Retour d’expérience sur la gestion du SEO d’une Startup

startup

Quand on monte une start up et que l'on veut travailler le SEO, il est important d'avoir un focus et de se donner une ligne de conduite afin de mener à bien son projet.

J'accueille aujourd'hui Romain Mikula qui nous propose de partager son expérience

"J'ai eu l'occasion de lancer une start up dans le monde des coffrets cadeaux avec 3 jeunes associés à la sortie de mes études, j'ai fait des erreurs, on a fait des erreurs, mais le plus important est de savoir en tirer un enseignement afin de toujours progresser vers un avenir meilleur. Nous avons également quelques belles réussites à notre actif, mais c'est surtout via les erreurs que l'on apprend..."

Les outils

Bien entendu, lisez cet article en vous mettant en tête qu'une start up qui commence n'a pas les moyens de Blablacar, on parle beaucoup de ces jeunes entreprises qui cartonnent mais pas des 99% qui échouent, pourtant ce n'est pas inintéressant.

Concernant les outils, il ne faut pas forcément se ruer sur les plus connus du marché, pour commencer, je pense qu'avoir Majestic SEO et un outil de suivi de position type Monitorank, ProRankTracker ou Serposcope sera largement suffisant.

Une des premières erreurs que j'ai commise lors du lancement de cette startup a été de prendre SeeUrank Falcon car je pensais un peu naïvement que ce tool allait remplacer tous les autres (sauf Majestic bien sur...). Du coup, j'ai rentré masse de mots-clés afin de les suivre tous les jours, mais l'outil n'étant adapté pour suivre les statistiques tous les jours de nombreuses positions (en version Agency), cela a posé beaucoup de problèmes... Il aurait fallu la version Cloud mais elle n'était pas sortie à l'époque et même : trop cher pour nous. Attention, je ne critique pas SeeUrank, c'est un super tool, je dis juste que ce tool n'était pas adapté au début...(Cf : une discussion avec Romain Bellet lors du before du Teknseo 2016)

Il est vrai que le choix de ces outils peut conditionner beaucoup de choses au lancement d'une boîte car c'est avec ces derniers que l'on va tirer des conclusions et surtout gagner beaucoup de temps et devenir plus efficace.

Sans Majestic (ou Ahref...) récupérer les Backlinks de ses concurrents (oui et alors ?), suivre ses propres liens etc va vite devenir un casse-tête...

La guerre des liens

Nerf de la guerre dans le monde du SEO depuis toujours, cette partie a évolué tout au long des années mais au final il n'y a pas 36 000 choses à retenir : pour ranker, il faut du lien, mais pas n'importe comment !

Je ne suis pas un fidèle des termes White Hat / Black Hat, je pense que dès que l'on a l'esprit qu'il faut faire du lien, alors on dépasse déjà la limite.

Selon moi, lorsqu'on lance sa boîte et que l'on veut faire des liens, il faut réfléchir et poser le tout clairement. Personnellement, j'ai eu tendance à courir tête baissée, faire tourner ScrapeBox jour et nuit, dénicher le moindre backlink avec un peu de trust mais ce n'était pas vraiment la bonne solution. Pour un début cela est trop gourmand en temps.

Il faut donc être plus malin ! Malin car on ne peut pas acheter des liens à tout-va même si cela permettrait de gagner du temps...

Les sites de Startup

Dans ce cas de figure, on a la chance que beaucoup de sites proposent la présentation de startup comme :

  • http://mash-up.fr/
  • http://startup-academy.net/
  • http://www.myfrenchstartup.com/fr/
  • http://1001startups.fr/
  • https://bonjouridee.com/
  • http://www.lafrenchtech.com/
  • http://www.usine-digitale.fr/

Je ne les ai pas tous testés mais sur la plupart il est largement possible d'avoir un beau lien bien contextualisé.

Cette typologie de liens est facile à avoir et on obtient un ratio effort/gain très satisfaisant. Ce sont des liens puissants, avec un bon Trust et un environnement qui sent bon le lien de qualité. De plus, ce ne sont pas de liens gourmands en temps... donc go !

Les intemporels partenariats

Un grand classique mais qui n'est pas toujours réalisé, les liens avec les partenaires / fournisseurs / clients...

Voici une source de liens très importante qui se situe juste à côté de vous. Rien ne vous empêche de contacter l'ensemble de vos fournisseurs et de demander un lien tout simplement. Pour cette étape je vous conseille de faire un premier mail expliquant votre démarche, et par la suite d'appeler la personne concernée afin de gagner du temps. Oui, la pose d'un simple lien peut devenir une vraie mission pour certaines entreprises...

Idem pour vos clients, essayez par tous les moyens de savoir si le client à un site internet, si c'est le cas alors il est devient facile de négocier un article "retour d'expérience" contre une réduction ou autres...

Il faut également être capable de sortir de sa bulle et de savoir prendre son téléphone, beaucoup de bons liens doivent passer par cette case, cela prend beaucoup moins de temps que les mails et le fait d'avoir un contact direct avec une personne permet d'améliorer considérablement son taux de réussite...

Réseau de sites

On peut penser que c'est long, fastidieux et que cela coûte cher mais finalement s'équiper d'un petit réseau de sites permet tout de même de faire de belles choses.

Nul besoin d'acheter des noms de domaines chers dès le début en passant par certaines personnes (oui la personne qui monte sa boîte en sortie d'études n'a pas encore de scrappeur maison), en scrappant les premiers résultats de votre requête phare sur Google et en analysant les liens morts des différents sites il est déjà possible de trouver quelques domaines qui permettront de commencer votre réseau.

Bien entendu, quand j'ai commencé nous n'avions pas d'outils afin d'automatiser le contenu et la création de liens vers ces derniers.

J'ai donc acheté plusieurs noms de domaines soit une 20 / 25 en peu de temps. Bien entendu, à coté des agences spécialisées dans ces pratiques on peut penser que cela n'est pas beaucoup, mais quand on est tout seul à gérer le SEO d'une start up, cela demande beaucoup de travail pour :

  • Monter les sites
  • Gérer les hébergements
  • Envoyer du contenu
  • Refaire quelques liens vers ces ndd afin de les réveiller

Je pense donc qu'une bonne solution est tout simplement d'en acheter moins mais de travailler davantage sur chacun.

D'une part cela permet d'envoyer des liens vers votre money site mais également et surtout de faire des échanges de liens avec d'autres sites. En effet, une fois votre réseau monté et popularisé il devient facile de jouer de votre réseau afin d'avoir des échanges de liens...

Il y a bien entendu beaucoup d'autres façons d'avoir des liens quand on lance une start up mais ces méthodes fonctionnent rapidement et permettent de donner du power à votre site au lancement.

Réseau tout court

Oui, il faut sortir de devant son ordinateur afin de se rendre dans les événements spécialisés Web and co. Cela permet de se faire du réseau et de pouvoir s'en servir pour du SEO. On rencontre des personnes, qui elles-mêmes vont nous faire rencontrer d'autres personnes et ainsi de suite. Sans ça, nous n'aurions jamais eu certains liens très qualitatifs, sans avoir pris les devants d'aller rencontrer des personnes ayant elles aussi lancé leur boîte.

En plus l'objectif purement SEO, cela permet d'échanger sur des stratégies, des outils et cela n'a pas de prix (si l'event est gratuit lol...)

L'utilisation des écoles

Ça peut prêter à rire mais certaines écoles permettent, via des projets tuteurés, de travailler gratuitement pour vous. Bien entendu, ce sont des étudiants donc ne vous attendez pas à de l'analyse de log et cie, mais cela peut vous permettre de sous-traiter certaines tâches gratuitement.

A l'époque, nous étions passés via la licence "Référenceur et Rédacteur Web" qui proposé comme projet de créer un site internet pour une entreprise et d'y insérer du contenu (écrit par leur soin) toutes les semaines, parfait un premier site du réseau non ?)

Il y a également d'autres écoles qui permettent cela, rapprochez-vous des licences web en générales et celles avec des modules de rédaction afin de pouvoir mettre un groupe d'étudiants sur un quelconque projet.

Le mot de la fin

Même si l'on fait beaucoup d'erreurs et que ça peut forcément nous pénaliser, ce genre de projet reste l'un des meilleurs moyens pour apprendre et arriver à se débrouiller par soi-même.

Tout ceux qui se sont lancés dans cette aventure en étant jeune ou pas forcément, en ressortent plus grands, plus débrouillards et adopte rapidement une vision très différente sur la rentabilisation d'une tâche, d'une action et apprennent à devenir force de proposition pour des choses qui feront gagner en productivité et en efficience.

Merci à Romain pour cet article, vous pouvez aujourd'hui le retrouver chez Korleon-biz où il sévit comme SEO.

Retour d’expérience sur la gestion du SEO d’une Startup
4.7 (94.74%) 19 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

13 réflexions au sujet de « Retour d’expérience sur la gestion du SEO d’une Startup »

  1. kategriss

    Super retour d'expérience.
    J'ai une question concernant le réseau de sites. Est-ce que ce n'est pas trop chronophage pour ce que ça apporte. Gérer le contenu, les mises à jours, un peu de référencement pour 20-25 sites ça doit être un travail à plein temps non ?
    Est-ce que les liens en provenance de ces sites ainsi que les partenariats grâce à eux en valaient la peine ?

  2. Arnaud

    Merci pour ce retour d'expérience Romain ! Je pense en effet qu'un minimum de budget alloué au SEO est indispensable même pour une start up en pleine création sans quoi il faudra beaucoup de temps et donc beaucoup d'effort pour bien faire monter son/ses site(s) !

  3. Romain

    Salut Kategriss,

    Effectivement ça peut devenir un peu chronophage vu comme ça 🙂
    Il est très important d'arriver à juger précisément la rentabilité d'un projet, si investir 3000e dans un réseau peut nous rapporter 10k alors pas de souci normal.

    Si le travail est bien fait, il en vaut largement la peine car après on peut se servir de son réseau pour différentes choses, pour linker d'autres sites etc.

    Il est cependant important d'automatiser le maximum de choses comme leur gestion via MainWp (Exemple), leur netlinking peut être semi-auto également etc etc ... 🙂

    J'espère avoir répondu en tout cas 😉

    Romain,

  4. Grégoire

    Hey Romain,

    Vraiment sympa ce retour d'expérience vraiment bravo ! On voit clairement que le 'spirit' n'est pas le même avant/après !

    Concernant la partie Réseau tout court, tu participais à quoi exactement ?

  5. Romain

    @Arnaud : effectivement, suffit juste d'avoir le recul nécessaire pour savoir où investir correctement pour avoir le max de retour derrière 😉

    @Grégoire : merci pour ton commentaire, à des apéros Web / SEO en tout genre, des events organisé par la CCI ce genre de chose 🙂

  6. Elisa

    Bonjour Romain,

    Merci pour ce retour d'expérience c'est vraiment chouette ! Avez-vous couplé avec de la com Off Line ou pas du tout ?

  7. Sébastien

    J'adore, toujours intéressant des retours comme celui-ci !
    Comme il dit, c'est vrai qu'on apprend beaucoup des erreurs, je préfère avoir 10 retours d'expérience avec une analyse sur ce qui n'a pas fonctionné qu'un retour en disant : j'ai fait ça, ça fonctionne...
    Sur le web et dans le référencement, il n'y a pas de choses toutes faites, il faut réfléchir et analyser, ce qui marche pour l'un ne fonctionnera pas forcément pour l'autre.

    Bref, encore merci pour ce retour

  8. Erwan

    merci Romain pour le témoignage, fort intéressant. Vous êtes montés à quel niveau dans les SERPs ?

    à moins d'avoir un référenceur dans l'équipe, faut avoir de gros sous pour monter une strat up avec une dimension SEO.

    @Kategriss
    perso je ralentis sur les WP pour justement ne plus avoir de mise à jour à faire et pas de hack.

  9. Erwan

    Merci pour ce très bon retour. Je pense que le plus délicat est peut-être la partie création d'un réseau de sites.
    Y a-t-il des précautions particulières que tu recommandes ? Est-ce que tu inscris les sites avec différents noms, sans adresse Gmail, sur des hébergeurs différents etc ou tu joues la transparence totale pour Google ?

  10. MatMat

    Indéniablement le SEO à une rôle plus que crucial sur la rentabilité et la visibilité d'un site web d'autant plus aujourd'hui avec un nombre croissant d'entreprises et de start up présents sur le web et sur des marchés de plus en plus concurrentiels.

    Ce retour d'expérience est particulièrement intéressant car il met en évidence la complexité du seo avec ses nombreuses méthodes et leviers tous encrés dans une stratégie digitale raisonnée et réfléchi.
    Et oui, le seo ne se résume pas à une simple optimisation de balises textes, il s'agit bien d'une une stratégie globale, sur-mesure contrairement à ce que qu'on peut entendre de professionnels du web pas toujours légitimes.
    "En bref, c'est un vrai métier"

    Merci pour cet article que j'ai trouvé juste et pertinent.

    Un prochain sur le SEA serait top 😀 …

  11. Julien

    J'ajouterais que l'un des énormes avantages d'être un start up c'est que si le concept est un minimum innovant, l'entreprise génère beaucoup de presse, donc du très beau lien.

  12. Amélie

    Merci pour cet article.
    Cela fait des années que je lis le contenu de ce blog, et la surprise fut agréable lorsque je suis tombée sur le nom de -http://startup-academy.net/ dans la liste.
    Ayant travaillé près d'un an pour PowerOn, la société organisatrice de l'événement, je confirme, les liens y figurant sont contextualisés et de qualité.
    Surtout, ne changez rien ! (mais les articles sur le SEO dans les startups, c'est chouette quand même 🙂 )

  13. kategriss

    @Romain : Merci pour tes réponses. Donc ça vaut le coup pour un gros projet. Moins pour un site/blog de plus petite envergure. Il faudra que j'y réfléchisse.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *