2010 : Les classiques du référencement naturel (SEO-SMO)

Les classiques du SEO

Classique

Un article de mon blog présentait les lignes essentielles pour commencer le référencement d'un site Internet. Voici ci-dessous sa version « light » (légère). Ce n'est pas un plan qui va déterminer ce que sera le référencement en 2010, loin de là. Comme le Web et ses technologies, tout évolue. Certains points abordés dans cet article peuvent ne plus être valables du jour au lendemain.

Référencement On-page

Pour commencer un travail de référencement naturel de votre site Internet, il faut répondre à quelques questions importantes.

  • Quelle est l’activité du site ?
  • Quelle est sa zone de chalandise ?
  • Que proposez-vous à votre clientèle ?

A partir des réponses, vous déduirez une liste de mots et expressions clés sur lesquels sera basé votre référencement.

Créez votre check-list des points chauds du référencement on-page, et incluez les mots clés importants dans chaque point. Parmi ceux-ci il y a les balises title, le contenu explicite et informatif ... j'insiste sur le contenu qui est pour moi un des critères SEO de grande importance. Il n’y a pas de secrets dans le référencement « naturel », c’est un travail de longue haleine. Il faut être patient, mais sans exagération.

Référencement Off-page

Ce référencement consiste à indexer votre site Web dans les moteurs de recherche. Il vous permet également d'édifier la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche (Google en particulier).
Cela passe par du link building (travail de liens). L'off-page ne peut pas être établi sans un minimum de texte. Le contenu textuel de votre site doit être informatif et utile pour les internautes. C’est important.

Établissez des partenariats avec des sites de même thématique pour commencer. Créez des communiqués de presse pour placer des liens vers des pages profondes de votre site. Enregistrez votre site dans Google Local Business Center. Les idées pour populariser votre site ne sont pas limitées, chacun a ses astuces (autorisées par Google).

Référencement médias sociaux (SMO)

Lancez-vous dans la création d’un blog d’entreprise pour commencer.
Le blog permet d’actualiser les offres de votre entreprise via une multitude de pages Web. Vous pourrez interagir activement avec vos clients, attirer de nouveaux clients, distribuer vos articles de blog, etc.
Construire votre présence via les réseaux sociaux vous permettra non seulement d’acquérir du trafic supplémentaire, mais aussi d’asseoir votre marque (e-réputation).


Yassine AÏSSAOUI
, Référencement (SEO-SEM-SMO) & Services Web, Administrateur de Communique-de-presse.info

Cet article est publié sur le blog AxeNet dans le cadre d'une opération de conseils de référenceurs pour 2010. Chaque article appartient à son auteur respectif et bénéficie des protections juridiques relatives au droit d'auteur.

Axenet remercie vivement Yassine pour cette publication.

Retrouvez dès demain un nouveau conseil référencement par un autre référenceur professionnel !

2010 : Les classiques du référencement naturel (SEO-SMO)
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

27 réflexions au sujet de « 2010 : Les classiques du référencement naturel (SEO-SMO) »

  1. Arnaud

    C'est instructif mais tout ceci demande beaucoup de temps (quasi un temps plein). Quand on bosse seul il faut savoir sélectionner les techniques les plus efficaces pour avoir le temps de s'occuper en plus du back office, du contenu, du commercial et du marketing...

  2. Hervé

    Une analyse légère (pour rester poli)... le référencement ne peut s'arrêter à cette courte liste (basique) que tout le monde connait et à ce que nous dicte "ouvertement" Google...

    Pour se démarquer de ses concurrents il faut allez au dessus de ça et tester les limites( sur des sites sans enjeux). Des choses "non dites" par Google, non border line marchent très bien actuellement. Sortons des sentiers battus. Suivre Google serait trop limitatif...

    Pourquoi créer un Blog d'entreprise (un nouveau site) pour communiquer ???, C'est multiplier inutilement la charge de travail, alors qu'une action ciblée sur le site principal aura plus d'effet... L'E-reputation peut se créer sur un site existant, pas besoin de sites satellites.

    Donc il faut aller au delà des classiques du seo

  3. Seb

    Le référencement naturel prend de plus en plus de place dans une stratégie webmarketing et c'est pour cela que le profil de référenceur disparait progressivement en s'éclatant en linkbuilder, traffic manager...

    Comme tu dis Arnaud, cela demande d'être à temps plein mais là encore, tout dépend des objectifs du client.

  4. Sylvain Auteur de l’article

    Cette liste est en effet courte et basique, mais comme le précisait Laurent Bourrely dans les commentaires d'articles précédents, ces basiques sont tellement peu souvent mis en oeuvre.

    D'ailleurs, le commentaire d'Arnaud est éloquent, même sur cette courte liste, certains doivent déjà faire des choix.

    Je rejoins Seb par ailleurs, le metier de référenceur évolue beaucoup, ou se spécialise selon les compétences et affinités de chacun.

  5. Ya-graphic

    @Arnaud

    C'est du temps plein, c'est vrai. Bon après chacun fait son choix selon les moyens du bord et les besoins du site.

    @Seb et @Sylvain

    Le profil de référenceur "disparait progressivement", c'est vrai aussi, du moins tel qu'il existait. Le Web évolue et il faut s'adapter, on le répète souvent.

    @Hervé

    J'aimerais voir ton travail stp.

  6. Christophe

    Bonsoir,
    @Sylvain : j'abonde sur tes propos, même si l'auteur ne dévoile rien de nouveau, les fondamentaux cités ne sont pas systèmatiquement appliqués.

    @Hervé : je vous suis quant aux limites à dépasser, il faut savoir innover, prendre des risque "mesurés" pour se distinguer de la masse.
    En revanche, même s'il est une charge de travail supplémentaire, le blog permet de communiquer autrement avec ses interlocuteurs.

    La ligne éditoriale n'est pas la même que sur un site institutionnel, il permet de créer une ambiance plus décontractée, une relation plus "intime", et d'intéragir avec le public.

    A mon sens, le blog permet de tenir des propos (tant dans le fond que dans la forme) qu'on ne pourrait tenir sur "le site principal".

  7. harris

    Je sais sylvain que c'est bien de rappeler des bases mais bon là cette article ressemble beaucoup à une copie d'un élève du 1er rang qui a écouté le cours car il y a pu réciter toutes les expressions fashion quand on parle de référencement mais au final ça sent la coquille vide

    De plus, je pensais que le thème des articles c'était les tendances pour 2010 et non de 1998 allez les bleus.

    @seb pour moi, la partie webmarketing est une partie du bagage d'un référenceur en 2010.

  8. Hervé

    @harris totalement d'accord avec ta vision "c’était les tendances pour 2010 et non de 1998 allez les bleus."

    @Ya-graphic je confirme ma vision qu'un blog n'apportera rien de plus qu'un site principale bien bossé. Certes c'est tendance.... mais si c'est juste pour créer un blog autant apporter du contenu sur son site... Je trouve ta vision trop basique dsl.
    En ce qui concerne mon travail, il ne s'arrête heureusement pas à ta vision, trop "élève du 1er rang" qui s'arrête à ce qui est écrit dans les livres...

  9. Ya-graphic | Référenceur

    @paindemie

    Un client satisfait est une bonne note. Je suis très bon élève en général. Pas de soucis de mon côté. 🙂

    De plus on ne parle pas des "tendances pour 2010". Le thème est : "Référencement : conseils de pros pour 2010". Chez Webrankinfo vous trouverez peut-être votre bonheur. Bye bye. 🙂

  10. Hervé

    Puisqu'il y a moderation,

    @Ya-graphic je confirme ma vision qu’un blog n’apportera rien de plus qu’un site principale bien bossé. Certes c’est tendance…. Mais si c’est juste pour créer un blog autant apporter du contenu sur son site… Le référencement ne s'arrête pas à des écrits dans les livres.

  11. Jean-Philippe

    @Hervé : on peut bosser sur son site principal et avoir dans le même temps un blog qui permet d'appuyer là où ça fait mal aux concurrents.

    En effet, entre 1 à 3 pages sur une thématique d'un site vitrine auquel l'on vient ajouter 10 à 15 billets d'un blog, il y a une légitimité aux yeux de Google qui te fait obligatoirement remonté dans les résultats sur des mots clefs très concurrentiels.

  12. Hervé

    @Jean-Philippe tu dis "il y a une légitimité aux yeux de Google qui te fait obligatoirement remonté dans les résultats sur des mots clefs très concurrentiels."

    Tu t'avances bcp, le terme obligatoire est un peu fort. De plus cette procédure serait trop facile pour écarter des concurrents. L'algo de Google ne s'arrête pas à quelques liens d'une même thématique.

  13. Ya-graphic

    @hervé

    Mon flair me dit que tu es un de ces référenceurs qui bombardent leurs sites à coup d'annuaires et sans scrupules. 🙂

    Tu dis que les "choses « non dites » par Google, non border line marchent très bien actuellement". Tant mieux pour toi ! 🙂

  14. Jean-Philippe

    @Hervé : Entre 1 page sur une thématique et 10 pages, je pense bien que je serais certainement devant mes concurrents sans forcer.

    1. Un site statique reste statique et une fois que Google passe, à moins de faire des changements de virgule, la fraicheur ne compte plus
    2. Chez moi, le Blog c'est 75% de visiteurs alors que je bosse sur toutes mes pages avec des expressions très concurrentielles.

    3. Si je mets des articles dans ma thématique, Google va revoir mes pages statiques.

    4. Les liens provenant d'une même source ne comptent plus à un moment mais permettent de réaliser un maillage fin du site.

  15. PumpUp

    Merci pour cette analyse, même s'il est vrai qu'elle est un peu "légère".

    Dans la définition des mots-clés, il est crucial de tenir compte de l'environnement concurrentiel, mieux vaut être premier sur une requête qui génère peu de trafic qu'en 3ème page sur une requête génératrice de gros trafic.

    Tu n'abordes pas non plus comment mettre en forme le contenu pour l'optimisation on-page.

    Mais bon c'est un résumé...

  16. Hervé

    @jean-Philippe ta théorie est valable pour des expressions sans concurrence ou avec très peu de concurrence du style "vente du cheval bleu d'henri IV à Pithivier les oies". On en reparle sur des requêtes comme crédit, assurance, immobilier.
    Avec de la concurrence des 10 pauvres liens ciblés ne feront pas le poids....

  17. Ya-graphic

    J'ai bien souligné que mon article était "light" (léger). Ne vous attendez pas à des révélations ou un rapport complet sur le réf.

  18. harris

    @ya-graphic Heureusement que c'est la version light mais je vais aller voir la version strong nous verrons si on reste en 98 ou si on monte jusqu'en 2002. 😉

    Ps: comme tu l'as si bien dit à mon ami @paindemie 😉 c'est des conseils de pros pour 2010 donc faut être à la hauteur de ton "grade" car un amateur peut dire la même chose. c'est juste ça que je souligne...Allez les bleus pour 2010

  19. Jean-Philippe

    @Hervé : Je n'ai jamais dit qu'il suffisait de 10 backlinks pour positionner un site. Ce travail allié à un référencement normal en terme de backlinks aura certainement plus d'importance qu'un référencement fait uniquement sur des annuaires avec des liens pointant en "home" dans 80% des cas.

  20. Sylvain Auteur de l’article

    A ceux qui veulent du costaud en terme d'article et qui ont vraiment du temps devant eux pour lire, assimiler, comprendre, je conseillerai un article que je viens de découvrir

    Les pistes évoquées y sont particulièrement intéressantes.

  21. Ya-graphic

    @harris

    c'est du 98, bon et après ? au moins il y avait Zizou 🙂

    « Allez les bleus pour 2010 » 😀 c'est du second degré j'espère. Si tu fais du référencement avec la main d'Henry, tu iras loin, très loin. 😉

  22. Hervé

    @Jean-Philippe Tout est dans l'art et la manière...il existe encore des annuaires à forte popularité....Un annuaire c'est quoi avant tout ? un site web avec une thématique et oui...., alors vient pas me sortir ta théorie les annuaires c'est caca, il y en a de très bon faut savoir les identifier....

  23. Ya-graphic

    @hervé

    Mon flair a vu juste. 🙂 Tu fais de la soumission automatique non ? 😀 Ça c'est mauvais pour le référencement.

    Pour être compétitif les annuaires à forte popularité ne suffisent pas toujours. Faut pas rêver. Essaie les blogs tu vas aimer 😉

  24. harris

    Comme tu es le zizou du référencement, j'ai fait 2 ou 3 recherches et je ne t'ai pas trouvé sur "référenceur light" en revanche tu es le 1er sur "référenceur en retard" chapeau bas ;-).
    Et enfin la main d'henry c'est un mal nécessaire sinon pas de coupe du monde, c'est comme en référencement on utilise des techniques plus ou moins borderline de temps en temps. 😉

  25. Hervé

    @Ya-graphic lool encore tout faux ! non pas vraiment soumission automatique c'est des techniques de ref de la coupe du monde 98 😀 pas de 2010. Mort au duplicate content aujourd'hui tu connais ???

  26. Sylvain Auteur de l’article

    Je tiens à recentrer un peu le débat sur ce sujet dont la discussion n'intéresse sans doute pas grand monde excepté quelques protagonistes et auteurs de certains commentaires (vous pouvez bien sûr continuer à échanger par mail). Je rappelle que le principe de ces commentaires est plutôt d'apporter un éclairage constructif pour donner des conseils aux lecteurs qui passeront ensuite sur ce blog.

    J'invite d'ailleurs ceux qui commentent à remplir correctement le champ « Nom » des commentaires, pour pouvoir associer leur propre site. Ceci permet facilement de voir concrètement ce qu'ils ont mis en pratique pour eux-mêmes, ou ce qu'ils préconisent s'ils ont un blog traitant quelque peu du référencement.

    Bien sûr, plusieurs référenceurs auront des visions différentes et souvent des pratiques différentes. Ce n'est pas ce qui les empêchera d'arriver à leurs fins, chacun avec ses méthodes. C'est sans doute ce qui fait l'intérêt de ce métier, non ? C'est qu'il n'y a pas de recette toute faite. Chaque cas est unique et l'algorithme de Google (entre autres) suffisamment complexe pour autoriser des réussites avec des stratégies SEO très diverses.

    Je rappellerai aussi que ce blog n'est pas lu que par des professionnels du SEO.
    On m'a souvent laissé des commentaires demandant de revenir à des choses un peu plus basiques. Je l'ai fait dans certains articles, car pour ma part, il y a quelques années, j'étais bien content de trouver des conseils simples et compréhensibles.

    Les rappels qu'a fait Yassine vont tout à fait dans ce sens. D'ailleurs, si je prends la plupart des thématiques, je me rends compte que dès la 2ème page, je trouve des sites sur lesquels des actions SEO très très basiques n'ont pas été mise en oeuvre. Je citerai à nouveau LaurentB qui dit que très souvent, nous ne sommes pas bons, ce sont les autres qui sont mauvais.

    Pour répondre plus précisément à certains commentaires :

    Je trouve que « tester les limites » est sans doute quelque chose que l'on peut aisément pratiquer lors de concours de référencement ou sur un site personnel. Lorsque l'un de mes clients voit son chiffre d'affaires fortement impacté par le positionnement de son site, je peux vous dire que je ne teste rien.
    Je ne fais ou ne préconise que du fiable, de l'expérimenté, du solide.
    Les actions se jouent alors plus dans la durée, mais elles sont très largement moins risquées. Mes clients ne me payent pas pour tester, mais pour être efficace. Ces tests doivent donc effectivement être faits sur des sites sans enjeux.

    Concernant l'utilité d'un blog associé à un site, je ne rejoins pas du tout l'avis d'Hervé.
    Pour du détail sur le fond, c'est ici : http://blog.axe-net.fr/un-blog-pour-ameliorer-son-referencement/ j'y cite quelques exemples pour lesquels les résultats rencontrés ont encore bien évolué dans le bon sens depuis cet article.
    Bien sûr, j'acquiesce sur la charge de travail complémentaire. Mais cet investissement en temps est généralement d'une rentabilité incroyable. Nombreux sont mes clients qui ont vu leur image, leur crédibilité... et leur CA augmenter grâce à cette pratique.

    En ce sens, je suis tout à fait d'accord avec le commentaire (11) de Jean-Philippe. En tout cas, c'est ce que l'expérience m'a démontré.

    Et puis pour prendre un exemple que je connais très bien, qui connaissait AxeNet avant que ce blog ne voit le jour ?

    Le seul point où je ne rejoins pas forcément Yassine, bien que je sois totalement d'accord sur le fond, c'est la soumission automatique.
    Je ne la pratique pas, mais quand je vois certains résultats obtenus par des maitres du genre (Tiger – Seoblackout ou Rudy-Discodog), je dois avouer que lorsque c'est réalisé dans les règles de l'art black hat, l'effet est impressionnant. Bien sûr, cela suppose une excellente maitrise du sujet, une bonne gestion du duplicate (mais les logiciels de production de contenu automatique font cela très bien), mais finalement aussi beaucoup de temps que je préfère investir autrement.

    Allez, si vous le voulez bien, on se chicore sur de la technique et des cas concrets, mais les commentaires aux tournures d'attaques personnelles ne seront plus publiés.

  27. teliphone

    Je viens de découvrir ton site et je me régale. Je trouve que tu as une très bonne vision des choses.
    Bravo pour ce travail

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *