Sur le web, copier n'est pas jouer.

Parfois nous nous « amusons » à rechercher sur Google certaines phrases du site de notre agence. Nous avons toujours le même résultat, notre site en première position (heureusement), et des dizaines, voire centaines de sites dans les réponses suivantes.

Mais qu'est-ce qui pousse ces
(* rayez les mentions inutiles s'il y en a)

à copier les sites de la sorte ?

Qu'ont-ils à perdre en plagiant d'autres sites web ? Rentrons un peu dans les détails.

La copie est très mauvaise pour l'image de marque

Passons sur le fait que le plagiat est illégal et particulièrement nocif pour le référencement d'un site, nous y reviendrons ensuite, mais ce point est à corréler avec l'image de marque.

Il y a en effet de fortes chances pour que les prospects qui arrivent sur leurs sites aient déjà vu les textes originaux sur des sites bien mieux positionnés. Parfois, le plagiat de textes s'accompagne aussi de piètres réalisations graphiques. La première réflexion de leurs visiteurs sera donc « Tiens, c'est copié ».

Si vous étiez prospects, vous vous tourneriez plutôt vers des créateurs originaux (nous ?) ou des copieurs pour réaliser ce qui sera la vitrine ou l'outil de communication de votre entreprise ?

Il faut pouvoir tenir les engagements proposés dans ses offres.

S'il est un paragraphe très largement copié sur notre site, c'est celui relatif à l'aide que notre agence apporte à ses clients dans le cadre de la rédaction de textes sur leur site.

En ce qui nous concerne, nous fournissons un guide explicatif complet, nous guidons et corrigeons nos clients, nous leurs enseignons les rudiments de l'écriture web. Ils peuvent alors nous fournir une matière de base que nous adapterons pour améliorer leur positionnement dans les moteurs. Nous affinons ensuite pour rendre agréable l'expérience de leurs visiteurs.

Mais dans le cadre de toutes ces agences qui ont copié nos textes, quel service apporteront-elles à leurs clients alors qu'elles ne sont pas capables de le pratiquer pour elle-même ?

Il suffit d'ailleurs de consulter les mails de réponses qu'ils nous font parfois pour comprendre que le nombre de fautes d'orthographe par ligne est certainement inversement proportionnel à la qualité des prestations.

Le plagiat et le référencement.

Je ne vais pas ici repartir sur une longue explication relative au problème du contenu dupliqué. Un bon résumé étoffé est publié sur Webrankinfo. Mais en quelques mots :

  • Il est facile de comprendre que Google ne souhaite pas afficher 50 fois le même contenu sur ses 5 premières pages.
  • Sans quoi, ses utilisateurs seraient déçus de sa pertinence. Il fait donc le tri en fonction de nombreux critères qui passent par la date d'indexation, l'autorité du site, etc.
  • Lorsque l'on copie un texte sur un site déjà bien connu et référencé sur Google, on a toutes les chances de voir ses pages déclassées et perdues au fin fond des résultats.

Le point le plus grave concerne la tromperie de leurs clients et leurs pratiques potentielles.

Si ces individus peu scrupuleux ont pratiqué de la sorte pour eux-mêmes, il y a de fortes probabilités qu'ils réalisent la même opération pour leurs clients.

Le problème le plus grave, c'est que les textes d'un site sont protégés légalement sur la base du code de la propriété intellectuelle, comme des photos ou un graphisme. Les clients de ces prestataires peuvent donc se trouver trainés en justice alors qu'ils auront payé leur prestation.

Cette mésaventure est arrivée à l'un de nos clients dont le précédent prestataire pensait que les photos trouvées sur des banques d'images sont gratuites même pour une utilisation commerciale. Certains ont payé cher la copie de textes, en l'occurrence, de  « simples » conditions de vente.

Les bonnes excuses

Lorsque nous contactons (généralement par courrier recommandé de mise en demeure) ces individus ayant copié notre production rédactionnelle, nous ne sommes pas dupes des réponses qui sont toujours les mêmes.

  • C'était, un stagiaire, une personne qui a quitté l'entreprise depuis, qui a copié et ils n'étaient pas au courant.
  • Pour d'autres, nous devrions être fiers d'être copiés.
  • Les plus mauvais nous répondent même qu'il n'est pas interdit de copier des textes.
    Nous adorons ces derniers, l'avocat n'a quasiment rien à faire pour les manger tout cru.

Les solutions pour ces plagiaires :

  • qu'ils lisent donc la tirade de Cyrano de Bergerac, qu'ils s'instruisent en lisant des San Antonio. Ce sont de bonnes lectures pour apprendre à utiliser des synonymes et à reformuler.
  • qu'ils s'offrent les services de rédacteurs web. C'est leur métier.
  • mais par pitié, qu'ils ne se morfondent plus dans la médiocrité et le plagiat.

Quelques exemples d'agences ou de prestataires dont vous devriez vous méfier si vous voulez un peu d'originalité :

Pour ceux-ci, nous serons bons princes, nous remplaçons le recommandé de début de procédure par l'utilisation de leurs sites comme exemples. Nous vous laissons faire un copier/coller des adresses car nous n'allons pas leur faire des backlinks en prime.

http://www.fasoweb.net/site_internet.html

http://www.kaligrafik.com/identitevisuelle/index.html
http://www.visuel-concept.fr/

etc.

Bien évidemment, ces sites sont tous au fin fond des SERP sur les requêtes concurrentielles relatives à leur activité. Evidemment, nous avons les preuves d'antériorité de nos textes.

Pour rappel, si vous plagiez quelqu'un qui a déjà plagié l'original, vous n'êtes pas dispensé de poursuites.

Lectures connexes :

http://www.celog.fr/cpi/

http://www.celog.fr/cpi/lv3_tt3.htm#c5

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Minc#Condamnation_judiciaire_pour_plagiat

http://www.lumieredelune.com/encrelune/cout-piratage-afp,2010,02

http://portaildulivre.com/condamnation.htm

http://portaildulivre.com/morceauxchoi.htm

http://www.legalis.net/article.php3?id_article=2875

http://www.bescherelle.com/

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

63 réflexions au sujet de « Sur le web, copier n'est pas jouer. »

  1. Didier

    J'en connais qui vont voir leur statistiques s'affoler le dimanche sans comprendre pourquoi. Bien joué l'url sans lien donc sans referers.

    Nous utilisons nous même Copyscape pour détecter ces plagiaires, Google est aussi un bon moyen.

    Ce qui est rassurant, c'est de voir que ces pratiques les relèguent de plus en plus souvent très loin dans les résultats. Parfois même, les fait quasiment disparaitre. Il y a une justice.

  2. Manu

    Bonjour Sylvain,

    j'évoquais le sujet pas plus tard qu'hier avec un ami qui publie des articles qui ne sont pas de lui.

    J'entends par la qu'il fait appel à des rédacteurs.

    Malheureusement à part les habituels guillemets, inurl, intitle de google, je ne connais pas beaucoup d'outils qui permettent de tester l'originalité d'un texte.

    Evidement, le rédigé soit même serait la solution mais comme il publie des textes très techniques, il ne peut pas être au four et au moulin (comprendre le sujet, faire les recherches, les analyses, les suivis parfois nécessaire, le développement du site, ...)

    Auriez vous d'autres conseils pour tester un texte avant sa publication ?

    Le but étant évidemment de publier de la qualité ou de citer ses sources.

    Manuel

  3. Djolhan

    Et oui, j'ai malheureusement exactement le même problème, et les mêmes réponses ridicules. Celle qui me fait le plus rire, c'est le coup du stagiaire !
    C'est usant de devoir systématiquement contacter les intéressés. Le pire sont ceux qui mettent un copyright dans leur footer comme si leur design ou textes était l'original ^^
    J'ai d'ailleurs une grosse quantité de duplicate qui se trouve dans les pays africains, c'est difficile dans ce cas de faire quelque chose légalement lorsque l'hébergeur ne souhaite pas coopérer... Cela dit, je ne suis jamais allez jusqu'au procès. Tu as eu des expériences qui sont allez jusque la ?

  4. CWM Consulting

    Bonjour,

    Merci. Le problème, c'est surtout que les futurs clients de ces "agences" ne voient pas le problème (et ne le cherchent pas non plus). Il leur achètent donc des prestations comme à un autre prestataire...

    Dénoncer le plagiat est une bonne chose mais sans démarche juridique... Pour mon cas, par exemple, c'est très compliqué et cher de me payer les services d'un avocat...

    Cordialement.

  5. Marie

    Anecdote : une personne qui avait copié / collé un de mes posts sans en fait la moindre modification m'a dit qu'il l'avait fait "pour voir combien de temps je mettrais pour m'en rendre compte"!!
    Je taierai son nom car il a rectifié sa maladresse rapidement 😉

  6. Aurelien Delefosse

    Moi j'aurais fait des liens, pour qu'ils sachent d'où cela provient. Ces personnes ne connaissent rien au métier, ils ne se positionneront pas et détruisent leur réputation.
    Ce n'est tout de même pas difficile de modifier un texte. 😉

  7. LaurentB

    On sent que t'es pas content 😛
    Certes, le coup de gueule est justifié, mais devant la réalité du plagiat sur Internet, j'ai baissé les bras depuis longtemps.
    Certes, je m'insurge lorsque je tombe sur quelqu'un qui a piqué mon texte sans citer la source d'origine, mais rien à voir avec les premières années où je chassais le plagiat en permanence.

  8. Littlebuzz

    Pour ma part, le dernier choppé m’a sorti comme excuse : ce n’est pas de notre faute, nous avons développé un moteur web 3.0 basé sur la sémantique, c’est automatique :))))

    Ils reprenaient des posts précis d’un de mes forums, avec des titres super optimisés

  9. Nicolas L.

    J'ai aussi pas mal de copie issue des pays du sud. Difficile de les faire réagir, surtout quand ils réalisent leurs sites avec des plates-formes de création de site en sous domaine qui décharge toute responsabilité sur le créateur du site (n'importe quoi), et vous réponde en vous fournissant leur e-mail et « Débrouillez-vous ! ».

    Le plus marrant, c'est que les descriptifs, repris à l'identique ne correspondent pas aux activités réelles de l'entreprise. Bref. Ce n'est pas malin de jouer à ce jeu sur le Web alors qu'il est si simple de se "venger". D'ailleurs, je salue le fait d'avoir mentionné les plagiaires. Il faut dénoncer ces pratiques !

    On peut savoir comment axe-net se protège ? Huissier, enveloppe Soleau (INPI) ou comme moi, l'envoi d'une enveloppe recommandée datée, il faut le dire, pouvant contenir une quantité de texte énorme ?

    Merci pour cette article qui rime pour moi avec un premier pas dans la défense des auteurs et puisse-t-il alléger ne fut-ce qu'un peu la quantité de plagiat sur Internet qui finira bien un jour par être complètement éradiqué lorsqu'il y aura eu quelques "exemples" de répressions.

  10. Mary

    Les copieurs/coleurs sont très nombreux sur le net.

    Quel que soit le sujet abordé, il y en aura toujours. En Afrique, c'est chose très courante. On prend des articles, des photos, sans demander l'autorisation et sans faire de lien en retour....

  11. Gael

    Je suis très régulièrement victime de plagiat, mais les sites sont souvent à l'étranger, les whois masqués, les formulaires de contact inexistants ...

    Et évidemment y a de l'Adsense sur mes textes copiés ... et ces sites voleurs ne déclarent pas leurs revenus et pour certains textes je suis même derrière car le site est bien coté, un bon PR, un ancienneté et qu'il a modifié 2 phrases ...

    Quels sont les solutions ? car le spam report de Google pour l'instant n'a rien donné

  12. DrG.

    Bonjour,

    Sur un autre de nos sites, un "concurrent" à la thématique proche a "pompé" mot à mot un paragraphe des mentions légales:
    amusant quand on voit que ce site donne aussi des conseils juridiques.
    Mais bon, d'un autre côté, ces mentions, n'étant pas des professionnels de la profession, nous ne les avions probablement pas inventées et nous sommes sûrement inspiré ailleurs, même si nous n'avions pas copié mot à mot, alors je me vois mal aller râler chez les autres tant que ça se limite à ça...
    Je pense aussi que beaucoup de choses sur internet sont faites par des "amateurs", souvent sans connaissance réelle des usages même si je sais que nul n'est sensé ignorer la loi.
    C'est évidemment plus grave lorsque ce sont des professionnels.
    Je crois que la limite se trouve dans la bonne foi: si on m'écrit en me disant que telle image est originale et ne doit pas se trouver sur mon site, je supprime illico et je m'en excuse.
    J'adore le lien vers bescherelle dans les lectures conseillées... 😉
    Bon dimanche.

  13. Keeg

    @Gael : Je suis un peu dans la même situation, et honnêtement, c'est quasiment mort si le site en question ne veut pas obtempérer.

  14. Jerome

    Bonjour,

    Ce phénomène est un moindre mal lorsqu'on dispose d'un trustrank qui permet de demeurer malgré tout en première position sur les mots clés/phrases concernées par le plagiat.
    Pour ma part, ne disposant pas de la notoriété suffisante, ce sont souvent les sites copieurs qui apparaissent en haut des résultats (même si la copie a été réalisée plusieurs mois après la mise en ligne de l'original !), et ma page/mon site qui est sanctionné !

    Il est regrettable que Google soit complètement incompétent lorsqu'il s'agit de gérer un historique des publications.

  15. Tony

    Il y a des prestataires qui ne disposent pas du mot "éthique" dans leur dictionnaire. 🙁

    "Il y a en effet de fortes chances pour que les prospects qui arrivent sur leurs sites aient déjà vu les textes originaux sur des sites bien mieux positionnés": Je ne suis pas tout à fait d'accord. Malheureusement, il y a beaucoup d'internautes qui liront les textes sans se rendre compte qu'il s'agit de plagiat. Cela est d'autant plus vrai lorsque le prospect accède au site du copieur autrement qu'en utilisant Google.

  16. Maxime

    Pur design le premier (fasoweb.net), ça c'est du professionnel 😉
    Je n'ai jamais compris pourquoi les sites de création de sites web sont les plus moches. Et pas uniquement les sites "perso" comme celui-ci (c'est pas un site pro rassurez-moi ?), mais également les sites d'agence web. C'est pourtant la vitrine de leurs compétences. Heureusement pour eux, beaucoup de clients sont plus indulgents que je peux l'être sur des fautes de graphisme ou d'usabilité.

    C'est pareil pour les textes, c'est le plus important dans un site, cela définit son identité. Quel est l'intérêt donc de copier des paragraphes entiers, si c'est pour se retrouver avec un site qui ne nous ressemble pas ? Ces webmasters sont assurément des escrocs qui cherchent à ameuter un client alors qu'ils n'ont pas de réelles compétences.

    Pour ma part, j'ai passé un temps considérable à définir les contenus pour le site de mon agence web, mais au moins il me correspond à 100%. Cela dit, je n'aimerais vraiment pas moi non plus voir plusieurs semaines de travail copié collé sans scrupules.
    J'aimerais savoir s'il existe un outil fiable, autre que Google ? Didier a cité Copysape, est-il connu et reconnu ?

  17. Fabien

    Vouloir lutter contre le plagiat, c'est un peu vouloir lutter contre le courant d'une rivière : c'est sans fin.
    Et le grand gourou Google aura beau dire ce qu'il voudra, il n'arrivera jamais à éradiquer totalement ce phénomène : avec un minimum de modification (synonymes, rajout et changement de contenu), un plagiat peut rapidement devenir indétectable. C'est un énorme problème pour le copyright des véritables auteurs.

  18. Olivier

    Sylvain, je rejoins ton avis lorsque le plagiat est réalisé dans le cadre d'une prestation sans que le client en soit informé.
    Cependant, de manière générale, qui peut se targuer d'écrire un contenu original à 100 % ? Dans bon nombre de cas, la création est issue de la reformulation de plusieurs sources de contenu (livres, web,...)

  19. Petit Nuage

    En ce qui me concerne, j'adore de voir des professionnels du web et du référencement en particulier, que ce soit directement (prestations de référencement) ou indirectement (production de sites commerciaux où la composante référencement est de fait vitale) disposer de sites web dont les URL ne tiennent même pas sur une ligne et comportent des paramètres parasites tels qu'un identifiant de session ou autres paramètres et valeurs improbables.

    Pour ce qui est du plagiat, du parasitisme et autres comportements pour le moins douteux, la mise en demeure de retirer les informations litigieuses, puis d'éventuelles poursuites semblent effectivement nécessaires... Mais àa prend un temps fou, donc de l'argent. 🙁

  20. guillaume

    Il n'y a pas que le plagiat, il y a aussi les nombreuses agences de referencement qui font signer des contrats sur 4 ans et qui comme unique prestation pondent des pages avec des centaines de liens à leurs clients.... Et le pire est qu'ils ont des centaines de nouveaux clients tous les jours (cf mega demarchage telephonique avec un stock complet de stagiaires)....

  21. jlm

    Houla Sylvain, il se fache !
    Voilà de quoi remettre les idées en place à certains...

    Pour reprendre ce que dit Olivier, piquer une idée ou reformuler une source n'est pas un plagiat, à la condition que l'article soit écrit et restructuré de A à Z avec son propre jus

    Ca prend du temps, certes, mais c'est le prix de la qualité...et de la tranquilité.

  22. Seb

    Que tous les copieurs soient pendus sur la place publique !!! LOL

    Non, sérieusement, c'est vraiment pénible d'avoir à faire à ce genre de désagrément : notre agence en fait l'expérience malheureusement souvent...

    C'est vrai que d'un côté, c'est bon signe mais bon faut dire que certains copieurs atteignent des sommets dans la duplication : duplication de contenu, duplication de structure, duplication de charte graphique, duplication d'images.... grrrr !!!

  23. Vincent

    Je ne pensais pas que certains avaient le toupet d'annoncer que c'était une fierté d'être copié...

    Il est vrai que pour les mentions légales ou les CGV, les clients sont souvent frileux, non pas parce qu'ils sont feignants mais juste parce qu'ils ne connaissent pas le mécanisme et honnêtement après avoir lu des mentions légales pondues par un avocat, je préfère encore donner une trame à remplir...

    Attention aussi, il ne faut pas confondre plagiat et reprise. Je me souviens d'avoir pris un article d'un blog SEO très réputé dans son intégralité (les 5 lignes entières !) et m'être fait accusé de plagiat alors que mon article complet était une analyse personnelle 20 fois plus longue...

    Par contre pour ce qui est des agences web je trouve cela inadmissible ! Est ce qu'un stagiaire est au dessus de toute responsabilité ? J'espère que ces exemples changeront bien vite leur contenu...

  24. Antonin

    Un article qui tombe a pic puisque j'ai pris le temps la semaine dernière de contacter quelques-uns de ces "incapables sans imagination" (c'est la formule qui me convient le mieux !) qui ont parfois copié mot-à-mot des dizaines de pages de notre site...
    Et je peux t'assurer qu'un bon coup de boule au téléphone (a la manière d'Alexandre-Benoît Bérurier pour les aficionados de San-Antonio) agrémenté d'une petite dose de menaces juridiques est un bon moyen d'obtenir la modification ou la suppression des contenus copiés.

    Pour preuve immédiate, ce site : (modéré, je ne balance que pour moi - Sylvain)
    qui vient d'être fermé par son jeune éditeur et qui la semaine passée proposait pourtant pas moins de 6 offres strictement identiques aux notres (à moitié prix bien évidement).

  25. Sylvain Auteur de l’article

    Compléments en réponse à vos commentaires.

    S'il est en effet très difficile de se battre directement contre des plagiaires africains sur le plan juridique, leurs hébergeurs sont généralement bien plus réactifs sachant qu'ils encourent les mêmes peines à partir du moment ou ils sont informés.

    J'ai eu la possibilité de faire fermer deux sites de cette manière, 1&1 étant très tatillon sur le sujet.

    Nous concernant, 95% des cas ont été réglés par une mise en demeure (copie avocat) au site et a son hébergeur.

    Nous différencions bien évidement la copie des textes du site de notre agence et ceux de ce blog.

    Pour les copies intégrales d'articles de ce blog, il nous suffit généralement d'adresser une facture sur la base des tarifs indiqués dans nos conditions d'utilisation, en générale, l'article disparait de suite.

    Nous effectuons aussi des spam report à Google, mais globalement, nos sites étant suffisamment trustés, nous n'avons pas de problème de positionnement du fait de ces plagiats.

    En terme d'outil, je suis assez satisfait de Copytester

  26. frederic

    De plu en plus supris par les pratiques SEO de certaines organisation en tout cas cet article ainsi que ton dernier commentaire apporte un vrai plus sur ce fléau.

  27. Nicolas

    On sent le vécu, j'espère ne pas avoir à faire aux mêmes déboires mais bon c'est peu probable que cela n'arrive pas...

    Sylvain tu as eu un copieur cette semaine pour prendre autant parti aujourd'hui 😉

    Sinon, concernant le DC c'est effectivement une plaie, en revanche concernant ton discours sur le fait que plagier soit néfaste pour les sites copieurs (suivant les domaines), je suis malheureusement plus circonspect.

  28. Gregz

    Le plagiat est en effet un vrai problème qui pénalise d'avantage les sites jeunes que les sites vieux (le trust rank permet d'attribuer le contenu original au site crawlé en premier lieu).
    Et il faut bien savoir que le problème de plagiat vient également de la part de sites d'information réputés qui copient allégrement certains blogs, et ce sans même vérifier la véracité de leur source.
    Cela entraine de réelles difficultés de référencement naturel aux petits sites qui sont crawlés moins fréquemment par Google. Le contenu est alors attribué au grand site d'info et ce au détriment du bloggeur...
    Dans ces cas là, une seule solution, la mise en demeure immédiate avec les preuves d'antériorités...

  29. Olivier

    Un petit retour d'expérience sur la responsabilité des hébergeurs pour compléter celles de Sylvain : nous avons contacté un hébergeur pour un site d'un de nos clients plagié (la totale : charte graphique + contenu). Ce n'était pas 1&1 mais AMEN.

    Pour résumer, cet hébergeur considérait que les preuves apportées n'étaient pas suffisantes pour intervenir auprès de son client. D'autre part, d'après nos recherches à ce sujet et d'après l'hébergeur, la "présomption de connaissance de l'hébergeur" se limite à des cas flagrants (incitation à la haine raciale par exemple), et les cas de propriété intellectuelle (donc de plagiat) doivent en principe être examinés par un juge.

    Au final, le plagiaire a cédé, mais pas l'hébergeur. Pour ceux que ca intéresse, un article récapitulant nos actions et réflexions sur la responsabilité de l'hébergeur sur notre blog : http://www.lightinbox.com/Referencement/duplicate-content-et-responsabilite-de-lhebergeur.html

  30. Jimenez

    Plusieurs fois j'ai été copié, et j'ai du passer du temps à envoyer des mails, des heures et des heures de recherche pour les rééls propriétaire afin de faire enlever mes textes.

    On paye des agences, des rédacteurs et ces mecs la prennent les articles en deux minutes !

  31. Guillaume

    Je garderais professionnel de la flemme personnellement et j'ajouterais profiteur de l'extrême.

    Bien sûr que c'est frustrant de se faire plagier, surtout quand on connait les risques avec le DC actuel!

    J'ai comme beaucoup d'entre vous était victime du problème.
    C'est très chronophage pour trouver le propriétaire du site avec les anonymous qui ne devrait pas exister !
    Ce système est du grand n'importe quoi est incite les vilains à plagier...

    J'aimerais savoir ce que vous utilisez pour la preuve de l'antériorité ?
    Dépôt de chaque texte chez un huissier, ou via des outils en ligne ?

  32. Eric

    Bon Article Sylvain
    c'est la qu'on voit que Google identifie parfaitement le duplicate content

    Mon cheval de bataille dans ma société, moi qui pousse mes collaborateurs à réécrire même les communiqués de presse afin de les poster plusieurs fois afin que le travail ne soit pas vain

    à propos du plagiat, nous avons des sites en pas mal de langues
    et nos concurrents copient nos mots clés
    et bien sûr, je mets souvent des coquilles, vous devinez le reste
    c'est non seulement copié, mais surtout non relu.
    c'est encore plus grave
    🙂
    Eric

  33. Cédric

    Bonsoir

    Étant moi-même gérant d'agence web (spécialisée dans le référencement) et auteur photographe, je suis confronté non pas au plagiat de textes seuls, mais également et surtout au vol d'images.

    Si le fait que Google pénalise (malgré ce que ses représentants affirment) le contenu dupliqué est entré dans les moeurs, je suis à ce jour stupéfait de voir comment il est très facile, pour un péponne qui a un blog sur une plate-forme à fort trustrank, de prendre la place d'un autre par un simple hotlink, ou pire : un repompage dans les règles d'une image.

    Je ne citerai pas les nombreuses plates-formes gratuites que je contacte chaque semaine, ni les trucs qu'on me sort (la dernière en date vient de My"Espace" : "merci de vous photographier en train de tenir avec les deux mains visibles une feuille avec écrit 'myEspace.com' en manuscrit, afin que nous puissions vous identifier" ^_^)

    Enfin bref, depuis 10 jours j'ai perdu 15% de mon trafic Google Image (plus de 10% de mon trafic total) car 2 de mes images positionnées en 1ère page sur un mot-clé très générique dans Google Image ont été pompées par des webmasters hors de France, qui utilisent des plates-formes genre e-montruc, qui viennent "remplacer" MON site même en hotlink...

    Et là j'en ai marre, donc ce sera courrier d'avocat aux sociétés qui gèrent ces plates-formes de m... !

  34. Le-Juge

    Salut Sylvain,

    Tiens en ce moment c'est la mode les articles sur le plagiat, il y en avait un autre pas plus tard que la semaine derniere chez Philippe.

    Je n'ai pas encore le probleme de Plagiat et quelque part je trouve ca triste... ca veit dire que je ne suis pas encore assez bon ... je vais devoir améliorer mes textes... je pense que la version francaise de mon blog devrait l'etre un chouillat plus.

    Sinon j'avouerai que je joue un peu avec le feu moi meme et j'ai ete repris gentiment un fois deja. Sachant que mon blog reprends souvent des news venant d'autres blog. Je mets cependant toujours la source (site et article) dans les references ainsi qu'en fin d'articles.

    Quand il s'agit d'articles plus serieux types dossiers, je demande en general la permission de traduire/adapter/diffuser a l'auteur avant de publier.

  35. David

    A le plagiat ! c'est une véritable plaie et la lutte contre les copieurs est vraiment chronophage. Quand c'est sur un blog très peu connu, même si ça fait toujours râler, ça n'a que très peu d'impact.

    Par contre, j'ai eu le cas d'un journaliste du NouvelObs qui a carrément copier/coller l'un de nos articles phares dans son blog très reconnu sans préciser qu'il reprenait es propos d'autres personnes. Après échange de mail et commentaires laissés sur l'article, il a finalement ajouté une vague citation au début de l'article sur le nom de domaine du site mais en texte et sans aucun lien... Le lecteur lambda ne se rendra me^me pas compte que ce n'est pas une ou deux phrase(s) qui ont été copiées mais bien l'intégralité de l'article... Dommage car un backlink en début d'article sur un blog à forte notoriété aux yeux de Google dans notre thématique aurait été très bon à prendre !

    Depuis je veille un peu plus les plagiats. Merci Sylvain pour cet article coup de gueule qui dénonce ces pratiques ! Je vais ajouter les informations sur la propriété de nos textes et préciser les conditions de reprise avec lien vers la source (surtout que ton feedback sur la conférence de Matt Cutts précise que ça permet de ne pas être pénalisé par le Duplicate Content quand on est l'auteur...).

  36. Eric

    "vous n'avez pas le monopole de la langue française" => je sais plus où j'ai lu ça, mais c'est la meilleure des excuses possibles !

    Non sérieusement, les critères de google ne sont pas simplement ordre d'arrivé pour déterminer qui plagie qui.
    Il y a aussi l'"importance" du domaine, et les backlinks.

    Ce qui me gène le plus dans le plagiat, c'est quand les lecteurs attribuent le mérite (disons le backlink) au plagiaire et non au réel auteur. Par exemple, pour mon article sur Fedora (pour une fois que je parle de linux) qui a été cité. Mais malheureusement, l'auteur de la citation accrédite la mauvaise personne.

    Sinon je vois que vous ne parlez pas du n°1 du plagiat en france, j'ai nommé Wikio 😉

    "Passons sur le fait que le plagiat est illégal et particulièrement nocif pour le référencement d’un site"

    Si c'est un bulletproof US ou Chinois, je vois pas en quoi le code pénal va le gêner. Ce serait plutôt du point de vue du code moral que ça devrait le déranger (au mieux).
    Pour le référencement, c'est sûr que s'il veut un site sérieux, vaut mieux pas que le plagiaire mêle contenu volé et page de présentation de sa société ça va pas le faire (ça me rappelle le technoblogueur, je sais plus si c'était techeo ou un autre, qui s'était retrouvé à se traiter lui-même de plagiaire sur son blog), mais si c'est juste un type qui veut se faire du fric sur le contenu des autres, ça va pas trop l'encombrer.

    Google réagi, c'est sûr. Il place l'original très souvent avant le copié (de ce que j'ai constaté). Mais à mon sens, il devrait plutôt ne pas afficher le copié s'il constate qu'il y a réellement plagiat (sans lien de retour), ça porterait un gros coup dur au business de ces copieurs.

    "Au final, le plagiaire a cédé, mais pas l’hébergeur. Pour ceux que ca intéresse, un article récapitulant nos actions et réflexions sur la responsabilité de l’hébergeur sur notre blog : "

    Oui enfin l'hébergeur sait que s'il balance son client, celui-ci ouvrira le même site chez un chinois.
    S'il y a plainte par contre, il risque de réagir.
    Mais faire intervenir les tribunaux pour du plagiat, je crois que ça s'est jamais vu (et pourtant j'en connais des plagieurs :P).

    bon sinon pour les "Nom" dans les commentaires, j'ai halluciné o_o

  37. jonat

    Très bon article sur une pratique qui n'épargne personne...

    J'ai été confronté à deux sites qui ont copié quelques textes de mon site, entièrement rédigés par des gens de ma boite.

    Après envoi de lettres recommandés un des sites a bien supprimé le texte, l'autre nous a répondu "de toute façon vous aussi vous l'avez copié d'un autre site internet".

    Après une petite recherche sur google de la tirade en question, on s'aperçoit bien qu'il n'y a que 2 sites qui ressortent avec exactement le même texte; le mien et l'autre...

    Une bonne dose de mauvaise foi...

  38. nesk

    Héhé, j'adore les bonnes excuses ; manquerait plus qu'ils vous accusent vous-même de copie.
    Pour les contenus textes, c'est assez facile de les retrouver (avec google ou autre outil) mais pour les images c'est une autre histoire..

  39. Romain

    Bonjour à tous !

    Alors moi, pour vérifier les duplicates contents j'utilise Copyscape.

    C'est vrai que le duplicate content est un problème assez pénible...
    On s'embête à crée un texte original, puis d'autres viennent nous le piquer !

    J'accorde qu'on puisse être en panne d'inspiration, mais quand même !

    Ça nous fait perdre un temps fou, et s’est encore plus difficile de résoudre le problème lorsque l’entreprise qui nous copie se situe à l’étranger.

    Nous avons aussi eu un problème de duplication du site complet (oui oui, copie du site de A à Z), avec comme seule différence, les logos et images…
    A ce niveau la, nous avons du fait faire un href=" ">constat APP pour constater la copie.

    Nous n’avons toujours pas trouvé de solutions contre le duplicate content…
    Avez quelques conseils pour éviter ce genre de problèmes ?

  40. kevin

    J'ai le même problème que vous Cedric@Blog photo mais à petite échelle...
    Je gère ma boutique de e-commerce et je prends le temps de prendre mes photos quand les collections arrivent et en début d'année j'ai été surpris de voir que le blog d'une boutique affichait ma série de photo (faut dire que je me fais bien ch..r à la plume sur CS2) indiquant que l'article est en stock et d'aller l'acheter sur leur boutique. Comme c'était la première fois j'ai insulté le webmaster, puis un mail à la boutique pour prévenir que j'avais insulté le wm du blog et que c'était la première et dernière fois, résultat le wm du blog m'explique qu'il les a retiré que c'est pas la peine de m'énerver pour si peu pour mes photos de m..de et qu'ils les a trouvé sur un autre blog.

    Aujourd'hui je me ballade sur FB (avant la lecture de cet article) et je suis un lien passe d'un blog, puis une boutique dans ma thématique et la surprise encore mes photos, pratiquement toute la collection.

    Honnêtement ça me dégoute, le fournisseur a un FTP avec la collection et ils viennent me pomper. Je me suis saigné pour mon matériel photo, et passé du temps à apprendre, je ne comprends pas ces gens qui se croient tout permis. Un voleur reste un voleur. Je n'ai pas les moyens de me payer un avocat, alors faut que je réfléchisse, j'ai trouvé quelques pistes dans ton article sur la "liste des voleurs de contenu"...

  41. Mickael

    Une question qui me titille : si, plutôt que d'en passer par la justice, on envoi simplement un petit mail à Google pour notifier le problème, est-ce qu'ils agissent ? (bien qu'ils aient certainement autre chose à faire).

    Je pense que la pire des sanctions reste le référencement dans google 🙂

  42. alain

    Pour quelques lignes ou images plagiées, Google ne fera surement rien, par contre il est probable qu'il y ait une action sur un site qui utilise massivement le plagiat.

    Pour l'utilisation d'Adsense sur du matériel plagié, Google reçoit les demande et devrait fermer le compte ou dé-valider l'affichage.

  43. Vince

    Sympa les commentaires.

    J'ai eu le problème y'a pas longtemps. Ils n'y sont pas allés de main morte en plus...

    Et là avec je viens d'en découvrir un 2éme avec l'outil Copyscape cité plus haut -_-'

  44. Le routard

    Merci de m'avoir fait découvrir copyscape, et encore que, vu le résultat, je vais plutôt passer quelques nuits blanches au lieu de bronzer au soleil moi ^^ !

  45. Sylvain Auteur de l’article

    Tiens tiens...

    Reçu ce jour :

    Bonjour,
    Notre site internet n'est plus en ligne, de plus notre site ne reprend plus aucune information de copier/coller malencontreux, je vous serait reconnaissant de bien vouloir faire disparaitre notre site internet de votre liste dans les meilleurs delais.

    Cordialement
    Guillaume XXXXX

  46. Sylvain Auteur de l’article

    @ Djolhan
    Vu que le site n'est plus en ligne, il ne publie plus de contenu volé, CQFD 🙂

  47. Djolhan

    C'est le "de plus" qui me fait rire en fait, si il n'est plus en ligne, pourquoi préciser "de plus" 🙂

  48. Mehach

    Heureusement que Google pénalise bien les duplicate content. D'ailleurs, sur Google News, les articles ayant le même contenu ne sont pas affichés quand on clique sur ".. autres articles" ha ha !

  49. Seb

    Très intéressant comme sujet. J'adore vos conditions générales.
    En dérivant un peu sur la copie d'un texte mais volontaire: dans le cadre d'un site marchand, dont le flux des produits est envoyé à une plateforme d'affiliation puis dupliqué sur des dizaines de sites. Le site original peut-il être sanctionné pour DC ? Google arrive-t-il à faire la différence ?
    Quelle serait la solution pour envoyer ses infos produits sans pour autant pénaliser l'affilié qui nécessite un argumentaire commercial pour générer la vente ?
    Seb

  50. Eva

    Je suis tout à fait d'accord avec toi et je comprend parfaitement ton mécontentement mais il devient, malgré tout, de plus en plus difficile de lutter contre le plagiat.

  51. FroggyLink

    Ils pourraient au moins s'installer une moulinette de content spinning, les feignasses !!! 🙂

  52. Hervé

    Je découvre cet article et j'étais loin de penser que certains pouvaient s'approprier des textes entier pour leur propre site. On emprunte tous au gré du temps des idées vues par ci, par là mais la copie complète d'une page me laisse sans voix. Du coup, j'ai suivi le conseil de Didier (post 1) et vérifié mon site avec Copyscape. Pour le moment je suis tranquille, mais pour combien de temps...
    Merci pour cet article fort utile 🙂
    Hervé

  53. Fred

    Bonjour,

    Un article vraiment intéressant sur une véritable plaie, j'ai aussi constaté récemment de multiples plagiats sur un de mes vieux articles. Toutefois cela n'a aucun impact sur ma vie professionnelle, et cela me fait plutôt sourire car certaines copies partielles/totales sont vraiment stupides, cependant je comprend parfaitement que ça puisse provoquer du ressentiment.
    En tout cas je constate que souvent les "plagieurs" n'ont pas peur du ridicule ...

    Bon courage

  54. Christopher

    Bonjour,

    Article datant un peu, mais j'ai souhaité réagir car je suis confronter au duplicate content.
    Je détiens un portail ou je présente divers jeux en ligne (comme le lien vers mon site).
    Bref, mon contenu est unique et il m'arrive que certains copient mes descriptions et les réutilisent pour des sites très sommaires...
    Le problème c'est que mon site en pâti même si il est mieux référencé en générale, mes pages internes bataillent pour se classés...

    Et ce n'est pas en leur faisant enlever le contenu dupliqué que cela change les choses malheureusement !

  55. khalid

    Si le terme de « plagiat » est souvent utilisé, les étudiants ne savent pas toujours ce qu’il signifie réellement, ni quelles sont les sanctions encourues.

  56. agence Web

    Normalement il faut savoir qu'aujourd'hui Google arrive à déterminer les sites qui dupliquent le contenu, donc à long ou à court terme il y aura pour la personne qui duplique moins de visibilité pour leur site.

  57. Gwen

    On reconnait facilement le bon du mauvais - Le DC est une plaie qu'il faut combattre avec rage, surtout qu'au final il est facile de passer outre. S'inspirer de quelques idées, passe encore mais là c'est abusé ....

  58. olivier

    J'en ajouterai bien un, un site de plagiat j'entends, qui me pique mes articles sans vergogne et sans citer sa source sous prétexte que j'utilise les flux rss ! Et qui m'a interdit l'accès de son site pour que je ne suive plus ses méfaits. Que Panda l'étrangle aujourd'hui, ce ne serait que justice !

  59. TomPome

    hahaha si copie volontaire et excessive il y a, cela peut aussi ressembler à du negative seo... il reste toujours la solution de répondre par des moyens similaires... Effets non garantis, mais desagréments certains =)
    Sinon j´ai arrêté de gratter mes propres textes pour qu´ils soient plagiés et je passe par des agences de redac online. J´avoue que cela me donne moins la rage 😉

  60. sandora

    Plusieurs fois j'ai été copié, et j'ai du passer du temps à envoyer des mails, des heures et des heures de recherche pour les rééls propriétaire afin de faire enlever mes textes.

    On paye des agences, des rédacteurs et ces mecs la prennent les articles en deux minutes !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *