Puis-je utiliser des techniques black hat seo sur un site éphémère ?

SEO blackhat et site ephémère

Le SEO blackhat, c'est le mal. Voilà pour la version officielle. Mais existe-t-il des cas où celui-ci pourrait être utilisé sans risque ?


Ce qui est mal c'est de se faire prendre

C'est ce que me disait un ami BH...

 

durée 3:42 minutes

Google n'est pas la loi, mais il a ses propres règles. Parmi celles-ci, l'utilisation de techniques blackhat SEO est proscrite. Mais de nombreux BH vous le diront, ce qui compte c'est de ne pas se faire prendre, ou bien trop tard pour que cela influence négativement vos objectifs.

Puis-je utiliser des techniques black hat seo sur un site éphémère ?
3 (60%) 4 votes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

7 réflexions au sujet de « Puis-je utiliser des techniques black hat seo sur un site éphémère ? »

  1. Olivier Andrieu

    Salut Sylvain
    Merci pour ta vidéo. Ok pour faire du BH sur des sites événementiels mais je pense qu'il faut fortement anonymiser le site dans ce cas car si pénalité il y a, on ouvre un "casier" chez Google... Et les données Whois, par exemple, peuvent être utilisées par le moteur... Enfin bref, oui pourquoi pas si c'est bien fait. Mais il faut vraiment faire gaffe de ne pas laisser d'empreintes quand on fait un braquage 🙂

  2. Mitsu

    Je suis totalement d'accord, cela dit la question qui en découle si on est pas sur un site éphémère, ou est la limite entre le black hat et le white, ça ne me parait pas si clair quand il s'agit du Offsite.

    Sortir un scrapebox spammer le web ok c'est du black hat.
    Faire un réseau de site légitime mais qui sert tout de même aussi à pousser le site principal, ou est la limite entre le légitime et le PBN ?
    Faire du lien artificiel black hat ? Alors ou est la limite, je m'inscris à un annuaire je fais du black ? Je fais un échange de lien : black ?
    Et même je demande à mes fournisseur de faire un lien qui n'avait pas fait naturellement, du black hat ? En tout cas est-ce vraiment du white pur ?

    Entre le black bourrin et le white pur il y a un tas de nuances quasiment indispensable pour lancer un site si on a aucune popularité de base, difficile de savoir ou se trouve la limite je trouve.

    Si on est white pur à savoir qu'on est à 100% dans les règles de Google, on aurait tendance à penser qu'il faut ne faire que du Onsite, malheureusement ça ne marche pas pour tous les sites.

  3. Sylvain Auteur de l’article

    @ Olivier
    On est bien d'accord ! Et quand je dis BH je conseillerais plutôt de s'adresser à de vrais pros de ces techniques (pas moi), car tu as raison, se faire griller est facile.

    @ Mitsu
    Pour Google, rien que si tu y penses c'est mal 🙂
    Ensuite, dans le « gris », il y a plein de nuances.
    Malgré tout pour rester white, le contenu qui déchire j'ai plusieurs fois constaté que cela générait vraiment des liens, généralement ultra pertinents, que tes concurrents n'arrivent pas à avoir, etc.
    Après le problème est que ça demande souvent pas mal de travail, et c'est là que ça coince, soit les gens n'ont pas les idées, ou pas le temps, ou pas les sous...

  4. ziad allani

    La question est totalement légitime, ceci étant dit, même dans le blackhat il y a du travail bâclé et du propre. Faire appel à un propos et ne pas mélanger ce site en question avec d'autre money-site sont des dispositions à prendre en considération.

  5. tim

    Entièrement d'accord, pour un client qui vends des serviettes de plages, en 3 mois je lui ai monté et poussé un 2ème site avec des techniques avancées qui ont dépassées le CA de son site principal. Le site qui au début devrait être éphémère est aujourd'hui viable et ne s'est pas pris de pénalité. Au pire, je dirais qu'un perd du temps, mais dans beaucoup de cas ça vaut la peine de tester, ne serait-ce que pour avoir sa propre expérience au lieu d'écouter tout le monde sur les blogs et forums qui disent "c'est maaaaal" sans jamais avoir testé !

  6. Gérald Bouillaud

    Le BH est prohibé, tout le monde le sait, surtout par Google. Mais comme le dit l'article, si on ne se fait pas prendre ? C''est parfois un mal pour un bien disons puisque si au bout du compte le BH est bénéfique pour un site qui a du mal à démarrer, où est le mal ? Mais l'important est de ne pas se faire prendre pour ne pas faire partie de la blacklist de Google.

  7. Sylvain Auteur de l’article

    @ Gérald
    Je préciserai que tant qu'il n'y a pas de hacking, le BH n'est prohibé QUE par Google. Obtenir des liens en masse de manière automatisée n'est pas interdit par la loi.
    Ensuite, il n'y a pas que le risque de voir son site blacklisté, on peut aussi subir des tas de filtres divers et variés de la part de Google.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *