SEO, un métier ou une drogue ?

SEO Addiction

Faire du référencement, ça vous laisse quelques séquelles.
Personne n'en sort réellement indemne chez tous ceux qui s'intéressent au SEO depuis un moment.

J'en faisais l'accablant constat dernièrement en me disant qu'un romancier avait vraiment mal choisi le "title" de son bouquin. Bref, je suis complètement accro et probablement irrécupérable.

10 symptômes qui rendent la cure de désintoxication perdue d'avance.

  • Lorsque quelqu'un annonce sur un forum qu'il vient d'obtenir un PR7 ou plus, je m'empresse d'aller pister son profil de liens pour voir d'où vient ce PR et voir si je ne pourrais pas en profiter pour moi ou l'un de mes clients
  • Lorsque quelqu'un dépose un commentaire sur ce blog et met en URL un site qui entre en concurrence avec celui d'un de mes clients, je vais aussitôt pister son profil de liens et je vois aussi si un échange éventuel serait possible et utile.
  • Quand je découvre un nouvel annuaire ou un nouveau site de publication, je ne peux pas m’empêcher d'aller voir comment se positionnent ses pages. Je regarde la profondeur de l'indexation des catégories et cours voir s'il a des backlinks qui tiennent la route. Selon les résultats, j'ajoute à ma liste.
  • Lorsque je consulte un blog à la suite d'un tweet, j'ai systématiquement le réflexe de regarder si les commentaires sont en doffollow. Et bien sûr, je suis bien plus tenté de commenter que s'il ne l'était pas. Je vous rassure, je ne suis pas qu'une hyène, je commente aussi des nofollow... parfois 🙂
  • Il y a longtemps que je ne regarde plus les pages d'un site " normalement ". J'examine toujours la manière dont sont rédigés les title, les Hn, et dont le contenu textuel est globalement écrit. Je regarde s'il y a des liens internes dans le contenu. Si c'est un concurrent d'un de mes clients, je regarde toujours s'il n'aurait pas rempli sa balise keywords pour me donner des idées.
  • Quand je suis à l'extérieur, je me sens extrêmement frustré de ne pas avoir mes petits outils sous la main en visitant un site (search status, web developper, seomozbar...) Je me sens totalement démuni, comme un pilote que l'on planterai au milieu de la piste sans sa moto 🙂
  • Lorsque je constate qu'un site est bien positionné, je regarde rapidement son optimisation interne et ses BL. Si le bon positionnement me semble disproportionné,  je cours faire une commande info: ou cache:. Je cherche éventuellement s'il a planqué du texte en fouillant un peu le code source.
  • Complètement parano, je l'avoue, je vide le cache et les cookies de mes navigateurs avant et après m'être connecté à mon compte Google. D'ailleurs, je le fais de toute façon plusieurs fois par jour pour tenter d'avoir des SERPs les plus "standard " possible. J'évite l’utilisation de Gmail lorsque j'échange avec d'autres référenceurs, et je stresse depuis que j'ai testé Google +, complètement parano je vous dis !
  • Lorsque quelqu'un me demande de jeter un coup d'oeil à son site, la première vision que j'ai est exclusivement SEO.  J'ai d'ailleurs le même réflexe quand je regarde la maquette d'un site. Ce n'est qu'une fois cette étape passée que je mets mon cerveau en mode ergonomie, puis pour finir en mode design.
  • Difficile d'expliquer à des non-referenceurs cette dose de bonheur que je ressens lorsque je peux voir des résultats positifs à court terme à la suite d'une optimisation. C'est sans doute assez proche de la première bouffée du matin pour un fumeur, ou du premier verre pour un alcoolique.
  • Bon, celui-là je l'ajoute quand même pour être honnête. C'est loin d'être ma priorité, mais j'avoue que je regarde parfois le PR... et je rigole lorsqu'un MFA prend du galon 🙂

Parmi mes lecteurs, je suis persuadé qu'un bon nombre finiront dans la même clinique que moi. Il faut dire que l'humour SEO reste spécial... Franchement, les trucs humoristiques de  voyance et de pagerank comme ça...no coment.

Je me demande d'ailleurs s'il ne serait pas opportun de monter une maison de retraite pour référenceurs d'ici quelques années.  Parce que franchement, le jour où l'on va radoter nos anecdotes, il vaudra mieux être entre nous, au moins, on se comprendra.

Et vous, êtes-vous accro ?

Articles connexes :

Pour les pires d'entre vous : SEO wallpapers

http://blog.axe-net.fr/activite-referenceur-en-detail/

http://blog.axe-net.fr/on-ne-dit-pas/

SEO, un métier ou une drogue ?
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

104 réflexions au sujet de « SEO, un métier ou une drogue ? »

  1. Sylvain F

    Ta conclusion ne me parait pas si stupide, j'avais déjà fait un article (en lien à côté de mon nom, juste au-dessus) sur le fait que les gens me prennent pour un fou quand je parle de référencement. Alors si en plus dans 60 ans je dois raconter ma vie 4 fois par jour, autant que ce soit à des gens qui comprennent !

    Mais je crois que c'est pas totalement foutu pour moi, je n'ai pas la moitié de tes réflexes !

  2. Tommy

    Pas encore accro vu que j'ai commence a m'interesser a la SEO que depuis quelques mois mais je reconnais quand meme quelques symptomes 🙂 En particulier checker les backlinks de sites qui cartonnent...

  3. Mat

    là c'est foutu, pathologique et malheureusement pas de traitement connu mon cher monsieur.
    Bon rétablissement quand même 🙂

  4. Marc

    Alors là Sylvain, le constat est sans appel : tu es gravement intoxiqué et tu vis dans un monde parallèle.
    Mais à propos d'humour SEO et d'histoires à se raconter, tu pourrais peut-être faire un tour sur http://www.mypandaranol.com/presse/ ?
    Ca te rappellera que d'autres accros du SEO ont sévi il n'y a pas si longtemps et qu'ils avaient aussi besoin de se détendre 😉

  5. Philippe

    Petit conseil d'un type intoxiqué par le SEO depuis bien longtemps. Une semaine de vacances dans la nature, sans ordinateur, ni adsl, ni wifi, ni smartphone... cela fait le plus grand bien. Remplacer tous les gadgets électroniques, par un couteau-suisse, un bon bouquin, quelques bons copains, une petite amie et la désintoxication se fait toute seule. Bon d'accord, quand la crise de manque arrive, un petit tour rapide au cybercafé du village pour lire quelques mails et vérifier quelques positionnements est toléré, mais guère plus. 😉

  6. Pierre

    Bonjour,

    Merde, moi aussi je suis accroc !
    Enfin, pas tout à fait pareil, je ne traite pas le SEO en priorité, mais quand je vais sur un site, un de mes premier réflexe est de cliquer sur "code source" et de chercher éventuellement le logiciel de conception (pour les boutiques en général).
    Mais le SEO étant l'ensemble des techniques utilisées pour construire, rédiger et référencer un site (je ne pense pas être contredis sur ce point), on peut donc dire que je suis effectivement accroc au SEO. Ça devient instinctif : quand on surf avec ma femme et qu'elle se retrouve avec des pages de code sous les yeux, ça l'énerve royalement, mais je ne peux pas m'en empêcher 😉
    La question qui m'énerve le plus : mais comment fait-il celui là avec son site pourris pour être aussi bien placé 🙁

    Sur ce, bon trip

    Pierre

  7. Anthony

    Je pense que beaucoup vont se reconnaître là dedans ! Moi, pas encore mais je suis malheureusement bien parti, j'ai déjà des symptômes. Après la lecture de ton article, je sais à quoi m'attendre, au pire !

    Au début par simple curiosité, et aussi pour le référencement de mon site, j'ai commencé doucement puis tel un drogue, j'ai toujours besoin de plus, je suis à l’affût des sites mal optimisé pour le ref je ne peu m'empêcher de lire le code source avant le contenu ...

  8. corinne

    Ce n'est pas grave, Sylvain ! Simple déformation professionnelle... lorsque je lis un blog, donc lorsque je vous lis, je lis toujours en me demandant si je ne pourrais pas en faire une pièce de théâtre ! E parfois, y'a une phrase que tout le monde trouvera peut-être anodine, et qui déclenche quelque chose...
    Corinne

  9. noe17

    j'aime beaucoup l'image du motard sans sa moto, merci pour ce clin d'oeil aux mordus du référencement. Perso je vérifie aussi la vitesse de chargement des pages (c'est mon obsession du moment). A bientôt à la clinique !

  10. Florent

    J'ajouterais aussi le fait de regarder dès le réveil si les positions de ses sites ont changé.

    Sinon, je suis rassuré car contrairement à toi, je ne vérifie jamais si un blog est dofollow ou pas avant de poster, je suis donc heureux d'apprendre que si tout me rapproche du camé au SEO, il doit me rester une porte de sortie à cette (fabuleuse) drogue... 🙂

  11. Vincent

    Ouche, content de ne pas être le seul.
    Il serait peut être bon de créer un groupe seo anonyme :

    "bonjour, je m'appelle Vincent et aujourd'hui cela fait trois mois que je n'ai pas optimiser une ancre"

  12. tom

    Un symptôme connexe est celui d'aller checker ses statistiques 3 fois par jour, non pas seulement des visites de son site, mais de son compte d'affilié (adsense et autres)...

  13. Erwan

    Bon, tu peux aller courir voir mon nouvel annuaire et fouiller les liens et tout et tout. Tu vas rien trouver car il a moins de 24 heures mais dans quelques semaines on en reparlera volontiers.

    Sinon, je suis complètement addict. Le Pandaranol a été une drogue pendant des semaines, j'ai des séquelles.
    Je fais ça tout seul et les forums et blogs sont les seuls moyens de parler SEO avec des gens. J'ai rencontré une personne qui s'y connaissait en référencement et ça a été une thérapie de parler en VRAI avec elle. Donc ok pour une clinique !

  14. BeTrash_Seo

    Ahah ta conclusion m'a faite mourrir de rire, malheureusement tu es dans le vrai !
    En tout cas pour ma part je me demande même si je pourrais un jour regarder un site internet comme un simple internaute à nouveau. C'est limite si le code source est ouvert pour chaque site visité...

  15. Pierre

    On est tous accrocs à quelque chose. Moi aussi j'ai une petite addiction dans ce genre. Mais je crois que cela fait partie du métier d'un SEO. Toujours être à l'affût de la bonne trouvaille, toujours curieux des opportunités potentielles. Je fouille également le code parfois pour voir comment a été réalisée une fonction, un effet...
    Le web, c'est l'apprentissage permanent et on apprend forcément des autres !

  16. David

    Decidemment je suis bien plus atteind que ne pensait alors ...

    Je rajouterai :
    "à chaques vacances à l'étranger, je fais exploser le hors forfait de mon iph@ne en consultant les positions alors que je sais pertinemment que je vais le retrouver avec une facture de plus de 500 euros à la fin de la semaine.... ."

  17. Flo

    C'est bizarre comme l'on se reconnait dans cet article ! Les dires sont exactes et c'est plutôt drôle de voir que l'on peut retranscrire tout cela avec des phrases !

    (un peu exagéré...ou pas!)

    Je suis fan ! 😉

  18. chiliconseo

    Je me reconnais tellement dans tes paroles.... Bon on fait une cagnotte pour la maison de retraite?

    Finalement le plus grave je trouve c'est cette perpétuelle idée que Google nous traque, nous espionné et veut notre peau et forcement ça fait des nous des parano 🙂

    Une drogue, oui une énorme addiction...

  19. yvan

    Figures toi que c'est une question que je me posais il y a pas longtemps, car j'ai quand même constaté que je passais de plus en plus de temps devant le pc! quand je navigue sur des sites, c'est un peu pareil, mais moins poussé que toi, je regarde le nombre de BL, pagerank et mozerank. Je pense que ca rend accroc mais c'est tellement passionnant et grisant!

    Yvan,

  20. Florent

    Tellement vrai tout ce que tu racontes sur ce post, le référencement gangrène notre cerveau et il m'est par exemple impossible de ne pas penser SEO quand je vois un nouveau site web. J'avoue que je ne m'embête pas autant à étudier la concurrence ni à explorer l'ensemble des backlinks dudit site !

    Par contre, je ne pense pas être aussi parano ^^

  21. Jean-Marc

    Conclusion trop optimiste :
    Il n'y aura pas besoin de maison de retraite pour les SEO car cette addiction doit causer la maladie d'Alzheimer dès le premier jour de retraite.
    Les SEO ne sauront plus rien !
    Quand on leur parlera de référencement, certains répondront ne pas se préoccuper d'histoires du moyen age...
    Bon courage pour les familles...
    Jean-Marc

  22. Numastick

    Et moi qui lis cet article (très intéressant au demeurant) en plein milieu d un WE en amoureux... ben je me dis que je ne dois pas être bien loin du compte !

    À bientôt en desintox !

  23. Philippe

    Lol, j'ai ri et pourtant 😉

    N'étant qu'un amateur sans grande connaissance... ma "technique" se résume aux liens et au contenu...

    ...j'ai quelques reflexes similaires en auditant les sites, ne serait ce que pour les CP, sont ils indexés dans google, les liens sont ils en no follow, le titre de l'un de ses articles apparait il sur l"exact match" ?...

    Alors j'imagine à haute dose :p

    Le paradoxe: il m'arrive d'etre heureux de placer mon site sur des CP ou annuaires non optimisés (liens images, no follow...) pour désoptimiser c'est à dire défaire tout le boulot de l'audit en amont...

    Ais-je besoin d'un doc? 😉

  24. Yann

    Génial !
    Pour les paranos, j'ai un truc.
    Utiliser le navigateur Chrome pour uniquement son compte google, gmail, adsense, analytics... Firefox sera parfait pour le reste.
    Puis tant qu'à faire, également utiliser un autre navigateur pour facebook !
    Et puis si je pouvais avoir plusieurs ip, cela serait parfait !

  25. Maximilien

    Je me suis vraiment reconnu dans ton post, depuis que j'ai commencé le référencement j'ai la même vision des choses 1) SEO 2) Ergonomie 3) Design. Alors que cela aurait été le contraire avant que je m'y intéresse vraiment. Aujourd'hui je suis presque SEO addict et rares sont les jours où je n'en fais pas 🙂

  26. référencement site web Sabattini

    Le genre d'article miroir qui gâche la journée lorsque l'on s'y retrouve trop !

    Pour autant, on est les seuls drogués à toucher les subsides de nos consommations....

    j'aime beaucoup le ton de cet article je partage !

  27. Keeg

    Je crois que que bon nombre de SEO font ça. Finalement, on serait tellement plus tranquille sur Internet si on ne connaissait pas tout ça.

    Je suis partant pour la maison de retraire. D'ailleurs, on pourrait même y aller dès maintenant (si PC il y a bien entendu).

  28. fred

    Mais vous êtes de grands malades quand même, perso je ne fais ça que sur les annuaires, les blogs, le forums, les digg like, et parfois même sur mes propres sites, donc je suis beaucoup moins atteins que vous!!
    Tiens j’entends des sirènes au loin.. ..

  29. Christophe

    Bonjour Sylvain,

    J'ai également certains réflexes que tu évoques mais pas encore tous, je ne suis donc pas encore aussi drogué que toi ;-).
    Personnellement, j'analyse également les nouveaux annuaires et les sites de ma thématique. Mon raccourci Firefox favori est CTRL + U ;-). Et pour Google+, je dois dire que ça m'a un peu fait flippé aussi, surtout que j'ai lu que le profil Google va devenir obligatoirement visible dans les moteurs de recherches d'ici le 31 juillet. Il faudra donc faire attention aux informations que l'on affiche dessus et restreindre leur visibilité.
    Et pour finir, je préfère être drogué de SEO que de nicotine ;-).

    Bon dimanche !

  30. Kiwi

    Quand je vais sur un site, je peux pas m'empêcher de tester avec et sans .www......

    - Tin mais c'est quoi ce site qui se charge en 20 secondes !
    - Ouah, PR4 et design horrible, faudrait que Google prenne en compte l'effort esthétique.
    - Tiens, je vais virer les images pour voir son spam d'attributs alt
    - Tss, pas de commentaires, je vais chercher une autre page pour voir si c'est en dofollow.

    etc.

    Horrible mais tellement véridique.

  31. Phil

    Bon, pour ma part, c'est Speed Extasy Opium dès le réveil !

    Les SEO ont des réflexes incompréhensibles (des TOC ?) pour les autres acteurs du web quand ils "observent" un site internet.

    Ce qui est riche, c'est de faire travailler de concert le design, l'ergonomie, le développement, le SEO... pour obtenir la meilleure valeur ajoutée.

  32. freeart

    bon ce qui me rassure c'est que j'en suis pas encore là !!!

    Mais je ne suis pas vraiment un vrai SEO. Je ne suis qu'un graphiste qui ce doit de s'y interresser.

    Tous les métiers on leur névrose. j'ai bossé pendant quelques années en publicitée sur le budjet d'un grand constructeur allemand de voiture. celà fait 7 ans que j'ai quitté ce budget, et dès que je vois une affiche ou un dépliant de cette marque je continue à vérifier si la charte graphique est respectée...

    Donc rassure toi t'es pas plus fou qu'un graphiste !!!

  33. Vince

    J'en suis ! 😉 Et d'accord avec Keeg : il nous faudra des PC !... et une bonne connexion 😀

  34. Programme Musculation

    Je me reconnais dans tout ce qui est énoncé, c'est grave docteur ?

  35. Antoine

    Je rajoute :

    -On piste le duplicate Offline inconsciemment

    -Quand on lit un journal, on regrette de pas pouvoir faire de ctrl+u ou de ctrl+f et que le maillage interne est vraiment mal foutu... "c'est quoi ces mots clés..."

    En tout cas oui, je me reconnais pas mal dans ce post ! Par contre, je ne regarde pas du tout le design (c'est une appréciation personnelle, je ne juge pas), mais je regarde l'ergonomie avant le SEO !

  36. p0k3

    Héhé ! Je ne suis pas encore complètement addict mais je m'y retrouve dans certains points !!!

    Merci !

  37. flo

    Plus je pratique et plus je pense SEO, je vis SEO !

    C'est plus qu'un métier, c'est une façon de vivre 😉

  38. Mathieu

    Bon c'est mort, je suis addict.
    En plus d'être parano, j'ai des automatismes du type caler mon oeil directement sur l'icone du PR dans ma fenêtre de navigation.
    Ca me fait toujours drôle de surfer sur l'ordinateur de ma femme par exemple, je me sens tout perdu 😀

    Entre métier et drogue, c'est surtout une passion ! Aller chercher la petite bête, savoir sur quoi agir pour obtenir quel résultat, voir les graphiques des stats qui montent, c'est ça l'adrénaline.

    Mais bon, je reste tout de même parano 😉

  39. victor

    Encore un bon article dans lequel je me reconnais, SEO addict, ce n'est pas si grave 🙂
    Merci pour ton partage

  40. henri

    Ma femme m'avait pourtant prévenue, je ne la croyais pas... Et pourtant je suis addict

  41. Yann

    Pour ma part, bien que débutant, j'ai déjà arrêté d'expliquer aux gents (les non SEO) ce que je fais => je travail sur internet!

    PS: Je flippe aussi depuis que je suis sur google+, et je fais Maj+ctrl+suppr plusieurs fois par jour.

    Je crois que je suis sur la mauvaise pente....

  42. Intralot

    J'avais l'impression d'en connaitre un rayon sur Seo mais je constate qu'il y a encore des variables que je ne maîtrise pas autant que les pros. Si j'avais le temps je me payerais bien une tit formation ... le temps c'est bien souvent ce qui manque aux Seo victimes de toutes leurs manies et de l’enchaînement des backlinks (un backlink qui en entraîne un autre qui entraîne un autre qui en suggère un nouveau qui donne une idée pour le suivant qui rappelle celui qu'on a oublié qui dit qu'il faut penser à celui régulièrement ... etc) !

  43. jeff

    génial cet article! On pourrais même aller jusqu'à des discutions entre amis en pensant SEO !

  44. Alexiane

    Ce qui est le plus marquant pour moi c'est vraiment le bonheur quand il y a une montée de position et c'est clair qu'heureusement que mon compagnon est dans le SEO sinon je serais vraiment frustrée de pas pouvoir annoncer mon bonheur à quelqu'un.

    Le fait d'angoisser même si je sais que le PR c'est bof, quand mon site a perdu un point de PR pendant mes vacances et que je captais pas la 3G et à peine Edge et que je pouvait strictement rien faire....

    Je sais pas si on peut arrêter le SEO dans la vie, je ne pense pas. En tout cas notre vision du web est changée à vie c'est sûr.

  45. Daniel

    C'est marrant : je me retrouve dans presque tous les points cités dans cet article... Comme quoi je suis bel et bien un geek accro au SEO.

    Là où je me sens drogué, c'est que j'ai un ami qui est webdeveloppeur, et que je ne peux m'empêcher de lui parler technique dès que je le vois. ^^

  46. Référencement Toulouse

    Excellent !
    Perso, je pense qu'il faut également ajouté :

    - Tu arrive sur un site et tu regarde aussitôt le ranking alexa avant même de regarder le site
    - Idem pour le PR
    - Tu ouvre chrome et commence par un Ctrl + Maj + N pour la navigation privée
    - Tu te réveil au milieu de la nuit et tu as une idée de génie. Tu sort du lit discrètement pour aller la noter (si si, c'est déjà arrivé...no comment !)

  47. Grym

    Aaaaaaaaarg Docteur, je suis également atteins !
    Pour la parano Google, je te comprends. Depuis que j'ai un compte Google+, je suis moi même devenu extrèmement méfiant, il y a de quoi : tu crées un compte professionel pour ta boite et la première suggestion d'ajout de G+, ce n'est pas ton boss, non, c'est toi même, mais pas avec ton adresse pro, non non, adresse ton adresse mail perso !
    C'est horrible.
    Pour éviter big browser, en plus de la navigation privée, il va falloir un vpn avec une connexion à l'étranger depuis son taf si ça continue !

  48. Le juge

    Aaaaah put**n!!!!!

    je suis gravement touché si on en croit tes symptomes... Il va falloir que je me calme un peu ... c'est fou ces reflexes qu'on prends avec le temps.

  49. Xavier

    Beaucoup de points dans lesquels je me retrouve !

    Du coup on ne fini par plus voir les sites Internet comme les "utilisateurs lambda" ... heureusement que j'ai madame ... "viens ma chérie, tu peux me chercher quelque chose sur ce site ..." ... et je l'observe elle et sa façon de naviguer (ça fonctionne aussi avec un père ou une mère ! 🙂 )

  50. Cedric

    Le title de ton post est bien choisi, pour moi également ce serait plutôt une drogue ! Checker les backlinks ou analyser le trafic dès que je vois un gros site...depuis maintenant
    7 ans, help me doctor! Pour limiter les séquelles, je pense qu'il faut trouver une autre addiction, moins puissante !
    Pour les accros, vous pouvez également vous procurer les t-shirts SEO 🙂 : http://seo-webshop.spreadshirt.fr/

  51. gdtsb

    Un pilote sans sa moto au milieu de la piste , c'est exactement ca !

    On peut aussi ajouter que sur l'ordi de quelqu'un d'autre on fait des manipulations qui les laissent sans voix et qui finissent immanquablement (quand ils retrouvent la parole ) par la question "mais tu as fais quoi, là ?"

    Je nous imagine bien tous dans une maison de retraite, avec des infirmières qui nous masseront les poignets à cause de nos rhumatismes de souris et qui devront taper des commandes improbables dans les moteurs parce que notre parkinson nous empêchera de taper correctement au clavier.

    et je ne vous parle pas des alzheimer dans le fond de la salle, un peu sourd qui hurleront sur les autres : "mais c'est quoi déjà le mon du moteur avec un logo à plusieurs couleurs ?"

    et les moins séniles répondront "lycos" ... histoire de .... 😉

    Il faut l'ouvrir cette maison de retraite , on devrait bien rigoler quand même 🙂

  52. Référencement Toulouse

    @axenet : Pourquoi mon ancre a été supprimé ?
    C'est possible d'avoir une explication sur l'adresse e-mail laissé sur mon précédent commentaire...

  53. Sébastien

    Bon, ok, j'avoue, il y a beaucoup de points que je fais aussi... Et j'ajouterais l'allergie aux sites full flash.
    C'est assez perturbant, quand un ami me demande son avis sur son site.

    Et surtout, surtout, mes amis me disent que je répète plusieurs fois mes explications en changeant les mots utilisés... Sauvez-moi docteur !

  54. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Referencement Toulouse (commentaire 52 et 58)

    Sans doute trouveras tu la réponse en spammant moins vite 🙂
    Il suffit de lire ce que l'on te demande pour avoir une ancre optimisée

  55. Ghislain

    Bonjour Sylvain, je ne vois pas en quoi son commentaire était spammy (qd je vois le com #43 qui passe).. c'est dommage de choisir entre dofollow ou la trappe. Enfin bon en s'en fout hein, ça n'enlève rien à la qualité de votre blog. Bonne journée.

  56. Carole

    Ah ah complètement d'accord !
    Pour ma part je me suis dit que j'étais vraiment intoxiquée quand sur la route j'ai vu un panneau PR6 et que j'ai prononcé à haute voix dans la voiture "Page Rank 6". Ca se soigne ?

  57. Thomas

    Il faudra aussi une maison de retraite pour les développeurs et les designers.
    J'imagine pas la bande de joyeux drilles... On finira tous en asile de toute manière !

  58. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Ghislain

    Il n'est pas spammy du tout. Il suffit juste de remplir le formulaire correctement pour bénéficier d'une ancre optimisée. A ce que je constate, la plupart de ceux qui commentent l'on lu et le font sans problème.
    La raison est qu'il est désagréable de discuter avec messieurs referencement ou rachat de crédit et mademoiselle mutuelle santé. Ce n'est pas dur de mettre son prénom ou son pseudo avant avec une @ comme séparateur. C'est juste plus respectueux pour ceux qui veulent répondre.

    Rien que pour cet article, 2 "referencement Toulouse" sont venus commenter. Cédric qui a rempli correctement les champs a une ancre sur ses mots clés, et en prime, on peut s'adresser à lui facilement 🙂

  59. Emmanuelle

    Alors ce petit commentaire supplémentaire, vu que j'avais râté le 1er (voir commentaire #26), et navrée d'être aussi blonde...

    Et aussi pour préciser que sur la version mobile, sauf erreur de ma part, il n'y a pas d'explication pour ajouter correctement un lien...
    Ceci explique peut-être cela ?

  60. Hervé

    De là à finir dans une clinique je ne sais pas mais c'est vrai que l'on a tendance à avoir des manies.

    Je me reconnais assez dans les points 3, 5, 7 et 9.

    La maison de retraite pour SEO, ce serait marrant. Je nous vois bien avec nos cannes crocheter le pied du voisin pour lui piquer sa place dans les SERPs. Ce serait la nouvelle technique BH, celle du grabataire 😉

  61. Fares

    Trés Bon Article

    Sérieusement on doit toucher plus que les autres metiers car on change le monde, en plus avec cette fréquence de nos processeur, je me donne 10 ans avant la désintégration

  62. Dov

    heu... pour la clinique/maison de retraite on se log où ?
    "j'aime" l'article, entre humour et technique.
    Merci !

  63. sylvain

    C'est un coup à me faire stresser de laisser des commentaires sur ton blog ! Mais c'est vrai que de voir des sites concurrents ou connexes donne toujours envie de creuser leurs liens... Une drogue, peut être, un jeu, certainement !

  64. Linh_Hanoi

    Très drôle!
    Moi quand je suis à l'extérieur et que je vois un concurrent ou un site intéressant, j'ai le réflexe "GOOGLE" : je tape les premiers mots clefs qui me viennent à l'esprit pour voir comment le site se positionne.
    Et plus je tape de requêtes, plus je me dis "allez encore une dernière juste pour voir"...

  65. scitec nutrition

    C'est clair, on arrive pas à décrocher.
    On est tellement dedans !!!

    Il faut aller le plus vite possible alors les heures passent mais on ne les comptes pas.

    Au final le plus triste c'est qu'on passe toute la journée sur le web, mais on est même pas informé des actualités du moment.

    Il y a de quoi devenir chèvre !

  66. Collinet

    Perso, plus ça va et plus j'eeaye de me détacher de ce genre de réflexe, ça fini par me pourrir mes journées (en dehors du travail, bien sur...). et j'y arrive assez bien. Je dois pas être un vrai addict.

  67. Herve

    Désintoxiqué ici depuis qu'ai compris que le SEO n'était et ne pouvait être qu'une toute petite partie d'un business rentable et donc assez réducteur, du coup je le vois d'un autre oeil sans le renier bien sûr mais quand je vois les sempiternels faux débats (wh bh etc etc) le temps investit et parfois les risques que prennent certain et donc le manque de vision à long terme ça me dérangerais de me retrouver juste entre vieux SEO.

    Pour ma maison de retraite je choisirai celle des web entrepreneurs libres et heureux et il y aura certainement 1 ou 2 SEO.

  68. Wilfried

    Drogue, jeu ou challenge;, peut être les 3 même .
    C'est sûr que c'est un boulot qui peut devenir passionnel et le plus sympa dans tout ça c'est que parler avec des concurrents (ou confrères 😉 ) est très souvent bénéfique et super agréable.

    J'adore ce boulot, il me le rend bien !
    Amitiés
    Wilfried

  69. Edouard

    C'est vrai que le référencement rend parano, surtout vis à vis de Google 😉

    Et chose marrante, je me suis également surpris l'autre jours à appeler la page de garde d'un livre, la home page 🙂

  70. Nicolas

    Tien ça faisait un bail que j'étais pas venu ici 😉

    Toujours autant hot les contenus ici, entre v10gr0 et drogue, on n'arrête plus le progrès !

    Surtout qu'en se retrouvant dans 8 des 10 étapes d'ultra dépendance citées, ça donne très envie de se flinguer...

    Sylvain, tu auras des morts sur la conscience un jour...En tout cas, on s'amuse toujours autant ici et c'est tellement plaisant de te lire !

    Pour le coup du cache google...Si on pouvait s'en passer, on le ferait volontiers...Pour le reste, tout est moins sûr !

  71. Djalel

    c'est embarrassant!

    je respire SEO, mange SEO,......

    quoi dire de plus?!!!

    merci Sylvain

  72. Alexandre

    Bon, j'ai a peu près les mêmes réflexes sauf concernant le point numéro 3. Mais je pense que beaucoup de SEO se retrouveront dans ton article 🙂

  73. sam

    Arg j'ai les symptômes 2-3-4-6-10 et 11, c'est grave ?

    Pour le 8, ne suffit-il pas de passer par des outils "externes" à Google comme Positeo par exemple pour des petites vérifs ou d'autres outils plus complets ?

  74. Jérôme

    Entre le SEO et la drogue il n'y a qu'un pas !
    J'ai envie de dire, heureusement que nous sommes amoureux de ce que nous faisons sinon nous le ferions surement pas aussi bien, ni aussi longtemps.

    Je pense que la passion que tu décris tout au long de ton article permet (en partie car il y a d'autres facteurs) d'atteindre l'excellence. C'est cette passion qui permet de toujours en apprendre plus pour se dépasser.

    PS : j'ai enfin trouvé qqun de plus parano que moi 🙂

  75. e-mondeos

    Comme l'a dit Jérôme, il n'y a qu'un pas entre le SEO et la drogue... on peut même parler de passion!
    La qualité, l'excellence... ça pue le SEO!

  76. Bruno

    J'ai trouvé une nouvelle niche !
    Un centre de désintox pour limiter les overseodoz.
    Je ne donne pas de lien, car vous allez checker ....

  77. Victor

    Pour moi c'est bon je m'intéresse au SOE mais je n'ai pas un tiers (encore) de tes réflexes =) Mais apparemment vaut mieux que je m'arrête par là ...

  78. Jerome

    Après cette lecture, je me sens moins seul et je suis à fond pour la création de cette maison de retraite.
    J'imagine déjà entre deux parties de belote quelques discussions sur nos souvenirs et nos meilleurs rankings.

  79. Haja

    Je suis tombé par hasard sur les retours suite au concours seo sur pandaranol. En lisant les retours des participants (jambonbuzz, petit panda and co.) je me mets à suivre les actus SEO.

    Je ne sais pas si on peut mettre parmi les symptômes le fait de scruter tous les sites de CP et aussi le fait d'appuyer sur F5 à chaque minute pour vérifier sa position n'a pas bougé.

    Ma question : Il faudrait remplir combien de ces 10 symptômes pour se dire qu'on est vraiment addict ?

  80. Joel Lecornet

    Bonjour à tous.

    Je suis encore un peu débutant, donc je ne saisis pas bien les nuances et autres subtilités référentielles..
    En attendant, le SEO devient une passion et comme le disent certains, regarder le pagerank du site avant le site est surement un symptôme de la maladie.
    A voir...
    Bonne journée à tous

  81. julien

    Moi je pense qu'une bonne maison de retraite serait intéressant car effectivement personne ne nous comprends.

  82. scitec nutrition

    Si tu galère un peu Joel, je te conseil d'aller sur la toile, tu y trouveras un grand nombre de livres dédiés à ça, avec de nombreux exemples.

    Tu devrais être moins perdu après !

  83. immobilier antibes

    J'ai 4 ou 5 symptômes et je n'ai démarré ma recherche en SEO que depuis 6 mois.Je crains le crise aigue,avec crise de couple et soirée pizza-clavier.

  84. Cyrille

    Bonjour,
    Fraichement arrivé depuis environ 1 an dans le référencent et la conception de sites web, je remarque que beaucoup de ces symptômes sont apparus assez rapidement chez moi 🙁
    Cet article fait plaisir à lire !

  85. Xavier

    De toute évidence, c'est déjà peine perdue pour toi...
    Pour ma part, je fais tout pour devenir dépendant, je te lis toi et tes amis du SEO tous les jours.
    Je suis un intoxiqué en devenir et si je me retrouve un jour dans cette fameuse maison de retraite, ça sera en partie par ta faute 🙂 !

  86. Pierre Choisir

    J'ai bien rigolé en lisant l'article et encore plus en lisant les commentaires...
    Tous drogués !
    Merci

  87. Hamid

    Bonsoir,

    je confirme c'est une drogue mais je pense que cela vient du fait que les algorythmes des moteurs de recherche restent un mystère pour tous et qui dit mystère dit recherche pour le dénouer, c'est une sorte de défi sans fin et qui peut nous prendre beaucoup de temps. Je suis newbie et j'avoue que là je suis un peu épuisé de ne pas trouver de solutions pour améliorer le référencement de mes sites.

    Bonne soirée 😉

  88. Emmanuel87

    Existe-t-il un assurance dédiée aux spécialistes SEO rongés par la déformation professionnelle? 🙂

  89. SeoPowa

    Super ce billet! j'aurais aussi besoin d'une cure de désintox! Impossible de me séparer de mon ordinateur trop longtemps, et la seule idée de me retrouver devant mes outils à tracker mes positions et créer des backlinks... me donne envie de rentrer me mettre devant mon PC.

    Avant la maison de retraite je crois qu'il faudra monter une agence matrimonial pour qu'on trouve des Seo Girls.
    T'as déjà parlé de ton taf SEO à ta meuf? C'est mort d'avance!

  90. Mapics

    Quand je suis contacté par une personne qui veut me vendre son site, l'analyse est tellement profonde que bien souvent la vente n'a pas lieu car je finis par l'estimer à 50 euro.
    J'ai pris la mauvaise habitude aussi de regardé le netlinking des sites que je visite et de voir leur technique.
    Bien souvent ont à de bonne surprise et parfois ont voie du travaille spami avec un lien vers le prestataire qui la fait en footer. 😉

  91. Atiweb

    Je commence aussi à avoir quelques symptômes notamment le fait d'être perdu si ne j'ai pas mon navigateur sous la main avec mes 500 plugins pour analyser un site 😉 C'est grave docteur ??

    Vivement la maison de retraite pour Geeks passionnés (ou drogués) de SEO.

  92. Greg

    Cela fait déjà quelques années que je m’intéresse au référencement SEO. Nombre de fois je me suis dit : "C'est bon j’arrête, je suis trop nul ça m’énerve ! je vais aller vendre des jambons sur les marchés, y a que ça de vrai !"

    Mais j'y reviens, je m'abonne sur les Twitter des big boss, je suis les blogs etc, j'essaye de trouver THE truc qui pourra me faire ranker plus vite, alors oui tous ces symptômes je les connais bien, j'y pense tout le temps, c'est devenu une drogue ça c'est sur !

  93. Paul

    Lol je me reconnais totalement dans cette article, je pensais être un cas isolé, alors j'ai tapé sur google "SEO rend FOU" et je suis tombé ici xD, le jour ou cette maison de retraite existera je réserverai ma place en avance. lol

  94. Olivier

    Drogue ou pas cela montre déjà que c'est une passion. Une passion n'est que du positif car il est pas compliqué de se lever le matin pour aller au boulot. Je trouve cela magique les gens qui font de leur passion un travail. Il n'y a rien de mieux pour être motivé, créatif, productif...

  95. Julien

    Les deux termes ne sont pas incompatibles. Le SEO est un métier ET une drogue.
    Le pire c'est qu'on se rend très vite compte que l'on est un junkie du SEO, notamment quand au réveil on ouvre un onglet Google et un onglet positeo et qu'on fait la même chose avant de s'endormir!

  96. cigarette electronique

    Depuis que je m'y suis mis je peux confirmer que c'est une vraie drogue...mais pas si nocive que ça.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *