Twitter et mot-clé dans le tweet (test SEO)

SEO, mots-clés et TwiterDepuis maintenant quelques semaines, Google a clairement communiqué (enfin, comme Google communique quoi...) sur le fait que Twitter devenait l'un des paramètres qui peuvent impacter le positionnement d'une page web.

J'avais eu l'occasion de faire quelques constats de renforcement de position dans la SERP.

En complément,  j'ai souhaité tester si les mots-clés inclus indépendamment de la page dans un tweet impactaient le référencement de l'url.

Le protocole :

Très simple en fait. Une page a été réalisée (sur notre site parodique préféré de SEO garanti).

Son URL a été raccourcie avec BitLy comme c'est le cas très fréquemment.

Sur cette page et dans le tweet, nous demandions de bien vouloir retweeter le tweet initial (merci a tout ceux qui ont joué le jeu).
Le tweet contenait les mots clés suivants placés avant et après l'URL incluse ( voir le Tweet ) :

Les mots-clés

La page ne contenait pas les mots-clés, seul Twitter a été testé.

Le test :

On laisse chauffer à feu doux pendant 3 semaines ( quelques retweet supplémentaires), et on constate.

Le résultat :

On tape dans le champ de recherche de Google les mots-clés individuellement, ensemble, et ...

RIEN !

À aucun moment la page du site baume-referencement.com n'apparait dans la SERP sur les mots contenus dans le tweet. D'ailleurs, nous faisons le même constat sur Yahoo ou Bing (si si, il paraît qu'il existe d'autres moteurs de recherche que Google).

1ère conclusion :

Il ne semble pas utile d'insérer des mots-clés dans ses tweets, Google ne prend pas le contenu en compte pour ranker la page cible.

Évitons les conclusions hâtives

Ce test ne démontre pas que Google ne prend pas en compte Twitter. Il est fort probable que le nombre de tweets et l'autorité des comptes aient un impact.

On peut supputer que le « bruit » fait autour d'une page au travers des tweets va impacter son positionnement. À titre d'exemple, lorsque les articles de ce blog paraissent le dimanche, le premier référent de la journée est Twitter (merci à vous).

Je constate que les articles sont souvent en 2ème à 5ème page dans la SERP tôt le matin, puis qu'ils finissent en haut de première page vers midi, alors que la page a juste bénéficié de Tweets. En revanche, dans ce cas, les mots-clés sont aussi contenus dans la page.

Twitter, ce n'est pas que du SEO, c'est du SMO

Pour les définitions, voir ici : Seo -  Sea – Smo - Sem

En fait, nonobstant le fait que Google prend certainement les tweets en compte,  je vois tellement d'autres avantages aux retweet que je ne voudrais m'en passer pour rien au monde.

Chaque dimanche, ici, Twitter représente environ  150 à 200 visites  sur les 800 à 1200 de la journée.  Autant dire que l'on ne prend pas à la légère un référent qui représente 15% de son trafic (5% en moyenne générale).

Et chez-vous, ça tweet comme vous voulez ?

Articles connexes :

Voir une démonstration contraire dans un article de Marie sur Pink SEOen mai 2010.

http://oseox.fr/blog/index.php/919-referencement-twitter

http://www.blueboat.fr/twitter-google

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

63 réflexions au sujet de « Twitter et mot-clé dans le tweet (test SEO) »

  1. Raph

    Salut Sylvain, j'étais arrivé au même conclusion que toi avec mes petits tests.
    Le contenu pur d'un tweet sur twitter ne semble pas être un critère de pondération position.
    Ce qui peut impacter c'est plus le bruit généré, l'autorité des comptes reprenant le tweet, mais également certains "agrégateurs" de tweet qui les reprennent pour les inscrire en dur sur une page.
    C'est pourquoi, moi , je suis plus pour la version url normale que la raccourcie.
    Mais je te rejoints il est indéniable voire impensable de mettre twitter de côté dans une stratégie de visibilité

  2. Phil

    Effectivement, Twitter est un excellent outil pour booster l'indexation. L'impact des RT dépend du Twitter Rank (ancienneté du compte, ratio followers/followings, influence et fréquence des Tweets...)

    Twitter apporte également un trafic qualifié et des interactions bénéfiques ! L'impact SEO étant plutôt orienté thématique (biographie du compte + url associée, géolocalisation, groupes...) que sur les tweets individuels.

  3. Hervé

    Test très intéressant. Lorsque tu as lancé ce test, j'étais curieux de savoir ce qu'en ferait Google.

    Pour le moment, nous sommes fixés pour les mots-clés. Pour le moment seulement car tout va tellement vite avec GG.

    Avec tes (presque) 2000 followers, je ne suis pas étonné de la part de trafic que représente Twitter. Perso, ça me laisse rêveur car je suis loin de ce taux 😉

  4. Ludovic

    Salut Sylvain,

    As tu été voir qui est premier dans Google ce matin sur les deux mots-clés ?
    Et bien c'est ton Tweet depuis Twitter ou Tweetmeme qui trustent les premières places et qui permet de renvoyer les visiteurs sur l'article de Baume référencement.
    Par contre l'article n'apparait pas sur la page des résultats.

    Autrement dit, l'article cible n'est pas mieux référencé après une bonne volée de RT, mais au final, il bénéficie tout de même d'un accès quasi-direct en 1ere place de Google depuis le RT de l'article.
    Ca ne fait qu'un clic en plus pour atteindre l'article. Pas mal non ?

    Donc même conclusion que toi > Vive Twitter, et surtout merci à nos followers ! 😉

  5. Franck

    Bonjour Sylvain,

    Merci de partager ce test, pendant que j'y pense nous avons des projets de création de site que nous ne pouvons pas traiter, trop de boulot, je serais content que l'on en discute lundi par tel si tu veux.
    Pour revenir a nos moutons, je vais de ce pas twitter ton article, lol... Et c'est vrai que les avis sont divergents, de mon coté par principe je préfère considérer que tout compte 🙂

    Au plaisir

    Franck

  6. Erwan

    J'y crois niveau SEO mais c'est vrai que le principal atout de Twitter est d'avoir des visites.

    Quand on voit les sanctions Google (cf l'excellent article de Keeg) que peuvent avoir certains sites, réussir à avoir un référent à 15 % est génial.

  7. MagicYoyo

    Comme dit précédemment, Google a juste dit qu'il tenait compte des tweets... il n'a pas dit que c'était pour positionner des pages.
    Quoi d'autre alors ?
    - détecter des pages à crawler à l'aide des liens
    - détecter les pages qui buzzent, et leur coller une prime d'actualité
    - détecter les mots-qui buzzent, et leur coller un score QDF élevé

  8. julien

    Il faudrait faire le test avec le mot dans la page, voir son positionnement, ensuite twitter et voir le positionnement.

    Il faut voir aussi pour ne pas passer dans un raccourcissement d'url.

    Au final, il y a plein de test à effectuer pour voir l'impact du referencement grâce à twitter.

  9. Christophe, Référencement Genève

    Salut,

    Et en mettant le mot-clé dans un hashtag ca changerait quelque chose tu penses ?

  10. Wilfried

    Effectivement c'est un constat que j'avais deja pu faire auparavant mais comme l'a précisé ludovic, tout le monde accede a ton super site de super référencement magique grâce a l'apparition de ton tweet dans les premiers résultats( 2 pages entieres tout de même) de google.

    Donc au final l'impact est tout de même mesurable ( a un clic pres)
    Bon dimanche

  11. Renaud Joly

    Plusieurs discussions passionnantes sur ce sujet lors du SMX New York en octobre. Notamment une conférence real time search avec Twitter, Yahoo, Bing, et Google. Les moteurs de recherche ont tour à tour présenté leurs approches respectives :

    - Google campe sur son concept "query deserve freshness" et integre Twitter dans ses signaux. Freshness ok mais pas pour toutes les recherches. Cafféine pour indexer le plus vite possible. Il s'agit aussi de thématiser pour trouver des profils intéressants à follower.

    - Yahoo croise les tweets à l'actualité. Si on se base uniquement sur le volume follower / retweet, on est pollué par le people qui fait toujours plus de volume que le contenu qualitatif. Donc recherche une analyse plus fine, plus qualitative avec élimination des "faux positifs" par exemple.

    - Bing s'oriente vers un moteur de réponses, plus que de recherches. Transférer la question à votre réseaux social personnel dont les réponses ont plus d'impact sur vous. Au vu de la récente polémique, ils transferent parfois la question a Google, mais c'est une autre histoire :-).

  12. Sebastien

    Je fais parti de ceux qui n'utilise pas Twitter, plus par peur du temps que cela risque de prendre qu'autre chose.
    Mais je suis très impressionné par le résultat de 15% des visites. Après, il y a sans doute une part de followers qui auraient lus les articles en venant des flux rss. Mais quand même, 15%, c'est énorme.
    Pour la question SEO, je pense que si ça ne compte pas, ça ne tardera peut-être pas. J'ai l'impression que Google aime bien ajouter des paramètres, même quand ceux-ci ont peu d'influence.

  13. John

    Je pense que google ne prend pas encore en compte les mots clés du tweet, cependant le nombre de retweets doivent certainement faire gagner des "points" à l'url et au domaine présent dans le tweet.

    De toute façon twitter est comme tu le dis une source importante de trafic, à ne pas négliger. Si ça aide au positionnement c'est un plus.

  14. Stephane

    15% des visites avec Twitter... je crois que ce ne serait pas le cas dans un autre domaine que le SEO en France !
    A part les pros du SEO qui suit vraiment twitter ?
    Même moi qui écris rarement sur le sujet SEO je suis plus suivi sur http://twitter.com/ternoise par des SEO que des internautes du domaine littéraire.
    Ensuite, pour le référencement google ? Ayant peu de retwits je n'ai pas constaté de véritable influence de twitter sur les réponses. Donc un nombre minimum de retwits semble nécessaire.

  15. grmin

    L'effet "dimanche" ne permet pas seulement de mettre en évidence l'impact de twitter, mais aussi et à mon avis surtout le fait que le trafic twitter arrive en premier et est plus apte ensuite à amplifier la diffusion du lien concerné. Le role amplificateur de twitter est encore une fois mis en exergue.
    Je ne me fais pas de souci par contre sur les liens raccourcis. À partir du moment où google s'est mis en mesure d'integrer les flux twitter, les liens courts sont forcements intégrés et décodés. Dommage qu'ils n'aient pas encore la même force d'un backlink

  16. Vincent

    Twitter est assez complexe pour le référencement. Je pense que Google traite ces données à part (notamment pour son filtre sur les affichages les plus récents).
    Il faudrait faire une montagne de tests pour pouvoir tirer des conclusions :
    - Est-ce que le raccourcisseur d'URL de Google change la donne ?
    - Est-ce que mettre l'URL complète avec des mots clés dans l'URL change la donne ?
    - Est-ce que mettre un hashtag sur certains mots aide ?

    Sans oublier que certains plugins wordpress vont scrapper le contenu d'un sujet sur twitter en s'aidant des hashtag et, dans ce cas, les liens deviennent dofollow.

    Je pense que cette problématique va être sujette à de nombreux articles à venir sur ce blog ou ailleurs...

  17. Toutoun

    Donc si je comprends bien le test, Twitter servirait à améliorer le positionnement de pages déjà optimisées mais pas forcément à rendre visible des mots clés qu'on aurait insérer dans un tweet. C'est heureux en un sens, ça veut dire que la base du ref reste domestique en commençant par les sites.

  18. Fnor

    Dans un conférence qu'il a donné à Paris en 2010, Matt Cutts confirme que les urls raccourcies sont bien interprétées par google et interviennent dans le référencement.

    Cependant, ce n'est le cas que si le service effectue une redirection 301 vers votre site. La majorité le font mais certains redirigent via 302 ou 303. Dans ce cas pas d'effet sur le référencement !

  19. yvan

    Un test judicieux qui méritait d'être fait, pour réellement étalonner ce que Twitter pouvait apporter sur le jus "Seo". Ce qui m'a surpris est qu'aucun mot-clés n'est pris en compte par Twitter, c'est plutôt décevant. Je pense qu'on peut considérer ces liens comme des compléments au trafic classique.15% c'est quand même pas négligeable, et ca permet de réduite un peu sa dépendance à Google...

    Yvan,

  20. Marie

    Merci pour le lien que tu as laissé sur mon article http://www.pink-seo.com/blog/twitter-referencement-naturel-691 et qui me fait prendre connaissance de ton test 😉
    De mon côté j'ai observé à plusieurs reprises que les conclusions de mon article étaient justes et que cela fonctionnait. Par contre je pense qu'un tweet isolé ne donnera pas de résultat et que cela fonctionne lors des "hot trends", comme par exemple lors d'un afflux de tweets provoqués par une émission TV autour d'un sujet comme cela a été le cas pour moi 😉
    Il faut certainement regarder du côté du "near link relevancy" comme il avait été précisé dans les commentaires.

  21. Mary

    Au niveau des url raccourcies, les adresses issues de Google url shortener (goo.gl) semble mieux indexées et mieux "interprétées que les bit.ly, is.gd ou fb.me.

    Ce n'est pourtant pas le style de la firme de Mountain View de favoriser ses propres services... 😉

  22. pierre

    Je crois que google ne fait pas une confiance totale à twitter (heureuseusement !).
    Et il a besoin pour mettre bien en valeur, que d'autres sites apportent des liens à une information.
    Il doit considérer twitter comme un accélérateur de notoriété.
    Pierre

  23. Antonin

    Un test intéressant mais même si les résultats ne sont pas positifs en terme de SEO, Twitter reste une source de trafic importante comme tu le soulignes dans ton article.

    En revanche, pour pousser le test jusqu'au bout, peut-être aurait-il été judicieux de réaliser un test avec les mots-clés en hashtags ...

  24. Maximilien

    Merci pour ce test Sylvain, les retours sont très intéressants car tu as prouvé que les moteurs ne prenaient pas en compte les mots insérés dans un tweet pour le référencement (du moins pour le moment), contrairement à ce que je pouvais penser. Je pense que Google prend en compte les mots utilisés dans un tweet tout comme il prend en compte les meta keywords / description. Pour ma part, Twitter est également une source de visites conséquente pour quelques uns de mes sites, notamment pour dont près de 15% du trafic provient de Twitter !

  25. Dan

    Le test était à faire. J'ai plutôt tendance à prendre les chose à contre courant en ce moment. Pour me répéter, je pense que cette "annonce" de Google n'est qu'un leurre. Google et Bing se livrent une course à la fraicheur de contenu. Cette annonce à mon sens ne va que dans ce sens fournir à Google un max de contenu frais par les tweets. Maintenant question indexation, il est certain que les tweets jouent. Pour le trafic,idem les tweets apportent un trafic certain sur les sites vers lesquels ils redirigent. Mais à mon sens, pour l'instant, au niveau d'un benefice de positionnement ou alors ridicule.

  26. RenardBlanc

    bonjour a tous

    Ont peut pas tout a fait dire que rien c'est passer car les 42 suiveurs ont permis d'engendrer 128 résultats dans Google en tapant le mot clé. Même si on arrive pas sur la page en premier le lien lui est souvent visible et la page ainsi visités.
    je serais curieux de savoir ce que cela donnerais avec un mot clef dans la page.

    merci en tout cas pour ces tests

  27. Sylvain Auteur de l’article

    @ Magicyoyo

    Il y a certainement des pistes valables dans ce que tu cites.

    @ Julien

    Si le mot est dans lapage, comment distinguera tu le référencement « classique » de la page et l'impact de Twitter ?

    @ Christophe Genève

    Je n'ai jamais vu d'effet non plus. Le hashtag ne semble utilisé que par Twitter

    @ Wilfied

    Mouais... Tu connais beaucoup de gens qui tapent ces 2 mots-clés sans signification ? 🙂

    @ Renaud

    Je le vois aussi comme cela pour Google.
    Je trouve que la formule de Pierre (commentaire 22) est bonne. Twitter serait un accelerateur de notoriété.

    @ Toutoun
    Relativise tout de même, les backlinks ont autant d'importance que le contenu d'un site pour son positionnement. CF le Google bombing.

    @ Fnor
    Bitly est bien en 301

    @ Marie
    Oui, peut-être. Mais il est tout de même étonnant que la page n'apparaisse pas du tout, surtout sur une requête sans concurrence comme celle-ci. En fait, comme tu l'as vu dans mon premier commentaire de ton article, j'y croyais.
    Puis au fil du temps, j'ai eu des doutes et c'est pourquoi j'ai fait ce test. Alors disons que dans cette configuration, ça ne fonctionne pas. A tester dans d'autres. Si tu connais Drucker, je veux bien passer à la télé un dimanche, on fera le test en direct. En plus, ça changera les SEO de regarder la télé plutôt que d'être derrière l'ordi 🙂

    @ Mary
    Je ne sais pas si les url du raccourcisseur de Google sont favorisées. Ce qui est certain, c'est que Google en a connaissance plus vite qu'avec les autres 🙂

    @ Maximilien
    En gros, tu crois a tous les points pour lesquels les démonstrations du contraire ont été faites maintes fois.

  28. Charles

    Je n'ai pas fait de réelle test mes j'ai tout de même remarqué que sur deux articles contenant chacun un mot clé de compétition semblable celui que j'ai tweeté à "ranké" plus haut (avec seulement 4 tweet) et plus longtemps dans la première page. Cependant ca n'a pas tenu longtemps...

    Merci de partager vos donnés de trafic, j'aime de plus en plus twitter et j'ai de la pratique à faire!

  29. Mathieu consultant referencement

    J'avais fait quelques tests en vain pour les positions de mon site.
    La question était de savoir si les hashtags apportaient quelque chose en matière de crawl, mais la question de l'autorité du compte (activité, nombre de followers) est restée sans réponse de mon côté aussi.

    Je continue de tester divers trucs, mais il y a tellement peu d'infos que ça reste très chronophage...
    Merci de partager tes résultats 😉

  30. Julien

    Hélas le SEO n'est pas une science exacte bien que se soit un algorithmique qui gère tout ca...
    En tout cas, il est intéressant de pouvoir voir 2 tests différents.

  31. sophie

    Salut à tous
    Un test intéressant, les mots clés dans les tweets n'ont pas d'importance, l’importance des tweets pour le ref n'est pas significative mais Google doit en tenir compte à partir du moment: de qui retweete la news, combien de personnes, si le tweet en question fait un buzz.etc...
    Par contre, je pense qu'une page "tweeté, retweeté, etc..." est indexé plus vite par les moteurs de recherche.
    Tweet a un gros effet sur le nombre de lecteurs, c'est incontestable et apporte une diversification dans les sources de trafic, et ça c'est très bien
    Utiliser le racourcisseur d'url fourni par Google est la aussi un plus au moins pour porter la connaissance la nouvelle URL à Google
    Le secret de twitter et google n'est pas encore dévoilé ....

  32. Eric

    Salut à tous

    bonne démo,
    le gros interet de Twitter est l'apprt en trafic
    combien de fois ai je lu des articles que je n'aurai jamais lu et même trouvé sans twitter ?

    google modère la puissance des tweets en fonction de qui twitte,
    attention à la fausse info,et c'est déja arrivé.

    Par contre, depuis que tu as mis en ligne cet article, hier matin, avec le nombre de lecteurs , le nombre de liens que tu as du gagner, cela va peut être changer cette semaine.

  33. Fred

    J'ai aussi fait des tests sur twitter.
    J'ai l'impression que Google ne prend en compte que les RT pour le classement.

    Cela fait peu de temps que Google indexe les infos de Twitter.
    Son algo va évoluer dans le semaines qui vont venir, je pense, enfin j'espère...

  34. Laurent

    Merci pour ton test qui confirme très clairement ce que je croyais déjà avoir remarqué, toutefois comme on le sait, les algos changent et rien ne dit que la prise en compte des liens provenant de ces réseaux n'influera pas le positionnement d'un site dans quelques temps...

  35. Evenstood

    Comme déjà vu sur la sphère, je suis rassurer de ces résultats car je trouve de loin pas pertinent du tout d'ajouter Twitter dans l'algo de positionnement, surtout au moment ou notre GG préféré se dit de plus en plus vouloir du NATUREL...

    Je ne pense pas qu'inclure Twitter et les RT dans l'algo soit un bon plan...Je suis satisfait de ces résultats donc qui me rassure sur la pertinence et la partialité (constaté) du résultat.

  36. seb

    Pareil, test effectué sans vraiment de succès.

    Je pense qu'il faut laisser encore un peu de temps à google afin d'indexer les infos de twitter comme il se doit. Comme il a été dit plus haut les algos changent 🙂

    De plus il ne faut pas voir twitter comme un outil qui permet d'améliorer le référencement (enfin si çà arrive j'en serai le premier ravi !) mais plutôt comme un outil qui apporte du trafic et une présence sur le web ...

  37. nicodesh

    Clairement twitter est un booster de trafic pour les blogs et le meilleur moyen de faire buzzer un article, ou du moins de lui faire profiter d'un minimum de viralité.

    Quand je vois le trafic de mon blog qui est bien moindre que celui d'Axe net, autant te dire, Sylvain, que twitter représente bien plus que 5% de mon trafic global ^^

  38. djallel

    comme chaque réseau social l'impact de twitter sur les SERP n'est pas évident à voir. cependant chacun peut évoluer trafic, liens profond, présence, qu'on peut avoir.
    d'ailleurs ces réseaux sont devenu tellement important en nombre d'utilisateurs que je serai pas surpris de voir un réseau "made by Google"

  39. islande en moto

    Twitter est utilisé par une minorité (grandissante certes) d'internautes! Facebook donne une bien meilleur visibilité et permet de conquérir des fans plus facilement si on a du contenu comme toujours! Notre blog http://www.plante-carnivore.fr est relayé sur TW et FB et pour des niches comme la notre (la vente de plantes carnivores), y a pas photo, même si coté référencement naturel l'un comme l'autre ne semble pas apporter grand chose!

    Et merci Sylvain pour ce blog, je m'en inspire souvent quand les plantes carnivores n'ont plus besoin de moi dans les serres 😉

    Alain

  40. Morgan

    C'est pas comme ça qu'il faut utiliser twitter, mais avec les hashtag trends topics et ceux très utilisé pour des services, marques, etc.

    colle #sncf #tf1 #ump #bieber #ladygaga dans ton tweet et tu verras que ça te boost la chose 😉

  41. Alexandre

    Ce test est intéressant mais certaines boite de SEO à l'étranger utilisent twitter pour le référencement d'une manière légèrement différente.

    Je pense de mon côté que twitter n'aide pas forcement à indexer une page mais plutôt à donner du poids à celle-ci dans le positionnement pour du contenu frais (notamment avec les RT).

  42. LaurentB

    Peux-tu me dire quel est la part de trafic direct ?
    Si je regarde le jour de publication de mon dernier billet, j'ai quand même le trafic direct (35%) qui est largement supérieur à Twitter (15%) pour un total de 850 vu.
    Netvibes me donne 6,4%.

    Je suppose que notre mode de publication étant différent, cela explique peut-être ces incohérences.

    Concernant le sujet de Twitter (et bcp d'autres choses), je réserve ma réponse pour la conférence SEO Campus

  43. Sylvain Auteur de l’article

    Bonjour Laurent

    Le trafic direct du blog est de 35%.
    Les sites référents (dont Twitter) 32%.
    Les moteurs 33%

    Twitter représente 5% du total.

  44. nesk

    Même si l'intérêt pour le positionnement n'est pas prouvé, il reste donc l'intérêt pour l'augmentation du trafic et la vitesse de diffusion de la news qui ne sont pas négligeables.

  45. Pierre

    Merci Sylvain dans le commentaire 28 d'avoir remarqué le commentaire 22, mon aphorisme :
    Twitter est un accelerateur de notoriété.
    On verra si la formule est reprise !

    Pierre

  46. bink

    C'est vrai que c'est un accélérateur plus qu'un référenceur, les liens de twitter sont en nofollow et c'est bien dommage.
    Cela dit, il y aurai trop d'abus en dofollow...

  47. Le Juge

    Idem - Twitter représente pour le moment ma plus grosse part de trafic je ne m'en passerai donc pour rien au monde.

    Sinon meme constatation lors de mes posts - je les relaie via twitter et je vois les rankings evoluer (bon c;est pas des requetes tres concurrentielles mais quand meme) vers le haut au fur et a mesure des retweets, puis ca redescends doucement plus tard...Prise en compte par google des tweets et retweets est evidente!

  48. nico

    Peut-être qu'actuellement twitter n'est qu'un critère de popularité pour Google, mais qu'il n'est pas pris en compte pour la sémantique et les mots clefs sur lesquels une page ou un billet doit ressortir. C'est plutôt une prime de fraîcheur et de popularité qui vient appuyer les liens existants ailleurs et le contenu même du dit-site.

  49. Anthony

    Je partage plutôt ton point de vue concernant Twitter, il y a certainement un côté accélérant pour les articles "chauds" ou trendy et un effet démultiplié sur Google News, mais utilisé seul pour du SEO cela ne permet pas de gagner des place dans les SERPs. Pour le côté Indexation, j'arrive à des résultats proches de ceux d'aurélien: parfois j'ai l'impression que Twitter permet ou accélère l'indexation, parfois non.... Je pense qu'ils sont en train de se tâter pour savoir comment prendre en compte ces paramètres sans trop déformer les résultats chez Google...
    Très bon article,

    Anthony

  50. Cédric

    Il y a quelques temps de cela, j'avais vu la preuve en visu que Google comptabilisait les tweets pour le positionnement.
    C'était lors de l'affaire "Kiabi", lorsque leur page fan avait été supprimée par Google.

    Toute la twittosphère des Community Managers s'était emballée, et 2 sites (faiblement trustés en terme de backlinks) avaient fait un article sur le sujet.

    Les tweets s'étaient emballées à destination de ces pages, et alors qu'aucuns backlinks avec ancre kiabi ne pointaient sur ces pages; elles remontaient sur l'expression "kiabi" juste derrière le site officiel, et cela en à peine 2 à 3 heures...

  51. Sylvain

    Intéressant comme constat. Mais de façon plus générale, avez-vous déjà fait le test de voir si les mots clés autour du lien ont de l'importance dans le référencement d'une page, sans parler de Twitter ?

  52. Wilfried

    @sylvain (reponse28) non effectivement mais ca n'ôte pas le fait que celui ci apparaisse de cette manière.
    Sur d'autres requêtes plus concurentiels il serait intéressant d'avoir des retours. CF seo Campus avec LAurentB si j'ai bien lu 😉

  53. Sylvain Auteur de l’article

    @ Sylvain (cadeau insolite)
    Sur une page web, l'environnement contextuel d'un lien a de l'importance, j'ai peu de doute sur ce point.

    Le cas de Twitter étant un peu particulier (140 caractères maxi) je voulais le tester spécifiquement.

  54. Sylvain

    @Sylvain (l'officiel)
    il faudrait tester dans ce cas si la proximité des mots à l'ancre à de l'importance (si un mot éloigné de 3 mots est moins important qu'un mot connexe)... L'expérience Twitter en tout cas est vraiment intéressante.

  55. geekbay

    Un essai a faire peut etre, ca serait de faire un tweet avec une url du genre tinyurl.com/motcle sans le mot cle ds le tweet puis la meme chose avec le mot cle ds le tweet en plus pour voir si l'url influe non?

  56. Valentin

    Intéressant ce test !
    Pour info, Google indexe rapidement les liens raccourcies, surtout si vous utilisez le service en ligne Cloud App.

    Via une indexation propre à lui peut-être, mais je ne pense pas. Après avoir tweetés le liens, il est référencé quelque minutes après.

  57. Zawaj

    En fait, il y a aussi la description correcte de votre compte Twitter qu est prise en compte.

  58. axel

    Intéressant. Je pense que les hashtags ont leur importance mais c'est plus du flair qu'autre chose. Twitter est surtout bon pour indexer rapidement les pages, ce qui est déjà pas mal.

  59. Mathieu

    merci pour ce test, bon à savoir qu'il n'est pas (encore) nécessaire d'optimiser ses tweets...dans ce cas je vais continuer à réfléchir à optimiser mes tweets pour avoir un meilleur taux de clics...

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *