Le transfert de compétences SEO est-il possible ?

Le SEO est un univers à la fois simple et compliqué.

  • Simple dans les bases : toutes les techniques d'optimisation, de rédaction, de linking ont été publiées maintes fois sur des centaines de blogs et autres livres. Elles sont connues.
  • Compliqué dans les faits : Les interactions entre ces techniques, la spécificité de chaque site, rend parfois complexe l'analyse d'une situation et la mise en place d'actions efficaces et durables.

Dans ce cadre, est-il envisageable de tenter de transférer des compétences SEO à un client ?

SEO et transfert de compétences

Transférer tout ou partie, dans quels cas ?

Les compétences SEO sont multiples. Selon les ressources disponibles dans la structure du client, certaines seront transférables, d'autres pas, ou moins facilement.

Les compétences de conception :

Imaginons que le site du client lui permette de concevoir de nouvelles rubriques, de faire évoluer l'arborescence du site, de concevoir intégralement des pages. Dans ce cadre un minimum de connaissances sera nécessaire sur le codage, la gestion d'une arborescence, le linking interne, l'optimisation spécifique de chaque page.

Ces compétences multiples sont sans doute les plus compliquées à transférer, car elles touchent de nombreux aspects du SEO. Pour ma part, dans ce cas, je ne me lance dans le transfert de compétences que si je suis certain d'avoir en face de moi une personne déjà bien aguerrie et c'est rare...

Les compétences rédactionnelles :

Le SEO, c'est beaucoup de rédactionnel. Ce n'est pas pour rien que les outils de content spinning se développent de toutes parts. À partir du moment ou le client à "une bonne plume", il sera assez facile de lui faire appliquer des règles d'écriture web.
Les textes produits pourront alors servir comme base pour des publications sur des sites de CP, des annuaires, ou pourquoi pas pour du contenu publié sur le site ou le blog du client.

Si les ressources sont disponibles en interne, un client pourra aisément bénéficier de ce transfert de compétences. Après un accompagnement initial, il pourra rapidement devenir autonome et efficace.

Les compétences en linking :

L'autre base du SEO, c'est le linking. Obtenir des liens, toujours plus de liens entrants.
Si le concept peut paraître simple, j'ai constaté au fil du temps que mes clients ne sont pas toujours très doués sur ce point.

Les multiples possibilités offertes par les sites de CP, annuaires, digg like sont souvent mal exploitées. Des titres qui concurrencent leur propre site, des ancres de liens peu efficaces, un manque de connaissances HTML pour faire des liens vers les pages profondes, etc. font que l'efficacité est fortement diminuée.

Lorsqu'il est pratiqué, l'échange de liens est aussi parfois complètement inéquitable voir frauduleux (quel client pense à vérifier si un nofollow n'est pas planqué dans les entêtes HTTP d'une page partenaires?)

Je trouve donc difficile de transférer ces compétences. Lorsque c'est fait, cela prend beaucoup de temps et nécessite un suivi à la culotte. Il me semble que ce n'est envisageable que lorsque le client a une personne dédiée au SEO en interne, et que celle-ci tienne bien la route.

Les réseaux sociaux :

Gérer un compte Twitter, une page fan Facebook, un compte Google plus sont devenus des leviers indéniables pour le référencement d'un site. Ceci suppose tout de même que le reste soit correctement géré en amont.

Pour Twitter, la gestion d'un compte est assez facile. Après quelques recommandations sur la ligne éditoriale, le client pourra très facilement le gérer par lui même.

Pour Gogle plus, dans l'état actuel des choses (tant qu'il n'y a pas de page " entreprises "), ce n'est pas trop dur non plus. Quoi que...

Pour Facebook, j'avoue que je suis plus dubitatif. En fait, il m'est plus souvent arrivé de dire à mes clients de ne pas ouvrir de page, plutôt que de prendre le risque de mal la gérer.

En fait, concernant les réseaux sociaux, le transfert de compétences est quasi obligatoire. Je vais me faire des ennemis, mais sauf exception, je ne crois pas trop au community manager externe.
Ces outils fonctionnent bien lorsque l'on y met de soi, du personnel, même si la promotion est faite sur la marque ou l'entreprise.

Tout le monde se souvient d'ailleurs de gros fail, même de la part des plus grands (Nestlé par exemple). Je pense donc que les compétences peuvent être transférées si le client à bien conscience du temps qu'il devra y passer, sans quoi, on verra ces outils péricliter et finalement donner une image négative.

En résumé

Le transfert de compétences SEO d'une agence vers le client ne peut se faire qu'en mesurant bien en amont les réelles capacités du client à gérer ces aspects. Souvent, l'optimisme du départ est enrayé par de jolies bévues, mais certains clients m'ont parfois très agréablement surpris.

Transférer certaines compétences est aussi un moyen infaillible d'impliquer le client dans son SEO.

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

58 réflexions au sujet de « Le transfert de compétences SEO est-il possible ? »

  1. Olivier

    Le transfert de compétences est possible et l'article le définit assez bien. La question : Transférer tout ou partie, dans quels cas ? est un résumé simple du problème qui est que ce n'est pas possible ou facile de tout transférer. Pour la rédaction, "la plume" comme le montre l'article n'est pas forcément facile pour tous. Il y a aussi le savoir par l'expérience qu'il n'est pas facile à transférer. En somme le résumé de l'article, permet de comprendre que rien n'est simple dans ce monde, mais qu'il y a toujours des surprises.

  2. sylv20c

    L'efficacité et la qualite du referencement s'appuie sur l'experience. Le transfert de competence est possible si le client accepte de reelement s'investir. De tester et retester. De suivre les evolutions, l'actu. Les blogs comme celui-ci. Il n'en reste pas moins vrai. Qu'il sera difficile d'obtenir les mêmes redultats qu'un expert. Et pourtant, c'est un bon moyen pour un pro de faire ressentir a un client toute la difficulté de ce métier.

  3. Raph

    Salut Sylvain, et bien ton article est en plein dans ma thématique du moment.
    Je dois justement faire une formation cette semaine à une cliente.
    Je suis entièrement d'accord avec toi, si les compétences ou aptitudes de la personne ne sont pas présentes cela risque fort de ne pas fonctionner pour le client.
    La plus part du temps j'opte pour un transfert partiel de compétences, un seul client avait selon moi le niveau et la motivation nécessaire pour un transfert total.
    Un point que tu as oublié peut être c'est la ressource temporelle.
    J'ai prévenu de nombreux clients que le seo demande du temps et qu' a un moment il ne pourrait plus faire et le seo et leur vrai métier.
    La contrainte temporelle pousse régulièrement les clients à externaliser ce poste et donc revenir vers moi.
    Sans oublier que certains choisissent le transfert de compétences pour une mauvaise raison: un prix parfois plus attractif qu'une presta dispensée par une agence ou un référenceur

  4. LaurentB

    Depuis 7 ans que j'effectue des transferts de compétence, c'est clair que tous n'arrivent pas à intégrer les notions de manière égale.
    Parfois c'est même l'échec total, mais la plupart du temps je pense qu'environ 30% des notions sont appréhendées et mises en pratique. Pourtant, cela suffit amplement pour observer d'énormes progrès dans la visibilité du site. Après tout, la seule vérité est à l'écran - peu importe le chemin.
    Sinon, je ne vois pas d'autre moyen aussi efficace de réussir sur le Web. Cela n'empêche pas d'avoir des prestataires externes, mais quelqu'un d'impliqué en interne fera toute la différence.
    Super billet ma poule !

  5. Philipe

    Un bon billet SEO avant de regarder la finale de rugby !

    Je suis assez d'accord avec toi sur le fait qu'entre la théorie et la pratique, l'écart est colossal.

    L'avantage est qu'un client formé au SEO touche du doigt la charge de travail nécessaire à un référencement de qualité... Un contrat de formation SEO se transforme alors en prestation SEO, le client souhaitant déléguer la partie netlinking ou l'ensemble des tâches.

  6. brigitte

    Pour recevoir les compétences SEO avec une capacité de les appliquer correctement, une connaissance préalable dans la gestion d'un site internet est naturellement indispensable mais pas suffisante : il est indispensable d'ête formé à la capacité de comprendre ce qui ne fonctionne pas quand on applique la recette. Et c'est ce qui fait la différence entre les professionnels du référencement et les chargés de référencement en interne. Selon moi !
    Brigitte

  7. Paul

    Tout le monde demande (exige presque) du transfert de competence. Pas seulement les chinois ! Mais toutes les entreprises n'ont pas la capacité d'appliquer à long terme, de s’investir vraiment. Transférer des compétences n'est donc pas se tirer une balle dans le pied mais entretenir une relation de confiance avec un client. On ne lui cache rien, on le laisse faire, mais on sera là pour le sauver en cas de grosse erreur.

  8. Daniel Roch

    Comment viennent déjà de le dire certains, le transfert de compétences est inhérent à chaque activité, et il est illusoire de dire que l'on n'en aura pas besoin pour faire croître un client ou un partenaire.

    Après, notre secteur d'activité est suffisamment complexe pour que le transfert ne soit pas complet : on peut expliquer et former quelqu'un pour les contenus, le maillage interne ou le linking, mais je vous mal cela pour l'analyse de la concurrence, la détection de mots clés supplémentaires ou l'optimisation du code source...

  9. Phil

    Le transfert de compétences repose selon moi sur deux axes:

    - La compétence interne qui doit être au moins formé aux techniques rudimentaires

    - Le temps qui seul pourra rendre la chose possible, et encore de façon progressive.

    Car, comprendre n'est pas assimiler et assimiler n'est pas obligatoirement une assurance que les choses apprises soient appliquées.

  10. Chob

    Encore un bon article, tout en nuances.

    En tant que client, si c'est mon devoir de développer des compétences générales dans tous les domaines (SEO, SMO, SEM, web design...), je ne peux acquérir l'expertise suffisante dans tous ces domaines. C'est donc le devoir des prestataires, chacun dans leur domaine d'expertise, de m'expliquer ce qu'ils font, en s'assurant que je comprends au moins les grands principes à défaut de saisir toutes les finesses.

    Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un vrai transfert de compétences qui me donnera une parfaite autonomie, mais de me donner de la visibilité sur les techniques mises en oeuvre pour atteindre les objectifs.

    Une dernière remarque : dans la vraie vie, s'il y a bien un interlocuteur principal chez le client, un site est rarement mis à jour par une seule personne. Le client et l'agence doivent donc s'assurer que toutes les parties prenantes ont bien un niveau suffisant d'information, et que le chef de projet côté client ne constitue pas un goulet d'étranglement...

  11. Christian

    C’est un art délicat.
    Quid des évolutions multiples de GG ?
    Comment former un client à la veille SEO ? Est-ce notre rôle ?

    Je pense que c'est bien que le client nous déchargent de la partie "secrétariat" du référencement, mais on a sacrément intérêt à être derriere pour le valider avant qu'il ne publie quoi que ce soit.

    Par ailleurs, je pense que l'expérience s'obtient pas la multiplicité des cas qui défilent chez nous, ces cas nous apprennent plein de trucs que n'apprendra jamais un client qui ne travaille que sur un seul site, ce qui limite la compétence transmissible.

  12. Greg

    Je pense pas que l'objectif de rendre le client totalement automne soit une bonne chose. Les métiers liés au Webmarketing sont tellement diverses (SEO, SEA, webdesign, Community Management, etc.) qu'il est compliqué pour le client de devenir pointu dans chaque domaine.

    Il faut juste être très précis dans ses reporting et livrer au client le plus possible d'informations sur l'évolution du compte.

  13. youseo

    Le transfert des compétences est possible dans la mesure où il y a un suivi et une formation qui est basé sur le long terme. Donc en l'occurence, il ne s'agit pas de quelques jours mais plutôt de plus mois voir années. Il est aussi formellement conseiller à la structure d'un faire un comback dans le mesure où les compétences transférés, les résultats ne sont pas à l'ordre du jour.

  14. nicolas

    Disons surtout que le transfert de compétences est simplement indispensable si l'on veut mener à bien un projet.

    Comme tu le dis, la rédaction étant chronophage, les quelques contenus des clients valent parfois de l'or, sans parler qu'ils parleront nettement mieux de choses techniques dans leur rédaction, primordial lorsque l'on est sur des thématiques ultra ciblé en B2B pour développer la LT.

    Pour les autres leviers de référencement à savoir une bonne optimisation de page/catégorie nouvellement crée ainsi que le linking, je reste par contre plus circonspect, c'est pourquoi je me charge de cette partie, m'assurant de ne pas repasser derrière le travail du client.

  15. Marc

    Et comment tu vois si quelqu'un a mis un nofollow dans une page partenaires ? avec live http headers de firefox?
    ca ressemble à quoi la balise et dans quel champ?

  16. cédric

    Je pense que le transfert de compétence est effectivement possible. Mais la n'est pas la question.

    De nombreux référenceurs professionnels ont commencé sur le tas. Il n'existait pas de formation officielle (j'entends par la d'écoles spécialisées notamment)jusqu’à aujourd'hui.
    C'est donc par l'expérience des autres, mais aussi la génération actuelle qui a été élevé par la technologie de façon précoce, et bien sur l’intérêt porté à la thématique, qui a conçu de nombreux professionnels d’aujourd’hui.

    En ce qui concerne le transfert entre client et prestataire, les problématiques sont différentes. Je pense que la notion de temps et de rentabilité est le facteur bloquant.
    Combien de temps va t'il me falloir pour me former? Que vais je pouvoir traiter en interne? etc... Au final le prestataire est une solution de facilité, et le plus souvent une solution rentable, notamment sur des projets complexes ou l'auto-apprentissage trouverait ses limites.

  17. Naxelana

    Le transfert de compétences est tout à fait possible, je pense...

    Le client doit des bases, être dans le milieu web et être intéressé par le SEO, le webmarketing,...
    Tout évolue tellement vite, s'il ne fait pas la moindre veille, il sera très vite perdu.

    En fait, il y a deux types de client :
    Soit le client a des connaissances et souhaite les approfondir, donc tout va bien.
    Soit le client a aucune connaissance SEO,donc une journée de formation sera très difficile....Il faut un suivi, des points hebdo,...

    Cela dépend donc du client en face.

  18. Centre d'appels

    Etant du côté client, je sais par expérience que le transfert de compétence ne peut se faire que si en face vous avez un seo passionné, ouvert à ce type de pratique, souhaitant partager ses connaissances.

    Hélas dans le référencement, comme dans certains cas dans le webmastering, certaines agences aiment bien donner l'illusion à leurs clients que de toute façon ils ne maitriseront jamais aussi bien la chose que l'agence elle même.

    Puis le référencement et la rédaction de contenu sont tellement chronophages que si le client en face ne met pas une personne à plein temps sur ce poste, ça marchera un ou deux mois et ça finira rapidement par s'essouffler.

    Très bon sujet et très bon article.

  19. webmaster

    bel et riche article !
    tout dépend ensuite finalement, en bref, de celui qui transfert quelles compétence et avec quelle compétence à qui, prenant en compte ses compétences déjà acquises et ses facultés à assimiler les autres qui lui seront transmises 😉

  20. Vincent

    Malheureusement je pense que le savoir faire SEO ne se transmet pas (sauf les bases) et que les connaissances viennent en testant sur plusieurs sites différentes technique. Et c'est uniquement après plusieurs mois de tests intensifs que l'ont après quelques petites techniques (et encore on ne devient pas pro avec ça seulement).

  21. Mat

    C'est vrai que la particularité du SEO est que le client doit-être impliqué, ce n'est finalement pas courant d'impliquer un client dans une prestation quelle qu'elle soit. Le problème est que si il n'est pas impliqué, le client peut anéantir le travail par des erreurs de base.
    Pour autant, pas évident d'initier un béotien.
    Pour ma part, je suis venu au SEO avec, modestement, quelques connaissances techniques et je ne sais pas si j'aurais persévéré sans ces bases.

    Enfin il faut distinguer la partie "rédactionnel" (bien rédiger sur web) qui peut-être acquise rapidement de la partie "optimisation technique", là c'est autre chose...

  22. Sitenco

    Généralement je limite le transfert de compétence au rédactionnelle car le reste nécessite des compétences rarement présentes chez les e-commercants

  23. Marc

    D'un point de vue client, il parait difficile d'envisager un transfert de compétences intégral. Entre le temps consommé et les erreurs potentielles, le jeu n'en vaut pas la chandelle.
    Mais un transfert partiel et une compréhension des actions du partenaire SEO sont possibles, sous réserve de faire un effort minimum.

  24. Stephane

    Habituellement, j'encourage surtout le rédactionnel en apportant de nombreux conseils dès le lancement du contrat. Les clients ont rarement le temps de s'occuper de plus que ça, ce n'est pas leur métier et apprendre à le faire leur prendrais trop de temps (et la plupart du temps, ils n'y portent pas beaucoup d'intérêt)

  25. olivier

    Concernant facebookj j'aurai plutôt tendance à dire à mes client d'ouvrir leur page et de la laisser vierge s'il ne veulent pas ou ne savent pas la gérer. Ca permet au moins d'éviter le squatte de fan page.

  26. Christophe

    Je commence à en avoir marre d'acquiescer sur chaque publication de ce blog ;-). Ceci dit, le transfert de compétences référencement vers le client n'est pas un doux mythe lorsque :
    - le client a alloué du temps à la tâche (dans le profil de poste de la personne en charge du SEO)
    - la personne en charge du SEO chez le client est à l'aise avec l'informatique, le web.
    - la personne en charge du SEO chez le client est à l'aise avec les règles du marketing.
    - la personne en charge du SEO chez le client tourne 7 fois ses petits doigts musclés autour des touches du clavier avant d'écrire quoi que ce soit.
    - la personne en charge du SEO chez le client a envie de faire un peu de SEO.

  27. Olivier

    Il est vrai que ce n'est pas évident de faire un transfert de compétences. On se rend vite compte qu'il n'y a pas que le SEO qui faut apprendre aux gens...En plus du SEO il faut gérer l'image de marque de l'entreprie sur le net. Autant des ancres de liens mal optimisées ce n'est pas top, mais autant une mauvaise communication au travers d'un blog ou des réseaux sociaux et ca peut être le désastre.

  28. Vincent

    Un bon billet qui va te permettre de signer quelques contrats 🙂 Le transfert de compétences est un point assez épineux selon les personnes. On peut retrouver :
    [truestory]
    - celui qui veut trop savoir et phagocyter tout le temps alloué à la presta
    - ceux qui pensent savoir tout mieux que toi (oui, mais j'ai lu que... / J'ai fait une formation WRI et pas vous, vous n'avez rien à m'apprendre)
    - celui qui veut savoir mais ne fera jamais (car pas le temps, pas l'envie, pas mon travail)
    - celui qui sait énormément et qui, étant seul, a envie que tu ailles aussi vite que lui.
    - celui qui pense que tu lui caches plein de mystère (genre ton admin google pour gérer les positions)
    [/truestory]

    Le plus épineux reste que le SEO est un métier et que la personne qui acquiert ses compétences ont beaucoup de choses à intégrer et peu de temps pour les mettre en place.
    Par contre, une fois cela fait, il va de soi que c'est une stratégie gagnant gagnant qui fait des miracles !

  29. Minhchau

    Bonjour Sylvain,

    Je débute en référencement naturel et il y a des actions que je peux effectuer et d'autres non. Gérer les réseaux sociaux et le netlinking (de manière simple) voire la rédaction Web c'est jouable.

    Par contre, tout se qui est développement de scripts internes (netlinking) ou la conception de page Web optimisées, là c'est trop compliqué pour moi. Cela demanderait beaucoup de formations et de temps que je n'ai pas.

  30. jonathan

    Pour avoir déjà bénéficié des conseils d'une rockstar SEO, je dois dire que c'est drôlement efficace pour approfondir sa stratégie de SEO. Ce transfert de compétence m'a permis de m'ouvrir les yeux sur d'autres sources de backlinks, de visibilité etc...

    Quand on débute dans ce domaine et que quelques conseils personnalisés et d'un niveau élevé, si j'ose dire, vous tombent dessus, on prend ça généralement pour du pain bénit.

    Maintenant à nous aussi d'approfondir ces conseils et techniques pour les tourner du mieux que l'on peut.

    Donc impliquer un client en lui donnant quelques astuces, c'est bien et utile pour la personne qui en bénéficie. Mais le client doit lui approfondir la chose car malgré toutes les bonnes volontés, aucun SEO ne donnera jamais toutes ses astuces... Me trompe-je ?

  31. Chloé

    Bonjour,

    Cet article est intéressant mais j'ai du mal à comprendre quelque chose. Quel est l'intérêt pour une agence SEO de dévoiler son savoir à son client ?

    Sinon, concernant l'échange de liens, il est clair que vérifier le "noindex" ou "nofollow" reste très technique et dans ce cas, je pense qu'il faut rester simple et faire comprendre au client qu'il faut éviter les échanges de liens sans qu'un SEO vérifie tout.

  32. Keeg

    J'essaye aussi d'effectuer un minimum de transfert de compétences sur certains points. Comme tu le dis, il s'agit d'impliquer le client et de fait de faire en sorte qu'il dispose de meilleurs résultats.

    Maintenant, nombreux sont les clients qui mandatent pour ce job et qui n'ont pas forcement le temps de s'impliquer réellement & complètement aussi.

  33. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    Bon, je vois que les avis divergent parfois 🙂

    Pour faire une réponse un peu générale, je pense sincèrement que le transfert de compétences est possible. En général, il n'est que partiel, l'agence continue de gérer certains aspects et surtout assure un suivi global, mais je pense que c'est une excellente solution de long terme. Ne serait-ce parce que le client comprend mieux les actions et s'implique bien plus.

    Bien évidemment, cela demande un véritable engagement et les ressources adéquates chez le client.
    Comme le dit Raph, le temps disponible chez le client est un facteur très important.

    @ Laurent
    Merci mon lapin. Je vis aussi ce cas après certains audit. Parfois, je me demande pourquoi on me l'a commandé si les recos ne sont pas appliquées.

    @ Brigitte
    L'avantage des agences tient aussi au fait qu'il est enrichissant en terme d'expérience de travailler sur des thématiques distinctes.

    @ Paul
    Oui, c'est une bonne vision des choses.

    @ Daniel Roch
    En fait, tout dépend du niveau du client. Certaines choses simples pour certains sont compliquées chez d'autres, et inversement.

    @ Chob
    Bonnes remarques

    @ Marc
    Oui, et il y a écrit "nofollow", c'est vite vu 🙂 il faut juste penser à regarder.

    @ Cédric
    En fait, cela dépend de la structure du client. Certains ont des personnes dédiées en interne, c'est plus facile dans ce cas.

    @ Christophe
    Cherche, j'ai sans doute dit des choses qui ne te conviennent pas quelque part dans un article de ce blog 🙂
    Pour le reste, on est d'accord.

    @ Vincent
    J'aime bien tes exemples.

    @ Jonathan
    Parfois, quelques heures peuvent suffire pour déclencher un déclic, si les connaissances de base existent.

    @ Cloé
    L'intérêt est de facturer ce transfert de connaissances (bein oui, quand même). Mais surtout, vu que le client gèrera rarement tout, cela permet de ne travailler ensuite que sur les prestations sur lesquelles l'agence a une vraie valeur ajoutée. Le climat de confiance qui s'installe fait donc généralement perdurer la relation (et la facturation) bien plus longtemps dans le temps.
    Quand un client est content et voit des résultats tangibles, il n'a pas envie de lâcher son référenceur.
    Le client devient aussi un des meilleurs vendeurs de l'agence:-)

    @ Tous
    Merci pour vos interventions

  34. Fareseo

    Le SEO devient un art, l'art de cuisiner, effectivement avec lesnouvelles de Google SSL, il est maintenant evident que le SEO va être divisé en deux, le social et le SEO standard.

    Comment gérer son réputation, notoriété, image de marque... via le Social, et dans le social ? (un type créatif en social manager)

    Le SEO classique : je ne suis pas dans votre avis, un client terminal ne peut en aucun cas remplacer un expert SEO, tout simplement il lui faudra surtout de l'experience et surtout de la collaboration avec le développeur chargé du site.

  35. Véronique

    Bonjour,

    Pour ma par j’essaie parfois d'initier mes clients à la gestion de leur site et de l'optimisation de leur SEO. Ce n'est pas toujours chose facile, bon nombre d'entre eux le prennent bien et sont curieux, mais certains autres me disent clairement ne rien y comprendre et qu'il passe par un professionnel justement pour ne pas à s'infliger un tel apprentissage. Autrement dit, partager sa passion avec autrui est toujours intéressant 😀

  36. Jean-Pierre

    Le grand problème des échanges de lien est plus complèxe que follow nofollow : c'est que les spécialistes vous font une page en follow et trois mois plus tard elle passe en nofollow alors que le webmaster honnête laisse le lien en follow... et ne va pas systèmatiquement vérifier ses échanges...
    Jean-Pierre

  37. Sébastien

    J'aime bien la dernière phrase "Transférer certaines compétences est aussi un moyen infaillible d’impliquer le client dans son SEO.". À mon avis, lorsque le client s'implique dans la conception du site ou plutôt dans l'élaboration de la stratégie SEO il devient plus difficile pour lui de prendre des décisions qu'il ira contre la stratégie de référencement. Il devient de plus en plus conscient du travail que cela implique et des efforts qui ont été mis en place.

    Je suis partagé sur le transfert de compétence, d'un coté je suis d'avis que certain peuvent être meilleur que moi pour rédiger du contenu rédactionnel, par contre il a tellement de chose à savoir que je préfère le faire moi même que prendre le temps de former quelqu'un au travail de SEO, j'ai pour mon dire chacun son métier 😉

  38. Le Juge

    EL transfert de compétence voila un sujet qu'il est bien difficile de traiter dans un article et IRL. C'est que le client il veut etre formé la plupart du temps mais d'un autre coté si il y a malentendu cela peut vite tourner vinaigre tant il est difficile ensuite de faire revenir quelqu'un dans les clous... Je suis plutot d'accord avec toi sur la facon de transférer, le suivi et les conditions de transferts de compétence a un client. On ne peut pas faire de formation tout le temps car si en théorie le référencement n'est pas quelque chose de compliqué, en pratique il y a tout un tas de petite finesses qui ne s'acquiert pas en 2 sessions de 2 heures dans un bureau.

    Une chose toutefois sur laquelle nous ne sommes pas d'accord - Facebook - JE prefere que mes clients créent la page et y pose un minumum d'info - quitte a la laisser telle quel ensuite - car lorsque quelqu'un d'autres crée un page Facebook pour votre compagnie c'est rarement pour de bonnes raisons.

  39. yvan

    Salut Sylvain,

    Je ne possède pas d'agence de référencement, mais je suppose qu’une telle démarche de transfert de compétences doit s'effectuer sur long terme. Ensuite, je pense que selon le type de structure, l'enseignement ne doit pas être le même ? autrement dit, appliques tu les mêmes méthodes pour une TPE ou les tâches sont polyvalentes, que pour une structure plus importante ayant un service informatique ?

  40. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Jean-Pierre,
    Oui, ou bien ils suppriment purement et simplement le lien, j'ai vécu cela dernièrement avec l'agence Deltagrafix qui vire régulièrement tous les partenaires de son footer 🙂

    @ Sébastien,
    J'aime bien laisser le client rédiger, en revanche, je préfère que nous fassions les soumissions (CP, annuaires), quitte à apporter quelques modifs aux textes. On est en général plus efficaces.

    @ Le juge.
    Oui, ta réflexion et celle de Olivier sont judicieuses.
    Je suis d'accord, mieux vaut squatter la place même si on en fait rien.

    @ Yvan
    Tu as raison, j'applique au cas par cas selon les ressources du client. Je m'adapte sur mesure.
    En revanche, je fuis toujours le service informatique 🙂
    J'essaie plutôt de traiter avec le marketing.

  41. wilfried

    Bonjour,
    je vois qu'il y a eu beaucoup de réactions intelligentes et ce même pendant le match de rugby.

    je suis pour ma part souvent en face d'"expert seo".
    Le dialecte des agence SEO n'est pas toujours compris et bien souvent, le transfert de compétences reste orale.

    Le transfert de compétence DOIT s'accompagner de documentations afin que le client soit "plus formé qu'informé".

    J'en ai vu qui faisait de l'enregistrement audio, ou de petites vidéos, ce qui est plutôt bien, car le client revient sur les fondamentales.

    Je ne connais pas vos méthodes chez axe-net, mais je suppose que la personne est formée, et n'a pas besoin (sauf problème pointu et dans ce cas facturé) de revenir vers vous systématiquement.

    Par exemple, laissez vous de la doc, une fois le transfert effectué, les supports ou projets sur lesquels vous avez travaillé ?
    Amitiés
    Wilfried

  42. guillaume

    Le transfert de compétences nécessite une ressource jugée compétente par l'agence seo et non par la direction, et une volonté de la direction générale, non de l'agence seo ou de la ressource.
    L'organisation des terrains de jeux de chaque acteur est ensuite à formaliser et à faire valider par la direction avant d'avoir à gérer les dérives !
    La compétence doit être coachée et formée fréquemment car le seo évolue trop rapidement pour les non-spécialistes.

  43. nico

    Intéressant ! Je pense cela dit que le transfert de compétence est très souvent compliqué et dans beaucoup de cas il s'agit d'une gageure.

    Mais, je pense aussi que cela va être de plus en plus nécessaire (A cause de la concurrence et donc de la rentabilité, ça me fait d'ailleurs penser au dernier billet de Laurent) et plus facilement réalisable au fil des années, le temps que le référencement se démocratise de plus en plus dans la culture des écoles, qu'elles soient orientées Web, marketing ou communication.

    Sinon, à l'heure d'aujourd'hui, faire rédiger les CP par le client et les poster soi-même reste clairement la solution la plus efficace à mon sens 🙂

  44. Sylvain Richard - AxeNet Auteur de l’article

    @ Wilfried
    Bien sur, les choses sont formalisées, mais au delà de ça, nous continuons généralement à travailler avec le client car nous effectuons toujours certaines actions de notre côté.
    Nous conservons donc un rôle de conseil et assurons un suivi.

  45. Sylvain Guéguen

    Bonjour,

    Sujet passionnant pour lequel il n'y aura pas une réponse applicable à l'ensemble des contextes : budget, ressources internes, niveau de compétences, etc.

    Le point qui me semble fondamentale peu importe le contexte est la méthodologie. Connaître les bonnes pratiques c'est la base mais pour les appliquer, il faut proposer des méthodologies adaptées au contexte pour que les ressources internes soient en mesure d'appliquer correctement ces bonnes pratiques et d'analyser la performance / pertinence de leurs actions dans le temps.

  46. Déesse Julie

    Bonjour Sylvain,

    Je me retrouve tout à fait dans ce que tu écris, à savoir que d'un client à un autre les échanges sur le sujet, sont bien différents.

    Certaines personnes pigent plus vite que d'autres ou ont simplement plus d'intérêt (envie ?) au départ.

    Expliquer la logique rédactionnelle, pour les sites dynamiques dont le contenu est modifié par le propriétaire, est déjà un gros morceau... Alors le linking...

    Et puis ça demande tellement temps, pour beaucoup de clients je pense que ce n'est même pas envisageable.

  47. Marc

    Je suis à 100% d'accord avec cet article de part le simple fait que moi même j'essaie au maximum de transférer les compétences de "Rédaction SEO" (rédiger un contenu en premier qualitatif en second SEO friendly) mais ne cherche à transférer d'autres compétences que si la société possède du temps humain à revendre.
    Je me bat à chaque client pour montrer qu'un compte Facebook peu ou mal entretenu ne sert strictement à rien et qu'il faut le gérer (quasiment h24) pour avoir des retomber en termes de C.A.

    Afin de transférer les compétences de Rédaction SEO (la rédaction en elle même puis la façon de mettre en ligne) j'ai trouvé une solution simple mais efficace qui ne nécessite pas de répéter 50 fois les choses 😉 : La vidéo ! En utilisant une vidéo toute simple où je montre comment fonctionne certaines choses, je m'aperçois que le client est souvent beaucoup plus réceptif et entraîne également une impression de plus value.

  48. Shelko

    Superbe article qui arrive juste à point, en tant que formateur dans le domaine des techniques graphique et du web, je vois de plus en plus de demandes de formations purement techniques qui permettent d'auto-géré une partie de la communication de l'entreprise (formation html pour modification de page, photoshop pour la création de newslettre graphiques, etc...)
    Il est vrai que dans la plupart des cas après un bref entretien j'arrive à faire comprendre aux clients (souvent des petites structures) que la modification de page ou la création d'une newsletter ne doit pas se faire n'importe comment sous peine de faire plus de mal que de bien et que bien souvent il est plus avantageux de faire appel à un spécialiste qui leur facturera le temps passé sur le projet, plutôt que de former une personne qui aura oublié la moitié d'une formation assez longue le jour où il faudra utiliser les compétences.

  49. Alecsy

    Le transfert de compétence est tout à fait possible mais tout dépende de la réceptivité du client.

  50. greg

    A mon avis, le problème ne vient pas de la transmission de savoir, mais de l'évolution perpétuelle de techniques et méthodes et la mort des anciennes méthodes.
    Chaque technique découverte finit toujours pas être soit pourries par les SEo, soit cassées par Google

  51. Mamzelle

    Permettre au client de comprendre et mettre lui même en place sa stratégie SEO et un point important, dans la mesure où c'est ce qui va garantir la qualité du référencement du site. Cela va aussi légitimer les actions et choix du référenceur. Donc que du bon, mais après c'est toujours pareil il faut un minimum de réceptivité de la part du commanditaire, sinon il n'y a aucun intérêt.

  52. pop-up

    Alors, OK pour transférer certaines compétences quand il y a un minimum de compétence en interne, mais toujours rester le guide de la stratégie globale et toujours avoir un rapport complet de ce qui a été fait.

    Ma toute petite expérience m'a quand même montré qu'il était parfois difficile de trop transférer.

    Et bien sûr, OK pour les réseaux sociaux d'autant plus qu'il est aussi question de communication donc d'une stratégie qui dépasse celle du SEO.

  53. Thomas

    Bien d'accord avec toi, mais la plupart du temps le client ne cherche pas à en savoir davantage sur le référencement. Il préfère payer quelqu'un pour faire le boulot à sa place.

  54. Jérémy

    Effectivement comme vous le soulignez tous, il y a des enjeux de compétences techniques dans ces transferts. Mais je vois aussi deux autres points à considérer : d'une part les ressources financières et d'autre part la culture de l'entreprise. Concernant les ressources et surtout dans le cadre d'une première intégration originale, nous avons vu chez Idaos que nos clients ne savaient les budgeter. Ils ne savent pas combien de temps homme est nécessaire au fait d'effectuer les prestations. Par exemple le temps de prise de parole sur les blogs, sur les forums, facebook ... C'est à partir de cette clé d'entrée qu'ils peuvent ensuite faire des demandes pour faire des créations de postes. Concernant la culture d'entreprise, la problématique est encore plus fondamentale dans la mesure où certains services experts peuvent vouloir intégrer les compétences mais sont bloqués par une culture brick and mortar. Mais ça c'est un autre sujet ...

  55. Sébastien

    Un sujet très intéressant mais à vrai dire, il y a un biais avant toute discussion. C'est comme pour tout "consultant", veut-on vraiment devenir inutile pour le client ? ^^
    Donc le transfert de compétences est une belle idée, car si on prend le rédactionnel, c'est presque obligatoire : le consultant SEO ne connait pas assez le marché du client pour écrire (sauf cas particulier) et le client ne connaît pas assez le SEO...
    Pour le reste, cela revient quand même à se rendre inutile. Personnellement, je pense que beaucoup d'éléments de linking sont liés à des compétences rédactionnelles, parce que très souvent on en revient à un échange "contenu contre lien", mais je comprends ta posture Sylvain. Je ne t'accuse pas du tout de mentir pour tes intérêt, tout expert a une vision complexe de sa spécialité et se dit que le client n'a pas le temps de s'en occuper tout seul. Mais le client a-t-il toujours besoin d'être au top niveau pour être efficient pour son site ?

  56. Nico

    Je pense que livrer des explications à des clients sur le fonctionnement du référencement ne peux qu'être bénéfique.

    A mes clients je donne une fiche de formation afin qu'ils puissent réfléchir à la façon d'utiliser leur facebook/twitter d'entreprise ainsi que à qu'au titres de leurs pages.

    Cela prend une double page et les bases sont là.

    Pour le reste (tout en sachant que de base j'optimise le site au niveau html et titres pour le référencement)
    ,
    je leur conseil quelqu'un dont c'est le métier de référencer, car vu le boulot que c'est, je ne connais pas de client prêt à y perdre autant de leur temps.

  57. mathieu

    C'est vraiment que c'est pas évident de faire un transfert de compétences...en fonction de la personne que l'on a en face de soit le boulot peut être plus ou moins important.

    De plus les enjeux sont importants donc il ne faut pas que celui qui reçoit la formation ne fasse n'importe quoi...
    Est ce que le compromis n'est pas de faire des formations sur une tâche spécifique...

  58. Julien

    Apprendre à écrire pour le web est assez simple en somme et les gens assimilent assez rapidement les tenants et aboutissants de l'écriture web.

    Par contre là où on peut rencontrer plus de problèmes et de fossés c'est sans aucun doute dans l'apprentissage de tous les concepts de netlinking et de popularité. Ça peut rapidement devenir un dialogue de sourd si on est pas très pédagogue :/

    Quoi qu'il en soit, le transfert de compétences est nécessaire pour chacun, que l'on soit le "professeur" ou l'"élève". Ça ne fait jamais de mal de revoir les bases.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *