Spam report, Google et l'appel à la délation.

Spam reportTravaillez gratuitement pour Google.

Depuis de nombreuses années, Google propose aux webmasters de dénoncer les sites qui ne respectent pas les consignes de qualité du plus célèbre des moteurs de recherche.

En effet, Google décrit ce que sont ses règles, détaille certains exemples de linkspam (liens cachés,  cloaking, liens payants)  et vous invite à dénoncer ceux qui ne les respecteraient pas sur sa page de consignes aux webmasters.

Si le principe de délation conserve une très mauvaise connotation en France pour des raisons relatives à notre histoire, et plus particulièrement la dernière guerre mondiale, l'approche anglo-saxonne et plus spécifiquement américaine est philosophiquement assez différente.

Google renforce ses demandes de dénonciation.

Le 3 mars dernier, Matt Cutts publiait sur son blog un article clairement titré comme un « Appel à rapporter les liens de Spam ». En France, la twittoshère SEO s'enflammait et les noms d'oiseaux fusaient.

Qui est Matt Cutts ?

Matt Cutts est un employé de Google, il travaille à Mountain view, le siège de Google. Il est responsable de la chasse au Spam pour Google.

Qu'est-ce que le Spam sur le web ?

Si nous utilisons volontiers le mot « Spam » pour les mails non sollicités, lorsque l'on se place sous l'angle d'un moteur de recherche, le Spam décrit tous les moyens interdits par les moteurs pour tenter d'améliorer le positionnement de son site.

  • Il peut s'agir de cloaking : je montre au robot d'indexation du moteur une page différente de celle que je présente à l'internaute. Ceci me permet d'y coller des textes uniquement conçus pour l'indexation, alors que ceux-ci ne sont pas très lisibles pour un humain.
  • Il peut s'agir de pages produites automatiquement à la volée : en se basant sur divers moyens, une page peut être générée à la volée pour contenir des requêtes d'internautes et ainsi se positionner sur Google.
  • Il peut s'agir de pages contenant des textes ou liens cachés par divers moyens techniques, comme un affichage hors de l'espace de l'écran, ou la vieille technique du texte de la même couleur que le fond, etc. etc.
  • Il peut s'agir d'achat de liens, pratique totalement réprouvée par Google qui a pourtant bien du mal à distinguer ceux-ci.

La délation perçue de différente manière

Comme je l'indiquais précédemment, il est important de noter la grande différence culturelle entre la France et les USA sur la notion de dénonciation.

Les Américains font souvent preuve d'un civisme bien plus poussé que nous autres frenchy, sans doute du fait d'une histoire très différente. Le besoin de créer des règles et de s'entraider dans un pays sauvage qu'il conquéraient il y a peu (quelques centaines d'années) leur fait apparaître la dénonciation du fraudeur comme un acte civique.

En France, notre histoire récente a au contraire laissé des traces faisant apparaître la délation comme une collaboration avec l'ennemi. Bien sûr, cela n'empêche pas le fisc français d'avoir comme première source d'information les courriers anonymes de voisins jaloux.

Épargnez moi le point Godwin, c'est un fait culturel, pas du troll.

Le Spam, un défi majeur pour Google.

En terme d'image, et pour s'assurer que les internautes reviendront toujours plus souvent sur son moteur de recherche (les revenus de Google proviennent majoritairement de la publicité présentée sur celui-ci), Google doit s'assurer de la qualité de ses résultats. Ceux-ci doivent correspondre aux attentes de l'utilisateur.

Mais Google a atteint une telle hégémonie dans la recherche sur le web qu'il est devenu incontournable. On peut quasiment dire que si une entreprise n'est pas présente sur Google aujourd'hui, elle n'existe pas.

À grande échelle, cela veut dire que des millions de gens travaillent tous les jours pour améliorer les positions de leur site sur le moteur. La tentation est alors très grande d'utiliser des moyens « interdits » par le moteur pour tenter de tromper son algorithme.

N'oublions pas qu'une première position sur Google peut générer des centaines de milliers d'euros par jour dans certaines activités. On est donc très loin du pays des Bisounours et la guerre fait clairement rage entre les référenceurs black hat ou grey hat et le moteur de recherche.

Revenons à l'article de Matt Cutts

Au-delà du fait que l'article de son blog a sans doute surpris nombre d'entre nous (SEO) car nous n'étions pas habitués à une telle « franchise » dans sa communication, le plus intéressant se trouve sans doute dans les commentaires.

Bien évidemment, plusieurs camps se distinguent :

  • Les pros Google : Ils érigent le moteur comme la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité durant la dernière décennie.  Ils sont bien évidemment très favorables à la délation.
    Ils avouent balancer à qui mieux mieux et pensent que c'est leur devoir quasi citoyen.
  • Les individualistes : Ils se demandent bien au nom de quoi ils travailleraient gratuitement pour cette entreprise privée qu'est Google. Accessoirement,  ils demandent aussi combien est payé le rapport de Spam.
  • Les filous : Ils travaillent depuis longtemps le « négative SEO ». Ils tentent de mettre en oeuvre des stratégies visant à créer des voisinages malheureux aux sites de leurs concurrents pour mieux les dénoncer ensuite. Quoi de plus facile en effet que d'acheter un lien pour le placer dans un contexte inadéquat, puis ensuite dénoncer le bénéficiaire de ce lien. La technique est rapide et facile pour gagner une place en délogeant le concurrent.
  • Les anxieux : Ils se disent que cet appel risque de motiver encore plus le camp des filous. Ils n'ont rien fait de mal, mais s'inquiètent des répercussions que pourraient avoir de mauvaises pratiques volontairement dirigées vers leur site.
  • Les justes : Ils souhaitent que le traitement des rapports de Spam soit plus clair pour les webmasters. Ils voudraient que lorsqu'un rapport est réalisé à leur encontre, ils puissent avoir l'occasion de se défendre avant de subir une sanction (je ne leur donne pas tort )
  • Les défenseurs des droits de l'homme : ils dénoncent un Macartysme numérique et invite Google à se débrouiller tout seul pour résoudre ses problèmes de Spam.

Les réponses de Matt

Les mêmes que d'habitude, en gros « Do not be evil » et ne vous inquiétez pas.

Ma position personnelle.

Si je me suis passionné très tôt pour le référencement, c'est bien évidemment comme tous les SEO par esprit de compétition. Je suis aussi joueur, et si je ne prends aucun risque pour les sites de mes clients ou mes sites pros, j'ai moi aussi très souvent tenté de spammer Google.  D'ailleurs, certains concours de référencement sont même conçus pour tester ces techniques.

De ce coté joueur ou compétiteur, ressort une pratique qui consiste à me dire que, malgré les techniques pratiquées par mon concurrent, je tente de lui passer devant en en utilisant d'autres, plus white, plus propres. Cette logique est aussi motivée par un souhait de référencer les sites de manière durable, sans prendre de risques inconsidérés. Je suis aussi parfois admiratif devant l'imagination déployée pour tromper l'algo, et dans ce cas, je dis bravo plutôt que de dénoncer.

Mais je suis parfois allé à la facilité. Quand le truc utilisé par mon concurrent est trop gros, trop bourrin, et surtout parce que je suis payé par mes clients pour leur faire gagner des positions, et bien moi aussi, je balance. Dans les faits, je ne l'ai fait que 5 ou 6 fois en plus de 10 ans, ce n'est donc pas pour moi une pratique courante.

En fait,  j'ai tout de même de grosses interrogations sur l'utilisation qui est faite du rapport de Spam. Google sanctionnera-t-il directement le fraudeur ? Le rapport est-il utilisé pour affiner l'algorithme ? La réponse se trouve sans doute entre les deux.

Rappel :
Dans les forums SEO, on trouve souvent la question « est-ce légal » de pratiquer telle ou telle technique ?
Dans les faits, à moins que vous n'attaquiez le serveur du concurrent, ou que vous ne plagiiez des textes, ce que vous faites est légal. Google ne représente pas la loi, c'est juste une entreprise privée.

Et sinon, vous, vous dénoncez ?

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

51 réflexions au sujet de « Spam report, Google et l'appel à la délation. »

  1. Nicolas

    Très bon choix d'article encore une fois, toujours très pertinent à mon goût. Je ne m'intéresse pourtant pas à tous les aspects SEO et depuis que le lis ton blog, et bien je le lis, en intégralité. 😉

    Moi, je suis bien content de pouvoir « balancer » quand certains sites (pas du tout seo friendly) agrègent entièrement certaines de mes pages par des moyens qui sont visiblement toujours très vites détectés par Google qui blacklist rapidement la totalité du site responsable. Bien heureusement.

    Content de voir cette appel de Matt Cuts moi qui commençais à douter que ces reports de spams été bien reçus. Attention, moi aussi j'en ai peut-être fait 5 ou 6, mais je considère ça comme une protection bien utile.

    Au sujet de la vente de lien, effectivement, c'est une chasse perdue d'avance. 😀
    Je ne vois pas trop (même sur dénonciation) comment Google pourrait être au courant d'une telle pratique...
    D'ailleurs, je m'interrogeais récemment sur les motivations de certains sites qui affichent d'imposantes banderoles pour indiquer qu'ils ne vendent aucun lien à des tiers... Il y a t-il une raison ? Pourquoi font-ils ça ? Cela ne risquerait pas d'attirer l'attention plus qu'autre chose ? Est-ce que si j'indique sur mes sites que je ne vends aucun lien, celui-ci sera t-il mieux placé ?

    Enfin, au sujet du grey hat seo. Je suis aussi pur White Hat, plus blanc que blanc. Mon camp a été choisi naturellement et non par vrai choix. Mais, je ne verrais pas par quel technique black hat commencer si je devais m'y mettre 🙂

  2. Al-Kanz

    Je profite de cet article pour poser une question à propos des liens payants. Comment Google réussit à faire la différence entre un lien payant et un lien non payant ? Je sais que c'est le flou pour les webmasters, mais que dit Google à ce sujet ? Quelle est la position officielle ?
    Autant je comprends ce qu'est le cloaking et pourquoi Google le refuse, autant j'ai du mal à comprendre ce qu'est concrètement +pour Google+ un lien payant.

  3. Jeff

    Ce n'est pas un phénomène nouveau, chaque responsable de site travaille depuis toujours pour google en utilisant au quotidien les services qui sont pour la plupart gratuit.

    Je dirais que nous travaillons chacun dans notre coin pour google et participons à alimenter ses base de données afin d'affiner les données comportementales sur les internautes et pour toujours en savoir plus sur nous.

    Google est en train de maîtriser l'information, le pire c'est que cette information est centralisée en 1 seul point : "google"

    Qui domine l'information domine le monde...Réveillons nous...

  4. Eric

    J'ai toujours apprécié le spam report de Google pour plusieurs raisons.

    Quoi qu'en en disent, Google est aujourd'hui le monstre de la toile et c'est c'est bien lui qui a le droit de vie ou de mort sur des sites internet. Donc il fait office d'Etat.

    De plus, j'ai gagné plusieurs places en dénonçant des webmasters peu scrupuleux et je vous avoue que je trouve ça pas mal.

    Par contre, le fait d'acheter un lien et dénoncer le concurrent, ça c'est vache, et tellement facile à faire avec les divers plateformes qui existent... mais je reste pas persuadé que Google sanctionne les backlinks frauduleux, sinon ne serait-ce pas facile d'utliser des méthodes d'obtention de backlink black hat pour détruire un concurrent?

  5. Djolhan

    C'est vrai qu'on voit souvent sur les divers forum ou blog le "est-ce légal". C'est amusant car aux yeux de certaines personnes, google est presque le législateur du net... Concernant la délation, je crois que je ne l'utilise que lorsque je vois des résultats squattés et non pertinents, car je trouve cela énervant de rechercher quelque chose et de terminer sur un site qui au final ne présente qu'une page de pub totalement inutile qui au final n'enverra même pas sur d'autres sites pertinents.

  6. Sun location vacances

    Bonjour,

    J'ai pu lire qu'on pouvait dénoncer un site internet qui acheté des liens !

    Cependant, comment peut ont affirmer qu'un site X ou Y acheté un lien ?

    D'autre part, si un site achete des bannière publicitaires (avec un lien en dur) sur un autre site pour se faire connaître, es ce considéré comme de l'achat de liens ?

    Cordialement,

  7. Nicolas

    Sujet délicat qui est très bien abordé dans un article pertinent. Et effectivement c'est fou comme les gens sont enclins à penser que Google est "le législateur"...

  8. Marie

    Bon article notamment avec la mise en exergue des différences de mentalité entre les USA et la France concernant la délation qui a mauvaise presse chez nous 😉

  9. Web App

    Bon article comme toujours,
    personnellement je n'ai jamais dénoncé mais la lecture de cet article me rappelle que je devrais peut-être le faire de temps en temps.
    Dans les cas d'abus flagrant cela rend service aux utilisateurs.

  10. Ya-graphic | SMO

    Comparaison n'est pas raison Sylvain. Chacun est libre. Google propose un service de délation et n'oblige personne à faire de la délation.

    L'équipe de Google ne pénalisera pas un site aveuglément, du moins je l'espère, ce serait dommage pour une entreprise de cette envergure.

  11. Rudy

    Malgrès son armée de ingénieurs GG ne sait toujours pas différencier un splog d'un blog quels gros nazes quand même, enfin tant mieux pour les bh. :p

  12. Nicolas

    Très bon article comme toujours et entièrement d'accord avec le point de vue énoncé.

    Pour ma part, c'est une grave dérive qu'a commis ici Google, et que des référenceurs pro l'utilisent je peux le concevoir mais cela ne m'ôtera pas l'idée de fainéantise de la part de ces derniers.

    Et que l'on ne dise pas, ba ils sont mieux placé que moi en utilisant du black c'est pas normal...Pourquoi pas normal ? il y a une loi contre, quelque choe ?

    Non il y a des risques et ceux qui réussissent à ne pas ce faire voir par Google vaut autant leur positionnement que les autres White.

    (Je ne pratique pas de BH, je n'est pas les compétences en programmation nécessaire)

    Bref, donc un appel à la délation n'est jamais une bonne mesure...

  13. Pro-Medics

    C quand meme bien dommage pour ceux qui essaient de faire du white faut dire que Google a du mal je crois a faire la difference et qu'il se doit d'avancer sa technique de penalties...

  14. Xav_

    Le message de la part de Google est toujours ambigüe : "Nous avons le meilleur algo pour qualifier votre site, quelque soit sa forme, surtout si vous suivez nos standards pour le concevoir". Oui, je serais plutôt dans le camp des défenseurs des DH.

    Sinon, chapeau pour le tour de force de faire apparaitre les mots Godwin, Google et filous dans un même article !

  15. Anthony

    Quels sont les forums SEO les mieux réputés ? Je débute dans le référencement j'aimerais connaitre toutes les combines pour un bon référencement de mon site ^^

  16. Sylvain Auteur de l’article

    @ AL-KANZ
    Je pense en effet qu'il est quasi impossible à Google de détecter un lien payant de manière automatique.
    Maintenant, certains sites affichent clairement des tarifs, dans ce cas, pas de doute.
    Le cas des billets sponsorisés semble aussi facile à identifier, et si les liens sont dofollow, c'est considéré comme un lien payant.

    @ Robin
    Dans deux cas au moins, j'ai pu constaté des modifications sur le site dénoncé. Pour les autres, l'un d'entre eux a disparu des SERPs sur des requêtes concurrentielles 1 an après mon spam report. Je ne sais donc pas si c'est le mien qui a eu une influence. Rien de particulier constaté pour les autres alors que les techniques pratiquées étaient très clairement proscrites par GG (texte blanc sur fond blanc, ou cloaking vraiment véreux).

    @ Sun vacances
    Je pense que le contexte et la multiplication de liens à partir de sites sans rapport direct peut être un indicateur.

    @ Yassine (Ya-Graphic)
    En effet, heureusement que GG n'oblige personne !

    @ Rudy
    Et en plus, c'est un spécialiste qui nous parle 😉
    Quoi qu'il en soit, le jeu du chat et de la souris ne sera jamais terminé, les référenceurs ont une imagination folle.

    @ Anthony
    Tous les forums SEO sont bons, ou tous sont mauvais selon les messages que l'on y lit.

  17. Al-Kanz

    Merci pour votre réponse. C'est à la fois rassurant et flippant, si bien entendu certains sites se sont fait déclasser voire virer de Google alors qu'ils n'ont rien fait payer.

  18. Hams

    @Sylvain
    La multiplication des liens peut être naturelle, et je ne vois pas en quoi elle peut être un indicateur pour déterminer s'il y a des achats de liens...

  19. Sylvain Auteur de l’article

    @ Hams
    Je pense, mais je n'ai bien sur aucune certitude, que le fait d'obtenir des liens dans des sites totalement hors contexte, par exemple, des liens vers un site de poker à partir de sites de rencontre, machines outils, piscine, etc.
    peut (je dis bien "peut") être un indicateur qui amènerai Google à approfondir.
    Si en prime, le site achète clairement des liens sur des plateformes, ou est lié à partir d'un ou plusieurs sites déjà repéré comme vendant des liens, cela apparait comme une accumulation de "preuves".

    Sur le fond, je pense toutefois que le repérage de liens vendus est particulièrement difficile pour GG.

  20. laetitia

    Excellent sujet...
    D'ailleurs comment fait on pour savoir qu'on a été victime d'un spam report ? Je suis preneuse de vos retours d'expérience.
    Et surtout comment vous vengez vous 🙂 ?

  21. Weborganique

    Tout les soirs avant le dodo:

    Notre Google qui es aux cieux,
    que Matt Cutts soit sanctifié,
    que ton ads vienne,
    que ta volonté soit faite sur le webmaster comme le référenceur.
    Donne-nous aujourd'hui notre position de ce jour.
    Pardonne-nous nos spams,
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont spamés.
    Et ne nous soumets pas à la tentation (don't be evil),
    mais délivre nous du black hat.
    Googlamen 🙂

    Je pense que cet article aussi bien développé qu'il est, va faire régner une certaine paranoïa et ambiance dans le monde des 6 camps du seo français 🙂

  22. Kilu

    Au grand jour tout le monde est bien sûr contre la délation, mais pour les spam reports pour dénoncer le voisin qui vous gêne sur les SERP tout le monde est d'accord, non ?! 🙂
    Enfin presque tout le monde ...

  23. Eric

    pour ma part je l'ai fait une fois ou deux car l'abus des sites visés étaient vraiment flagrant

    un de nos sites professionnels a fait l'objet d'une campagne de dénigrement de la part d'un de nos concurrents via l'envoi d'une newsletter à ses adhérents

    c'était minable

    par contre cela révèle surtout que Google est incapable de séparer le bon grain de l'ivraie
    et cela ne vas pas aller en s'améliorant avec le nombre de sites qui augmentent de façon exponentielle !
    🙂

  24. Olivier

    Tiens, je me retrouve dans le camp de ceux qui pensent que Google doit se débrouiller tout seul avec ce qu'il a créé, quand bien même, mes projets personnels ou commerciaux seraient en péril à cause du spam.

    J'ai tendance à élargir ce principe à la vie de tous les jours, et je rechigne à utiliser le principe de la délation. Pour autant, je ne condamne pas ceux dont l'adage est plus proche de "Nécessité fait Loi". Chacun travaille avec sa conscience... et son histoire.

    Mais là, on est plus proche de la dissertation de philosophie, que de l'article de référencement... 🙂

  25. Anthony

    Une question comme ça : en cas d'achat de lien, la pénalité devrait aller au site vendeur et non au site acheteur non ?
    Enfin dans tous les cas on doit pouvoir faire mieux/pire pour exploser les réf des copains.

  26. Nicolas

    @Anthony, pourquoi veux-tu que seul le site vendeur soit pénaliser, nul n'est censé ignorer la "lois" (la bonne blague !)

    Bref, donc bon c'est comme un assassin et son complice dans une autre echelle 🙂

    Selon moi, SI google a à pénaliser il doit le faire pour les deux (j'en est du reste fais les frais avec une vente sans parler de gambling).

    Après je pense que Google à encore beaucoup de mal à répertorié ça, surtout quand les sites vendeurs ne passent par des plateformes qui avec leur code te grille direct !

  27. raph

    Article plutot intéressant même si je mettrais un bémol sur certains points.
    Par exemple oui la délation a mauvaise réputation, mais je serais curieux de savoir quel est le pourcentage de ceux s'intéressant au seo qui l'on pratiqué?
    Je pense que nous aurions des surprises.

  28. V-R

    Personnellement je ne suis pas fan de cet outil mis à notre disposition; je ne sais pas si c'est l'histoire ou quoi mais ce n'est pas ma tasse de thé.
    Question peut être désuette mais je la pose quand même:
    quelqu'un a la preuve que c'est suivi d'effet si si on fait un spam report?
    Je suis sceptique car ce serait la porte ouverte au grand n'importe quoi

  29. Christophe

    A priori toute technique visant à faire venir artificiellement des visiteurs sur son site est répréhensible. Tout webmaster ayant fait un peu de seo est donc dénonçable 🙂

  30. Sylvain Auteur de l’article

    @ Christophe
    Tout dépend de ce que l'on appelle "artificiellement".
    Le SEO n'est pas interdit par Google qui n'est d'ailleurs pas avare de conseils sur ses différents blogs, par exemple celui-ci : http://googlewebmastercentral.blogspot.com/

    On trouve même quelques conseils ici : http://www.google.com/support/webmasters/bin/answer.py?hl=fr&answer=35769

    Globalement, Google a interêt à ce que les sites soit correctement construits et optimisés. Ça leur facilite tout de même nettement la vie pour explorer les pages et accélerer l'indexation.

    Quand on voit que l'on trouve plus de 27 millions de réponses sur la requête "untitled document" ou 867000 sur "document sans titre", on se dit que les basiques du SEO feraient du bien à pas mal de webmasters et arrangeraient sans doute Google.

  31. Christophe

    Ah ouais j'ai fait le test, ça fait beaucoup de documents sans titres tout ça...

  32. Peters

    Juste pour vous signaler qu il n existe pas 1 mais 2 formulaires de spamreport. Un focntionne et donne un accusé de réception ( reste a savoir ce qui en est fait après ) et l autre vous envoit promener.
    Le second est aisément identifiable il contient form target = http://services.google.com/cgi-bin/feedback/feedback.py
    le “bon” quand a lui contient “/webmasters/tools/spamreport-ac?hl=fr” comme target.
    soit : https://www.google.com/webmasters/tools/spamreport-ac?hl=fr (il faut être connecté à son compte)

    J ai fait une petite démo ici http://123vacances.wordpress.com/2010/05/29/matt-cutts-etait-a-bruxelles/

    remarquez que les intitulés des champs changent aussi suivant qu on est dans l bon ou le mauvais form.

    Ca veut dire que si vous avez soumis des spamreports dans le passé, y a beaucoup de chance qu ils ne soient même jamais arrivés !!

    De toute façon ne vous excitez pas, vos spamreports, google je crois bien qu ils les jettent a la poubelle 🙂

  33. Weborganique

    Non ce n'est pas tout a fait vrai, GG ne jette pas tous les spamreports à la poubelle, il jette les mauvais spamreports comme ceux qui dénoncent 2 balises "H1" dans le code dont une en "indent" ou 30% de densité sur un mot clé et encore bien d'autres excuses stupides déclenchées par la jalousie comme le même mot clé sur tous les attributs "alt" et une URL à rallonge suromégaoveroptimisée. GG n'est pas toujours dupe (ça veut dire qu'il est parfois quand même ;). Il y a bien plus méchant que cela, n'est-ce pas ?

  34. Tanguy

    Sincérement, j'ai vu des choses (et parfois dénoncées) qui vont à l'encontre totale de ce que recommande google. Des années après, je n'ai vu aucune modification.

    Effectivement, ce n'était pas les trucs les plus gros comme le cloaking mais on pouvait dire que le classement était à 100% artificiel et spammant. Et, rien.

    Je pense que les spammeurs ont encore de belles heures devant eux...

  35. olivier

    Je vois personnellement le spam report avec un oeil bienveillant et je le juge efficace, pour le peu que j'ai eu à l'utiliser:
    une seule fois pour un site qui utilisait la vieille technique du texte de même couleur que le fond la page, et donc visible uniquement dans le code source de la page. Le site est repartit illico presto dans les profondeurs du classement.
    Après tout les lignes de bonnes conduites google sont connus de tous ceux qui travaillent un peu sérieusement le référencement de leur site. Quand on franchit la ligne on sait à quoi on s'expose, on prends le risque de gagner mais aussi de perdre gros.
    Et puis si çà permet d'affiner l'algorythme pour le rendre plus performant dans la lutte contre le spam, c'est tout bénéfice pour les gens qui travaillent proprement sur le référencement de leur site.

  36. olivier

    Je souhaiterais apporter une précision qu'il me semble avoir remarquée à propos de l'efficacité du spam report:
    je viens d'en faire deux durant le mois d'aout pour deux sites ayant la même thématique qui avaient en footer une multitude de liens (visibles) mais reprenant toujours le même mot clé avec différentes fautes d'ortographe et redirigant tous vers la home. un des sites étaient très bien classés (deuxième) et l'autre très mal positionné (deuxième page).
    et bien au bout de deux semaines le site bien classé n'apparait plus dans l'index de google alors que l'autre n'a pas bougé. je pense donc (et çà serait logique) que google étudie avec beaucoup plus d'attention les spam reports visant un site très bien classé sur son mot clé, et prends des sanctions beaucoup plus sévères, car quelque part le fait qu'un site qui fasse du spamm soit bien classé, celà prend google en défaut en montrant les faiblesse de son algorythme à se niveau, et çà google il ne doit pas trop aimé.

  37. sebastien

    Le spam report me semble être une très bonne option dans la mesure où des concurrents peuvent faire pointer des liens frauduleux vers votre site Internet pour vous nuire.

    Comme à mon habitude, je pose toujours une question en fin de message : comment détecter les liens nuisibles et y répondre rapidement? Quels outils utiliser pour automatiser cette démarche?

  38. Sylvain Auteur de l’article

    @ Sebastien
    Heureusement que les liens "nuisibles" qui pointent vers un site n'impactent pas son positionnement. Il serait trop facile de "descendre" ses concurrents de cette manière.

    Par contre, si TON site pointe vers un site peu recommandable, cela te nuit. Google considère en effet que tu en es responsable.

  39. Virginie

    @Sylvain

    Il est bon de toujours vérifier ses formulaires php ( contact , livre d'or, ... ) afin d'éviter une faille XSS...

    Une injection dans une page et hop... un lien vers un site de "spam", blacklisté certainement et ton site est pénalisé !

    Donc se méfier de ses scripts, ou scripts gratuits, que l'on trouve ( mauvaise expérience personnel ^^ ).

  40. Maxime

    Beaucoups de webmasters se font pénalisé car ils ont obtenu des liens nuisibles, je pense qu'il n'est pas impossible de pénalisé un site d'un concurrent en lui obtenant de mauvais liens.

  41. david

    Si nous avions effectivement toutes les réponses au fonctionnement de google surtout en ce qui concerne les pénalités attribué alors il serait simple pour nous de les éviter ou de sanctionner volontairement un site concurrent.

    Et c'est effectivement là que serait le danger....

  42. fabien

    Le spam report est effectivement une arme de fourbe qui, avec beaucoup de chance, peut permettre de toucher l'ascension d'un site concurrent en plein vol. Mais je pense que les p'tis gars de chez Google veille à ne pas descendre un pigeon pour rien. Enfin j'espère...

  43. Olivier

    Le spam report est effectivement extrêmement dangereux si Google n'a pas mis en place un système permettant d'identifier les "faux" spam reports c'est-à-dire ceux destinés à pénaliser sans raison un concurrent.

  44. Charly

    Je reviens sur ce sujet très intéressant. Il ne me semble pas que vous ayez abordé la question "comment on sait qu'on a été dénoncé".
    Personnellement sur un site, ma page d'accueil s'est retrouvée du jour au lendemain au fin fond des SERP, et je souhaiterai vérifier si je n'ai pas été tout simplement dénoncé par un tiers, même si je n'ai pas forcément utilisé de techniques border.
    Quelqu'un aurait des infos ?

  45. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Charly
    Pour être prévenu autrement qu'en voyant son site déclassé, il faut l'enregistrer sur Google Webmaster Tools.
    On ne sait pas si on a été dénoncé, mais on sait que Google va nous pénaliser.

  46. Anto

    Euh de mon expérience, voilà ce que je peux en dire.
    J'ai un MFA (made for adsense) qui a crée une page reprenant 100% mon flux rss et qui se place devant moi sur mes titres (=mots-clés) par quelques artifices douteux, j'ai fait marché le spam report 2x mais rien n'y fait.
    Google sait faire la différence, ou ne rien faire du tout !

  47. voiture

    Merci pour cet article, il est vraiment de bonne qualité et explique bien les choses.

    De mon côté, je pense un peu comme les américains puisque selon moi dénoncer ces sites qui ne respectent pas les règles, c'est un acte citoyen. Je pense que personne ne veut retrouver en première position des recherches un site qui n'est pas adapté et qui ne réponde pas vraiment aux besoins.

    Google a raison d'agir de la sorte. Certes c'est avant tout une entreprise qui veut gagner de l'argent mais je pense que ce n'est pas important tant qu'elle nous fournit ce qu'on veut.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *