Référencement 2010 : changement et continuité

Tout d'abord, il est clair que le SEO mourra le jour où il n'y aura plus qu'un seul site sur le Web (autant dire jamais). L'avenir du SEO se porte bien (et cela ne changera pas en 2010), le seul truc à savoir sur ce métier : pour ceux qui aiment la routine il vaut mieux changer d'orientation 🙂

évolution

Ceci dit, l'optimisation d'un site pour les moteurs de recherche restera plus ou moins la même mais c'est la manière dont on va l'adapter aux innovations des moteurs de recherche et aux comportement des internautes qui va changer. Les fondamentaux du SEO sont donc toujours là mais ils évoluent, "Le SEO évolue au rythme des évolutions des moteurs de recherche":

- L'accessibilité

Les performances d'un site sur sa rapidité d'affichage, qui a dernièrement fait du bruit (les innovations de Google ne passent rarement inaperçu), renforce cette idée de l'importance d'apporter aux internautes un site "accessible" => simple, rapide, structuré de manière intuitive pour tous les utilisateurs lambda.
Même si je doute que ce critère soit pris en compte pour le positionnement ... mais le SEO ne se limite pas qu'à ça et puis la notion de positionnement diffère un peu 😉

- Un contenu unique (encore et toujours) mais aussi régulier

Du contenu régulier (voir journalier) afin d'exploiter la recherche en temps réel !
L'importance de communiquer (autour de son activité) sur le Web que ce soit par Twitter ou via son blog devient inévitable pour être vue (dans les SERPs).
Le Social Marketing (e-reputation) va avoir un bel avenir sur 2010 et je pense même qu'une fusion avec le SEO pourrait cartonner. Et pour parler de l'unicité, une bonne initiative a été mise en place pour lutter contre le duplicate content cette année : rel=canonial 😉

- Des liens de qualité (TrustRank)

De la popularité, oui encore mais alors ici, les stratégies de netlinking (qui marchent) vont surement beaucoup évoluer et pourquoi ?
A cause de la mise en place de la recherche personnalisée ou plus joliment dit : la lutte de Google contre les sites à spam (black hat SEO ?).
Acquérir de la notoriété intelligemment et penser différemment au lieu de se focaliser sur les mots clés et l'optimisation de ses ancres externes sera une probabilité du succès d'un site ... Qui plus est les annuaires, les liens dans les signatures de forums, dans les commentaires de blog dofollow prennent surement beaucoup moins de valeur !

Julien, Snipeo.

Cet article est publié sur le blog AxeNet dans le cadre d'une opération de conseils de référenceurs pour 2010. Chaque article appartient à son auteur respectif et bénéficie des protections juridiques relatives au droit d'auteur.

Axenet remercie vivement Julien pour cette publication.

Retrouvez dès demain un nouveau conseil référencement par un autre référenceur professionnel !

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

13 réflexions au sujet de « Référencement 2010 : changement et continuité »

  1. Thierry

    Comme le disait Marie sur un autre article, ce qui me semble de plus en plus important est de penser en terme de visibilité globale.

    Tous les conseils que vous donnez sont donc utiles car ils vont dans ce sens.

  2. Sylvain Auteur de l’article

    Ça ne vaut plus rien en BL dans un blog, même dofollow 😉

    Plus sérieusement, ce que tu décris fait réellement partie des bases pour s'assurer une bonne visibilité.

    La réflexion que je me faisais est que s'assurer cette bonne visibilité va devenir de plus en plus couteux pour les entreprises. Autant, celui qui bétonne celle-ci pour son site perso ne compte pas son temps, autant le pro qui veut rendre sa société visible sur le net devra investir en personnel ou en "sous traitance".

  3. Renaud RONGERE

    Il est vrai que le contenu d'un site internet est une des premières bases du référencement, ensuite des liens entrants de qualités, et inclure maintenant tout le web 2.0 (facebook, twitter) et tout le micro blobbing devient nécessaire pour le référencement. Mais les annuaires et autres liens ne sont pas encore inefficace, je crois de plus en plus à la recherceh de partenaires en terme de trustrank, ce qui au départ avait été annoncé par Google lui-même

  4. Jean-Philippe

    @Sylvain : il est clair que c'est chronophage et je pense même que les entreprises auront tendance à le sous-traiter dans le futur. Je pense qu'il s'agit d'un très bon business car si tu veux être partout en même temps, il te faut au moins (et au minimum) consacrer une ressource à temps complet sur 8-10 heures par jour. Ca te permet en effet, de truster les forums spécialisés, les blogs en commentaires ainsi que les Twitter/facebook and co.

    @ Julien l'auteur du billet : même si le contenu n'est pas roi, la fraicheur fait toujours la différence.Si les articles sont bien relayés en utilisant certaines méthodes connues de tous ici, le résultat peut être intéressant même sans référencement et en collant très près à l'actualité, on peut cartonner (je le vois en ce moment sur des projets perso non référencés au sens noble du terme).

  5. Snipeo

    J'avoue être resté très généraliste, avec toute cette évolution un regard sur sur les bases me parait convenable ^^

    @Aurélien : Je suis d'accord avec toi, j'utilise ce terme par abus de langage mais je l'associe en gros à l'analyse de Google sur la qualité des pages où est présent ton BL 🙂

    @Jean-Philippe : Le contenu unique et frais en rapport avec l'actualité peut cartonner, ça ne fait aucun doute 😉

    @Tous : En effet, on peut désormais parler de visibilité générale et comme le dit Sylvain ça risque de devenir plus couteux mais aussi plus long à mettre en place / à prendre effet !

    Je manque sérieusement de temps pour pouvoir consulter et commenter tous ces conseils mais j'ose espérer y parvenir !

  6. Mapics

    L'avenir est aussi comme tu le dit dans l'e-reputation car j'ai des demande de clients pour effacer des bourdes qu'ils ont put faire et les budget sont assez conséquent.

  7. anouar

    Hi (à l'américaine ;)) Sylvain

    les moteurs de recherches (et plus particulièrement GOOGLE) ne veux qu'une seule chose : SATISFAIRE LE NAVIGATEUR/UTILISATEUR du moteur de recherche.

    ... cela dit, si vous voulez être récompensés par les moteurs de recherche et ainsi avoir une grande visibilité : SATISFAITES vos visiteurs.

    thanks (à l'américaine :))

  8. Jean

    Ainsi que vous le notez justement, il est important de fournir du contenu régulièrement. Cela est facile pour un site sur les gadgets technologiques. Mais ça tourne rapidement à la mission impossible pour le site institutionnel d'une entreprise par exemple, surtout s'il s'agit d'une PME n'ayant pas de ressources à y affecter sur le long terme.

  9. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jean
    J'avoue avoir du mal à adhérer à votre discours.
    Même une petite PME a des tas de choses à dire, du boulanger au garagiste, en passant par n'importe quelle société de service. Je me demande bien quel corps de métier n'aurait rien à dire.
    Concernant les ressources à allouer, elles sont avant tout un choix stratégique d'entreprise. Si on juge que 95% des flyers que l'on fait directement passer de la boite aux lettres à la poubelle sont malgré tout rentables, j'ai du mal à croire que le fait de se payer un rédacteur qui fera deux articles par mois sur un blog sera jugé cher.

  10. Valérie

    Hello
    En fait...
    Les changements... personne ne les connaît ! Que feront google et bing en 2010 ?
    Les référenceurs courrent toujours derrière. Est-ce utile pour un site de courrir derrière son référencement ou faut-il TOUT SIMPLEMENT privilégier le contenu DANS SON DOMAINE ?
    Valérie

  11. Warren

    Comme le disait Marie sur un autre article, ce qui me semble de plus en plus important est de penser en terme de visibilité globale.

    Tous les conseils que vous donnez sont donc utiles car ils vont dans ce sens.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *