Le référencement sans CP ni annuaire.

Fin des annuaires et CP

La liste de annuaires et sites de CP morts pour le SEO s'allonge.

En consultant dernièrement la mise à jour de la célèbre liste des sites de CP et annuaires pénalisés de Bertrand, je me suis fait une nouvelle fois la réflexion : il fallait s'y attendre...

La plupart de ces sites sentaient trop fort le SEO. Dans leurs noms, leur communication, ils sont souvent présentés comme étant avant tout des sources de liens. Alors de nos jours, le SEO n'est certainement pas mort, au contraire, mais les annuaires et sites de communiqués de presse ne feront sans doute bientôt plus partie de son arsenal, à quelques exceptions près.

Google a dit : "Faites des sites pour les utilisateurs"

Alors j'imagine que les possesseurs de ces sites se sont dit que leurs utilisateurs étaient les référenceurs, mais ça, c'est contraire aux guidelines de Google. Quand il pense "utilisateurs" le grand GG, il pense aux internautes standards, à madame Michu.

Bien sûr, il accepte les sites qui parlent ou présentent des services pour les SEO (ce blog par exemple). Mais pas ceux destinés à poser des liens pour "manipuler ses résultats".

Des noms qui appellent la pénalité

Les noms pour commencer : seopress – full-metal-linking – oh-my-links – referencement-cp – seodigg - communique-presse-gratuits  -  communique-presse  - communiques-du-net  - communique-facile

Je ne sais pas pour vous, mais si j'étais Google, ça me mettrait quand même bien la puce à l'oreille. Rien qu'en voyant le nom de domaine, un référenceur se dit qu'il y a une bonne chance que le site soit un spot à lien.

Un look pas toujours très fouillé

Je ne dis pas qu'il faut obligatoirement avoir une charte graphique exceptionnelle pour avoir un site qui marche bien, le blog de Matt Cutts est un bon exemple de site ultra basique, mais il ne cumule pas les autres handicaps. Il obtient des tas de liens naturels, ses articles abordent de vrais sujets, il y a une certaine constance dans sa ligne éditoriale. Un vrai site quoi.

Parce qu'entre nous, quand je vois les deux exemples que je vous mets en image ci-dessous, je me dis que le truc tout juste dézippé et brut de décoffrage, ça ne donne pas tellement confiance.

Zero effort pour ressembler à un vrai site

Zero effort pour ressembler à un vrai site

Ils n'ont pas la fibre graphique les experts internationaux...

Ils n'ont pas la fibre graphique les experts internationaux...

La communication

Voici sans doute le pire de tous les points pour se faire dégommer lorsque l'on est propriétaire d'un site qui fait des liens pour le SEO, c'est le fait de communiquer justement sur ce point.

Petit florilège

mes-articles.net

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Dès la page d'accueil, on a l'argumentation complète. Ce cite sert à poser des liens pour améliorer le référencement. Mais comment aurait-il pu vivre sans être pénalisé ? Tout ce que Google interdit y est clairement exposé.

Liens internes.com

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Dans la même veine. La baseline affiche fièrement "backlinks sur page interne" dès les premières lignes il est affiché que l'on a à faire à un annuaire de référencement SEO. Cela pouvait-il durer ?

Comdepresse.fr

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Venez "mettre 2 à 3 liens vers une page de votre site" affiché dès la page d'accueil, là non plus, ça ne pouvait pas tenir 107 ans.

lewebdenosjours.com

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Le pipotage sur sa lecture par des journalistes, qui y croit ? En revanche, les avantages de la pose de liens sont là aussi mis en avant...

Quid des survivants ?

L'époque a été belle, mais elle est révolue. Je ne parle même plus des CP. Leur mort était annoncée depuis longtemps, les rares survivants sont dans le couloir de la mort.

Concernant les annuaires, c'est la mort dans l'âme que je dis cela car des tas de gens que j'aime bien en possèdent, mais j'avoue que sur le fond je n'y crois plus non plus. C'est sans doute l'histoire d'un an ou deux avant qu'il n'en reste que 10 ou 15  qui seront passés au travers des foudres de Google.
Ne nous cachons rien, ces sites ont été créés pour le SEO, ils n’intéressent que les référenceurs.

La seule voie de sortie que j'imagine concerne les annuaires très spécialisés dans une thématique. Les passionnés de la niche leur permettront de survivre grâce à des liens naturels de forum ou de blogs ou sites eux-mêmes spécialisés. Et leurs liens sortants ne seront pas optimisés, ils n'ont aucune raison de l'être.

Mais alors que reste-t-il pour obtenir des liens ?

C'est évident, le lien est le plus gros talon d’Achille de l'algorithme de Google. Si ce n'était pas le cas, il ne pénaliserait pas de la sorte à tout va. Alors oui, ils font clairement la différence pour le positionnement d'un site. Mais aller chercher un lien de nos jours revient un peu à jouer à la roulette russe.

Je lisais dernièrement un article que je juge complètement à côté de la plaque. Il y était avancé que le futur du SEO passe exclusivement par la technique et plus du tout par le marketing. Au contraire je pense que l'on est toujours à 50/50. Simplement car pour obtenir de bons liens sans risque, il faudra imaginer des actions. Cette notion de « linkmarketing » (comme disait Sébastien Monier en s'y prenant un peu maladroitement), j'y crois.

Et plus les liens seront difficiles à obtenir, plus il faudra créer de petites opérations qui ne sont destinées qu'à cela. Parce qu'à terme, les vrais sites, les blogs, seront de plus en plus pointilleux pour faire un lien sortant. Il faudra le mériter, proposer une page qui claque, qui aborde correctement un vrai sujet avec une approche utile pour être linker.

Les sites devront cautionner le lien qu'il vous font.

Linker une rubrique d'un site e-commerce ou la page dépannage d'un serrurier, franchement, ça vous vient souvent à l'esprit ? Non, encore une fois, dans 90% des cas, ça pue le SEO.

En revanche, linker un contenu réellement utile ou informatif (voire amusant) est bien plus naturel. A vous de produire les bons.
Bien évidemment, à partir d'une bonne page de comparatif de barbecue sur votre site (par exemple) vous ferez un lien vers votre rubrique commerciale. D'ailleurs, cela ne choquera pas le visiteur. Mais pour le site qui vous fait un lien, il sera bien plus rassurant de linker votre comparatif.

Il y a bien d'autres choses à imaginer, mais le principe est de produire un contenu en fonction du lien que vous pouvez obtenir. On est loin du linkbaiting ou l'on attend gentiment que le lien arrive. Là, on produit le contenu à linker expressément pour le(s) partenaire(s).

Et que dira Google de ces liens

Ces liens-là, il sera forcement bien plus difficile à Google de les déceler comme factices (entrants ou sortants). Car lorsqu'il y a 5 liens dans une page, que tous sont justifiés si vous les avez intelligemment intégrés, que vous n'avez pas bourriné sur les ancres, et bien on se retrouve avec un contenu et des liens « naturels » (loin du CP ou de l'annuaire avec ses 3 liens optimisés qui pointent vers le même site...). Alors votre lien parmi ces 5 là... pas facile à trouver...

Je vous en parlais déjà il y a un moment ici en expliquant qu'il fallait se bouger pour obtenir des liens, j'avais aussi abordé le sujet des blogs thématisés. Je pense que ces pistes sont évidemment bien plus coûteuses, mais tellement moins risquées (bien sûr, le blog thématisé de bourrin est à mettre dans le même sac que le CP). La différence avec ce que l'on a vécu pendant quelques années, c'est qu'il faudra parfois 1/2 à 3 jours  de boulot pour obtenir 1 à 4 bons liens, mais entre 20 liens risqués ou 1 lien de bonne qualité, j'ai fait mon choix.

En conclusion

Pendant des années Google à laissé faire. Il interdisait le linking sans vraiment le sanctionner. Au fil du temps, il pénalise les réseaux de blogs trop évidents, les annuaires et CP bien trop typés SEO. Il inflige des pénalités aux sites ayant un netlinking trop optimisé.
Obtenir des liens est un avantage évident, Google nous le prouve chaque jour  en coupant les sources faciles de ceux-ci. Les référenceurs vont donc devoir se creuser le ciboulo pour le faire sans risque, et devront chercher de nouvelles sources.

Edit du lundi :

Je me rends compte dans les commentaires que l'on pourrait se méprendre dans mon discours, alors je fais un petit résumé de ma position sur les CP et annuaires.

Les CP : Je n'y crois plus du tout sous la forme que la plupart ont actuellement.
Des articles qui passent du coq à l'âne, plusieurs ancres optimisées dans un article, et généralement vers le même site. Je ne vois pas quoi faire de plus pour se faire massacrer par Google. Les CP ont été mis en place par des SEO pour des SEO et rien d'autre.

Les annuaires : Je crois que les liens sortants optimisés sont la cause des pénalités subies par les annuaires. Je pense qu'ils ne doivent pas du tout communiquer sur les bénéfices qu'ils apportent en référencement sur Google. Certains annuairistes sont de bonne foi en disant qu'ils permettent de faire découvrir des sites et de faciliter la recherche grâce au classement, mais en revanche, je persiste à dire que 98% de ceux qui s'inscrivent le font pour les baclinks bien plus que pour les visites, donc dans une vision SEO... et quand je vois que les SEO balancent des contenus dupliqués,  des tartines de liens optimisés, et bien je me dis que c'est un sacré sacerdoce de tenir un annuaire.
S'inscrire sur des annuaires très bien tenus peu encore vaguement apporter un petit plus si cela représente une très faible part du linking.

Et en gros, les bons liens sont à chercher ailleurs que sur ces supports.

Le référencement sans CP ni annuaire.
3.4 (68%) 5 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

64 réflexions au sujet de « Le référencement sans CP ni annuaire. »

  1. Philippe

    Comme tu dis, il ne restera plus beaucoup de supports de qualité. Un annuaire tel que http://www.el-annuaire.com avec son design singulier, son code maison, son ancienneté et sa gestion est un bon exemple de site utile pour l'internaute. Combien peuvent en dire autant ?

    Quand aux supports thématiques qui ne tombent pas dans les travers que tu énonces dans ton article, c'est effectivement bien plus naturel qu'une suite d'articles qui "traitent" d'un site de forex puis d'un site de plombier sur un WordPress gratuit 😉

  2. David

    Je souscris à cet article. La seule solution proposée (que j'appelle le "linkbait ") semble bien être la seule Google proof. Cependant, il manque une dimension : celle du budget : avant pour 150 euros par mois on pouvait placer un site. Là on se parle de 1000+ euros mensuels... C'est une différence notable 🙂

  3. Florian

    Un plaisir de lire ces articles chaque dimanche ! Perso je constate que certains annuaires continuent de m'apporter du traffic (attention pas n'importe quel annuaire ni 80% de mes visites non plus), mais du coup c'est vrai que chaque fois que je trouve un annuaire j'ai peur !

  4. Christian MELINE

    Pour le site de Matt Cutts , c'est loin d'être parfait.
    Ce ne serait pas lui, son site serait pénalisé tant il est la cible de NSEO et que lui-même n'a aucune notion de la qualité.
    Pour les annuaires et CP pénalisés, certains seraient peut-être pénalisés rien qu'avec leur stratégie de netlinking.... Certains sont aussi blastés a mort.

  5. Julien

    @Philippe : Avec tout le respect que j'ai pour son éditrice, faudra m'expliquer en quoi el-annuaire est "un bon exemple de site utile à l'internaute", plus que n'importe quel autre annuaire ou CP. Les arguments avancés ne percutent pas du tout puisqu'ils ne font pas la qualité d'un site.

  6. Romain

    Je trouve l'article très intéressant mais surtout pertinent
    En 2014, on ne peut plus agir comme il y 'a 6 mois - 1 an - 2 ans etc... la réflexion de google évolue sur le SEO et sa manière de cataloguer un site est à mon sens, de la manière dont cela est expliqué dans l'article ici. Rien de mieux que du lien naturel, naturellement obtenu. Ca ne sert plus à rien de vouloir bourriner à choper du BL sur des Annuaires/cP qui n'ont rien à voir avec votre thématique. Alors peut être que vous bénéficierez de la prime de fraicheur de google les premiers temps, mais sur le long terme, une MAJ mettra à mal tout votre 'pseudo' boulot !
    Bref tout est dit ici, je pense simplement qu'il faut axer sa stratégie sur la même thématique que son site et choper 1-2 très bon liens, plutôt que 20 pourris qui ne serviront à rien !

  7. walid

    il y a du vrai et du faux à mon avis, le problème c'est pas les annuaires, les cp ou les digg, mais c'est comment ils sont gérés. tout site est potentiellement opportun pour le référencement et inversement tout site est potentiellement dangereux.
    on pourrai croire que je gère des annuaires mais pas du tout, je le jure ! «tous» ces sites aux liens faciles peuvent avoir même une nouvelle utilité, la dilution est un exemple parmi d'autres.

    je te rejoins complètement sur la maladresse de beaucoup de webmaster niveau communication, mais c'est aussi au referenceur de faire sa sélection. Mais dire que les annuaires sont morts seulement car ceux sont des annuaires est une erreur à mon avis

  8. Omnireso

    J'ai plusieurs annuaires dont je ne parle plus depuis un moment pour ne pas attirer l'attention/les foudres de la webspam team. J'ai fermé les inscriptions (gratuites) depuis un moment car j'en avais marre de modérer les boulets, et depuis le NSEO je suggère aux annuairistes de valider l'inscription par une authentification, sans quoi les abus et les demandes de retrait de liens vont vite venir à bout des plus courageux, même ceux qui font payer les retraits de liens...

    Quant au reste, je n'ai pas changé ma vision du linking : ce sont nous les humains qui attribuons de la valeur aux sites (cp/annu) en les visitant/notant/commentant, et en leur proposant des contenus frais régulièrement. Et c'est aussi les humains qui les font tomber en les désavouant... C'est une question de mode.

  9. Sandrine Khou

    Bonjour Sylvain, merci pour ce sujet, au coeur même de l'actualité du seo, qui concerne vraiment tout le monde. Personnellement, je pense que le référenceur doit avoir plusieurs cordes à son arc mais, de plus en plus, on s'oriente vers du référencement de stratégies avec, en amont, une réelle réflexion marketing très élaborée (car l'objectif c'est toujours la conversion du client) et conceptuellement, une organisation par thématique. Je pensais notamment aux réseaux de sites bien conçus, non spammy évidemment, et à l'intégration d'une architecture en cocons sémantiques (technique très clairement expliquées par Christian). Mais je pense que toutes ces nouvelles stratégies nécessiteront hélas beaucoup plus d'investissements. Qu'en penses-tu ? Et as-tu vu ta charge de travail augmenter par client ?

  10. Antonin

    Je te rejoins totalement sur la 1ère partie de ton article mais pas sur la conclusion. En effet, c'est très facile pour Google de déceler ces sites faits pour le SEO et donc de les pénaliser. Mais pour autant, je ne pense pas que ce soit synonyme de leur mort car si Google n'en voulait pas DU TOUT, il n'y en aurait plus DU TOUT.
    Je prends l'exemple des annuaires qui se sont fait pénaliser à tout va il y a quelques années mais pourtant ils sont toujours là : j'ai même des vieux annuaires qui sont sortis de pénalité (juste avec le temps).
    Je pense donc plutôt que s'il reste encore tous ces annuaires c'est que Google en a besoin (n'oublions pas qu'ils étaient là bien avant les moteurs). Le seul problème réside à mon avis dans leur proportion et il fut un temps où Google à tiré à tout va sur les annuaires car ils se développaient comme des mouches et maintenant c'est sur les CPs pour la même raison.
    Continuer d'intégrer toutes les sources de liens (annuaires inclus) n'est donc à mon avis pas une erreur mais un netlinking basé uniquement (ou majoritairement) sur ces derniers n'est plus viable.
    Ne penses-tu pas donc que continuer de faire de l'annuaire et autres (en proportion bien plus faible) est bénéfique - surtout en temps de panique où beaucoup délaissent ces sources de liens ?
    Bon dimanche ! 😉

  11. yenamarre

    Google europe laisse et laissera toujours quelques annuaires actif pour ne pas se mettre a dos la communauté seo acquise qui lui lèche le cul.

    Pauvre Europe et son coté jacobien paternaliste, 1 seul papa (merci maman)!! quand on explique aux seo europe que dans le reste du monde l'algo de gg ne vire pas les annuaires si facilement et que les sites vendent des liens ouvertement sans se faire déclasser, ils ne vous croient pas!

    Imaginons un G26 de toute les agences seo d'europe et que ceux ci décident de promouvoir Yahoo et Bing et de laisser tomber Google, hahahahaha !! Ca devrait flipper grave chez Google, en attendant Google avance sans aucune concurrence et s'en cale des seo europe, qu'ils aillent jouer avec g+, ca les occupe, et dans quelques années Google leur trouvera bien au os a leur donner a ronger.

  12. Sylvain Auteur de l’article

    @ Philippe

    El annuaire ou d'autres sont très bien maintenus, avec un codage perso, une vraie modération, etc.
    Pour autant, avec le temps je me pose vraiment la question de leur utilité excepté pour le référencement. À part pour des annuaires thématiques, je ne me souviens pas vraiment quand j'ai cherché dans un annuaire la dernière fois.
    Bref, ce que je redoute vu que depuis un bon moment Google a décidé de faire le ménage parmi les sources de liens SEO, c'est que les annuaires subissent ses foudres. Qui s'inscrit dans un annuaire pour autre chose que pour avoir un lien de nos jours ?

    @ David
    C'est certain. Trouver le moyen et mettre les actions en place pour obtenir un vrai bon lien, c'est autre chose en terme de temps que de balancer 50 CP...

    @ Christian
    Oui tu as raison, certains y sont allés fort pour leurs propres BL.
    D'ailleurs, je me demande comment tient un annuaire très connu de la sphère SEO avec tous les liens de retour qu'il demande...

    @ Walid
    En fait, mon idée est plutôt de dire que ces sites ne sont utiles qu'aux référenceurs. Et vu que Google massacre doucement, mais surement toutes les pratiques de linking, je ne miserais pas trop dessus. Et je ne lancerai pas non plus un annuaire sans un vrai service pour l'utilisateur, mais lequel ? Pas facile de donner une vraie raison pour exister à ce type de site.

    @ Ominreso
    J'aime bien ta vision des choses. Mais quand je vois comment les annuairistes doivent se débattre contre Google d'une part, mais aussi contre tous les SEO tellement bourrins qu'ils dupliquent leurs fiches, font des blasts, etc. je me demande comment donner envie à d'autres utilisateurs que la sphère SEO de réellement participer, intervenir, faire vivre un annuaire.

    @ Sandrine
    Il n'y a pas photo, aller chercher de bons liens nécessite un investissement bien plus costaud que de publier du CP. Pour ma part je constate qu'il n'y a que les clients qui se sont pris de vraies claques qui comprennent. Pour les autres, certains veulent continuer à l'ancienne. Je me bats quasiment tous les jours avec certains clients pour leur dire d’arrêter certaines pratiques de bourrin. Même quand on fait du propre, ils ont de vieux réflexes qui reviennent en parallèle.

    @ Antonin
    Je t'avoue que je ne vois pas en quoi Google à besoin des annuaires. D'accord, il utilisait dmoz.org en étant certain que la modération était drastique, mais sinon, si ces sites sont pour lui une source de manipulation de son algo, il n'a aucun intérêt à les conserver en vie.

    Je pense qu'aujourd'hui, avoir quelques liens d'annuaires n'est pas négatif tant que ceux-ci sont hors des crises de Google (pour combien de temps?). Mais même des annuaires bien tenus se font flinguer, comme net-addict par exemple. Bref, encore une fois, l'annuaire est une source de liens super faciles. Et les liens SEO super faciles à obtenir n'ont plus vraiment la côte aux yeux de Google. Il ne se passe pas 1 mois sans que Google communique sur des sites qu'il a descendu pour cette raison. Je ne suis donc pas très optimiste à terme sur ce type de linking.

    @ Yenamarre
    J'avoue que je n'ai pas compris ton histoire d'europe.
    Quand au reste du monde où les réseaux ne se font pas déclasser, je pense que tu as du louper l'actu de ces derniers mois. Matt Cutts n’arrête pas d'annoncer des réseaux de sites pénalisés pour vente de liens partout dans le monde.

    Et pour être honnête, je pense que Google se fout pas mal des référenceurs et de leur capacité à faire changer d'habitude 94% de la population d'internautes.
    D'ailleurs, moi qui utilise pas mal BING, à chaque fois que j'en parle, on me dit (chez les SEO) que c'est moins bien que Google, mais sans jamais m'expliquer pourquoi.
    Pour ma part, je ne fais pas de différences entre la pertinence de Bing et celle de Google, mais c'est un autre sujet.

  13. Capitaine SEO

    si Google voulait vraiment tous les tomber, il l'aurait fait et ce ne serait pas grâce à leur nom. Les listes sont connues. Google prend juste un malin plaisir à le faire ponctuellement pour entretenir la terreur.

    je ne suis pas totalement d'accord avec toi au niveau des annuaires car je pense qu'il faudrait en conserver quelques uns d'un point de vu "communication" et non "seo". En somme, les annuaires avec des ancres désoptimisées : la marque. A moins que cela soit carrément du nofollow mais là c'est moins marrant.

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Capitaine SEO
    C'est exactement cela, un point de vue « communication » et pas « seo ».
    Mais qui s'inscrit aujourd'hui dans un annuaire pour une autre raison que le SEO ?

    Après, je suis d'accord avec toi sur les ancres optimisées, je pense qu'elles sont un gros (mauvais) signal pour Google. Si j'étais annuairiste, je les remplacerais toutes. Le nofollow, c'est l'étape ultime, mais alors là, à part les aveugles, qui irait s'inscrire ?

    Encore une fois, je pense qu'un annuaire peut tout à fait s'en sortir, le tout est de trouver une vraie utilité pour le visiteur. Dans ce cadre je pense que les mieux armés face au courroux de Google, ce sont les annuaires thématisés, mais pour les autres c'est moins évident.

    Je précise quand même que je n'ai rien contre les annuaires ou les CP. Je dis juste qu'avec la politique de protection que Google met en place de manière toujours plus active, ça va devenir très dur de faire survivre ce type de site (mais je souhaite tous mes vœux de réussite à leurs propriétaires).

  15. Christian MELINE

    @sylvain
    Il y a d'autre avantages à être dans un annuaire.
    Par exemple, tu peux prendre une des places en première page de GG pour l'ereputation de ta marque...

  16. yenamarre

    @sylvain
    rohhh!! matt cutts l'a dit.. alors... tu sais vendre du lien n'entache en rien le contenu d'un site et hors Europe ca résiste bien voir ils s'en calent. C'est insensé que google puisse imposer des modèles de sites et que leur createurs/referenceurs apeurés doivent suive le mouvement sans broncher. L'internet c'est aussi avoir un esprit libre!
    Je donne pas cher des référenceurs dans les années a venir si ils se bougent pas le cul a essayer d'endiguer ce fléau de l'internet unique. Promouvoir les autres moteurs les aiderai a sortir de l'impasse, mais ils ont trop peur du changement. Combien d'articles avez vous ecrit sur les autres moteurs ces dernieres années ?

  17. El-annuaire

    Merci à ceux qui ont cités mon annuaire 🙂 Par nature un annuaire classe des sites par catégories, et est maintenu par des humains, contrairement aux moteurs de recherche utilisés massivement aujourd'hui par les internautes, qui sont basés sur des algorithmes et ne regroupent pas les sites par thématiques. Un annuaire maintenu avec soin va orienter les internautes et lui faire découvrir de nouvelles sources d'informations auxquelles ils n'accède pas par les moteurs. De plus, les informations qu'il diffusent sont beaucoup plus fiables que celles que peuvent offrir aujourd'hui les moteurs, vous ne devez pas arriver sur un site présentant une menace pour votre sécurité en utilisant mon annuaire, vous ne devez pas trouver de sites qui ne fonctionnent pas, et si vous voulez acheter quelque chose, j'ai déjà vérifié les mentions légales pour vous, ce qui en fait avant tout un portail utile, c'est dans cette optique que je l'ai fabriqué, pas du tout pour le SEO 🙂

  18. Dreyer

    Bonjour,
    Je trouve que les annuaires et les CP aident considérablement pour la visibilité d'un site. Dommage que google les sanctionne.

  19. Sylvain Auteur de l’article

    @ Christian
    C'est vrai, d'ailleurs je ne nie pas ce genre d'avantages. Mais avec le temps je trouve que les 3 ancres sortantes optimisées peuvent être dangereuses pour l'annuaire lui-même dans le cadre de la chasse que mène Google.
    Je me posais d'ailleurs la question de la sanction de net-addict, et je pense que ce n'est pas l'annuaire qui est visé, mais plutôt toute la partie relative aux publications d'articles qui elle offrait des possibilités de liens opti.

    @ Yenamarre
    J'ai quelques doutes sur la capacité d'une poignée de référenceurs à faire changer d'habitude des millions d'utilisateurs. Surtout qu'en parallèle Bing ne fait pas grand-chose de lui même pour promouvoir son outil en France. Qwant est encore petit, et je n'en vois pas d'autres...
    Mais tu n'as pas tord au sujet d'articles concernant ces deux moteurs, je note.

    @ El annuaire
    Tu as typiquement un annuaire bien tenu à jour avec passion, et ceci depuis de nombreuses années. Tes liens sortants ne sont pas suroptimisés. Tu n'affiches pas en gros que ton annuaire est fait pour le SEO. À mon avis tu as bien plus de chance de t'en sortir que les exemples que je donnais dans mon article. Et heureusement, tu n'es pas la seule.
    Je pense que ton exemple (et d'autres) est bon à suivre pour les annuaires qui veulent survivre. Le tout pour vous est justement de rester sous le radar en fuyant la communication SEO que certains ont adoptée.

    @ Dreyer
    J'ai aussi un doute sur le « considérablement ». Quelle est la part de trafic de ton site en provenance d'annuaires ?

  20. Imminence

    J'ai jeté un coup d'oeil sur le site de Matt Cutts. C'est vrai qu'il est simple, trop simple à mon goût même. Mais je rejoins ton argument sur les annuaires. Parfois, on se demande s'il sert rééllement et si les internautes vont réellement vers ces sites pour trouver une adresse quelconque ?

  21. Isabelle

    Bonjour. discussion très intéressante en tant qu'utilisatrice et donc de bénéficiaire de la promotion internet via les annuaires.
    Historiquement les annuaires nous ont permis de promouvoir notre site. Maintenant les liens entrants se font rares. toutefois les annuaires qui font preuve de qualité par leur ancienneté ont surement un intérêt sur la toile.

  22. Sylvain Auteur de l’article

    @ Isabelle
    Quand tu dis "les annuaires qui font preuve de qualité par leur ancienneté ont surement un intérêt sur la toile" en tant qu'utilisatrice, tu y trouve quoi comme intérêt ?

  23. François

    Je suis pour ma part assez convaincu par la méthode citée par Sylvain qui consiste à rédiger du bon contenu (drôle, comparatif, interview...) qui captera des backlinks, pour ensuite rediriger en lien interne. Il revient à dire que nos pages cibles seront """simplement""" des landings pages. Ça demande du travail mais ça fonctionne.... Il y a de bonnes infos concernant les landing pages efficaces sur la toile (par ex sur emarketinglicious.fr)

  24. Arnaud

    Je l'ai dis depuis un certain temps, les sites de cp et annuaire doivent se remettre en cause, inutile de parler seo ou de faire les yeux doux aux webmasters, faut orienter sa plateforme vers l'internaute en tout cas c'est dans ce sens que j'ai créé un site de cp déguisé en question réponse où je ne parle à aucun moment de référencement mais plus de pédagogie et d'apprendre des choses facilement pour l'internaute.

  25. Mitsu

    Bonjour,

    En ce qui me concerne les annuaires, qu'ils l'affichent ou non sont tous là pour vendre du SEO aux webmasters, on peut faire de la langue de bois comme EL annuaire ou d'autre, l'annuaire peut être super bien fait avec des modérateur humain et blablabla.. Je ne remet pas en question le boulot qu'il y a derrière. N'empêche que dans la pratique dans la réalité, les annuaires ne sont cherché que par les webmasters qui souhaite mettre leur lien dessus, je connais pas une seul personne qui me dit "moi je découvre des site grâce aux annuaires", soit on veux de la vraie curation on passe par des blogs ou des réseau sociaux, soit on fait de la recherche et on va sur google, un annuaire est plus mauvais qu'un blogueur en curation et plus mauvais que google en recherche alors à partir de là....

    Enfin bon c'est un secret de polichinelle, franchement qui ici utilise réellement des annuaires en tant qu'utilisateur ? Evidemment quelqu'un qui gère un annuaire ne peut pas se permettre de l'assumer publiquement pour les autres, ne nous voilons pas la face.

  26. Patrice

    En effet, El-Annuaire pas d'accord, d'ailleur il est flaggé comme hautement mortel par link detox, je pense qu'il va se faire cramer sous peu. ( linkdetox avait annoncé net-addict.com comme hautement toxique, et poum blacklisté de google )...

  27. Christophe

    Je confirme, j'ai un site de CP et un annuaire et ce qu'on vois arriver parfois, c'est à s'arracher les cheveux ( surement pour ça que je me suis rasé la tête 😉 ). Exemple d'hier, le gars fait son CP et m'ajoute le mot-clé Cupcake original au moins 20 fois dans son texte… Autant dire que je ne l'ai pas validé… Je ne pense pas qu'il y ai de mauvais site de CP ou annuaires à la base, juste de mauvais SEO qui plombent tout le monde au final… Je met des consignes mais 5 à 10% ne les respectes pas ( avant c'était plutôt de l'ordre de 50% ). Après, c'est vrai, il y a certain administrateurs qui de vérifie pas assez si le contenu est dupliqué ou non mais si le rédacteur lance 5 duplicates en même temps et que l'un des administrateur valide de suite après contrôle, il ne peut en aucun cas savoir que le contenu était avarié (mais cela n'empêche pas les 4 autre de vérifier…).

  28. Christophe

    Moi de nouveau, je sais, c'était rapide 😉

    Juste pour dire, je viens de regarder la liste de “Bertrand” et ne suis pas sur qu'elle soit 100% correct!! Je m'explique, il dit utiliser l'outil de ranks.fr hors, à part pour net-addict qui c'est réellement fait déindéxé par Google, tout les autre qu'il indique comme avoir eu une pénalité montre simplement un problème de redirection!!! Tu peux tester par toi même, tu verras. J'aurais bien fais un commentaire sur sa liste, mais Bertrand a fermé les commentaire…

  29. Bertrand

    @Christophe : Ils sont bien pénalisés, et non blacklistés (sauf pour Net-Addict comme tu le soulignes). Je ne crois pas qu'un seul d'entre eux ait un "souci de redirection" sinon, mais c'est possible.

    Voilà à quoi ressemble une pénalité dans les faits (comme je le précise sur ma page) :
    - Le site ne ressort plus sur son propre nom (de domaine) : https://www.google.fr/search?q=%22dmoz.fr%22&hl=fr&pws=0
    - Le site ne ressort plus sur les titres de ses articles les plus longs/uniques/non concurrentiels : https://www.google.fr/search?q=%22La+folie+des+boxs+d%C3%A9barque+en+France+et+s%27attaque+au+secteur+animalier%22&hl=fr&pws=0

  30. Internet Communication

    Merci pour cet article qui remet bien en cause nos pratiques passées et nos pratiques hésitantes du moment. Les SEO ne savent plus à quoi s'en tenir, les clients sont parfois tentés de prendre des risques et parfois non. Alors je rejoins tout à fait votre propos et je suis persuadé que le savoir-faire du référenceur c'est bien de faire face à de nouveaux savoir-faire que nous sommes en train de construire, en réaction des MAJ de Google. Oui nous perdons du temps pour faire de la qualité mais nous trouvons toujours le moyen de le faire. Aucun client n'a besoin d'un SEO pour compléter des fiches de CP ou annuaires. A nous de nous emparer encore une fois de ce qui fait la beauté du SEO 😉

  31. Nicolas

    Bonjour, vous parlez de" liens à linker pour le partenaire", on est d'accord qu'il faut produire du contenu mais où le diffuser ensuite ? est ce que ce n'est pas encore un mauvais signe envoyé à Google que de faire du guestblogging ou même d'utiliser ses propres blogs "maison" ?

  32. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    Toute l'imagination et le sens marketing d'un bon SEO sont justement mis à l'épreuve à ce moment..
    1 - trouver les partenaires potentiels
    2 - voir ce qui peut les interesser
    3 - produire sur son site un contenu très utile
    4 - donner au partenaires un contenu contenant son lien (et d'autres) ou le laisser faire ce contenu sur son site.
    Un peu de blogs maison ça passe, mais les limites sont souvent vite atteintes. Le guestblogging est bien aussi, mais avec modération. Reste la recherche d'autres sites, et c'est là que le travail devient long, mais que les liens deviennent en béton !

  33. Laurent Bourrelly

    Chais pas comment vous avez pu croire une seule seconde à cette affaire de CP. C'était tellement couru d'avance que ça allait sauter.
    J'en ai déjà parlé maintes fois, mais je ne parle pas de profil de liens. Au lieu, je préfère la notion d'écosystème où tout le Web 2.0 est à disposition où on tacle des notions d'autorité et notoriété en plus de la popularité.
    Pour aller plus loin, je pense qu'on prend le problème à l'envers. Tout devient beaucoup plus simple et limpide en abordant la problématique sous un autre angle, mais là dessus je me contente de rester vague, afin de garder la primeur pour ceux qui vont suivre ma formation de juin.

  34. Monica Médias

    Ne reculant devant aucun raccourci temporel, je dirais que les CP me rappellent le temps du télégraphe et les annuaires celle des pyramides de bottin acheminées par nos facteurs, sans doute en brouette.

    Seuls rescapés, une poignée de sites-vestiges qui resteront d'improbables et baroques monuments car témoins d'une époque et gardant l'ambiance surranée de musées et bibliothèques des âges farouches.

    Allons, Twitter, le hashtag, la sémantique et l'omnibox du roi des moteurs ont ringardisé toute autre forme de comm depuis un bail.

  35. Novancia

    Subtil bashing de Blog E-commerce 😀
    Pour l'aspect marketing de la recherche de bons backlinks je suis d'accord.
    Pour les optimisations onsite c'est bien souvent un profil plus technique qui est souvent nécessaire (quand une agence explique l'optimisation des balises title et H1, c'est pas franchement une expertise...)

  36. Samih

    C'est facile pour Google de détecter les sites concernés. Un lien vers un NDD différent / article... Le jour ou Google sanctionnera réellement ce type de stratégie, ça risque de faire très mal!

  37. Sylvain Auteur de l’article

    @ Laurent
    Je n'aime pas quand tu caches des choses 🙂

    @ Novancia
    J'ai parfois du mal avec les gens qui voient tout noir ou tout blanc. Les vraies réponses sont souvent dans des nuances de gris. (comme le seo oserais-je dire 🙂 )

    @ Samih
    C'est sans doute un peu plus complexe. A titre d'exemple, dans la plupart de mes articles je fais des liens vers d'autres sites. Et pourtant ils sont totalement naturels. La preuve, dans cet article je fais même un lien vers un article que je désapprouve.
    Mais en effet, ce point associé à d'autres signaux négatifs (réseau, manque de suivi dans la thématique, liens reçus à cause des blasts, etc.) rend ces sites facilement décelable.

  38. Lionel - Yooda

    @Monsieursauvage
    Bonjour;
    La base est maintenue régulièrement par une personne chez nous. Nous n'utilisons pas de listes externes, mais rien ne vous empêche d'utiliser les favoris de Submit pour privilégier vos annuaires de confiance. Je dirais que c'est même conseillé. Vous ne perdez rien des fonctionnalités de gestion de votre stock de descriptions ou de remplissage de formulaires.

  39. elodie

    Est-ce que nous, propriétaires de sites, devons supprimer nos sites des annuaires pénalisés ?

    Ou bien le fait que l'annuairiste passe tous les liens en nofollow peut-il suffir à protéger nos sites d'un éventuel effet boule de neige?

    Merci d'avance

  40. Sylvain Auteur de l’article

    @ Elodie
    Si le propriétaire de l'annuaire ou du CP a tout passé en nofollow, tu es tranquille, ça ne transmet plus rien de fâcheux pour ton site. C'est ce qu'a fait net-addict par exemple.

  41. Christophe

    @Bertrand

    Bizarre, sur les 2 exemples que tu viens juste de me donner, dmoz.fr est bien 1er pourtant!!? Remarque, Google ne sort plus les même résultats à tout le monde depuis longtemps. J'avais fait le test avec un pote, les même mots clés cherchés sur Goggle.fr depuis 2 ordi dans 2 pays différents ne donnait pas les même résultats.

    Moi c'était sur ranks.fr que j'avais fais le teste que je citais plus haut et c'était bien une redirection le problème (testé avec un de mes sites que j'ai rediriger et j'ai le même message sur le site redirigé et pas de message sur le site recevant la redirection …

  42. Christophe

    Trop fort,
    je viens de finir une joute par email interposé avec la directrice d'une agence de communication de Saint Malo (un gros groupe avec plusieurs enseignes dont je tairai le nom). Le départ de cette joute, son communiqué au norme “copié/collé” comme ont les aime tous par ici.

    Je refuse le communiqué et envoi l'email automatique disant que le rédacteur à une semaine pour corriger avant suppression et là elle répond pour savoir la raison exact, je lui cite alors 2 sources parmi tant d'autre ou son communiqué est quasi à 100% identique. Sa réponse :

    Bonsoir,

    Oui, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un communiqué de presse, comme il en existe des milliers. Si c'est le fait de le voir dupliquer sur d'autres sites, vous auriez pu l'indiquer plus poliment.

    Par ailleurs, les leçons d'orthographe, vous pourriez peut-être songer à vous les appliquer : " Nous vous
    laissons une semaine pour le corrigé, sinon, nous le supprimerons purement
    et simplement."

    Corriger prend un R dans ce cas...

    Je ne vous dis évidemment pas à bientôt.

    Bon bien entendu, je lui ai répondu qu'au moins je savais lire des consignes et que tout le monde dans la profession sais que le contenu dupliqué c'est un peu comme creuser sa tombe…

    Comment une directrice d'agence de communication peux faire payer des clients et ne pas savoir les règles de base de la profession?! Faut m'expliquer là…

  43. Sylvain Auteur de l’article

    @ Christophe
    Et depuis quand les agences de "communication" comprennent-elles quelque chose au SEO ?
    J'ai un client qui s'est payé une campagne de RP. Sur plus des 2/3 des publications, il n'y a pas de lien (c'est con, les concurrents en ont eu sur les mêmes sites), mais bon, ce n'est pas gravissime pour lui car en prime les contenus sont archi dupliqués...

  44. Christophe

    @Sylvain ouais je sais, mais si notre taf devient de plus en plus compliqué, (que ce soit les bons référenceurs ou ceux ayant des sites de CP ou annuaires), c'est en grande partie à cause d'agence de ce genre… Qu'elles restent à la publication papier, ils sont très bon sur ce type de support et en vidéo ou audio aussi, par contre, sur le référencement internet, ils nous plombent et prennent 4 à 5 fois plus à leur clients que n'importe lequel d'entre nous, en plus…

  45. @beenico

    il faudra parfois 1/2 à 3 jours de boulot pour obtenir 1 à 4 bons liens

    Donc, pour une journée de 8 heures de travail, cela fait une moyenne de 6h/lien.

    Si je compte le tarif horaire d’une agence Web classique, soit 75€ de l’heure, on se retrouve à facturer ~450€ ht/1 lien. au client, mais c'est un lien de qualité !

    On suppose qu’à ce prix, l’agence a pris le soin d’obtenir des garanties sur la pérennité du lien de la part du site (connu et reconnu dans sa thématique) qui fait ce lien vers nous. Il ne faudrait pas qu’il soit retiré 3 semaines plus tard.

    À cela, il faut ajouter un entretien téléphonique ou un rendez-vous à l’agence pendant lequel on va expliquer au client les éventuelles retombées que ces liens acquis à prix d'or auront sur son positionnement, sans oublier d'expliquer que, le fait de stopper net le travail de linking sera mal vu au niveau de l'historique Google d'acquisition de liens.

    Dans les frais, je ne compte même pas le fait qu’il y a peut-être une rétribution quelconque à prévoir pour le site linkeur.

    En fait, imaginons qu'un (vrai) site de presse nous fasse un lien... pas de frais, mais dans ce cas, peut-on se considérer comme SEO ou est-on devenu des relations presse ?

    Je passe sur bien d'autres points... mais tout ça me conforte dans mon idée : (le Netlinking) la création de liens, est devenue trop coûteuse et a un ROI trop faible en comparaison d’autres actions plus rapides, plus amusantes, plus rentables et plus sûres.

  46. bernard

    Salut Sylvain (si je te tutoie c'est parce que nous nous connaissons, j'étais à ta droite lors de la MasterClass Peyronnet à Paris...)

    Bon sur ce , je me permets de reprendre quelques unes de tes observations car je suis proprio d'un site dont il est fait mention ici par Bertrand.
    Oui, dmoz.fr a été pénalisé le 26/4 mais après 2 demandes de réexamen, on a réussi à revenir et c'est reparti de plus belle. 1 semaine hors jeu... c'est dur !
    Merci à @Bertrand d'avoir actualisé si vite sa page d'infos sur la liste de sites cp et annuaires.
    Le jour de la sortie, en quasiment 12h, on a retrouvé toutes les pages indexées.
    D'ailleurs, à l'heure ou j'écris, on a même plus de pages indexées qu'avant la péno.
    [En aparté, si vous prenez une péno, ne vous attendez pas à un message dans votre WMT mais juste la disparition du message sur l'Action manuelle... et votre site retrouve son trafic...]

    Le nofollow, c’est l’étape ultime, mais alors là, à part les aveugles, qui irait s’inscrire ?
    hep,hep,hep.. pas si vite ! Je ne peux pas mentionner notre taux de clic sur les pubs en public car Adwords ne nous autorise pas mais si liens placés dans les articles sont cliqués autant, je peux t'assurer Sylvain que le nofollow n'enlève rien..et puis finalement, on cherche quoi à la fin ? des liens ou du trafic ? Le lien ce n'est qu'un accessoire pour le but ultime , la visite, n'est ce pas ? tiens une info.. sur dmoz.fr, la page sur "se muscler efficacement à été vue plus de 18.000 fois... je vais pas donner ici le nombre de clics envoyés vers l'auteur de cet article mais il a fait un carton plein !
    Alors, le nofollow après cela...
    ma conclusion personnelle (mais je suis certain que Laurent et toi allaient être d'accord) article d'une certaine qualité (vite indexé grace à dmoz 😉 ou tout autre bon site cp/annuaire) --> lectures --> clics---> visites du site qui a écrit l'article.

    Ne nous cachons rien, ces sites ont été créés pour le SEO, ils n’intéressent que les référenceurs.
    OUI. D'accord avec toi. Mais ça , c'était avant 🙂 ... Puis au fur et à mesure, on s'est rendu compte que de très nombreux auteurs écrivaient vraiment de supers articles ...qui étaient trouvés et cliqués ! D'ailleurs on est en train de réfléchir à une option de partage des gains adsense sur chaque article pour avoir des auteurs plus motivés à la qualité...
    Cela n'empêche pas ce que disait un autre commentateur ici. A savoir: 80% des "referenceurs" sont trop bourrins et on dégage plus de 50% des articles car écrits pas des gorets avec des ancres hyperoptimisées, des fautes d'orthographe et de grammaire/syntaxe ou alors qui écrivent des annonces à passer sur le bon coin au autres...
    (raaahhhh je me làche , ça me soulage un peu...)

    Mais aller chercher un lien de nos jours revient un peu à jouer à la roulette russe.
    C'est la conséquence de l'abus de pouvoir et la position monopolistique du seul chercheur qui compte... pour l'instant...
    Quand ferons-nous changer les choses ? .. d'ailleurs @yenamarre n'as pas du tout tord. L'union peut faire bouger des montagnes inamovibles...
    En attendant, on avance tous (presque tous.. ok !) avec le doute du lien posé, les fesses serrées 😀

    il faudra parfois 1/2 à 3 jours de boulot pour obtenir 1 à 4 bons liens
    la création de liens, est devenue trop coûteuse et a un ROI trop faible en comparaison d’autres actions plus rapides
    et voilà, GG arrive à ses fins ! on remplit ses caisses et on se bat comme des chiffoniers sur les adwords (cpc/quality score/ranking,etc.....)
    en attendant les secrets que va nous dévoiler LaurentBourrelly (oui, je suis inscrit, laurent :D).. pour trouver des choses plus simples à faire, comme il dit... 😉

  47. Sylvain Auteur de l’article

    @ Beenico
    Plus cher, sans aucun doute.
    Et que d'autres actions puissent être aussi très efficaces, c'est certain.
    Après, profiter de ces autres actions pour jouer sur l'aspect SEO est sans doute le meilleur moyen de maximiser son ROI.

    @ Bernard
    Bisou alors (pour avoir assisté avec toi à un événement fantastique 🙂 )
    Bravo pour ta sortie de pénalité, tu ne nous en dirais pas un peu plus sur les actions mises en œuvre ?
    T'es tu contenté de passer tous les liens sortants en nofollow ?
    Car si c'est le cas, je pense que tu verras forcément une grosse baisse dans les soumissions.

    Ensuite sur le nofollow je suis d'accord sur le fond. Quand le niveau est très bon, les gens lisent et cliquent. Et comme tu le dis, le trafic est tout de même un des gros points recherchés en SEO.

    Après sur le niveau de qualité moyen tu avances malheureusement des chiffres assez flagrants. Les mêmes que Christian Méline sur Ociwen, en gros, 80% des soumissions passent à la poubelle.

    Sinon, au-delà du plus simple pour lequel Laurent nous met l'eau à la bouche, je pense qu'il faut voir un ensemble. Quand on communique de manière qualitative, on ne fait pas QUE poser un lien pour améliorer des positions. On laisse aussi une image de soi-même, de son entreprise au lecteur. Et quoi que l'on dise du SEO, on est encore loin des tarifs de certains autres médias.

  48. @beenico

    Merci Sylvain, je vois que tu n'es jamais totalement en désaccord avec moi, même si le SEO tu l'a dans la peau 🙂

    En bon SEO passionné, on aura beau rager de capituler devant Google et de lui faire gagner de l'argent via Adwords (même s’il est peut-être bien mérité), SEO et SEA = même média.

    Concernant le budget, à côté de ça, il faut comparer, pour un même budget, le ROI avec dans le tableau comparatif, la fiabilité des actions SEO vs SEA et compagnie...

    Globalement dans les communautés, les mentalités évoluent à pas de souris.

    Chaque semaine, je réponds toujours à 3-4 prospects qui me demandent de leur vendre des prestations de netlinking low cost car ils ont lu de vieux articles en se documentant sur le Référencement... À chaque fois, même galère pour leur expliquer que je ne désire plus procéder ainsi. Ils finissent quand même par acheter des liens en masse chez le petit concurrent du coin malgré mes warnings.

    Puis... au final, sur les requêtes commerciales concurrentielles, en SEO... malgré nos efforts acharnés, on ne sera jamais qu'en 4e position. Une étude récente faite sur un petit panel d'utilisateurs lambdas montre que 50% ne savent toujours pas faire la différence entre les résultats Adwords et les résultats naturels.

    Alors, Pingouin, c'est la cerise sur le gâteau.

  49. Christophe

    Très bon article mais le seul problème c'est qu'on a besoin de lien et c'est une obligation pour être un peu vu et repéré par Google. Dommage d'ailleurs parce qu'ne basant leur algo sur cela, les cocons sémantiques ont forcément moins de poids sans aucun lien.
    Alors que faire ?
    On rédige un contenu bien pensé et aussi bien optimisé sémantiquement parlant comme dit Christian avec un légère variation avec certaine page, mais il faudra quoiqu'il arrive des liens pour avec du jus sur les pages qu'on voudra. Alors je me pose une question, est ce que réellement le contenu sémantique est roi sans lien ou bien un contenu qui parle biensur d'un sujet intéressant avec plus liens !
    A mon avis le contenu qui sera moins optimisé sémantiquement parlant aura plus de chance de ressortir dans les SERPs.
    Comment avoir des liens thématiques avec le sujet si tout que tu dis est mort. Ben je pense qu'il faut avoir ou se constituer des réseaux de site parlant d'un seule thématique et au fur et à mesure on construit son réseau et on s'autolink !
    En fait Google nous oblige un peu à faire des réseaux non ?

  50. Sylvain Auteur de l’article

    @ Christophe
    Je ne dis pas que tout est mort, loin de là. Je dis juste que pour avoir des liens de qualité, il vaut mieux faire d'excellents contenus qui faciliteront le fait d'en obtenir à partir d'autres sites que les annuaires ou CP.
    Je crois aussi que ces autres liens rapporteront bien plus que ceux d'annuaires ou CP s'il sont sur des sites ou pages moins squattés par les SEO, et donc moins sujets à être flingués par Google.

  51. Christian MELINE

    @christophe
    Les cocons ne fonctionnent pas grâce à la puissance brute des liens mais grâce à la précipitation sémantique.
    Toutes les méthodes qui sont basées sur des valeurs quantitatives seules dont appelées à mourir...

    Note : un réseau de sites thématiques se détecte encore plus facilement qu'un réseau de sites neutres...

  52. Christophe

    Ha oui je suis entièrement d'accord avec vous. Mais lorsque Google dit que le contenu est roi je me pose encore la question.
    Généralement sur mes sites j'essaie de mettre du contenu de qualité sinon j'écris rien mais j'ai fait une petite expérience sur un site dénué de tout contenu avec 3 liens ancrés et juste un nom de domaine optimisé j'arrive en 2 ème place alors que le site est vide .... Bon maintenant je vais devoir le remplir parce que je n'aime pas tomber sur des sites comme ça 😉 LOL

  53. AS Rédaction

    Article intéressant, google aime le contenu qui sera utilisé par les internautes: contenu textuel unique etc... ce qui explique la nouvelle tendance vers tout ce qui est naturel pour le référencement.

  54. Anaïs

    Débutante dans le monde du référencement, je trouve votre blog très riche pour moi.
    Je tenais à vous remercier pour ça, de partager avec nous votre savoir.
    Par contre je me permettrais juste une remarque, non pas sur le fond de votre article mais plutôt sur la forme.
    Une image n'as-t'elle pas elle aussi, toute son importance dans l'élaboration d'un article ?
    Ne doit-on pas veiller à sa pertinence ?
    Je tenais juste à vous dire que je trouve votre choix d'illustration, un peu limite. Le cimetière de Colleville pour illustrer une problématique de référencement SEO n'est sans doute pas le plus adapté.
    Nous sommes certes dans la "thématique D-day" en ce moment, mais étant Bas-normande et touchée personnellement par le débarquement des américains sur nos plages, je tenais juste à vous donner mon avis sur ce point.
    Certes, c'est le fond qui est important mais je pense que la forme l'est aussi.
    Meilleures salutations.

  55. Anaïs

    D'où l'intérêt des banques d'images qui proposent une multitude d'images génériques non reconnaissables 😉

  56. Annuaire Francais

    L'annuaire Français reste en progression de trafic venant de Google (stats : -http://www.annuairefrancais.fr/partenariats.html ), il est donc dans les "exceptions" cité par Sylvain.

    Il faut reconnaitre toutefois la justesse de l'article et la volonté de Google de réduire l'impact SEO de nombreux site de CP et annuaires généralistes. Pour le moment, les gros annuaires d'entreprises avec plusieurs millions de fiches, tel que le nôtre, tout comme les pages jaunes, le 118000 etc. ne sont pas dans le collimateur de Google.

    Il y a d'ailleurs une probable raison, c'est que Google met souvent en avant ses propres résultats en ayant créé des millions de pages GG+ pro automatiquement a partir d'une fichier acquis je crois en 2008. Ces fiches n'étants pas mise à jour par Google, très souvent et au fil du temps, les coordonnées sont fausses, alors qu'elles sont rectifiées et juste sur d'autres annuaires.

    La liste s'allonge, des milliers de fiches GG+ sont placées avant les résultats naturels d'autres annuaires pro tel que le nôtre, malgré de fausses coordonnées. La moindre des compensations, c'est de maintenir le trafic de ces annuaires …

    Mais pour nous, la seule "sécurité de trafic" possible et pérenne est dans le développement de notre propre moteur de recherche, toujours en chantier, et qui sortira cet été.

  57. Brice Emry

    Bonjour,
    Je ne suis pas trop familier de ces termes. Si j'ai bien compris, vous conseillez qu'il y ai juste le le domaine , mentionné dans la description? Et si en plus du lien principal on ajoutait par exemple quelque chose comme "Connectez-vous", "Inscrivez-vous", "Blog"?
    Merci déjà pour votre réponse.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *