^) publier un CP pour promouvoir la plate-forme Presse-fr en insistant bien sur le fait qu’elle s’adresse non pas aux SEOs mais bien aux agences de presse.

    Je vais m’arrêter là parce que je sui fatigué d’écrire ^^

    PS : @Sylvain c’est exceptionnel ces publications en dehors du dimanche ou ça va être comme ça tout le temps ? (j’espère que ça sera tout le temps comme ça en tout cas 🙂

  7. L.Jee

    Pas convaincu. Des CP's corrigés ? Qu'elles sont donc ces fautes que l'on y trouve encore ? Sans doute pour faire joli.

    Des liens pour 30 jours tout de même ? Etonnant, j'ai vu passer des CP's, qui, dès le premier jour perdait le leur.

    Pourquoi n'autoriser qu'un lien ? Je suis d'accord pour des CP's de 110 mots, un seul lien et encore, deux ne seraient pas une hérésie. Mais pour des CP's de 500 mots, pourquoi pas 3 ou 4 ?

    Je reste sur mon idée que Presse-fr se gave bien sur nos contenus tout en nous em****.

    Ah oui, j'allais oublier. Cédric, que viennent faire les liens clients sur nos CP's ? Les liens internes ok, même si d'autres se sont fait lyncher pour cela en place publique, mais les liens clients, faudrait peut-être pas déconner, on écrit pas des communiqués pour faire de la pub à des concurrents...

    Il faudra arrêter de prendre les personnes qui déposent des CP's pour des pommes.

    Bon, j'en ai surtout après le propriétaire de cette plateforme, mais ce certain Cédric n'est pas exempt de reproches étant donné que je trouve ses conseils plus que litigieux envers les "clients".

    Faire du tri, rendre la chose plus propre pour éviter les 110 mots pour 6 liens OK, de là à nous servir du 500 mots pour un lien... Tout comme de ne pas mettre en avant que les CP's sont redistribués à de grands groupes médias. Quand on a de tels accords, au contraire, on les met en avant pour que les "clients" voient l'intérêt de la plateforme.

    Autrement dit ce retour négatif de la part des "clients" était plus que justifié à mon goût.

    bref, une plateforme ou je ne suis pas prêt de remettre les pieds, c'est certain. Pour le SEO elle n'a tout simplement plus d'intérêt.

  8. François

    Et bien moi je n'ai jamais soumis de texte sur Presse-Fr mais je serais scandalisé si je l'avais fait. Les propriétaires du site ont tout simplement volé leurs utilisateurs. Le principe était simple : je te donne un texte unique, tu le publies sur une page à la mise en forme très basique mais remplie de publicité jusqu'à saturation, et en échange tu as un BL.

    Après avoir volé ses utilisateurs, Presse FR dispose d'un site, des centaines de pages de contenu gratuit, des publicité Adsense placardées partout.

    Si les CP étaient médiocres, il fallait les supprimer tous et non pas supprimer les seuls liens.

    En fait, le problème est que l'équipe n'est pas seulement une équipe de voleurs, elle est aussi une équipe de profiteurs, et c'est ce qui, je pense, fait grincer des dents la communauté SEO.

  9. Christian

    "un texte de 110 mots en moyenne, 6 liens, un ratio de 1 lien tous les 18 mots"
    je ne connaissais pas le ratio idéal, maintenant, c'est fait, merci 😉

    Par contre, la question est aussi : est-ce que les journalistes de tous poils consultent les sites de CP ?
    J’en doute...
    Après tout, c'est bien cela l'objectif "normal" du site de CP, non ? Or un communiqué est vite obsolète... On est en fait un nouveau parce qu'on a une autre news qui vient remplacer la précédente.
    Donc, la règle des 30 jours ne me choque pas si le site est un vrai site de CP et qu'il est destiné aux journaux ou blog d'actus avec un + SEO, mais pas avec le SEO comme objectif principal.

    malgré tout, cela est une hypocrisie complète, on dépose un descriptif dans un annuaire, qui n'est vu par personne, mais qui fait un BL, on met un article dans un site de CP qui n'est lu par aucun journaliste, mais qui fait un BL... et, tout le monde sur ce blog signe avec ses mots-clés et cela fait un BL ;-)))
    Par contre ici c'est lu au moins !

    Le principal, c'est que personne ne soit dupe !
    C’est le jeu ma pauvre Lucette, c'est GG qui nous pousse à faire n'importe quoi pour avoir la place que l'on estime mériter dans son index... plus grave est le fait que GG détient droit de vie ou de mort sur la quasi-totalité de ce qui est sur le net, et cela pose un vrai problème de fond.

    Ce serait bien qu'au lieu d'un classement obtenu en frôlant (ou en dépassant) les limites du SEO, on puisse avoir ÉGALEMENT une part d'aléatoire dans le résultat de l'index, cela permettrait à l'internaute de découvrir des choses intéressantes et inattendues. Je vois bien un cartouche à droite, à la place d'adwords (qui ne sert à rien sauf à rapporter du pognon à GG), quelques liens, tirés au hasard et proposés aux internautes... en rapport quand même avec les mots-clés bien sûr, mais en oubliant le classement... cela donnerait sa chance à tout le monde et éviterait à l'internaute de constater que les SERP ne bougent pas vraiment beaucoup et que les jeux sont courus d'avance.

    ceci est un commentaire subjectif 😉

  10. Sylvain Auteur de l’article

    @ Antonin
    J'ai eu un coup de folie cette semaine, 3 articles hors dimanche, c'est une exception, même si cela arrive parfois. C'est selon mes disponibilités et l'actu du moment.
    Et en plus, il y en a un demain aussi, c'est la fête, c'est l'arrivée du printemps qui me met en forme 🙂

    @ Ceux qui reçoivent le mail de "nouvel article" en 5 à 10 exemplaires. Je ne comprends pas, visiblement, tout le monde n'est pas concerné. un vrai mystère ce truc. Je vais tester avec plusieurs de mes mails pour l'article de demain.

  11. Sébastien

    Pour calmer un peu le buzz, et/ou pour être fairplay, je suis d'accord avec l'idée de donner aux auteurs la possibilités de supprimer leurs CP pour les republier ailleurs... C'est la moindre des choses après ce changement de conditions générales d'utilisation, non ?

  12. Erwan

    Belles explications mais au final, il se fout de notre gueule, c'est tout. Franchement, y a même pas à débattre. Je suis content de ne pas avoir publié là bas.
    Le rôle d'éditeur est de valider/corriger/refuser. Rectifier sa copie après coup, non. Quand je m'occupe d'un site de CP, je rectifie orthographe, nombre de liens avant de publier.

  13. Emile

    Heu... j'ai juste un peu envie d'être ironique... Y'a vraiment des gens qui vont sur des sites de communiqués de presse pour lire des communiqués de presse ?... Dites-donc ils doivent être vachement occupés. Même les journalistes qui en reçoivent 3 tonnes par jours (et qui donc ne vont pas en chercher sur les sites de CP)... les jettes par bennes.

    Donc soyons pas hypocrites quoi... moi perso je rédige réellement mes CP... (tu parles d'un BH noob...) Clairement je cherche du BL... et je dépose toujours un contenu propre et unique. Et il a de la chance le Cédric avec son bosse que je n'ai jamais posté sur leur site. C'est pas prêt d'arriver.

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Erwan

    Ah bah toi tu fais même mieux, tu vient signer avec l'url de sites pour lesquels j'ai publié chez toi. Là, c'est carrément de la dévotion.

    Si vous voulez démultiplier vos BL, publiez sur http://www.stroogee.fr/ 🙂 🙂

  15. Antonin

    @ Erwan @ Sylvain : du coup j'ai fait un petit link sur la fiche de mon site publié sur Strongee et j'ai aussi eu le joie de voir des BL externes ! 🙂 Donc merci Erwan !!!

    et +1 "Si vous voulez démultiplier vos BL, publiez sur http://www.stroogee.fr/ " !

  16. loran

    Je trouve personnellement Cédric courageux d'avouer qu'il nous a pris pour des vaches à lait, et il l'assume.
    Sous couvert de nouvelles règles (prévision de Cécric puis annonces de Google), il nous abreuve d'un pseudo évangélisme.

    Mais au final, qui est gagnant ? La plateforme Presse-Fr UNIQUEMENT.

    Je vais pas reprendre ce que disent les autres commentaires ci-dessus mais je ne suis pas convaincu par les choix du client (que Cédric a du conseiller en fonction de l'hypocrisie exprimée -aidée?-).

  17. Sylvain Auteur de l’article

    J'ajouterai quand même un complément à ma vision des choses.

    Quand une plateforme de CP voit son trafic tomber en flèche parce qu'elle s'est bêtement laissée spammé pendant trop longtemps, et qu'un SEO arrive sur le coup, son analyse peut faire mal, mais à un moment, couper dans le gras est la solution la plus efficace.

    J'essaie de prendre du recul par rapport à la situation. Vous avez du voir sur le blog de L.jee que je ne mâchais pourtant pas mes mots précédemment.

    En fait, je me demande quelle décision j'aurais pu prendre dans la même situation. J'aurais sans doute aussi dézingué tous les CP pourris.

    Après, j'aurais sans doute agit différemment pour les publications de qualité, mais c'est facile à dire quand on n'est pas directement impliqué.

  18. loran

    J'oubliais !!!

    Ce site, presse-fr.com N'EST PAS un site de communiqués de presse, car ce site n'est pas poussé vers les journalistes.

    Les journalistes NE VONT PAS consulter un site qui diffuse des articles pour promouvoir des sites internet.

    Je baisse donc la crédibilité de la réponse de Cédric.
    Je suis désolé, mais ce genre de site est fait pour les référenceurs.

    ARRETONS L'HYPOCRISIE. Si le site n'est pas apprécié par Google, alors, ok, Cédric, il faut améliorer le contenu et la technique. Mais les liens externes sont la condition sine qua none pour que les référenceurs postent des articles de présentation de site internet de leurs clients.

    "Mot de Cambronne" 🙂

  19. Philippe

    Avec l'offre existante, le plus "simple" semble être de déposer nos communiqués ailleurs...

    Byebye Presse-fr

  20. HawkEye

    Il y a quelque chose que j'ai du mal à saisir.

    Le problème vient de la faiblesse du contenu. Presse-FR a "peur du Panda", qui s'applique essentiellement... au contenu.

    Alors:

    1. Qu'est-ce les liens ont à voir dans cette histoire ? Et pourquoi un lien serait il "tolérable" pendant 30 jours, et "intolérable" par la suite ?

    2. Si les communiqués sont (éventuellement) validés après relecture et correction... où est - une fois de plus - le problème ?

    Le vrai problème ne vient-il pas d'une mauvaise modération ? On a tout laissé passer, et à présent on s'attaque à un faux problème... en virant des liens ?

    Je ne suis pas utilisateur de Presse-FR, mais j'ai moi aussi un travail de modération à faire sur des communiqués, chaque jour, dans lesquels on peut intégrer jusqu'à 5 liens ancrés.

    > je les lis, je les corrige, j'en vérifié la non-duplication, je retire parfois certains liens répétés... et puis je valide - OU PAS. Le spam: il ne passe pas, et les utilisateurs l'ont bien compris... ce qui fait qu'au final, je n'en ai plus.

    Est-ce si difficile de bien faire ?

  21. L.Jee

    "En fait, je me demande quelle décision j’aurais pu prendre dans la même situation. J’aurais sans doute aussi dézingué tous les CP pourris."

    Ok Sylvain, on dézingue les CP pourris, jusqu'à là je te suis, mais ces CP's sont toujours là, on dézingue juste les liens. Si la plateforme à subit une baisse de trafic, ce n'est pas à cause des liens externes mais du duplicate content. Cédric, toi qui est expert SEO apparemment vu ta prose, tu n'as pas conseillé ton client sur le cas du duplicate content ? N'est-ce pas une erreur venant d'un consultant SEO ?

    Beaucoup semblent aussi ne pas avoir lu ce qui est écrit sur cette plateforme, à savoir que tout CP peut-être repris à condition qu'un lien soit fait, vers... Je vous laisse deviner, PRESSE FR ! On file du contenu, on récupère rien et en plus par derrière ils le vendent contre des BL et de la publicité.

    Allez vaches à lait, postez chez nous !

  22. Christophe

    Je comprend ce qu'a fait Presse FR mais c'est vrai que les choses ont certainement été faites dans la précipitation. En plus d'envoyer un email, une page plus explicite expliquant le pourquoi du comment (écrit en gros et en rouge) au moment d'envoyer la publication aurait peut-être permis d'éviter l'ire de certains référenceurs/webmasters.

  23. John

    Merci pour le récap de cette 'affaire' que j'avais suivie sur Twitter.

    Presse-FR est définitivement rayé de ma liste, pas de temps à perdre il y a plein de bons sites de CP à exploiter :o)

  24. LaurentB

    A partir du moment où on pose un lien sur une plate-forme qui nous appartient pas, il ne faut pas s'émouvoir si ça disparait.
    C'est la règle de base pour être serein.

  25. Laurent

    Je suis également dubitatif sur la règle des 30 jours.
    Il est vrai que l'administration d'un site de cp est particulièrement pénible: une (petite) partie des participants respectent les règles, les autres n'en ont rien à faire et balancent leur tonnes de liens et de tags sans lire les conditions d'utilisation.

  26. Aurél

    Je peux comprendre certains points même si c'est borderline :
    - je ne vois pas ni ne comprend l'intérêt du lien de 30 jours. Il faudrait plus d'explications. Et je rejoins Sylvain, à la place de Google, j'ai peur que ce soit plutôt pris comme un signal négatif.
    - Les raisons évoquées sur le contenu dupliqué, le fait de ne pas avoir daigné informer les précédents utilisateurs sont très moyennes (encore plus le ton employé mais passons "vos liens ne valaient rien, vous les avez vu vos CP?") :
    certains ont toujours respecté les règles : contenu unique, contenu avec une longueur minimum et cohérente avec le nombre de liens placés. Bref je renseigne toujours une adresse email "intemporelle". Donc pas d'excuse,et ces changements ne serviront que Press-FR.

    Si on m'interroge sur "vous les avez vu vos CP", je dirais que si les CP sont validés, c'est la modération qui pose problème. S'il n'y a pas de modération, c'est donc la réflexion sur la plate-forme qui était à revoir. Mais la suppression pure et simple de tous les liens est juste disproportionnée.

    Si je n'ai pas plus d'intérêt tout en ayant les mêmes contraintes, autant aller chez un autre site de CP. Je rédige mon contenu unique,donc je le propose au plus offrant. Je raye donc press-FR des listes de sites de CP.
    Comme le dit LaurentB, effectivement, le lien sur une plateforme externe n'est jamais garanti "à vie" et on en accepte les conditions.

    Mais quand on gère des utilisateurs, on apprend aussi à communiquer. Expliquer avant de faire, accompagner ça marche toujours beaucoup mieux que de faire comme si de rien n'était et de se dire, personne ne verra rien, alors on agit. Tiens, pourquoi d'ailleurs on n'a pas eu droit à un CP pour nous informer de cette modif ? 🙂

  27. Jef

    Ce site a changé sa politique, laissant tout le monde dépouillé d'efforts consentis pour un échange mutuel et valable pour les deux parties.

    Quand à supprimer l'ensemble des liens de cette plate-forme dans tous les articles, cela va à l'encontre de toutes les règles de bienséances, y compris légales. Rien n'autorise à publier un article sans en citer son auteur, ou sans pouvoir l'identifier (ne serait-ce que pour des raisons légales). Les liens identifiaient l'auteur indirectement.

    Mais il est probable que GG ait constaté ce manège et cette manoeuvre; finalement, les conséquences seo pourraient bien être pires que le mal déjà acquis par une mauvaise politique de gestion et de sélection des articles publiés.

  28. Julien

    C'est juste une question éthique car chaque site appartient à son propriétaire, seul maitre de ce qu'il peut bien s'y dérouler...

    Je pense que ça buzz un peu trop pour pas grand chose... C'est pas pire qu'une plateforme dofollow qui passe en nofollow et pourtant on en parle plus parce qu'in peut viser une personne physique.

  29. Vincent

    J'ai moi aussi discuté avec Cédric et la stagiaire de chez Presse-Fr après le gros débat. Je tiens à dire que tout ce que j'ai ressenti c'était de la surprise autour de ce barouf car presse-fr n'a jamais communiqué autour d'un avantage pour le seo (contrairement à des sites de CP comme linkjuice qui sont clairement orientés)

    Je trouve qu'il y a trop de bruit pour rien. Si vous n'aimez pas cette plateforme abandonnez la.

    Comme l'a dit Laurent, à partir du moment où vous mettez un lien sur un site qui ne vous appartient pas, ne vous étonnez pas de ce qui en est fait.

    Le gros point à souligner est que Presse-FR est un VRAI site de CP, c'est à dire destiné à la presse. Ça peut servir dans certains cas mais pas pour le SEO.

    @Sylvain : je pense que le commentaire a un ton vindicatif car il est sorti de son contexte. Maintenant il remet bien en place les choses, même si certains dommages collatéraux sont oubliés.

  30. Chapie

    Il n'y a pas de morale sur le web et l'entraide est illusoire, on en a un bon exemple avec CP.

  31. Raph

    Bonjour Sylvain et les autres.
    Personnellement je n'utilise pas cette plateforme mais je pense que je l'aurais eu un peu en travers aussi.
    Certes c'est du gratuit, ça ne nous appartient pas et donc on contrôle pas c'est le risque.
    Mais certains arguments sont pour moi totalement incompréhensible. Surtout celui des 30 jours.
    pour répondre à Julien ci dessus, je ne suis pas d'accord, le passage de DF à NF n'envoie pas le même signal à Google. C'est d'ailleurs le cas il y a quelque semaines avec une célèbre plateforme de blog gratuite.
    Passage du DF au NF, mais les liens sont toujours bel et bien présent, donc le profil de linking est conservé.

  32. pedro

    Je veux bien que ça fasse un petit ramdam...

    Mais le site n'avait de toute façon pas un gros trust rank, et "un lien tous les 18 mots" c'est beaucoup trop pour google.

    Donc c'était déjà pas très utile d'écrire là bas.

  33. Keeg

    Il met de fait un gros fuck à tous les référenceurs qui ont bossé pour avoir un lien sur ce site. Que ces référenceurs soient mauvais, qu'il considère que le lien ne vaut pas grand chose, on sent fou.

    C'est du travail de salopard, c'est très franchement douteux de ne pas l'affirmer. Quitte à s'exprimer, autant le faire clairement.

    Maintenant, c'est le risque pour un communiqué de presse. Un site de ce genre fait ce qu'il veut, il faut le savoir et c'est bien normal ; ce qui n'enlève en rien le coté déplacé de son opération.

  34. loran750

    @jambonbuzz : un "vrai" site de CP ? Tu rigoles ? Je ne suis pas d'accord, ce n'est pas comme un autre site [je ne l'ai plus en tête] qui propose l'envoi [payant] directement en push des communiqués aux journalistes.
    Ce presse-fr.com n'a rien d'un vrai site de diffusion de CP.

  35. Remy

    Eh bien dis donc, c'est pas très joli/joli tout ceci.
    Il y a clairement de l'abus, la réaction est disproportionnée par rapport au problème réel.

  36. Le juge SEO

    Personellement ce qui me dérange plus pour le moment c'est le fait que cédric:

    1 - ait mis exactement le meme commentaire au mot pres sur mon dernier article - (modéré) dans un premier temps puis re modéré avec suppression du lien lors de la découverte du duplicate (merci sylvain)

    2 - qu'il ne s'exprime plus depuis - Au passage il a aussi refusé la propostion de tribune publique que je lui avait proposé.

    Ca fait un peu - je viens me défouler sur 2 ou 3 blogs SEO et ensuite j'assume pas

    Dommage

  37. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Je suis d'accords pour qu'un communiqué de presse de faible qualité où "baclé" soit refusé ou supprimé. Mais un CP à forte valeur ajouté doit être récompensé comme il se doit.

    C'est ce type d'évènement qui me freine à rédiger des communiqués de presse.

    amicalement

  38. Que faire ?

    2 choses à faire :

    1/ Demander la suppression de son contenu,
    2/ Ne plus publier sur cette plate-forme pour leurs pratiques qui ne me semblent pas loyales (question de principe).

    Le père Cédric, que je trouve condescendant, ne s'exprime pas sur la suppression des liens utilisateurs au profit de liens clients.

    Grotesque !

  39. John

    Oué je comprend en partie la réaction, mais bon il faut avouer que pour ceux qui ont joué le jeux c'est pas cool...
    Et la règle du lien qui dur 30 jours je ne comprend pas trop, moi en tout cas je préfère ne pas avoir de lien qu'un lien qui dure 30 jours, surtout par rapport au temps que ça prend de faire un communiqué de presse unique.

  40. fran6

    pfiouu la gestion de bad buzz en rajoutant de l'huile sur le feu et en faisant la leçon à tous ses détracteurs, faut avouer que c'est de la tactique sévèrement burnée 🙂

  41. veranda

    Curieuse décision et curieuse réponse de l'équipe de presse-fr.
    Merci pour l'info.

  42. fredo

    c' est vraiment lamentable cette politique des 30 jours pour les liens . presse-fr supprimer les liens mais pas les pubs sur ces pages . ceux qui ont utilisé ce site doivent vraiment être dégoûtés !!!
    je ne pense pas que presse-fr gagne en notoriété en agissant de la sorte .

  43. Jimmy

    Comme le dit LaurentB (24), la garantie de maîtriser ou garder la main sur des liens sur ce type de plateforme gratuite reste assez fragile et voué au bon vouloir des propriétaires. A priori, le référencement sur ce genre de plateforme n'est qu'une partie de l'iceberg de tout le travail possible d'un "référenceur".

    Je rejoins Christian (9) au sujet des journalistes (ou pigistes, et donc avec une carte de presse ou de correspondant), il est fort probable qu'ils ne consultent pas en profondeur des plateformes de ce type. A la base, un communiqué de presse n'a pas pour vocation d'être diffusé de cette manière. Dans le journalisme "classique", un communiqué de presse sert à "communiquer" entre des services de rédactions. Du haut de ma petite expérience en agence de presse (PQR/PQN), il n'a pas pour vocation d'être diffusé tel quel sur les réseaux ou publication papier (ou alors en complément d'un dossier de presse, article(s) . cp). Son objectif est donc surtout d'informer des journalistes qui pourront faire un papier (un "feuillet") sur le contenu du CP. Depuis la révolution numérique, le modèle change et on sait bien que le papier ne se vend plus. Le CP a été accaparé par des créateurs de contenus qui ne sont pas des journalistes au sens professionnel du terme, et sont devenus des moyens complémentaires pour propager du contenu, des liens. Ceci est une réponse, aussi, aux problèmes des "trop-pleins" dans les rédactions où, au quotidien, il arrive plusieurs centaines de communiqués, impossibles à traiter dans leur totalité.

    Le journalisme-iste est un peu en retard sur le web, il en paye les conséquences, doit s'adapter, se modifier. C'est "l'explosion du journalisme", pour reprendre le titre de l'ouvrage très récent d'Ignacio Ramonet (Essai à lire d'urgence pour ceux qui caressent encore des livres…)

    Ceci montre qu'il y a encore beaucoup à faire, réinventer…. Par contre, la confusion qui réside au niveau terminologie/fonction/cible, me paraît être un vrai maelström, entre "journalisme" (qui prend possession du web depuis peu par rapport à l'existence de la révolution Internet)" et "rédaction de contenus commerciaux et marketing web"(seo, etc.). Dans tout ça, le lecteur n'est pas un moteur de recherche, et vice-versa. A en croire Giovanni Di Lorenzo (directeur de l'hebdo allemand "Die Zeit"), "les gens veulent des informations estampillées, c'est-à-dire dont la traçabilité remonte à une source en laquelle ils ont confiance". Reste donc à voir quel niveau de confiance le lecteur donne à une source comme une plateforme de "e-communiqué de presse", fonction aussi de son thème, et savoir à qui on donne à "manger" ; au moteur de recherche (robot) ou un lecteur (humain) ?

    A mon avis, pour Pr*ss*-f* c'est dommageable de ne pas avoir trouvé de "solution" en amont de leur part, mais c'est aussi ça (il semblerait), de créer de la com web de crise, le buzz, le ramdam… notoriété ou pas…

  44. jerome

    La façon dont il s’exprime lui ôte toute crédibilité à mon sens.
    Son discours est décousu, inconsistant et ne parvient pas à me convaincre. Agissant comme le porte-parole d’un site qui prétend « corriger » les communiqués de presse, c’est moyen.
    Les choix sont par ailleurs farfelus, en particulier la règle des 30 jours… Quitte à faire cela autant supprimer le communiqué tout entier, mais laisser la même page avec le lien en moins aura un effet négatif.

    Bel exemple de bad buzz néanmoins, un bon bordel! Si c’était l’objectif initial c’est osé et je lui tire mon chapeau.

  45. Julien

    Personnellement je trouve très intéressant la question que soulève sylvain dans son commentaire : est-ce que avoir un lien qui se voit supprimé au bout de 30 jours est une bonne ou une mauvaise chose ? C'est loin d'être évident à mon sens !

  46. sebastien

    je pense que nous sommes tous ignorant et qu'il est difficile de se faire / avoir un avis sur ce genre de situation, n'ayant en plus pas les mêmes vues / intérêts dans l'histoire.

    Nous avons tous nos besoins, ils sont différents …

    Au fournisseur de services de savoir à qui il s'adresse, ce qu'il propose comme produit, si il respecte ces "clients" etc …

    Ce revirement de situation est certainement consécutif a des problèmes internes, et si le "fournisseur" n'est pas transparent/compris par ces "clients", cela va créer des incompréhension et donc des conflits obligatoirement …

    l'existence de l'article le montre (consultant externe qui donne des infos.) … les commentaires le valident …

    Pourquoi ne pas dire les choses clairement ? De toute facon si ca flute, les clients perdent confiance et se cassent !

    Sebastien

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *