Le SMO remplacerait le SEO ? Pas d'accord !

Attention ! Tueur de backlinks ?

Chaque semaine, je lis beaucoup de choses sur le référencement. Dans de très nombreux cas les hypothèses, les tests, les retours d'expérience sont particulièrement enrichissants. Ils permettent de se remettre en question ou de confirmer certaines théories.

Parfois en revanche, je saute de ma chaise et me désole que certaines informations que je pense totalement incomplètes et imprécises soient diffusées car elles risquent de faire prendre des décisions lourdes de conséquences à certaines entreprises.

Avec des pincettes

J'ai écrit un titre assez sobre et bref qui m'évitera l'attaque en diffamation. Contrairement à mon ami Laurent et sa "grande bouche *" légendaire qui a le mérite d'aller droit au but, je vais aussi faire très attention aux termes que j'utilise pour éviter le pire, mais cet article n'en est pas moins censuré une alerte .

L'objet du délit

Copie PDF de l'article original au cas où... (lien supprimé pour ne pas nuire à la réputation de cette personne)

Un article qui regorge de raccourcis qui peuvent induire fortement en erreur des décideurs soucieux d'orienter leur stratégie de visibilité. Je vais donc le décortiquer.

Le social remplacerait le linking ?

On nous dit dans le titre que pour le référencement, les réseaux sociaux pourraient remplacer les backlinks.

Clarifions :
Un backlink, c'est un lien fait à partir d'un autre site qui va pointer vers le vôtre. Chacun d'entre eux est pris en compte par Google et influence votre positionnement en fonction de sa qualité).

Mon avis :
Les lecteurs habituels de ce blog savent à quel point j'attache de l'importance aux signaux sociaux (voir ici). Je crois réellement qu'ils sont une caution humaine qui ne peut laisser Google insensible pour affiner le classement de ses résultats.

De là à dire que les tweets, les plus1, les likes pourraient "remplacer" les backlinks ! Je perçois cela comme un titre sensationnel à la "Détective" totalement dénué de fondement. Si cette caution apporte un plus indéniable, elle semble totalement inefficace utilisée seule.

Contrairement à cette personne, je pratique quelques tests lorsque je veux vérifier quelque chose. Et bien le dernier sur le sujet est sans appel.

Sur une requête très concurrentielle "serrurier paris", cette page : http://www.baume-referencement.com/serrurier-paris/
se traine lamentablement en 19ème page de résultat malgré ses 200 tweets, 50 like et 70 +1.
Et comme par hasard, elle ne bénéficie pas de backlinks (c'était l'objet du test)...

Bref, si les signaux sociaux sont un plus, ils ne peuvent en aucun cas remplacer les backlinks. D'ailleurs, Google se tirerait une balle dans le pied en mettant au rancart ce formidable outil qui lui permet de juger de la pertinence d'une page (même si ce denier est largement influencé par des gens comme moi... ou pire que moi 🙂 )

Pour conclure sur ce point.

N’arrêtez surtout pas de chercher des BL pour votre site, ils sont la clé de votre visibilité. Les réseaux sociaux influenceront aussi celle-ci, mais ils sont très loin d'en être le levier principal en terme de SEO. C'est un complément qui a d'autres avantages, mais surtout pas un élément de substitution.

Le social remplacerait le pagerank !

Dans le sous titre du même article, on apprend que les réseaux sociaux pourraient remplacer le Pagerank !

Clarifions :
Le pagerank, c'est une méthode algorithmique qui permet de classer les pages dans les résultats de Google. Cette notion est completée par de nombreuses autres (autorité, age, etc.). La méthode d'utilisation du pagerank dans l'algo est souvent « raccourcie » en la limitant à ce que Google veut bien nous en faire voir, une petite barre verte dans sa toolbar.

Cette déclaration laisse une fois de plus supposer que la présence sociale remplacerait la méthode de comptabilisation volumétrique et qualitative des liens appelée pagerank.

Mon avis :
A part Google Plus que Google maitrise totalement, mais qui possède encore bien peu d'utilisateurs actifs, il ne faut pas oublier que Facebook est l'un des concurrents principaux de Google, et que Twitter l'est tout autant.

Google confierait donc le calcul du classement de ses résultats à des entreprises concurrentes ?
Dit comme ça, on revient sur terre, non ?
Je ne pense pas avoir besoin d'aller plus loin dans l'analyse.

Pour conclure sur ce point.

Google plus, malgré une croissance extraordinaire, n'est pas assez utilisé pour être un repère de calcul unique afin de déterminer les classement des pages web sur Google. Les autres sont des concurrents, alors les prendre en compte, d'accord, mais de la à leur donner la barre du navire...

Le Pagerank a été « libéralisé » en 2011 !

Dans le second paragraphe, j'apprends que le Pagerank a été « libéralisé » en 2011. Quel nouille je suis, je n'en savais rien ! En même temps, je ne suis pas mediamaticien, ou peut-être comme monsieur Jourdain. Mais vu que je ne suis pas Suisse, c'est mort.

J'y apprends aussi que les entreprises qui propose du linking sont complètement has been (AxeNet est dans le lot je pense) et que les visionnaires vendent depuis longtemps déjà des like, des fans et du tweet à gogo.

Mon avis
Pas d'avis sur la libéralisation du Pagerank dans l'attente de plus d'informations sur le sujet. Serions nous tous (SEO) passés à côté d'un événement majeur en 2011 sans le savoir ?
Je rappelle que le brevet de 1998 a été complété par plus de 1000 autres depuis... Et si BING avait attendu 2011 pour prendre en compte les backlinks, on s'en serait aperçu, non ?
En revanche, j'en ai un sur les vendeurs de fans et autres fournisseurs de tweets ou de plus1.

Devant l'accroissement de popularité des réseaux sociaux, certains ont flairé la bonne affaire. Vendre du fan Facebook, vendre du +1, vendre du tweet, ça fait drôlement plus hype que de proposer du netlinking.

Et puis comme les décideurs n'y comprennent généralement pas grand chose, on va leur faire de beaux Power Point pour leur expliquer qu'il ne peuvent pas laisser passer cette chance.
Dans la pratique... Rue 89 a déjà très bien expliqué les avantages inexistants (à lire!).
Et la gestion de faux comptes ne passe pas toujours inaperçue...
Mais il n'y a pas que des filous et je le répète, bien géré, les réseaux sociaux sont utiles dans une stratégie de visibilité.

Bon, je me suis renseigné, les relations sociales tarifées ne sont pas encore punies par la loi, vous ne risquez que votre budget, mais pas d'incarcération.

Pour conclure sur ce point

Un fan ne vaut pas un clou commercialement s'il est faux, et comme un compte Twitter bidon, son interaction et activité sont bien trop faibles pour compter en SEO. Pour que le social soit  efficace, une marque doit réellement interagir, pas faire semblant.

Commentaires modérés

Mademoiselle, je voulais vous répondre sur votre blog, mais la modération ne m'en a pas laissé la possibilité. En revanche, vous êtes la bienvenue ici pour nous donner plus d'explications, nos commentaires vous sont grand ouverts. Je suis surtout avide d'infos sur la libéralisation du Pagerank.

En résumé

On trouve de belles perles sur la toile, ce serait dommage de s'en priver, en revanche, mieux vaut connaître son sujet pour en apprécier l'humour de second degré. A tous les entrepreneurs web, restez lucides. Ne troquez pas votre baril de backlinks contre deux de fans Facebook, ce serait une énorme erreur.

* Arriverait-on à faire ranker Laurent sur cette expression ? 🙂

 

Article connexe :

http://www.naunaute.com/le-referencement-est-encore-mort-66

Edit du 19 au soir :

La demoiselle me répond sur son blog. Il semble qu'elle ne connaisse pas (comme me le précisait Laurent) ce qu'est un lien nofollow, et m'apprend que PANDA réduit le poids des backlinks. Moi j'abandonne...

 

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

87 réflexions au sujet de « Le SMO remplacerait le SEO ? Pas d'accord ! »

  1. Hervé

    On sent à travers ton article que tu avais des choses à remettre à leur place (pour ceux qui l'ont vu passer, ton tweet était déjà explicite).

    J'ai comme toi l'impression que certains cherchent avant tout le sensationnel sans tester quoi que ce soit.

    Alors oui le SMO est utile et non il ne remplacera pas le SEO. Tout juste il l'appuiera s'il est bien utilisé.

    Bref, tout ça pour dire, que l'on n'en a pas fini de cet éternel débat.

  2. Mat

    Le social seo c'est une mode car il y a de l'argent à se faire avec les paillettes du "web social", pour des gens qui ni connaissent rien évidement.
    Je suis persuadé que les réseaux sociaux resteront des lieux d'échanges, y compris en BtoC. Le marketing y a toute sa place mais, comme toi, je ne crois pas à un impact fort coté SEO, en tout cas pas à moyen terme.

  3. lereferenceur

    Pour moi, les entreprises qui vendent des fans, followers, etc... vendent de la supercherie. Du moins pour le moment. Le savent-ils vraiment ??

    Le SMO n'est qu'un + à l'heure actuel, ton test le démontre. A moins qu'ils faillent encore plus de tweet et de j'aime...

    Bref, je vois mal le SMO remplacer les backlinks. Par contre le suppléé OUI.

  4. Littlebuzz

    Je te trouve relativement gentil, cette histoire de SMO commence à me courir sur le haricot, et à part les consultants, je ne connais pas d’entreprise en mesure de générer du CA de cette façon (à part 2-3 entreprises bien connue telle archiduchesse, et encore, je serai curieux de connaitre l’origine de ses nouveaux clients)

  5. Thomas

    Les arguments sont convaincants pour permettre de ne pas riposter !
    Je ne crois pas à une montée en puissance des média sociaux pour le ranking. En tout cas sur le long terme. Car il a été prouvé qu'un tweet massif d'une URL lui permettait d'être au top dans les SERP's pendant un court laps de temps.
    Je suppose qu'il en est de même pour les +1 et consort.
    Maintenant, il ne faut pas non plus négliger ces média pour bâtir une communauté et fidéliser celle-ci à votre site.
    Les deux outils sont complémentaire, le tout est d'éviter de faire des amalgames, l'un ne remplacera pas l'autre !

  6. olivier

    Comme toujours, il faut se méfier des excès de mode. Actuellement c'est les réseaux sociaux, demain ce sera autre chose... Personnellement je déteste brûler ce que j'ai adoré la veille. Pour moi, les backlink avec une ancre adaptée et variée reste le socle indispensable à un bon positionnement. Il est certain que les réseaux sociaux apportent un plus à un site disposant déjà d'un socle solide de backlink, mais ils ne remplacent absolument pas ces derniers.

  7. jean-luc

    La morale de cette histoire... D'un point de vue observateur disons neutre : le référencement répond de plus en plus aux mêmes critères que les domaines sociaux :
    Il faut parfois avancer des thèses extrêmes pour se faire
    remarquer. Ecrivez que les médias sociaux sont de plus important et personne ne reprendra votre article, affirmez qu'ils représentent TOUT et votre popularité partira en flèche...

  8. Vince

    Pour ce qui est du SMO, on pourrait comparer ça au travail du pâtissier qui est sur le point de terminer son gâteau.
    Il lui reste la touche finale à mettre : dire que les médias sociaux c'est la cerise sur le gâteau...
    On ne bâtira pas un référencement sur les bases des réseaux sociaux en tout cas pas aujourd'hui.

  9. bruno

    Et si twitter s'effondrait, quid du SMO.
    Le SMO et le SEO ne sont pas à opposer, ils sont complémentaires. Pour une stratégie gagnante, tous les critères sont à travailler.

  10. olivier

    En effet, comme le dit Bruno, SMO et SEO sont complémentaires (un des derniers article de ce blog le confirme d'ailleurs).

    Dire que SMO remplacera SEO est impensable en terme de stratégie, en revanche, affirmer que le SMO a tendance à être juste derrière le SEO quant à l'apport de trafic, ce n'est pas faux...c'est plutôt ce type d'article qui aurait du être rédigé par V.J.

  11. jeremy

    c'est adorable ^^ Je dois avoir quelques camions de Fans Facebook importés...Qui n'en veut contre des liens ? ^^

    les phrases sont en effet très fortes, mais rien n'a de sens en fait puisqu'il s'agit de SMO, pas de SEO ... Tout est confondu ou la différence n'a pas été comprise ... Twitter permet de populariser facilement et de titiller les moteurs, mais si derrière il ne suscite pas l'envie de passer lire ( temps sur la page, taux de rebond ), ni de faire un petit lien chez soi pour faire un peu de "pub" ( backlinks ), il n'est d'aucune utilité.

    Enfin bref, j'ai mon lien ! hihi

  12. JeanPierre

    Google ne peut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, surtout un panier manipulable comme peuvent l'être des sites d'infos rapides.
    Dans la logique suisse, les sites officiels et leur page rank 7 ou 8 disparaitraient des résultats s'ils n'utilisent pas twitter ou facebook ?

  13. David

    Merci pour cet article qui a le mérite de remettre les choses à leur place de manière claire et détaillée ! Ce genre de déclarations et de tromperie va faire plus de mal que de bien au SMO. On lui prête là des vertus qui n'ont rien à voir avec la réelle utilité qu'il peut apporter (création de communauté, relation avec ces clients).

    Le SMO reste la couche qui passe après le SEO pour fidéliser et intéresser davantage les visiteurs amenés grâce au SEO. Quand on voit ça comme cela, on comprend vite l'inintérêt d'avoir de faux followers ou amis...

  14. xain

    Quelque part, il faut dire que la stratégie de google à garder une opacité totale sur son algorithme joue en faveur de ce genre d'analyses. Et il faut bien avouer que quand on y connaît rien, on peut facilement se faire avoir. Pour moi la phrase clé c'est "un fan ne vaut pas un clou commercialement s'il est faux"

  15. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Je suis entièrement d'accord avec tous les arguments évoqués dans ce billet. Google devrait quand même clarifier ses positions concernant le traitement des réseaux sociaux dans son algorithme parce que cela sème la confusion chez les internautes.

    Ensuite, il y a vraiment une sale manie à vouloir sans cesse tout opposé. Le mot "complémentaire" est un terme qui a le mérite d'exister !

    amicalement

  16. Insolus

    Hello Sylvain!

    Je tiens à préciser que la plupart des suisses ne vont pas croire aveuglément des articles comme celui de hemmer.ch et savent se tourner vers de meilleurs sources! 😉

    Merci pour l'article et j'espère que Véronique va réagir, ce serait la moindre des choses pour les deux backlinks reçus qui valent bien plus que X +1! 🙂

  17. Alex

    Alors je viens a peine de me lancer dans les communiqués de presse avec déjà 3 ans de retard et je devrais tout abandonner pour des sites de fans ?!?
    Merci Sylvain de me redonner espoir dans mais usines a backlinks, je commençais a flipper et a remettre en cause mon business model 😉
    La réponse de Véronique est attendue avec impatience !

  18. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Hervé
    Comme tu dis, on a pas fini d'en parler...

    @ Mat
    Certains ont même créés des sociétés pour ça. Il est certain qu'il y a de l'agent à gagner. Je vais rire le jour ou Google décidera de pénaliser les signaux sociaux en provenance de faux comptes avérés, ce n'est pas si difficile que cela à mettre en oeuvre.

    @ Jean-Luc
    Au risque de se faire remonter les bretelles, comme ici 🙂

    @ Jeremy
    Rien ne remplace un bon BL à partir d'un blog qui envoie du jus ! 🙂

    @ Xain
    Google ne peut pas rendre public son algo, c'est un avantage concurrentiel énorme, mais les supputations de certains devraient être faites avec plus de nuances...

    @ Insolus
    Ah non, les deux BL sont en nofollow, puisque les BL ne servent plus à rien 🙂

  19. ??

    @Sylvain Tu te souviens peut-être de la question "Pourquoi ce jugement ?" que je t'ai posée sur Twitter concernant l'article incriminé ici.
    Au niveau de la forme de l'article, j'en conviens avec toi. Passons !
    Mais, ce qui m'intrigue, c'est le fait que dès que quelqu'un essaie d'écrire un article sur le SEO pour se projeter dans le futur, cela rebiffe un certain
    nombre de gens. Anerie ou pas, il a le droit de faire son analyse. On peut être d'acord ou pas. C'est le droit au débat.
    On ne va pas éternellement s'enfermer dans la pensée unique du SEO...
    Quand je commençais à pratiquer l'internet en 97, il y avait Mosaïc et Netscape comme répertoire de liens. Ensuite est arrivé Yahoo! avec son annuaire
    qui était une révolution pour cette époque. D'autres annuaires se sont engouffrés dans la brêche.
    Puis, Google arrivé avec son algorithme et son moteur de recherche. Ce qui a profondément modifié la façon de chercher à être positionné pour être visible...
    C'est à partir de là qu'on a commencé à parler de référencement naturel avec tous les termes et techniques SEO qu'on connaît aujourd'hui.
    Mais, voilà, Google+ existe et est bel et bien lancé (quoiqu'en disent ses détracteurs) et dans quelques temps, nous allons devoir repenser le référencement.
    Il faut donc arrêter de se voiler la face, même si pour l'instant les backlinks sont toujours importants.
    Pour ma part, je persiste, n'en déplaise, à dire que quand Google+ aura atteint sa vitesse de croisière, tout cela changera. Les backlinks existeront mais leur importance sera
    complètement amoindrie. Et, Google Search Plus Your World n'y sera pas étranger.
    Alors, on peut se permettre de réfléchir ensemble sur le référencement de demain sans être traité d'affabulateur ou de loufoque.

  20. Jerome

    J'adore le title que tu as mis sur le lien de hemmer 😉
    Tu dis que le smo est un plus mais pourtant sur ton test serrurier paris est en 19eme page donc en quoi le smo est un plus ?

  21. El-annu

    Merci pour tes expériences sur la requête "serrurier paris" et les analyses, on peut faire des tas de discours et des tas hypothèses, mais il n'y a qu'avec la pratique qu'on arrive à la connaissance 🙂 Ton billet est retenu pour mon prochain article sur Elblog 😉

  22. Loic Helias

    Encore ce débat qui enflamme la toile.
    Ayant débuté par le seo, rapidement orienté vers le smo, je m'insurge face à de telles inepties.
    Croire que le social est la clé du positionnement dans les années à venir semble tout simplement impossible.
    Le sujet est souvent interprété par des auteurs (que je ne juge pas) n'ayant malheureusement pas ou trop peu de recul en matière de référencement naturel.
    Ne souhaitant pas m'exprimer sur cette querelle sans fondement, je vais une nouvelle fois proposer à tous mes collègues "experts" smo de s'intéresser aux métiers du seo.
    Les réseaux sociaux sont une variable à prendre en compte dans une stratégie globale à partir du moment ou leur présence constitue un signal aux yeux de Google et des différents moteurs.
    Nous avons un intérêt à travailler ensemble sur les problématiques SEO/SMO, et certainement pas à s'affronter.
    Si le smo devait remplacer le seo, je peux vous dire qu'il serait bien plus facile de manipuler les résultats des moteurs de recherche.
    Force est de constater que publier des articles sur le sujet semble générer pas mal d'émulation. je vais peut être sortir un article assassin sur le seo, histoire de me faire un petit linkbait facile...

  23. Nicolas

    Slt,

    A mon avis, Google comme les autres moteurs de recherche finiront par donner une grande part aux réseaux sociaux. Cependant, je pense pas que cela sera fait à des échelles plus importantes qu'une centaine de Tweets.

    Si je devais me mettre à la place des ingénieurs de Google, je partirai du principe qu'un véritable Buzz devrait être pris en compte (je sais pas 100.000 tweets ?).

    Le problème est que peu d'articles font un tel buzz, je ferai donc, à leur place, une amélioration du trustrank pour ces sites qui se répercuterait donc sur les autres site via le link juice.

    Ainsi, j'utiliserai les médias sociaux pour améliorer les résultats sans les exposer aux manipulations malheureusement très courantes sur les réseaux sociaux (cf les followers fantômes des hommes politiques).

    Mais bon, je ne peux être certains qu'ils suivront cette voie et à vrai dire, je ne pense pas que ce soit encore très utilisé ou alors marginalement. A moins que ce soit tellement bien fait que l'on ne s'en rend pas compte car ce type de stratégie est en fait difficilement détectable.

    Bon dimanche !

  24. Emmanuelle

    À lire le titre du billet, je me suis dit : "C'est pas vrai, encore un article sur le SMO !"
    Bon, en fait il est très bien cet article : non seulement j'étais passée à côté de la Véronique, mais en plus j'y ai trouvé quelques infos suite au test SMO sur le Baume.
    Merci pour la lecture du dimanche matin (oui, 12:15 du matin, et alors ?).

  25. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Arobasenet

    C'est justement la forme de cet article qui me choque et contre laquelle je m'élève.
    Mais le fond n'est pas en reste.

    Loin de moi le fait d'être enfermé dans une pensée unique. S'il y a une chose que j'ai peu en SEO, ce sont bien des certitudes. J'ai aussi maintes fois écrit que je suis un fervent défenseur du social. Je pense que Google serait fou de ne pas tirer parti de cette formidable caution laissée par des utilisateurs humains.

    Mais revenons à l'article incriminé.

    Sur la base d'un postulat pour le moins tordu (la fin de l'exclusivité à Google du brevet de l'université de Standford) Google serait condamné à trouver des alternatives au pagerank.
    D'une part, je n'ai vu nulle part que l'université avait donné l'exclusivité à qui que ce soit d'autre, et par ailleurs, je crois pouvoir affirmer sans aucun doute que les autres moteurs utilisent ce principe de prise en compte des BL depuis bien longtemps, brevet ou pas.

    Quand je lis dans cet article que les agences qui proposent du linking ont manqué le virage comparé à celles qui vendent du followers ou du fans, je rigole carrément. J'ai expliqué pourquoi dans mon article.

    Pour conclure quand je lis «Les réseaux sociaux Google Plus, Twitter et Facebook pourraient à l'avenir remplacer COMPLETEMENT le Pagerank dans Google. » je me dis « Alerte ! » car j'imagine les dégâts pour un décideur en entreprise qui prendrait cela pour argent comptant.

    Le monde n'est pas manichéen Google non plus, les quelques 400 modifications annuelles de l'algo le montrent bien. Ce n'est pas l'un OU l'autre, mais plus certainement l'un ET l'autre.

    Si cet article avait été écrit alors que Google avait racheté Facebook et Twitter, j'aurais réagi très différemment.

    @ Loic
    Le BL est nofollow 🙂

    @ Jerome
    Un plus veut dire que cela est efficace quand ça vient en plus, pas quand c'est utilisé seul, ce qui était le cas du test.

  26. ??

    Ces arguments sont avancés par des professionnels qui ne sont probablement pas très renseignés sur le SEO.

    Certes le social joue un rôle primordial sur la toile mais lorsqu'on voit par exemple apparaitre chaque matin sur twitter un nouveau RIP + nom dans les trends, cela montre le pouvoir que peuvent avoir les utilisateurs de réseaux sociaux et si ce genre de pouvoir venait a influencer les moteurs de recherche au point d'en remplacer les backlinks, cela deviendrait un sacré bazar. 🙂

  27. yvan

    Salut Sylvain,

    Ah ce fameux pagerank fera toujours autant parler de lui, même si aujourd'hui il a bien moins de valeur qu'avant...Quant à la présence social, je te rejoins sur le fait que cette notion doit ben être distincte de l'acquisition de backlinks, qui demeure un travail constant. L'idée d'un indicateur de présence social pourrait être une bonne idée pour évaluer la visibilité d'un site, peut-être que certains auront l'idée...

    Yvan,

  28. Laurent

    La compréhension du système Google me semble indispensable afin de pouvoir juger de la baisse du pouvoir des backlinks et/ou du PageRank.
    Ces éléments fondamentaux de l'algorithme ne risquent pas de disparaître; à moins d'envisager une refonte totale des couches algorithmiques primaires. Pour rappel, l'algo PageRank est né en 1996 et n'a été revu qu'une seule fois en 2001.
    Les couches algorithmiques ou filtres liés à l'activité sociale ne date pas d'hier. Google n'a pas attendu Facebook et Twitter afin d'analyser les actions de l'internaute comme vote de confiance et de popularité. Dès l'apparition de la Google Toolbar, le tracking était enclenché et c'est devenu le fond de commerce de tous les outils et service émanant de Mountain View. Preuve en est la dernière révélation de l'abus d'un loophole Safari pour mobile afin planter un cookie espion non autorisé.

    Bonne chance pour ton challenge 😛

  29. 512banque

    C'est bien connu, un Google bombing se fait à coup de twits et de likes...
    D'ailleurs depuis les offres sur fiverr, je n'ai plus de boulot ni de résultats..

  30. Laurent

    Ca me fait glousser de lire que Google+ va changer la donne comme suggère @Arobasenet.
    Quelques millions d'utilisateurs d'un côté et un cookie à id unique qui expire dans 60 ans. A votre avis, Google focalise sur la totalité des utilisateurs d'internet ou le microcosme de son réseau social ?

  31. Pix

    Juste un mini rappel pour ceux qui vivraient dans une grotte depuis plus de 6 mois, qui va clairement dans le sens de tes propos : juste avant le lancement de Google+, Sergei et Larry ont interrompu leur partenariat avec l'oiseau bleu qui permettait d'intégrer les twitts au sein des résultats de recherche universelle ... 😉
    Mes quelques tests en la matière vont d'ailleurs dans le même sens : SMO = trafic mais l'impact SERP est nul (pour moi en tous cas)

  32. CalixWeb

    C'est un effet de mode, le smo ne remplacera pas le seo, c'est juste un mode et seo et smo cohabiterons

  33. Serge

    Quand je vois ceci dans l'offre de référencement de hemmer.ch :

    - Soumission de votre adresse aux principaux moteurs de recherche

    Cela en dit long sur le crédit qu'il faut accorder à leurs propos.

  34. Jérémy

    "je me dis « Alerte ! » car j’imagine les dégâts pour un décideur en entreprise qui prendrait cela pour argent comptant."

    Franchement Sylvain ? C'est du boulot pour nous ça, faut laisser faire ^^ !

    Bon j'allais partir dans des délires LOUFOQUES comme on peut le lire ici, mais après avoir suivi un lien ( sisi, ça sert des fois ), ben je vais plutôt fermer ma grande bouche. Un Pôv PR2 ( ok le PR va disparaitre mais quand même ) dont le linking interne est a revoir, dont les pages sont sur-optimisées, dont les même pages sont bourées d'Ads ... ( Oui, j'ai le nez pour repérer des MFA à c't'heure ( chu ch'ti et alors ? )) Ben j'ai pu envie de débattre. ^^

    Hop, j'ai gagné un second lien chef ?

  35. Soul

    Bizarrement je rank sur quelques expressions sans un brin de smo, pourtant il y a des requêtes assez intéressantes. Je pense plus qu'elle a écrit cet article histoire de faire parler d'elle et de ramasser un peu de bls.
    J'ai aussi un ou 2 comptes twitters qui tournent tout seul mais j'arrive pas à drainer du trafic avec, ça doit pas être mon truc.

  36. Choblab

    J'aurais tendance à te suivre et pourtant, je suis troublé par certains résultats de Google. Par ex, si on cherche 'expert médias sociaux' sur Google, un de mes billets remonte en 1ere page alors que j'estime avoir un blog moyennement référencé. En revanche, c'est de loin celui de mes articles qui a été le plus retweeté... Bon, j'ai optimisé mon nom sur mon commentaire mais ça ne joue pas (ou pas encore) 😉

  37. Barbara

    Je trouve qu'on en fait beaucoup trop sur le SMO. Comme les médias sociaux sont à la mode on tente de surfer dessus même dans le domaine du référencement, mais selon moi rien ne vaut un netlinking à l'ancienne et surtout propre.

  38. olivier

    Personnellement, je pense que le ref c'est un tout. Cependant aux vues des différentes expériences menées (notamment par l'agence nice to meet you, dont je ne fais pas partie. je ne fais donc pas de pub), on vois que le smo prend le pas sur le seo. Pour faire vite, ils ont placé un de leur site dans les meilleurs positions uniquement grâce aux média sociaux (facebook et tweeter). Aucune stratégie de netlinking ou autre.

  39. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Laurent
    100% d'accord avec tes deux commentaires.
    Pour le challenge, il me faudra de l'aide 🙂

    @ 512banque
    "incapable de gouverner" ? 🙂

    @ Serge
    Sans doute une vieille phrase oubliée dans une vieille page 🙂

    @ Olivier
    Je serais curieux de connaitre le site et les expressions-clés concernées. N'oublions pas que sur du non concurrentiel, il est aujourd'hui plus facile d'être indexé et positionné que de se cacher.

    @ Choblab
    J'en connais beaucoup qui se satisferaient du nombre de BL que reçoit ton blog ( près de 300 domaines distincts, ça commence à faire 🙂 )

  40. Nicolas

    Coucou Sylvain,

    Et bien ça fait plaisir de voir un post riposte un petit peu le Dimanche, ça me réveil de ma grippe qui me bouffe ces derniers jours.

    En effet, l'article que tu relèves est une perle dans son genre mais j'en est retrouvé pas mal ces derniers temps confrontant SMO et SEO...

    Mais bon, c'est bien connu, les community manager, c'est pas un métier, ce sont juste des post-skyblogueur non ?! :p

  41. Olivier

    @ Sylvain Richard - AxeNet

    Si je ne dis pas de bêtises (mais faudrait vérifier) c'est sur du tourisme en Corse. Donc un environnement concurrentiel. Pour ce qui est des expressions, j'ai malheureusement pas retenu précisément, mais elles étaient intéressante.

  42. Robin

    Au delà de tes explications très pertinentes il y en a une autre qui est pleine de bon sens. Certains secteurs tel que le SEO se portent beaucoup plus au partage : +1, j'aime etc. Ca n'est donc pas un outil fiable pour mesurer la pertinence d'un résultat contrairement au backlink.

  43. Vivien

    Je trouve que les réseaux sociaux sont de plus en plus une plaie concernant le référencement. "Des résultats plus ciblés" ? oui ok, mais ce n'est pas parce que j'aime bien le référencement naturel que je ne souhaite entendre parler que de ça, et réduit à ma simple géolocalisation...
    Bref, petit coup de gueule sur le sujet :p

  44. Buymeadonut

    Hum, la libéralisation du pagerank? je ne dois pas être aussi expert que la plus part des commentateur car je ne vois pas ce que cela pourrait dire 🙂

    je devrais peut etre lire l'article de véronique pour comprendre, mais au résumé général que tu en donne ca ne donne pas envie.

    merci encore pour la lecture.

  45. LaurentB

    mdr ta copine qui te répond via les commentaires de son billet. Elle indique contribuer à ton référencement en effectuant un lien. Sauf qu'elle ne comprend pas ce que signifie le nofollow sur les liens de ses commentaires.
    En passant, mon commentaire n'a bien sûr pas passé la modération.

  46. Hams

    Le SMO Remplacera jamais le SEO... Ce sont deux stratégie de visibilité différentes...

    Sinon, toujours pas de manifestations de Véro ?

  47. Bob

    Il y a toujours des rumeurs à propos du SMO.

    - Plus de besoin de site web, une page Facebook suffit aujourd'hui
    - Plus besoin de formulaire de contact ou autre, un compte twitter suffit
    - Présentez et vendez vos produits sur Tumblr, c'est plus facile

    Je crois que ces mythes ne s'arrêteront jamais de vivre.

  48. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ laurent
    Je jette l'éponge 🙂 Panda qui noie le poids des backlinks, c'est la meilleure de la journée, et pourtant, j'ai vu "La vérité si je mens 3" cet après midi.

    Le title "serrurier paris" trop vaguement en rapport avec "serrurier paris" est assez fort aussi, et pour ce qui est du conseil de dupliquer le contenu pour un autre test... 🙂

    ps : celui qui fera passer un commentaire la bas aura tout mon respect...

  49. Ségolène

    Rien à voir avec l'article, mais je trouve que le truc rose énorme en haut à droite très agaçant, très intrusif. Chaque fois que je veux aller déplacer l'ascenseur, je me retrouve avec et cela m'agace. Il est bien visible, mais je me demande si l'effet recherché n'est pas un peu trop poussé. Et du coup si ce petit carré n'aurait pas plutôt sa place ailleurs sur la page.

  50. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Segolène
    Désolé pour le truc rose. C'est un petit coin en flash et vous avez raison, le but n'est pas de vous gênez. Ce qui est bizare, c'est qu'il ne s'affiche pas pour les gens qui n'ont pas flash. Quel OS et navigateur utilisez vous ? Merci par avance.

  51. Tommy

    Le PDF est du grand n'importe quoi mais ceci dit je suis surpris de l'attitude de certains ici vis-a-vis du SMO. Le SMO a deja une influence sur le rank, et avec plus, l'influence va etre de plus en plus forte. Certes, les backlinks ont toujours plus de poids, mais l'influence du social va s'intensifier... ne le negligez pas. Voir les "search ranking factors" par exemple http://www.seomoz.org/article/search-ranking-factors

  52. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Tommy
    Je pense que la tendance qui se dégage des commentaires est :

    - Le SMO aide indéniablement à gagner du trafic.
    - Le SMO seul peine à améliorer le positionnement
    - Le linking seul est bien plus efficace pour gagner des places dans la SERP (mais ça on le savait)
    - la mariage des deux est sans doute la meilleure stratégie.

  53. Djolhan

    Perso, ca me rappelle une histoire de robots.txt ^^

    Désolé pour le commentaire ultra court, mais je n'ai rien de plus à dire puisque tu as déjà tout dit Sylvain !

  54. Réparation iPhone Nîmes

    Il est évident que le SEO et SMO sont complémentaires car ils servent à la fois deux objectifs communs: trafic et référencement.

    Aujourd'hui le SEO peut se targuer d'amener à la fois du trafic mais aussi une amélioration certaine du positionnement.
    D'un autre côté grâce au SMO on peut plus facilement faire buzzer un produit et augmenter significativement le trafic sur une durée déterminée.
    L'un et l'autre ne seront jamais mort il ne faut pas partir dans les extrêmes, ils vont certainement s'équilibrer à terme.

    Il faut cesser de voir deux écoles et ne voir qu'une seule grande école de visibilité interactive.

  55. Cedric

    Je suis d'accord, il ne faut pas se baser uniquement sur Google. Je pense que l'intégration active de Facebook dans sa stratégie SEO va se développer ces prochains temps.

  56. olivier

    Très bon article.
    Je vais répéter encore ce que beaucoup ont dit sur ce blog mais le SMO, même s’il est une donnée importante, ne remplace pas le SEO.

    Il ne remplace pas un linking « intelligent » sur des sites et des blogs ayant une thématique proche…
    Bon, ce commentaire amène vers un site de commerçants dunkerquois...ok c’est pas vraiment en rapport. J’avoue volontiers.

    Mais en fait, il y a quand même un léger rapport(que google ne captera pas). Cet article m’intéresse puisque nous relayons le contenu de notre site sur les réseaux sociaux. Cela ajoute de la valeur et amène plus de visites, évidemment, mais ça ne remplace en rien le travail de référencement. Un travail sur le linking et surtout sur la structure du site.

    Merci Bonne Continuation à vous

  57. Mickael

    GG ne mettra jamais de côté l'importance des BL dans sa méthode d'indexation. C'est la "base de succès". Point !

    Après oui, le SMO est aujourd'hui un axe important à prendre en compte mais pas au détriment du reste... Surtout pas !

    Par contre elle a vraiment l'air convaincue de ce qu'elle raconte... Surtout quand on lit sa réponse !

  58. Marc

    Il ne faut pas nier la puissance du SMO. Mais pour le moment, un backlink, même depuis un annuaire, pèse surement plus sur le long terme.

  59. Mutuelle

    Tout à fait d'accord ! Et une chose est certaine Google utilisera toujours les BL et ne pourra uniquement se baser sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Tout simplement parce que personne partagera sur son compte Twitter ou son compte Facebook "Faites un rachat de credit avec blabla.com","Je viens de souscrire à mon assurance"...

    Bref pour moi le SMO reste un complément aux BL et permet surtout une recherche personnalisée en fonction de ses amis (ce que je trouve ridicule au passage car je me moque d'avoir ferrari.com sortir sur "Acheter auto" car j'ai 15 amis qui sont passionnés par cette marque)

  60. Vincent Jamin

    Une petite question me tracasse depuis que l'on parle de cette idée de SMO > SEO... J'ai déjà mentionné ça dans mon propre blog mais un lien provenant de twitter ou autre n'est-il pas, selon ta définition, un "backlink" (certes en nofollow) lui aussi ?

  61. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Vincent
    Tout à fait, mais un backlink nofollow ne rapporte pas tripette, si ce n'est qu'il permet d'avoir un profil plus naturel, donc très utile dans le cas de forte campagne de linking 🙂

    En revanche, les tweets peuvent être repris par des tas de sites qui eux, repasseront le lien en dofollow, dans ce cas, on fait donc d'une pierre deux coups.

  62. Ned

    Lorsque l'on est pas dans une logique concurrentielle et que l'on a rien du tout à vendre (cas d'un simple blog de passionné) être actif sur Facebook et Twitter est il réèllement indispensable ?
    Je ne suis pas sur que mon lectorat potentiel (fan de jeux vidéos) soit actif sur twitter, j'ai donc un peu de mal a voir l'interet marketting derrière.

    Par ailleurs Facebook et twitter sont "fashion" ces temps ci, mais si demain d'autres réseaux sociaux les supplantent en terme de popularité, ne risque t'on pas de voir tous les efforts investis dans de la comm sur ces plateformes réduits à néant si Google leur accorde moins d'importance?

    Je garde en particulier en tête l'exemple de Myspace qui était il y a encore 4 ans plus populaire que Facebook.

  63. Ramenos

    C'est assez fun, j'ai lu son article, je lui ai répondu en commentaire et après j'ai lu... Ton post ! 😀

    A mon avis, c'est juste un manque de connaissance qui fait qu'elle a annoncé ce genre de choses... Maintenant, on sait tous que cela n'a aucun sens. Entre ceux qui annonce la mort du SEO et ceux qui disent que le Page Rank se transforment en signal social...

    A quant ceux qui diront qu'il vaut mieux faire un sitemap sur Bing qu'indexer son site dans 4-5 annuaires ? Bref, comparer des patates à des pruneaux, ça n'a pas vraiment de sens :).

  64. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Ned
    Le tout est de savoir combien de temps tu es prêt à y passer... Pour ma part, je pense qu'un passionné sera toujours meilleur que le meilleur des community manager, un bon article sur le sujet (en anglais) http://www.feverbee.com/2012/02/amateursprofessionals.html

    J'aurais aussi tendance à penser que dans le jeu vidéo, la cible est plutôt adaptée à l'utilisation des réseaux sociaux.

    Après, tu poses une excellente question ! Et je prendrais bien garde de te répondre car je n'ai pas de boule de cristal. Quand Facebook, Twitter ou GG+ seront-ils détrônés ? Je n'en sait rien, mais il sera sans doute plus facile de transférer une grosse communauté vers un autre outil que de démarrer de zéro.

    Quant à l'importance que leur accorde Google, c'est le sens même de cet article. C'est partiellement le cas aujourd'hui et je trouve important de prendre cela en compte, mais en aucun cas il ne faut bâtir sa stratégie de visibilité en mettant le reste de côté, je pense que ce serait suicidaire. C'est pourquoi je n'adhère absolument pas au fait que les réseaux sociaux pourraient remplacer complètement le principe du pagerank.

    @ Ramenos
    Et bien Véronique semble pourtant certaine de ses affirmations 🙂

  65. wilfried

    L'edit est sensationnel !!:)
    J'avais commenté le site après la lecture d'un tweet (mon commentaire est passé). Je rejoins le point de vue de beaucoup mais surtout celui de @Ramenos: ne sachant pas trop de quoi elle parle, elle s'est aventurée un peu loin.

    amitiés
    Wilfried
    PS: tes coups de gueules me font penser à ceux que pourraient pousser un moine Shaolin.
    Fais gaffe tu t'emportes là 🙂

  66. RW

    Superbe article accompagné qui plus est d'une démarche scientifique. Pas mal l'idée du test.

    Après je suis complétement d'accord sur le fait que le SMO soit un critère à prendre en compte et qu'il comptera certainement de plus en plus. Une campagne SEO doit être prise sous tous ses aspects.

    D'ailleurs peut être que google va sanctionner les sites qui achètent leurs fans sur facebook, si son algorithme peut le détecter. 🙂

  67. référencement grenoble

    Un million de fois plus d'accord avec le contenu de cet article que celui, bien pauvre, de hemmer.ch !...

  68. Julien

    Merci pour cet article ! Quand j'entends certains dire qu'il faut mettre l'accent sur le SMO pour ranker, j'ai juste envie de pleurer.

    Tant que Google existera, et à moins d'une énorme remise en cause, le backlink aura une importance capitale, bien plus qu'un fan sur Facebook. C'est d'ailleurs pourquoi (en partie) pourquoi je viens commenter ton article plutôt que d'aller "Liker" la page Facebook de mon client 🙂

  69. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Wilfried
    Beaucoup d'autocensure dans mon billet en effet, mais ton ps m'a bien fait rire 🙂

    @ RW
    N'exagerons rien, c'est juste un petit test, mais le résultat permet d'éviterbde parler en l'air sans aucune base.

    @ Julien
    Je pense quand même que le SMO aide indirectement à ranker, mais pas seul.

  70. Ségolène

    @Sylvain : je n'ai pas Flash, OS = GNU/Linux
    Je le vois avec mes 2 navigateurs : Iceweasel (Mozilla/5.0 (X11; U; Linux i686; fr; rv:1.9.1.16) Gecko/20120201 Iceweasel/3.5.16 (like Firefox/3.5.16) ou alors Chromium Browser

    Mais sinon il est joli est bien fait, hein !

  71. Christophe

    Sans doute un article écrit pour "faire de l'audience" et le silence de l'auteur notamment ici en dit long sur son manque d'argument... Je suppose qu'il n'est pas utile ici de confirmer que les backlinks sont obligatoires et non remplaçables par Facebook, twitter, linkedin, viadeo, youtube ou G+... Pour nous l'utilisation des réseaux sociaux et un outils de trafic avant tout... Pour un site jeune, non encore bien positionné, le travail effectué sur les réseaux sociaux (tous ceux cités ci-dessus) nous permettent aujourd'hui de drainer 40 % des visites (50% il y a un mois et plus de 90 % il y a 2 mois)... Précisions le site est en ligne depuis 3 mois.
    Ce "matraquage" sur les réseaux sociaux ne nous a pas empêcher de lancer une grosse campagne de backlinks... Et oui un lecteur assidu de Axe-Net en vaut 2 🙂

  72. Minh Chau

    Bonjour,

    J'utilise les réseaux sociaux comme un moyen d'indexer rapidement mes pages Web et pour augmenter leur visibilité.

    Par contre pour améliorer mes positions Web, rien ne remplace un bon backlink. Du moins pour le moment car cela peut encore évoluer !

  73. Mathieu

    Avant Google Panda, j'aurais donné entièrement raison à votre article.

    Mais depuis, je sais plus trop qui a le plus d'influence entre le seo "à l'ancienne" et les médias sociaux.

  74. Papy Spinning

    Forcer les traits pour faire apparaitre un clivage avec une discipline existante permet à la nouvelle d'exister de proposer quelque chose à vendre.

    Ce qui est frappant dans la réponse de l'auteur sur son blog c'est méthodologie inductive. Elle déclare constater sur les sites qu'elle a en gestion que le trafic vient majoritairement des réseaux sociaux.

    Elle en déduit que c'est pareil pour les autres, ou plutôt que si c'est vrai pour elle, alors ça le sera bientôt pour les autres. Cette généralisation approximative lui permet une auto-promotion peu dispendieuse.

    En philosophie ça donnerait eu peu ça. "Les animaux éprouvent-ils des sentiments ?" Oui ! Car mon caniche couine quand je lui marche sur la queue.

    Ce manque de méthodologie et cette méconnaissance des règles élémentaires de l'épistémologie sont légions. Mais en retour, procéder à une réelle expérience de déduction n'est pas à la portée de la première agence venue.

  75. Mario

    On sait que la mode est au SMO dans le webmarketing mais il ne faut pas exagérer et dire qu'il remplacera le SEO. Les deux vont de paires et l'un et l'autre peuvent très bien être combinés ensemble.

  76. mamarach4

    bonjour,
    super votre échange! je like, je +1 et je tweet. 😉
    Pour moi, ce qui ressort de cet article, c´est toujours la place du contenu au sein d´un site web, a fortiori en lien avec du backlink! Je vois le contenu comme la pierre d´angle de ma strategie, où, comme lu plus haut, SEO et SMO, se complètent!
    Le site we, c´est un peu le croisement du boulot d´un référenceur, d´un redac avec des notions SEO et d´un SMManager. Je laisse le pourcentage d´importance à la discretion de chacun 😉

  77. php

    le smo n'est pas le seo. Meme si actuellement, on voit beaucoup de professionnels qui utilisent les réseaux sociaux pour leur visibilité, le seo continue encore d'exister car tout simplement on ne peut etre placé à la première page que via des techniques seo.

  78. Ange

    Article tout à fait juste.
    Je réagis parce qu'un certain Olivier (qui effectivement ne fait pas partie de l'agence dont je suis responsable) laisse entendre que les tests que nous avons menés chez NiceToMeetYou tendent à prouver que la SMO "prend le pas" sur la SEO. Je ne peux pas laisser dire ça 🙂
    Effectivement, nous obtenons de bons résultats grâce à la SMO, mais c'est sans commune mesure avec ce que nous pouvons atteindre via les techniques SEO habituelles et une très bonne stratégie de contenu Web.

  79. Pop-up

    Le conseil de son site "METTRE DES BALISES "TITLE" SUR VOS LIENS ET VOS IMAGES" est assez sympa également.
    Le HTML, c'est pourtant pas si compliqué si ?

  80. Marc

    Il ne faut pas oublier que le référencement c'est un mix : du bon contenu par là, une structure de site par ici, des backlinks par là, du tweet, du facebook etc... bref vous avez compris.

    Dire que les réseaux sociaux vont prendre le pouvoir sur les backlinks "classiques" semblent être une aberration ou une très grande vision 🙂

  81. Laurent

    Une bonne stratégie de SMO est affaire de synergie entre différents supports de communication et non la seule utilisation de réseaux sociaux « en circuit fermé ».

    de toute façons , Un “like” qui ne vient que gonfler le compteur de votre page Facebook, en lui même, ne sert pas à grand chose. le plus important c'est que les fans interagissent régulièrement .

  82. Spectacle

    En effet, le SEO et le SMO sont complémentaires mais l'un ne peut pas être détaché de l'autre. Ce sont deux éléments qui font parti de la même stratégie

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *