Etude de cas SEO et démonstration de l'outil TrafficAnalysis

Keywords

J'accueille aujourd'hui Simon Legouge pour vous présenter un outil qui me fait me lécher les babines. Il nous présente une étude de cas.

Depuis un peu plus d'un an, Google a décidé de cacher une grande partie des mots clés avec l'instauration du not provided. Les webmarketeurs et SEOs s'en sont mordus les doigts mais ont réussi à bricoler pour révéler une partie de ce "not provided". Au final cela reste toujours très long donc couteux.

Aujourd'hui une société Suisse, au fin fond de la Lausanne à réussi à développer un outil qui permet de compenser cette perte de données sur son propre site. Comment ont ils fait ? Ils ont savamment combiner les 4 APIs suivantes : Google Analytics, Google Webmaster Tool, SEMRush et SearchMetrics.

Pour montrer l'outil en application, rien de mieux qu'une étude de cas. Dans cet étude je vous montrerais comment chez nous à GreenTomatoMedia, nous cultivons notre jardin de sites web. Au passage j'en profite avant pour vous lâcher 2 purs plan SEO.

  • Les étudiants de la licence référencement de Mulhouse, sont top quali. Bravo à Olivier Andrieu parrain de la licence pour avoir mis en place cette formation unique et utile en France.
  • Ils doivent chaque année faire un projet tutoré de 150 heures de SEO à une entreprise web. C'est donc 150 heures gratuites dont vous pourrez facilement tirer profit sachant que beaucoup d'élèves galèrent à trouver une entreprise pour laquelle travailler gratuitement. Paradoxale oui. Mais vrai.

Etude de cas thématique santé : Auregime.fr

Stats SEO actuelles du site

  • PR2
  • Domaine de 2008
  • 23 domaines ref/107 backlinks
  • Ancres diversifiées (URL et prénom)
  • Nombre d'articles : 29

Trafic :

  • Février 2014 : 6078 visiteurs / 11 033 pages vues

trafic

Comment allons nous faire pour augmenter le trafic du site ?

On va se focaliser sur les 3 piliers du référencement : onsite, netlinking et contenu.

  1. Pour le onsite, on va soigner le linking interne, linker le site avec un auteur G+, prendre soin d'avoir un H1 et title unique pour chaque page, une méta desc, des alts sur les images, bref du standard pour avoir le voyant de Yoast au vert et la cote dans les SERPs
  2. Pour le netlinking, la encore du standard, soumissions annuaires, échanges de liens, commentaires de blog et liens à fortes autoritées de réseau privé avec ancre 100% désopti et une répartition home page / page interne à 50/50 ou 80/20
  3. Pour le contenu, du quali 500 mots+ avec belles images, vidéos et mise en forme soignée. L'idée étant à terme de développer un site contre les régimes classiques (qui foirent dans 95% cas après quelques années) mais un site qui promeut, le manger à sa faim, équilibré et faire du sport.

L'objectif à terme est aussi de créer un réseau santé qui répond au besoin de l'internaute. Etre en pleine forme (auregime.fr), musclé (muscu.biz), beaugoss (tendancesmode.fr) et avoir du succès auprès des filles (commentdraguerunefille.info). Bon il reste encore du boulot, mais sur la séduction on est déjà pas mal :).

Présentation de l'outil SEO ultime au coeur de ma stratégie

  • Recherche de mots clés : j'utilise SECockpit qui me permet de générer des mots clés à partir de 3 bases (google adwords, google suggest, recherche associé) et qui me donne en 2 barres visuelles : orange (compétition organique) et verte (profitabilité de la niche). En 3 clics supplémentaires je peux rajouter 2 filtres (CPC>0,5$ et volume > 500) afin de réduire mes mots clés.
  • Génération de titre pour articles onsite et offsite à partir des mots clés sélectionnés
  • Programmation des articles onsite et offsite
keywords

Recherche keywords sur adwords

Recherche keywords google suggest

Recherche keywords google suggest

Maintenant que j'ai un peu de traf, j'ai envie de passer à la vitesse supérieure. Je vais donc dans un premier temps, analyser mon traf, mes mots clés, mes URLs qui rankent, mes mots clés qui ont du potentiel. Pour cela j'utilise TrafficAnalysis. Nous présenterons l'outil mercredi 12 mars à 14 heures (s'inscrire ici) [oui, c'est de l'affi] sous la forme d'un webinaire (une licence à gagner pour les lecteurs d'axe-net, plus d'infos en fin d'article). En 2 clics je classe donc par potentiel.

Le potentiel

Le potentiel

Ici je vois donc que je dois me focaliser sur "coupe faim" , "carence en vitamine D " et "regime detox" sur lequel la compétition organique est faible et les CPCs élevés. Pour en savoir plus je zoom sur le mot clé "coupe faim".

Analyse du mot-clé : coupe faim

Analyse du mot-clé : coupe faim

Je vois les stats SEO de mon site comparé à tous ceux de la page 1 avec Title, URLs et une floppé de stats SEO et sociales extraitent de l'API Moz. Bref tout ceux qu'il me faut pour estimer l'effort nécessaire pour ranker top 3.

Je peux aussi me dire que j'ai envie d'améliorer mes positions sur les mots clés qui m'apportent déjà le plus de trafic.

Enfin je peux me dire que j'ai envie d'améliorer le title de mes pages existantes par rapport aux mots clés les plus intéressants. Dans ce cas, je classe par URLs. Là je vois par exemple, que sur la 2 ème URLs je pourrai modifier mon title par "ne pas manger pour maigrir" pour mieux ranker sur cette requête (actuellement 4 ème).

Mais ce n'est pas tout, je vais aussi allez zieuter la concurrence. Pour cela j'ai rentré 2-3 sites qui rankent bien, sur lesquels j'ai envie de m'inspirer (tant sur les plans BL, que sur le contenu et le ciblage des mots clés). Je rentre donc le leader Doctissimo que j'analyse sur un millier de mot clés et 2-3 sites de niches avec qui je veux me frotter. Je filtre le mot clé régime sur doctissimo car trop de mots clés que je ne cible pas.

Classement des URLs

Classement des URLs

Pour l'autre concurrent, j'ai trouvé ces 117 mots clés qui lui apporte le plus de traf (lui même ne les connait peut être même pas :)) et j'ai le niveau de concurrence organique sur ces mots clés.

Concurrence

Concurrence

Dernière étape, je filtre ses mots clés avec (volume > 200, CPC > 1$ et concurrence organique < 50%) et je trouve 23 mots clés sur lesquels je vais essayer de me placer top 3.

Concurrents

Concurrents

top

Keywords profitables

Puissant non ? Perso depuis qu'on utilise SECockpit et TrafficAnalysis on a fait un gros bon en avant dans les SERPs de Google. C'est le genre d'outil qu'on aimerait garder pour nous uniquement, mais c'est aussi le genre d'outil qui est tellement puissant qu'il se vend comme des petits pains. Alors parfois la vente d'un outil est plus profitable que son utilisation égoïste. Et on a pensez à vous chers lecteurs et on a réussi à négocier une licence TrafficAnalysis d'un an version agence (valeur 699€) pour les lecteurs d'Axenet. Pour participer au concours il suffit de tweeter cet article et de s'inscrire au webinaire de présentation de l'outil TrafficAnalysis qui aura lieu demain mercredi 12 mars à 10 heures. Pour les participants il y aura aussi 10 licences gratuites d'1 mois offertes parmi les participants au webinaire.

PS : Pour ceux qui ont une audience et des prospects/clients intéressés par l'outil, je vous invite à vous inscrire en tant qu'affilié ici. Vous pouvez promouvoir tous les excellents outils créés par SwissMadeMarketing avec 30% de revenushare à vie soit jusqu'à plus de 200€/an par vente d'une licence agence annuelle TrafficAnalysis . Certains affiliés comme RaphSEO ont joué le jeu  et ce n'est que le début, car je ne sais pas vous mais perso je ne connais pas une seule personne qui bosse dans le web qui n'aimerait pas avoir son "not provided" révélé ?

Merci Simon pour ces infos !

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

15 réflexions au sujet de « Etude de cas SEO et démonstration de l'outil TrafficAnalysis »

  1. Valentin

    Magnifique ce billet sponsorisé !
    Comment les données sur Doctissimo peuvent être collectées si Google ne les fournis pas et que Doctissimo ne les a pas ?
    C'est une estimation selon un taux de clic en fonction de la position et un volume de recherche fourni par Google après un check des SERP d'une liste de mots clés non exhaustive (ici short tail)... Au final cela vous donne juste des pistes de contenus à créer mais aucunnement les not provided de votre site...
    Tout ça pour seulement 700€ par an 😉

  2. Simon

    @Valentin Pour tes propres sites tu as (GWT + GA + SEMRush + SearchMetrics) tu as donc plus de 90% des mots clés.
    Pour les sites concurrents tu as SEMRush + SearchMetrics qui sont les 2 leaders (pour info SearchMetrics c'est 449$/an).
    L'estimation est faite sur le taux de clic en fonction des positions (c'est pas précis comme tout le monde le sait car une infinité de critères à prendre en compte, title, authorship, google actu...).

    Pour le tool il démarre à 20€/mois avec seulement GA et GWT, et les promos à l'année sont de 40 à 50%.

    Je t'invite à venir au webinaire ou à m'ajouter sur skype (chilipoker.simon) pour une démo en 1 to 1 que je te montre la puissance de l'outil 🙂

  3. Le Juge

    Non! Non ! Non! et Re- Non! Je vais me répéter chez Sylvain - j'ai posé un commentaire identique chez Rodrigue - mais à mes yeux ON NE PEUT PAS DIRE qu'on a RESOLU le Not Provided en basant ses données sur une estimation du nombre de clics par rapport au CTR et aux rankings - quel que soit le nombre de source qu'on prend pour pécho le nombre de recherche – C’EST FAUX FAUX FAUX et ARCHIFAUX ! Ça donne des données erronées – ce sont des chiffres à prendre avec énormément de précautions.
    Je ne dis pas que l’outil est inutile – Attention – mais par contre c’est une erreur de le présenter comme un outil qui met fin au problème du « Not provided »
    De la même manière ce tool N’EST PAS une révolution – il y a déjà au Moins 3 outils qui font la même chose – Brightedge, Conductor, Searchmetrics et possiblement Sistrix en Allemagne aussi (ai-je mentionné Yooda ? Il me semble que Lionel avait fait un annonce par rapport au not provided lui aussi) - alors par contre – ils ne sont pas donnés les outils que je nomme au-dessus et je tire mon chapeau par rapport au prix de l’outil – mais pour le not provided – faudra repasser parce que votre truc il ne tient pas la route à mon avis – désolé.

  4. Simon

    @Le Juge comme je le disais en réponse aux commentaires précédents, l'estimation du trafic par rapport au CTR est une estimation qui n'est pas exact. En revanche avoir les mots clés de GWT + GA + SEMRush + SearchMetrics (plus de 449$/mois) donne une liste exhaustive de tous les mots clés. L'énorme avantage du tool, c'est d'avoir une vision de la concurrence organique en page 1 sur tous les mots clés (plus le CPC, volume, URL qui rank et position), et ça aucun autre tool le fait. Autre avantage l'outil est sur le cloud, multi-user sur même ip, exportable en .csv et pdf marque blanche, et filtrable à souhait en quelques clics.
    Révéler le "not provided" est un argument marketing (qui est réél pour les mots clés) mais perfectible sur le nombre de visites exacts. Donc oui le tool n'est pas une REVOLUTION et il est encore perfectible (comme tout outil) mais il est EXTREMEMENT PUISSANT si bien utilisé, ce que j'essayerai de montrer au mieux lors du webinaire de 14h :).
    La bise de Thaïlande au Canada, ici on est peace on ne donne pas de coup de boule Sir @seomuscle 🙂

  5. Le Juge

    "L’énorme avantage du tool, c’est d’avoir une vision de la concurrence organique en page 1 sur tous les mots clés (plus le CPC, volume, URL qui rank et position), et ça aucun autre tool le fait. "
    SI Brightedge le fait, Conductor le fait et Sistrix le fait aussi ... mais ce sont des plateformes un peu chères …

    "En revanche avoir les mots clés de GWT + GA + SEMRush + SearchMetrics (plus de 449$/mois) donne une liste exhaustive de tous les mots clés. "
    Dans la mesure ou ça ne me dit pas quel mot clé apporte du trafic sur mon site ou non ... une liste exhaustive des MC … ca a une valeur toute relative croit moi.

    Simon je crois que tu n'es pas dans le bon débat - ton tool en tant que "SEO forecaster" / plateforme d'aide au SEO - je dis pourquoi pas - par contre ne venez pas me dire que vous avez résolu le not provided - C'EST FAUX. Comme je te le dis chez Rogrigue (commentaire pas validé encore) vous etes en train de faire du Sebastien Monnier - Et ça c'est un problème

  6. Rodrigue

    Un point sur lequel je te rejoins Julien, le titre est aguichant 🙂

    En effet difficile de faire mieux que les tools extrêmement onéreux que tu cites. Par contre j'utilise le tool présenté ici, je confirme il ne révèle pas le Not Provided contrairement à ce qu'affiche le titre, mais si j'ai accepté de le présenter sur mon site (et je pense que c'est le cas de Sylvain aussi (tu le dis si je me trompe)) c'est surtout pour souligner l'effort que font certains pour rendre accessible une opportunité de révélation (aussi approximative soit-elle à tes yeux...).

    Ensuite concernant le fait d'avoir mis en ligne un article sponso, pour ma part je mets en affiliation des produits que JE TESTE. Que ce soit pour les design WordPress, ou pour les tools SEO comme celui-ci. Ensuite on critique (ou pas) la qualité, tant que c'est constructif moi je suis pour.

  7. Simon

    @Le juge ça m'intéresse d'avoir les prix des outils que tu cites. Une liste de mots clés associée avec :
    - la position
    - l'URL qui rank
    - le volume
    - le CPC
    - la concurrence organique en page 1 résumé en une barre orange
    Ca a plus de valeur qu'une simple liste de mot clé comme tu dis ;).
    Bref il y a les tools très cher et très puissant que tu as cité, et il y a les tools accessible comme TrafficAnalysis 🙂

  8. Le Juge

    @Simon
    Ah ca oui - les outils que je cite ils sont chers tres chers meme - mais bon que veux tu ... quand on a les moyens on prend des gouts de riches ... et ma boite a les moyens donc ... ben j'ai des gouts de riches maintenant.

    Encore une fois le souci n'est pas le tool - a priori ton outil est tres bien d'autres SEO le défendent - je ne pens pas que ton outil soit ni mieux ni moins bien que d'autres (a priori encore) - le probleme est dans la maniere de le presenter le tool - en insistant comme point de vente principal sur une fonctionalité qu'il n'a pas - ton tool n'est pas un analyseur de traffic, il résout encore moins le probleme du not provided - Point final - c'est pas la peine de débattre pendant des heures la dessus - Si tu m'avais fait un speech pour me vendre une scie et que t'etais ramené avec un marteau on aurait la meme discussion - que le marteau soit un bon outil pour enfoncer des clous - on est d'accord - mais il n'est pas fait pour scier une planche - La dans ton approche de la promo de ton tool tu te discrédite et pire tu discrédites les gens que tu embarques avec toi (Sylvain, Rodrigue et Raph pour ne citer qu'eux)

  9. Tubbydev.com

    Ouais .. mais :
    - tout ça ne concerne que le contenu "froid" or de + en + l'audience vient du contenu chaud vu que les internautes ont de - en - de temps pour regarder des pages web classiques
    - titres et autres trucs qui marchaient il y a quelques mois ne fonctionnent plus aussi simplement et sur certaines requêtes assez concurrentielles ont voit même apparaître des pages bien classées qui n'ont même pas le mot ou l'expression recherché(e)
    - changer un titre pour être MIEUX classé dans une requête risque aussi de provoquer un moins bon classement d la MEME PAGE pour une autre requête

    La bonne approche semble plutôt être (en ce moment) de
    1) déterminer les concurrents
    2) trouver (via semrush) ou autre leur champ lexical
    3) utiliser un scrapper google pour voir sur CE champ lexical qui est aussi présent
    4) voir les potentiels d'audience de ces mots
    5) déterminer si ça vaut le coup ou pas de se battre sur chaque mot ou expression selon la force de la concurrence
    6) ne pas perdre de temps avec le not provided mais produire du contenu sur les mots et expressions choisis
    7) voir les résultats et recommencer à 3

    car notamment, en quoi est le mieux utilisé le temps ? A déterminer les not provided ou à produire du contenu ??

  10. Simon

    @Lejuge tellement pas d'accord avec toi. Sur 100% des webinaires je dit bien pour SECockpit (qu'on peut faire à la main comme @bertimus) mais qu'avec SECockpit on gagne beaucoup de temps (donc d'argent). Je dis bien que TrafficAnalysis ne révèle pas le "not provided" aussi bien qu'on l'avait avant, mais qu'il révèle 90% des mots clés du not provided (en aggrégant des résultats d'API GWT/SEMRush/SearchMetrics) et qu'il est donc puissant.

    Pour info SwissMadeMarketing a été élu par SEJ (c'est de ton coté de l'atlantique ca devrait te plaire) et il n'y a pas de lien d'aff dans l'article (donc crédibilité max) http://www.searchenginejournal.com/the-best-seo-tools-what-how-and-why/60842/ et du côté US, ils ont des affiliés à très grosse réput.

    Ceux qui ont parlés de l'outil sont des hommes libres (et intelligents), je te laisse tirer la conclusion.

    Concernant ta boite qui a les moyens je suis content pour toi, c'est cool, mais on a déjà au le débat salarié VS patron ;).

    @Tubbydev Pourquoi pas oui. Au final tout le temps économisé par le tool (et les outils de manière générale) peut être réinvesti dans la production de contenu et de lien, la prospection de nouveau client, l'attaque de nouvelle niche....

  11. Le Juge

    @ Simon - Défini "not Provided" - et montre moi ou dans ton tool je peux voir mon traffic actuel - pas forecasté - tiré de Google analytics ou d'un autre analytics et qui dit - vous avez 5000 visites en "Not provided" ces 5000 visites proviennent des Mots clés suivants: +/- 100 visites sur tel MC, +/-150 sur tel MC etc ... premier point - ensuite explique moi les grandes lignes du comment les estimation de trafic "recu" sont faites.

  12. Roland

    Salut Simon,

    J'ai une petite question, je suis un peu novice dans le référencement. Pourquoi cette nécessité de chercher les CPC élevés (<1$) dans ta manière de classer les opportunités d'améliorer son référencement.

    Ce soft à l'air vraiment pas mal !

  13. Simon

    @Roland Si CPC>1$ la requête vaut quelque chose, car des annonceurs sont prêt à payer cet somme par clic. J'aurais pu prendre 0.5$ ou bien 3$, cela dépend du secteur, mais en éliminant les requêtes à 0.1$ ont élimine les mots clés sans grande valeur (pas d'intention d'achat derrière et CPC adsense très faible.)

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *