Contenu dupliqué, ça va chauffer !

Nul besoin ici de rappeler la rage dans laquelle se trouvent les éditeurs de sites Internet lorsqu'ils retrouvent leurs textes intégralement copiés sur des sites tiers.

Je m'étais déjà étendu à plusieurs reprises sur ce sujet du contenu dupliqué, et surtout du plagiat.  Il semble qu'il y ait du nouveau sous le soleil, et le moins que l'on puisse dire, c'est que visiblement, ça va saigner !

Une initiative originale

C'est un mail (anonyme) qui m'a prévenu du lancement du site Duplicate Leaks il y a une petite semaine.
Ce site est tout frais tout beau puisqu'il date d'hier ! (lancement officiel)
Leur crédo : lutter contre le plagiat.
Leur philosophie : devenir un cauchemar pour les plagiaires
Leurs méthodes : celles de guérilléros sans foi ni loi, telles qu'ils les décrivent eux-mêmes.
Leur discours : je le trouve amusant, voir "Tu as plagié"
Leur slogan : Ils dupliquent... On balance. Voilà qui laisse imaginer quelques lynchages en règle.

Pourquoi je déteste les plagiaires

Comme de nombreux producteurs de contenus, j'ai pas mal de bonnes raisons de détester les plagiaires.

  • Ils n'ont souvent aucune imagination et se contentent de reproduire le travail d'autrui.
  • Ils monétisent à leur profit mes contenus rédactionnels
  • Ils me créé parfois des réactions désagréables de la part de Google (déclassement et autres joyeusetés)
  • Ils s'approprient parfois de nombreuses heures de mon travail et cela me met hors de moi.

Pourquoi j'apprécie l'initiative de Duplicate Leaks ?

Sans doute, car je n'aurais pas osé le faire moi-même, mais surtout, car je vais m'en servir plus qu'à mon tour.

En effet, comme beaucoup, je ne compte plus les courriers recommandés, les mails, voire les débuts d'action en justice visant à faire valoir mon droit. Ces actions prennent un temps monstre et laisse souvent un goût fade, même si elles permettent d'obtenir gain de cause.

Le côté fripon de Duplicate Leaks, c'est de balancer directement en donnant des noms, en affichant le mot « voleur » à côté de celui de vos plagiaires. Je dois avouer que je suis pressé de savourer ma petite vengeance auprès de certains.

Je pense aussi que c'est un bon moyen de s'en prendre enfin à ceux qui étaient jusqu'à ce jour, protégés par des législations laxistes,  ou qui volent des rédacteurs n'ayant pas les moyens financiers de se défendre.

Attention aux dérives

Le seul point qui peut faire peur, c'est le contrôle des informations qui seront publiées par ces chasseurs de plagiaires. Mais j'imagine que ceux qui tiennent les rennes savent ce qu'ils font. On ne lance pas un site comme celui-là à la légère.

Secret Inside

À peine avais-je reçu leur mail (quelques jours avant le lancement), que Duplicate Leaks faisait déjà parler de lui sur Twitter. Visiblement, j'ai dû faire partie d'un mail groupé annonçant la naissance du site et demandant (de manière sympathique) si je pouvais faire un article.

Chacun sait que ce sujet me touche, j'ai donc adhéré de suite à l'idée. En creusant, que découvre-t-on ?

  • Pas besoin d'être très futé pour rire du nom qui rappelle WikiLeaks.
  • Un Whois masqué ( on ne sait pas qui est derrière ce site)
  • Un hébergement en suède  comme au début de WikiLeaks (sans doute pour limiter les risques judiciaires).

En résumé

Je ne sais pas ce que donnera ce site dans la durée,  mais je fais partie de ceux qui vont sans aucun doute utiliser ses services. D'ailleurs, c'est déjà fait, j'attends la parution de mon premier plagiat avec impatience !

Lorsque j'ai annoncé mon soutien hier sur Twitter,  les réactions ont été variées.

Pour, contre, les uns me comprennent, d'autres me traitent de collabo.  Pour ma part, je  trouve  toujours le plagiat condamnable. Que ce soit sur le web, dans la littérature,  ou du fait d'étudiants qui font de leur diplôme des torchons qui auront toujours de moins en moins de valeur.  Je me doute bien que les lecteurs de ce blog se partageront à 50/50 sur la façon d'agir de Duplicateleaks, vos commentaires sont donc les bienvenus pour partager vos avis.

mise au point : Contrairement à ce que j'ai pu lire sur un forum SEO, AxeNet ou moi-même n'avons rien à voir dans Duplicateleaks. Je pense même qu'il conviendrait de s'éloigner un peu de la sphère SEO pour chercher les concepteurs. Entre nous, une base WP et n'importe quel apprenti spammeur est capable de positionner le nom d'une boite peu connue avec le mot voleur en 1ère page de Google.

Et bien sur, on vous retrouve dimanche.

Contenu dupliqué, ça va chauffer !
Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

77 réflexions au sujet de « Contenu dupliqué, ça va chauffer ! »

  1. Al-Kanz

    Le ton badin et léger du site m'a fait douter sur la volonté affichée de faire payer les plagiaires, plaie du net s'il en est. Que l'on apprécie ou non, s'il s'avère que les porteurs de ce projet agissent conformément à ce qu'ils avancent, ça va faire du bien au net.

  2. Ludovic

    Excellent ! Enfin quelqu'un a osé le faire ! Merci d'en avoir parlé.

    C'est marrant, je suis presque déçu que mes plagiaires déjà identifiés aient supprimé les textes incriminés... du coup, je ne peux pas faire un test immédiat lol

    Vivement le prochain que je vais chopper, le pauvre, il va prendre cher ! lol

  3. Marc

    Sur ce thème, si on part du principe que le contenu est roi, le vol de contenu c'est un régicide ?
    Et certains volent donc la "galette" des rois ?
    De mon point de vue, il n'est pas gênant de sanctionner ces "emprunteurs" de contenu, mais la limite sera le comportement de Duplicate Leaks : auto justice ? Droit de réponse ? Comment être sûr que celui qui se plaint en premier est bien l'auteur original ? Des précisions là-dessus ?

  4. Renzo

    Je trouve également cette démarche de "Zorro duplicate" très pertinente. J'ai hâte de voir comment les relations de copiage seront présentées. Et voir si ça fait bouger le landernau du web français ou le ctlr c+v est une habitude.

  5. Arnaud

    Quand tu dis qu'il faudrait s'éloigner de la sphère SEO pour trouver les concepteurs, je trouve cela assez étrange.

    J'ai même souvenir que dans un forum fort connu de cette sphère SEO il y a pas très longtemps, des initiatives ont été lancées pour lutter contre le DC mais sans formalisation précise dans la façon de procéder.

    Peut être est ce bien bien là la matérialisation de cette démarche.

    Ces supputations n'ont pas pour seul but un excès de curiosité, mais pour essayer de pouvoir effectivement mieux estimer la rigueur et la probité dans le suivi du projet.
    Or si mes conjectures sont justes, on peut alors être vraiment confiant sur ce point, même si ça serait honteux de faire tout ça en sifflant un drink au soleil^^

  6. Aurélien

    Je n'aime pas le principe et l'ai annoncé dès la réception du mail. Ce procédé est à mon sens contre productif et ne correspond pas à ma manière de faire.
    Quoi qu'il en soit, si ce projet permet de diminuer la duplication de contenu suite au vol, j'en serais heureux.
    Bon courage à DL. 🙂

  7. sebastien133

    Je ne crois pas que cette option soit pertinente : la plupart des plagiaires ne seront pas inquiétés et ne sauront peut-être même jamais que leur site présente ce genre d' "attaque".

    Je suis sceptique, donc, et j'attend de voir la suite.

    J'espère que tu nous donneras des nouvelles des actions que tu as menés. (Sans préciser forcément la cible)

    Amitiés,

    Sébastien133.

  8. Laurent

    J'ai ma petite idée sur l'auteur 🙂
    D'ailleurs, il ferait bien de revoir le code, ça rappelle beaucoup trop ses autres sites.
    Par contre, comment ces justiciers vont ils pouvoir vérifier l'authenticité d'une dénonciation ?

  9. LaMachine

    c pas mal, mais qu'est ce qui empêche que le plagieur balance le site source en disant que c l'autre qui a copié ?

  10. Hervé

    Tout comme Sylvain, j'ai également reçu le mail anonyme et j'ai eu le droit à un lien depuis Duplicate Leaks 😉

    Quoi qu'il en soit je rejoins Sylvain sur le fait le plagiat est une plaie et que ça fait mal de voir son contenu pillé par des (rois) fainéants sans imagination.

    Par contre, sans être aussi catégorique qu'Aurélien quand il dit qu'il n'aime pas le principe, ce que je comprends, j'attends de voir les premiers effets pour mesurer l'efficacité de ce projet et pourquoi pas y participer un jour en cas de besoin.

    Quoi qu'il en soit, le buzz a fonctionné pour le lancement de ce site, il ne reste qu'à attendre les premières actions pour y voir un peu plus clair.

  11. *

    « D’ailleurs, c’est déjà fait, j’attends la parution de mon premier plagiat avec impatience ! »

    Tu plagies aussi maintenant:D, trèfle de plaisanterie je trouve le concept super !
    Le site est pas mal fait, certes un peu agressif mais il faut ce qu’il faut !

    Par contre il y a deux trois trucs étrange du style
    » Déclasser leur page en profitant de la reconnaissance de DuplicateLeaks comme source d’autorité pour Google. » Source d’autorité pour Google ? le site a quelques jours c’est ça? ^^

    et le » Duplicateleaks a pour mission de ruiner le référencement » me laisse plutôt perplexe, soit c’est une tournure pour faire peur soit c’est du négative SEO ?
    Pour le négative SEO mise à par l’étique, je pense que faire un faux dossier et balancer un concurrent ne doit pas non plus être difficile à faire non ? Wiki.. euh duplicateleaks pourrait faire du negative seo à notre place si on a pas le temps alrs ? 😉

  12. Doha

    Je pense qu'il faudrait pouvoir distinguer deux types de plagieurs: le "voleur" et celui qui cite sa source. Dans le premier cas, c'est répréhensible. Dans le second, c'est à méditer. Ne serait-il pas judicieux de la part des moteurs de recherche de mettre en place un marquage leur permettant d'identifier le second et ensuite pondéré la prise en compte du texte dans la référencement de la page en question?

  13. actupro

    Lutter contre le DC c'est une bonne chose mais pourquoi avancer masqué ?
    Si on se cache c'est qu'on a quelque chose à cacher et si on s'exile à l'étranger par peur des représailles ce n'est pas mieux. je n'aime pas trop non plus le principe de dénonciation.

    Bref j'aurais mieux apprécié cette lutte sous forme d'humour, un peu dans le style du Baume référencement.

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Ludovic
    J'ai presque regretté moi aussi mes derniers recommandés (qui en général font suite à un mail sans réponse). Il m'en restait un, c'est lui qui a pris. J'avais déjà largement balancé quelques plagiaires du site de l'agence sur ce blog http://blog.axe-net.fr/plagiat-liste-voleurs-contenu/ et duplicateleaks me donnera l'occasion de diversifier 🙂

    @ Marc @ La machine
    Ce serait plus simple de leur demander directement, non ?
    Ils ont répondu à tous mes mails et ont ouvert une petite tribune ici : -http://www.duplicate-leaks.com/avis/

    @ Philippe
    Moi aussi, et surtout de savoir comment le cas sera traité.

    @ Arnaud
    Disons qu'une fuite m'a donné de très forts soupçons maintenant en partie vérifiés. Je n'ai pas cherché à en savoir plus, moins j'en saurai, moins je risque de leur nuire. Et vu que j'apprécie l'initiative pour le moment, je ne voudrais pas leur porter préjudice.

    @ Aurélien
    Je comprends ton point de vue. Tu n'es d'ailleurs pas le seul visiblement. Vu le site je pense qu'ils ne feront pas l'unanimité c'est certain.
    J'espère surtout que les premiers à les détester seront les plagiaires qui se seront fait chopper 🙂

    @ Sebastien
    Je sais que le cas que j'ai soumis a été pris en compte. J'attends de voir la parution. Pour la cible, je l'ai balancé sans retenue, je verrais ce qu'ils en font.

    @ Gonflette
    À voir en effet.

    @ Doha
    Celui qui cite sa source et fait un lien n'est pas un plagiaire, à mon avis.

    @ actupro
    Tu as de bonnes références, le baume c'est un must 🙂

  15. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Je suis comme toi et comme la plupart des individus sur Internet, je n'aime pas le plagiat. Ceci étant je ne pense pas que ce site soit une bonne façon de faire mais ce n'est qu'un avis personnel.

    J'avais délégué le graphisme d'un de mes sites. Je faisais confiance à ce sous-traitant. Un jour, je reçois un mail très courtois m'informant que le design de mon site ressemblait fortement au site de l'auteur de l'email.

    En fait, il ne ressemblait pas, c'était quasiment le même !

    J'ai vite remplacé le design plagié par autre design temporaire. Mon entreprise aurait pu se faire massacrer sur duplicate leaks sans que ces auteurs connaissent les tenants et les aboutissants de l'histoire. J'aurais réagi très violemment même si je suis finalement responsable car j'aurais du être plus vigilant !

    Il y aura forcément des dérives car chaque dossier doit être analysé en profondeur avant de tirer des conclusions hâtives. Il y a des moyens de s'arranger à l'amiable, justice, Google ou autres.

    Mais ce n'est qu'un avis personnel !

    amicalement

  16. Sylvain Auteur de l’article

    @ Tous

    Je viens ajouter ici un petit complément à l'article.
    Suite à mon dernier contact avec un plagiaire, je suis resté estomaqué par sa réaction.

    Celui-ci m'a téléphoné en s'excusant, puis m'a expliqué qu'il arrêtait son activité. Il m'a ensuite proposé de me céder gratuitement son nom de domaine. On ne refuse pas un PR3 de 18 mois d'existence...

    J'étais le seul à avoir été copié.

    Comme quoi, un premier contact direct avec les plagiaires, ça peut servir. Je ne citerai pas son nom ici, mais je le remercie à nouveau pour sa réaction.

  17. Doha

    D'accord avec toi mais n'est-il pas vu comme tel de la part des moteurs de recherche?

  18. Sylvain Auteur de l’article

    @ Lionel
    Sur ce coup, c'est le graphiste qui mérite d'être balancé, c'est du vol pur et simple de t'avoir vendu une copie.

    @ Abaya
    Pas compris

  19. Doha

    Je fait un copier/coller d'un paragraphe de ton article sur une page de mon site en te citant comme source. Google considère quand même cela comme du duplicate content, non?

  20. Sylvain Auteur de l’article

    @ Doha
    J'ai vu de tout dans les réactions de Google. Au pire, c'est juste la page précise que tu ne feras pas indexer facilement.

  21. Nicolas

    Je suis fortement suspicieux sur le site, le concept et surtout l'équipe derrière...

    Utiliser du Blackhat pour contrer des plagiaires alors que ces mêmes personnes prônent une automatisation, un contenu pauvre, un content spinning accru...

    Bref, peut être une team qui à envie de de se repentir de ses pêchés, mais je considère plutôt cela comme de l'hypocrisie...

    Pour le fond, ce n'est pas forcément une mauvaise chose, toujours est-il que la parole par le mail ou téléphone reste selon moi une bien meilleure solution...

    Préparer un mail type avec modification des urls ne prend pas 5h, et permet d'éviter de la délation qui parfois sera "honnête" car la personne aura piqué le contenu connaissant les risques, dans le cadre d'un petit site artisan, il est fortement possible que les personnes relatent un site sans penser que copier coller est un mal quelconque...

    Bref, je suis profondément contre l'idée de délation à la base qui ne fais pas avancer le binz...(sauf quand il s'agit d'argent public détourné !)

    PS : Dans le cas ou le contact à l'amiable n'a pas fonctionner, en effet cela peut être un bon moyen pour déléguer le Neg SEO à autrui.

  22. Nicolas

    EDIT : Je suis les commentaires sur le site officiel :
    Cela me plait : "Vous avez parfaitement raison de dire que les échanges entre le plagié et le plagiaire sont indispensables avant de nous contacter

    Nous ne sommes qu’un dernier recours, celui qui permet de balancer lorsque les autres démarches ont échoué."

    J'espère que tous l'auront bien lu...

  23. Sébastien Billard

    Je comprend le plaisir à se venger des pompeurs mais je n'aime pas le principe de Duplicate Leaks. Déjà au niveau du nom surfer sur la vague Wikileak c'est un peu du... pompage 🙂

    Et associer publiquement "voleur" à une personne ou une entreprise c'est la voie royale pour se faire poursuivre pour injure ou diffamation (surtout que le plagiat n'est pas du vol juridiquement mais de la contrefaçon).

  24. Julien Liabeuf

    Franchement, lorsque j'ai découvert cette initiative via Twitter, j'ai bien rigolé ! Rigolé en imaginant la rage des plagiaires piégés ! Je trouve cette idée super et je ne manquerai pas de l'utiliser. Les situations où le coupable agit en toute impunité sont tellement frustrantes... Longue vie à DuplicateLeaks !

  25. Wilfried

    Large débat que celui de la délation; même dans un noble but.
    le gros souci dans cette histoire est le travail de titan qu'il faudra faire pour obtenir la vérité.
    Si ces gens sont efficace pour "descendre un plagiaire" j'espère qu'il le sont tout autant pour le définir et l'authentifier exactement.

    Je n'ai pas lu sur leur site qu'ils tentaient de prendre contact avec les éventuels plagiaires, j'espère qu'ils ont tout de même ce genre de pratique avant de déclencher les foudres

    Il serait très préjudiciable que des innocents se retrouvent attaqué par du négative seo.

  26. Sylvain

    Génial comme idée, mais qu'est ce gagnent les créateurs du site ? J'ai peur que le temps que leur demandera l'étude de chaque cas limite leur action à une sélection triée sur le volet de plagiats.

  27. Nicolas

    Ce que je trouves désolant, c'est ceux qui critiques négativement le projet d'entrée, sans même avoir pris connaissance des différents descriptifs présents sur le sites qui répondent, dès le départ, à certaines critiques et certains doute qu'on pourrait avoir.

    Je dirais même que d'entrée, je me suis dit que l'initiative était pas top pour le risque de voir accusé quelqu'un à tord de plagiat.

    Cependant, si on ouvre ses yeux deux secondes, on voit déjà que ça ne sera jamais le cas et que le projet va être mené de manière extrêmement prudence.

    Bon, maintenant, on va voir, si d'ici quelque temps, ce projet anonyme aura gagné en crédibilité et se sera fait un nom positif.

  28. Marie-Aude

    Comme on en a déjà discuté ailleurs, et malgré mon exaspération profonde vis à vis de mes multiples plagiaires, je ne suis pas favorable à cette initiative.

    Parce qu'elle est anonyme, parce qu'elle a un côté "je me fais justice moi même" qui me déplait beaucoup, parce qu'il est difficile de connaître tous les tenants et aboutissants d'une situation.

    En même temps, il est clair que beaucoup d'entre nous ne sont pas réellement armés pour faire face à la copie, ça prend du temps, c'est complexe, dans certains cas c'est même couteux (l'AR en France ça va, l'AR chez Google c'est plus cher).

    Surtout, je crains que cette initiative soit totalement inefficace contre les plus gros voleurs de contenus, les MFA à courte durée de vie, les premiers étages de la pyramide de linking qui sont là juste pour quelques semaines...

    Si je me trompe et que ça marche, je me ferai un plaisir de menacer mes plagiaires de les dénoncer à ce site 🙂

  29. Christine

    Bonjour,

    Cet article est très intéressant. Je suis artiste peintre et mon souci ce n'est pas le texte copié, mais mes toiles. Je me bats en permanence contre les copieurs qui utilisent mes créations pour en faire leur casse-croute. J'autorise la copie, modification de mes toiles sous les mêmes conditions, soit sous licence creative commons, mais il y a toujours des "crevards " qui en profitent caché derrière leur écran ou bien à l'abri dans leur pays.
    Récemment j'ai dénoncé un profil facebook d'une dame de Tunisie ou le plagiat, vous le savez peu-être est un réel problème. Celle-ci copiait les photos de mon site pour les mettre en vente sur son profil. Facebook a je dois dire bien fait son travail, car les photos ont été supprimées deux jours après.
    Je sais très bien que l'on me copie et que l'on revend sous le chapeau, mais c'est l'affiché ouvertement qui me dérange.

  30. Nicolas

    Je viens de donner un avis qui vaut ce qui vaut sur le susnommé http://www.duplicate-leaks.com.

    Le plagiat c'est dur à avaler c'est vrai, mais parfois des petits changements font qu'il est difficile de traiter des gens en manque de matière grise, et en recherche de contenu, de plagiaires.

    En effet comme ils le mentionnent les incultes qui ont besoin d'avoir recours à ces pratiques, ne se rendent pas compte qu'il plagient : Ils vous aiment parce qu'ils pensent qu'en mettant votre contenu gracieusement à leur disposition sur la toile, ils peuvent tisser avec votre propre fil!

    Parfois c'est le contraire, une recherche sur plusieurs sources afin de comprendre un sujet et en faire un article pourrait-il être considéré comme plagiat et à partir de quand?

    Mon principe est de bien mentionner SIC ou reprendre la copie entre guillemets (source clairement mentionnée plus lien!) si je reprends du contenu ailleurs, afin de pousser à passer voir l'article entier sur le site source.

    Dans le cas contraire pour certains contenus pointus (comme le chapeau du même nom) on pourrait faire une page entière de liens et personne ne cliquerait dessus.

    Hum, je suis curieux de voir ce que ça va donner...
    CTRL + Voler, j'adore ce slogan!

    Parfois c'est encore pire : c'est le fournisseur de service de blogs qui pousse à faire du plagiat et se retourne contre le blogueur en cas de protestation (c'est du vécu : j'ai du supplier, après une plainte de ma part, de laisser le blog d'une personne qui ne comprenait rien au net en ligne).
    Un exemple d'utilisation?
    Un blog se retrouvait référencé avant mon site sur google avec mon site intégré dans un iframe!!!

    Je ne sais pas à qui est ce blog mais j'ai pris ça vu que c'est mon prénom:

    donnera le même résultat.
    Plagiat ou pas?
    Condamnable ou pas?
    Leur service client et juridique me dit que c'est excellent pour moi et c'est drôle, je n'y crois pas du tout.
    Alors dans ce cas de figure on fait quoi là?

    Pour le repiquage de code, ça m'amuse par contre de me dire que ça je sais en pondre en moins de temps que l'ombre de Lucky Luke, et que je plains le mec qui essayera de le modifier afin de l'adapter à ses besoins.

    S'il a besoin de piquer du code, c'est dire son niveau.

    Il est plus rapide de pondre du code que d'adapter celui d'un autre (qui parfois n'est pas très frais).

    Donc pas d'essai d'"obfuscation" de code de ma part, juste un grand sourire à l'idée du temps que le pécheur mettra à trouver la recette pour cuire le poisson. 🙂

    Pas de mise en garde de ce côté là donc et puis je reconnaitrais mon code partout (ne le dites pas au centre d'étude du comportement d'"esprits criminels", mais je suis un peu maniaque ).

    Un code-leaks est-il prévu?
    Plein de gens se plaignent de "vol" de code source???
    Personnellement, ça m'amuse plutôt, mais bon...
    Revenons à nos doublons!

    Pardon Sylvain! J'allais m'égarer peut-être...
    Nico Negayante de la Touraiffel (premier du nom).

  31. Kmenslow

    Je n'aime pas aussi le vol de contenu, j'en fait les frais régulièrement. Néanmoins, je ne vois pas comment DuplicateLeaks va pouvoir identifier avec certitude la source originale !

    Un quotidien français (l'un des plus important) a repris l'un de mes articles il y a un an. Il m'a rapidement pris la 1er place. Je n'imagine pas que .Leaks mette ce quotidien au rend des voleurs de contenu si je le dénonce.

  32. Victor

    Je suis profondément contre le plagiat, même si je n'en ai jamais fait les frais.
    Beaucoup de blogueurs pensent trop à la monétisation, et pas assez au respect de la sphère.
    Reste toujours un problème soulevé par Kmenslow. Certains sont beaucoup plus facilement atteignables, et d'autres comme le quotidien français resteront définitivement hors de portée de DuplicateLeaks :/
    A eux de nous prouver le contraire.

    Pour ce qui est de la démarche du site, si cela fait réfléchir à deux fois les plagiaires par peur d'être associés à des termes désagréables, why not ?

  33. lucile reynard

    Bonjour,

    Cela te dérangerait il que nous relayons ton article dans notre catégorie "A lire ailleurs" sur Girlz in Web ? On ne duplicate pas mais on reprend le début de ton billet + un lien. Ca te va ?

  34. mikiweb

    Je suis pour cette démarche mais un peu septique au niveau du concept. A voir avec le temps 😉

    Je pense que d'autre moyen sont bien plus efficace :
    - un petit mail à Google avec la preuve évidente du plagiat.
    - pour les utilisateurs de WordPress @512banque nous a gratifiés d'un superbe plugin anti-duplicate content : Duplicate Content Poison

  35. Lionel

    @Sylvain
    "Sur ce coup, c’est le graphiste qui mérite d’être balancé, c’est du vol pur et simple de t’avoir vendu une copie."

    Non justement, ce n'est pas une démarche très professionnelle. Je me suis arrangé à l'amiable avec ce prestataire freelance.

    Sinon j'aurais saisi d'autres organismes légaux (justice ou autres) capable de mener des enquêtes, de valider des documents, d'établir la véracité des faits, surtout capable
    de trancher et d'être en mesure de faire respecter les décisions.

    Encore une fois ce n'est qu'un avis personnel !

    amicalement

  36. rdd

    Avant de venir donner un avis, je suis comme St Thomas : J'attends la première publication de plagiat sur leur site pour donner un véritable avis.

    Pour l'instant l'effet buzz fonctionne à merveille !!!

    Pour ce qui est de la délation, Google a déjà son spam report hein 😉

    En ce qui concerne le "vol", quand on voit les échecs successifs pour lutter contre le téléchargement illégal, j'ai du mal à croire que DL (c'est marrant tiens juste quand je parle de téléchargement) arrivera a faire mieux face a de grosses pointures BH. Ce n'est qu'un pré-avis car il faudra un certain temps après le lancement afin de mesurer le réel impact de duplicate-leaks.

  37. Gilbert

    Il faut attendre avant de juger c'est sur mais c'est quand même une bonne initiative.

    Et que faire alors sur un site lorsqu'on fait une citation avec mention de l'auteur bien sur ?

    Duplicate contents ou pas ?

  38. Sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas iphone

    J'ai du rater un truc. Ou vois-tu qu'il est fait mention de Black Hat ?

    @ Sebastien
    Ton intervention ne m'étonne pas 🙂

    @ Nicolas (amis SEO)
    C'est aussi l'impression que j'ai eu et qui m'a été confirmée lors d'échanges de mails.

    @ Marie-Aude
    J'ajouterai que j'ai des doutes sur leur capacité à traiter 50 demandes par jour. Mais ce n'est probablement pas leur but.

    @ Christine
    J'ai la chance de moins subir le plagiat d'image que de textes. En prime, le vol d'image est quasiment passé dans les us et coutumes. Je n'aimerai pas être à votre place.

    @ Nicholas 1er
    Je ne comprends pas tes liens.

    @ Lucile
    Le début du billet + un lien, c'est tout ce qu'un blogueur souhaite pour ses articles, tu as forcément notre accord 🙂

    @ Lionel
    D'habitude, on dit que c'est moi qui suis trop gentil. Finalement, ce n'est pas désagréable le rôle du méchant 🙂

    @ rdd
    Oui, on verra sur la durée

    @ plusieurs
    J'ai donné mon avis, mais pour vos questions, je n'ai pas les réponses. Vous pouvez contacter le site directement, ils sont mieux placés que moi pour vous répondre.

  39. Marie-Aude

    @Gilbert, il y a deux problèmes distincts, le duplicate content et le plagiat 🙂

    Le plagiat, c'est la copie non autorisée. Prendre tout un texte en mentionnant l'auteur n'en reste pas moins du plagiat si celui n'est pas d'accord (la loi autorise uniquement les "courtes" citations, visant à illustrer / expliquer un propos original, en gros en pratique moins de 5% du texte).
    Si l'auteur l'autorise, ce n'est plus du plagiat, mais c'est toujours du duplicate content aux yeux de Google. Le fait de rajouter une source, donc en gros une centaine de caractères sur un texte qui en compte 2.000 ou 3.000 n'en fera jamais un contenu original.

    Le problème, c'est qu'on ne sait pas où Google met la barre pour "dépositionner" du contenu dupliqué, et il est tout à fait possible que la sanction soit différente en fonction des requêtes.

    Le fait que le plagiat ait (ou pas) un impact SEO ne change rien à l'aspect juridique de la chose.

  40. reno

    Bonjour,

    je crois que le duplicate content c'est quand il s'agit de 2 sites ou pages identiques avec des nom de domaine différents.

    Lorsque l'on fait une citation je crois que Google le comprend.

    Quelqu'un pour confirmer ?

  41. Benoit

    Ca me paraît une bonne initiative, le plagiat est une plaie pour tous ceux qui font l'effort de produire du contenu original.
    Maintenant, j'ai des doutes sur l'effet que cela pourrait avoir sur les plagieurs.
    Qu'elles sont les méhodes qu'ils vont utiliser? (BlackHat?) Et est-ce pour cela qu'ils se cachent!

    N'y a-til pas des moyens moins extrèmes pour se prototéger? Comme une bonne configuration de son fichier .htaccess pour les empêcher d'effectuer un liens vers les images de son site!

  42. djallel

    Entièrement daccord avec le principe.
    Maintenant la réalité est autre ! je ne vois pas comment ils pourront distinguer a coups sur le vrai du faux.
    De plus si un site a très forte notoriété reprend un article d'un site "plus petit", ce dernier aura du mal a prouver qu'il est bien l'auteur.

    Enfin bref j'imagine qu'ils ont tout prévu, je ne peux que leur souhaiter bon courage, il vont en avoir besoin

    bon week-end a tous

  43. Tom

    Merci pour cet article. Comme vous le dites il va tout de même falloir faire attention aux dérives. Je pense au final que l'initiative va refroidir les petits joueurs qui s'amusent à ça...

  44. Stéphane

    Bon courage à cette initiative en espérant qu'elle porte vraiment ses fruits... Je ne suis pas vraiment convaincu mais j'espère me tromper.

  45. Fred

    Bonjour

    Et bien c'est une déclaration de guerre contre le duplicate.
    Un peu violent à mon sens - mais bon cela peut se comprendre - les plagieurs ont la tête dure - cela rentre mieux à coup de marteaux.

    Par contre - aucune page d'exemple sur le site - c'est dommage.
    Histoire de voir la réelle menace.

    Pour résumé ma pensée : non au duplicate - non au plagiat - OUI à la propriété intellectuelle.

    Après il faut être indulgent - tous le monde à le droit de faire des erreurs - si elle ne sont pas de mauvaise foi.
    Et c'est là ou le procédé peut avoir ses limites.

    En tous cas très joli groupement de site SEO en colère.
    Je note l'adresse - cela va me servir - j'en suis malheureusement certain (ex : duplicate complète d'une page pas plus tard que hier).

    Fred

  46. Sebastien

    Je dois dire que j'adore.
    Ok, ça a un côté malsain. "Comment prouve-t-on qu'on était le premier à écrire ce texte?", "comment savoir si ça n'entrainera pas toute sortes de dérives"... Oui ce n'est pas toujours simple. Mais comme on parle d'un véritable fléau sur le net contre lequel il n'y avait vraiment pas grand chose à faire, je valide.
    Je m'en servirai sans hésiter. et je leur donnerai un peu de mon temps (ou quelques backlinks) s'ils me le demandent.

  47. Stéphane

    La notion de PLAGIAT est très difficile à appréhender. Dans la chanson et la littérature, il faut passer par des tribunaux, prouver l'antériorité.
    Qui va vérifier l’authenticité d’une dénonciation ?
    Qui va prouver que celui qui accuse de plagiat n'a pas plagié ?
    En littérature, le plagiat a déjà suscité tant d'articles, et procès. J'ai croisé tellement de parolier qui accusaient d'avoir été plagiés... Il faur protégér ses créations, c'est un fait. Et c'est à l'auteur de prouver qu'il a été plagié en apportant l'antéririté de sa création.

  48. sebastien

    C’est plus ou moins une bonne idée. Sauf que le fait de citer une marque et de tenir des propos dans le public risque de payer fort aux constructeurs de ce site (Duplicate Leaks). Celui qui copie risque lui des poursuites pour plagiat mais le créateur du site que vous citez également pour d’autres raisons..

    En ce qui concerne le plagiat, j’ai également des sérieux soucis, certaines personnes n’hésitent pas a placer toutes les informations d’une page sur leurs sites. Lorsqu’il s’agît d’une phrase ou deux cela ne veut pas dire que le mec ou la meuf copie, il ou elle peut également avec son cerveau écrire cette phrase. Vous n’êtes pas le seul ou la seule à réfléchir ou à utiliser certaines expressions ou phrases (Il faut faire la part des choses). De toute façon Google est capable de faire la différence entre une copie et la source.

    En ce qui concerne le site, il est dans ses débuts, il manque des informations. Je pensais au début a un site perso. Mais comme chacuns et chacunes d’entre nous, nous avons toujours un début et les choses évoluent avec le temps. Donc bon courage pour sa suite et son lancement.

  49. Nicolas

    @Sylvain :

    Pour le BlackHat, lorsque l'on parle de pourrir le référencement d'autrui, je vois mal comment le Black Hat n'intervient pas 😉

    Il est clairement dit (pas en ces termes) que seront des techniques de negative SEO (bombing et deferencement ?).

    Et je vois mal faire du negative seo en White hat (soumissions annuaires, commentaires de blogs, optimisation du texte, rhummm...)

    Disons que même si c'est comme le concept de spammeur bourrin ça reste borderline 😉 et pour pourrir un référencement (et e-reputation) il en faudra fatalement bien plus !

    Je ne suis pas foncièrement contre, mais c'est l'hôpital qui ce fou de la charité quand même 🙂

    Entre spinneur, polleur splogeur, je veux bien qu'on protège les auteurs mais il y a quand même un manque d'intégrité quelque part 😉

    Je soutiendrais plus un recours en Justice généralisé d'un plagieur qui agit dans une même thématique sur plusieurs sites pompés.

  50. nicolas

    Bon j'ai pas lu tout les commentaires au dessus, il se fait tard mais, pas mal l'initiative de Duplicate Leaks, mais c'est peu ok, à la base pour aider celui qui à créé le contenu de départ, mais rentre t'on pas dans un cercle vicieux par la suite? La haine apporte la haine non?

    cordialement.

  51. Pascal camliti

    Peut être ou peut être pas ! Car concernant le bâtiment beaucoup de textes légaux et règles sont identiques; comment prouver que c'est votre article qui est paru en premier ?

    Ils vont avoir du fil a retordre.
    Wait and see

  52. Nicolas

    @ sylvain : Pour les liens, ça signifie que n'importe qui qui a un blog chez overblog et qui n'y connaît pas grand chose aura ce type de lien par défaut quand il mentionne un site.

    J'explique ça de façon plus ou moins simple ici (j'ai créé un blog chez eux rien que pour ça.)

    -http://copyright.over-blog.com/article-overblog-droits-d-auteur-didactitiel-53795471.html

    Je ne sais pas si adobe apprécierait de voir son site :
    http://www.adobe.com/ affiché comme ce le serait par défaut si le blogueur ne change pas les paramètres.

    Genre :

    Vous savez tous certainement mieux que moi comment ça fonctionne... Moi le noeudnoeud du SEO...

    Qui bénéficie du référencement dans ce cas? Adobe ou mon blog?

    Google va t'il prendre le contenu de mon blog en compte si un blogueur laisse les paramètre par défaut et affiche des liens en interne (avec le bandeau overblog???)

    Est-ce du vol de contenu ou non?
    Merci, là je me pose la question depuis un moment.

  53. reno

    Et pour ce qui est de l'indexation des pages contenant des citations même longue tant que ce n'est pas du copier coller et du vol du graphisme du site c'est ok non ?

  54. Sylvain Auteur de l’article

    @ Reno
    Lis le commentaire n° 41 de Marie-Aude, elle répond très bien à ta question. Sauf dans le cas d'une courte citation et sans consentement de l'auteur, c'est du plagiat.

    Ensuite, vient le problème de contenu dupliqué, et la, c'est Google qui juge selon des règles que personne ne connait.

    Concernant ton commentaire n° 42
    Je te donne un exemple. Tu publies sur un très jeune site une nouvelle page. Je te copie intégralement et je publie le lendemain la page sur ce blog (qui commence à avoir la sympathie de Google // authorité, etc.)
    1 / je te parie ce que tu veux que je te pique la première place dans la SERP.
    2 / Avec un peu de malchance, ta page disparait de l'index de Google car tu est considéré comme celui qui a copié.

    C'est injuste, mais ce genre de choses a été constaté maintes fois.

    @ Nicolas
    A voir à l'usage, je n'avais pas eu la même perception, mais tu n'as peut-être pas tord.

  55. Freelance referenceur

    Je pense que je vais également utiliser ce service, car marre d'etre trahi par des voleurs 🙂

  56. Marc

    Duplicate Leaks doit aussi faire très attention aux blackhateurs, car la plus part des auteurs de commentaires de cet article ont déjà spinné plagié et continu certainement pour de bon MFA. Si on leurs piques le pain de la bouche en leurs mettant des bâtons dans les roues, ça risque de chier grave pour Duplicate Leaks.
    Attention de ne pas s'attaquer à n'importe qui tout de même, car ce genre d'action c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi avec en prime des actions irréversible. C'est bien beau de vouloir faire les vengeurs masqués, mais pour être efficace il faut aussi être un minimum dans la légalité bien que les plagieurs ne le sont pas, sinon c'est la guéguerre.
    Je donne 1 an à Duplicate Leaks, à moins que la communauté des plagiés subventionne grave les frais de procès contre eux pour sabotage

  57. reno

    @Sylvain

    D'accord merci je n'avais pas fait attention vu la multitutde de commentaires !

    En tout cas je ne suis pas là pour lancer des pari et me faire prendre la première place, je t crois sur parole !
    😉

  58. YvanDupuy

    Un sujet qui échauffe les foules, et certains blogueurs...

    Je pense qu'il est impossible de travailler correctement, sans s'inspirer du travail des autres. Cependant, c'est vrai que le duplicate content est une vraie problématique, pour ceux qui mettent des heures à faire un article de qualité, à forte valeur ajoutée.

    Il y a eux aussi qui font du content spinning,et qui remanient habilement le contenu en changeant certains mots, ou en bougeant certains passages.

    Je pense que le manque de travail original de l'auteur se ressent sur lectorat , quoi qu'il en soit, donc cela ne va pas en leur faveur

    Yvan,

  59. John

    Sympa le concept, en plus c'est amusant, par contre pour déterminer celui qui est en tort, pas facile... J'attends de voir ce que ça va donner.

  60. LaurentB

    Un peu vain comme initiative.
    Ca va changer quoi ? Rien du tout!
    Les scrapers vont continuer de scraper, les boulays vont continuer de dépouiller et les autres vont continuer de vouloir la beurre, l'argent du beurre et la crémière avec.
    Popularisez comme il faut votre site et le dup content ne vous fera aucun mal.
    Après ça fait chier d'être pompé (enfin ça dépend comment on se fait pomper :D), mais depuis le premier jour je me suis fait piquer mon contenu, alors j'ai appris à vivre avec.

  61. Nicolas

    C'est une excellente initiative ce duplicate leaks. Enfin, nous avons un moyen de recours au plagiat de nos textes. Marre de perdre du temps à envoyer des mails, des coups de fil de menace etc...
    A suivre car la tache de duplicate leaks est très difficile

  62. Mathieu

    Dommage que la méthode de la riposte ne soit pas expliquée 😉

    Maintenant je reste curieux de voir les résultats...

  63. Maximilien

    Je trouve que c'est une excellente initiative de la part de Duplicate Leaks. Je pense que nous avons réellement besoin de ce genre de sites de nos jours, car avec Internet, la propagation du plagiat se fait de plus en plus courante. Souvent au détriment des blogueurs et des rédacteurs... bref je n'hésiterai pas à utiliser ce site si je trouve une source de louche 😉 Merci pour cette découverte !

  64. Vince

    Je trouve ça complètement débile de se jouer les zorros du web ! Je ne suis pas du genre à appeler le 17 quand il ya une embrouille en bas de chez moi, ni à laisser à d'autres le soin de tacler ceux qui me font du tort. Là il y a abus, et abus GRAVE !!

  65. Julien

    Stop au plagiat ! Tout à fait d'accord avec toi : en plus de prendre un boulot monstrueux de repérer les plagiats, il faut en plus leur écrire, attendre leurs réponses, etc. Mais quand leurs pages apparaissent avant le contenu original, alors là... Cela dit en passant, Google a de gros progrès à faire sur ce domaine.

  66. Julien

    Et au passage, à quand un billet sur le spam omniprésent dans les SERP de Google, Sylvain ? Suis curieux de connaître ton point de vue...

  67. Johan

    Je ne connaissais pas ce site, duplicate leaks, et comme depuis quelques temps je me demandais où trouver un tel moteur, merci sylvain 🙂
    Est ce qu'il s'agit d'outils comme DuplicateLeaks qui est utilisé par les annuaires pour checker le contenu dupliqué ?
    Bonne fin de journée !

  68. Johan

    @Sylvain : je ne me permettrai jamais de faire un comment sans avoir lu le post 🙁
    Concernant ma question, tu écris :
    "Le côté fripon de Duplicate Leaks, c’est de balancer directement en donnant des noms, en affichant le mot « voleur » à côté de celui de vos plagiaires. Je dois avouer que je suis pressé de savourer ma petite vengeance auprès de certains."
    Mais comment font ils pour vérifier/modérer ces duplicate contents ?
    Après un tour sur leur page, dans "Comment profiter de nos services", il semblerait qu'ils agissent "à la main" :
    ''Si nous sommes totalement convaincus du plagiat, nous réagissons de la manière la plus adaptée au contexte.''
    Je pensais qu'ils utilisaient un outil minimum pour faire le filtre, parmi toutes les demandes qu'ils vont recevoir !
    Donc j'ai posté trop vite, et je m'en excuse ...
    Mea culpa,
    Bonne journée à toi 🙂

  69. Nicolas Pirson

    Je viens d'en faire une image...
    Concernant la paternité de contenu :

    J'espère que ça en fera sourire certains.
    @ sylvain, si tu veux tu peux la chourer si tu mentionnes juste Nicolas Pirson © 😀

  70. olivier

    Une difficulté pour ma part : comment citer des articles de loi tout en évitant le duplicate content. Est-ce que Google a la capacité de comprendre que je ne peux pas faire autrement ?

  71. steph

    Pour les textes de loi, il suffit de les indiquer en italique par exemple, en citant la source toujours. De plus, une page ne comprend pas que cet article, inutile donc de s'inquiéter.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *