SEO et nofollow sont dans un bateau

Matt Cutts jette un caillou dans l'eau, que se passe-t-il ?

Page Rank

Le PR fait plouf !

Depuis une semaine, le petit monde du référencement est tout émoustillé suite aux déclarations d'un ingénieur de Google. De mon côté, je vais essayer de vulgariser les choses pour les moins initiés, et de donner des liens utiles pour ceux qui voudraient approfondir le sujet.

La semaine dernière, lors du SMX * à Seattle - USA, Matt Cutts * à jeté un gros pavé dans la bassine en annonçant une modification assez importante de l'algorithme de Google. En quelques mots, une des règles de distribution du Page Rank * est profondément modifiée. La fermeture d'un robinet en appliquant l'attribut nofollow * sur un lien ne bénéficierait plus aux autres tuyaux qui ne récupèreraient plus la pression gagnée à cet emplacement.

* SMX : Le site officiel http://searchmarketingexpo.com/
Le SMX est un salon ou les grands acteurs des moteurs de recherche et du référencement participent à des conférences afin de partager leurs visions et avancées technologiques.

* Matt Cutts : Le blog http://www.mattcutts.com/blog/
La voix de Google. Matt Cutts est ingénieur chez Google. L'entreprise utilise ses talents pour distiller des informations aux acteurs du marché. Dans la pratique, quand Matt éternue à Mountain view en Californie, les référenceurs s'enrhument du Japon à la Patagonie.

* Page Rank : Explication simpleexplication plus complexe
Principe de base de l'algorithme de calcul de Google pour déterminer le classement des pages sur son moteur de recherche. Un lien vers une page représente un vote vers la page qui reçoit le lien.

* Nofollow : définition
Attribut (code) inventé par Google, que l'on place sur un lien pour dire au moteur de recherche qu'il peut jeter un coup d'oeil, mais que l'on ne « vote » pas pour la page qui reçoit le lien.

Pour résumer le principe de cette importante modification de l'algorithme de Google, je simplifie volontairement les chiffres pour plus de clarté.

Jusqu'à la semaine dernière :

  • Lorsqu'une page qui possédait 10 points  faisait 10 liens, elle distribuait 10 votes d'une valeur de 1 point.
  • En appliquant l'attribut nofollow sur 5 des liens, les 5 autres se partageaient les 10 points, soit 2 chacun au lieu de 1.
  • Les référenceurs utilisent donc cette méthode ( PR sculpting ) pour distribuer les points comme ils le souhaitent aux différentes pages de leurs sites. L'idée est de donner des points aux pages importantes qu'ils veulent positionner dans les résultats, au détriment des pages peu importantes telles que les informations légales, page de contact ou conditions générales de vente d'une boutique en ligne.
  • La technique est aussi souvent utilisé sur les blogs pour ne pas faire fuir le précieux Page Rank. Pas sur ce blog car nous sommes des altruistes ;-) , sauf pour des cas précis, car nous ne sommes tout de même pas des anges.

Et maintenant :

Google est venu chambouler toute cette belle logique. Il était devenu un véritable sport de référenceurs de sculpter le Page Rank de ses pages pour diriger celui-ci là ou on le souhaitait. Ces méthodes ont sans doute été perçues comme une tentative de manipulation des résultats par dieu Google (qui conseillait pourtant l'utilisation de cet attribut qu'il avait inventé), celui-ci vient donc d'y mettre le ho là!

À compter de la semaine dernière :

  • Lorsqu'une page qui possède 10 points fait 10 liens dont 5 en nofollow, ces 5 liens reçoivent toujours zéro point, mais les 5 liens restants ne se partagent que 5 points !
  • Le PR sculpting est donc mort ! Paix à son âme.

Un schéma pour plus de clarté :

Page Rank Sculpting

Ma conclusion :

Désolé de vous décevoir, mais je n'en ai pas vraiment pour le moment, sur les conseils du vieux sage chinois, je vais attendre pour voir. N'ayant jamais été un (très gros) adepte du nofollow, ceci n'aura sans doute que peu d'impact sur nos sites ou ceux de nos clients. En tout cas, cela ne pourra pas avoir d'impact négatif. J'attends aussi de voir l'impact sur des sites qui utilisaient le nofollow à outrance. Tout ce que je pense à ce jour, c'est que les référenceurs vont sans doute abandonner cette technique... pour en mettre d'autres en place, ou trouver un moyen de tirer parti de ce nouveau règlement du jeu.

Je mettrais à jour cet article si mister Cutts nous fait le plaisir d'un article ou d'une vidéo pour donner plus de détail sur le sujet.

Edit 15/06/2009 : http://www.mattcutts.com/blog/pagerank-sculpting/

Ce que Matt Cutts nous dit (traduction très écourtée de cette interview, juste l'essentiel) :

  • Que la modification d'algorithme concernant le nofollow et la transmission de Page Rank date d'il y a plus d'un an.
  • Que cette modification à clairement eu lieu pour que l'on arrête de sculpter le PR, ce qui empechait la transmission à des pages à haute valeur ajoutée (ah bon ?).
  • Que l'on ferait mieux de se concentrer sur le contenu et sur des architectures de sites  adaptées aux visiteurs... Et donc aux moteurs. Soit pour résumer, du contenu avec de vraies informations utiles et en évitant de mettre les pages à 6 ou 7 clics de la page d'accueil.
  • Matt considère que des pages comme un accès à un panier ou à un login peuvent effectivement recevoir des liens nofollow.
  • Matt nous dit qu'il n'en a pas parlé plus tôt (il y a 1,5 an) car il pensait que les truffes que nous sommes s'en seraient aperçu... Mouais.
  • Il nous dit (pour la première fois à ma connaissance) que des liens vers des sites reconnus (trust rank) sont bénéfiques.

Quelques liens pour creuser le sujet :

En anglais :
http://www.seomoz.org/blog/google-maybe-changes-how-the-pagerank-algorithm-handles-nofollow

http://searchengineland.com/google-loses-backwards-compatibility-on-paid-link-blocking-pagerank-sculpting-20408

En français :
http://actu.abondance.com/2009/06/google-ne-tiendrait-plus-compte-de.html

http://www.seosphere.com/forum/index.php?showtopic=8405

http://www.gourous-du-net.com/2009/06/03/google-change-le-pagerank/

C'est un pur hasard, mais lorsque Matt jouait avec son caillou, nous publiions un article sur l'utilisation du nofollow à la suite d'un test que nous venions de réaliser
http://blog.axe-net.fr/ancre-de-lien-nofollow-dofollow-test-seo/

Un article intéressant du mois de janvier sur le PR sculpting
http://oseox.fr/blog/index.php/626-sculpting-bot-herding

Edit du 22/06/2009 : http://www.webrankinfo.com/dossiers/strategies-de-liens/pagerank-sculpting-nofollow

Et vous, aviez-vous une âme de sculpteur ?
Et maintenant, allez-vous passer au modelage ou au macramé ?

36 réflexions au sujet de « SEO et nofollow sont dans un bateau »

  1. Francis blog e-commerce

    " Nofollow : Attribut (code) inventé par Google, que l’on place sur un lien pour dire au moteur de recherche qu’il peut jeter un coup d’oeil, mais que l’on ne « vote » pas pour la page qui reçoit le lien."
    est ce que cela veut dire que un lien en Nofollow est tout de même suivi et permet le référencement sur les mots clés de l'ancre?

  2. Ludovic immobilier bas-rhin

    Un lien en nofollow n'est pas suivi par google et n'indexe pas la page (à partir de ce lien) mais les autres moteurs yahoo, bing n'en tiennent pas compte et suivent les liens en nofollow (c'est ce que j'ai compris en tous cas).

  3. Aurélien

    Le PR sculpting à l'aide de nofollow est mort (ou va mourir) mais pas le PR sculpting amha :-)

    Merci pour l'article et pour le lien vers Oseox.

  4. Sylvain Auteur de l’article

    @ Chasseur Immobilier
    On pouvait utiliser le pr sculpting en utilisant le nofollow pour des sites "faits pour les internautes", cela n'a pas grand chose à voir.
    Le fait de ne pas donner d'importance au référencement d'une page d'infos légales (par exemple) n'impactait pas l'expérience utilisateur.
    Il sera maintenant sans doute plus judicieux de procéder différemment, ceci fera l'objet d'un prochain article.

  5. Chasseur Immobilier

    Le fait de donner moins de juice à des pages soit disant moins importantes est une tromperie,
    les mentions légales ou la page contact sont pour beaucoup de clients des pages très consultées

  6. Sylvain Auteur de l’article

    @ Chasseur immobilier
    Je pense (à mon humble avis), que ce sont deux concepts différents. Un panier de commande, un accès client, peuvent être très utiles sans pour cela avoir besoin d'une indexation ou d'une transmission de PR. Une balise "noindex" devrait donc être présente sur les pages concernées.
    Sur le fond, ta réflexion rejoint toutefois ce que Google tend visiblement à vouloir préconiser.
    Reste que Google continue (à ce jour) à promouvoir le nofollow dans d'autres cas (liens vendus, commentaires de blog, etc.)

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Julien
    Si la modification est elle déjà active, les effets se feront eux peut-être sentir au fil des crawls.
    Ce qui est rassurant, c'est ceci : "Another member of Google's team noted that PageRank sculpting on unimportant pages like "register," "login," "privacy policy," etc. is OK and shouldn't hurt your site."
    Pour les non-anglophiles, l'impact sur les pages peu importantes ne devrait pas impacter vos sites.

    @ Maison ...
    Je ne suis pas certain que cela impacte beaucoup Wikipédia qui bénéficie avant tout d'un très grand nombre de liens entrants externes. Mais si c'était le cas, cela ne me gênerait pas ;-)

  8. Presse Agrume

    Je ne pense pas que les effets se fassent sentir de suite. Il faudra attendre que le PR soit recalculé en prenant en compte cette nouvelle contrainte.

    Pour ma part, je vais suivre de prêt l'évolution du positionnement de sites usant beaucoup de nofollow, comme bien sur Wikipedia, ou Delicious, cela pourrait se révéler très instructif.

    Comme le dit Aurélien, le PR sculpting a encore de beaux jours devant lui. :)

  9. Weborganqiue

    @Ludovic immobilier bas-rhin, les liens en noffolow sont suivis par Googlebot, mais il ne leur est pas donné d'importance et de PR, les pages sont donc indexées et webmastertools en est le bon mouchard. C'est un peu une bonne nouvelle quand même, moins de suivi voir plus du tout du linkbuilding, ouf !! , car avec plusieurs comptes c'est pas toujours facile.

  10. BlackMelvyn

    Just my 2 cents, pour moi cela ne changera pas...
    Le PR ne sera pas concentré, mais comme tous les sites seront mis sur le même niveau, pas de changement...
    Je ne pense pas que la répercussion sur une petite partie du flux de PR soit énorme....
    Je rejoins Aurélien sur le fait que le PR sculpting continuera d'exister, par d'autres moyens, puisqu'il a toujours existé...

  11. Sylvain Auteur de l’article

    @ Snipeo
    C'est en effet une question que l'on peut se poser. Si la page qui suit le lien ne doit pas être indexée, une balise noindex ou un robots.txt feront l'affaire.

  12. Kilroy

    Si on veut vraiment qu'un lien ne soit pas suivi et que le PR n'y soit pas transféré, il y a une solution plus radicale : utiliser du javascript en dissimulant l'URL de la page cible. C'est possible si on la découpe en plusieurs parties ou si on la place dans un fichier externe... voire si on fait les deux comme le font certains sites marchands depuis de nombreuses années.

  13. colocation

    Je suis assez d'accord que cela ne change pas grand chose pour des sites fait pour l'internautes et non pour les moteurs

  14. lesannu

    Gogole est coutumier de ce genre de boulversement dans son algorithme. Ca évite que les mêmes sites soient trop longtemps les mieux placés... Si j'ai bien compris cela n'affectera que le "sculpting" des sites (soit la distribution interne du PR) .. pas les liens en nofollow vers l'extérieur ?

  15. LaurentB

    Le PR Sculpting ne fait pas partie des fondamentaux du référencement. C'est une technique que j'ai pourtant vu en application par des "professionnels". Vraiment dommage d'observer ce genre de pratiques...

  16. Forum bateau

    Est-il vrai que Google suit maintenant les liens en nofollow, et si oui quelle est alors l'utilité ?
    Notre forum a été passé en nofollow suite à des "pollutions spammiques" devenues trop fréquentes, mais maintenant on se pose des questions !

  17. Sylvain Auteur de l’article

    @ Forum
    Il était communément admis par de nombreux référenceurs que Google suivait les liens nofollow. Un test publié dernièrement sur Oseox a validé cet état de fait (test réalisé par Laurent Bourrelly : http://www.laurentbourrelly.com/blog/102.php

    L'utilité d'un nofollow reste ce qu'elle a toujours été, ne pas transferer de "popularité" (PR et éventuellement ancre de lien).

    Il a toujours été précisé, même par Google que pour éviter l'indexation d'une page, il est préférable d'utiliser une balise noindex ou un robots.txt.

    Concernant votre problème, "à priori", le nofollow ne transmet pas de PR, mais allez savoir ce qui se trame dans l'algo de Google. Les liens, même en nofollow, sont peut-être tout de même intéressants. C'est ce que se disent ceux qui spamment votre site.

  18. LaurentB

    Sylvain a mis le doigt sur le point essentiel qui nous laisse supposer sans affirmer : "allez savoir ce qui se trame dans l’algo de Google".

  19. rhip

    moi j'ai remarqué qu'avec la recherche de l'expression linkdomain:site.com répertorie aussi les lien du site qui sont en nofollow

  20. Mathieu

    Clairement, les liens en nofollow, qu'ils soient internes ou externes, sont suivis par Google. L'interface Webmaster Tools est un des moyens de s'en convaincre notamment.

    La question que l'on peut se poser est celle du transfert des PageRank et TrustRank. En effet, à l'origine, Matt Cutts avait clairement expliqué que Google réfléchissait à punir les sites bénéficiant d'un fort TrustRank (accordé par Google à l'origine) mais ne permettant pas de le dispatcher sur le web. Nous pouvons pensez à Twitter, Wikipédia et j'en passe... Ces sites profitent de leur notoriété pour se voir accordé un fort TrustRank, mais ne le partagent pas. De ce fait, peut-on penser que les liens en nofollow permettent malgré tout de transférer du TrustRank ?

    Le PageRank, quant à lui, a clairement baissé dans l'intérêt de Google, et on ne peut pas trop savoir si la présence de nofollow ou non finira par changer la donne du "vote" pour un site.

    Il me semble évident que Google ne laissera pas les "grands sites" se fermer sur eux-mêmes mais profiter des liens entrants, et c'est pour cela que Matt Cutts a parlé de nouveaux critères de positionnement : d'une part la rapidité d'affichage des pages, et d'autre part, le nombre et la qualité des liens sortants. Si cela se met en place, la donne des référenceurs risque de changer considérablement, et honnêtement, je suis impatient de voir le résultat (multiplication de liens sortants, etc.) même si ces critères me sembleront complexes à gérer pour la firme américaine...

  21. axel

    Je débute et je bois toutes les informations que vous distillez. D'une manière purement logique, il me semble que Google aurait tout intérêt à récompenser les liens sortants de la même manière que les liens entrants; ils encourageraient ainsi les sites en général et les blogueurs en particulier à citer leurs sources et à propager leur thématiques sur des liens qu'eux mêmes auraient ciblés, qu'ils soient en no ou do-follow;

  22. Web612

    je cite "Gogole est coutumier de ce genre de boulversement dans son algorithme. Ca évite que les mêmes sites soient trop longtemps les mieux placés" Pour ma part je teste un peu différentes techniques et en ce qui concerne le dofollow ou le nofollow j'entends tout et n'importe quoi en ce moment . Ca devient fatiguant. Pour moi c'est une enormité surtout quand on voit des site comme wikipédia qui se font une réputation sur le dos de tous et qui ensuite se permet de mettre des nofollow !!

  23. Daniel Roch

    Google commence à avoir une fâcheuse tendance à me taper sur le système à changer son algorithme et à considérer différemment certains sites.

    J'ai fait il y a peu de temps un test sur les liens nofollow. Dans celui-ci, j'obtiens le résultat suivant : un lien nofollow ne permet pas d'indexer un contenu et n'est pas suivi par les moteurs de recherche (selon mes logs serveurs).

    Dans le même temps, d'autres référenceurs ayant fait ces tests me disent que ces liens sont bel et bien suivis, et même que cela permettrait d'indexer un contenu... Et il y a quelques semaines, Google annonçait quand même prendre en compte les liens de Twitter et de Facebook, qui sont tous en nofollow...

    Ils me fatiguent...

  24. Marc

    Alors, avec du recule ça donne quoi ? Quelqu'un a t'il testé si le nofollow dilue le nombre de points distribués ?
    A t'on plus d'info à ce sujet ? J'ai l'impression qu'on en entend plus vraiment parler.

  25. Steven

    Google n'arrêtera jamais de changer. Il ne veut pas que monsieur et madamme tout le monde soit au courant de leur recette secrète. C'est donc en changeant continuellement qu'il peut contrer ceux qui tentent de manipuler les résultats de recherches.

  26. eric

    Tout à fait exact Sylvain. Le principe fondamental de Google c'est l'opacité sur ses algorithmes. Sinon, cela fausse le jeu: celui qui connaît les règles va travailler uniquement dans le sens d'optimiser ses placements dans les listes de résultats de recherche, au détriment du contenu de son site.
    Ceci dit, moi j'ai créer un site sur les dvd ( http://www.guide-rapide.com ), qui a désormais un contenu plus riche qu'un site qui se trouve en première position des résultats de recherche sur le mot clé dvd, et mon site est lui au-delà de la 200 ème place !
    Ca donne donc forcément envie de faire plus que du contenu. Mais désormais avec la balise nofollow, on ne peut plus faire de backlinks. Je me demande comment de nouveaux sites pourront se faire une place au soleil avec ce système... Il fallait arriver le premier !
    Je ne connais pas très bien le net, mais sur le sujet qui me concerne ( les dvd ), je vois que depuis trois ans, il n'y a aucune variation : il n'y a aucun nouveau site qui apparaît sur les premières pages de résultat de recherche et les classements fluctuent certes, mais très peu. Le premier reste le premier en tous cas.
    Avant que Yahoo explorer ne soit fermé, j'ai regardé ses backlinks: il en avait relativement peu ( 200 ), mais tous de très bonne qualité.
    C'est à dire que les sites qui faisaient des liens vers lui avaient un contenu éditorial riche et de qualité.
    Je n'ai pas vu de liens provenant de blogs. Il s'agissait uniquement de sites professionnels qui faisaient du lien vers lui.
    Je me demande, si pour être bien classé chez google, il ne me faudrait pas intégrer des réseaux de sites qui se font du linkage entre eux...
    alala ! pas facile de percer dans le milieu !

  27. code de reduction

    Bonjour,

    Est-ce que dans une page web, disont PR 2 avec 10 liens internes, le fait de ne pas mettre de nofollow affaiblit son rank ? en d'autres termes, si j'ai une page PR 2 que je mets tous les liens en nofollow, cette page va t-elle avoir plus de poids ou ça ne change rien ?

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.