Référencement et datacenters Google

Google et ses datacenters

Il vous est sans doute déjà arrivé d'être au téléphone avec un correspondant, et bien qu'ayant tapé la même requête que lui dans google.fr, vous ayiez des réponses quelque peu différentes...

C'est normal !

En fait, la structure de Google est établie sur toute la planète. Google possède environ 36 datacenters (véritables usines à serveurs), soit environ 200 000 à 500 000 serveurs (les chiffres réels sont tenus secrets). 19 sont aux États-unis, 12 en Europe (dont 1 à Paris), 3 en Asie, et 1 en Russie et en Amérique du Sud

Ces machines enregistrent les données des pages web parcourues par les « spyders ». Dans chaque datacenter, un serveur maitre fait régulièrement le point et classe les résultats qui s'affichent sur votre écran. De manière régulière, tous les datacenters se mettent d'accord. Le « maitre des maîtres » définit l'ordre définitif des résultats pour une requête (voir Page Rank).

Cela représente tout de même quelques 8 milliards de documents actuellement indexés par Google.

Il est donc tout à fait possible que pour diverses raisons, lorsque vous avez tapé votre requête, le datacenter qui vous a répondu n'ait pas été le même que celui qui a répondu à votre interlocuteur. Ces deux datacenters n'étant pas encore parfaitement synchronisés.

De plus, l'algorithme de Google évolue régulièrement. Les modifications ne sont pas toujours appliquées sur tous les datacenters en même temps. C'est d'ailleurs, le point qui nous intéresse en tant que référenceur. En effet, il est parfois possible de « prévoir l'avenir » sur 3 à 5 jours en comparant les grosses variations entre certains datacenters. En effet, lorsque certains datacenters se mettent à afficher de nouveaux résultats, cela veut dire que ses copains vont peut être en faire de même.

Vous souhaitez tester ?
Ce site http://www.classementgoogle.com vous permet de connaître votre classement sur 16 datacenters différents pour une requête donnée.

Data center de Google en Oregon (USA)

Bien sur, cet article est une vulgarisation des moyens techniques employés par Google, pour des informations plus détaillées : http://www.datacenterknowledge.com/archives/google-index.html

Ou pour mieux apréhender le volume d'informations traité par Google :
http://www.zorgloob.com/2008/07/google-compar-des-grains-de-riz.asp

Complément au 31 octobre 2008 :
http://media-tech.blogspot.com/2008/10/serveurs-google-2-millions-dunits.html

Noter cet article (1 à 5 étoiles)

2 réflexions au sujet de « Référencement et datacenters Google »

  1. Arnaud

    Je m'aventure au fin fond du blog axenet, pour un peu lire ce qui à été dit avant que je ne commence à lire ce blog ;) et je constate avec grand plaisir que la qualité était déjà la dès le début :)
    Je comprend mieux pourquoi lorsque j'utilise positeo ce que sont les datacenters et pourquoi il y a parfois de grosse différence entre certains d'entre eux.

  2. olivier

    Visiblement l'affichage des résultats varie aussi en fonction du navigateur utilisé. Depuis quelques jours je remarque qu'internet explorer, contrairement à mozilla, chrome et safari, n'affiche plus les mini-sitelinks sous les sites qui en bénéficient. Avez-vous une explication sur ce phénomène? Est-ce la fin des mini-sitelinks?

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.